• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Travailleurs des VTC : Vous êtes les Canuts de l’économie (...)

Travailleurs des VTC : Vous êtes les Canuts de l’économie numérique

Comme les Canuts[1] lors de la révolte de 1931 qui demandaient un tarif décent aux négociants qui les faisaient travailler, afin d’avoir un salaire garanti, vous revendiquez de la part des propriétaires des plateformes dont vous dépendez, des tarifs dont les niveaux vous permettent d’avoir une rémunération décente

Par votre action et votre mobilisation, vous êtes le trait d’union entre le mouvement ouvrier naissant du début du XIX° siècle en pleine révolution industrielle qui transforme radicalement les conditions de la production, et les nouvelles formes de mobilisations des travailleurs dans une économie en pleine transformation dont vous êtes un des principaux acteurs.

Comme les canuts, vous êtes pour la plupart propriétaires de votre outil de travail.

Comme les Canuts vous dépendez d’une demande inter-médiée ; Eux par des négociants, Vous par des plateformes numériques.

Comme les Canuts vous revendiquez une garantie de salaires qui vous permettre de vivre décemment

Comme les Canuts, vous exigez de la reconnaissance

Comme les Canuts vous vous organisez collectivement pour défendre vos intérêts

Invisibles souvent associés à une image de banlieues ghettoïsées, dont on parle avec mépris ou au mieux condescendance, vous voilà présents dans l’espace public et médiatique

Bien-sûr comme tous les mouvements sociaux vous vous affrontez à des patrons ou donneurs d’ordre. Vos donneurs d’ordre particulièrement violents dans leur rapport commerciaux qu’ils entretiennent avec vous, donnent à voir que leur moteur qu’est l’appât du gain est plus important que vos conditions.

Vous vous heurtez à la mauvaise foi de tous ceux qui considèrent que vos moyens d’actions sont inacceptables.

Vous vous heurtez même à ceux qui pensent que votre mouvement a quelque chose d’indécent car vous avez déjà un boulot et que ce n’est pas si mal dans la période.

Vous vous heurtez à vos clients et clients potentiels qui utilisent vos services car moins chères, et vous vilipendent quand vous revendiquez des conditions décentes de travail et de rémunération car ils vous considèrent responsables de leur retard qui les prive de leur avion.

Vous connaissez également, comme tous les conflits sociaux des dissensions internes à votre mouvement, sur la stratégie à tenir, sur la conduite du mouvement, sur tout ce qui fait qu’un conflit social, devient une expérience humaine dont l’avenir n’est pas écrit d’avance.

Par votre mouvement, vous existez comme individus, et au-delà de vous, les lieux dont la plupart d’entre vous venez et qu’on appelle la banlieue, existent autrement que par les caricatures qu’aiment à nous raconter les médias.

Vos grands-pères, vos pères employés aux tâches les plus ingrates dans le métro ou l’industrie automobiles et toute autre industrie, sont venus dans les années 70 et 80, par leur grèves et mobilisations, rendre visible une économie qui fabriquaient des OS par milliers tant dans l’industrie traditionnelle que dans l’industrie des services.

La crise, les mutations profondes de l’économie les a envoyé le plus souvent au chômage. Les banlieues parisiennes et celles des grandes villes sont devenues des cités dortoirs d’où il est difficile de sortir et qui n’offrent que très peu de débouchés d’emploi.

Affaiblies, fragilisées par des relégations successives et des abandons progressifs et silencieux des services publics, par l’indifférence collective, ces banlieues sont une aubaine pour des offreurs de travail sans grands scrupules qui veulent répondre à une demande grandissante de services.

Par votre mouvement, vous entrez de manière visible dans l’histoire des luttes et des mouvements pour l’émancipation des travailleurs et les droits de l’homme, dont le mouvement ouvrier est porteur depuis près de 200 ans.

Vous êtes aujourd’hui, des porte-drapeaux de cette histoire qui a façonné et façonne notre pays bien plus que les appels à la résignation, à la division et au renoncement.

Vous êtes cette France dont le cœur bat pour plus de liberté, d’égalité et de fraternité.

A vous, bonne continuation

Gaby Bonnand


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Etbendidon 26 décembre 2016 10:01

    Mais arretez de nous les casser avec ces chauffeurs de VTC

    Vous avez vu leurs tronches ?

     smiley

    Uber ça va être le panard, on va s’acheter une grosse bagnole (une merco avec GPS) noire de préférence comme pour les VIP

    Fini de jouer les loubards dans les quartiers on portera un beau costard sombre comme les grandes personnes importantes et on fera les cadors dans les rues

    Mais on n’avait pas calculé la rentabilité (on ne sait pas compter on a pourtant été à l’école jusqu’à 18 ans !)

    Du coup on bosse comme des cons (comme les taxis) et on gagne peanuts

    Alors on retrouve les vieux réflexes des quartiers, on fait la seule chose que m’on connait : ON COGNE et meme les clients qui manquent de respect à notre tire


    • La mouche du coche La mouche du coche 26 décembre 2016 10:37

      Hahaha. C’est bien fait pour eux.  Ils se sont installés comme VTC en ricanant des taxis « rétrogrades », en « corporation », en « monopole moyenâgeux » et maintenant ils découvrent mais un peu tard les joies de l’ultralibéralisme sous domination américaine. Ils se sont mis sous la coupe d’une multinationale américaine en criant à la liberté, à la modernité, à la libre entreprise. Que cela leur serve de leçon. Ils vont redécouvrir les vertus du code du travail bien épais et de la protection sociale. j’espère que cela leur redonnera quelques neurones, leur fera débrancher la télé et arrêter de voter. smiley


    • Trelawney Trelawney 26 décembre 2016 10:32

      Vous vous heurtez à la mauvaise foi de tous ceux qui considèrent que vos moyens d’actions sont inacceptables.

      Tous ne le considère pas comme inacceptable. Pendant que l’on dit « haro sur UBER » le vilain méchant qui exploite les chauffeurs VTC qui ne savent pas compter, Mercedes-Benz a acheté la plateforme allemande Mytaxi qui a racheté la britannique Hailo, VAG a mis 300 millions de dollars dans la plateforme israélienne Gett. Toyota a investi dans Uber et General Motors dans sa concurrente américaine Lyft. Bientôt le chauffeur VTC travaillera pour celui qui tire le plus grand profit de cette situation (beaucoup plus que UBER) à savoir : le constructeur de berline de luxe. Et comme le chauffeur VTC a un méga crédit sur le dos, on verra s’il fera encore le fier à bras avec son nouveau patron pour qui il doit un paquet d’argent.

      Les canuts, comme les chauffeurs VTC ont quelque chose en commun : ils sont manipulables

      • chantecler chantecler 26 décembre 2016 12:40

        Ainsi va l’hyper capitalisme.
        Une offre, une combine alléchante pour les gogos et les ceux « danslamerde » , investissement perso +++, et dès que le pognon commence à rentrer , il est capté par les prédateurs de la boîte mondialisée .


        • Yaurrick Yaurrick 26 décembre 2016 18:11

          @chantecler
          Vous préféreriez sans doute qu’il n’y ait pas d’emplois créés, plutôt qu’un emploi fut-il de VTC ?


        • leperenoelestuneordure leperenoelestuneordure 28 décembre 2016 10:39

          @chantecler



          joyeux noël mon pote !!!!!


           smiley

        • Victor 27 décembre 2016 08:00

          Comme disait Uleski de la gogoche, il faut des immigrés pour torcher le cul des vieux. Ce boulot n’est pas digne de rejetions bobo de la gogoche (la sainte « ouverture » libérale économico-raciale cache la hiérarchie ploutocrate gogochiste)
           
          De même pour amener le MacDo vegan biobio, le bobo de la gogoche a besoin d’un immigré pédalant ubérisé
           
          Après que l’immigration ruine souchien, et détruise la cohésion du pays, bobo s’en fout.
           
           
          Population 1975 : 52,6 millions (fécondité chute < 2,05)
          Population 2040 : 73 millions .... Miracle capitaliste !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès