• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Tonton Poutine » l’appelle Ksioucha !

« Tonton Poutine » l’appelle Ksioucha !

Vladimir Poutine est un bien trop élégant et avisé pour traiter Ksenia Sobchak d'idiote utile du système. Surtout que l'inattendue candidate à la présidentielle de mars 2018 est la fille d'Anatoli Sobchak, son mentor et ancien maire de Saint-Pétersbourg décédé en 2000. Si le Kremlin a "salué sa candidature" c'est tout simplement que le pouvoir comme tous les Russes favorables à la réélection de Poutine, n'envisagent pas un seul instant que l'ancienne présentatrice de télé-réalité et mannequin pour « Playboy », parfois surnommée "La Paris Hilton russe", pourrait nuire à l'homme fort de Russie qui visera probablement un quatrième mandat présidentiel. 

Du côté de l'opposition libérale, Alexeï Navalny qui vient de sortir de prison ne semble pas particulièrement apprécier l'arrivée sur la scène politique de cette « libérale de dessin animé ». qui selon lui ferait le « jeu répugnant du Kremlin » pour « ridiculiser les libéraux ». Mais l'opposant russe, par rapport à son casier judiciaire, serait éligible seulement à partir de 2028 et 5 mois. 

"Aujourd’hui candidate, Sobtchak assure avoir discuté de son choix avec le célèbre opposant et directeur du Fonds contre la corruption... et être assurée de son soutien". 

Remarquable quand même, comment la téléréalité voire le cinéma et d'autres activités artistiques ou sportives peuvent servir de tremplin pour faire une carrière politique. Les exemples ne sont pas rares, encore une preuve de la réalité de la magie du petit et du grand écran.

En Russie, comme dans d'autres pays, la télévision publique est "l’un des principaux moyens d’information" pour la population. Donc un outil essentiel pendant une campagne électorale. Ksenia Sobchak réclame "le droit légitime d'accès aux médias politiques, le reste du temps totalement usurpé par les autorités".

Ksenia Sobchak ne serait-elle qu'une ravissante idiote riche et déconnectée de la vie du peuple Russe. Elle arrive régulièrement en tête des classements des personnalités les plus populaires du pays, tandis que Forbes estime sa fortune, en 2009, à quelque 1,2 million d’euros.

Comme elle le dit elle-même, "Je sais que je suis un personnage controversé. "Je suis journaliste, la blonde fille réformatrice au chocolat", mais à lire sa lettre au journal Vedomosti, elle semble ne pas avoir froid aux yeux et donne l'impression de savoir ce qu'elle veut pour son pays. Ce qui n'est pas l'avis du politologue Abbas Galliamov, « Sobtchak va se contenter de répéter les discours standards des libéraux. Et elle ne parviendra qu’à convaincre une fois pour toutes tout le pays que ces derniers sont simplement de riches théoriciens, coupés de la réalité, exclusivement occupés à siroter du champagne à plusieurs milliers d’euros la bouteille entre deux cours de politique ».

C'est vrai que Vladimir Poutine l'appelle par son petit nom, mais interrogé sur Ksenia Sobchak, il disait... " Le succès d'une femme à l'élection dépend de son programme, pas de la sympathie personnelle". Mais comme le nom du prochain Président ne fait aucun doute, Poutine pourrait bien aider un peu Ksioucha si "seule contre tous".

https://www.vedomosti.ru/politics/articles/2017/09/30/736005-sobchak-viborah-prezidenta

Photo - pravdareport.com

KSENIA-SOBCHAK.COM

https://www.lecourrierderussie.com/politique/2017/10/ksenia-sobtchak-candidate-presidentielle-2/


Moyenne des avis sur cet article :  2.53/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

95 réactions à cet article    


  • sarcastelle sarcastelle 24 octobre 08:59

    Où sont passés nos amis Garev et Kissileva ?? smiley


    • roman_garev 24 octobre 10:47

      @sarcastelle
      Ravi de votre affection.


    • Pseudo Victor Pseudo Victor 24 octobre 15:33

      @sarcastelle

      Bonjour,

      Vous avez oublié l’ami Totor....

      Je commence d’ailleurs à m’inquiéter pour lui : plus de nouvelle depuis le mois de juillet. Pouvez-vous me rassurer ? L’avez-vous croisé nageant la brasse dans une piscine de refroidissement ?
       smiley



    • Franck Einstein Franck Einstein 24 octobre 11:00

       
      80% d’approbation de la politique du tsar, pas 2005, la vraie souveraineté du peuple.


      • roman_garev 24 octobre 11:09

        Merci pour cet article qui n’est pas pourtant libre d’imprécisions.

        1) « Si le Kremlin a »salué sa candidature« c’est tout simplement que... »
        Kremlin n’a rien salué. Les médias libéraux russes ont subtilement transformé en « salutation » un simple « pourquoi pas ? » de Poutine en réponse à un journaliste.

        2) interrogé sur Ksenia Sobchak, il disait... «  Le succès d’une femme à l’élection dépend de son programme, pas de la sympathie personnelle ».
        Une « légère » transformation de plus : cette fois-ci Poutine était interrogé pas « sur Ksenia Sobtchak », mais sur n’importe quelle éventuelle femme Présidente de la Russie.

        Poutine n’accorde évidemment guère de l’importance à cette candidate, car il sait parfaitement que l’électeur russe ne pourra jamais s’imaginer (même dans un cauchemar) Ksioucha-la-jument en tant que Chef suprême des armées russes.

        • gruni gruni 24 octobre 11:57

          @roman_garev


          Vous êtes mal informé sur la réponse de Poutine sur Ksenia, il a bien répondu sur elle, mais pas seulement...

          En réponse à la question, « Vedomosti » correspondant sur la façon dont Poutine a réagi à la nomination candidat Sobtchak à la présidence de la Russie, M. Poutine a déclaré qu’il n’a pas à déterminer qui est le mieux pour le peuple russe. "Mais toute personne a le droit de se présenter conformément à la loi. Et Ksenia Sobchak n’est pas une exception ici. J’ai respecté et traité son père [Anatoly Sobchak], je crois qu’il est une figure remarquable dans l’histoire russe contemporaine. Je dis cela sans une trace d’ironie. Il est très décent, a joué un grand rôle dans mon destin. Mais quand il s’agit de se présenter à la présidence, les choses de nature personnelle ne peuvent jouer aucun rôle significatif. Cela dépend du programme qu’il proposera, s’il fonctionne vraiment, comment il va construire sa campagne présidentielle.

        • roman_garev 24 octobre 14:37

          @gruni
          Merci de citer les paroles de Poutine par lesquelles il aurait salué (comme vous écrivez) la décision de Ksioucha. Ce que vous citez ici ne le prouve guère.


        • gruni gruni 24 octobre 14:50

          @roman_garev


          J’ai écrit que le Kremlin avait « salué la candidature », pas Poutine. Mais ne jouons pas sur les mots. Poutine est dans son rôle de chef d’État en jouant l’indifférence et l’impartialité avec la petite « Ksioucha ». Mais il ne trompe personne sur ses sentiments personnels. Il a bien le droit.

        • roman_garev 24 octobre 15:00

          @gruni
          Bon, alors merci de citer les mots de « Kremlin » (Peskov ?) qui aurait salué.

          Je ne joue pas sur les mots, je démontre votre... mmm... inexactitude que vous refusez toujours à admettre.

          Quant à « Ksioucha », comme Poutine connaissait la fillette dès son tendre enfance et l’appelait toujours comme ça, pourquoi insister sur cette appelation maintenant ? 

        • gruni gruni 24 octobre 15:29

          @roman_garev


          Voilà un complément d’info puisque vous ne voulez rien admettre

          Le porte-parole du président Dmitri Peskov a déclaré que le présentateur de télévision « correspond parfaitement aux dispositions de la Constitution russe ». Il a ajouté que « Xenia est une personne talentueuse » et « ces dernières années, elle a acquis de l’expérience, et dans de nombreux domaines différents ». « Je pense que si elle a un point de vue sur la politique, elle devra y arriver à partir de zéro de l’expérience. La politique est différente du journalisme et du show business, c’est une substance complètement différente. La politique implique la volonté des gens. Si Ksyusha est capable de répondre à cette volonté du peuple, elle aura des chances en politique », a déclaré Peskov.

        • roman_garev 24 octobre 16:05

          @gruni
          Je n’y vois toujours rien qui aurait confirmé le fait d’avoir salué (voir dictionnaire Larousse pour ce mot).


          Appelez-vous « saluer » toute opinion qui n’est pas malveillante ou pour le moins réprobatrice ?

          Jamais entendu parler de la notion « neutre » ?

          Comme vous semblez vous intéresser à la Russie et à la langue russe, je crois opportun de citer ce dicton : « Натягивать сову на глобус » (littéralement « Enfiler un hibou sur le globe »). C’est justement ce que vous êtes en train de faire en essayant de faire passer un jugement neutre pour une action de saluer.

        • JP94 24 octobre 16:35

          @roman_garev


          Allons, c’est pas de se moquer de l’égérie de nos médias qui vont en faire une Jeanne d’Arc ou je ne sais quoi de sublime icone ..

          A part chef suprême des armées - ce qui déjà la discrédite ( mais enfin ici on a bien Macron - ce qui prouve d’ailleurs au passage qu’on ne croit guère à des vraies menaces de la Russie ! sinon on mettrait autre chose que ce pantin -) il faut aussi mener une politique industrielle et sociale, et c’est pas en se pavanant devant les flashes ..

          Poutine était au Festival de la Jeunesse à Sotchi et on pouvait le voir avec les jeunes du monde entier parler,avancer des idées, les écputer. Je suis pas un fan de Poutine, mais une évidence : il inspire le respect et plus que ça à ces jeunes ...je pense que c’est dû à ce que représente la Russie, aussi face aux menaces occidentales contre la Paix et les peuples.

        • sukhr sukhr 24 octobre 16:38

          @JP94
          Poutine laisse l’appareil de production dans les mains de mafieux.
          Qu’attend il pour tout nationaliser ? De voir la vierge Marie ? 


        • gruni gruni 24 octobre 17:16

          @roman_garev


          Vous êtes d’une mauvaise fois évidente, saluer peut aussi se prendre comme une marque de respect, une approbation, « je salue votre initiative » et c’est bien le cas. Mais on ne peut attendre d’un propagandiste rien d’autre que de nier les évidences. Dans votre cas vous енфилез лес перлес. Je m’excuse de pouvoir vous le dire avec l’accent russe, 

        • roman_garev 24 octobre 20:41

          @gruni
          Vous persistez évidemment à enfiler le pauvre hibou sur le globe.


          Merci d’indiquer les paroles de Peskov qui témoignent d’une approbation quelconque.
          Quand au respect, cela ne veut rien dire, car je n’ai jamais lu un seul jugement de Peskov envers qui que ce soit qui aurait manqué de respect. (Et vous ?) C’est son travail, le travail du porte-parole du Kremlin, qui ne peut pas se permettre un seil petit manque de respect.

          Bref, même Peskov (je ne parle plus de Poutine lui-même) n’a rien salué. Il a témoigné du respect, en répondant à la question posée, qu’il aurait témoigné à n’importe quel personnage. Restez avec votre hibou mis en miettes.

        • sukhr sukhr 24 octobre 11:11

          Depuis la fin du communisme et le retour des valeurs chrétiennes, la Russie s’est transformée en bordel à ciel ouvert où les bourgeois allemands viennent se soulager les testicules à pas cher. 


          Là où hier les femmes devenaient ingénieures, scientifiques, ou simplement honnêtes ouvrières, elles sont aujourd’hui traitées comme des catins, poussées sur le trottoir, et son priées d’aller à l’église le dimanche pour demander pardon. 

          Cette candidate en est le parfait exemple : une femme intelligente et brillante qui a été humiliée publiquement et réduite au statut d’objet masturbatoire. 

          Cette décadence est immonde smiley 

          • roman_garev 24 octobre 11:19

            @sukhr
            « la Russie s’est transformée en bordel à ciel ouvert où les bourgeois allemands viennent se soulager les testicules à pas cher »

            C’est quoi, un fait prouvé, vos fantasmes erotiques ou votre propre expérience ?
            Vraiment immondes, votre racisme et votre haine envers la Russie.

          • sukhr sukhr 24 octobre 11:22

            @roman_garev
            j’ai un immense respect pour l’URSS. 
            La déchéance de la Russie depuis que quelques mafieux adorateurs du dieu des juifs ont renversé le Communisme et poussé les filles du prolétariat sur le trottoir. 


            Des universités scientifiques qui se vident, des églises et des bordels qui se remplissent : cette décadence me donne la nausée. 

          • roman_garev 24 octobre 11:45

            @sukhr

            « Des universités scientifiques qui se vident, des églises et des bordels qui se remplissent : cette décadence me donne la nausée. »

            1) Des universités qui soi-disant « se vident » — c’est peut-être por cette raison que les trois universités russes occupent depuis trois ans les trois premières places parmi ceux de l’Europe de l’Est et de l’Asie centrale ? 

            2) Des églises qui se remplissent (après 70 ans de répression totale en URSS), est-ce, selon vous, un signe de décadence ? Marrant, votre athéisme agressif parmi les Européens soi-disant tolérants.

            3) Des bordels qui se remplissent — de nouveau vos fantasmes érotiques ? (Car vous n’en présenterez jamais une preuve.) Vous êtes un vrai obsédé sexuel. Contrairement à l’Europe, en Russie des bordels sont interdits. Mais vous pouvez toujours essayer des filles clandestines.


          • wesson wesson 24 octobre 12:05

            @roman_garev
            éh oh, les églises ne se sont jamais réellement vidés en Russie, même sous l’URSS. D’ailleurs, le pouvoir d’alors l’as bien compris, et a préféré placer ses pions dans l’église plutôt que de se risquer à tenter de l’éradiquer réellement (ce que la révolution Française n’aura pas réussi à faire bien qu’ayant essayé pendant 200 ans). Je notes d’ailleurs que l’église orthodoxe Russe est toujours aussi richissime et cela dès la fin de l’URSS.


            Après, j’en suis bien désolé mais même si le propos de sukhr est évidemment caricatural et fait pour choquer, il n’en restent pas moins que dégagé de ses scories antisémites il est en partie exact. La Russie d’aujourd’hui se construit effectivement à 2 vitesses : celle d’une classe supérieure qui a accédé à des fortunes indécentes en pillant les beaux morceaux laissés par l’union soviétique (et il y en avait bien plus que on ne voulait bien le croire), et celle d’une classe prolétaire qui est largement laissé pour compte, et pour laquelle est mis à disposition quelque services publics au rabais. Au final un des pays creusant le plus les inégalités au monde.

            Et effectivement quelque chose devra être fait pour régler ce problème, à défaut de quoi ça pourra repartir pour un tour de bolchevisme.

          • sukhr sukhr 24 octobre 12:08

            @wesson


            Quand le peuple Russe reprendra le contrôle de son appareil de production en expropriant les mafieux et en chassant les curés, les imams et les rabbins : la Russie redeviendra glorieuse. 

            Tant que des individus se prétendront propriétaires des entreprises russes, et enverront les prolos à l’église le dimanche pour qu’ils aillent s’excuser d’avoir pécher : les filles du prolétariat russe continueront à faire la pute pour la bourgeoisie européenne. 

          • Trelawney Trelawney 24 octobre 12:51

            @roman_garev
            en Russie des bordels sont interdits. Mais vous pouvez toujours essayer des filles clandestines.

            En une phrase vous venez de dévoiler toute la tartuferie russe. Mais c’est pour cela qu’on les aime -))

          • roman_garev 24 octobre 14:48

            @Trelawney
            Vous me direz peut-être qu’il existe au monde des pays où il n’y aurait guère d’activité clandestine (drogue, pédophilie, corruption, vols, viols, etc.) ? Seule la Russie qui serait un monstre de la tartufferie.

            Pauvre mec qui ne voit rien autour de soi... Restez comme ça, c,est même sympa.

          • roman_garev 24 octobre 14:54

            @wesson
            « La Russie d’aujourd’hui se construit effectivement à 2 vitesses : celle d’une classe supérieure qui a accédé à des fortunes indécentes en pillant les beaux morceaux laissés par l’union soviétique (et il y en avait bien plus que on ne voulait bien le croire), et celle d’une classe prolétaire qui est largement laissé pour compte, et pour laquelle est mis à disposition quelque services publics au rabais. Au final un des pays creusant le plus les inégalités au monde. »


            Toute une analyse qui se veut objective, mais qui en fait n’est relié à aucune réalité. Avec une conclusion fantasmagorique. Inutile de discuter avec.

          • microf 24 octobre 15:11

            @wesson


            " Et effectivement quelque chose devra être fait pour régler ce problème, à défaut de quoi ça pourra repartir pour un tour de bolchevisme « .

            Vous avez raison@wesson quelque chose doit être fait pour règler ce problème, et il ya déjá un qui le fait, le Président Poutine.

            Un exemple de ce qui est fait pour règler ce genre de problème :

            La ville Pikaviolio se trouve á 250 km de St. Pétersburg, le crise qui avait frappée la Russie après l´arrivée de Medvedev comme Président, ne l´avait pas épargnée.
            En tant que Premier Ministre, Poutine se rend dans cette ville pour intervenir contre la fermeture d´une immense cimenterie, la seule industrie dans la région qui employait des milliers de personnes.
            Poutine convoque les propriétaires de la cimenterie et au cours de cette rencontre, il leur dit ceci » vous avez pris ces gens en otages par votre ambition, par votre incompétence, et votre pure avidité, le sort de centaine de personnes est en jeu, c´est totalement inacceptable. Si vous les propriétaires n´arrivaient pas á un accord, cette usine redémarrera d´une manière ou d´une autre, avec ou sans vous« .

            Au cours de cette rencontre, il y avait un des plus redoutables oligarches, Olekpraska, Poutine sort un papier déjá redigé pour la réouverture de la cimenterie oú de nombreux Oligarches avaient déjá signés et demande, est ce que tout le monde a signé l´accord ? oui répondirent-ils, Poutine demande au redoutable Oligarche Olekpraska, avez vous signé l´accord ?, il répond oui, Poutine regarde sur le papier et lui dit, je ne vois pas votre signature, venez signer, Poutine lui lance l´accord, il vient pour signer et n´a pas de stylo, Poutine lui tend son stylo et dit signez, il signe et veut repartir avec le stylo de Poutine, Poutine lui dit, rendez moi mon stylo ».

            Cet accord de reouverture fut signé et de milliers de personnes purent ainsi retrouver leurs emplois, et cette région économiquement revit aujourd´hui grâce á l´intervention de Poutine.

            Poutine se bat beaucoup pour son pays, mais il ya des nombreuses personnes même en Russie tels ces Oligarches, qui mettent des bâtons dans les roues, et il faut du temps pour complètement érradiquer cette corruption, toutefois bravo au Président Poutine.

            Combien de politiciens peuvent faire comme Poutine ?. En France toute l´industrie est vendue á l´étranger, les milliers de personnes sont au chomage depuis des décénnies sans espoir de retrouver un jour un emploi.



          • roman_garev 24 octobre 15:24

            @sukhr
            « j’ai un immense respect pour l’URSS. »


            Il est toujours facile de respecter ou d’aimer quelque chose de loin, en toute sécurité

            Si vous (ou vos parents) étiez né dans ce paradis terrestre, pourquoi êtes vous sûr d’échapper au monstre du Goulag ? Pour qu’il serait un de moins à le louer de loin.

          • sukhr sukhr 24 octobre 15:26

            @roman_garev
            Votre propagande anti-russe est méprisable. 


          • roman_garev 24 octobre 15:27

            @sukhr
            Antistaliniste.


          • sukhr sukhr 24 octobre 15:29

            @roman_garev
            ce qui est une manière comme une autre d’être anti-russe.
            Je suppose que par contre vous soutenez Poutine, l’agent du Mossad qui travaille contre les intérêts russes au service d’Israël ? 


          • roman_garev 24 octobre 15:33

            @sukhr
            Je n’ai plus à discuter avec un antisémite à tout crin et avec rien dans le crâne. Adieu, mon cher.


          • sukhr sukhr 24 octobre 15:35

            @roman_garev
            Anti-sémite ? Je suis communiste : dois-je vous rappeler que Marx comme Einstein étaient tous les deux juifs en plus d’être communiste ? 




          • arthes arthes 24 octobre 16:21

            @sukhr

            Ma fille qui vit depuis plus d un an en Russie , pour son cursus scolaire a beaucoup de relations d etudiants Russes , issus de milieux populaires, filles et garcons.. .Ces jeunes gens  bossent dur (les cours sont complets, tres intensifs et l annee scolaire ne compte que deux semaines de vacances) pour s en sortir, avoir une situation...Par ailleurs il y a des bourses qui sont allouees aux etudiants mais faut qu ils reussissent leurs examens pour les conserver l annee suivant.

            Ensuite, c est vrai que l orthodoxie a un grand regain de popularite, quant a la prostitution ??? Si il y en a , bin c est comme en France , c est clandestin.

            Ah oui, lors du festival mondial interuniversitaire de Sotchi, anti imperialiste, qui vient de s achever, les delegations gaucho/coco etrangeres faisaient la gueule parce que Poutine avait la volonte de depasser ce cadre restreint representatif et d ouvrir les portes au multiculturalisme sans a priori de parti politique.
            Conclusion, ce fut un rapprochement Russie/Asie et seuls quelques pisse froids etriques et ringuards francais pour representer avec un peu de substentialite l Europe.

            Enfin, la Russie est la Russie et les russes ils vous emmerdent !



          • roman_garev 24 octobre 16:30

            @arthes
            Bien dit Athes, et surtout je vous aime pour votre dernière phrase !


            Ceux qui, vivant en dehors de la Russie, rêvent de ressusciter l’URSS, sont soit les anti-russes viscéraux, soit les idiots. Qu’ils créent l’URSS version 2 chez soi, nous on en a plein le cul. 

          • sukhr sukhr 24 octobre 16:31

            @arthes
            espérons qu’elle ne finisse pas sur le trottoir en semaine et à l’église le dimanche comme tant d’autres fille du prolétariat russes. Sous l’URSS, tous les gamins et toutes les gamines du prolétariat pouvaient espérer faire des études, aujourd’hui, ils peuvent tous aller à la messe... 


            le rapprochement entre Poutine et Israël est extrêmement inquiétant. 

          • arthes arthes 24 octobre 16:52

            @sukhr

             smiley

            (Ketekon)

            Ah oui, c etait le bon temps l URSS smiley

            Bon, p’t etre pas pour tout le monde hein smiley

            Mais l esprit de camaraderie et de solidarite est reste, le respect de ceux qui se sont battu contre le nazisme, il y a a donf des commemorations, et partout des cantines collectives ou chacun peut manger a tres peu de frais.

            Etc.....

          • JP94 24 octobre 16:57

            @roman_garev


            Désolé mais vous n’incarnez pas la Russie ..vous avez votre conscience de classe qui vomit l’URSS, où dès le premier jour de la Révolution bolchevique celle -ci contrairement à la période répressive du tsar ( châtiments corporels ,une armée nulle face aux Français, Anglais, Japonais, Allemands ...) et aux trahisons des SR et Menchéviks, les décrets réclamés par la Population russe, ( ouvriers et paysans enfin unis) ont été appliqués et sans tergiverser.

            Et là, invasion, de 14 armée impérialistes ( par ailleurs vos amis, semble-t-il) : pourquoi ? parce que sous le tsarisme, le pays - analphabète - était la propriété des puissances étrangères et que les Bolcheviques ont aussitôt rendu la propriété à ses légitimes souverains, le peuple russe.

            Ensuite, l’Armée rouge est efficace aussitôt, face aux traitres Blancs associés aux 14 armées ... 
            Et puis education, droits pour les femmes et les nationalités...

            C’est qu’aujourd’hui au Kremlin il y a encore les Libéraux - grands amis de Blancs...

            Il y a Poutine qui les contient pour ne pas se faire démettre comme en rêven les Occidenraux. Mais le niveau de vie est long de valoir celui du temps de l’URSS, .

            Tous les ex-Soviétiques que je connais ici, et les femmes notamment, ont un super niveau d’éducation ( ingénieur doctorat etc ...) et j’en connais pas mal ... et ce niveau ils et elles l’ont eu en URSS et le savent et leur référence c’est l’URSS, car ils savent ce qu’étaient leurs ancêtres (paysans ouvriers à et comment l’URSS leur a permis de se transformer . L’URSS, pas la Russie capitaliste.

            Pour eux, la gloire, ce n’est pas la religion c’est le combat face au nazisme et à tous les défis ..Elever l’Homme, voilà ce que réalisait l’URSS - sauf les Gorbatchev et pires , complaisants avec les Occidentaux ...honnis. Gorbatchev se disai social-démocrate ... pas communiste. 

            Pour moi, ceux qui incarnent la Russie de demain le futur socialiste, qui fatalement reviendra, car le Capitalisme n’est qu’un stade de l’Histoire c’est eux. 

            Toutes vos imprécations n’y pourront rien changer ; 

            Tout ce qu fait la grandeur de la Russie moderne est soviétique : inventions , progrès techniques ..éducations, musiciens .. d’ailleurs plus du niveau des Richter , Gilels même s’il en reste ...

            Quant aux persécutions des églises .... au début, comme en France, les gens ont réglé leur comptes avec l’alliée du tsarisme ...L’Eglise a bien toléré le servage .. mas pas les Bolcheviques.


             

          • sukhr sukhr 24 octobre 16:59

            @arthes
            L’URSS était glorieuse : première puissance à envoyer un homme dans l’espace, 2nd puissance économique mondiale, elle rivalisait avec les USA. Les femmes y étaient respectées, devenaient ingénieures, scientifiques, ou honnêtes ouvrières. smiley

            Depuis que les mafieux chrétiens ont repris le pouvoir : c’est la décadence. Les filles du prolétariat russe sont poussées dans la prostitution, et son priées d’aller à la messe le dimanche pour s’excuser. Les Universités Scientifiques se vident, les programmes d’ingénierie civile sont confiés à des entreprises étrangères, pendant que les églises elles font le plein smiley 


          • arthes arthes 24 octobre 17:04

            @roman_garev


            Hello smiley

            Pour suhrk je sais pas trop car s annoncant comme un troll...Hummmm, on sait jamais bien, avec ces bestioles...Puis osef.
            Mais ca eveille des sentiments anti russes ou anti poutine par ailleurs, sur d autres interventions.

            Et, plus ca va, plus j y suis confrontee, plus je realise que les occidentaux ont du mal a comprendre les russes et que forcement...Des fois ca se passe pas bien.
            Parfois ca se passe meme tres mal.
            Et ca peut aussi se passer super trop genial.

            La Russie.....




          • arthes arthes 24 octobre 17:11

            @sukhr
            Ouais, c rst pour cela que lorsqu il a fallu construire des super structures pour extraire du petrole et du gaz liquefie dans des zones maritimes extrement sensibles niveau sysmique, c est la technologie et l ingenering occidentale qui s y est attelee, avec les moyens financiers ad hoc.


            Les universites sont remplies, pas de soucis, mais ou allez vous chercher toutes ces intox ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires