• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Toussaint… « Si tu meurs, je te tue ! »

Toussaint… « Si tu meurs, je te tue ! »

Et si on réfléchissait un peu sur la mort, cette curiosité, et ce que son appréhension à suggéré à ce « curieux poulet sans poil » qu’est l’Humain ? J’ai essayé de m’y frotter dans une saga préhistorique que j’ai commise… Ça se passe à la charnière entre le paléolithique supérieur, celui des artistes de Lascaux, et le néolithique porteur de malheur. Au moment où l’homme devint con en inventant le travail, la propriété, l'élevage, l'agriculture, les flics et les « curés » dans le sens large du terme dans une terrible chute vers le "progrès".

(…)

— Il y a bien longtemps, s’exprime à son tour Elor-Hans le sorcier Félobre, la grande Terre-Mère vivait, tremblait, se convulsait en montagnes de feu, en gouffres d’eaux, en infinis de neige. Et personne n’était là pour le voir et surtout pour le savoir. La terre était peuplée d’animaux qui naissaient, copulaient, se reproduisaient et crevaient. Sans se poser de problèmes.

Heureux ! Puis est tombé sur un drôle d’animal — nous — une calamité : il a pris conscience qu’il existait, qu’il vivait.

Et donc qu’il devrait un jour ou l’autre mourir... De là est née l’angoisse. La terrible angoisse de l’Après. Pour combattre cette angoisse, le malheureux animal humain, désormais conscient de sa terrible condition, a tout de suite perçu une attraction instinctive, irréfléchie, imprécise vers quelque chose d’inaccessible qui le dépasse totalement : l’obscure appréhension, le vague pressentiment qu’il existe ailleurs, en haut, très haut, très grand, un ordre des choses infiniment supérieur à lui et vers lequel il est impulsivement enclin à se soumettre s’il veut donner un sens à sa vie, s’il veut se libérer de son angoisse, s’il veut accepter sa condition humaine. L’angoisse de la mort lui a fait inventer la religion et avec elle tout ce qui organise la société des hommes. Pour nous, c’est l’harmonie de la Terre-Mère que nous appelons Gha-Yah et l’intégration de l’humain dans la nature parmi les autres créatures et au même titre qu’elles. C’est ce qui nous fait respecter les animaux et les plantes qui nous donnent leur vie pour perpétuer la nôtre. C’est ce qui nous fait respecter la vie, la liberté des autres humains tant nous avons besoin les uns des autres. C’est ce qui nous fait vivre en communauté pour affronter ensemble la dureté de l’existence. C’est ce qui nous fait honorer et respecter les femmes qui portent et donnent la vie. C’est ce qui nous fait respecter et honorer nos morts lorsqu’ils rejoignent la Grande Terre-Mère. C’est ce qui fait que nous ne craignons pas la

mort car nous savons que notre esprit se fondra dans le Tout d’où nous sommes venus.

Pour d’autres, ce peut être autre chose.

— L’Homme, c’est pas toujours tout joli, ajoute Gaabhi en se grattant la barbe. Nous qui devons les aider à vivre au mieux ensemble, nous le savons... L’homme, il trimballe une bonne dose de cupidité, de méchanceté, d’agressivité. Avec, hélas, une certaine propension à humilier le vaincu, à dépouiller le faible, à jouir de le voir souffrir et crever. Mais toute cette saloperie latente est mêlée aussi à un esprit d’aventure, à un goût du risque, à un besoin de se surpasser et de vaincre. Sans oublier, quelque part dans les replis de sa cervelle et de toute sa viande, un besoin d’aimer, de protéger, de se sacrifier pour les autres parfois. C’est ça l’Homme. Faut faire avec. Mais ce dieu dont nous parle Thôrvig, ce Yahvzusla, c’est une belle crevure ! Qu’est-ce que c’est que ce dieu m’as-tu-vu et narcissique qui aurait créé les hommes uniquement pour se faire adorer ! Qu’est-ce que c’est que ce dieu mégalo, prétentiard et sadique qui exige le sang des pauvres humains qui n’ont jamais demandé à être créés ! Qu’est-ce que c’est que ce dieu injuste, qui a ses favoris : les prêtres qui s’autoproclament leurs représentants sur terre et ses souffre-douleur : les pauvres types qu’on lui sacrifie ! Qu’est-ce que c’est que ce dieu fourbe et combinard qui permet l’esclavage des hommes

et des animaux ! Moi je vais vous dire : ce dieu a été créé à leur image par des gens particulièrement stupides, méchants, trouillards, mesquins, cruels, prétentieux et vindicatifs. Ces gens, ce sont ces prêtres qui établissent leur toute-puissance sur l’obscurantisme, la soumission et la foi aveugle qu’ils imposent à cette société de terreur dont vient de nous causer Thôrvig. »

(…)

 

in « ...et l'Homme devint con ! » de Jean-Victor Joubert - chapitre 12

 

Le dieu « Yahvzusla » est évidemment la contraction de Yahvé, Jésus et Allah, les commis voyageurs des trois névroses collectives dîtes « du Livre » (NDMoi)

 

Illustration X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er novembre 2018 19:31

    Oui, et pourtant il y a la sublime.....Par contraste. Dieu, c’est nous qui l’avons en nous...et tout dépend de la manière dont nous l’accueillons à notre table.https://www.youtube.com/watch?v=MqtMaNe69AI&list=RDINatfgtMvbg&index=2


    • aimable 1er novembre 2018 20:57

      VICTOR Ayoli

      vous résumez bien le réel sans avoir peur de l’inconnu qui pousse encore beaucoup d’humains a toujours croire en quelque chose de virtuel par peur de « l’au delà  » .


      • alinea alinea 1er novembre 2018 21:08

        Oui, le dieu des Églises a été créé par des cons bouffis d’orgueil, qui voulaient prendre un pouvoir confiscatoire ! Des pauvres types.

        mais ailleurs, autrement, des hommes ont trouvé des mots pour nous situer, nous rassurer mais nous grandir, nous donner foi en nous en l’autre... parce qu’il faut dire, nous n’étions pas des bêtes aptes à survivre, la proie de tout, donc la peur de tout !!! Aïe !!

        Il y a des mots vrais qui nous font chérir notre finitude, aimer notre faiblesse comme humilité et n’être forts et contents que lorsqu’on a donné.

         ...................................................................... ....................................

        ... Victor,j’ai rêvé ou l’article de Jacques-Robert Simon en modé est un bon article ?


        • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 1er novembre 2018 22:36

          @alinea
          Je n’avais pas vu l’article de J.R. Simon en modé pour cause de titre trop banal. Il est remarquablement écrit et je viens de l’approuver.
          Merci.


        • zak5 zak5 2 novembre 2018 06:13

          @alinea

          Oui, le dieu des Églises a été créé par des cons bouffis d’orgueil, qui voulaient prendre un pouvoir confiscatoire ! Des pauvres types.

          que vous êtes intelligent ! c’est admirable !...


        • zak5 zak5 2 novembre 2018 06:04


          la journée d’hier, la Toussaint, a vu comme chaque année, les cimetières s’emplir de visiteurs. Une journée sans soleil, presque sans lumière, comme pour assombrir encore plus le tableau.

          Le visiteur n’est plus tenu de nettoyer la tombe qui lui incombe (mais il est tenu de payer) Rien ne frappe plus vivement que l’extrême propreté de ces lieux.

          "malheur a vous, scribes et pharisien hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis qui paraissent beaux au dehors et qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toutes espèce d’impuretés"



          • Gollum Gollum 2 novembre 2018 11:17

            Comme j’ai la flemme de reprendre des arguments je rappelle ceux développés dans un texte du même auteur ici :

            https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/eloquence-et-conviction-l-immense-209055


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 novembre 2018 11:33

              Vo

              Il bon de rappeler la raison pour laquelle la femme est effacée dans la bible. Si elle es « châtrée » c’est parce qu’elle a fauté. Ah, et comment la vierge a-t-elle accouché ? Par où l’enfant a-t-il été conçu et mis au monde. Mais voyons, c’est l’ange Gabriel qui est venue lui annoncer la bonne nouvelle par l’oreille. Vous avez déjà vu une oreille en forme de phallus ??? Rien à voir avec la spiritualité que est d’essence féminine et INTRO (j’insiste) spective. 


              • Le Panda Le Panda 2 novembre 2018 11:59

                Bonjour

                Nous n’avons pas le choix, que de visiter les cimetières et de payer mais Victor, si tu me tus à quoi cela servira, je suis déjà presque mort et je veux être « incinéré » on ne peut jeter les morts dans la rue hé oui c’est facile à comprendre, question d’hygiène et pas de religions. Toutes les croyances en ce qui me concerne sont des commerces. Mais nous sommes aussi un peu plus que de débiles non ?


                • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 2 novembre 2018 14:01

                  @Le Panda
                  Pour moi :

                  Si je meurs, je veux qu’on me distille

                  Ma liqueur embaumera la ville

                  Chaque année mes (petits, non, arrière-petits) enfants ébahis

                  Dirons  : Putaing, Papé a bien vieilli !


                • Le Panda Le Panda 2 novembre 2018 18:18

                  @VICTOR Ayoli

                  Si je meurs, je veux qu’on me distille

                  Ma liqueur embaumera la ville

                  Chaque année mes (petits, non, arrière-petits) enfants ébahis

                  Dirons : Putaing, Papé a bien vieilli !

                  Alors là, tu ne changeras point je vais leur faire la proposition, mais réellement merci de ton fort avis :
                  Lorsque, ving diou l’on ne boit pas
                  Comment remplir Bacchus sans pantalon par le bas
                  A chaque noël (autant que les guirlandes tiennent) je monte le sapin
                  Mais n’oublions pas qu’il faut qu’à la tablée il y ait du bon beni pain


                •  Christian Maitre Ratatouille 3 novembre 2018 16:09

                  @VICTOR Ayoli
                  "Ma liqueur embaumera la ville"

                  .non mais allo ,pince moi je rêve ,tu est remplis de pesticides et de métaux lourds et radioactif .
                  quel prétentieux ce mec...... smiley


                • UnLorrain 2 novembre 2018 12:03

                  3 mm appuyer trop bas provoque la disparition totale de mon commentaire laborieux pour autre cause,sur smartphone ...j abandonne. A un de ces jours. Portons nous bien ou aussi bien que possible 😲


                  • OMAR 2 novembre 2018 16:55

                    @V. Ayoli : "Qu’est-ce que c’est que ce dieu m’as-tu-vu et narcissique qui aurait créé les hommes uniquement pour se faire adorer

                    ".

                    .

                    Je ne pense pas que Napoléon, Gengis Khan, Hiri Hito, Genseric,ou Saddam Hussein adoraient particulièrement Dieu tout en suivant ses commandements.

                    .

                    Par contre, oui, Torquemada, Mohammed Ben Abdelwahhab, ou Yitzhak Yosef par exemple, 

                    sont ces prêtres qui s’autoproclament son représentant, en 

                    établissant leur toute-puissance sur l’obscurantisme, la soumission et la foi aveugle qu’ils imposent à cette société

                    qu’ils terrorisent pour qu’elle deviennent à leur image : terroriste, violente, intolérante et raciste :.

                    https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-grand-rabbin-sefarade-d-Israel-considere-que-les-Noirs-sont-des-singes-50243.html

                    .

                    Dieu à bon dos.

                    Surtout quand n’importe qui peut se déclarer son intercesseur....


                    • Jean Keim Jean Keim 3 novembre 2018 09:12

                      @OMAR

                      8 milliards d’humains soit 8 milliards de dieux différents, car si la pensée est un processus – rien qu’un processus – commun à chacun d’entre nous, il y a autant de façon de penser qu’il y a d’individus.

                      Il n’y a pas de dieu sans croyances, si des dieux parmi la multitude ne sont pas répertoriés dans un livre admis comme sacré, alors il peut s’agir de l’orgueil, de l’ambition, de la soif du pouvoir, de l’amour de l’argent, etc.


                    • Jean Keim Jean Keim 3 novembre 2018 09:00

                      Dialogue entre Charlie Brown et Snoopy :
                      - Un jour nous devrons mourir.
                      - Oui mais tous les autres jours nous sommes vivants.

                      Chaque jour des cellules meurent dans notre corps et la pensée invente l’éternité en réaction à toutes les peurs qu’elle entretient, l’éternité à besoin de dieux, de temples, de serviteurs, mais qui voit que la pensée n’est qu’un résidu, un événement qui a refusé de mourir, et jusqu’à notre dernier souffle, la pensée recouvrira d’un voile d’illusion ce qu’elle ne peut pas appréhender, tout le drame de la vie humaine est dans le refus de cette simple évidence.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès