• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Torture psychologique et déni des droits fondamentaux : le martyre (...)

Torture psychologique et déni des droits fondamentaux : le martyre d’Assange et l’indifférence des médias

PNG

Sources : https://www.rt.com/news/471016-assange-torture-violations-un, https://www.rt.com/uk/471425-assange-court-hearing-us-extradition, les 16 et 21 octobre 2019

Traduction : lecridespeuples.fr

[Jamais les anciennes colonies n’ont fait preuve d’autant de servilité que les capitales occidentales face à Washington].

Julian Assange, éditeur de WikiLeaks, a été victime de « torture psychologique » et ses droits à une procédure régulière ont été « systématiquement violés » par tous les États impliqués, selon le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer.

Deux experts médicaux ont accompagné Melzer lors de sa visite à Assange dans la prison britannique de Belmarsh, a-t-il déclaré mardi 15 octobre.

« Nous sommes arrivés à la conclusion qu’il avait été soumis à de la torture psychologique pendant une période prolongée. C’est une évaluation purement médicale. »

Le message de Melzer s’est heurté à un mur d’indifférence, seulement une poignée de journalistes ayant assisté à sa conférence de presse au siège des Nations Unies à New York.

Nils Melzer, Rapporteur spécial de l'ONU sur la torture, s'adresse à un auditoire presque vide.jpg
Nils Melzer, Rapporteur spécial de l’ONU sur la torture, s’adresse à un auditoire presque vide

Ce n’était pas la première fois que Melzer essayait d’attirer l’attention sur la situation critique d’Assange. Il a écrit un article à ce sujet en juin, mais celui-ci a été ignoré ou rejeté par les principaux médias. Melzer a fini par publier des lettres ouvertes aux gouvernements américain, britannique, équatorien et suédois en juillet.

« Nous avons demandé à tous les États concernés d’enquêter sur cette affaire et d’atténuer les pressions qui ont été exercées sur Assange, et en particulier de respecter ses droits à une procédure régulière qui, à mon avis, ont été systématiquement bafoués dans toutes ces juridictions », a déclaré Melzer. Aucun pays n’a accepté de mener une telle enquête, a-t-il ajouté, bien qu’il s’agisse pour eux d’une obligation en vertu de la Convention sur la Torture.

La police britannique a trainé de force Assange hors de l’ambassade d’Équateur le 11 avril, après que le gouvernement du nouveau Président Moreno ait révoqué son asile accordé en 2012 par Rafael Correa. L’éditeur de WikiLeaks a passé près de sept ans dans l’ambassade de Londres, où il s’est réfugié pour échapper à une l’arrestation et à une extradition vers les États-Unis, qui le poursuivent pour avoir publié en 2010 des documents gouvernementaux top secrets concernant les guerres en Irak et en Afghanistan.

Assange, 48 ans, a été emprisonné – puis condamné à une peine de cinquante semaines d’emprisonnement pour violation de sa liberté sous caution – dans un établissement à sécurité maximale hébergeant des terroristes, des meurtriers et d’autres auteurs de crimes particulièrement graves. Il aurait passé une grande partie de son temps à l’hôpital pénitentiaire.

Il devait être libéré le 22 septembre, mais un juge a décidé qu’il resterait enfermé dans l’attente des audiences sur son extradition vers les États-Unis, prévues pour février 2020. S’il est envoyé aux États-Unis et déclaré coupable, il risque 175 ans de prison.

***

Le 22 octobre, alors que ses partisans se rassemblaient devant le tribunal, Julian Assange montrait des signes d’épuisement et de tourment psychologique, tandis que son avocat tentait de retarder la procédure d’extradition aux États-Unis – mais le tribunal de Londres a rejeté sa requête.

Soigneusement rasé et vêtu d’un costume bleu, le cofondateur de WikiLeaks a comparu lundi devant le tribunal des Magistrats de Westminster pour demander le report d’une audience d’extradition prévue pour le mois de février. Mais six mois derrière les barreaux de la prison de sécurité maximale de Belmarsh ont considérablement dégradé sa santé.

Assange, visiblement fatigué, a esquissé un signe de résilience en levant le poing en direction de ses partisans présents, mais le lanceur d’alerte australien emprisonné ne semblait pas du tout avoir le moral, ce qui est aisément compréhensible. Des informations provenant de l’intérieur du tribunal suggèrent qu’Assange, qui a acquis une notoriété internationale pour avoir révélé des crimes de guerre américains, a même eu du mal à prononcer son propre nom et sa date de naissance lorsque ceux-ci lui ont été demandés. Il aurait retenu ses larmes en déclarant à la cour qu’il ne parvenait pas à « réfléchir correctement ».

Son avocat a affirmé que le gouvernement américain avait tenté de kidnapper Assange et de lui nuire, ajoutant qu’il aurait besoin de plus de temps pour préparer sa défense et rassembler des preuves.

Le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, a averti en juillet que l’état de santé d’Assange se détériorait en prison, après lui avoir rendu visite accompagné de deux experts médicaux pour évaluer l’étendue des mauvais traitements qu’il subissait.

Melzer a expliqué qu’Assange présentait tous les symptômes typiques d’une « exposition prolongée et continue à un stress psychologique sévère et à de l’anxiété, entrainant une souffrance mentale et émotionnelle », et que ses capacités cognitives et sensorielles avaient été « considérablement altérées ». Le journaliste britannique John Pilger a également dénoncé la « torture psychologique » infligée sans relâche à Assange après lui avoir rendu visite à Belmarsh en août, bien que leurs avertissements soient généralement tombés dans l’oreille d’un sourd en ce qui concerne les médias et les autorités britanniques (et occidentales).

Devant le tribunal, des manifestants en colère ont scandé des slogans et brandi une banderole géante indiquant « N’extradez pas Assange ». Mais le tribunal a finalement rejeté le délai proposé.

dont extradite assange

Dans une vidéo publiée par Ruptly, on peut voir des militants qui tentent d’encercler un fourgon de police présumé transporter Assange. Les agents sur les lieux se sont précipités pour éloigner les manifestants du véhicule.

Les États-Unis ont accusé Assange de possession et de diffusion d’informations classifiées. S’il est reconnu coupable, il pourrait être condamné jusqu’à 175 ans de prison. Le journaliste est dans la ligne de mire de Washington depuis plus d’une décennie, après que WikiLeaks a publié une vidéo montrant l’armée américaine attaquant des journalistes et des civils en Irak en juillet 2007.

Soutenez ce travail et contournez la censure en partageant cet article et en vous abonnant à la Newsletter.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • leypanou 22 octobre 12:37

    2 pays ont participé à cette affaire : l’Équateur avec Lénine Moreno, qui est actuellement en proie à des manifestations dures et le Royaume Uni qui a laissé partir tranquillement une femme de diplomate états-unien qui a été impliquée dans la mort d’un jeune anglais de 19 ans heurtée par sa voiture.


    • totof totof 22 octobre 13:02

      Merci beaucoup pour cet article. Il n’y a plus rien d’autre à faire que de renverser l’oligarchie fasciste actuellement au pouvoir. Mais les régimes occidentaux savent bien qu’ils n’ont plus guère de légitimité et s’équipent pour nous détruire en même temps qu’ils deviennent de plus en plus autoritaires. L’occident est désormais un monde fasciste.


      • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 22 octobre 13:32

        Le silence des médias est compréhensible : la plupart des médias de moins en moins indépendants ne supportent pas la mise au jour des vérités par des franc tireurs.


        • moussars 22 octobre 14:12

          @yapadekkoaqba Surtout lorsqu’on se rappelle qu’ils ont publié ce qu’Assange leurs à transmis ! Eux aussi devraient donc être poursuivis !! Et maintenant, ils le condamné. C’est d’un cynisme !!!


        • JPCiron JPCiron 22 octobre 13:33

          A qui peut-on se fier ?

          Nos élus sont-ils aux manettes ?

          Pourquoi laisser faire l’opposé de nos grands principes et du Droit dont on se réclame ?

          .


          • Traroth Traroth 22 octobre 13:50

            Voila ce qui se arrive aux journalistes qui cherchent réellement à informer. Et les propagandistes des médias mainstream sont complices pur étouffer les faits.


            • karibo karibo 22 octobre 13:56

              Bonjour et merci pour cet article, que pouvons nous faire devant cette dictature qui usurpe le nom de démocratie et se cache derrière ?

              https://www.youtube.com/watch?v=dQVBfiKjukI




                • Traroth Traroth 24 octobre 11:24

                  @Abou Antoun

                  Et donc ? Que voulez-vous dire ?


                • Abou Antoun Abou Antoun 25 octobre 13:20

                  @Traroth

                  Ce que je dis. C’est du français standard. Assange est un héros en Russie.


                • Traroth Traroth 25 octobre 14:47

                  @Abou Antoun
                  Il est un héros en France, au Canada, en Argentine, au Viet-Nam, au Zimbabwé et partout dans le monde. Et aussi en Russie. Vu ce qu’il a fait pour l’humanité, c’est bien la moindre des choses.


                • ZenZoe ZenZoe 22 octobre 14:43

                  On notera au passage l’étourdissant silence de l’Australie. Même si ce pays a pour principe de ne jamais interférer lorsqu’un de ses nationaux est en difficulté ailleurs que chez eux, ils pourraient au moins faire part de leur inquiétude quant au respect de ses droits.


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 octobre 14:50

                    @ZenZoe

                    L’Australie la ferme car complètement dépendante des US pour sa défense face aux Chinois et leur intention d’hegemonie dans le secteur.


                  • Abou Antoun Abou Antoun 22 octobre 15:24

                    @Aita Pea Pea
                    L’Australie a été échaudée pendant la seconde guerre mondiale, le vilain étant alors le Japon. Britannia n’a plus les moyens de défendre son empire.
                    Bataille pour l’Australie.


                  • Pauline pas Bismutée 22 octobre 17:14

                    G’day ZenZoe !

                    « Même si ce pays a pour principe de ne jamais interférer lorsqu’un de ses nationaux est en difficulté ailleurs que chez eux »

                    Pas tout a fait exact ! L’Australie a interféré et ne s’est pas privée de commentaires pratiquement tous les jours dans tous les médias quand neuf australiens ont été condamnés en Indonésie pour trafic de drogue, depuis leur capture jusqu’à leur exécution (« the Bali nine », pris avec 8 kg d’héroïne en 2005, les deux chefs de groupe ont été exécutés en Indonésie en avril 2015, un foin du tonnerre en Australie à l’époque) .

                    Julien Assange, deux poids, deux mesures, leur silence assourdissant est un véritable scandale.

                    A noter que les journaux australiens ont badigeonné leurs premiers pages en noir récemment pour protester contre de nouvelles lois liberticides pour la presse et aussi contre des descentes de police dans les sites d’information (ABC – Australian Broadcasting Corporation) et chez des journalistes, justement en rapport avec des lanceurs d’alerte (https://www.bbc.com/news/world-australia-50119559)

                    Un rare show d’unité et de « rébellion » de la part d’australiens.

                    Autant dire que l’Australie n’est pas prête de défendre Julien Assange mais par contre prend toutes les mesures pour museler la presse (qui l’est déjà mais bon..)


                  • ZenZoe ZenZoe 23 octobre 09:54

                    @G’day Pauline pas Bismutée smiley
                    Très intéressant votre post !


                  • Pauline pas Bismutée 23 octobre 19:17

                    Hi ZenZoe smiley

                    C’est surtout très inquiétant, l’Australie se cache sous ses plages et ses palmiers, et est en train de devenir un total vassal des USA, avec des lois de plus en plus liberticides envers ses citoyens (c’est évidemment pire pour les non citoyens). La presse là-bas appartient principalement à Rupert Murdoch (« the Australian », « The Daily Telegraph »), un Australien qui a maintenant la nationalité américaine (et marié à Jerry Hall, mais ça…). Bref, avec un gouvernement pareil Julien Assange est vraiment dans la m…..

                    Je vais peut-être recopier ce poste sous l’autre article sur Julien Assange, c’est vraiment immonde de la part de l’Australie de le laisser tomber !



                    • INsoMnia INsoMnia 22 octobre 15:50

                      Un grand Merci à Monsieur Assange, serait-il un ange ? Nos pays sont des traîtres aux vrais informateurs, puisque nous sommes dirigés par des marionnettes baissant leurs pantalons au 1%. 

                      HONTE à EUX ! Ils ne nous représentent PAS !


                      • gelyte 24 octobre 09:41

                        @INsoMnia
                        oui, je pense que c’est un ange comme son nom l’indique. Mais là il faut prier pour lui et envoyer des ondes positives car son état est lamentable https://blogs.mediapart.fr/evarodriguez/blog/221019/laudience-dassange-ou-la-mascarade-du-21102019-assange-inequitable


                      • Lambert 22 octobre 18:19

                        Il aurait peut-être dû demander l’asile à l’Iran. C’est aujourd’hui le seul pays au monde à ne pas craindre les Etats-unis et cela aurait été une belle revanche pour tout ce qu’ils lui font subir. Ceci dit, je suis loin d’approuver les arrestations arbitraires ? auxquelles se livre ce pays. Il ressemble en cela de plus en plus aux Etats-Unis : arrestation de Frédéric Pierucci d’Alstom.


                        • Esprit Critique 23 octobre 01:16

                          T’inquiètes donc pas pour lui, Patience.

                          Il finira bien par avoir ce qu’il a mérité depuis le début.

                          Sans regrets !


                          • Dantès 23 octobre 02:39

                            Je vomis les hypocrites menteurs d’anglais, amerloques, israheiliens. Tous font sourire des journalopes perdants pour nous expliquer que nous avons tort d’avoir raison. Allez vous faire foutre tous. Vous, massacreurs, tortionnaires, museleurs, intimidateurs avec des sourires de faux-culs. Vous finirez bien par avoir ce qui vous reviens


                            • JPCiron JPCiron 23 octobre 22:22

                              Il semble qu’ en Occident, au fil des ans, les médias grand public et les politiques de tous bords de sont progressivement alignés : leurs pratiques sont souvent contraires aux valeurs auxquelles ils prétendent adhérer.

                              La désinformation bat son plein tandis que chacun prétend la combattre.

                              Des Lobbies « tiennent »-ils tant les politiques que les médias ?

                              Ou bien ces deux derniers sont-ils eux-mêmes ces lobbies ?

                              Pour qui travailleraient ils ? 

                              .

                              Il y a beaucoup de gens brillants chez les politiques et dans les médias. Sans doute ne de laisseraient ils pas « violer » en silence. Peut-être y a-t-il une convergence philosophico-politique chez ces élites qui reste inaccessible au commun des mortels ?

                              Le « bon peuple » se contentera-t-il de consommation et de divertissements ? Sortira-t-il de sa torpeur ?

                              Gare au ralentissement de la Croissance !!

                              .

                              .


                              • gelyte 24 octobre 09:26

                                Lire aussi ce témoignage. « Julian Assange l’accusé c’est bien vous : pas le Royaume-Uni ».
                                https://blogs.mediapart.fr/evarodriguez/blog/221019/laudience-dassange-ou-la-mascarade-du-21102019-assange-inequitable


                                • gelyte 24 octobre 09:46

                                  Pilger est Australien pas Britannique.

                                  Le procès  enfin la mascarade - a eu lieu le 21 octobre pas le 22.


                                  • novo12 26 octobre 16:00

                                    Je pense qu’ils utilisent plutot des armes électromagnétiques sur Assange. https://youtu.be/XJtNPqCj-iA


                                    •  Christian Deschamps Christian Deschamps 27 octobre 11:41

                                      Cette histoire est abominable,l’injustice à ce niveau là ,n’a même pas de nom ,ni même de précédent .


                                      • Paul Dupont 27 octobre 12:55

                                        Dans mon cas, la France est un pays totalitaire. Ils ont mis une puce dans ma tête depuis au moins 20 mois. Peut être dans ma gorge, le crane, ou l’ intérieur des oreilles. Je ne peut même pas faire confiance en mes 5 sens. C’ est la police dans le cerveau , totalitarisme façon high tech. Ces puces synthétisent des extraits de voix et les transformes en paroles difusés dans mon cerveau ou mes oreilles. Les émetteurs qui envoient des ondes a ce dispositif dans mon crane répète à longueur de temps « c’ est le diable » « il n’ est pas categorisable » « on va organiser son assassinat dans les prochain mois » « il est trop mauvais » « c ’est le premier surhumain », « il a ralenti son vieillissement », « mon père a rencontré Peter Grushin ». Mais heureusement avec le temps, ces paroles se font moins fortes et parfois indistingables. Vu que les emetteurs répètent « on va organiser son assassinat dans les prochains mois », ce sont des terroristes, peut être , vu qu’ ils le revendiquent, la CIA, le Mossad ou la DGRI. En plus, ces émetteurs racontent que je suis un gars divin (sic !) et que je vais provoquer une deuxième shoah (sic !). Quand on sait l’ exclusivité d’ Israel dans l’ arme atomique dasn le moyen orient élargi, ces emetteurs n’ ont pas peur du ridicule.Je n’ ai pas peur de dire que l’ axe franco americano sioniste veut commettre des attentas notamment contre ma personne.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès