• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tout au fond du terrier

Tout au fond du terrier

JPEG

— Je ne peux pas croire cela ! s’exclama Alice.

—Vraiment ? dit la Reine d’un ton de pitié. Essaie de nouveau : respire profondément et ferme les yeux.

Alice se mit à rire.

— Inutile d’essayer, répondit-elle : on ne peut pas croire des choses impossibles.

— Je suppose que tu manques d’entraînement. Quand j’avais ton âge, je m’exerçais à cela une demi-heure par jour. Il m’est arrivé quelquefois de croire jusqu’à six choses impossibles avant le petit déjeuner.

Il y a quelque chose de tout à la fois surréaliste et pathétique dans la façon dont les médias dominants traitent l’actualité, surtout quand la réalité n’a ni l’heur ni le bonheur de se plier aux impératifs de la propagande.

Surréaliste parce qu’il faudrait vraiment avoir du sable dans les mirettes pour ne pas voir que les élections européennes représentent un véritable tsunami dans le paysage politique européen, et que ceci est à mettre en lien avec d’autres phénomènes comme l’élection de Trump aux États-Unis ou les Gilets Jaunes en France.

L’Union Européenne bascule résolument en faveur des partis conservateurs et eurosceptiques qui représenteront désormais 25% des élus au Parlement.

Pathétique, ensuite, parce que les élites européennes font exactement comme s’il ne s’était rien passé : mieux, ils présentent ce qu’il faut bien appeler une débâcle comme s’il s’agissait d’une grande victoire du camp des eurolâtres, comme si 500 millions d’électeurs européens s’étaient prononcés en faveur de toujours plus d’intégration, de toujours plus de dislocation des États-nations au profit d’une hypothétique Europe fédérale.

Dans cette discipline, la palme d’or revient probablement à Donald Tusk, le président du conseil européen :

Lorsque les Européens voient ce que le Brexit signifie dans la pratique, ils en tirent des conclusions », a soutenu M. Tusk à l’issue d’un sommet européen extraordinaire consacré aux nominations des nouveaux présidents des institutions européennes […]

La grande majorité des électeurs a voté pour une Union européenne plus efficace, plus forte et plus unie et a rejeté ceux qui veulent l’affaiblir. C’est un signal puissant […]

Le Brexit a été un vaccin contre la propagande et les fausses nouvelles anti-européennes.

En toute logique, il faut s’éloigner considérablement des zones d’influence des médias aux mains des milliardaires qui sont les véritables maîtres de cette Europe du capitalisme mondialisé pour entendre un tout autre son de cloche. Pourtant le NY Times n’est pas précisément connu pour son opposition à la mondialisation heureuse sous la férule des liberals américains.

Une lueur d’espoir, toutefois

Le petit côté pathétique de la situation devrait tout de même être réconfortant, quelque part : parce que pour en arriver à un pareil déni de réalité, les élites européennes doivent être bien proches de l’effondrement idéologique, en attendant mieux. À cet égard, la conférence de presse de Guy Verhofstadt au soir du 26 mai était assez éloquente : j’ai cru que ça allait finir en crise de nerfs… 

Désormais, c’est vers le Royaume-Uni que nous devrions tourner les regards. La victoire foudroyante du Brexit Party sonne le glas des velléités des remainers de renverser ou d’ignorer les résultats du referendum de 2016. Le parti qui s’y essaierait se ferait balayer définitivement du paysage politique, ouvrant une voie royale pour le Brexit Party à la Chambre des Communes.

Et c’est là que les choses deviennent intéressantes. En effet, chacun pourra se rendre compte, dès le mois de novembre prochain, que l’Angleterre ne coulera pas subitement au milieu de l’Atlantique… Et cela donnera forcément des idées aux autres.

 

Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • oncle archibald 29 mai 12:39

    "L’Union Européenne bascule résolument en faveur des partis conservateurs et eurosceptiques qui représenteront désormais 25% des élus au Parlement."

    Et donc 75% des élus, ce qui est à mon avis une confortable majorité, continueront à construire une Europe plus forte, plus unie, qui pourra compter dans le monde et non subir la volonté des autres grandes puissances !


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 13:23

      @oncle archibald

      Cher vieil Oncle,

      Les 75% feront comme d’habitude : favoriser le capital et détruire la capacité de production.

      Le point étant qu’on s’en bat résolument les steaks : on sait qu’il ne se passera rien là-bas, et c’est pour cela que j’écrivais que nos regards doivent désormais se tourner vers Londres.

      Il n’y a pas de « confortable majorité », en fait il n’y a plus de majorité du tout, Archie, faut vous tenir au courant.

      L’Europe n’est pas « plus unie », l’Union Européenne, vient de se faire mettre en slip, sur le sable, et elle ne s’en remettra pas.

      Appelez-ça une « grande victoire » si cela vous chante, pour le peu que ça me fait. Je suis un grand pragmatique, j’ai tendance à m’intéresser plus à la réalité qu’aux délires politiciens.


    • oncle archibald 29 mai 14:01

      @Philippe Huysmans<

      Sauf à contester toute légitimité au vote démocratique le pragmatisme devrait vous imposer de reconnaître la réalité au lieu de continuer à bramer « on a gagné » alors que vous avez perdu.

      « Vous » représente l’ensemble des « gens » qui ne veulent pas d’Europe pour des raisons qui me paraissent toujours rester dans l’ombre car elles ne sont pas très présentables.

      En revanche « le peuple », en démocratie c’est l’ensemble de ceux qui expriment leur volonté avec un bulletin de vote, à clairement choisi de poursuivre l’aventure Européenne.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 14:20

      @oncle archibald

      Je me suis contenté de pointer du doigt la presse américaine qui de l’autre côté de l’Atlantique ne semble pas partager votre euphorie.

      « Le peuple » a clairement indiqué aux partis qui pourrissent le parlement européen depuis le début qu’ils pouvaient aller jouer aux billes dans les rails du tram et qu’on se débrouillera bien sans eux. Ce sont les partis de droite conservatrice, les eurosceptiques et les écolos qui sortent vainqueurs : vous savez lire des chiffres, Archie ?

      De la part d’un anonyme, m’entendre dire que « mes raisons ne sont pas très présentables » me semble presque surréaliste, Archie. Je ne me cache pas derrière mon petit doigt, moi ! Mes idées sont clairement exprimées, au fil de plus de deux cents articles tous publés et signés sur mon site, lequel est accessible à tous. On y trouve mon nom, ma profession, ma photo, et en cherchant un peu vous trouverez même mon N° national, qui est un identifiant unique dans ce pays.

      Après, vous pouvez bien continuer à vivre dans votre petit monde de post-réalité qui est en train de se réduire comme peau de chagrin au fur et à mesure que « le peuple » se détourne des médias dominants lorsqu’il comprend qu’on lui ment à longueur de journée...

      Et pour citer le petit père des peuples, qui n’était pas exactement un imbécile, je vous dirais que « les faits sont têtus », Archie.


    • oncle archibald 29 mai 14:55

      @Philippe Huysmans

      Les faits récents qui se révèlent par des chiffres et constituent des groupes de députés européens démonternt au contraire de ce que vous dites qu’une majorité de députés sont POUR une Europe forte. Je comprends que ça contrarie « en même temps » les américains et les russes qui n’en veulent pas.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 15:09

      @oncle archibald

      Hmh, maintenant vous comprenez pourquoi je commençais l’article par une citation d’Alice au pays des merveilles ?

      — Inutile d’essayer, répondit-elle : on ne peut pas croire des choses impossibles.

      — Je suppose que tu manques d’entraînement. Quand j’avais ton âge, je m’exerçais à cela une demi-heure par jour. Il m’est arrivé quelquefois de croire jusqu’à six choses impossibles avant le petit déjeuner.

      Et apparemment, question entraînement vous en remontreriez à la Reine de coeur, on tient un podium, là.

      Je ne suis pas contrarié, Archie, ce que vous pouvez bien raconter n’a aucune espèce d’influence sur les résultats, soit les personnes qui seront appelées à siéger au P.E. lors de la rentrée parlementaire.

      Et dans les jours et les semaines à venir, la réalité prendra le pas sur le déni, parce que la vie continue, et là, vos eurolâtres vont réaliser que ce ne sera plus exactement la même limonade.

      « Je » n’ai pas perdu, Archie, « je » n’ai pas gagné non plus parce que je ne jouais pas (mais j’ai quand même voté). Mais le résultat est conforme à mes attentes et indique que les électeurs, autrement dit les Européens, ont gagné en maturité et commencent à réaliser que l’UE est en train de les tuer à petit feu.

      Vous ne voyez pas le sable qui s’infiltre partout et commence sérieusement à gripper la machine ? Les électeurs de la classe moyenne américaine, vous savez, les « déplorables » ? Puis ce furent les gilets jaunes (qui ne sont pas près de rentrer à la maison, croyez-moi), et maintenant les Anglais, et dans la foulée le restant de l’Europe à l’exception de deux pays (Dannemark, Hollande).

      Priez seulement pour que ce machin s’effondre avant que les Américains soient placés devant ce qui leur pend au nez : la faillite. Parce que là, on pourrait dérouiller sérieusement.


    • Jean-Luc Hodemon Jean-Luc Hodemon 29 mai 18:45

      @oncle archibald
      FAUX !!! Malgré tout l’appareil de propagande médiatique entièrement à la botte des leaders eurolâtres, ils reculent partout, que vous le vouliez ou non... Et ce mouvement inexorable le restera, car, il faut vous faire une raison : l’enfumage des masses est terminé... Plus personne ne croit à la démagogie populiste eurolâtre : j’emploie à dessein le terme populiste pour ceux qui croient encore enfumer le Peuple avec le « c’est nous ou le chaos ! » Malheureusement pour vous, les électeurs sont de moins en moins réceptifs à cet épouvantail de paille qui finira par s’auto-consumer... Les progressistes de pacotille du « Nouveau Monde » sont en réalité des néo-conservateurs dont les réformes visent à nous ramener 1/2 siècle en arrière...


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 18:50

      @Jean-Luc Hodemon

      Pour le dire autrement, je crois qu’au fond d’eux-mêmes, les électeurs, qui ne sont pas forcément des idiots, se sont accomodés de l’enfumage tant que leur niveau de vie n’était pas compromis.

      Aujourd’hui, on le voit avec les Gilets Jaunes, la limite a été franchie pour de bon, et dès lors, il sera nettement plus difficile de leur faire avaler de couleuvres.


    • Houp@ Houp@ 29 mai 12:45

      Bonjour,
      il n’y a jamais qu’une seule lecture des évènements : celle qu’on nous en donne ou qu’on nous suggère, la lecture brute ou celle replacée dans un contexte, l’analyse à la loupe ou celle observée avec le recul etc....
      Peut être est-il encore trop tôt pour apprécier les résultats de ces élections ?


      • Arogavox 29 mai 13:09

        @Houp@
        en tous cas pas trop tôt pour se rendre compte tout de suite de la supercherie d’une phrase commençant par :
        « La grande majorité des électeurs a voté pour une Union européenne plus efficace ... »
         Car, les abstentionnistes, ceux qui sont inscrits sur les listes électorales, sont en fait la « grande majorité » des électeurs ! 
          
         Preuve que le Grand Machin, qui méprise autant les électeurs abstentionnistes que les non-inscrits ne saurait être baptisé « démocratique » et bafoue en tous cas la Constitution française qui prétend vouloir une égalité en dignité entre tous les Français ... y compris ceux qui n’ont pas voté et ceux qui ne sont pas inscrits sur les listes électorales !

         Mauvaise foi et bêtise veulent réduire au silence les seuls Européens qui ont l’honnêteté de ne pas céder au chantage qui veut leur faire cautionner un vote (ou veaute, c’est selon) dont on a eu la preuve qu’il peut sans vergogne être méprisé par les élus et décideurs.


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 13:13

        @Houp@

        Mon article ne venait qu’en réponse précisément à l’analyse des résultats et leurs conclusions rigolotes par les élites européistes.


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 13:16

        @Arogavox

        De gaulle savait mieux que personne ce que représente en réalité la construction européenne. L’autre face de l’OTAN et rien de plus : une machine à broyer les États-Nations au service d’une idéologie visant à transformer l’Europe en réserve de consommateurs aux opinions irréconciliables... et donc inaudibles.


      • Laconique Laconique 29 mai 13:57

        Brexit + UKIP = 34.9%

        Remain parties = 40.4%

        You made my day, thanks.


        • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 14:11

          @Laconique

          Oh zut, on dirait que vous avez oublié les conservateurs, majoritairement pour le Brexit.

          Et ce n’est pas moi qui le dit, eh, ce sont les Libdems : érudit en politique britannique comme un homme qui finit par « made my day », je pense que vous savez ce que sont les libdems et leur position quant au brexit ? 

          Du coup, c’est vous qui faites mon beurre, Mr. Laconique.

          Et la réalité est celle-ci : en cas de referendum aujourd’hui, le leave l’emporterait (un peu) plus largement qu’en 2016.

          Ca pique, hein ?


        • zygzornifle zygzornifle 29 mai 14:26

          il faut s’éloigner considérablement des zones d’influence des médias aux mains des milliardaires

          Il faut un soupçon de mondialisation, comme la politique, comme la religion autrement ça devient comme le lierre qui étouffe bonnes les plantes ....


          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 14:33

            @zygzornifle

            Il ne peut y avoir de soupçon de mondialisation comme une femme ne peut être « un peu » enceinte.

            Pas qu’on ne le souhaiterait pas, simplement, le modèle du capitalisme mondialisé ne supporte plus aucune forme d’opposition, même ténue. Ils sentent venir leur fin.


          • baldis30 29 mai 14:58

            @Philippe Huysmans

            bonjour,
             «  Ils sentent venir leur fin. »

            Oui ! mais ils nous y entraîneront comme ils le firent deux fois au cours du XXème siècle :
            la première fois parce que ces internationaux s........ d’ouvriers avaient eu la malencontreuse idée de créer des syndicats et de manifester pour de l’argent et de la sécurité ( voir Courrières, voir premières lois sociales)
            la deuxième fois parce que ces pauvres s........ de français ( fils des s..... précédents ) avaient pris le pouvoir et prétendez se réapproprier ce qui leur appartenait en nationalisant mines et rail ...

            la troisième fois ils ont essayé de l’éviter ... en créant l’Europe pour rogner peu à peu ce qu’ils avaient dû accorder dos au mur et corde au cou ! Et cela ne marche plus ...
            ah les p..... de s.... d’électeurs qu’on les pende et les vilipende avec des cordes vertes !


          • baldis30 29 mai 15:03

            @baldis30

            mes excuses ... désolé pour l’hortaugraf .... une malencontreuse manipulation (digne de BFMTV) :
            prétendaient ( et non pas prétendez)


          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 15:16

            @baldis30

            Yep, bonne analyse, je suppose que vous avez lu Pauwels...

            Ceci dit on peut remonter comme ça jusqu’au Moyen-Âge, et probablement avant, mais on n’a pas forcément de traces écrites...

            L’homme n’a aucune mémoire, c’est un véritable poisson rouge, dès que l’on parle de l’espèce ou d’une civilisation particulière. Imaginez, à raison d’une élection tous les 5 ans, c’est 25% de l’électorat « tombé du berceau » qui arrive avec son tout nouveau super-pouvoir, celui de veauter pour celui qui le plumera pendant tout le lustre.

            Les cordes vertes, c’est plus « profond » que simplement un effet de manche, il s’agit ni plus ni moins que de forcer la société à la décroissance (et à la dénatalité tant qu’on y est) : accessoirement, c’est une manière pour les États les plus riches de contrôler l’expansion démographique des pays les plus pauvres... Logique capitaliste, quand tu nous tiens.


          • baldis30 29 mai 14:47

            bonjour,

             «  pour en arriver à un pareil déni de réalité, les élites européennes doivent être bien proches de l’effondrement idéologique, en attendant mieux  »

             Oh ... ! pourvu que vous ayez raison ... et le plut tôt possible .....


            • leypanou 29 mai 15:31

              dès le mois de novembre prochain, que l’Angleterre ne coulera pas subitement au milieu de l’Atlantique… 

               : on ne sait pas comment va se terminer cette affaire car le président du Conseil Européen Donald Tusk avait dit qu’ils peuvent prolonger de 1 an les négociations.

              Pire, les Travaillistes de J Corbyn, autrement dit J Corbyn lui-même, vont proposer un 2ème référendum, appuyés en cela par Dame Diane Abbott, une Remainer, qui avait déclaré, sans rire, qu’il n’y a pas du tout d’incompatibilité entre respecter les résultats de 2016 et organiser un 2ème référendum.

              Des Brexiters au Labour reprochent à leur parti que c’est le flou de leur ligne qui est la cause de leur débâcle aux Européennes (3ème avec 14%).

              La réponse dans quelques heures ou jours si 2ème référendum ou non.

              PS l’ex-PM Tony Blair est l’un des plus farouches partisans d’un 2ème référendum, celui considéré comme devant être jugé pour le mensonge pour déclencher la guerre d’Irak


              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 16:01

                @leypanou

                Si le Labour s’avise de faire un forcing pour un referendum, il sera renvoyé aux oubliettes de l’histoire. En pareil cas, le blocage parlementaire amènerait obligatoirement le gouvernement à appeler à des élections générales qui amèneraient le Brexit Party directement en position de gouverner avec les Tories, et les travaillistes auraient eu, respectivement : le déshonneur, la guerre, et la défaite.

                Ceux qui se marraient il y a encore six semaines ne rigolent plus du tout quand ils voient le score de Farage, et croyez-moi, cela leur donnera matière à réflexion.


              • lloreen 29 mai 16:00

                Dans le même ordre d’idée, L’Islande n’a pas péri suite à sa révolution pacifique en 2009 et a dit adieu à l’UE. Depuis, les banquiers sont en prison et par deux fois une partie des dettes hypothécaires des ménages islandais ont été annulées...

                https://www.europe1.fr/economie/L-Islande-annule-les-dettes-de-ses-menages-604306

                Autant dire, des mesures que ne prendra jamais Monsieur Macron l’associé-gérant des Rothschild, ni aucun des chefs de partis en route vers le pouvoir...

                Personne ne s’étonnera du fait que pas grand monde n’en ait entendu parler, vu l’Inquisition médiatique commanditée par l’oligarchie au sujet de la souveraineté des peuples.

                http://www.wikistrike.com/article-silence-radio-sur-l-islande-103272392.html

                https://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140224trib00081 6865/islande-dit-adieu-a-l-union-europeenne-sans-meme-un-referendum.html

                https://fr.express.live/lislande-a-laisse-ses-banques-faire-faillite-et-jete-des-banquiers-en-prison-et-voici-ce-qui-sest-produit-exp-214182/

                Concernant la France, il faut se rappeler également le rejet à 54% de l’adoption de la constitution européenne (traité de Lisbonne) par referendum le 29 Mai 2005...suite à la perte de la souveraineté monétaire avec la loi Pompidou-Giscard dite « loi Rothschild » de 1973 qui consacra la privatisation de la monnaie et entraîna de facto la France -et les autres états à sa suite... dans une dette abyssale pour le plus grand bénéfice des commanditaires qui font main basse sur les richesses des nations et des particuliers dont les impôts suivent la même courbe ascendante.

                A noter que c’était précisément monsieur Giscard d’Estaing, ancien ministre des finances de Pompidou ( ex directeur de la banque Rothschild...) et futur président de la République française qui rédigea la constitution européenne...


                • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 16:04

                  @lloreen

                  Initialement, c’est tous les pays signataires qui auraient dû être consultés par voie de réferendum, en pratique seuls trois pays l’ont été

                  France
                  Pays-BAs
                  Irlande

                  Et ça a été trois fois non !


                • lloreen 29 mai 16:42

                  @Philippe Huysmans
                  C’est normal, il s’agit de corporations privées. Pouvez-vous comprendre cela ?
                  Imaginez-vous peut-être que c’est vous qui allez décider de la taille des rayons, des marques exposées et du recrutement du personnel quand vous entrez dans un supermarché pour faire vos courses ?



                • zzz999 29 mai 16:05

                  Les résultats des élections européennes seraient un tsunami si elles avaient une quelconque influence sur la marche de la dictature européenne ce qu’elles n’ont évidemment pas, les députés n’ayant comme seule prérogative que de dire Amen à la commission, c’est à dire inaugurer les chrysanthèmes.


                  • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 16:12

                    @zzz999

                    Oui, c’est exactement ce que je crois, sauf que même pour se mettre d’accord sur la couleur des chrysanthèmes, désormais, ça risque d’être coton.

                    Et finalement ce n’est pas ça qui compte, mais la prise de conscience des Européens eux-mêmes... Et cela, les élites au pouvoir n’y peuvent rien changer.


                  • Alexis 29 mai 17:49

                    Merci pour cet article d’une grande facilité de lecture puisqu’il nous évite de lire des sources toujours fastidieuses, sauf un lien sur le NYT dont vous n’avez pas jugé utile de traduire une seule phrase.


                    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 18:42

                      @Alexis

                      J’ai placé les références nécessaires, d’une manière générale je déteste les articles remplis de liens à tous les coins de ligne, d’ailleurs j’avais coutume, sur l’ancienne version de mon site, de les regrouper en fin d’article.

                      Il est simplissime de copier le texte de l’article et de le balancer dans Google Translate si vous ne parvenez pas à en saisir le sens. C’est d’ailleurs comme ça que travaillent les traducteurs aujourd’hui -> ils prennent un premier jet balancé par un logiciel automatique, puis affinent ou réécrivent ce qui doit l’être.

                      Exemple, les premiers paragraphes (sans rien changer) :

                      ROME - Matteo Salvini a triomphé lundi après la victoire écrasante de son parti de la Ligue d’extrême-droite aux élections européennes de ce week-end, faisant de lui l’homme politique dominant en Italie et le plus puissant prétendant à la direction des populistes européens.

                      Mais si l’Europe a été un incubateur de résurgences du nationalisme ces dernières années, elle se sent désormais aussi comme un champ de bataille actif.

                      Le projet d’unité vieux de plusieurs décennies en Europe étant de plus en plus en jeu, le vote a dynamisé les deux parties sur un continent polarisé. C’était un combat entre des nationalistes en colère et mécontents qui voulaient repousser ce qu’ils considéraient comme une bureaucratie lointaine et démesurée à Bruxelles, contre les partisans de l’Union européenne qui avaient somnolemment somnolents et complaisants et cherchaient à défendre une unité qui ne peut plus être tenue pour acquise.

                      C’est pas vraiment dégueu comme traduction, je pense.


                    • Claire Claire 29 mai 18:15

                      @Philippe Huysmans

                      L’Union Européenne bascule résolument en faveur des partis conservateurs

                      ________________

                      Ils étaient 153 ils passent à 172 et cela principalement grâce au renfort britannique qui n’est appelé ni à durer ni à se renouveler, alors la belle affaire !!! La vraie révolution vient des libéraux et des écologistes qui vont maintenant arbitrer les débats entre PPE et PSE.


                      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 18:46

                        @Claire

                        Le parlement européen est une coquille vide qui n’a le droit ni de proposer les lois ni de les refuser, c’est une chambre d’enregistrement des volontés du Prince.

                        Du coup, comment ils vont s’occuper est de peu d’intérêt pour le citoyen lambda.

                        Par contre, deux points sont à retenir : de plus en plus d’eurosceptiques et de souverainistes qui vont tailler sec dans le lard des comiques comme Angela qui viendraient avec des implémentations du Pacte de Marrakech, par exemple.

                        Autre point : le Brexit, qui ne pourra plus être remis aux calendes grecques.


                      • Claire Claire 29 mai 19:32

                        @Philippe Huysmans

                        — de plus en plus d’eurosceptiques

                        Mais ce n’est qu’une situation provisoire ! Une fois les 29 députés de Niguel Farage envolés, les eurosceptiques compteront 10 députés de moins que dans l’ancienne assemblée, c’est-à-dire non plus 25% mais 21% du total !

                        — Autre point : le Brexit, qui ne pourra plus être remis aux calendes grecques.

                        Oui bon ça je vous le concède, c’est une bonne chose.


                      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 20:23

                        @Claire

                        Une fois les Anglais partis, les eurolâtres auront des problèmes autrement plus graves à résoudre : une grôoooosse épidémie d’article 50 en perspective.

                        Et 21% ça reste énorme, pour cette machine qui était si bien huilée... Là ça commence à gripper un peu.


                      • Claire Claire 29 mai 20:45

                        @Philippe Huysmans
                        une grôoooosse épidémie d’article 50 en perspective.
                        ________________

                        Allons ne rêvez pas ! Si Brexit il y a, ce sera forcément sans aucune entente et l’UE, pour éviter justement une épidémie d’article 50, mettra autant de barrière qu’elle le peur au commerce avec le Royaume Uni de façon à le ruiner. Qui aura encore envie de s’en aller après ça ?


                      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 21:14

                        @Claire

                        L’Angletterre n’est pas « exactement » la Grèce, non plus. La France devra être très câline avec les Anglois sauf à voir sa flotte de pêche réduite de 35% faute de zone où pêcher, et le reste de l’Europe ne peut tout simplement pas se passer du commerce avec la Grande-Bretagne. Ajoutez à cela que Londres est la 1ère place financière, et qu’elle y gagnera un statut de quasi-paradis fiscal, et qu’elle n’a jamais perdu le contrôle de sa monnaie.

                        Si je devais miser sur un canasson, ce serait celui-là.


                      • Cadoudal Cadoudal 29 mai 22:00

                        @Claire
                        Qui aura encore envie de s’en aller après ça ?

                        Vu que les ricains viennent de nous rendre notre Johnny national, profitons en :

                        La liberté
                        Faut la payer
                        Quand on enterre nos corps
                        Sous le mirador

                        https://www.paroles.net/johnny-hallyday/paroles-mirador


                      • Claire Claire 29 mai 22:56

                        @Philippe Huysmans
                        Londres est la 1ère place financière
                        ______________

                        Oui mais ses chances de le rester fondent comme neige au soleil. Quant à la France elle n’est libre de rien c’est l’Union Européenne qui décidera. Et le seul objectif de l’Union sera de punir le Royaume-Uni. Vous dites que si vous deviez miser, vous miseriez sur l’Angleterre. Eh bien ça j’en doute... Si vous risquiez de perdre tout ce que vous possédez et ruiner l’avenir de vos enfants, vous ne prendriez aucune risques, vous miseriez sur l’UE. 


                      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 30 mai 10:33

                        @Cadoudal

                        Les Ricains n’ont rien « rendu », c’est la justice française qui pense qu’elle peut se l’approprier, droits de succession oblige. À prendre pour ce que ça vaut : rien.


                      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 30 mai 10:41

                        @Claire

                        "Oui mais ses chances de le rester fondent comme neige au soleil

                        « 

                        Je pense que c’est le contraire : jusqu’ici seule la City of London était une place financière opaque, désormais, ce sera tout le Royaume.

                        Personne ayant un QI supérieur à celui d’un canari ne miserait un kopeck sur l’UE. Vous ne croyez pas sérieusement qu’on parle de gentils placements à la papa sur des espèces de comptes d’épargne »améliorés" ?

                        On parle d’offshores, de sociétés écrans, on parle de fidéicommis, etc. Rien à voir, et croyez-moi, ceci n’est pas près de s’évaporer comme par enchantement.

                        Les Anglais, lors de la décolonisation, on transformé (intelligemment) leur empire colonial en empire financier.

                        Ils quitteront l’UE et pourront négocier quelque accord qui leur plaira avec qui il leur plaira de le faire. Finies les entraves, bonjour le commerce !

                        Vous voulez les taxer ? Ils vous taxeront en retour ! So what ? 

                        Selon toute probabilité, c’est l’Europe qui va salement déguster, à commencer par la France, qui a tout à perdre dans un Brexit sans accord.

                        De toutes façons, pas la peine de faire des plans sur la comète, nous verrons bien d’ici une petite année où tout cela les mènera, c’est juste que je crois personnellement qu’ils ont fait le bon choix.

                        J’ai connu l’avant, puis les traités, et ce qui est venu après n’a fait que nous amener toujours plus profond dans les abîmes.


                      • Claire Claire 30 mai 17:55

                        @Philippe Huysmans
                        On parle d’offshores, de sociétés écrans, on parle de fidéicommis, etc.
                        __________

                        Ça me paraît assez surréaliste car si l’Angleterre faisait ça, elle serait mise sur liste noire par l’UE et les USA. C’est pour le coup que leur économie s’écroulerait. Si vous n’avez pas d’intérêts économiques en Grande Bretagne, alors vous avez raison, inutile de spéculer et attendons de voir, si tant est que l’on voit un jour quelque chose... La détermination des anti-brexit à empêcher celui-ci, dépasse largement tout ce à quoi je me serais attendue !!!


                      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 30 mai 18:22

                        @Claire

                        Mais c’est déjà le cas, Claire, renseignez-vous sur ce qu’est exactement the City of London ! 

                        Ici, les « remainers » sont pris à la gorge, ils peuvent aller au combat, mais ce sera façon Kamikaze, avec aucun espoir de survivre et pas vraiment d’espoir d’empêcher quoi que ce soit.


                      • Sirius Sirius 29 mai 20:20

                        Je ne sais pas pourquoi mais Alice Aux pays des Merveilles m’a toujours donné des sueur froide…


                        Les médias vont dans le sens de l’économie, si il peuvent garder leurs place au soleil tout roule pour eux. Alors il s’en vont, se rassurant mutuellement, racontant des fables entre eux et au petit peuple. Pour moi les gilets jaunes n’est que l’expression de gens qui ne désirs rien de plus que cette place au soleil. Ces derniers pris de frustration iront vers tout les populismes de droit ou de gauche pour que leurs rêves deviennent réalité. Celui de se faire une place au soleil dans le pays des merveilles du capitalisme.


                        Plus rien n’est sous contrôle,


                        Sortons de l’Europe disent les compteurs réactionnaire, restons dans l’Europe et ouvrons grandes les vanne disent les post-modernistes.


                        Il y a une lois dont d’aucun ne peuvent s’extraire pas même nos braves amis de la France Insoumise, qui pensent que c’est une crise des institution


                        « la baisse tendancielle du taux de profil ».


                        Les premiers à trinquer c’est la classe moyens qui va totalement disparaître pour laisser place à deux grande faction, le prolétariat et la bourgeoisie.


                        Entre les deux rien ne peut exister. Les conditions de travail de plus en plus déplorables, les coupes budgétaire, l’exploitation des animaux qui est une horreur, la destruction systémique de la biosphère.


                        Tout cela va en s’accélérant, pour faire mentir cette loi de Marx qui est bien réel

                        Je ne sais pas pourquoi mais Alice Aux pays des Merveilles m’a toujours donné des sueur froide…


                        Les médias vont dans le sens de l’économie, si il peuvent garder leurs place au soleil tout roule pour eux. Alors il s’en vont, se rassurant mutuellement, racontant des fables entre eux et au petit peuple. Pour moi les gilets jaunes n’est que l’expression de gens qui ne désirs rien de plus que cette place au soleil. Ces derniers pris de frustration iront vers tout les populismes de droit ou de gauche pour que leurs rêves deviennent réalité. Celui de se faire une place au soleil dans le pays des merveilles du capitalisme.


                        Plus rien n’est sous contrôle,


                        Sortons de l’Europe disent les compteurs réactionnaire, restons dans l’Europe et ouvrons grandes les vanne disent les post-modernistes.


                        Il y a une lois dont d’aucun ne peuvent s’extraire pas même nos braves amis de la France Insoumise, qui pensent que c’est une crise des institution


                        « la baisse tendancielle du taux de profil ».


                        Les premiers à trinquer c’est la classe moyens qui va totalement disparaître pour laisser place à deux grande faction, le prolétariat et la bourgeoisie.


                        Entre les deux rien ne peut exister. Les conditions de travail de plus en plus déplorables, les coupes budgétaire, l’exploitation des animaux qui est une horreur, la destruction systémique de la biosphère.


                        Tout cela va en s’accélérant, pour faire mentir cette loi de Marx qui est bien réel


                        • Sirius Sirius 29 mai 20:21

                          @Sirius
                          Desolé pour le message en double...


                        • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 20:25

                          @Sirius

                          Les gilets jaunes ne sont pas des princesses qui réclament une nouvelle toilette ou des bijoux, ce sont des gens qui dès le 15 du mois ne savent plus quoi mettre sur la table pour nourrir leur famille. Pour l’avoir vécu quelques années, je vous prie de me croire que je n’aurais pas tendance à prendre ceci à la légère, c’est une angoisse et un stress permanents !


                        • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 20:27

                          @Sirius

                          Aucun souci smiley


                        • Sirius Sirius 29 mai 20:37

                          @Philippe Huysmans

                          Je ne dis pas cela non plus, mais même le stricte

                          nécessaire ne pourra leurs êtres concédés, la fête est fini, même vivre convenablement en prenant en considération : se loger, pouvoir se déplacer, se nourrir, se soigner, l’éducation, la culture etc. c’est un frein pour l’accroissement du capitalisme.


                          C’est triste mais une réalité, la répression policière tout comme la direction que la justice a pris pour mater cette juste révolte devrait être un indicateur. Ne parlons pas des médias nous sommes d’accord sur le constat.


                          Les gilets Jaune fut pétri de différent courant comme le fut en son temps Mai 68 qui tout compte fait à accoucher d’une souri.


                          Si on regarde pour le moment les Gilets Jaune cela devient de plus en plus une fuite en avant, sans structuration idéologique, politique ou stratégie.


                          L’apolitisme peut aller un temps mais ne peut tenir sur le long terme.


                        • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mai 21:11

                          @Sirius

                          Pour les GJ vous avez raison, mais comment comparer une action de désespoir à un mouvement politique ?

                          Sur le long terme : je n’ai pas l’impression qu’ils soient demandeurs, en fait, ils sont forcés, et s’il vous plaît d’y prêter attention, souvenez-vous que la révolution a démarré comme ça, et que ce sont des femmes qui sont aller chercher Louis à Versailles.

                          Du coup, qui vivra... verra. On n’est pas devin :)


                        • UnLorrain 30 mai 11:06

                          @ l’auteur, Philippe.

                          Je n’ai pas tout lu des commentaires. Je m’appelle Dominique B. Je n’écrit pas mon nom j’ai vaguement crainte que ça pourrait planté mon commentaire. Je suis de « terrain » je suis simple routier actuellement, je fus lunettier demenageur couleur réceptionniste et autres emplois en plus courts contrats. L’Europe se fera au forceps s’il le faut. CPEF de H16 blogueur que vous connaissez certainement. Ce Pays Etant Foutu il y a nécessité de redonner un sang nouveau a son essence qui la compose c’est a dire le peuple, le lourd populo domestiqué aveulit essentiellement par la SS ( merci aux larvicules du CNR et a Fifi defunte hihi ) confortablement monopolistique. Voyez le lessivage de notre espèce, ce fait crève les yeux. Et aux yeux des dirigeants pasikons il n’y a plus qu’une solution, le renouvellement de la plèbe par un Avatar si besoin est. L’ex France,elle s’appelera une mosaïque de peuplement, un vitrail.


                          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 30 mai 12:26

                            @UnLorrain

                            Bonjour,

                            H16, je connais, mais CPEF, cékoissa ?


                          • UnLorrain 30 mai 21:29

                            @Philippe Huysmans

                            Ben....Ce Pays Est Foutu. CPEF que H16 conclu assez régulièrement de ses billets mon foie...assez pertinents.

                            CPEI...Ce Pays Est Irreformable donc,je suis sûr que vous connaissez aussi le mec qui a dit ça. Autre personne, même constat. Le socialisme plus ou moins exacerbé, a gangrène ce pays,voilà pourquoi il est foutu. Il n’en est pas pour cela mort ou cramé. Mais les correctifs a appliquer vont cravacher..schlaguer.


                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mai 21:36

                            @UnLorrain

                            Un moment que je n’y suis pas allé. Sinon pour parler Hidalgo toujours du bonheur.


                          • UnLorrain 30 mai 21:45

                            @Philippe Huysmans

                            Et je ne vous salue pas. ...je trouve cela,désormais mais depuis peu,vain. J’erre sur sites blogs depuis trop longtemps.

                            Je parierai que vous connaissez Nicolas Bonnal. Ou bien aussi caféducommerceblogspot. Ou bien un autre Nicolas « chroniques d’une époque de nains » Ceux-ci font même constats,CPEF.

                            Portez vous bien.


                          • UnLorrain 30 mai 21:51

                            @Aita Pea Pea

                            Oui je m’en délecte aussi huhuu. La Anne elle me fait fantasmé. ..ça se devine qu’elle a besoin d’être dominé au nerf de boeuf.


                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mai 22:05

                            @UnLorrain

                            T’es vache . Un petit martinet. Faut pas abuser.


                          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 31 mai 10:56

                            @UnLorrain

                            Vous souffrez apparemment de la même myopie que H16 qui se trouve être une bille en politique : vous pensez qu’on est gouvernés par des socialistes ?!

                            Si déjà vous n’êtes pas capable d’identifier les symptômes, j’imagine aisément que vous n’ayez pas vraiment d’idée quant au remède à appliquer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès