• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Théâtre Syrien, une comédie en 3 actes

Théâtre Syrien, une comédie en 3 actes

Ce 11 avril, Donald Trump s'est dit toujours prêt à lancer des frappes contre la Syrie.

« La Russie promet de descendre tout missile tiré sur la Syrie. Prépare-toi Russie, parce qu'ils vont venir, tout beaux, tout nouveaux et "intelligents" », a-t-il lancé sur Twitter. Une allusion sans doute au dévoilement en mars dernier par le président russe Vladimir Poutine de toute une série de nouvelles armes sophistiquées. « Vous ne devriez pas vous associer à un animal qui tue avec du gaz, qui tue son peuple et aime cela », a-t-il poursuivi, continuant à prendre pour acquise l'implication supposée de Damas dans l'attaque chimique présumée à Douma le 7 avril.

En dramaturgie, les tragédies comptent cinq actes, et les comédies trois. Le théâtre syrien, pour l’instant, tient davantage de Molière que de Racine avec ce gag récurrent du gazage sans preuves – à propos duquel le MIT américain a émis un rapport conséquent dont les conclusions ont du être lues en diagonale tant par le sheriff yankee que par la comique troupier Nikki Haley de l’ONU.

Nous ne sommes pas en reste en France avec Macron, Edouard Philippe et François Hollande, lequel dans un poussif pensum enfonce le clou de ses propres exactions.

Cette comédie des puissants est une tragédie pour ce grand peuple syrien, dont on compte les victimes par centaines de milliers. La vérité est également au tableau des victimes, la propagande occidentale sous bannière CIA fabriquant à tire-larigot fausses vidéos, fausses photographies et faux témoignages. Pour le reste, l’Observatoire des Droits de l Homme, officine du MI6 basé a Londres, s’occupe des fax et distribue PowerPoint et articles prêts à être traduits à des rédactions suffisamment pingres pour ne pas dépêcher sur place de reporters.

La comédie des diplomates et des déclarations à l’emporte-pièces de nos dirigeants se poursuit sur fond de gazage par les rebelles et autres ventes de barils par ces mêmes rebelles – appelons-les Al Nosra – aux américains.

« Les missiles "intelligents" devraient frapper les terroristes, pas le gouvernement légitime [de la Syrie] », a déclaré Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères ce 11 avril 2018. La diplomate répondait ainsi au tweet bravache, publié une heure plus tôt, de Donald Trump, qui invitait la Russie à se tenir prête à des tirs de missiles « tout beaux, tout neufs et "intelligents" américains » contre la Syrie.

La bravache Maria – quel talent – a ajouté que les missiles dits intelligents le sont au point d’être capables d’effacer les preuves de l’origine même du gazage. Ou du supposé gazage.

La comédie de dupes à laquelle nous assistons conduit nos puissants à parler de tout sauf de l’essentiel c est-à-dire du peuple victime de leurs folies. Du coté occidental, carte émotionnelle surdouée visant à identifier un ennemi imaginaire et tenter de reprendre sur le plan médiatique ce qui militairement fut perdu. Autant dire une stratégie de loosers mauvais joueurs. Du coté russe, actionner le levier de celui qu’on veut piéger avec un bluff grossier de la pression maximale. Tu me menaces je te rends coup pour coup. Ca s’appelle un bras de fer et il n’est pas certain que le russe y perde quoi que ce soit, bien au contraire.

Depuis nos petits écrans que de difficultés à démêler les noeuds crées à foison pour nous égarer dans ce magma de désinformations et de grotesques roulements de petits muscles. Fidèle à lui-même Trump pratique à outrance la stratégie du fou ou du derviche tourneur, blanc un jour et noir le lendemain, entendons-nous avec les russes puis faisons un nouveau blocus économique, sortons de Syrie puis balançons nos missiles. Le personnage qu’il joue à merveille consiste à nous égarer, à attirer l’attention, à détourner le regard de l’essentiel. Le temps passe à ergoter sur ses tweets et prises de position est un temps perdu.

Passons sur les français à la ramasse, ils sont en position d’absolue servitude, les déclarations grotesques du tout petit monarque de l’Elysée menaçant d’envoyer des militaires – qu’il enverra surement – ne sont guère qu’un appendice de l'OTAN émis par un prestataire de service suffisamment sot pour payer de sa poche – de la poche des français – le sale boulot de son maitre.

Pauvres syriens, dupes et victimes de ces jeux mortifères, et qui depuis 2013 sont la cible de toutes ces arsouilleries. Dans le jeu de Dick Cheney et des faucons de Washington, la Syrie ce n est qu’une carte parmi d autres, que jamais ils ne lâcheront.


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • Dr Faustroll Kent 12 avril 08:38

    En dramaturgie, les comédies ne font pas autant de victimes !


    • V_Parlier V_Parlier 12 avril 11:06

      @Kent
      La France s’entraîne déjà sur son territoire avant la Syrie (voir le lien dans mon commentaire plus bas).


    • maQiavel maQiavel 12 avril 08:55

      Une petite vidéo pour décompresser un peu en ces moments de grand danger :

      https://www.youtube.com/watch?v=R2yZZBS8IsA&feature=share


      • Matlemat Matlemat 12 avril 21:45

        @maQiavel
         A force d’utiliser l’argument du chimique pour diaboliser on pourrait en venir à douter de la version officielle de la 2e guerre mondiale.


      • Matlemat Matlemat 12 avril 23:40

        @Matlemat

         Hitler était un enfant de coeur comparé à Assad, parodie ou non ?


      • JL JL 12 avril 09:03

        Bonjour,
         
         bonne synthèse de la situation sur ce théâtre syrien.
         
        ’’ Du coté occidental, carte émotionnelle surdouée visant à identifier un ennemi imaginaire et tenter de reprendre sur le plan médiatique ce qui militairement fut perdu. ’’ En effet, l’humiliation par la Corée du Nord est encore cuisante. ps. Je suppose qu’il faut lire « surjouée ».
         
         
        ’’« Les missiles « intelligents » devraient frapper les terroristes, pas le gouvernement légitime [de la Syrie] », a déclaré Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères ce 11 avril 2018.’’ .
         
        En effet ! à ce sujet, François Hollande ce matin sur France Inter déclarait, je cite de mémoire : « C’est Assad qui a gazé ces populations, il n’y a pas d’autre hypothèse ». Ah ? Ce n’est donc qu’une hypothèse ?
         
        Il poursuivait : « Imaginer que ce sont les adversaires d’Assad qui sessont maquillés pour faire croire à une attaque au gaz, ça nous rappelle d’autres épisodes de notre histoire. »
         
        J’aurais bien aimé être à la place de Demorant ou Léa Salamé pour lui dire : Oui ? ET alors ? Allez jusqu’au bout, Mr Hollande : dites nous en quoi ce rappel prouverait quelque chose, et dans quel sens ! On le voit bien : FH n’a aucun argument.
         
        ’’La bravache Maria – quel talent – a ajouté que les missiles dits intelligents le sont au point d’être capables d’effacer les preuves de l’origine même du gazage. Ou du supposé gazage.’’ C’est en effet, très bien vu.


        • amiaplacidus amiaplacidus 12 avril 10:46

          Déclaration de Trump : « La Russie promet de descendre tout missile tiré sur la Syrie. Prépare-toi Russie, parce qu’ils vont venir, tout beaux, tout nouveaux et « intelligents » ».

          Si je comprends bien, ces missiles sont l’exact contraire de Trump !


          • V_Parlier V_Parlier 12 avril 11:05

            @amiaplacidus
            Peut-être qu’ils vont lui revenir sur la tronche ! smiley
            En France on a apparemment aussi des bombes intelligentes (second degré, je précise) :
            https://fr.sputniknews.com/france/201804111035907777-france-chasseur-mirage-bombe-loiret-usine/ .


          • troletbuse troletbuse 12 avril 13:43

            @V_Parlier
            Idem en Syrie. Au lieu de bombarder Daech, il bombardait l’"armée syrienne mais c’était pas des erreurs.


          • V_Parlier V_Parlier 12 avril 14:18

            @troletbuse
            Il y a aussi les pluies de bombes médiatiques à mensonges. C’est reparti ce midi : Comme l’OIAC vient de rendre un rapport attestant que c’est du « Novitchok » de qualité militaire comme supposé, les journaux et France Info transforment ça en « l’OIAC confirme l’origine russe de la tentative d’assassinat ».

            Or, rappelons que toute puissance non russe a les moyens de fabriquer cette substance, dixit un ex scientifique qui pourtant accuse Moscou : "Réagissant à l’affaire Skripal par un message publié sur Facebook, Vil Mirzaïanov a d’ailleurs estimé que « seule la Russie » pourrait être derrière l’attaque contré Sergueï Skripal. Néanmoins, il assurait dans le même message avoir révélé publiquement la formule permettant de synthétiser le « Novitchok » dans son livre Secrets d’Etat : Chroniques de l’intérieur du programme d’armes chimiques russe,disponible sur Amazon pour la modique somme de 30 dollars". Elle est pas belle la vie ?

            En clair : L’OIAC n’a pas disculpé la Russie mais ne l’a pas incriminée non plus. Mais les rafales de mensonges vont pleuvoir encore aujourd’hui.


          • V_Parlier V_Parlier 12 avril 17:55

            @V_Parlier
            Il semble même que j’aie sous-estimé le bidonnage. Le Monde commence à rééditer ses titres à risques, mais ils continuent de caviarder mine de rien le rapport de l’OIAC (auquel j’espère que nous aurons accès) pour transformer « substance militaire d’une grande pureté » en « arme chimique russe mettant en cause la Russie ». Je pensais que l’OIAC mentionnait tout de même « Novitchok » (ce qui ne prouverait rien, la formule étant connue dans le monde entier) mais j’ai l’impression que... même pas !


          • V_Parlier V_Parlier 12 avril 23:05

            @V_Parlier
            En effet je n’étais pas loin, après une recherche en soirée : https://www.youtube.com/watch?v=63BA7I2dQ4w .


          • Matlemat Matlemat 12 avril 12:15

             Sur BFM on nous explique que la france a largement les moyens d’y aller toute seule , sous entendu si les américains se dégonflent, et puis on passe à Laetitia haliday.


             On ne parle absolument d’escalade possible, il ne faut pas inquieter.

            • arioul arioul 12 avril 12:31

              Donald Trump a raison de vouloir fermer sa gueule au boucher Assad. Et les Russes devront se barrer de ce territoire.


              • agent ananas agent ananas 12 avril 20:55

                @arioul
                Merci pour votre réponse.
                Nous vous informons que nous vous avons ajouté à notre liste de terroristes potentiels et que par conséquent avons pris des mesures de votre surveillance par nos services. smiley


              • zygzornifle zygzornifle 12 avril 13:24

                1er acte on pète la gueule 

                2eme acte on laisse le terrorisme s’emparer du pays et on l’arme en douce 
                3eme acte on enterre les morts dus au terrorisme dans nos pays respectifs ....

                • Clocel Clocel 12 avril 18:34

                  @zygzornifle

                  4eme Les veaux survivants retournent voter pour que la fête continue ! Pas belle la vie ?


                • thierry3468 12 avril 13:55

                  Le conflit syrien illustre parfaitement les décalages qui peuvent exister entre la réalité du terrain et ce qui est relaté par les médias en terme de propagande .Dans le passé,tout était pris au pied de la lettre mais maintenant,il suffit de croiser les sources pour se rendre compte que certains cherchent à manipuler l’opinion publique.Notre Rantanplan de l’Elysée(celui qui se prenait pour Jupiter)n’est qu’un méprisable roquet qui attend docilement ses ordres pour sortir ses crocs.Trump,tel un écolier de primaire ,cherche,via twitter,à rouler des mécaniques mais se calme aussitôt face la Russie de Poutine.La Syrie met à jour les sinistres combines et coups tordus de certains États qui ne cherchent que le chaos et la destruction d’ un pays tiers au nom de la défense de la démocratie et des Droits de l’Homme .Les populations civiles sont sacrifiées pour le bénéficies de grosses multinationales qui rêvent d’augmenter leur chiffre d’affaires et leur mainmise sur le monde.
                  Rantanplan Macron est un valet,un laquais zélé qui obéit à ses « maitres »,prêt à trahir son pays sans hésitation .Il continue la politique de son prédécesseur sur la Syrie et valide donc la dépendance de la politique étrangère française vis à vis de lobbies puissants qui prônent la chute de Assad.La France est devenu un paillasson,un nain diplomatique qui a vendu son âme. 



                    • Hijack Hijack 12 avril 17:56

                      Faites attention, les gens quand même ... car se prépare la Trump >>>
                      tweetyyy is War !!!
                      .
                      heu ... elle sera flagrante, hé wé, méchante et tout ça ...
                      Alors, retenez-moi ou ...

                      .

                      .

                      Blagues à part :

                      Richard Labévière : « On ne voit pas pourquoi l’armée syrienne aurait pris un tel risque »

                      .

                      .

                      Richard Labévière de la revue Proche & Moyen-Orient s’interroge sur les sources d’information en Syrie, quant à une supposée attaque chimique le 7 avril à Douma : « Les Casques blancs ne sont en tout cas pas une preuve fiable et indiscutable. »

                      .

                      .

                      Lettre ouverte à Emmanuel Macron : La simulation, du « faux drapeau », ne peut en aucun cas vous autoriser à engager une guerre contre la Syrie et ses alliés

                      .


                      • tiers_inclus 12 avril 18:28

                        Prépare-toi Russie, parce qu’ils vont venir, tout beaux, tout nouveaux et "intelligents

                        Si les missiles US sont vraiment intelligents alors ils rebrousseront chemin !


                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 12 avril 19:45

                          Bonjour,
                          .
                          « La Russie promet de descendre tout missile tiré sur la Syrie. »
                          .
                          Non seulement la Russie a promis de descendre tout missile tire sur la Syrie mais aussi de reposter et viser les lieux des lancement des missiles !
                          .
                          Si les USA décident de frapper les forces du président syrien Bachar al-Assad, la Russie se réserve le droit de riposter aux éventuelles frappes des USA contre Damas et son agglomération. Comme l’a déclaré le général Valeri Guerassimov, premier vice-ministre russe de la Défense et chef d’état-major des forces armées russes en mars 2018, Moscou devra réagir si la vie des militaires russes en Syrie était menacée.
                          https://fr.sputniknews.com/presse/201804111035904234-russie-syrie-usa-frappes/
                          .
                          Avant hier, l’ambassadeur de Russie à l’Onu Vassili Nebenzia a mis en garde les États-Unis contre les lourdes conséquences d’une attaque éventuelle contre la Syrie.
                          .
                          D’une manière ou d’une autre, Moscou devra réagir car en cas d’inaction du contingent russe en Syrie les pertes en matière d’image pour la Russie seraient immenses : les adversaires, les éventuels partenaires et les pays neutres concluront que dans une telle situation, le Kremlin est incapable de protéger son allié. Cependant, les Américains doivent également être conscients du fait qu’ils poussent la Russie à utiliser ses armes. Et dans une telle situation, la responsabilité reposerait uniquement sur la Maison blanche.
                          .
                          Si la Russie optait pour le recours à la force, elle devrait neutraliser les deux destroyers américains.
                          .
                          On peut s’imaginer la suite ...
                          .
                          Dans ce contexte nous sommes près d’une escalade incontrôlable du conflit et d’une troisième guerre mondiale, une guerre nucléaire !
                          .


                          • Matlemat Matlemat 12 avril 20:33

                            @eau-du-robinet
                             C’est fou qu’on nous sort ça entre l’entrée et le dessert.


                          • agent ananas agent ananas 12 avril 20:21

                            les déclarations grotesques du tout petit monarque de l’Elysée menaçant d’envoyer des militaires – qu’il enverra surement –

                            C’est déjà fait ... depuis début avril ...

                            https://www.strategic-culture.org/news/2018/04/02/president-macron-launches-france-into-syrian-quagmire.html

                            https://www.strategic-culture.org/news/2018/04/05/france-joins-syria-fight-goals-and-consequences.html


                            • Matlemat Matlemat 12 avril 20:31

                               Sur France2 on nous explique pourquoi Bachar utilise les armes chimiques alors qu’il avait gagné, il est dit que c’est pour envoyer un message aux rebelles.


                               Logique alors que les américains voulaient partir de leur donner une raison de rester et de bombarder.

                               Et on pose la question de savoir si V.Poutine est dans le coup, on sous entend que oui, qu’en fin stratège il veut tester les occidentaux !

                               Bien sûr Poutine a comme stratégie de donner une raison aux occidentaux de bombarder son allié.

                               On a l’habitude d’être pris pour des jambons mais là ils ont fait fort !

                               

                              • sirocco sirocco 12 avril 21:04

                                @Matlemat

                                "Sur France2 on nous explique pourquoi Bachar utilise les armes chimiques alors qu’il avait gagné, il est dit que c’est pour envoyer un message aux rebelles.« 

                                 
                                Oui, et on fait intervenir deux »spécialistes" sionistes pour enfoncer le clou, comme d’hab.


                              • Matlemat Matlemat 12 avril 21:35

                                @sirocco
                                 Je me doutais qu’on allait avoir un président sioniste, la on est servi, le mot Israel a t il été prononcé au moins une fois dans l’interview ?


                              • Matlemat Matlemat 12 avril 21:36

                                @Matlemat
                                 Pardon je me suis mélangé avec l’interview de 13 h.


                              • Matlemat Matlemat 12 avril 21:39

                                @sirocco
                                 On donne une explication pour le Français qui refléchit un petit peu, ça ne tient pas la route mais le fait qu’ils cherchent à nous donner une explication me fait penser qu’on doit être nombreux à ne pas croire la fable.


                              • Matlemat Matlemat 12 avril 21:37

                                 Avec Macron qui dit qu’il a des preuves , on a eu notre lot de mensonges pour la journée.


                                • agent ananas agent ananas 12 avril 22:25

                                  De ce côté du pond de l’Atlantique, le bon sens émerge peu à peu.
                                  Je viens de visionner l’audition de Mad Dog Mattis par la commission des armées du Congrès, et il affirme que si des armes chimiques ont effectivement été utilisées rien n’indique que se soit Bashar le coupable et qu’une enquête est nécessaire pour tirer cela au clair.
                                  Encore plus surprenant est la déclaration du présentateur de la Fox Tucker Carson qui ose sortir des sentiers de la pensée unique en dénonçant la propagande des médias mainstream.

                                  https://www.youtube.com/watch?v=U0niyl-vDBk

                                  La Fox ne nous avait jamais habitué à ce niveau de professionnalisme journalistique, ayant été le principal mégaphone à propos des armes de destruction massive de Saddam Hussein...
                                  Ça sent la fin de l’Empire ... pour Murdoch.


                                  • christophecroshouplon christophecroshouplon 12 avril 23:59

                                    @agent ananas
                                    Si ! UNE fois un de leurs journalistes a balance du lourd sur le PIZZAGATE
                                    Une semaine plus tard HOP, vire le mec !


                                  • agent ananas agent ananas 13 avril 08:52

                                    @christophecroshouplon
                                    Pour le moment aucun sponsor publicitaire ne s’est retiré de son émission ... et il en remet une couche le bougre ... Cette fois ci contre Noah Rothman (un bi national, sans doute ...).
                                    Attendons de voir ce que papa Ruppert va faire ...


                                  • OuRo 14 avril 12:33

                                    @christophecroshouplon
                                    Attention, le journaliste ayant fait un Reality Check sur l’affaire du Pizzagate (Ben Swann) présentait son émission sur le réseau CBS, et non FOX.


                                    D’ailleurs, il a aussi fait une émission sur les « rebelles modérées » en Syrie...

                                    Grand journaliste.

                                  • Hijack Hijack 12 avril 23:51

                                    Paroles prophétiques du chef d’état-major général russe sur la prétendue attaque chimique en Syrie ... L’officier avait averti de la mise en scène d’une prétendue attaque chimique en Syrie dès le 13 mars 2018. Voir la très courte vidéo ...


                                    • agent ananas agent ananas 13 avril 09:55

                                      Cette excellente parodie pour décompresser en ces temps de grand danger ...


                                      • roman_garev 13 avril 10:09

                                        Une comédie ? Plutôt une simagrée des cercopithèques devant la sérénité inébranlable de l’État-Major Général de la Russie qui, lui seul, sait exactement quelles cibles otaniennes seront détruites selon des missiles lancés au gré de leurs chefs délirants...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès