• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tout ce qui est humain est nôtre, comme le dit le Secours populaire (...)

Tout ce qui est humain est nôtre, comme le dit le Secours populaire !

Juste avant la fin de l’année, les derniers jours de décembre, nous recevons tous par voie postale ou électronique un appel à verser avant le 31 décembre pour profiter de la déduction fiscale.

Même le téléphone s’y met.

J’en découvre de nouvelles « associations » et de nouvelles causes.

Il existe des associations de « charité » sous la forme de fondations ou d’œuvres qui ne fonctionnent que parce qu’elles ont des salariés.

Il existe même des collectes de dons effectuées dans la rue par des étudiants disposant d’un CDD.

Où est le bénévolat et l’engagement désintéressé ?

Depuis plusieurs années je ne réponds plus aux appels de dons, je préfère passer par le don ciblé, cela me coûte plus cher mais au moins je sais qu’il n’y a pas d’intermédiaires, de frais administratifs ou autres.

Lorsqu’avec mes camarades associatifs, je reçois des familles en détresse, je commence à les écouter et à les accompagner dans les démarches administratives.

C’est ainsi que nous les orientons vers la CAF, la Maison départementale des solidarités –services du Conseil Départemental-, le CCAS ou le 115.

Nos associations de solidarité, les familles laïques ou d’autres n’ont pas à se substituer aux services publics.

Nous sommes connus et repérés, c’est pourquoi des personnes viennent nous voir, avec ou sans rendez-vous.

Quand il y a une urgence absolue : une expulsion locative immédiate, un état de détresse pouvant entraîner un acte définitif et dramatique, nous ne pouvons qu’aider financièrement les personnes et IMMEDIATEMENT.

L’existence d’un réseau local de solidarité regroupant des associations de bénévoles peut nous permettre d’obtenir une aide directe et nous savons que la somme que nous versons va directement à la famille.

Nous aidons toute personne, quelle que soit son origine, n’en déplaise à ceux qui prennent des boutons en pensant aux sans papier…

Nous ne demandons pas leurs papiers aux familles, nous ne sommes pas de la police et comme le dit le Secours populaire, « tout ce qui est humain » est nôtre !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Choucas Choucas 28 décembre 2017 16:51

    « Les individus qui participent à la nouvelle élite mondiale ont plus d’intérêts en commun qu’ils n’en ont avec les classes moyennes ou pauvres dont ils partagent la nationalité » David Rothkopf
     
    « Qui dit Humanité veut tromper »
    Proudhon, La misère
     
    « Des étrangers se présenteront pour faire paître vos troupeaux, des immigrants de la traite négrière capitaliste] seront vos laboureurs et vos vignerons. Mais vous, vous serez appelés prêtres de Yahvé [clercs du mondialisme], on vous nommera ministres de notre Dieu [Argent]. Vous vous nourrirez des richesses des nations, vous leur succéderez dans leur gloire [détruites dans le multiethniquage]. » Isaïe 61,1-11
     
    « Quant à la Loi, à la piété [antiraciste] et à la Religion, qui elles aussi ont prêché ce principe de solidarité, nous savons qu’elles l’ont simplement escamoté pour en couvrir leur marchandise - leur prescription à l’avantage du conquérant, de l’exploiteur, [du Seigneur Capitaliste négrier baudruchonien], et du prêtre [le prébendier du Capital, payé par lui à coté de la speakerine...] »
     
    Piotr Kropotkine - La morale anarchiste


    • Christ Roi Christ Roi 29 décembre 2017 15:24

      Le secours populaire essaie de limiter la casse de son idéologie athée mortifère. Qu’il se débrouille. Qu’il aille demander de l’argent au gouvernement en place qui partage ses vues et lui remplit ses places de tous ceux qui succombent à son idéologie anti-humaine.


    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 28 décembre 2017 16:59

      « comme le dit le Secours populaire, « tout ce qui est humain » est nôtre ! »

      On peut se rendre compte de ce que cela signifie concrètement, en dehors des belles proclamations anarchistes qui ne satisfont que ceux qui ne veulent rien faire de peur d’aider l’ogre capitaliste, en lisant le dernier livre de JF Chalot « Agir ici et maintenant » 8 € + port, en vente sur le site www.thebookedition.com.


      • Choucas Choucas 28 décembre 2017 17:19

        @Mutin de Panurge
         
        ça rapporte la prébende pour Soros.
         
        « Les actuels moutons de l’intelligentsia ne connaissent plus que trois crimes inadmissibles : racisme, antimodernisme et homophobie. » Guy Debord (marxiste)
         
        « Dans la stratégie des États occidentaux, l’artillerie lourde du libre-échangisme et des ajustements structurels est toujours précédée ou accompagnée par les chevaux-légers de l’aventure humanitaire [négrière]. » Michéa
         
        « Le cosmopolite représente le dernier degré de l’inhumanité capitaliste  […] Pour le cosmopolite, l’homme est un personnage schématique, “citoyen du monde” sans famille et sans peuple, sans traditions ni particularités nationales. Pour le marxiste, au contraire, l’homme est le produit d’un développement social déterminé, d’un certain nombre de conditions précises qui lui confèrent une formation psychique définie, un caractère national. » 
         
        Georges Cogniot, PCF avant les p... collabos de la ploutocratie sexialiste en marche et les négriers de La Baudruche et petit facteur chez Drucker
         
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Cogniot


      • foufouille foufouille 28 décembre 2017 17:11

        « un appel à verser avant le 31 décembre pour profiter de la déduction fiscale » pour ceux qui sont imposables. certaines assos comme l’APF dépensent un tiers du budget en communication.


        • Henry Canant Henry Canant 28 décembre 2017 17:55

          Priorité aux barbus, ils sont vindicatifs voire menaçants pour pour eux et la paix tu te dois les aider en priorité ; les francaouis peuvent attendre.





          • bonnot 28 décembre 2017 18:07

            Comment fais tu Chalot quand tu as des malades comme Henry Canant ?


            • Henry Canant Henry Canant 28 décembre 2017 19:34

              @bonnot
              Relis Chalot, il est pour le bachage des femmes dès leur puberté.

              La laïcité est pour lui le respect de la charia.

              Je ne vais pas te demander d’ouvrir les yeux, cela te ferait bien trop peur.

            • ZXSpect ZXSpect 28 décembre 2017 18:48


              Il ne faut pas généraliser : « tous pourris ».

              Il y aura toujours des pseudo associations qui profiteront de la générosité d’un grand nombre de nos concitoyens.

              Le don « ciblé » n’est pas aisé pour ces derniers ; et le don, avec déduction fiscale, n’en est pas moins bien utilisé par des associations honnêtes et bien gérées.

              Il reste les collectes alimentaires : Banques Alimentaires, Restau du Coeur ; dont on ne peut guère craindre le détournement, mais où l’on constate la générosité du plus grand nombre.


              • Henry Canant Henry Canant 28 décembre 2017 21:14

                @ZXSpect
                La Cafnar dont est secrétaire général Chalot est une assoce qui avec nos impôts aident les barbus, de tps en tps d’autres pour sa couverture. 


              • BA 29 décembre 2017 08:01

                Jeudi 28 septembre 2017 :

                Le Secours populaire face à « un raz-de-marée de la misère ».

                « Un raz-de-marée de la misère » : le président du Secours populaire particulièrement touché par les retraités qui demandent à manger.

                En marge de la manifestation des retraités contre la hausse de la CSG, Julien Lauprêtre, président du Secours populaire, a témoigné jeudi 28 septembre sur franceinfo du « drame » des personnes âgées touchées par la pauvreté. Celui qui le touche « le plus ».

                « Le nombre de personnes âgées qui viennent demander de l’aide au Secours populaire français est en augmentation croissante, a-t-il détaillé. L’année dernière, nous avons aidé trois millions de personnes en France et il y avait parmi elles de nombreux retraités. C’est un raz-de-marée de la misère. »

                « C’est le drame qui me touche le plus, voir des retraités qui ont travaillé toute leur vie et qui viennent demander à manger au Secours populaire, c’est vraiment douloureux. »

                http://www.francetvinfo.fr/economie/retraite/un-raz-de-maree-de-la-misere-le-president-du-secours-populaire-particulierement-touche-par-les-retraites-qui-demandent-a-manger_2393236.html


                • Ouam Ouam 29 décembre 2017 09:09

                  @BA
                  ben de l’autre coté on t’explique qu’on doit acceuillir toute la planete...
                  Alors c’est les vieuxs qui trinqueronts, vu que l’argent ne pousse pas encore auxs arbres.
                  Les prioritées sonts clairement exposées.
                   
                  Je note que de plus en plus de compatriotes onts compris pour qui roulent ces gens et les dons, ce qui est historique pour la 1ere fois sonts en chute libre.

                  Faut dire que il faut ne pas etre tres malin pour financer son bourreau.
                   
                  Les églises c’est pareil...
                   
                  A force de jouer au cons... la facture arrive imanquablement à un moment...
                  Et ce n’est que le début, le reveil risque d’etre tres violent....pour certains.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès