• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tourisme : l’avenir de l’assurance kidnapping ?

Tourisme : l’avenir de l’assurance kidnapping ?

L’actualité dramatique nous rappelle malheureusement la nécessité de développer l’assurance kidnapping et rançon (K&R pour Kidnap and Ransom) à destination des particuliers.

En effet, à l’heure de la mondialisation, les échanges se sont accélérés, les inégalités se sont creusées, les espaces géographiques plus réduits entraînent une augmentation des zones dites à risque. Des populations aisées côtoient des populations misérables. Les écarts de richesse créent des situations de violence où le besoin de protection est croissant. Selon le Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R), il y aurait entre 20 000 et 30 000 personnes enlevées chaque année. Les formes de rapt sont variées.

Le développement du tourisme de masse ces dernières décennies avec la recherche de nouvelles destinations insolites, vierges ou moins fréquentées par le public, crée des risques plus accrus d'enlèvement pour les voyageurs individuels. L’Organisation Mondiale du Tourisme[1] évalue dans son rapport annuel de 2016[2], à 1,2 milliard le nombre d’arrivées touristiques internationales. En outre, les croissances les plus fortes ont été enregistrées en Afrique et en Asie, continents comportant des régions instables (Sahel, Philippines, …). Pour répondre aux besoins de sécurité des touristes, les assurances de voyages affichent leurs limites. Cependant, est-ce le rôle de l'Etat d'intervenir pour libérer ses ressortissants qui pour des raisons purement privées séjournent dans des zones dangereuses et s'exposent parfois en toute connaissance de cause à un risque de kidnapping probable ? Il est aisé de faire un parallèle avec l'assurance automobile. En présence d'une faute inexcusable de la victime d'un accident de la circulation, celle-ci peut voir son droit à indemnisation réduit voire exclu selon l'article 3 de la loi du 5 juillet 1985 dite loi Badinter. Doit-on en cas de faute inexcusable telle que définie par la Cour de cassation dans un arrêt rendu le 20 juillet 1987, comme étant une "faute volontaire d'une exceptionnelle gravité exposant sans raison valable son auteur à un danger dont il aurait dû avoir conscience", refuser de porter secours à des citoyens en détresse ? On entre là dans des considérations de philosophie politique et de la place de l'Etat dans les rapports vis-à-vis des citoyens. Etat providentiel assurant une protection à tous ses ressortissants en toutes circonstances ou Etat régulateur laissant la liberté de déplacement en tout point à ses administrés à leurs risques et périls ?

Le refus d'intervention de l'Etat du moins officiellement permettrait d’afficher une fermeté face aux ravisseurs mais aussi de ne pas encourager l’imprudence de certains ressortissants. Dans le même ordre d'idée, le recours à des solutions d'assurance se fait aujourd'hui avec la plus grande confidentialité, caractéristique spécifique de l'assurance Kidnapping et Rançon (K&R) et ce, pour "ne pas tenter le diable". Toutefois, ce produit reste relativement méconnu et s'adresse le plus souvent à des expatriés de multinationales.

L'assurance rime avec la responsabilité individuelle. Le comportement de l'individu ne peut être exonéré de toute conséquence surtout lorsqu'il constitue a minima une faute par imprudence. Aussi, faudra-t-il peut-être un jour, à l'instar de ce qui existe avec les sauvetages de skieurs aventureux sur certaines zones de montagne, envisager la participation des victimes aux coûts des opérations[3]. Pour le coût humain, c'est une autre histoire...

 

[1] L’Organisation Mondiale du Tourisme est une agence spécialisée des Nations Unies chargée de développer le tourisme

 [2] https://www.e-unwto.org/doi/book/10.18111/9789284418725

[3] Article 96 bis de la loi n° 85-30 du 9 janvier 1985 relative au développement et à la protection de la montagne modifiée par la loi du 28 décembre 2016 dite Loi Montagne 2 


Moyenne des avis sur cet article :  1.45/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • raymond 18 mai 17:02

    Pourquoi ne pas créer un fond pour donner directement aux terroristes ( distribués par l’onu ?)


    • j’imagine que ce type d’assurance va devoir prendre contact avec les ravisseurs , utiliser des négociateurs , être en lien avec une Société Militaire Privée bien équipée avec des moyens de transports , de communication , de l’armements type militaires , de la logistiques personnels entrainées a des opérations de type « militaires »

      Parce que autrement , je vois pas a quoi peut servir ce type d’assurance , si ils n’ont pas de moyens pour sécuriser l’échange de rançon et récupérer les otages

      Mais maintenant tu as aussi le kidnappeurs terroriste , lui c’est pas l’argent qui le motive en premier 

      quoique il doit bien nourrir toute sa bande , payer les salaires , les armes et munitions , carburants et autres dépenses


      • Cadoudal Cadoudal 20 mai 00:51

        @generation désenchantée
        Quand je partais bosser au Nigéria, l’assureur de ma boite nous interdisait de prendre le RER pour aller de Montparnasse a Roissy... Il refusait de couvrir les risques d’agressions...lol..

        Bientôt les assureurs vont carrément nous interdire d’aller à Roissy, ensuite à Paris et après ?????

        #Roissy – Intervention orale d’un homme lors de l’occupation du terminal, il explique : « La France, c’est pas aux français ! Toute l’Afrique, toute l’Afrique, a le droit d’être ici ! »

        https://twitter.com/PhareFaitsDiv/status/1130153540981272577?ref_src=twsrc%5Etfw

        https://www.youtube.com/watch?v=_4BjXCix4GU&feature=youtu.be


      • troletbuse troletbuse 18 mai 20:17

        Sous Micron, seuls les hétéros devront prendre une assurance  smiley


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 mai 23:18

          Publi rédactionnel.


          • machin 19 mai 06:39

            "Aussi, faudra-t-il peut-être un jour, à l’instar de ce qui existe avec les sauvetages de skieurs aventureux sur certaines zones de montagne, envisager la participation des victimes aux coûts des opération"


            Faire payer au prix fort leur sauvetage au connards.

            Cela devrait etre le minimum.

            Assorti d’une condamnation réelle et sévère pour mise en danger de la vie des sauveteurs.

             


            •  Christian Christian 19 mai 08:45

              Et un forfait G/J pour les blessures graves occasionnées par la police lors de manifestations . smiley



                • OMAR 19 mai 23:52

                  Omar9

                  .

                  L’assurance kidnapping ?
                  .
                  Et que faites vous de ces « touristes » qui cherchent l’ivresse du syndrome de Stokholm ?
                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Stockholm
                  .
                  Ou des touristes détraqués sexuellement ?


                  • Cadoudal Cadoudal 20 mai 00:14

                    @OMAR
                    Plus besoin de prendre l’avion mon vieux colon, grâce à la colonisation, le tiers monde est à la portée de tous...

                    Bénédicte, employée de la RATP, profite de sa pause pour nous raconter le calvaire de son quotidien au guichet de la station de métro La Chapelle : « Je vois le pire tous les jours. Il y a du trafic, des vols, des agressions. On a même vu deux personnes se faire égorger sous nos yeux. Ce qui se passe dans ce quartier est terrible. On est à Paris, en 2019, on ne devrait pas avoir à subir cela. Ils volent, agressent, font des trafics et lorsqu’ils se font attraper, ils ne passent que quelques heures en garde à vue puis sont libérés. Ils n’ont donc peur de rien et encore moins de notre justice bien faible. Nous devrions assumer un système répressif plus dur pour remettre de l’ordre. »

                    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/l-enfer-aux-portes-de-paris-20190517


                  • OMAR 20 mai 20:30

                    Omar9
                    .
                    @Cadoudal
                    .
                    Eh l’étêté du bulbe...
                    .
                    Tu aurais pu amené ta Bénedicte au tribunal où on juge un certain couple dénommé Balkany.
                    Tu comprendras la délinquance et l’insécurité dans certains quartiers et banlieues de Paris et d’autres villes.


                  • Manggiofagioli 22 mai 02:26

                    Ha, ces gens qui veulent voyager pour des raisons purement privées !

                    Benalla ou Balkany, eux, voyagent avec un passeport diplomatique, c’est quand même plus classieux.

                    Dans l’intérêt public, d’ailleurs.

                    Mais ces gueux qui se prennent pour des explorateur, devoir les secourir, c’est scandaleux, en plus on a personne dans le coin.

                    Ps : Vous avez l’air d’être très soucieux des deniers publics, vous pourriez faire un article sur les raisons purement privées qui sont à l’origine des dernières opérations militaires ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

M.Lamri


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès