• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Taubira : une grande amnistie contre la récidive ?

Taubira : une grande amnistie contre la récidive ?

A l’exception des personnes coupables d’homophobie, envers qui Christiane Taubira recommande aux procureurs dans sa dans une circulaire du 23 juillet, publiée au bulletin officiel le 30 août 2013 de « retenir systématiquement la circonstance aggravante de l’orientation sexuelle de la victime », la ministre de la Justice défend sa réforme pénale, destinée à vider les prisons.

En effet, si le Président de la République et le Premier ministre insistent lourdement et presque obsessionnellement sur la sécurité des Français, leur objectif réel est bien de trouver le moyen le plus efficace de vider les prisons. Puisque la gauche est convaincue que la prison est l’école du crime et, en tout cas, la cause exclusive de la récidive, il est en effet imprudent d’envoyer des gens en prison. La droite était beaucoup moins audacieuse et pleine de contradictions : d’un côté, la loi Dati de 2009 enjoignait au juge de ne pas mettre en prison les condamnés à des peines de moins de deux ans, et de l’autre, Sarkozy se méfiant du laxisme compassionnel des juges, leur imposait des peines-plancher en dessous desquelles ils ne pouvaient descendre pour les récidivistes. Une politique erratique qui a successivement vidé et rempli les prisons. La gauche, au moins, a le mérite de la cohérence, elle supprime les peines-plancher. La peine de probation pour les moins de cinq ans, quel que soit le nom qu’on lui donnera si elle acquiert force de loi, permettra de faire sortir des milliers de prisonniers, une sorte d’amnistie géante, un air de fête révolutionnaire. Car c’est bien une victoire révolutionnaire, celle du Syndicat de la magistrature, dont les hommes tiennent la place Vendôme depuis l’arrivée de Taubira. Le délinquant est, pour le syndicat, une victime, une victime d’une société bourgeoise, patriarcale, raciste, victime d’une société qui n’aime pas les jeunes, les immigrés, victime qu’il faut protéger et éduquer dans la liberté car, c’est bien connu, on n’obtient rien par la contrainte…

Pendant ce temps là, des opposants au mariage homosexuel, sont incarcérés manu militari à Fleury-Mérogis, pour des condamnations de deux mois de prison ferme…

Elle est pas belle notre justice ???

Sources :

http://infocomnet.wordpress.com/2013/09/07/taubira-une-grande-amnistie-contre-la-recidive/

http://www.ndf.fr/poing-de-vue/03-09-2013/eric-zemmour-linfluence-du-syndicat-magistrature-taubira-prepare-sorte-damnistie-geante

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Yohan Yohan 7 septembre 2013 14:58

    Si la prison est l’école du crime, alors la rue est son terrain de practise. La prison sanctionne le crime, encore heureux. Taubira, c’est l’idéologie triomphante qui consiste à banaliser le crime et à renvoyer sur la société toute la responsabilité. Quant aux victimes, on a tous compris qu’elle s’en fichait comme de sa première banane. 


    • Rensk Rensk 7 septembre 2013 16:03

      Le crime se distingue du délit, moins grave. Il n’existe pas de critères internationaux et les mêmes faits peuvent donc être qualifiés diversement en fonction des pays.

      Le droit français classe les sanctions en fonctions des peines encourues : crime, délit et contravention. Une infraction sera qualifiée de criminelle, si la peine encourue est supérieure à 10 ans ou 75 000 euros d’amendes pour les personnes morales seulement.

      En Suisse un crime c’est quand il y a atteinte a la personne, fait intentionnellement (terrorisme, meurtre, tabassage, blessures corporelle et non morale) (rien a voir avec les 10 ans en France) sinon ce sont des délits, tous gérées par les lois pénale (et non civile)


    • Fergus Fergus 7 septembre 2013 19:12

      Salut, Yohan.

      Pour des raisons passionnelles, on raconte n’importe quoi sur la Loi Taubira et sur le prétendu « laxisme » de la gauche.

      L’auteur écrit « la gauche est convaincue que la prison est l’école du crime ». Faux : ce n’est pas la gauche qui affirme cela, mais de très nombreux rapports d’experts en sociologie de la délinquance, tant en France que dans les autres pays européens, y compris de culture libérale

      La prison est, « en tout cas, la cause exclusive de la récidive ». Personne n’a jamais proféré une telle ânerie.

      Sur les peines-plancher, il était urgent de se débarrasser de ce déni de justice pour laisser, comme auparavant, les juges statuer sur le cas des délinquants, chaque cas étant un cas particulier. On ne peut en effet, même en cas de récidive, appliquer la même sanction à celui qui vole par nécessité qu’à celui qui vole sans y être poussé par ses conditions de vie.

      Quant à la « peine de probation », en réalité dénommée « contrainte pénale », elle a donné lieu à la diffusion, volontaire ou pas, de très nombreuses interprétations fausses et manipulatrices dans la presse. Ce ne sont en effet pas les délinquants condamnés à des peines inférieures à 5 ans qui pourraient bénéficier d’un régime de sanction alternatif à la prison, mais les délinquants ayant encouru lors de leur condamnation une peine inférieure à 5 ans. Autrement dit, seraient concernés par les dispositions de la Loi Taubira une majorité de justiciables condamnés à des peines relativement mesurées, allant de quelques mois à 2 ans de prison, les condamnés à 3, 4 ou 5 ans n’étant pas concernés car ayant encouru sur le papier des peines de 7 ou 10 ans.

      La Justice est une affaire de raison, pas de passion !

      Bonne soirée.


    • Rensk Rensk 7 septembre 2013 22:00

      Suis d’accord avec toi sabine... la France est maître de l’embrouille et du manque de savoir vulgariser un truc quelconque...

      Si j’ai bien compris... vu que votre état choisi la peine encouru pour dire que c’est un crime voir un délit (géré les deux par le code pénal) et non comme nous en Suisse les atteinte physique a la personne...

      Selon l’explication donné c’est sur des peines théorique maximale que se gère le truc = peine maximal 5 ans mais peine prononcée de 2 ans...

      Beaucoup d’alcool en France (y a qu’à voir ce que vos vignerons demande a l’ONU), c’est alambiqué toute cette histoire...


    • Fergus Fergus 7 septembre 2013 23:00

      Bonsoir, Rensk et Sabine.

      Pour illustrer, prenons deux cas :

      1er cas : un individu est condamné à 2 ans pour cambriolage. Il pourra bénéficier de la loi Taubira car il encourait une peine maximale de 5 ans.

      2e cas : deux revendeurs de drogue sont condamnés respectivement à 1 an et 3 ans de prison. Ni l’un ni l’autre ne pourront bénéficier de la loi Taubira car ils encouraient une peine maximale de 10 ans.

      A noter, en outre, qu’il ne devrait pas y avoir automaticité de l’application de cette loi, la décision de remplacement de la peine prononcée par une sanction alternative restant à la charge des juges.


    • Yohan Yohan 8 septembre 2013 01:02

      Fergus,


      Le jour où ça va te tomber dessus ou sur un membre de ta famille, tu feras comme moi et comme bien d’autres, tu vomiras la justice qui fait peu de cas des malheurs de la victime et de sa famille. 

    • Rensk Rensk 8 septembre 2013 02:05

      J’avais compris l’arnaque vu que comme je l’ai déjà dit : vos « crime » concernent la durée maximale de la peine dite pénale... (une connerie quoi)

      Chez-nous les affaire portent sur l’humain... si vous blessez un humain c’est un crime sinon c’est un délit pénal... rien a voir avec vos peines maximum selon vos lois tordues et injustes...

      Le fait que vous mélangez tout vous empêche de punir correctement l’individu... et vous en vous plaignez alors que vous le voulez !


    • Fergus Fergus 8 septembre 2013 09:35

      @ Yohan.

      Je ne nie pas qu’il y ait, ici et là, des dysfonctionnements, voire des incompétences. Cela, c’est une évidence. Comme il est a contrario évident que dans la grande majorité des cas le traitement judiciaire des affaires se fait dans le respect du droit des victimes comme dans celui du droit des personnes poursuivies.

      Ce que je veux dire, c’est qu’il est mauvais pour tout le monde d’alimenter la suspicion sur un corps professionnel au motif qu’il y a des cas choquants, voire scandaleux. Ce sont ces cas qui doivent être dénoncés avec force afin d’éliminer leur retour sans pour autant remettre tout l’édifice en cause. Il existe aussi des notaires, des médecins, de garagistes véreux ou incompétents. Doit-on stigmatiser l’ensemble de leur profession ?

      Bonne journée.

       


    • Rensk Rensk 7 septembre 2013 15:33

      Vous traduisez drôlement cette circulaire... votre « traduction » n’est nullement juste et très orientée de votre part.


      • Rensk Rensk 7 septembre 2013 15:45

        Sachez une chose, en Suisse aucun parti politique n’ose demander des lois comme la France les a institué car : le droit de référendum existe.

        Dans nos lois et les vôtre il y a déjà ce qu’elle demande en faite d’être appliqué instamment... (donc vos politique et le tribunal de l’Europe trouve que les juges sont injuste... aujourd’hui et peut-être pas demain)

        Ce rappel a l’ordre c’est le boulot basique des politiques... Vous ne pouvez pas permettre l’interprétation des lois pour aller a l’encontre des lois...

        Ci dessus Aladeen fait exactement cela... elle présupose


      • smilodon smilodon 7 septembre 2013 21:08

        @ Rensk : On « moque » souvent les Suisses !... On a tort. Là-bas, le citoyen à le droit de « votation », c’est le terme employé quand le gouvernement demande son avis au peuple !.... Ce mot existe dans la langue française....... Mais il n’a pas le même sens que « référendum » !..... En France on élit un « président » pour 5 ans !..... Et pendant 5 ans, ce « monsieur » à toute cette légitimité d’un seul jour, pour faire exactement ce qu’il veut !...Et au vu de notre « système », ni le parlement ni le sénat ne peuvent le « contredire » !...Mathématiquement impossible !..... Pour ça, que lors de son vote « au suffrage universel », l’électeur n’a pas le droit de se tromper !..... Notre « système » n’est pas une « votation », ni même un « vote » !.... C’est une « Mission », un « Apostolat » ou une « contrition » !... Pour 5 ans, absolument IRREVERSIBLES !...... Adishatz.


      • Rensk Rensk 7 septembre 2013 22:30

        @ smilodon,

        Vous avez tord de nous prendre pour exemple... Nous votons des lois où des règles du jeux c’est vrai... Communal, district, canton voir Con-fédération.

        Nous élisons aussi souvent des cons qui nous promettent mais ne tiennent parole (le PSA = A pour autonome, se lie a nouveau avec le PS = tous les électeurs ayant voté pour échapper au PS se retrouvent d’office coincés = vendu...)

        @ Aladeen,

        Je suis désolé mais, comme dit plus haut a Sabine... les français ne savent pas vulgariser les trucs. Toi-même demande qu’elle argumente et qu’elle nous informe et nous instruise...

        Semblerais que nous sommes tous dans ce cas de figure : chaque’un peu « pêcher » ce qu’il veut de la circulaire (les juges donc aussi) et ça c’est dangereux pour la société...

        Chez toi je vois deux monde... celui du dessus et celui ailleurs où tu est moins « fâchée » contre la société... Nous sommes tous les mêmes car ; la société nous pousse a cela...
        Sans avoir voulu t’attaquer (sinon je t’aurais répondu directement) j’espère que tu me permette d’avoir « relativement » mal interprété ton « message » du dessus...


      • sirocco sirocco 7 septembre 2013 17:28

        « Une politique erratique qui a successivement vidé et rempli les prisons. »

        Je n’ai pas souvenir que nos prisons aient jamais été « vidées », même partiellement...

        De toute façon, incarcérer de plus en plus de gens ne résout rien et ne donne pas l’impression de vivre dans une société sécurisée. Les USA en font la démonstration éclatante.

        De même qu’augmenter les effectifs policiers à Marseille ne réduira pas drastiquement la criminalité dans cette ville.

        Toujours plus de répression n’est pas LE remède aux innombrables maux de notre société. 


        • sirocco sirocco 8 septembre 2013 13:54

          C’est bien en amont qu’il faut - qu’il faudrait - agir.

          Voici une intéressante comparaison (lue quelque part) : vouloir augmenter les places en prison pour lutter contre la délinquance, c’est comme vouloir agrandir les cimetières pour combattre une épidémie.


        • Rensk Rensk 7 septembre 2013 22:46

          Attention, en France vous avez 5 ans de prison pour simple consommation d’herbe...

          http://www.youtube.com/watch?v=bFwClpZDwlU

           smiley


        • Rensk Rensk 7 septembre 2013 22:52

          mince il y a du « théâtre » a la française dans le lien du dessus ici la chanson comme je l’ai connu quand il était sur scène avec le groupe « Machin » qu’il a viré quand il est devenu riche...
          http://www.youtube.com/watch?v=JAv8UPSKF7g
           


        • Fergus Fergus 7 septembre 2013 23:23

          Bonsoir, Aladeen.

          Désolé, mais vous relayez les bobards de la grande presse qui n’a même pas cherché à comprendre ce qu’est réellement la « peine de probation », ou plus exactement la « contrainte pénale ». En aucune façon tous les condamnés à moins de 5 ans pourront bénéficier de cette mesure. D’une part, la décision finale restera aux magistrats qui prendront leur décision après évaluation de la dangerosité du justiciable. D’autre part, et surtout, ne seront pas concernés, comme je l’ai écrit plus haut, les justiciables qui encouraient plus de 5 ans, et cela même si la peine prononcée est (même largement) inférieure à ces 5 ans.

          Autre chose : où avez-vous vu qu’un violeur, même primo-délinquant (ce qui est très souvent le cas) ne risque qu’une peine de 5 ans ? C’est totalement faux : le violeur encourt... 20 ans de réclusion criminelle. Et cela, je peux en témoigner pour avoir suivi (y compris dans un cas comme juré) des procès de primo-délinquants violeurs lourdement condamnés. Quant aux atteintes graves aux personnes, beaucoup ne peuvent être concernées par la loi Taubira en raison de la peine encourue, supérieure à 5 ans de détention. 


        • Fergus Fergus 8 septembre 2013 09:41

          @ Rensk.

          5 ans pour consommation d’herbe, c’est la peine encourue dans les textes. Dans les faits, quasiment plus personne n’est poursuivi à ce titre. Et ceux qui sont condamnés à des peines significatives de quelques semaines (très rarement quelques mois) sont en fait plus ou moins soupçonnés de ne pas s’en tenir à la seule consommation personnelle.

          Bonne journée.


        • bakerstreet bakerstreet 8 septembre 2013 11:17

          Fergus


          Vos considérations humanitaires vous honorent, mais il est faut de dire que les viols sont toujours lourdement condamnés. On l’a vu dans ces tristes histoires de tournantes, dans un procés, où tous les auteurs ont été, sauf, un, relaxés..

          Vingt ans, comme vous y allez...
          Dans la réalité, les condamnations n’atteignent pas ce niveau. La plupart du temps, le temps d’incarcération est divisé d’ailleurs par deux, pour cause de bonne conduite, ce qui aboutit, parfois, pour les victimes, à voir leur agresseur ressurgir au bout de 3 ou 4 ans, sans qu’elles en soient d’ailleurs informé....
          La probation, c’est bien beau, mais faut-il encore donner des moyens, et la destiner à des gens qui en feront profit, et non pas la considérer comme une formule magique pour faire taire les esprits chagrins....

          On le sait, le tot de ricidive des violeurs récidiviste est assez accablant : Ces structures perverses ne sont pas forcément amendables, ne se considérent coupables qui pour la galerie, et quelques psychologues, qu’ils auront parfois envoutés...
          A charge ensuite de les suivre, et de faire le lien avec quelques affaires, ce qui n’est pas toujours bien facile, vu leur malignité et leur intelligence. On l’a vu pour Dutroux, qui était suivi, et bien noté......

          Là où je vous rejoint, c’est dans le refus de voir des gens en prison qui n’ont rien à y faire...Et ça se voit de trop, alors que des auteurs d’actes de violence ne sont parfois condamnés qu’à des amendes. Les petits délinquants, escrocs, qui ne sont pas auteurs de violence, ni de menaces, pour moi, les deux lignes rouges imparables, n’ont rien à faire dans cette institution.

          J’ai bien l’impression que les accents humanitaires , et le pathos de Taubira, avec effets de manche, ne soient pas commandés par des considérations économiques qui ne disent pas leur nom. Et qu’elle prend les gens gravement pour des cons, les transfromant en cro magnons à la vengeance adipeuse, incapables de comprendre que l’humain peut s’amender, en dehors « des prisons du crime »

          Donc, le détracteur bas du front, est méprisé. Sa pensée est amalgammée à celle du front national, et ce qui s’apparente en obscurité. On fait de grands effets de manche, on cite les grands auteurs en les dénaturant, on met cette loi sur la même ligne que celle qui mit un terme à la peine de mort, cette abomination.

          Bien sûr, personne ne fera l’éloge de la prison. 
          Remarquons, comme d’autres internautes l’ont souligné, et ce que les médias préfèrent taire, c’est que le premier bénéfice de la prison est de mettre les gens dangereux à l’ombre, hors d’état de nuire en dehors de toutes autres considérations. 

          Lapalissade sans doute, mais bien réelle,, à moins que les prisons n’aient plus de portes....
          Mais il existe bien un numerus closus pour les prisons, comme pour les études de médecine. A partir d’un certain nombre d’incarcérations, il existe forcément des impossibilités d’application des peines, qui vont évidemment se concrétiser, en de multiples chausses trappes et évitements, coups de téléphones entre les administrations.
          Cette loi n’en étant qu’une des facettes

          Déjà, on le sait, le parcours d’un plaignant est semé d’enbuches pour faire aboutir sa plainte. 
          je le sais moi même pour l’avoir vécu. 
          Il s’agit d’agir sur les chiffres, et ça on l’a compris dés la base. La main courante est la façon la plus polie de vous signifier qu’on vous écoute mais qu’on ne peut pas grand chose. 
          Mais je m’égare sans doute, et cherche des poux à ces agents surbookés et à cette administration qui croûle sous les dossier, qui n’en peut plus de devoir faire la circulation et de donner un sens à un monde qui en a de moins en moins, et à qui l’on demande d’imiter dieu, et ses dix commandements, le paradis et l’enfer.

          Bon ! 
          faisons un peu de place sur le bureau !
          Faisons circuler l’air, tout cela sent le confiné !
          Ouvrons les fenêtres. 

          Comment c’était, les paroles de Pierre perret.. ;..
          " Les p’tits z’enfants, si vous voyez un oiseau prisonnier
          Ouvrez lui la porte vers la liberté !

          Presque du Taubira !

        • sirocco sirocco 8 septembre 2013 13:43

          @ bakerstreet

          Vous n’avez pas bien lu le post de Fergus : vous confondez la peine encourue et la peine prononcée.


        • resistance 8 septembre 2013 23:12

          « La probation, c’est bien beau, mais faut-il encore donner des moyens, » 

          Mais n’oubliez pas que la prison aussi nécessite des moyens !
          Construire de nouvelles prisons, ou plutôt les faire construire par le privé et accepter de payer un loyer au privé pendant ... 30 ou 50 ans, vous croyez que ça ne coûte rien ?
          Et vous croyez qu’on pourrait incarcérer plus sans recruter de nouveaux surveillants pénitentiaires ? N’avez-vous pas entendu parler des manifestations effectuées par le personnel pénitentiaire devant plusieurs prisons cette année ?
          Donc des moyens supplémentaires, loi Taubira ou pas, il en faudra de toute façon. 

        • smilodon smilodon 7 septembre 2013 20:54

          @ l’auteur : Bien dit !... Quand on sait ce qu’il faut commettre comme « délit » pour être condamné à 5 ans « fermes », ou « combien » il faut en commettre, on peut vraiment se demander pourquoi Christiane s’évertue à vouloir les laisser « dehors », ces « braves gens » !.... Son fils est en prison, chacun le sait ou devrait le savoir, alors peut-être que ses sentiments de « mère » prévalent sur ses obligations de ministre !... Peut-être !... En tout cas, pendant le temps où ils étaient enfermés, les « délinquants » ne commettaient plus de délit !.... Elle est belle, ma « lapalissade » !.... Mais elle est « juste » !..... Avec un bracelet à la cheville, et une signature sur un registre, chaque semaine au commissariat...........Pas sûr que ma « lapalissade » tienne encore la route !..... La « claque sur les fesses », c’est bien quand on a 3 ans !.... A 17 ou 18, et même après, ça va en faire rigoler beaucoup !..... Mais bon !... Allons-y gaiement pour la « claque sur les fesses » !..... Concernant les « victimes », les « anciennes » comme les « prochaines »........Christiane n’a rien prévu !.... Donc, toujours pareil !... Un coup de marteau derrière la tête, un coup de couteau dans le ventre ou une balle dans la tête !....... A elles de voir !... Ou de prévoir !.... Jusqu’à aujourd’hui, aucune victime n’est jamais sortie d’un cimetière pour se plaindre de ses « conditions de vie » !.... N’est-ce pas !!?????..... Alors, continuons comme çà !.... Et même plus !.......Adishatz.


          • plexus plexus 7 septembre 2013 23:48

            Bien vrai, ce qu’a dit un des intervenants, ces bêtes brutes de ricains auraient même demandé à notre ineffable garde des sceaux de venir leur faire une conférence sur la rédemption, la nécessité, pour les victimes d’« aller au devant » de ceux qui les ont esquinté, céteri, cétera.
            Pour les petites peines, je ne sais pas, par contre, pour les récidivistes, les ricains ont une autre approche : ils seront remis derrière les barreaux, pour la durée la plus longue possible, toujours ça de gagné pour la tranquillité de la société.
            Mais, évidemment, faut construire plus de prisons, on n’a pas de pognon, alors on invente autre chose, c’est ce qu’il se passe.
            C’est quand même beaucoup plus « soft » et beaucoup plus intéressant que la doctrine « tolérance zéro » qui a remis de l’ordre à néve york en 5 ou 6 ans, une méthode brutale, vile et mesquine.
            Pensez-y, aux states « on n’a pas le droit de jeter des cailloux aux policiers » !!
            Quelle honte, alors que, comme dit m’sieur debouse, jeter des boules de pétanque est leur seul mode possible d’expression à marseille.
            Voici donc la résurgence de vieilles théories, sur le bon sauvage, le christ rédempteur.
            Je croyais qu’on avait compris avec l’affaire knobelspiess, dont on nous avait rebattu les oreilles,
            Coqueluche des « caviars », cité en exemple, monté en épingle, il fut de retour à la « case » départ un an après, pour braquage de bijouterie.
            Bon, on fait un PACTE grandiose et .....NATIONAL, tous sur marseille....on parie sur la suite ?


            • Rensk Rensk 8 septembre 2013 02:19

              Hemmm pauvre de toi, les français sont venu en Suisse pour savoir comment ont faisait chez-nous... (avons moins de personne enfermé par 1’000 personnes qu’en France, les possible délit de fuite des étrangers sont enfermé (même si ils sont de France))... Il sont parti pour la Belgique après la visite chez-nous... puis en Allemagne, en Autriche, Hollande, et d’autres pays du nord... Ces visites étaient une « réponse » a la condamnation de votre pays par le tribunal des droit de l’homme (plusieurs condanations en faite)...


            • plexus plexus 8 septembre 2013 12:34

              @rensk
              Il y a malentendu, j’ai parlé des ricains.
              En tout cas, si les francaouis sont venus voir comment procédaient les « schwyz », comme vous le dites, c’est sûr qu’ils n’en ont tiré aucune leçon !!!!.
              Maintenant, plus loin, « mollo » avec les français qui ont soutenu les boches.
              Je crois qu’hitler n’a pas attaqué votre pays , d’une part parce qu’il y aurait pris une bonne raclée, et que d’autre part, il y avait des accords juteux, notamment l’envoi de prisonniers de guerre dans vos usines, et je ne parle pas des finances, ni des réseaux d’espions.
              On peut se jeter plein d’exemples à la figure, comme par exemple les suisses du duc de lorraine collant une branlée à l’armée de charles le téméraire, duc de bourgogne, ou le sauvetage sans histoire de l’armée épuisée de bourbaki, sans oublier dunan....et le chocolat !!!
              Bon dimanche !!


            • smilodon smilodon 8 septembre 2013 13:55

              @ plexus : En France, sur nos routes on a appliqué la « tolérance zéro » !... Et tous nos « grands pontes » s’en félicitent !.... Moins d’accidents, moins de blessés et moins de morts !.... Des radars partout, des flics partout et, en 1 ou 2 ans, (4 ou 5 maxi) on a divisé par 2 le nombre de « victimes routières » !...... CQFD !..... Bizarrement, ce qui fonctionne pour les délits « routiers », ne fonctionnerait pas pour les « autres délits », (non routiers) !...... Alors OK !..... Ma question est la suivante : POURQUOI ???!!!........Verbaliser un automobiliste rapporterait-il plus que coffrer un braqueur ???!!... Serait-ce là le seule VRAIE différence ???!!... Ou y-en aurait-il une autre ???!!..... Qu’on m’explique le « Pourquoi » !... Le « Comment », c’est bon, je l’ai compris !......Un automobiliste qui roule trop vite, ou qui roule « bourré », je suis d’accord, c’est un danger public !.... Un violeur récidiviste aussi, non ??.... Pourquoi vouloir tant punir l’un, et dans le même temps, vouloir tant sauver l’autre ???!!.... C’est « JUSTE », çà ???!!... Ou c’est juste la « LOI » ??!!!... Adishatz.


            • plexus plexus 8 septembre 2013 16:29

              @smilodon
              Tout à fait d’accord, et on peut faire des communiqués triomphants à moindre coût !!
              Faudrait peut être faire, d’ailleurs’ un parallèle entre les coûts et les rentrées, ce ne serait pas la première fois qu’un impôt coûterait plus cher à récupérer que ce qu’il rappporte.
              Plus difficile est d’évaluer l’incidece des accidents de la route sur la sécu, les allocs, les retraites, faut 1 gros ordi, et des bases sérieuses de données !!
              Pour en revenir au traitement de la délinquance, si les belles théories et manoeuvres auxquelles nous assistons c’est juste pour vider les prisons, c’est faire peu de cas de l’insécurité, des budgets modestes touchés par leur bagnole qui flambe etc.
              J’espère au moins vous faire sourire avec ce qui suit :
              Pas loin de chez nous, il y a un « psychothérapeute pour chiens »...vrai de vrai.
              Il soigne les clebs atteints de comportement « déviants », et des propriétaires maladroits, le cas échéant.
              Classique, le berger allemand qui se croit le maître de la « cambuse », qui occupe d’autorité les meilleures places, et qui gronde furieusement de jalousie quand le « patron » s’approche trop tendrement de la « patronne ».
              Paraît que ça se guérit, sinon il faut se séparer de l’indomptable et redoutable clebs !!
              Dans le cas qui nous occupe, j’aimerais bien que quelques unes de ces « bonnes âmes » prennent en pension, par exemple, deux ou trois rottweiler, avec mission d’en faire des chiens d’aveugle à coups de bons sentiments.
              Car le rottweiler est gentil, de nature, c’est la faute de la société s’il mord et bouffe des marmots
              En cas de réussite, nous aurions autant de saints françois d’assise..... chapeau les artistes !!
              Autre chose, la cause de tous les maux, c’est LA DROGUE, le grand et nouveau refrain : il faut couper la route de la drogue, (comme celle du fer dans le temps).
              Il y a de la drogue partout dans le monde, souvent pour que le « bas peuple » oublie sa misère, mâchant de la coca, du cat, faisant une « troïka » (achat à trois d’une bouteille de vodka).
              Poléon (qu’était pas tout à fait un con) aurait dit : « la religion est l’opium de peuple » !!
              Et c’est l’amorce d’une suggestion, faut faire UN PACTE NATIONAL de retour au religieux !!
              Génial, et beaucoup moins onéreux !!
              Bon, faut être sérieux, et si vous avez l’occasion de lire « France, orange mécanique », les cheveux se dresseront sur votre tête !!
              Smilons donc, y a que ça qui nous reste !!
              Cordialement !


            • jymb 9 septembre 2013 13:04

              ... Et la folie autophobe haîneuse a transformé la France en camp de prisonnier à ciel ouvert soumis à un big brother technologique délirant, et assoiffé de fric., Pauvre français interdit désormais d’appel, alors que le simple droit de s’expliquer devant la justice était déjà plus qu’ardu à obtenir.
              Il est moins dangereux d’arracher un sac à main d’une personne âgée que de faire Paris Lyon en voiture !
              Dans la vraie vie, c’est un échec absolu avec une trés large majorité de francais exaspérés par des sur-contraintes absurdes et un acharnement odieux.
              Cette France là on n’en veut pas, on n’en veut plus !


            • COVADONGA722 COVADONGA722 8 septembre 2013 00:00

               Nos universités, hôpitaux, ministères, gouvernements, industries, armées....en regorgent !


              n’absolument ils en regorgent !!!!!


              de la à y voir l’explication de l’état catastrophique de  Nos universités, hôpitaux, ministères, gouvernements, industries, armées.....

              • Rensk Rensk 8 septembre 2013 02:27

                Incroyable que tu n’aie pas compris ce qu’elle voulais dire... t’est qu’un con-fini !

                Tu ne sais même pas ce que veux dire le mot « démocratie »... Tu me fait penser aux Nazi, les boches que vous avez soutenu en France... t’est a mettre en justice dès que la loi martial sera déclaré (et cela ne va pas tarder vu votre Président actuel)...


              • COVADONGA722 COVADONGA722 8 septembre 2013 07:59

                « l’équilibre »..



                voui voui heu l’equilibre rn Corse c’est le truc qui fait que des mecs se baladent en cagoule et mettent en coupe reglée l’ile c’est les hommes « d’honneur » qui fument aux 11, 43 jusque des femmes.
                L’equilibre c’est le truc qui permet à la Corse un ratio indemnité handicap « hors accidents » de plus 35% par rapport au continent , je vous fais grace des primes européenne au bétail corse plus nombreux que le cheptel normand et auvergnat réuni ?hein on fait un ratio des hommes politiques vérolés tout partis confondu 5 contre 1 qu’on va trouver un beau ratio de patronyme insulaire ..alors votre équilibre et le discours nationalraciste de sampiero hein l’ami du syndicat des travailleurs exigeant que l’on fur corse pour bosser sur les ferrys
                Une bonne fois en Corse il y a rigoureusement la meme densite de cons qu’ailleurs mais manifestement entre pastori soleil alias sampiero avec un seul le ration de cons est démultiplier .

                • bakerstreet bakerstreet 8 septembre 2013 10:23

                  Derrière les soi disants arguments humanitaires, une intention économique : Vider les prisons qui coutent chers.

                  Les prisons n’ont jamais été aussi pleines : On se gardera bien sûr de dire que le cotat par rapport à la population en places, est le plus faible d’europe, avec la belgique.

                  Il ne s’agit évidemment pas de défendre le tout carcéral : La prison ne doit exister que pour les personnes potentiellement dangereuses pour les autres, et là au moins elle prend tout son sens : Si elle ne change pas de délinquant, au moins elle préservera la population de ces méfaits...
                  Je n’ai aucun état d’âme à envisager la prison à vie pour des gens si dangereux, que l’on sait que leur sortie coincidera avec un viol, un nouveau meurtre, pas forcément d’ailleurs illucidé....le profil psychopathque de certains individus, des pervers notoires, développent leur capacité de jouissance non en fonction du crime en lui même, mais dans sa réalisation, le fait de ne pas se faire prendre, d’être le plus malin.....

                  Pour les autres, il ne devrait pas y avoir matière à incarcération, pour fait d’escroquerie par exemple....Ceci dit, la peine devrait être proportionnelle à la richesse de l’individu. Il existe d’autres façons de punir l’individu, en le prenant au portefeuille, de façon réelle.
                  Que peut signifier une contravention de 500 euros pour un millionaire. 
                  Par contre, pour un smcard, elle peut s’avérer bien trop sévère et handicapante.

                  • Yohan Yohan 8 septembre 2013 10:40

                    En théorie, un vol à l’arrachage est punissable de 7ans d’emprisonnement et de 100.000 euros d’amende. Quel intérêt à annoncer dans le code pénal des peines de ce genre quand, dans les faits, on risque plutôt 3 mois de prison ferme, même en récidive et rien à payer puisqu’on n’a de quoi indemniser la victime. On dit souvent que les jeunes n’ont pas conscience de la gravité de leurs actes. A qui la faute ? Ils savent pourtant ce qu’ils font et aussi ce qu’ils risquent car avec un bon avocat et Taubira comme alliée, ils savent maintenant qu’ils ne risquent plus rien. Les jeunes, en tout cas les récidivistes, sont parfaitement au courant des peines encourues. Sur le trafic de cannabis, ils ont compris que le jeu en vaut la chandelle et ils craignent bien moins la justice que leurs « compagnons de jeu ».


                    • jef88 jef88 8 septembre 2013 15:08

                      utopie sociale
                      utopie politique
                      utopie à toutes les sauces
                      mais ..... avec ou sans mauvaise foi ?


                      • vesjem vesjem 8 septembre 2013 19:41

                        « A l’exception des personnes coupables d’homophobie »
                        a-t-elle un enfant homosexuel , pour prendre fait et cause avec tant d"acharnement et d’excès dans ce domaine ?
                        aurait-elle un parent pédophile qu’elle absoudrait tous les pédophiles de france ?


                        • morice morice 9 septembre 2013 10:41

                          Agoravox n’a pas a accepter le soi-disant site infocom.net qui n’a rien à voir avec la démocratie...mais avec l’extrême droite la plus crasse.



                          le site met en ligne le manifeste de Breivik


                          et comme tel devrait se voir banni pour APOLOGIE de CRIMES.
                           de laude novae militae productions
                          il serait grand temps de vous réveiller, Agoravox !!!
                          derrière ce cache un habitué ici


                          malmort

                          origine

                          • Loatse Loatse 9 septembre 2013 14:08

                            Plus les crimes et délits augmentent plus on vide les prisons sans pour autant remédier aux causes de la délinquance tout en accroissant le sentiment d’insécurité qui n’a plus rien à voir avec un fantasme...
                            C’est déjà le far ouest en France, (à la différence que seuls les délinquants sont armés)

                            La solution préventive passerait à mon avis par la création d’un service citoyen d’un an qui remplacerait le service militaire, avec, encadré par l’armée et des professionnels.. l’apprentissage de la culture de la terre (production de sa nourriture et apprentissage de la cuisine), elevage de volaille. soin aux animaux...(chevaux) ou réhabiitlation des vieux villages et monuments en périls... nettoyage des rivières... le tout en alternance avec la pratique d’ activité physique intensive...

                            La réindustrialisation de notre pays...(qui ne fabrique plus un pull, un tee shirt ou une paire de chaussures entre autres.. ce qui laisse une partie de la classe ouvrière sur le carreau)

                            Puis délocalisation de l’habitat dit social, en zone urbaine avec suivi des primo délinquants après sanctions TUC (éparpillés localement pour éviter que perdurent les gangs) et accompagnement social/ suivi psychologique des familles dites à problèmes.. Exit donc les cités ghettos et nos ministres ne manqueront pas de donner l’exemple en cohabitant avec ceux qu’ils défendent avec tant d’ardeur (ce qui à première vue semble louable) mais de loin.....


                            • Loatse Loatse 9 septembre 2013 14:46

                              J’en profite pour pousser un coup de gueule envers cette gauche qui n’est pas plus à gauche que marine le pen est communiste...

                              1) Il y a en France des milliers, voire des centaines de milliers plutôt de logements en ville, dans les villages, vides inoccupés, non loués et qui se dégradent en plus.. autant de demandes de logement social non pourvues...et des gens à la rue...

                              2) Le cout du logement dans le privé est de plus en plus abusif par rapport aux minimas sociaux et salariaux..(le smic) créant ainsi une société à deux visages, inégalitaire au possible car repoussant une partie de sa population loin de la cité (la vraie là ou ca vit au coeur de l’activité culturelle - musées, cinémas, expos, etc...) dans des immeubles sans âme sur béton parsemé d’arbres faméliques... en bordure d’autoroute ou de zones industrielles.

                              3) Une diminution, un barême des loyers du privé assorti ou pas d’un gel de ceux ci comme en 1948 permettrait d’éviter la concentration de population dites défavorisés hors des villes et villages, l’effet ghetto, sa culture de gang made in usa sur fond d’exclusion, de rejet, de mise au ban... et deuxièmement permettrait de réaliser une économie substantielle sur les fonds alloués à l’allocation logement... système merdique qui fait que c’est le français moyen qui in fine verse de l’argent à ceux qui pour beaucoup n’en ont pas besoin...(les propriétaires)

                              Argent qui pourrait être utilisé autrement.. dans l’aide aux jeunes entreprises par exemple..



                              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 9 septembre 2013 15:20

                                On dit souvent « La malédiction ne brandit jamais le bâton »...En l’occurrence elle brandit une Taubira qui laissera beaucoup de séquelles dans la Ve et ultime république ! Le « changement » ce n’est pas « maintenant », il est déjà dans les esprits et sur le terrain !


                                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 9 septembre 2013 15:23

                                  On dit souvent  : « La malédiction ne brandit jamais le bâton »...En l’occurrence elle brandit la Taubira qui laissera sans aucun doute beaucoup de séquelles dans la Ve et ultime république !

                                  Le « changement » ce n’est pas « maintenant », il est déjà dans les esprits et sur le terrain !


                                  • antonio 9 septembre 2013 16:43

                                    Si j’ai bien compris ce que vous écrivez, il vaut mieux « tirer » le sac d’une vieille dame hétérosexuelle plutôt que celui d’une vieille dame lesbienne ! Car dans le second cas, vous allez casquer lourd pour homophobie même si vous ignoriez tout de l’orientation sexuelle de votre proie ! N’y a-t-il pas là discrimination ?


                                    • Gilles BERTIN Gilles BERTIN 9 septembre 2013 17:12

                                      Nos prisons sont surtout remplis de malades mentaux, de drogués, de délinquants sexuelles et de terroristes...et quelques caids du grand bandistisme !!!


                                      • Jules Elysard Jules Elysard 9 septembre 2013 21:53

                                        INFOCOM PAS NET ! « L’autre version de l’actualité ?

                                         

                                        Enlève ton masque, Jean Pierre Pernault.

                                         

                                        Maintenant que la télé publique est aux mains des socialos, TF1 ne suffit plus pour proférer des propos édifiants (Il y a trop d’étrangers dans le monde. Les petits commerçants sont méritants. Je ne suis pas de droite, mais pas de gauche, non plus. Qui met de la coke dans le nez de nos enfants.)

                                         

                                        Et bien sûr je retrouve comme spectateur assidu de cette vacuité prétentieuse ce pauvre Aladeen qui est venu bourdonner à mes oreilles lorsque j’ai écorché son pauvre Soral. Ce qui est fascinant chez ce garçon, c’est son côté systématique dans ses interventions. Pour me mettre en boite, il n’a pas hésité à écrire successivement :

                                         

                                        "Cher auteur, vous ne valez pas même les rognures d’ongles de Soral

                                        Heureusement qu’il existe des Juifs bien plus cultivés, intelligents, réfléchis et justes que « l’auteur » de cet article.

                                        Allez raconter l’histoire à l’envers à vos amis mais pas ici !

                                        Fantasmez stigmatisez il ne vous reste que cela, c’et à dire vraiment pas grand chose" 


                                        • plexus plexus 16 septembre 2013 22:09

                                          La question à se poser, Laotse, c’est pourquoi le coût du logement privé vous semble de plus en plus abusif par rapport aux possibilités des locataires éventuels.
                                          Je veux bien décortiquer avec vous le coût d’un logement, son prix de revient, y compris un bénéfice excessif si c’est le cas !!
                                          il y a de fortes chances que vous arriviez à cette sorte de conclusion : tout le monde veut « bouffer » sur le dos de la bête, et y va de ses surcoûts, par le biais législatif, notamment, en multipliant contraintes, règlements, labels et consultations obligatoires.
                                          Quant à verser de l’argent à ceux qui en ont beaucoup, et qui n’en ont pas besoin, c’est mal connaître le souci de nombreux petits propriétaires, qui veulent protéger leur épargne de l’érosion monétaire, et se garantir une « poire pour la soif » en cas de vieux jours difficiles (ça vient, ça vient !!), de problèmes de santé, ou pour améliorer le sort de leur descendance.
                                          Il n’y a pas tant que ça de gros investisseurs dans l’immobilier, ça ne vaut pas le coup (le coût !) et ils mettent leur pognon dans autre chose, pas fous, les types !!
                                          Relire la nouvelle version de « La Cigale et la Fourmi », nous sommes en plein dedans.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès