• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tiens ? Il y avait des changements climatiques à l’Eocambrien (...)

Tiens ? Il y avait des changements climatiques à l’Eocambrien ?

Il est bien connu des agriculteurs en serre qu’enrichir la serre en CO2 améliore sensiblement le rendement végétatif.

De tous les crédules militants "climatiques" sur Agoravox, il n’y en a pas un qui cultive. Que ce soit en plein champ ou en serres.
Oui, il y a des salades qui craignent la chaleur et trop de soleil, par exemple les grenobloises et les rougettes du Midi. A ces quelques exceptions près, la végétation approuve largement la chaleur et surtout le dioxyde de carbone. Toutes les plantes ont besoin du dioxyde de carbone pour exister. Seules 2 % des espèces aériennes se sont adaptées à la pénurie en dioxyde de carbone, mais au prix d’une demande accrue en ensoleillement : le maïs, la canne à sucre, le sorgho, certains millets, les cactées, l’ananas, les joubarbes. Toutes les 98% d’autres espèces pourront tripler leur rendement photosynthétique quand la teneur atmosphérique en CO2 aura triplé. Leur adaptation à la pénurie actuelle a été de sur-dilater leurs stomates (pores dans les feuilles), ce qui les rend bien plus vulnérables aux épisodes de sécheresse : elles évaporent trop d’eau par transpiration.

Voici un cours facile à partager, et en français :
http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/Photosynthese-cours/06-facteurs.htm

 

Effet de la concentration en CO2 sur la photosynthèse d'algues (chlorelles) pour différentes valeurs d'éclairement (comprises entre 280 et 700 µmoles.m-2.s-1).
Unité : la μmole de photons est six cent deux millions de milliards de photons. Et chaque photon apporte un quantum d'action, soit 6,6260755 . 10-34 joule.seconde/cycle.

On constate qu'on peut doubler à tripler la teneur en CO2 avant qu'apparaissent d'autres facteurs limitants, tels que l'ensoleillement.

Comparaison de la photosynthèse de plantes en C3 et en C4 en fonction de la concentration en CO2 du milieu. Les plantes en C4 présentent un point de compensation très proche du zéro. A la concentration atmosphérique (0,037%), la photosynthèse des plantes en C4 est optimale alors que pour les plantes en C3, la concentration en CO2 est limitante.

Donc sur 98 % des plantes connues, dont tous les arbres, doubler (voire tripler si possible) le COatmosphérique doublera (triplera) le rendement photosynthétique, à apport hydrique égal. Et conséquemment, les litières puis au bout de peu de générations les horizons B des sols seront bien plus riches, avec une bien meilleure rétention d'eau, et une meilleure régulation des écoulements après précipitations.

Il est bien connu des agriculteurs en serre qu’enrichir la serre en CO2 améliore sensiblement le rendement végétatif.

Obsédés de prêcher pour régner, les militants carbocentristes oublient toute la physiologie végétale, toute l’écologie végétale, toute la dynamique de la pédogenèse, toute l’hydrologie continentale.
Avec le CO2 et le Soleil, les plantes font des hydrates de carbone, qui à terre font des feuilles et des racines.
Avec ces feuilles et ces racines, le ruissellement est ralenti, est bien moins érosif.
Avec ces feuilles et ces racines, la rétention d’eau dans le sol est améliorée.
Avec plus de ces feuilles et racines, la roche-mère est attaquée par davantage d’acides fulviques, la profondeur de l'horizon B du sol augmente d'autant dans le temps. Et la décomposition des litières formes des complexes argilo-humiques qui améliorent considérablement la capacité du sol à retenir les cations, et les anions aussi.
La pédogenèse est amplement améliorée, les sols fertiles épaississent, même en montagne, même quand l'approvisionnement en eau est critique. Et les nappes phréatiques se rechargent plus facilement, en l’absence de ravinement.
Les aérosols dégagés par les arbres forestiers nucléent la germination des gouttelettes de nuages, surtout les nuages bas.
Ce qui augmente les pluies et diminue la température, par un fort albedo des nuages. Cette eau recyclée à l'intérieur même du continent augmente la pluviométrie continentale globale, à évaporation marine égale.

Indépendamment des plantes, davantage de CO2 dans l’air doc dans l'eau de pluie augmente la corrosion chimique des continents, qui apportent davantage de cations dans les mers. Dont les précieux cations Ca++, Mg++, K+.

Les militants carbocentristes reprennent : Oui mais la végétation, y en a plus ! Parce qu'on bétonne et on défriche !
Surtout dans les zones sahéliennes, la Terre a amplement reverdi ces trente et plus dernières années. Oui, il y a des scandales urbains. Oui il y a des scandales amazoniens et à Bornéo. Cela ne change rien au fait que la végétation a besoins de sols, d'eau, et de dioxyde de carbone.
Alors ils reprennent leurs cris d'or pas frais : Mais la végétation ne peut pas absorber autant de dioxyde de carbone ! Il lui faudra des milliers d'années !
C'est là encore un énorme mensonge. J'a déjà rappelé cette thèse suisse de 1938, où il était mesuré que dans une forêt suisse à la belle saison, la teneur en CO2 de l'air du sous-bois variait de 1 à 5 selon l'heure de la journée :
http://e-collection.library.ethz.ch/eserv/eth:21435/eth-21435-02.pdf

Le GIEC vous prend pour des billes, des nuls en sciences, quand il vous raconte toutes ses carabistouilles. Il s’agit d’une escroquerie à l’échelle planétaire, qui relève de la loi pénale : diffuser des nouvelles fausses pour s’enrichir.

GIEC : Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes. Traduction française de IPCC : Intergovernmental Pack of Carbocentric Crooks.

De tous ces crédules militants "climatiques", pas un qui ait appris les bases en pédologie, et encore moins ses applications en géologie.

Le Jurassiquei et le Crétacéii dont nous voyons les traces en puissants bancs calcaires ou crayeux, furent des périodes chaudes, sans glaciations, et avec beaucoup plus de dioxyde de carbone atmosphérique qu’à présent. Aussi la végétation était riche, elle retenait bien les sols, les rivières étaient claires, elles ne charriaient aucun sédiment, elles n’apportaient à la mer que des ions, et de la silice monomère. Ce furent des périodes biostasiques.
Ce ne sont que durant les périodes rhexistasiques, comme à présent dans notre Quaternaireiii (précédé par le Messinieniv et le Pliocènev )où il y a des glaciations, que les rivières charrient des galets, des sables, et des argiles. A notre époque rhexistasique, les continents foutent le camp en pièces détachées.
Il n’y a pas assez de couverture végétale, ou bien trop fragile. Neuf mille ans après la fin de la dernière glaciation, les océans encore froids n’ont pas encore relargué assez de CO2 pour les besoins de la végétation aérienne. Regardez le dénudement tragique des montagnes d’Afghanistan. L’érosion mécanique va trop vite pour laisser aux plantes pionnières le temps de former des sols végétaux ni un couvert protecteur.

Quand les médias aux ordres vous serinent « Mort au CO2 ! », ils ne protègent évidemment pas la nature : ils vous abêtissent de façon à ce que leurs maîtres se réservent facilement toute la Terre et toutes ses ressources, à eux et à leurs meilleurs larbins. Les escrologistes, GIEC et compagnie, s’imaginent qu’ils feront partie du 1% de privilégiés, en récompense de leur larbinat frénétique...

Aucune couverture végétale sur les continents émergés avant l’Ordovicienvi supérieur, et encore très timide.
Le calcaire bleu-noir du Givétienvii, si apprécié comme granulat routier, date du Dévonienviii moyen, quand justement les premières couvertures végétales pouvaient ralentir l’érosion mécanique des Ardennes, et sélectionner l’érosion chimique.

Avant ? Au Précambrien voire au Cambrienix ? Que dalle sur les continents.
A l’extrémité ouest des Maures, les falaises du cap Sicié à l’île du Rouveau, ce sont des schistes âgés de quelques 600 millions d’années, schistes noirs, schistes verts, schistes gris. Et leur litage inclut des bancs de quartzite, plus minces. En ce temps là, les continents foutaient le camp en pièces détachées, l’érosion était mécanique. Les quartzites sont la transformation métamorphique des bancs de sable, quartzeux. Les schistes sont le résultat métamorphique d’érosions plus lentes, quand le sol inorganique avait le temps de former des argiles 2/1, qui ensuite étaient enlevées par les cours d’eau. A voir les épaisseurs relatives des quartzites (maximum trois centimètres) et des roches schisteuses, il est clair que les périodes d’érosion rapide avec enlèvement de sables étaient franchement minoritaires.
Tiens ? Il y a avait des changements climatiques à l’Eocambrien (dit aussi édiacarienx, dernière partie du Néoprotérozoïquexi) ? Plusieurs milliers, oui, dont plusieurs épisodes glaciaires majeurs, aux conséquences catastrophiques.

Rien qu’à voir les discordances dans le litage du Jurassique, il est clair qu’il y a eu des régressions et des transgressions marines spectaculaires, dans ce temps là :

http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1902.0.html
Ah oui, mais il n’y avait pas la télévision pour vous dire que ce serait la fin du monde...
Mais alors ? A quoi ils songeaient, Rockefeller, Rothschild et Drahi, s’ils n’ont même pas été capables d’embobeliner les foules du Jurassique ?


Question recyclage de l'eau des pluies et des rivières, et nucléation des nuages, là aussi les "héros climatiques" sont d'une nullité bien formatée. 
L'eau que les feuilles et litières retiennent, est autant d'eau qui ne ruisselle pas, ou pas encore vers les rivières. Elle est disponible pour la croissance et la transpiration des plantes. Cette eau évaporée par le sol, ou transpirée par les feuilles est remise dans l'atmosphère au lieu de ruisseler vers la mer, elle alimente les nuages suivants, qui vont précipiter dans les montagnes d'où partent les rivières. Au final, l'augmentation de végétation par le CO2 fait augmenter la pluviosité totale sur les continents, pour le même prélèvement par évaporation depuis les océans.
De plus, les aérosols terpèniques exhalés par les forêts sont d'excellents nucléateurs des nuages bas. Tandis que les rayons cosmiques nucléent surtout les nuages hauts.

 

Rappel des articles précédents :

« une planète brûlée par des gaz à effet de serre ». C’est ce que scande la presse aux ordres. Donc c’est vrai ? Elle ne truande pas comme on lui dit de truander, la presse aux ordres ?

Ces ruses pour compromettre des milliers de scientifiques naïfs

http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/ces-ruses-pour-compromettre-des-154986

Non, le dioxyde de carbone est incapable de diriger le climat 


http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/non-le-dioxyde-de-carbone-est-154558

 

Le GIEC n’est pas sans précédents dans l’histoire de l’humanité 
http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/le-giec-n-est-pas-sans-precedents-153653

La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique » 
http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/la-fraude-a-70-des-arbres-menaces-153196

Fraude : nulle trace de corpus expérimental soutenant « acidification des océans » 

http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/fraude-nulle-trace-de-corpus-152331
 

https://en.wikipedia.org/wiki/Climatic_Research_Unit

« Initial sponsors included British Petroleum, the Nuffield Foundation and Royal Dutch Shell The Rockefeller Foundation was another early benefactor »

 

Il appert que les crédules sont incapables de fournir un argument factuel à l’appui de leurs croyances. La religion d’état Intergouvernementale présente au moins pour eux, l’avantage de justifier la guerre civile, la guerre de religion dans l’espoir de disposer prochainement de la dictature mondiale « car nous avons les bons experts ».

 

Georges Courteline nous avait déjà bien expliqué :
"Attendu que la doctrine carbocentriste et intergouvernementale n’est point faite pour que le simple scientifique en démontre l’absurdité,
Attendu que le trafic des indulgences-carbone rapporte plein de pognon à ceux qui ont eu l’astuce d’en combiner le montage,
Attendu que le grand public est trop ignorant pour y déceler les contre-vérités,
Attendu que l’Académie des Sciences a obéi servilement aux ordres de la scinistre des Miences Valérie Pécresse, exactement comme des laquais en livrée,
Attendu qu’aucun des grands media obéissant à leurs patrons ne déroge à son devoir de propagande carbocentriste,
Attendu que quoiqu’il arrive, ou n’arrive pas, ou arrivera dans quelques siècles, c’est tout de la faute du réchauffement climatique, ou de quelque changement climatique dont la nature est encore inconnue mais la survenue certaine, comme la princesse NKM l’a saintement dit,
Attendu que l’arrêt du Gulf Stream peut quand même survenir d’un siècle à l’autre,
Attendu qu’il est urgent de casser la gueule aux incroyants, car encore une fois, les crédules sont blessés dans leur crédulité, comme l’avait publié l’épiscopat français volant au secours de l’ayatollah Khomeiny contre l’impie Salman Rushdie,
Attendu que les incroyants forment une véritable secte sur le Net,
Attendu que Raymond Pierrehumbert a établi que les incroyants sont tous des croyants que la Terre est plate,
Attendu qu’Alexandre Magnan (chercheur « Vulnérabilité et adaptation » à l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri, Paris)) a établi que le dioxyde de carbone étouffera la forêt,
Attendu qu’Alain Lipietz a établi que les incroyants sont tous des criminels, bons à envoyer en rééducation dans les rizières,

Attendu que la princesse NKM, fidèle à son climastrologue de la cour, a proclamé que les incroyants, c'est rien que "des connards",

Attendu que Naomi Oreskes est une historienne des climats de grande autorité car elle sait l’existence de l’ouragan Katrina en 2005,
Attendu que Naomi Oreskes a établi que tous les incroyants sont financés à milliards par les pétrolières, ou par les cigaretiers,
Attendu que Naomi Oreskes a établi que tous les incroyants présentent les symptômes d’un Ego surdéveloppé, ce qui prouve qu’elle est une psychopathologiste de grande autorité,
Attendu que Marc Dubois dit « Mad » a établi que tous les incroyants sont des chirurgiens amateurs qui méritent des baffes,
Attendu qu’Olivier Nobili aura la dictature mondiale car nous avons les bons experts, et a établi qu’il est urgent de couper la langue aux incroyants, dont la liberté de pensée suscite tant de réactions de haine chez les Vrais croyants,
Attendu que Bobby, immodérateur de l’OZ a établi qu’il est urgent que l’espèce humaine disparaisse, car elle ne mérite pas d’être sur cette planète,
Attendu que le dit Bobby de l’OZ a établi que tous les incroyants sont des abrutis, des crétins et des biknits,
Attendu qu’il a suffi d’un seul brise-glace aux frais du contribuable canadien pour faire franchir à Tara le passage du Nord-Ouest,
Attendu que la nature conspire odieusement avec le Soleil pour ne jamais produire le réchauffement climatique que saintement nous prophétisons depuis que l’ONU saintement nous croit, et que c’est un odieux crime de lèse-clergé, 
Attendu que toute religion d’Etat, et a fortiori la religion intergouvernementale est par principe, exemptée de tracasseries subalternes, telles que des épreuves de réalité scientifiques, cohérence avec les autres disciplines dans les vraies sciences, cohérence avec les faits expérimentaux, etc. sinon son insoupçonnabilité de principe serait remise en cause,

Attendu que le petit micron-à-Rothschild a proclamé que les incroyants, c'est rien que des complices du terrorisme islamique, et qu'il faut les arrêter et les rassembler dans les stades avant la Solution Finale,

la Cour après délibération condamne les incroyants à payer les factures de chauffage des vrais croyants, et à payer les voyages en avion et les frais d’hôtels et de congrès des Commandeurs des Croyants, dans des pays ensoleillés.
En outre, la cour condamne les incroyants réfractaires à pédaler pour faire tourner les rotors qui font voler les grands Hélicologistes de la Vraie Foi, et à porter les chaises à porteurs des Commandeurs des Croyants durant leurs menus déplacements entre les studios et les ministères.
Cela sans préjudice d’aggravations des peines, à la discrétion des autorités de la Vraie Foi Carbocentrique
."

C'est ainsi que l'ordre règnera en Rothschildland.

 

 

iDatation absolue du Jurassique : de -201 Ma à -145 Ma. L’échelle stratigraphique a été établie au long du 19e siècle, essentiellement par des marqueurs fossiles. La datation absolue a été établie au cours des derniers 75 ans environ.

iiCrétacé : de -145 à -65 Ma.

iiiQuaternaire : de -2,58 millions d'années au présent.

ivMessinien : de -7,246 à -5,333 millions d'années,

vPliocène : de -5,332 ± 0,005 à -2,588 ± 0,005 millions d’années

viOrdovicien : de -485 à -443 Ma.

viiGivétien : de -388 à -383 Ma.

viiiDévonien : de -419 à -359 Ma.

ixCambrien : de −541 ± 1,0 à −485,4 ± 1,9 millions d'années.

xEdiacarien : de -630 +5/-30 à -544 ± 1 Ma.

xiNéoprotérozoïque : de -1 000 Ma à -542 ± 1 Ma.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.63/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

96 réactions à cet article    


  • pipiou 31 juillet 2017 12:07

    A toute fin utile je rappelle à l’auteur que l’homme n’est pas une plante et ne se nourrit pas de CO2 ...


    • baldis30 31 juillet 2017 12:27

      @pipiou
      bonjour,

      si c’est tout ce que vous avez pour enrichir le débat c’est triste ....


    • JC_Lavau JC_Lavau 31 juillet 2017 12:38

      @pipiou. Wi, t’a raison ! Il faut donc supprimer de ton alimentation tout ce qui est végétal, et tout ce qui se nourrissait de végétaux ou de d’herbivores.

      De ton habitation il faut supprimer toutes les poutres : c’est du bois. Et tous les meubles, en vrai bois ou en bois reconstitué.
      Dans ta lingerie et ta garde-robe, il faut supprimer toute la laine, tout le coton, tout le lin, toutes les plumes, tous les cuirs : tout ça a été synthétisé grâce à du CO_2 atmosphérique.
      De ton environnement, il faut aussi supprimer tout l’acier et tout le cuivre : le charbon et le coke étaient d’origine végétale, ont été prélevés sur le dioxyde de carbone atmosphérique du Carbonifère.
      Le ciment aussi doit être supprimé, donc tout le béton qu’on fait avec. Comme pierres de taille, tu es autorisé à conserver les granites, les basaltes et les pouzzolanes. Tu es désormais interdit de toute pierre calcaire et de tout ciment ni chaux : ces animaux marins ont édifié leurs tests et coquilles en prélevant du CO_2 dissout.
       
      A bas le dihydrure d’oxygène qui dénature la vodka et le pastis !
      Militez tous pour une planète sans dihydrure d’oxygène !

    • JC_Lavau JC_Lavau 31 juillet 2017 16:28

      @JC_Lavau. Encore une faute de frappe ou distraction : t’as raison...


    • Le421 Le421 31 juillet 2017 18:26

      @JC_Lavau
      Tout ce qui est excessif est dérisoire...
      Votre réaction l’est particulièrement.


    • JC_Lavau JC_Lavau 31 juillet 2017 18:33

      @Le421. Sens-toi complètement libre de prouver ta thèse dictée par tes marionnettistes.

      On parie combien de piastres que tu n’y arriveras jamais ?

    • coquecigrue coquecigrue 31 juillet 2017 20:53

      @pipiou
      Mais il en rejette beaucoup ! Arrêtons de respirer !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er août 2017 06:51

      @JC_Lavau
      Merci pour votre coup de gueule !


    • baldis30 31 juillet 2017 12:22

      Bonjour,

      Un petit point malgré tout : les glaciations ...

      d’une part on sait qu’à une certaine époque antécambrienne la Terre a été une boule de glace ...

      d’autre part on ne peut oublier la dérive des continents et il y a des traces de glaciations sur des terrains du secondaire. On ne peut oublier de plus les variations d’inclinaison de la terre sur son axe pour la localisation ...

      Imaginons que l’océan arctique se vide d’un coup ... quelles traces de glaciations trouverions nous au fond ... ? 

      ceci dit, sur le reste rien à rajouter


      • JC_Lavau JC_Lavau 31 juillet 2017 12:43

        @baldis30. On a encore du mal à dater les différentes glaciations Précambriennes, ainsi qu’à reconstituer les extensions des inlandsis de ces différentes époques. J’ai donc provisoirement simplifié l’exposé - déjà très lourd pour le lecteur moyen.


      • sarcastelle 31 juillet 2017 12:45

        Que l’auteur ait raison ou tort n’est pas pour moi le principal. Le principal, ce que je voudrais, c’est que les gouvernements, tout le temps qu’il me reste à vivre, pensent qu’il a raison. Après, c’est comme ils veulent. 



        • JC_Lavau JC_Lavau 31 juillet 2017 14:21

          Il reste deux fautes de frappe :

          « davantage de CO2 dans l’air donc dans l’eau de pluie » 
          et un espace manquant après une parenthèse.
          Et une imprécision coupable : les grandes glaciations du Néoprotérozoïque ne sont pas à l’Ediacarien, mais avant.

          • Castel Castel 31 juillet 2017 17:08

            Dans une serre, le CO2 est très proche des plantes en question, alors que dans l’atmosphère, je présume que ce CO2 s’accumule dans la stratosphère... cette éloignement pose question il me semble...


            • sarcastelle 31 juillet 2017 17:27

              @Castel

              .
              Exactement. Pour avoir un effet de serre dans une serre on place le verre au-dessus de l’air dans lequel il n’y a pas de verre. Pour avoir un effet de serre dans l’atmosphère on place de même le CO² en couche au-dessus de l’air. 

            • JC_Lavau JC_Lavau 31 juillet 2017 18:00

              @Castel. Tu devrais publier ton modèle d’atmosphère Castélienne.

              Il faut qu’elle voit ça, la girafe !

            • Castel Castel 1er août 2017 09:49
              @JC_Lavau
              c’est quoi cette réponse de merde ? (en restant poli bien entendu)

            • JC_Lavau JC_Lavau 1er août 2017 11:03

              @Castel. Je t’encourage à pendre par les pieds les zozos qui t’auraient enseigné ta stratification de l’atmosphère à toi que tu as.

              Et s’ils continuent,
              Les pendre par la peau du ....

            • Castel Castel 1er août 2017 11:12

              @JC_Lavau
              Je n’ai jamais prétendu savoir quoique ce soit sur ce sujet, par contre, j’aurais aimé en savoir plus via cette remarque (juste, fausse, ou pas totalement). Du coup, pour moi, en plus de créer artificiellement des rapports de force entre « modèles », alors que je n’en ai présenté aucun, votre réponse est totalement hors sujet et ne permet en rien de préciser votre façon de penser les choses.


            • JC_Lavau JC_Lavau 1er août 2017 11:47

              @Castel. Si stratification il y a, en atmosphère très calme, c’est le gaz lourd en bas, pas en haut.

              Poids moléculaire du CO_2 : 44.
              De l’air moyen : 29 environ.
              Du diazote N_2 : 28.
              Du dioxygène O_2 : 32.

              Exemples : 
              * En Italie, la Grotte du Chien. Elle exhale du CO_2, qui peut tuer un chien, mais que l’homme qui respire plus haut, ne détecte pas.
               
              ** Dépression volcanique en Afrique de l’Est, qui exhale du CO_2. Si la nuit a été sans vent, la dépression est pleine de CO_2, avec une végétation luxuriante. Alléchés, des herbivores descendent brouter, et meurent. Alléché par ces beaux cadavres, un vautour descend, n’a plus la force de décoller, et meurt. Alléché par ces beaux cadavres, un varan descend... et a juste la force d’extraire sa tête hors de la nappe mortelle, reprend ses forces, et part en jurant qu’on ne l’y reprendra plus. De l’intérêt parfois d’avoir un métabolisme plus lent...
               
              *** retournement de fond lacustre du lac Nyos en 1986 au Cameroun : un kilomètre cube de CO_2 dévale les vallées comme une avalanche, et y tue 1746 villageois et leurs troupeaux .

              Avec du vent et de la turbulence, finie la stratification. A moindre échelle, la diffusion aussi homogénéise un mélange gazeux. Les physiciens du 19e siècle qui ont élaboré la théorie cinétique des gaz n’étaient pas des idiots.

            • JC_Lavau JC_Lavau 1er août 2017 12:30

              @JC_Lavau. Je vois par le jeu des étoiles négativantes, que le gang des carbocentristes d’Agoravox a rappliqué, et applique ses sournoises méthodes de lâches. Ils sont bien incapables d’apporter des arguments objectifs ni expérimentalement sourcés. Tout ce qu’ils ont, c’est leur haine originelle et confuse, que des marionnettistes ont su réorienter pour le djihad contre les incroyants.


            • Castel Castel 1er août 2017 13:40

              @JC_Lavau
              Ah ! voilà qui est mieux et qui, je pense, manquait à votre article. Merci.


            • HELIOS HELIOS 31 juillet 2017 17:40

              ... hé, JC, t’as pas tout compris : le GIEC et tous les autres, travaillent pour notre sécurité. Alors, tu comprends, il faut obeir !... aller, zou, paye ta facture d’electricité, ton essence etc.. et fais comme les autres, à la messe du 20h, fais ta priere, ne mange pas trop salé, trop sucré... et applaudi le match avant d’aller te coucher.


              • JC_Lavau JC_Lavau 31 juillet 2017 17:58

                @HELIOS. Ah bon ? Tu prétends en plus m’imposer d’avoir une TV chez moi ?

                Quand nous étions en 4e, l’un d’entre nous anticipait qu’en l’an 2000 la TV serait gratuite (ah !) et obligatoire, qu’il aurait de plus en plus de mal à lire (en cachette) le seul livre qu’il aurait sauvé de l’autodafé.

              • JC_Lavau JC_Lavau 31 juillet 2017 17:59

                @JC_Lavau. Oups ! Rédaction en classe de 3e.


              • HELIOS HELIOS 31 juillet 2017 18:38

                @JC_Lavau

                ... ben quoi, comment vas-tu faire pour participer a l’immense projet citoyen qui va propulser notre pays sur la vague d’un futur radieux au sein de notre UE protectrice et providentielle si tu ne participe pas à la messe quotidienne dites dans la cathedrale de la communication ex-cathodique ?

                comment vas-tu justifier la priere quotidienne nous demandant a tous, le respect de la planete-pollution (et en ébullition calorique) et de l’ecologie sans nous soumettre au prophete de la consommation, de la publicité et de la pensée unique.


                Je sens qu’il va falloir te faire faire un stage -ou une croisiere- dans un de ces navires de redressement vacationniste (oui, oui, ça doit exister, ce mot) et te faire dépenser les menues monnaies que tu as oublié de reinjecter dans le circuit financier... égoïste, va.... achete donc une télé si ton forfait 4G ne te permet pas de regarder le replay de BFM !

              • HELIOS HELIOS 31 juillet 2017 18:52

                @HELIOS


                PS : C’est vrai.. ; quand j’etais en 3 eme, j’étais interne -pas interné, nuance- je lisais des bouquins avec une lampe de poche a grosse pile plate de 4,5 v helas bien gourmande. sous la couverture. cela m’a couté plusieurs jeudi apres midi en guise de punition et de récidive.

                Mais cela c’etait avant, lorsque la planete ne se rechauffait pas.et que Fahrenheit 451 n’etait pas sorti... euh, je confonds avec un autre article ? ... pas grave, la réponse est surement la même, on y brule les livres.

              • Le421 Le421 31 juillet 2017 18:23

                Ah mais attendez deux secondes !!
                Je pense que votre texte est juste mais part sur de mauvais postulats...

                Quitte à vous sembler « terre à terre » (mauvais jeux de mots), je vous signale que bien peu de monde conteste l’adaptabilité de la nature.
                En cas de problème, elle sait faire « le gros dos » pour mieux se reprendre l’averse finie.
                Par contre, l’homme, cet être fragile et imbu de lui-même, persuadé qu’il est de sa supériorité et de son invincibilité, a créé lui-même les conditions de son déclin.
                Nos jeunes smartphonisés à gogo, incapables de trier le bon yaourt dans le frigo, seront bien en peine quand il faudra lutter contre le changement climatique et toutes les conséquences induites.
                Que l’on se mette à cultiver du raisin et faire du bon pinard dans le sud de l’Angleterre, en soi, ce n’est pas un problème.
                Par contre, les vacances sur la Côte d’Azur vont à moyen terme finir à dos de chameau.
                Ce sera certainement moins charmant de visiter la tombe de Brigitte Bardot dans quelques décennies.
                Mais, sur le fond, vous avez raison.
                Ni vous ni moi ne verrons cela.
                Donc, en étant poli, autant s’en branler et dire comme Trump...
                Hein ??


                • JC_Lavau JC_Lavau 31 juillet 2017 18:30

                  @Le421. Supposons que les borogroves t’emparouillent jusqu’à ton drable, et te managent rapari et rapara, puis t’écorcomalicent...
                  C’est idiot et ça n’a aucun sens ? Certes, c’est même étudié pour, mais ton postulat de « réchauffement climatique » miraculeusement médié par le méchant dioxyde de carbone, n’est pas moins idiot.


                  C’est même étudié pour : pour te rendre idiot et si facile à télécommander par tes marionnettistes.

                • baldis30 1er août 2017 09:19

                  @Le421
                  bonjour,

                  La plasticité des espèces il y a même un certain Lyssenko qui y a cru beaucoup ....

                  Les adaptations se font « au petit hasard » en fonction de l’environnement dont la nourriture est l’un des points clés .... mais pas le seul

                  L’exemple climatique parfait est celui de la pomme de terre et de la tomate .... originaires du même terroir mais pas à la même altitude ... l’évolution s’est faite sur plusieurs millénaires.....

                  L’interfertilité des félins .... ou du chameau et du dromadaire ..... autres exemples mais on ne change pas de climat seulement de nourriture ...


                • JC_Lavau JC_Lavau 1er août 2017 13:44

                  @baldis30. Comme d’habitude, tu es trop elliptique, et t’exprimes par allusions. Tu ne tiens pas compte de la décontextualisation inhérente à l’écrit. A l’écrit, il faut expliciter bien davantage de choses, et tu n’as pas encore assimilé cette contrainte. Tes lecteurs sont couramment égarés par cette faute de communication : ils n’ont pas tes références ni expérimentales ni théoriques en tête. Ils ne sauraient les avoir.


                • nono le simplet nono le simplet 31 juillet 2017 18:49

                  « le rendement végétatif » ? végétal peut être ... et encore ...


                  • JC_Lavau JC_Lavau 31 juillet 2017 21:28

                    @nono le simplet. Je dirais même plus ! etc.


                  • nono le simplet nono le simplet 1er août 2017 04:43

                    j’avoue ne pas comprendre la notion de « rendement végétatif », ni le but de ton article péremptoire et agressif .

                    certes il y a eu de grands bouleversements climatiques dans le passé lointain de la Terre avec des variations du taux de CO2 mais il ne me semble pas que les connaissances actuelles que l’on en a permettent d’établir autre chose que des hypothèses ou des théories ...
                    d’autant que nos connaissances en climatologie sont si parcellaires qu’elles ne permettent toujours pas de faire des prévisions à peu près fiables au delà de 3 jours ...
                    certes aussi l’attitude péremptoire et parfois agressive de certains représentants du GIEC peuvent agacer ...
                    certes aussi, faire du CO2 l’unique ennemi à abattre pour redonner à la Terre une bonne santé n’est peut être pas totalement cohérent ...
                    Cependant, il me semble que cela permet au moins et ce n’est pas rien de faire prendre conscience à l’humanité et à ses gouvernements du danger dans lequel nous nous trouvons face au changement climatique indéniable mais aussi face à la pollution, le gaspillage, le nucléaire, l’industrie agro-alimentaire ...
                    Alors, même si l’on a des doutes voire même des déniements sur les causes ou sur les conséquences, globalement on va vers une prise de conscience et c’est heureux.
                    Science sans Conscience n’est que ruine de l’Ame smiley
                     

                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er août 2017 07:04

                      @nono le simplet
                      Des variations du climat, il y en a eu des tas ! Probablement dues aux variations du soleil. Expliquez - nous comment réguler les humeurs du soleil, merci pour votre réponse.


                      Avant le GIEC, les climatologues annonçaient une aire glacière. Depuis plus de 17 ans, le GIEC reconnaît que les températures n’augmentent plus.
                      Alors, personne ne sait s’il y a vraiment réchauffement ou pas...
                      En Europe, sans doute, les glaciers fondent.

                      Mais il a neigé en Russie début Juillet.
                      Et il a fait - 25° en Argentine à la mi Juillet.
                      Alors, vous en tirez quelles conclusions  ?

                    • baldis30 1er août 2017 09:22

                      @Fifi Brind_acier
                      bonjour ,

                      « Expliquez - nous comment réguler les humeurs du soleil, merci pour votre réponse. »

                       très simple, je fais une loi, je la mets au référendum et j’inscris cela dans la Constitution... cela s’appelle la méthode verte .... à moins que ce ne soit la méthode vert-de-gris !  smiley


                    • popov 1er août 2017 10:32

                      @Fifi Brind_acier

                      Bonjour

                      Et il a fait - 25° en Argentine à la mi Juillet.

                      Faut pas oublier que la mi-juillet en Argentine, c’est l’hivers, que cette ville se trouve à environ 900 m d’altitude et à environ la latitude des Pyrénées mais dans l’hémisphère sud.


                    • JC_Lavau JC_Lavau 1er août 2017 11:17

                      @nono le simplet. « Escroquerie à l’échelle planétaire ». Je l’ai écrit, oui ou non ?

                      Depuis longtemps, le stade des politesses est franchi, ils ont immédiatement déclenché toute la violence qui fut à leur portée. Verbale et bureaucratique en l’occurrence.
                      Or s’il est une règle que l’expérience m’a apprise, c’est que la paranoïa ouverte se déclenche quand le malade est submergé de terreur à la perspective que ses actes (voire simples pensées, dans le cas du président Schreber au 19e siècle) inavouables soient démasqués, et que sa façade ne cache plus rien. Même s’ils ne sont que de simples lampistes bornés, dans cette grande escroquerie en bande organisée, ils attrapent la paranoïa du gang. Je crois avoir énuméré quelques exemples significatifs de leur djihad de fanatiques décervelés.

                    • JC_Lavau JC_Lavau 1er août 2017 14:26

                      @nono le simplet. Il n’y a pas plus de « changement climatique indéniable » que de beurre au cul d’un hétéro.

                       
                      Avec ta mémoire de moustique, tu as déjà oublié toutes les fluctuations climatiques qui ont précédé celle sur laquelle les climastrologues (actuellement hégémoniques) ont surfé.
                       

                      L’église carbocentriste est hégémonique, et ses marionnettistes détiennent tous les media aux ordres, et de là tous les ministères. Je ne vivrai pas assez vieux pour voir tomber cette escroquerie à l’échelle planétaire. Certes j’ai bien fait tomber un escroc international, mais il était loin d’être aussi gros.

                    • nono le simplet nono le simplet 1er août 2017 19:08

                      @JC_Lavau
                      avec la plus grande ouverture d’esprit que je puisse avoir je ne vois en quoi ton exemple prouve quoi que ce soit à part qu’il a fait chaud au Pole en 1922

                      que l’on ergote sur les raisons ou les conséquences du réchauffement : soit !
                      mais le nier comme un phénomène récurrent et croissant depuis une trentaine d’années relève de l’entêtement ridicule 
                      dommage que tu ne développes tes arguments de manière plus calme, plus rationnelle, et surtout moins brouillonne et péremptoire cela rendrait tes écrits plus crédibles et attrayants. 

                    • JC_Lavau JC_Lavau 1er août 2017 20:42

                      @nono le simplet. Combien de fois faudra-t-il rappeler que ces escrocs-aux-ordres truandent à tour de bras ? Ils sont payés pour duper les peuples, c’est même inscrit dans leurs statuts.

                      L’Intergovernmental Pack of Carbocentric Crooks (Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes, en français), ils ont truandé les relevés de température néozélandais et les météorologues néozélandais ont protesté.

                      Ils ont truandé les relevés de température russes et les météorologues russes ont protesté.
                      Ils ont truandé les relevés de température scandinaves et les météorologues scandinaves ont protesté.
                      Ils ont truandé les relevés de température US, en remontant les températures rurales pour les conformer aux bulles thermiques des villes et banlieues et les météorologues U.S. ont protesté.

                      Chaque année ils truandent les relevés de températures du passé, pour les rendre conformes aux prophéties de leur modèle...

                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er août 2017 21:00

                      @popov
                      Et la Russie a migré dans l’hémisphère sud ? Sacré Poutine !


                    • JC_Lavau JC_Lavau 1er août 2017 22:20

                      @Fifi Brind_acier. Justement j’ai du mal à dater la fermeture de l’océan ouralien. Fin Carbonifère, début Permien.


                    • popov 2 août 2017 01:34

                      @Fifi Brind_acier

                      J’ai parlé de la Russie, moi ?


                    • Montcale 2 août 2017 17:56

                      @JC_Lavau
                      Attention, vous allez passer pour un complotiste et, comme « ils » aiment bien les amalgames, pour un antisémite aussi :)


                    • JC_Lavau JC_Lavau 2 août 2017 18:47

                      @Montcale. Anonyme, hein ?


                    • JC_Lavau JC_Lavau 3 août 2017 10:58

                      @Montcale. Il ne faudrait quand même pas oublier la vantardise de l’avocat Eric Turcon à son client Alfred Sirven :

                      Maitre Turcon : « Il y a encore un salopard de journaliste projuges qui a fait un article contre nous dans Le Point »
                      Alfred Sirven : « Mais comment se fait-il qu’il y ait encore des journalistes projuges ? Je croyais que le problème était réglé... »
                      Maitre Turcon : « Ne t’inquiète pas. On s’est occupé de lui. Sa carrière est terminée. »


                      Depuis Citizen Hearst, les choses sont revenues au même point, sitôt refermée la parenthèse de la Libération : le journaliste fait la propagande pour laquelle il est payé, sinon il gicle.




                      • nono le simplet nono le simplet 1er août 2017 16:52

                        @Fifi Brind_acier
                        le plus rigolo est qu’ils pourraient avoir raison ... mais pas tout de suite puisqu’il est possible selon des études sur les courants marins que les périodes glacières soient la conséquence d’une période chaude qui stopperait les courants et supprimerait de ce fait le rôle tampon des océans ...

                        comme quoi hein ! 
                        enfin, bon, ce n’est que suppositoire, pas pire que ceux qui disent que c’est faux smiley 

                      • JC_Lavau JC_Lavau 1er août 2017 18:08

                        @nono le simplet. « Glacière » est un substantif.

                        L’adjectif est « glaciaire », mot de formation savante et d’usage savant.
                        Un grotte glacière est une grotte qui conserve de la glace durant l’été, sans être elle-même en glace. Briksbalsbreen est une langue glaciaire. 

                        On sait que les mémoires scientifiques sur l’étude expérimentale du Gulf Stream se terminent par la formule religieuse : « Mais restons vigilants ! Le Gulf Stream peut quand même s’éteindre d’un siècle à l’autre ». S’ils ne respecteraient pas le rituel religieux, leurs crédits leurs seraient coupés. Fin de la carrière. Or comme ils ne sont pas suicidaires, et ont une famille à nourrir, le chantage fonctionne...

                      • JC_Lavau JC_Lavau 1er août 2017 18:09

                        @JC_Lavau. Oups ! S’ils ne respectaient pas !


                      • nono le simplet nono le simplet 1er août 2017 19:19

                        @JC_Lavau
                        merci de reprendre mon erreur qui me fait rire en la relisant mais dommage d’en faire une que je qualifierais de pire même si tu l’as vue ... trop tard smiley


                      • JMBerniolles 1er août 2017 12:13

                        Merci pour cet article savant et profondément juste. Il y a mille manières de démolir cette théorie du réchauffement climatique (c’était une hypothèse au départ, de multiples éléments dont la faillite de prédictions comme la fameuse crosse de hockey de Man, sont venus la contredire définitivement) le plus évident est que depuis près de 20 ans il n’y a plus de réchauffement mesuré. D’ ailleurs en 2010 l’académie des sciences parlait de changement climatique. Une concession à la mafia de Bard. Le plus intéressant est de savoir à quoi sert cette arnaque pseudo scientifique pour le système. C’est l’occasion d’une pluie de taxes, cela sert à excuser le naufrage économique et à justifier l’austérité.... L’écologie politique est aussi une façade pour le système néo libéral.


                        • JC_Lavau JC_Lavau 1er août 2017 12:52

                          @JMBerniolles. Comme je l’ai rappelé plus haut, ce furent trois fortunes pétrolières qui financèrent le C.R.U. dès 1971 : Shell, BP, Rockefeller. Maggie ne les a arrosés d’argent public que seize ou dix-sept ans plus tard. Ultérieurement, elle s’aperçut que ses carbocencentristes chéris ne racontaient que des sornettes, et sauta du train en marche, devenant la première « climato-sceptique ». Elle n’eut alors plus aucune influence sur les événements. Elle n’avait été qu’une idiote utile parmi tant d’autres, mais n’a jamais été la marionnettiste en chef.


                          Sur ces trois fortunes pétrolières, deux d’entre elles ont fondé et dirigent toujours le WWF, club fermé de très très riches. Ils ont porté leurs premiers efforts contre l’électronucléaire français, qui pouvait soutenir des idées indépendantistes comme celles de feu Charles de Gaulle. L’indépendance de la France était leur bête noire. Ils ont donc lancé leurs hordes d’idiots utiles contre le surgénérateur, qu’ils ont fait fermer.

                          Leur émanation PisseVerte mène toujours la guérilla contre l’électronucléaire français, qui ose ne pas être dépendant des pétrolières.

                          Comme Ouragan nous l’a rappelé en vain, la JUSTE dictature du WWFariat mène la guerre contre le pastoralisme montagnard français, italien et espagnol, par sa réintroduction forcenée du loup. Les escrologistes d’Agoravox jettent les indemnisations à la tête des éleveurs. Quand le système bancaire et de là tout le système étatique s’effondrera, les indemnisations disparaîtront, mais le loup restera, en force. C’est leur astuce pour dégauloiser les montagnes gauloises, les rendre disponibles pour leurs somptueux safaris de très riches.

                        • leypanou 1er août 2017 13:12

                          @JMBerniolles
                          Le plus intéressant est de savoir à quoi sert cette arnaque pseudo scientifique pour le système : pouvoir mettre le marché du carbone avec le quota.

                          Vous vous rendez compte, des pays prétendûment pas « assez pollués » peuvent « vendre » leur quota de CO2, c’est une aubaine pour tous les escrocs des pays « en développement » ou non. J’avais lu une information comme quoi il faudrait quelque chose comme 100 milliards de $ pour que les pays « pas assez pollués » ne suivent pas le même chemin que les autres. C’est un peu comme l’aide au développement.


                        • JC_Lavau JC_Lavau 1er août 2017 19:49

                          @leypanou. Un autre bénéfice majeur pour ces fortunes pétrolières et bankstères, est le même que celui atteint en finançant Gloria Steinem, Michele Wallace et Andrea Dworkin : fournir des idéologies de djihad et de guerre civile, à de petits bourgeois tentés par la contestation, et qu’il fallait à tout prix écarter et du mouvement ouvrier, et du mouvement des droits civiques des noirs.

                          Il y aurait des tas de choses à faire pour les ouvrières indiennes du textile qui usent leur santé à grande vitesse pour vos orgueilleux oripeaux. Soyez certain que ni une misandre victimaire ni un féroce militant du carbocentrisme ne feront jamais rien pour elles ni pour aucun paysan indien ni indonésien. Ils préfèrent faire la guerre civile à leurs compatriotes.

                          C’est cela aussi qui intéressait leurs marionnettistes.

                        • Nicolas_M bibou1324 1er août 2017 15:09

                          Alors la base du raisonnement est faux : le CO2 n’augmente pas la productivité des plantes. Elle l’augmente effectivement dans une serre, un environnement contrôle, A CONDITION d’augmenter en même temps l’arrosage et l’apport en nutriments, de ventiler en cas de fortes chaleurs, et de gérer les nuisibles.


                          En fait, une plante est bien plus complexe qu’une simple pompe à CO2. Dans un environnement non clos et non contrôlé, une augmentation de CO2 :

                          1/ diminue les nutriments absorbés par les plantes, donc votre farine ne vous amènera plus autant d’énergie qu’avant
                          2/ diminue la résistance aux ravageurs. Bonjour les nuées d’insectes
                          3/ augmente le besoin en eau. D’où viendra-t-elle ? L’eau de pluie n’est déjà pas suffisante pour l’agriculture moderne et les aquifères s’épuisent partout sur la Terre.
                          4/ Augmente le risque d’incendie car effectivement, les adventices vont se développer plus vite. Nos plantes sélectionnées par l’agriculture moderne, bien moins adaptables, vont elles galérer
                          5/ Augmente les températures. Donc les zones désertiques


                          • JC_Lavau JC_Lavau 1er août 2017 15:35

                            @bibou1324. Avec les éléments dont je dispose, tu as tout faux, notamment parce que tu as tout oublié des stomates et de la biologie moléculaire autour. Alors tu as intérêt à apporter des preuves expérimentales. 

                             
                            Rappel :
                            J’ai exposé en public la fraude à la conclusion, à laquelle ces auteurs étaient visiblement obligés par l’administration qui distribue les crédits. Aux ordres, ils concluent le contraire de ce qu’ils ont prouvé.
                            La lettre ouverte à Hervé Cochard et celle à Sylvain Delzon sont publiques.
                            J’ai les cartes sur table.
                            Et toi ?

                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er août 2017 21:12

                            @bibou1324
                            Ce qui va surtout augmenter, c’est la taxe carbone, qui va coûter un bras aux contribuables  !

                            Voir les politiciens libéraux et les grandes entreprises, qui se fichent des humains et de l’écologie comme d’une guigne, soutenir en rangs serrés la COP21, devraient allumer des clignotants rouges dans l’esprit de tous ceux qui s’intéressent à l’écologie, non ?


                            Car tout ce qui les intéresse, c’est le prix du carbone !
                            « Les patrons : les activistes, c’est nous ! »


                          • JC_Lavau JC_Lavau 2 août 2017 07:04

                            @Fifi Brind_acier. Bonne pioche ! Merci !


                          • JC_Lavau JC_Lavau 3 août 2017 10:48

                            @bibou1324. Deux jours plus tard, toujours aucun argument factuel ni expérimental. Bibou a juste doublepluscanelangué les radotars de sa secte.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 5 août 2017 13:06

                            @bibou1324. Quatre jours plus tard, toujours aucun argument factuel ni expérimental. Bibou1324 a juste doubleplus-canelangué les radotars de sa secte.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 11 août 2017 09:10

                            @bibou1324. M. Michael Mann avait attaqué pour diffamation le climatologue canadien Tim Ball pour avoir osé suggérer que sa courbe en crosse de hockey était frauduleuse. Il a fait traîner le procès en longueur. Il avait obtenu un compromis de la justice canadienne pour un délai à condition de fournir les données et le code pour reproduire sa courbe avant ce mois de février. A nouveau il tenu ces éléments secrets, ce qui dans le droit canadien est une offense à la cour et une preuve définitive de sa mauvaise foi. Tim Ball va pouvoir demander réparation pour l’intimidation que lui a fait subir Michael Mann. Quant à la courbe en question, la preuve, le fleuron du troisième rapport du GIEC, avec ou sans le raccordement plus que douteux de données instrumentales, cela fait longtemps que les techniques statistiques utilisées en ont été démolies.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 14 août 2017 11:23

                            Douze jours plus tard, bibou1324 n’a toujours trouvé aucun fait expérimental à l’appui de sa propagande carbocentriste.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 2017 16:49

                            Quatorze jours plus tard, bibou1324 n’a toujours trouvé aucun fait expérimental à l’appui de sa propagande carbocentriste.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 18 août 2017 18:20

                            @bibou1324. Dix-sept jours plus tard, jamais bibou1324 n’a justifié par des faits expérimentaux ses affirmations délirantes empruntées à la propagande carbocentrique.

                            http://www.agoravox.fr/commentaire4965257


                          • JC_Lavau JC_Lavau 20 août 2017 17:44

                            @bibou1324. Dix-neuf jours plus tard, jamais bibou1324 n’a justifié par des faits expérimentaux ses affirmations délirantes empruntées à la propagande carbocentrique.

                            http://www.agoravox.fr/commentaire4965257


                          • JC_Lavau JC_Lavau 22 août 2017 17:17

                            @bibou1324. Vingt et un jours, trois semaines plus tard, jamais bibou1324 n’a justifié par des faits expérimentaux ses affirmations délirantes, empruntées à la propagande carbocentrique.

                            http://www.agoravox.fr/commentaire4965257


                          • JC_Lavau JC_Lavau 24 août 2017 13:50

                            @bibou1324. Vingt trois jours, trois semaines et deux jours plus tard, jamais bibou1324 n’a justifié par des faits expérimentaux ses affirmations délirantes, empruntées à la propagande carbocentrique.

                            http://www.agoravox.fr/commentaire4965257


                          • JC_Lavau JC_Lavau 27 août 2017 15:11

                            @bibou1324. Vingt-six jours plus tard, jamais bibou1324 n’a justifié par des faits expérimentaux ses affirmations délirantes empruntées à la propagande carbocentrique.

                            http://www.agoravox.fr/commentaire4965257


                          • JC_Lavau JC_Lavau 2 septembre 2017 18:41

                            @bibou1324. Trente deux jours plus tard, jamais bibou1324 n’a justifié par des faits expérimentaux ses affirmations délirantes empruntées à la propagande carbocentrique.

                            http://www.agoravox.fr/commentaire4965257


                          • JC_Lavau JC_Lavau 6 septembre 2017 20:07

                            @bibou1324. Trente deux jours plus tard, jamais bibou1324 n’a justifié par des faits expérimentaux ses affirmations délirantes empruntées à la propagande carbocentrique.

                            http://www.agoravox.fr/commentaire4965257

                            L’omniscience innée, acquise rien qu’en adhérant à une secte, c’est quéqchose !


                          • JC_Lavau JC_Lavau 6 septembre 2017 20:07

                            @JC_Lavau. Trente six jours.


                          • Alcyon 8 septembre 2017 07:00

                            @JC_Lavau ce n’est pas parce que quelqu’un n’a pas le temps de répondre à un mythomane paranoïaque comme toi que ta folie a ne fut-ce qu’un pour-cent de chance d’être plus proche de la réalité.



                            Et arrête de nous citer tes articles sourcés à la pisse dont on peut résume le contenu à « c’est comme ça parce que je le dis » et des sources qui se limitent à « mon site » et « des potes ».

                          • JC_Lavau JC_Lavau 8 septembre 2017 11:29

                            @bibou1324. Trente huit jours plus tard, jamais bibou1324 n’a justifié par des faits expérimentaux ses affirmations délirantes empruntées à la propagande carbocentrique.

                            http://www.agoravox.fr/commentaire4965257

                            L’omniscience innée, acquise rien qu’en adhérant à une secte, c’est quéqchose !


                          • Alcyon 8 septembre 2017 14:47

                            @JC_Lavau : trentre-huit jours plus tard, JC Lavan continue de spammer en affirmant que si quelqu’un n’a pas envie de perdre des heures à discuter avec un mythomane paranoïaque, c’est que le-dit mythomane paranoïaque a raison. Le sophisme de « si mon interlocuteur quitte la discsussion, c’est qu’il a tort ».


                            Mais en passant, cela fait plusieurs jours que tu n’as pas amené les sources pour répondre aux 3 questions que je t’ai posée. Amusant.

                          • JC_Lavau JC_Lavau 11 septembre 2017 16:57

                            Alcon ! Sa prétendue source 4 n’aboutit nulle part.
                            Ses prétendues sources 1, 2 et 3 n’ont rien à voir avec les prétentions de bibou1324.


                          • Alcyon 13 septembre 2017 06:42

                            @JC_Lavau
                            Vielle technique conspi qui consiste à refuser les preuves par « ce n’est pas exactement ce quie j’ai dit ». Cr bien sur, des études sérieuses qui montrent que le réchauffement climatique diminue les récoltes, ça n’a rien à voir avec un mythomane paranoïaque qui explique que le CO2 est bon pour les plantes.


                            En attendant, il y a Lavau qui dit « ceci est vrai car je le dis » et les autres qui amènent des études sérieuses. On comprend que l’Education Nationale ait réformé Lavau.

                          • chantecler chantecler 13 septembre 2017 07:41

                            @Alcyon
                            Evidemment que le CO2 est bon pour les plantes !
                            Les arbres transforment le CO2 en oxygène et ce depuis des centaines de millions d’années .
                            Ils incorporent le carbone entre autre pour se développer .
                            La terre était recouverte de forêts .
                            D’où les mines de charbon ...
                            Aujourd’hui nous assistons au massacre industriel des reste de ces immenses forêts dans l’Amérique du nord : US Canada , en Amérique latine : Amazonie , en Afrique équatoriale
                            Ce qui ne concourt pas à réduire le carbone .


                          • JC_Lavau JC_Lavau 13 septembre 2017 09:52

                            @bibou1324.  quarante deux jours plus tard, jamais bibou1324 n’a justifié par des faits expérimentaux ses contre-vérités délirantes empruntées à la propagande carbocentrique.

                            http://www.agoravox.fr/commentaire4965257

                            L’omniscience innée, acquise rien qu’en adhérant à une secte, c’est quéqchose !

                            Un aveu remarquable : « en environnement non clos et non contrôlé », autrement dit une affirmation au doigt mouillé.

                          • Alcyon 15 septembre 2017 09:52

                            @chantecler argument débile. Comme l’eau est nécessaire et bonne pour la vie, désormais tu vivras sous l’eau. Quoi c’est le même raisonnement.


                            Un jour il faudra apprendre à réfléchir, c’est utile dans la vie. Regardez Lavau, il ne le fait pas et est un mythomane paranoïaque qui, quand on répond à ses questions, evite le sujet.

                          • JC_Lavau JC_Lavau 15 septembre 2017 10:53

                            @Alcyon. Jusqu’à présent, les abus systématiques de ce courageux anonyme ont été systématiquement protégés par l’opaque juge-et-partie.
                            Citoyenneté ?


                          • Alcyon 16 septembre 2017 09:57

                            @JC_Lavau : mais bien sur, mais bien sur. Si quelqu’un ose dire que tu racontes de la merde, c’est qu’il fait partie du Grand Complot. La paranoïa.


                            si quelqu’un te donne des sources qui expliquent en quoi l’augmentation du CO2 est nuisible aux plantes, tu mens en disant « ça n’a rien à voir avec ce que j’ai dit, que le CO2 était bon pour les plantes ». La mythomanie.

                            Lavau est un mythomane paranoïaque.
                            La réalité est, comme pour l’eau pour une majorité d’êtres vivants, que dans un environnement trop chargé en CO2 est toxique, Comme un environnement trop chargé en oxygène lors de la Grand Oxydation. J’ai toujours trouvé ce parallèle frappant, des êtres vivants produisant un déchait qui s’accumule dans leur biome, amenant un changement climatique et une extinction de masse.

                          • JC_Lavau JC_Lavau 16 septembre 2017 11:01

                            @Alcyon. Mensonges éhontés comme d’habitude :

                            Jamais aucune source n’a prouvé l’affirmation « le CO_2 est nuisible aux plantes ». Les preuves du contraire en serres sont surabondantes, sont l’ordinaire des agriculteurs qui ont le capital nécessaire.

                            En échange, comme la fraude est consubstantielle aux militantismes dirigés par les banksters et fortunes pétrolières, on trouve des militants qui affirment passionnément des contre-vérités, tandis qu’on a sous les yeux toutes les preuves.

                            J’ai déjà exhibé des exemples de ces fraudes aux ordres :La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique »Fraude : nulle trace de corpus expérimental soutenant « acidification des océans »
                             
                            Comme il est aussi ignare en physiologie végétale qu’en océanographie, jamais l’anonyme militant n’ira discuter ces articles avec des preuves. Des preuves il n’en aura jamais, il n’a que sa haine et sa mythomanie.

                            Sous la protection de l’anonyme immodérateur masqué, qui lui protège ses abus systématiques.

                          • JC_Lavau JC_Lavau 16 septembre 2017 11:44

                            @chantecler : « Ce qui ne concourt pas à réduire le carbone ».

                            Ta crédulité envers la propagande hégémonique, elle est grosse. 
                            « Réduire le carbone », ils le répètent à satiété pour télécommander les gogos.
                            Sauf que nous sommes encore dans une période de pénurie en dioxyde de carbone atmosphérique. Il a été amplement prouvé qu’amender un peu la pénurie n’a que des effets souhaitables pour la couverture végétale et les sols qu’elle génère.

                            Il faut traiter les déforestations criminelles d’Amazonie, de Bornéo, d’Afrique équatoriale pour ce qu’elles sont, mais pas au nom de la mythologie carbocentrique.


                          • Homme de Boutx Homme de Boutx 17 septembre 2017 00:00

                            @Alcyon
                            «  environnement trop chargé en CO2 est toxique, »


                            Heureusement, ça dure pas... d’une année à l’autre 34% de ce fameux CO2 toxique disparaît sans compter la part qui apparaît du simple fait de la perte de solubilité dans l’eau avec la température, le réchauffement lié en grande partie à la Fission nucléaire qui elle est IRREVERSIBLE, contrairement à la photosynthèse du CO2 qui REFROIDIT LA PLANETE..

                          • JC_Lavau JC_Lavau 17 septembre 2017 12:41

                            @Homme de Boutx. Dans toutes les marines du monde, le taux de CO_2 admissibles dans les sous-marins est 10 000 ppm en cas de nécessité. On intervient en cas de risque de dépassement de ce taux. www.inrs.fr/dms/inrs/CataloguePapier/DMT/TI-TC-74/tc74.pdf

                            La toxicité commence à 45 000 ppm.

                            Le taux terrestre actuel est de 400 ppm.
                            Il est descendu aussi bas que 200 ppm au plus fort des glaciations.
                            L’optimum végétatif sera atteint à partir de 1000 à 1200 ppm, pour 98 % des espèces terrestres.
                            Nous restons encore en période de pénurie en CO_2 atmosphérique.

                          • Alcyon 20 septembre 2017 00:42

                            @JC_Lavau et le mythomane paranoïaque continue d’éluder le problème. C’est comme dire « être dans l’eau est bon, regardez on peut prendre un bain, donc inondons la planète ».


                            Va sur Vénus, vu le CO2, les plantes devraient y abonder. En plus, plein de soleil aussi, ce devrait être la planète la plus verte de notre système solaire. Utiliser ton cerveau n’est pas ton fort, le reste n’est qu’un délire de mythomane paranoïaque.

                            C’est fou le nombre de spécialistes auto-proclamés sur Internet qui expliquent que les spécialistes reconnus sont tous des escrocs. Ils devraient se réunir et fonder une fondation pour la Vérité Vraie. On découvrait leurs avancées technologiques qui, pour le moment, sont au nombre de zéro.

                          • flowfly 14 août 2017 12:45

                            AH moui quand même !! belle démo anti-carbocentriste mais complètement phytocentrée !!
                            parler du climat sans parler de l’océan !!!...bouh !
                            et parler des changements climatiques de l’éocambrien sans comparer les vitesses de changement, les « pentes » des mesures...c’est comment dire ? trumpant ?


                            • JC_Lavau JC_Lavau 15 août 2017 18:59

                              @flowfly. Tiens ? Un anonyme arrivé hier. Combien d’autres pseudos sur le site ?


                            • Homme de Boutx Homme de Boutx 15 août 2017 23:33

                              un peu complexe comme démonstration...

                               tout cela pour ne pas admettre un réchauffement climatique tout simplement par les nuages (ce qui justifierait la libération de CO2 par les océans), notamment ceux d’altitude assez stables à -30°C pour justifier d’un blocage de 50% du rayonnement du sol soit un effet de serre de 195W/m2 (par hasard, à l’altitude de vol des avions).
                              quant aux nuages bas, il ne me semble pas évident qu’ils refroidissent globalement la planète :
                               la couche supérieure est incapable de rayonner 300 W/m2 en équilibre convectif dans l’air même humide sans le refroidir considérablement et transitoirement.
                              De plus, on dit que ces nuages présentent un fort albédo... alors qu’ils se forment plus la nuit.. Un peu plus d’intox.. 
                              de toutes façons , le problème n’est plus le réchauffement mais la gestion responsable des ressources

                              • JC_Lavau JC_Lavau 15 août 2017 23:50

                                @Homme de Boutx.

                                http://www.slate.fr/story/104239/terre-periode-glaciaire-2030
                                https://www.scientificcomputing.com/news/2015/07/sun’s-irregular-heartbeat-driven-double-dynamo

                                La terre pourrait connaître une mini-période glaciaire à partir de 2030

                                Repéré par Eric Leser — 11.07.2015 - 10 h 46, mis à jour le 11.07.2015 à 10 h 47
                                Repéré sur The Daily Mail, Science Daily, Scientific Computing

                                Une nouvelle découverte sur les cycles solaires prévoit un ralentissement considérable de l’activité de notre étoile.
                                L’activité de notre soleil va-t-elle brutalement ralentir dans les années 2030 ? C’est une hypothèse considérée comme très probable par des scientifiques selon une étude rendue publique par la Royal Astronomical Society britannique. Elle s’appuie sur un nouveau modèle des cycles solaires qui donne des prévisions d’une précision sans précédent sur les irrégularités de l’activité de notre étoile.

                                Le modèle est calculé d’après l’effet dynamo de deux couches de matière composant le soleil, l’une proche de la surface et l’autre la plus profonde dans la zone dite de convection. Ce modèle prévoit aujourd’hui que les deux vagues vont avoir des effets de plus en plus contraire lors du cycle d’activité solaire 25 qui atteint son sommet en 2022 et plus encore lors du cycle 26 qui couvre la décennie 2030-2040, période pendant laquelle l’activité solaire pourrait diminuer de 60% et plonger la terre dans un mini âge glaciaire comme pendant les années 1645-1715.

                                Ces conclusions ont été présentées le 9 juillet par Valentina Zharkova, Professeur d’astronomie et de mathématique de l’Université de Northumbria.

                                « Lors du cycle 26, les deux vagues vont exactement être en miroir l’une de l’autre atteignant leur maximum au même moment mais dans des hémisphères opposés du soleil. Cette interaction sera disruptive et elles vont presque s’annuler l’une l’autre. Nous prévoyons que cela va créer une situation ayant les propriétés du « Maunder minimum » », explique Valentina Zharkova. « Quand les vagues sont approximativement en phase, elles peuvent montrer une forte interaction ou résonance et nous avons une forte activité solaire. Quand elles ne sont pas en phase, nous avons un minimum solaire. Quand il y a une séparation totale, nous avons des conditions vues pour la dernière fois pendant le « Maunder minimum », il y a 370 ans », ajoute-t-elle.
                                Cela fait 170 ans que les scientifiques ont découvert que l’activité du soleil varie selon un cycle compris entre 10 et 12 années terrestres. Chaque cycle est un peu différent du précédent et aucun des modèles jusqu’à aujourd’hui n’avait pu complétement expliquer ces fluctuations. De nombreux physiciens spécialisés dans l’étude du soleil considèrent que les cycles sont liés à un effet dynamo par des fluides de matière circulant dans les profondeurs de l’étoile. Valentina Zharkova et ses collègues ont démontré qu’en ajoutant un deuxième effet dynamo proche de la surface du soleil, les prévisions deviennent beaucoup plus précises et justes.

                                « Nous avons trouvé que deux vagues magnétiques ont pour origine deux différentes couches de matière à l’intérieur du soleil. Elles ont toutes deux une fréquence d’environ 11 années, même si elles sont légèrement différentes et sont parfois décalées. Au cours du cycle, les vagues fluctuent entre les hémisphères nord et sud du soleil. En combinant les effets des vagues et en les comparant avec les données réelles du cycle actuel du soleil, nos prévisions montrent une exactitude de 97% », affirme Valentina Zharkova.
                                Valentina Zharkova et ses collègues ont notamment pu construire leur modèle à partir des observations du champ magnétique du soleil depuis l’observatoire solaire Wilcox de Californie. Ils ont examiné trois cycles solaires couvrant les périodes de 1976 à 2008. Les prévisions établies à partir du modèle étaient toutes exactes.


                              • Homme de Boutx Homme de Boutx 16 août 2017 10:56

                                @JC_Lavau
                                vous croyez réellement que ça peut se produire sur 11 ans ! autant annoncer la fin du monde ! 


                                Et si c’est le cas, faut vraiment commencer à économiser 

                                mais sérieusement, si le CO2 à cet effet de réchauffer la planète, il doit donc se libérer tout seul du fond des océans sans aucune assistance même de l’homme : on est face à un système divergeant... et qui diverge depuis des millions d’années..
                                quant à l’homme, il est capable de réchauffer physiquement la planète de 0,02°C par an avec tout ce qu’il déterre. Il doit pouvoir faire mieux en goudronnant et en bétonnant plus tout comme il peut la refroidir avec un coup de peinture réfléchissante !

                              • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 2017 11:10

                                @JC_Lavau. C’est vrai que je n’ai jamais vu les femmes goudronner les routes, ni en pleine nuit, ni sous le dur soleil. Dans le bâtiment aussi, rien que des hommes avec des sacs de 40 kg sur l’épaule. CQFD : les hommes sont coupables et les femmes sublimes et innocentes...


                              • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 2017 00:36

                                Voici un autre article sur le même sujet :


                                Depuis la nuit des temps, il y a des changements climatiques. Des périodes de froid succèdent à des périodes chaudes. Depuis peu, les changements climatiques sont attribués à l’homme !

                                L’homme jouerait un rôle néfaste en multipliant les émissions de CO2. Le CO2 aurait pour effet de provoquer un réchauffement. Pourtant, un refroidissement se prépare. Il découle de la découverte de l’astronome Valentina Zharkova. Cette découverte est capitale : les taches solaires peuvent être prédites et elles sont signe de réchauffement s’il y en a beaucoup, de refroidissement s’il y en a peu.

                                Depuis des siècles, l’homme observe les taches solaires et le parallèle entre le nombre de taches et le temps qu’il fait. Il y a 200 ans, William Herschell, l’astronome qui a découvert la planète Uranus, attirait l’attention de ses collègues sur le lien entre le prix du blé en Angleterre et...le nombre de taches solaires. S’il y a peu de taches solaires, le ciel est couvert, il fait froid et les récoltes sont faibles, s’il y en a beaucoup, le ciel est dégagé, il fait chaud et les récoltes sont généreuses. D’épouvantables périodes de refroidissement climatique avec très peu de taches solaires – connues sous le nom de «  Périodes de Maunder et de Dalton » - entre 1600 et 1800 ont été encadrées de périodes plus clémentes de 1300 à 1600 et de 1800 à 2000.

                                Aujourd’hui, le GIEC, organisme politique de l’ONU, financé pour démontrer le rôle climatique de l’homme, nie ou minimise l’importance des prédictions de Valentina Zharkova. Pourtant, un an plus tard, aucun astronome ou autre scientifique n’a émis la moindre critique sur sa découverte. (1)

                                Jusqu’en octobre 2015, l’évolution du magnétisme solaire qui conditionne, pour l’essentiel, ces variations du climat, restait imprévisible. ? La mathématicienne astronome Valentina Zharkova et ses collègues ont résolu ce problème à la Northumbria University (Angleterre) et un article a été publié dans la célèbre revue Nature (2). Que se passe-t-il ? Imaginons un double moteur thermique à la surface du Soleil. L’un est visible, l’autre – sous la surface - invisible. Leur mécanique est presque synchrone. Le passé magnétique du Soleil peut alors être parfaitement reproduit... et le futur peut être décrit. Il nous annonce un refroidissement climatique pour bientôt...

                                Cette découverte recevrait le prix Nobel d’astronomie s’il existait mais elle reste dans l’ombre car elle ridiculise définitivement les élucubrations du GIEC sur le rôle de l’homme dans les changements climatiques (3)... ce rôle de l’homme qui est la seule justification des investissements dans l’éolien et autres « énergies renouvelables » ruineuses pour les citoyens. Energies renouvelables qui devraient nous épargner des températures de plus en plus élevées, des catastrophes à tous les niveaux... alors que Valentina Zharkova nous apprend qu’une nouvelle « ère glaciaire » débute (4).

                                On est allé jusqu’à s’organiser pour que la recherche sur Google si on formule « Valentina Zharkova » ne mène pas directement à son article mais à une pleine page de noms d’articles qui nient tous l’importance des conséquences de sa découverte pour le temps à venir. Ces articles sont souvent écrits par des personnes dont on ne mentionne pas les compétences...(5)

                                Pour finir, on ne pourra jamais libérer assez de CO2 à temps pour compenser la perte d’activité des plantes obligées de résister aux froids intenses annoncés pour 2030 ! Il s’agit bien entendu des régions où les températures seront encore suffisamment élevées pour permettre une végétation, pas de régions « polaires ». Et précisons que le CO2 seul est concerné. Il est accompagné le plus souvent de pollutions réelles, nocives, et nous devons tout faire pour les diminuer.... En conclusion : préparons-nous à avoir froid – sans savoir à quel point nous aurons froid – et cessons d’écouter les lobbies pour qui «  changement climatique » signifie uniquement « augmentation des profits  ». (6)

                                (1)Ainsi, la quête du « Boson de Higgs » a duré des décennies tout comme la recherche de la mécanique solaire qui régit les taches solaires. Pour les deux recherches, on est arrivé à un degré de précision extrême qui les a fait passer du stade de « théorie » au stade de « découverte ». NB. Il n’est jamais arrivé qu’une découverte soit infirmée mais il arrive qu’on puisse l’intégrer dans une théorie plus générale et le cas le plus illustre est la mécanique d’Isaac Newton intégrée dans la relativité d’Albert Einstein.

                                (2) V.V.Zharkova et alt. : Heart beat of the Sun from Principal Component Analysis and prediction of solar activity on a millenium timescale - Nature

                                (3) Al Gore a reçu le prix Nobel pour son film Une vérité qui dérange. Son contenu le plus impressionnant portait sur l’analyse des carottes de glace extraites des zones polaires. Celles-ci révèlent un parallèle étroit entre la variation de la température terrestre et le taux de gaz carbonique de l’atmosphère durant les 800.000 dernières années. Une analyse plus fine des glaces a montré que la croissance du CO2 suivait l’augmentation de la température et non le contraire, thèse fondamentale d’Al Gore et du GIEC. En fait, quand la Terre se réchauffe, les océans crachent leur CO2 ...

                                (4) De très violentes éruptions volcaniques refroidissent aussi occasionnellement la planète tandis que, à plus long terme, d’autres phénomènes liés à l’orbite terrestre jouent des rôles climatiques décisifs...

                                (5) Et je précise être mathématicien, avoir enseigné le cours d’astronomie à l’université de Lubumbashi (RDC) et me tenir au courant des recherches dans ce domaine passionnant.

                                (6) Ces lobbies se moquent éperdument de notre santé et, pour ceux qui ne seraient pas convaincus, il paraît à l’heure actuelle des livres sur les escroqueries du monde médical, des laboratoires pharmaceutiques qui prennent le risque de tuer pour augmenter leurs profits. On peut espérer le même genre de livre concernant le GIEC, les lobbies de l’énergie éolienne... 

                                • Homme de Boutx Homme de Boutx 21 août 2017 10:16

                                  ps : j’avais estimé que 50 à 60% du CO2 anthropique avait déjà disparu.. c’est à dire que la photosynthèse a refroidi la planète d’autant (si C+O2 donne chaleur et CO2, l’inverse est vrai).


                                  pour la vapeur d’eau on doit pouvoir faire le même constat lorsque la plante s’en nourrit,
                                  par contre on n’a pas encore vu de l’U235 se reformer ni de phénomènes de congélation spontanée...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès