• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Traité d’Aix-la-Chapelle : on vous a demandé votre avis (...)

Traité d’Aix-la-Chapelle : on vous a demandé votre avis ?

Chat échaudé craint l'eau froide

Que penser du traité d'Aix la Chapelle, que le sieur Macron devrait signer le 22 janvier 2019 ? A priori rien de bon, nous dit Bernard Monot.

Ce n'est pas le mariage de la carpe et du lapin (pas du tout), mais celui de deux oiseaux perchés, quelque peu déplumés. L'un se voit coq rouge comme la décoration qu'il arbora lors de ses vœux de bonne année au revers de son costume, l'autre aiglesse pas mal empesée, qui croquerait l'autre en deux becquées pondérées, s'il s'approchait de trop près.

En fait le petit coq en ferait bien autant, mais prudence, d'abord on se met à la colle, ensuite on verra bien.

Les deux courent un danger de retraite anticipée sur fond citron, et se dépêchent de se précipiter pour finir leur projet, car l'heure tourne et la leur approche !

Ils s'uniront donc, sur les assez beaux restes de nos deux pays livrés depuis des lustres à tous les profiteurs énormes ou minuscules de la terre atterrée. La tourte et le tourtereau s'acoquineraient par pure inclination réciproque, sans aucunement demander l'avis des principaux intéressés, la famille consternée dans la salle de la mairie, ceux qui vont se coller la marâtre au crépuscule, et ceux qui vont se coller le gandin au petit-déjeuner. Ensuite au boulot pour trois fois rien, histoire d'entretenir le couple et sa suite.

On notera que le jour précédant cette consécration de l'amour (vache ?), Manu le Bradeur aura reçu à Versailles toutes sortes de clients pour vendre la France aux enchères (on suppose). Ou la donner, pourquoi pas.

Et qu'on ne trouve les termes du traité d'Aix (d'ex.... ?) qu'en payant trois euros, et en cherchant bien. Que de mesquinerie !

 

A priori, c'est une belle idée, l'union de deux peuples et pays qui ont en commun le Rhin et ses sirènes, un empereur à la barbe fleurie, des cathédrales, des Frédégondes, des gènes et gênes, des contes de Grimm ou de Perrault, un Cohn-Bendit (dont la France débarrassa sa voisine), des guerres absurdes dites fratricides, décidées et menées la plupart du temps au profit d'intérêts étrangers à la France, comme à l'Allemagne.

Eux les Teutons, nous les Gaulois, nous partageons plus encore : nos cultures et peuples respectifs, dés qu'ils relèvent la tête, sont traités à coups de sifflets et de matraques plus ou moins virtuelles depuis plusieurs décennies déjà (les méchants Allemands plus que nous les moins méchants, jusqu'à l'épisode GJ).

Nos bas salaires et nos allocations de chômeurs se rejoignent dans les déblais de nos industries et technologies expatriées. Nos vieux à faibles retraites (mais beaucoup plus en Allemagne qu'en France) ont la permission de bosser jusqu'à 80 ans pour payer leur survie et celle de nombreux inactifs, la relève bureaucratique est assurée, le migrant sert de mercenaire, le travailleur détaché de briseur de salaires, tandis que les sols et villages allemands sont éventrés, les villageois expulsés, pour exploiter un charbon hautement polluant, et que le même sort menace nos merveilleux écosystèmes français avec l'effrayant gaz de schiste.

Tout cela pourrait s'arranger, si on s'unissait pour le meilleur en laissant le pire dans la Ruhr. Unissons-nous, Angueula, mon petit cœur, mon gros oreiller, ma Walkyrienne en popcorn. Ils me scient, ils me crèvent, ils m'insupportent, les Gaul-hères réfracto. À l'abordage, enfin euh... à l'aide ! C'est la chanson de Macron.

 

Bon, mais le traité d'Aix-la-Chapelle bénit-il vraiment l'union ( économique, militaire, idéologique, financière, écolo-réchauffiste, immigrationniste ! ) de NOS deux PAYS ?

Ou l'union du VRP de la finance et des intérêts sud-afro-proche-orientaux et de la grosse Bertha de la finassière Finance new-yorkaise ou luxembourgeoise ? Le monde, en bref. Ou le pré-découpage en euro-régions de la France éternelle ?

Nous répondrons dans le doute : de nos deux pays, ces volatiles à marier se contrefoutent. Donc...

Oh ils nous ont fait le même coup jadis, du temps de Maastricht : L'Europe unie, c'était la fraternisation et l'exaltation de toutes ses riches cultures et tous ses paysages, la prospérité magnifiée, la circulation des Européens en Europe facilitée, les intérêts européens défendus par les armées nationales sur le sol européen, sa consommation d'énergie assurée, ses langues enrichies, préservées, ses blondinets, p'tits rouquins et brunets bio mieux nourris et instruits, tout sémillants de félicité !

C'est ce que les peuples voulaient, c'est ce qu'ils ont choisi de croire.

Or, voyez le résultat.

Tout le contraire.

Notons que le groupe de travail de l'Assemblée Nationale étudiant le traité d'Aix la Chapelle inclura (entre autres improbables travailleurs) Danièle Obono, dont on connaît l'absence d'empathie pour les Français qui ne lui ressemblent pas, et dont on ne voit aucunement le rapport avec l'Allemagne. Voilà qui promet.

Conclusion, sans faire de grandes recherches, on se méfie dur. Les traités, les pactes... On n'y comprend rien, et on se retrouve ficelés comme des poulets de supérette !

Si on changeait le personnel ? Car c'est là que le bât blesse.

Si nous reprenions Versailles ?

Car enfin que reste-t-il au peuple dauphin si gentil ?

Rien ? Oh non. Assez pour qu'il se le garde.

 

LIENS

https://www.contexte.com/article/pouvoirs/55-ans-apres-le-traite-de-lelysee-la-france-et-lallemagne-completent-leur-cooperation-document_96083.html

https://www.contrepoints.org/2019/01/15/334730-lettre-aux-francais-chiche-monsieur-le-president

https://www.lci.fr/politique/traite-d-aix-la-chapelle-non-emmanuel-macron-ne-va-pas-vendre-l-alsace-et-la-lorraine-a-l-allemagne-2110259.html

https://www.strategie.gouv.fr/publications/mutations-socioeconomiques-allemagne-bilan-perspectives

https://www.le-lorrain.fr/blog/2019/01/15/traite-daix-la-chapelle-le-22-janvier-lalsace-et-la-lorraine-liees-a-lallemagne/

https://www.contrepoints.org/2017/09/27/299650-cette-pauvrete-allemande-rassure-redactions-francaises

http://www.clesdusocial.com/croissance-et-emploi-ou-en-est-l-allemagne

https://www.challenges.fr/monde/europe/travailleurs-detaches-l-allemagne-et-la-france-s-entendent-sur-une-ligne-dure_480358

https://www.humanite.fr/hecatombe-dans-lagroalimentaire-breton, 2013


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Taverne Taverne 16 janvier 16:40

    Voici ce que pense France Info du site Agoravox et de cette fake news :

    L’eurodéputé Bernard Monot a adhéré pendant près de trente ans au Front national (FN), avant de rallier Debout la France (DLF), le parti de Nicolas Dupont-Aignan. Le 11 janvier 2019, il met en ligne une vidéo qui est ensuite reprise par le site Internet Agoravox, régulièrement dénoncé comme propagateur de théories du complot...lien


    • Darth Walker Darth Walker 16 janvier 19:14

      @Taverne
      Plusieurs remarques :
      1/ France 3, c’est bien ce média qui fait de la retouche photo sur les Gilets jaunes ? Et qui, selon CheckNews, bidouille régulièrement ses images d’illustration ? C’est bien d’être soi-même irréprochable quand on prétend faire la leçon aux autres...

      2/ Si vous cliquez sur le lien pointant vers l’article d’Agoravox, dans l’article de France 3, vous verrez que c’est un lien mort. Ce qui veut dire que cet article fautif n’est pas resté en ligne plus de 24h... vu qu’il date d’hier. On aimerait que tous les médias corrigent leurs erreurs en moins de 24h... Jetez un œil sur cet article, qui rappelle qu’une intox de l’AFP et de l’Obs est restée en ligne pendant des années sans jamais être corrigée, malgré de nombreux signalements d’internautes.
      3/ Beaucoup de médias ont aujourd’hui dénoncé les propos de Bernard Monot, qui a lui-même supprimé sa vidéo sur son compte Youtube et son compte Facebook, comme le signale Le Parisien. Il semble donc acquis que c’était une fake news de cet ancien du FN, aujourd’hui à DLF. 

       


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 janvier 20:37

      @Taverne

      Le minimum syndical des médias est de parler des « traités » et leurs contenus...chose qu’ils ne font pas en amont.Après le baratin comme quoi ces « traités » ne sont pas contraignant j’y crois comme au père Noël.


    • gaijin gaijin 17 janvier 10:00

      @Taverne
      « Agoravox, régulièrement dénoncé comme propagateur de théories du complo »
      et c’est tant mieux ....la liberté impliquant une part de risque c’est a chacun de de faire l’effort de s’informer correctement ( en vérifiant , croisant , recoupant , évaluant ) plutôt que d’attendre d’une autorité une gentille soupe prémachée et orientée ...
      vive le complotisme
      vive l’information libre
      vive la france libre


    • Taverne Taverne 17 janvier 10:51

      @gaijin

      Le problème d’Agoravox est le suivant : il autorise toutes les expressions. Dans un média normal, la vidéo « complotiste » ou douteuse aurait été accompagnée d’un commentaire de la rédaction indiquant que ce n’est qu’un point de vue et donnant celui de l’Elysée ainsi que le lien vers le texte intégral. Mais Agoravox s’interdit d’intervenir de quelque façon que ce soit (sauf pour l’orthographe des titres d’articles). Le site considère que c’est aux citoyens de commenter eux-mêmes pour contredire les rédacteurs qui propagent des informations contestables. Cela précisé, Agoravox est-il « propagateur de théories du complot » ? Oui et non...


    • gaijin gaijin 17 janvier 13:39

      @Taverne
      « Le problème d’Agoravox est le suivant : il autorise toutes les expressions. »
      mais justement ce n’est pas un problème ......c’est une solution
      dans la période historique ( depuis l’écriture ) la preuve a largement été faite que l’autorité quelle qu’elle soit raconte absolument n’importe quoi a partir du moment ou ça va dans le sens de ses intérêts ...depuis les mecs qui marchent sur l’eau aux armes de destruction massive en irak en passant par les nuages qui s’arrêtent aux frontières .....
      " Dans un média normal, la vidéo « complotiste » ou douteuse aurait été accompagnée d’un commentaire de la rédaction indiquant que ce n’est qu’un point de vue"
      c’est dans quel pays ? le normalistant je l’ai pas trouvé sur la carte et jamais vu un média qui agisse de la sorte ....
      voici le temps venu ( par la force des choses ) où les moutons doivent apprendre qu’il faut penser par soi même sinon on risque de finir tondu, ou rôtis ...
      et pourquoi ? parce que c’est ton destin ....
      http://www.mac-mechoui.fr/upload/modules/galleries/img/items/66/1.jpg


    • foufouille foufouille 17 janvier 14:02

      @Taverne
      la presse officielle est rarement autre chose que la voix de son maître .....


    • Taverne Taverne 17 janvier 17:24

      @foufouille

      Je suis de tout coeur avec vous, Foufouille, pour ce qui vous arrive. Vous ne pouvez pas créer un appel à cagnotte sur le web ?


    • Ouallonsnous ? 17 janvier 17:59

      @Aita Pea Pea

      Ce traité que Gnafron l’illégitime se propose de signer sans avoir consulté les français est dans la continuité du préambule lors de la ratification du traité de l’Elysée de 1963 ; dans ce préambule les députés du Bundestag fédéral allemand vidait le traité de son contenu au plus grand profit de « l’alliance » germano américaine, piétinant l’accord des représentant français, Charles de Gaulle et Conrad Adenauer pour la république fédérale allemande sous occupation yankee !


    • foufouille foufouille 17 janvier 18:06

      @Taverne
      j’ai fait la manche un mois donc non merci. de plus, c’est de la faute du bailleur car pas de détecteur de fumée et certainement pas d’assurance contrairement à moi.


    • Alren Alren 16 janvier 16:51

      Il est clair qu’il est prévu que les régions françaises frontalières de l’Allemagne connaîtront une législation différente de celle du reste de la France.
      Et qu’il s’agit là, sous prétexte de rapprochement franco-allemand, d’une expérimentation du grand projet de nos ennemis de l’intérieur et de l’extérieur de briser l’État-nation en provinces dont l’autonomie serait plus que jamais soumise et beaucoup plus facilement aux desiderata ordo-libéraux de l’UE que la deuxième puissance européenne.
      Plus de risque de frexit non plus puisque l’État n’existerait plus.


      • Castel Castel 16 janvier 16:52

        Cette histoire de traité d’Aix la Chapelle valide simplement les propos d’Asselineau sur les Eurorégions. Les choses sont en train de se mettre en place progressivement.

        Voir l’article 14 : https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/le-nouveau-traite-franco-allemand-qui-sera-signe-le-22-janvier-804036.html


        • Julien S 16 janvier 19:11

          Je suis très favorable à la fusion de la France et de l’Allemagne. 

          Comment nommer le nouveau pays ? Fran/magne ou Alle/rance ? 

          Les actuels Allemands de leur côté devront choisir entre Frank/schland et Deutsch/reich. 

          Ils préféreront Deutschreich. 

          .

          Je pense d’ailleurs qu’on devrait en profiter pour intégrer non l’Allemagne actuelle, mais la reconstitution de l’Allemagne wilhelminienne.

          Quant à la capitale de la nouvelle nation, rassurez-vous ! Elle restera à Bruxelles. 


          • Julien S 16 janvier 19:11

            @Julien S
            .
            Holà, Jean-Claude, encore une pitrerie ! 


          • lisca lisca 17 janvier 07:54

            Dans cette vidéo, https://www.youtube.com/watch?v=DKfGyEiWCYM François Asselineau affirme (à 45 minutes quarante) que « la France est en train d’être détruite ». A partir de 2021, dit-il, le projet mondialiste prévoit la mise en place d’une « collectivité européenne d’Alsace » ; Il s’agit, selon F. Asselineau, de démembrer la France en grandes régions.

            Projet fatal, comprend-on.

            Pour François Asselineau, il urge que la France retrouve sa souveraineté (refuse son assujettissement aux grands organismes internationaux) avant tout. Ce n’est qu’ensuite que les débats, les référendums et les autres consultations peuvent être lancés.

            Nous avons l’exemple récent de la Yougoslavie, qui fut dans les années 90 séparée en régions, certaines favorisées, d’autres spoliées. Et ce par toutes sortes de moyens, et surtout par la banque. Cette entité yougoslave, il est vrai un peu artificielle, fragile, patchwork, n’avait pas la bombe atomique et fut écrasée sous des explosifs à solder et des bombes sales, parallèlement à une campagne de diffamation du peuple majoritairement spolié, jamais vue depuis la dernière guerre.

            Ensuite, sur les décombres, la faim, l’exil et les smics à 200 euros, Madeleine Albright s’empara du secteur commercial juteux des télécommunications serbes, qui l’enrichit considérablement. Kouchner l’esclaffard se chargea d’administrer cette euro-région (l’UE qui aurait dû protéger un pays européen en fut l’agresseur principal, avec Chirac bien complice), serrant la pogne à son pote Khaci. Strauss-Kahn, auquel nous échappâmes, trouva dans le saccage l’occasion de se recycler les miches.

            On se méfie donc 20 ans plus tard des belles paroles des soiffards. Démembrer, diviser, dépecer... mène au 1% bien content, aux 29% tolérant et aux 70% galérant.

            On a vu, on a vécu, on n’a pas vaincu.Faudrait que ça change.


            • lisca lisca 17 janvier 08:45

              @lisca
              Erreur : l’intervention d’Asselineau sur les euro-régions apparaît à 34 minutes 52.


            • François Vesin François Vesin 17 janvier 08:58

              PAS DE TRAITÉ

              SANS RÉFÉRENDUM

              Les peuples d’Allemagne et de France souverains

              doivent décider eux-mêmes de l’avenir de nos deux nations


              • Taverne Taverne 17 janvier 10:40

                Accès au texte intégral du traité sur le site de la Tribune.

                Il est gênant (au minimum) que ce traité n’ait pas été présenté par le gouvernement ni dans la presse. Sa signature en catimini ne fait rien pour redonner confiance dans nos élites.


                • Taverne Taverne 17 janvier 10:43

                  Chapitre 4 plus précisément.


                • generation désenchantée 17 janvier 12:51

                  @Taverne

                  article 4 , on doit se mettre d’accord avec les allemands pour chaque exportations d’armes !
                  cela promet quand nos deux industries vont être en concurrence sur un marché

                  au fait , les allemands ou l’ UE , veulent aussi la bombe nucléaire , tant que l’on y est ?

                  tu oublie l’article 8

                  pourquoi la France devrait agir pour que l’ Allemagne puisse avoir un siège permanent au conseil de sécurité de l’ ONU ?

                  historiquement c’est les vainqueurs de la seconde guerre mondiale qui sont membres permanents au conseil de sécurité de l’ ONU


                • ZenZoe ZenZoe 17 janvier 14:50

                  @Taverne
                  Vous avez tout à fait raison. C’est la presse qui, dans une démocratie qui fonctionne bien, devrait informer les gens, et en amont si possible. Or on apprend systématiquement qu’un traité va être signé 2 jours avant la signature, et le texte du traité est rarement publié, seuls des commentaires pré-mâchés le sont.
                  Voulu, pas voulu ? Si on disait tout aux Français, ils seraient peut-être moins complotistes.

                  Sinon, j’ai lu le texte intégral, et en effet, plusieurs articles mériteraient d’être débattus.


                • Esprit Critique 17 janvier 23:42

                  Marrakech , Aix la Chapelle, Plus Faux-cul que Macron ! Est ce possible 

                  L’assemblée nationale, Le Sénat, ça sert a quoi ?


                  • owen meany 18 janvier 10:55

                    En fait, il y a deux textes qui seront à ratifier.

                    Les explications et les extraits les plus significatifs sont à côté :

                    https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/traite-franco-allemand-d-aix-la-80153


                    • lloreen 23 janvier 10:43

                      « Si on changeait le personnel ? Car c’est là que le bât blesse. »

                      Effectivement, tant que les gens n’intègreront pas que les seuls responsables , c’est eux.

                      Pourquoi les gens veulent-ils du « personnel » ?

                      Pourquoi adoptez-vous cette vision des choses et vous plaignez-vous ensuite de faire les frais de la gestion de ceux qui ont exactement la même que la vôtre ?

                      Je connais assez le fonctionnement des entreprises pour savoir que leurs dirigeants poursuivent un intérêt personnel avant de s’intéresser à celui de leur « personnel »...

                      La logique voudrait donc qu’au lieu de se plaindre, le « personnel » serait mieux inspiré de s’attaquer au problème à sa source:la sienne...

                      Pourquoi voudriez-vous que le dirigeant d’une corporation gouvernementale, REPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE en l’occurence demande votre avis pour

                      faire des affaires avec son partenaire commercial ?

                      Les traités ne sont rien d’autre que des ACTES COMMERCIAUX.

                      https://www.societe.com/societe/republique-francaise-presidence-100000017.html

                      Leclerc demande t-il à ses employés s’ils sont d’accord avec la gestion de son entreprise et le choix de ses fournisseurs ?

                      Ils sont d’accord implicitement par leur contrat de travail qu’ils ont signé avec le patron de la société qui les emploie et s’ils ne sont plus d’accord ils donnent leur préavis et cherchent une autre activité.

                      C’est exactement la même chose avec les populations qui continuent à se considérer comme le « personnel » de ces présidents républicains, quelque soit le le territoire concerné parce qu’ils en acceptent les conditions de travail et l’utilisation de leur monnaie de singe.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès