• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Triste France

Triste France

Ne changeons pas une équipe qui gagne.

Le libéralisme, tout comme le socialisme en son temps, milite pour une ouverture totale des frontières qui entrainera la destruction des Etats. Opportunité pour certains car le nationalisme a souvent conduit aux guerres interétatiques, cette situation fragilise les français qui se trouvent isolés face à d'autres prédateurs et sont désormais incapables de faire entendre leur voix et de défendre leurs intérêts. Dans ce contexte, les positions prises par la classe politique française témoignent, à de rares exceptions dont le Front National, de choix clairs en faveur du libéralisme et donc de la destruction de l'entité France en tant qu'Etat. Ce choix laisse les français sans protection dans un monde avide.

La France est elle encore un État ? L'impuissance des politique face aux défis auxquels la population française doit faire face soulève la question de leurs marges de manœuvre. Est-il normal que le président - normal - suscite un tel mécontentement alors qu'il semble plutôt content de son bilan au point d'envisager sérieusement de se représenter ? La démocratie a-t-elle encore un sens quand un président qui satisfait 4% de la population ne perçoit pas immédiatement le problème que pose sa candidature ? L’état de droit a-t-il en sens quand le meilleurs espoir pour les présidentielles est un candidat qui a été condamné à de la prison, certes avec sursis ? Au delà, est-il normal qu'il y ait autant de repris de justice dans les rangs politiques ? Sommes nous gouvernés par des malfrats et n'y a-t-il, dans un pays de 60 millions d'habitants, d'autre alternative qu'un vieillard déjà condamné et qui a largement contribué tout au long de sa longue - trop longue - carrière politique, à la situation dans laquelle se trouve aujourd'hui la France ? La médiocrité des débats destinés à séparer les candidats dans ce rituel désormais obligatoire des primaires sont une véritable insulte pour le citoyen un tantinet éclairé. Les enjeux qui ont un impact sur l'avenir des français ne sont jamais posés. Les débats se jouent sur les marges, étant donné que tous ces gens, de droite comme de gauche, sont parfaitement d’accord sur l'essentiel : toujours plus d’Europe donc moins de France. Toujours plus de libre échange donc moins de protection du marché français, y compris du marché du travail. S'agissant de la « politique extérieure » de « la France », l'association de ces deux termes est désormais une incongruité tant il semble évident que la France n'a pas de politique extérieure mais uniquement un alignement sur la politique d'autres États. Au final, la France est devenu un instrument au service de puissances étrangères, un instrument au service de politiques qui lui sont souvent défavorables, un instrument utile avant que la réputation chèrement acquise grâce au courage et à la clairvoyance des hommes qui ont façonné ce pays s'estompe derrière l'image haïssable que laisseront certaines de nos positions et actions actuelles.

Pourtant, les enjeux ne manquent pas, dont il faudrait se saisir pour assurer un futur à ceux qui souhaitent encore unir leur destins derrière la protection que peut encore offrir la France. Le bateau monde coule et accueillir tous les naufragés dans le canot de sauvetage France ne va pas sauver l'humanité. Au contraire, il est temps de sécuriser ce qui peut l'être encore et de bâtir sur ce noyau un monde plus juste, plus robuste, respectueux des valeurs qui permettront à l'humanité de vivre confortablement, en symbiose avec une planète dont les ressources sont comptées. La France est capable de produire des cerveaux, le temps est peut-être venu de les utiliser pour autre chose que la spéculation financière. Les prochaines évolutions technologiques, robotiques et intelligence artificielle, devraient augmenter le temps disponible pour cet autre chose. L'économie libérale, incapable d'intégrer ce temps libre, anticipe froidement une augmentation du chômage. Il est temps de lui trouver une alternative. Concentrer la richesse produite entre les mains d'une minorité tout en affamant et frustrant la majorité conduit tout droit à des troubles inévitables. Une distribution de la richesse produite, décorrélée du travail, fait partie des sujets qui devraient préoccuper les candidats soucieux de l'avenir. Pourtant, personne ne prend position sur ces questions. Le débat reste cantonné à la dichotomie mise en place par Sarkozy entre ceux qui se lèvent tôt et les autres. Pourtant, si une seule personne peut produire la nourriture nécessaire pour 2 personnes, doit elle laisser mourir de faim celui qui ne produit pas ? Le raisonnement vaut pour toute la production. Aujourd'hui, un pourcentage toujours décroissant de la population est capable de produire les biens nécessaires pour l'ensemble de l'humanité. Faut-il sortir du marché de la consommation ceux qui ne produisent pas ? Faut-il au contraire leur fournir gratuitement certains biens ? Lesquels ? Ces questions devraient figurer en bonne place dans le débat politique mais il n'en est jamais question. De même, une désindustrialisation de la France peut elle permettre de maintenir un haut niveau de formation ? Ou vont travailler les ingénieurs formés par les écoles françaises s'il n'y a plus de centre de production en France ? Peut-il y avoir une recherche sans centre de production ? La France a-t-elle vocation à devenir un musée ou les touristes du monde entier viennent contempler l'architecture du XIXème siècle et profiter du bon vin, c'est à dire veut-on un futur de serveurs et de femmes de ménage pour nos enfants ?

A ce stade de la campagne, la médiocrité du débat politique n'encourage pas à l'optimisme quant au futur de nos enfants. Pour ma part, j'encourage les miens à préparer des diplômes qui leur permettront de travailler à l'étranger. Je ne vois que des raisons de désespoir parmi les affligeantes candidatures qui sont proposées à mon bulletin de vote, pas sûr même que j'aille voter. La pire de toute étant probablement celle de Juppé qui pousse l'indécence au delà des limites communément admises, au nom d'une foi immuable dans un destin personnel que son histoire politique semble à tout prix vouloir contrarier. Mais en France, même Copé pourrait croire en son destin. Par contre, je voterai les yeux fermé pour un candidat, fut-il d'interim, qui débarrasserait la scène politique française de ses repris de justice, corrompus et autres traîtres qui pactisent au vu et au su de tous avec des puissances ouvertement contraires à nos intérêts. Mais pour l'instant, je ne déprogramme pas ma partie de pêche les jours d'élection. Et qu'ils ne comptent pas sur moi pour faire un « front républicain » face à Marine Le Pen. Si elle est au deuxième tour, ce ne sera que la conséquence de leur médiocrité.


Moyenne des avis sur cet article :  4.42/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • Leonard Leonard 31 octobre 2016 15:33

    Non mais on sait déjà que le deuxième tour c’est Lepen vs Juppé...


    Désolé 

    • MagicBuster 31 octobre 2016 15:41

      @Leonard

      2eme tour :
      LE PEN 53%
      JUPPE 46.7%

      Une femme présidente de la République Française pour bien emmerder les djihadistes.


    • Francis, agnotologue JL 31 octobre 2016 15:57

      @MagicBuster
       

       parce que vous croyez que Clinton, elle, va emmerder les djihadistes ?

    • Clofab Clofab 31 octobre 2016 15:59

      @MagicBuster

      Que dieu vous entende mon fils......... !

      Enfin, s’il existe. Parce que en ce moment, avec tous ces enfants innocents qui périssent de faim ou de guerre ou de la connerie des hommes, y doit être en vacance ou en grêve le Dieu. Non ? ou alors c’est un tire au flan qui fait pas son boulot, y faut donc le virer ! 

    • MagicBuster 31 octobre 2016 17:13

      @JL
      Je ne vois pas le rapport entre « CLINTON » et « triste France » ?

      On s’en fout de Clinton à priori ....


    • MagicBuster 31 octobre 2016 17:21

      @OMAR
      Si vous pensez que la France peut accueillir toute la misère de l’Afrique et du moyent orient , il est possible que vous soyez le problème.


    • Francis, agnotologue JL 31 octobre 2016 18:29

      @MagicBuster
       

       vous manquez singulièrement de suite dans les idées. Je répondais à ça : ’’Une femme présidente de la République Française pour bien emmerder les djihadistes.’’
       


    • HELIOS HELIOS 31 octobre 2016 21:04

      @JL
      ... et je ne vois que Marine Le Pen pour la Fonction !


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er novembre 2016 09:20

      @HELIOS
      On n’est même pas sûr qu’elle sache lire ... ?

      C’est sans doute pour cela, qu’elle confond l’article 48 du TFUE, pour changer les Traités.
      Et l’article 50 pour sortir de l’ UE....


      Mais rassurez-vous, tous les autres candidats qui veulent « changer l’ Europe », ne savent pas lire non plus les Traités européens, au royaume des aveugles les borgnes sont rois ...

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er novembre 2016 09:26

      @sampiero
      Demandez le programme !
      La profession de foi de Marine Le Pen en 2012 .


      Un programme pompé à la fois sur le programme du FDG et sur celui de l’ UPR, entrelardé de propos racistes et xénophobes  !

      Il faut voir comment le FN mène ses campagnes électorales !
      « Les clients Coca Cola du FN ».

    • HELIOS HELIOS 1er novembre 2016 15:00

      @sampiero
      bonjour... Désolé pour le retard, tant pis si ce message n’est pas lu, juste dommage.


      voila, malgrés les interpretation rapides, je ne suis pas specialement un Marine-idolatre (pas plus qu’un FN-idolatre).

      Je regarde simplement, au dela des DETAILS, ce qui est proposé, et je m’attache surtout a la démocratie.

      Marine Le Pen souhaite -pour l’instant- redonner au president de la république sa fonction de président qui est l’instigateur de sa (d’une) politique... et a l’executif, le soin de mettre en place les mesures necessaires approuvées -si non, rejetées- par les parlementaires OU par les citoyens.

      C’est cela la démocratie, et non pas des ordonnances ou des decisions arbitraires, même clamées avant l’election car on ne peut ni tout imaginer ni prévoir les conditions. L’exemple de Asselineau -je vous en parle pour votre sensibilité- qui veut sortir de tout sans rien demander a personne est anti-democratique, c’est le modele de l’autocrate.

      Donc, je voterai pour MLP en esperant comme toujours qu’elle respectera ses promesses, puis pour les legislatives derriere, je tenterai de choisir un futur député en accord -pour celui qui me concerne, sa valeur, ses orientations et ses qualités... puisqu’il devra travailler dans un parlement difficile.

      Quand j’entends les commentaires sur toutes les ondes, les débats et tout et tout, je me dis que je ne compte pour rien, je regrade un (mauvais) film, qu’on va me virer de la salle a la fin du spectcle et que je vais retrouver en plus des contraintes existente, celle que ces pingouins m’imposeront : insupportable.... j’espere que vous me comprennez au moins(je ne dis pas approuvez).

      Pour le reste, parlons encore de « details », sortir de l’UE, de l’Otan etc... c’est de la cuisine qu’il faudra bien faire, mais cela n’est pas aussi dichotomique que vous le pensez et peut faire l’objet de nombreux arrangements car on ne vit pas dans un monde où tout le monde pense pareil... il y a juste des chemins impossibles qu’il faut definir avec fermeté, comme celui de la souveraineté.


      Alors, je suis profondement républicain, adepte quasi inconditionnel de la democratie, comme toujours humaniste - tout en sachant que tout ne peut pas etre melangé- et je pourrai voter pour d’autres candidats que MLP, mais compte tenu des chiffres, c’est sur elle que se portera mon choix.

      Dernier point, même si je n’ai pas connu la guerre, j’ai suffisament etudié, analysé et evalué notre histoire pour ne pas melanger les genre, avoir peur ou verser dans des dogmes absoluments indefendables... je n’ai pas peur du FN pas plus que j’ai peur des autres tendance, tant que la démocratie est garantie, ce qui est le cas actuellement.

      Ma seule peur actuelle est l’eventualité d’une guerre civile larvée qui semble poindre a l’horizon... mais vous savez parfaitement de quoi je veux parler.

      merci de m’avoir lu.


    • izarn izarn 1er novembre 2016 18:54

      @JL
      Je ne crois pas que Marine Le Pen soit en phase avec la Klingon...
      Marine, c’est plutot la tendance Poutine...


    • Legestr glaz Ar zen 2 novembre 2016 08:16

      @HELIOS

      Vous écrivez :

      1°) L’exemple d’Asselineau, je vous parle de votre sensibilité, qui veut sortir de tout sans rien demander à personne est anti-démocratique, c’est le modèle de l’autocrate« . 

      Très très mauvaise analyse. D’abord L’UPR et Asselineau ne veulent pas sortir de »tout« . Vous n’êtes pas objectif en écrivant ceci. Il aurait été plus précis de dire qu’Asselineau veut sortir de l’Union européenne, et donc de la zone euro, et de l’OTAN. Ensuite, »sans rien demander à personne« . Asselineau propose un programme aux Françaises et aux Français. S’il est élu, il le sera sur ce programme de sortir la France de l’UE et de l’OTAN. Ecrire »sans rien demander à personne« est une contrevérité absolue. Les électrices et les électeurs d’Asselineau lui font confiance sur ces deux points cruciaux.

      2°) Parlons des détails, sortir de l’UE et de l’OTAN etc, ce n’est pas aussi dichotomique que vous le pensez et peut faire l’objet de nombreux arrangements....Il y a des chemins impossibles qu’il faut définir avec fermeté.

      Très très mauvaise analyse. Aucun arrangement n’étant possible dans le cadre des traités européens. MLP voulant simplement »renégocier les traités« prend ses électrices et ses électeurs pour des imbéciles. Lorsque vous parlez de »chemins impossibles qu’il faut tenir avec fermeté« cela évoque davantage la langue de bois qu’une analyse rationnelle. Cela ne veut strictement rien dire, hormis pour vous. Si vous voulez être précis et compris, il faudrait développer. Une phrase pareille est de l’ordre de la sibylle.

      3°) Je suis profondément républicain, quasi inconditionnel de la démocratie, humaniste, ne pas mélanger les genres, avoir peur ou verser dans des dogmes absolument indéfendables.

      De la réthorique, vous écrivez pour ne rien dire. On dirait du Manuel Valls. Des mots alignés les uns derrières les autres, des concepts que l’on lance à la volée mais qui ne veulent strictement rien dire.

      4°) Tant que la démocratie est garantie, ce qui est le cas actuellement. 

      Et bien non, elle n’est pas du tout garantie la »démocratie« . Nous ne sommes pas en »démocratie« mais, plus exactement dans une »démocratie représentative" qui ne nous représente plus. Les traités européens ayant une force supérieure aux lois nationales la France est soumise aux décisions de Bruxelles. Il n’y a rien d’autre à observer. Et dans l’UE l’initiative législative appartient à des personnes non élues : la commission européenne. Celle ci ne fonctionne que sous la pression de lobbies ultra puissants. Un peu de documentation ne vous fera pas de mal.







    • non667 2 novembre 2016 08:34

      @sampiero

      revoila sampiero qui vient poser sa crotte anti fn

      sampiero =@ ,= pastori = django= soleil=tournesol = …et j’en passe ! = bac-5
      on a beau lui dire que 1+1 =2 et pas 3 il y revient toujours ,d’après lui il est bac +5 , mais c’est 5 ans de MATernelle SUPérieur qu’il a repiqué !
       inutile de le lire !automatiquement le moinser !ou le tacler (comme momo )
      , il disparaîtra pour réapparaître sous un autre pseudo vite reconnu à sa c.....ie inimitable et indépassable ! et il s’étonne en plus qu’on lui réponde pas ! !
      pour le dîner de c.. on se l’arrache !
      .....................................................................

      Si tu pouvait me citer ses 10 premières mesures essentielles, crédibles et réalisables bien entendu car si c’est pour dire des banalités... et qu’elles me conviennent, je vote pour elle.

      je lui demande rien que du gratuit du gratuit du gratuit

      - l’instauration du référendum d’initiative populaire càd. la démocratie non truquée

      - la primauté du référendum sur tout autres votes càd. qu’un vote réferendaire ne peut être annulé que par un vote référendaire a score supérieur

      - suppression du droit du sol (rétroactif ) rétablissement du droit du sang 

      - suppression du droit d’asile et de toute aide aux immigrés clandestin , de la double nationalité 

      - restauration de la peine de mort

      - récupération du droit de battre monnaie (annulation de la loi giscard-pompidou- Rothschild )

      - rétablissement des frontières,droits de douane

      - sorti de l’otan rapprochement d’avec la russie

      - suppression des lois liberticides ( gayssot .......,adopie )

      - mise en place de la proportionnelle maxi tout en gardant le scrutin majoritaire mais au mini (genre municipale pour les législatives )

      - suppression du sénat
      —ramener le nb de député a 100
      .....

      - voila pour les 100 1° jours
      le reste à échéance suivant la volonté du peuple





      .



    • non667 2 novembre 2016 09:24

      @Fifi Brind_acier = upr=asselineau

      Un programme pompé à la fois sur le programme du FDG et sur celui de l’ UPR, entrelardé de propos racistes et xénophobes !

        à monsieur asselineau
        vous avez parfaitement votre place comme n° 2 du fn ,1° ministre ( voire n°1 dans 15 ans )....etc ...
        mais en vous démarquant /attaquant à celui-ci vous êtes une taupe /troll du N. O .M.,allié au front ripoublicain
         destiné a diviser les souverainistes et grapiller quelques % au fn , au même titre que les « souverainistes de mes 2 » dupont gnangnan ,de villiers ,.............+mélanchon

        ou alors votre égo vous aveugle ? upr « souverainiste » même pas nationaliste depuis 9 ans seulement ! fn =44 ans !

        vous avez  le culot de dire que c ’est le fn qui pille votre programme qui par ailleurs est muet sur l’immigration pourtant fondamentale concernant la souveraineté !


      • Legestr glaz Ar zen 2 novembre 2016 09:29

        @non667

        Vous avez une manière très particulière d’envisager les questions fondamentales. Vous écrivez :« l’immigration pourtant fondamentale concernant la souveraineté ». L’immigration serait donc en lien avec la souveraineté d’un pays ? Pourriez vous développer ?


      • non667 2 novembre 2016 15:16

        @Ar zen
        Pourriez vous développer ?
        pour moi bac-2 nul en math moderne  ! 1+1 =2 c’est une évidence mais je sais pas démontrer  !


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 7 novembre 2016 09:19

        @JL
        NOUS NE SOMMES PLUS EN DEMOCRATIE :

        - il n’y aura plus d’élections mais un jury de psychiatres sélectionnera les moins fous des candidats donc SARKO ET TRUMP ne seraient pas ELIGIBLES !!!!!!!

        Les élections sont bidons : manipulations images subliminales candidats débiles ou corrompus et cumulards !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


      • pallas 31 octobre 2016 16:01
        batmou,

        Triste France ?.

        Sa n’est pas un jeu le concert des nations, c’est une partie d’échec, auquel chacun joue ses cartes pour dominé, mais surtout pour survivre.

        Le multiculturalisme, le village global, ça n’existe pas, c’est pas une guerre culturelle de celui qui à la meilleure cuisine et n’y de snobinards sortant d’une école quelconque soit disant élitiste.

        L’argent n’est le but, mais uniquement un moyen, juste une valeur d’échange factice, un troc amélioré.

        La France subit ses propres erreurs, elle est en dehors du concert des nations, et la nous sommes au bord de la 3 guerre mondial, auquel les États Continents (Empire), USA, Russie, Chine, Brésil, Inde, dominent la partie et augmentent leurs réserves militaires ce faisant conflits indirectement, pour l’instant.

        Les tensions entre l’Inde et le Pakistan, deviennent très préoccupants par exemple.

        Le monde est de nouveau en guerre, les guerres régionales explosent à travers la planète.

        Salut


        • Le421... Refuznik !! Le421 31 octobre 2016 18:17

          Pendant ce temps-là, certains s’échinent à défendre nos vrais intérêts.
          Mais ça n’intéresse presque personne...

          Pays de cons.

          https://www.youtube.com/watch?v=y2afi_kXDCg

          Le CETA, pareil !! On est en train de se faire baiser, les abrutis s’occupent du « grand remplacement »...

          mmmmmm’béciles !!


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 octobre 2016 21:22

            @Le421
            Pour défendre nos vrais intérêts, il faut avoir comme priorité absolue le FREXIT, et sans le FN ! Ce que ne propose pas Mélenchon... Il fait croire qu’on peut combattre pour l’écologie, et contre les multinationales, sans retrouver la souveraineté.


            Alors que c’est la Commission européenne qui a l’initiative des lois.
            80% de nos lois ne sont pas votées en France, mais sont d’origine européenne.

            Que la Commission passe 90% de son temps avec les lobbies industriels.

            Et qu’elle prend au final, des décisions anti-écologiques !

            Les citoyens français, pas plus que les Présidents de la République, n’ont de moyens de pression sur la Commission européenne. Les Commissaires sont nommés, et élus par personne ! L’agriculture, l’écologie, la mer, les questions liées à la consommation font partie des compétences de la Commission, et plus de celles des Etats.

            Mélenchon pratique la pensée performative.
            ** performatif. Se dit d’un verbe dont l’énonciation constitue simultanément l’action qu’il exprime. (Par exemple Je jure, je promets sont des énoncés performatifs.)

            Mélenchon croit que faire des discours, signifie que c’est la réalité des choses. Cela relève de la pensée magique des enfants. L’Union européenne a justement été construite pour la finance et les multinationales.

            Le seul moyen d’avoir des lois qui soient favorables à nos intérêts, c’est qu’elles soient votées en France.


          • pallas 31 octobre 2016 21:57

            @Fifi Brind_acier

            La destruction de le l’Europe est déjà existante, qu’il y est ou pas un vote des peuples.

            Sur le terrain, c’est plus de 99% des gens qui en ont marres de cette prison.

            Maintenant regardons le jeu de nos énarques, leurs gesticulations, c’est amusant et a la fois tendre, ils me font pitié.

            Salut


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er novembre 2016 09:09

            @pallas
            C’est ça, cherchez bien en France des boucs émissaires... L’ENA n’existe qu’en France, savez-vous ? Et les mêmes réformes s’appliquent dans toute l’ Europe.

            Vous savez lire ? Alors lisez les documents européens !

            COMMISSION
            EUROPÉENNE
            Bruxelles, le 18.5.2016
            COM(2016) 330 final
            Recommandation de
            RECOMMANDATION DU CONSEIL
            concernant le programme national de réforme de la France pour 2016
            et portant avis du Conseil sur le programme de stabilité de la France pour 2016

          • Le421... Refuznik !! Le421 1er novembre 2016 09:31

            @Fifi Brind_acier
            Pour défendre nos vrais intérêts, il faut avoir comme priorité absolue le FREXIT, et sans le FN

            Le problème avec vous, c’est que vous avez un esprit borné, timoré, sans aucune ouverture !!

            Votre crédo, c’est UPR et Asselineau. Tous les autres sont des cons.
            Vous répétez à l’envi que Mélenchon ou le programme de la France Insoumise (vous voulez un lien ??) appelle à rester dans l’UE, ce qui est parfaitement faux. Les conditions sont claires et nettes, renseignez-vous. Et c’est écrit noir sur blanc.

            Alors, continuez à prêcher Asselineau, dénigrez tous les autres, et perdez définitivement la crédibilité que vous pouvez avoir.
            Mais bon.
            Dans le club des azimutés, vous n’êtes vraiment pas seul !!
            Quand on voit que certains votent encore Sarkozy ou qu’à Florange, on mets FN/LR aux commandes... Pour défendre les ouvriers, rien de mieux que la droite !!
            Vu qu’on ne les a jamais vu au pouvoir, il faut essayer...  smiley


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er novembre 2016 11:28

            @Le421
            « Et c’est écrit noir sur blanc. »
            Où ça ? Il n’y aucun programme de Mélenchon publié, mais seulement le projet 2017.


            Un projet n’est pas un programme officiel. Mélenchon a présenté 10 mesures de son programme, dont la partie européenne : « La « refondation démocratique » des traités européens et, à défaut, l’application d’un « plan B » prend la quatrième place. »

            Remarques :
            1- La refondation démocratique avec qui ? Quels Gouvernements sont d’accord avec programme de Mélenchon ? Il faut que les 26 pays soient d’accord, pour l’instant, il n’y en a aucun.

            2- « et à défaut le Plan B », qui est donc bien la solution de secours. Plan B que Mélenchon a expliqué fin 2015. Ce qui suppose aussi l’accord des 26 autres pays, avec qui ? Pour l’instant Mélenchon n’a l’accord d’aucun des 26 pays sur aucun point de son programme. 

             -------------- >Comment va-t-il imposer la fin des salariés déplacés aux 11 pays de l’ Est qui veulent les conserver ?
            ---------------> Comment va-t-il imposer aux pays, comme l’ Irlande qui veulent rester un paradis fiscal ?
            ----------------> Comment va-t-il imposer à Orban de recevoir des migrants ?
            ---------------> Comment va-t-il imposer à Merkel les euro-bonds ?
            Ce sont ces questions auxquelles vous ne répondez pas.

            -3 - Nulle part n’apparaît le FREXIT.
            Mais je suppose que vous avez le programme officiel, alors publiez -le ! 

          • Alren Alren 1er novembre 2016 13:11

            @Fifi Brind_acier

            Il devient évident à mes yeux et j’espère à d’autres lecteurs d’Agoravox, que votre dénigrement systématique de Jean-Luc Mélenchon sert à décourager les Français à voter pour lui, autrement dit à voter pour tous les autres (y compris Le Pen de fait) par exemple en s’abstenant ce jour historique pour l’avenir du pays que sera la présidentielle 2017.

            Quand j’explique que le frexit doit être précédé de propositions pour une autre Europe afin de créer la division chez nos adversaires éventuels, vous vous gardez bien de me contester.

            Car oui, une union des peuples européens souverains chez eux serait, dans l’incertitude dramatique de notre proche avenir, un môle très puissant face aux ultra-capitalistes qui conduisent actuellement l’humanité à l’abîme.


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er novembre 2016 18:42

            @Alren
            « le frexit doit être précédé de propositions pour une autre Europe afin de créer la division chez nos adversaires éventuels »....
            Quels adversaires ? Pour l’ UPR, la France n’a aucun ennemi en Europe. Nous prenons acte du fait que n’avons pas les mêmes cultures, ni la même histoire, ni les mêmes données économiques, et donc que nous n’avons pas les mêmes intérêts. Pas de quoi se fâcher.


            En quoi l’avis des autres pays vous importe ? Pourquoi voulez-vous créer la division ? La seule chose qui doit vous concerner, c’est l’avis des Français et la défense des intérêts des Français.
            Je crois que vous n’avez pas bien compris. L’UPR ne veut aucune autre construction européenne à la place de celle là ! L’Europe des Nations souveraines, c’est le crincrin de Dupont Aignan et du FN.

            L’UPR est pour la souveraineté de la France, c’est tout. Nous ne voulons pas nous mêler des affaires des autres pays. C’est la liberté des peuples à disposer d’eux mêmes. Les autres pays sont assez grands pour décider de leur avenir, ce n’est pas notre problème. La seule chose à respecter, c’est de sortir dans les formes légales pour éviter les conflits inutiles. C’est tout.

            Vous avez une vision guerrière des relations avec les autres pays. L’UPR est pour la paix entre les peuples, elle ne veut se fâcher avec aucun pays. D’autant, qu’ensuite il sera possible de signer de accords de coopération avec certains d’entre eux..., pourquoi se fâcher ?

          • izarn izarn 1er novembre 2016 19:04

            @Le421
            C’est fait pour, organisé pour : Le Système nous flanque Zemmour et passe le CETA.
            La loi travail : Et pof des attentats. Ou on apprends qu’un certain de la DGSE entrainait Merah et les frères Kouachi...
            http://www.voltairenet.org/article193832.html
            Sans parler des vidéos de Nice, sur lesquelles il n’y avait pas de planton...
            Certes c’est du « complotisme » ; mais c’est super bien synchro comme bizarrerie...
            Vous avez dit bizarre ?
            https://www.youtube.com/watch?v=Ku-ChVdBwDs


          • Alren Alren 2 novembre 2016 19:49

            @Fifi Brind_acier

            Je parle d’adversaires pas d’ennemis. il y a une nuance que vous faites semblant de ne pas voir car vous êtes de mauvaise foi.

            Le gouvernement Merkel et son ministre Schauble sont nos adversaires : ils souhaitent nous appauvrir, nous affaiblir, pour éliminer une concurrent potentiellement redoutable et enrichir par le biais des pensions par capitalisation les retraités allemands les plus aisés.
            Vous trouvez ça amical ? Ou simplement neutre ?

             Le repli frileux sur soi que l’UPR préconise pour la France est un mépris pour la qualité de ses scientifiques ingénieurs, ouvriers d’art et de haute technologie, agriculteurs bio etc.
            La France, à la différence de l’Allemagne a, selon les prévisionnistes, l’avenir devant elle.

            Elle sera un jour la nation la plus peuplée et si Mélenchon l’emporte, la plus avancée socialement et techniquement d’Europe de l’ouest du fait d’investissements massifs dans l’industrie d’avenir précédés par un effort dans la recherche jamais vu.

            Son intérêt et celui des Français sera de nouer des liens avec ses voisins comme avec les pays du monde qui accepteront des traités et contrats équitables et respectueux des lois de chaque signataire.


          • soi même 31 octobre 2016 22:10

            @ l’octeur, il manque la partie féminine de ses tristes sires, de toute façon Rabais avait tout comprit : Quart Livre de François Rabelais, VIII.
            Maintenant toutes disciplines sont restituées, les langues rétablies : Grecque, sans laquelle c’est honte qu’une
            personne se dise savante, Hébraïque, Chaldaïque, Latine (1), les impressions tant élégantes et correctes, en usage,
            qui ont été inventées de mon âge par inspiration divine, comme, à contre-fil, l’artillerie par suggestion diabolique.
            Tout le monde est plein de gens savants, de précepteurs très doctes, de librairies (2) très amples, qu’il m’est avis que,
            ni au temps de Platon, ni de Cicéron, ni de Papinien (3), n’était telle commodité d’étude qu’on y voit maintenant, et
            ne se faudra plus dorénavant trouver en place, ni en compagnie, qui ne sera bien expoli en l’officine de Minerve (4).
            Je vois les brigands, les bourreaux, les aventuriers, les palefreniers de maintenant plus doctes que les docteurs et
            prêcheurs de mon temps. Que dirai-je ? Les femmes et filles ont aspiré à cette louange et manne céleste de bonne
            doctrine. Tant y a qu’en âge où je suis, j’ai été contraint d’apprendre les lettres grecques, lesquelles je n’avais
            méprisées comme Caton, mais je n’avais eu loisir de comprendre en mon jeune âge ; et volontiers me délecte à lire
            les Moraux de Plutarque, les beaux Dialogues de Platon, les Monuments de Pausanias et Antiquités d’Atheneus,
            attendant l’heure qu’il plaira à Dieu, mon Créateur, m’appeler et commander sortir de cette terre.
            C’est pourquoi, mon fils, je t’admoneste (5) qu’emploies ta jeunesse à bien profiter en études et en vertus. Tu
            es à Paris, tu as ton précepteur Epistemon, dont l’un par vives et vocales instructions, l’autre par louables exemples,
            te peuvent endoctriner.
            J’entends et veux que tu apprennes les langues parfaitement : premièrement la Grecque, comme le veut
            Quintilien, secondement la Latine, et puis l’Hébraïque pour les Saintes Lettres, et la Chaldaïque et Arabique
            pareillement ; et que tu formes ton style, quant à la Grecque, à l’imitation de Platon, quant à la Latine, à Cicéron.
            Qu’il n’y ait histoire que tu ne tiennes en mémoire présente, à quoi t’aidera la Cosmographie de ceux qui en ont
            écrit.
            Des arts libéraux : géométrie, arithmétique et musique, je t’en donnai quelque goût quand tu étais encore
            petit, en l’âge de cinq à six ans ; poursuis le reste, et d’astronomie saches-en tous les canons (6). Laisse-moi
            l’astrologie divinatrice et l’art de Lullius (7), comme abus et vanités.
            Du droit civil, je veux que tu saches par cœur les beaux textes et me les confères avec philosophie.
            Et, quant à la connaissance des faits de nature, je veux que tu t’y adonnes avec soin ; qu’il n’y ait mer,
            rivière, ni fontaine, dont tu ne connaisse les poissons, tous les oiseaux de l’air, tous les arbres, arbustes et buissons
            des forêts, toutes les herbes de la terre, tous les métaux cachés au centre des abîmes, les pierreries de tout Orient et
            Midi : rien ne te soit inconnu.
            Puis, soigneusement pratique les livres des médecins grecs, arabes et latins, sans mépriser les Talmudistes et
            Cabalistes (8), et par fréquentes anatomies acquiers-toi parfaite connaissance de l’autre monde, qui est l’homme. Et
            par quelques heures du jour commence à visiter les saintes lettres, premièrement en grec le Nouveau Testament et
            Épîtres des Apôtres, et puis en Hébreu le Vieux Testament.
            Somme, que je voie un abîme de science : car dorénavant que tu deviens homme et te fais grand, il te faudra
            sortir de cette tranquillité et repos d’étude et apprendre la chevalerie et armes pour défendre ma maison et nos amis
            secourir en toutes affaires contre les assauts malfaisants.
            Et veux que, sans tarder, tu essayes combien tu as profité, ce que tu ne pourras mieux faire que tenant
            conclusions (9) en tout savoir, publiquement, envers tous et contre tous, et hantant les gens lettrés qui sont tant à
            Paris qu’ailleurs.
            Mais - parce que, selon le sage Salomon, sapience n’entre point en âme méchante et science sans conscience
            n’est que ruine de l’âme -, il te convient servir, aimer et craindre Dieu, et en lui mettre toutes tes pensées et tout ton
            espoir, et par foi formée de charité être à lui adjoint, en sorte que jamais n’en sois désemparé par péché. Aie suspects
            les abus du monde. Ne mets ton cœur à vanité, car cette vie est transitoire, mais la parole de Dieu demeure
            éternellement. Sois serviable à tout ton prochain et l’aime comme toi-même. Révère tes précepteurs. Fuis les
            compagnies des gens auxquels tu ne veux point ressembler, et les grâces que Dieu t’a données, icelles ne reçois en
            vain. Et quand tu connaîtras qu’auras tout le savoir de par delà acquis, retourne vers moi, afin que je te voie et donne
            ma bénédiction avant de mourir.
            Mon fils, la paix et grâce de Notre-Seigneur soit avec toi, amen.
            D’Utopie, ce dix-septième jour du mois de mars.
            Ton père,
            Gargantua.


            • pallas 31 octobre 2016 22:18

              @soi même

              Tu maitrise le verbe visiblement, même si c’est pas mon truc.

              Regardons les marionnettes faire leurs jeux, c’est une pièce de théâtre. Vivement que cela finisse vite !.

              Je préférai être ailleurs franchement que de regarder cette comédie mal jouer avec des comédiens franchement mauvais.

              Salut


            • soi même 31 octobre 2016 23:22

              @pallas, visiblement t’es pas Lyonnais pour un sous..... !
               smiley


            • gogoRat gogoRat 1er novembre 2016 09:18

              Répétons ces passages bien tournés, (qui auraient dû être mis en valeur par de l’espace, de la marge blanche autour : ça laisse aussi le temps de respirer ) :
               
               
              "La France est capable de produire des cerveaux, le temps est peut-être venu de les utiliser pour autre chose que la spéculation financière

               
              . Les prochaines évolutions technologiques, robotiques et intelligence artificielle, devraient augmenter le temps disponible pour cet autre chose.
               
              L’économie libérale(*1), incapable d’intégrer ce temps libre, anticipe froidement une augmentation du chômage. Il est temps de lui trouver une alternative.
               
               Concentrer la richesse produite entre les mains d’une minorité tout en affamant et frustrant la majorité conduit tout droit à des troubles inévitables.
               Une distribution de la richesse produite, décorrélée du travail
              (*2), fait partie des sujets qui devraient préoccuper les candidats soucieux de l’avenir. 
              Pourtant, personne ne prend position sur ces questions.
              [ ...]

              . Pourtant, si une seule personne peut produire la nourriture nécessaire pour 2 personnes, doit elle laisser mourir de faim celui qui ne produit pas ?
              [ ...]
              Aujourd’hui, un pourcentage toujours décroissant de la population est capable de produire les biens nécessaires pour l’ensemble de l’humanité. Faut-il sortir du marché de la consommation ceux qui ne produisent pas ?

              ------------
               juste ces remarques :
              (*1) : arrêtons cet anthropomorphisme atavique qui nous conduit à personnifier et vouloir incarner tout et n’importe quoi ! L’économie libérale n’est pas un acteur ! ... mais un paradigme qui a fini par être adopté, de gré ou de force, consciemment ou moins, même par ceux qui juraient que ’la fin justifie les moyens’ (moyens pas grands ? - question d’interprétation  smiley )
               Gageons que si les humains se plient à cette facilité, c’est qu’ils n’ont pas encore assez eu le loisir d’être confrontés à l’ennui (Qui remet les pendules à l’heure quant au propre de l’humain).
               Depuis la nuit des temps, seules les nouvelles générations ont ou peuvent enfin accéder en masse à l’otium ..

              (2) ’travail’  ? : ce mot est loin d’être clair ?
               ( salariat ? corvée ? activité lucrative ? ... position de subordination ? ou, au contraire, planque ? ou encore ... ’production de conseils quant à ce qu’on devrait donner comme ordres’ ?  smiley )


              • gogoRat gogoRat 1er novembre 2016 13:20

                citation de C.Fray & C. W. Fun :
                 « l’exercice d’une paresse méditative est source d’épanouissement et d’accomplissement » 

                -----
                Remarque :
                 à supposer que la Chine (20 fois plus peuplée que la France) dispose d’un égal pourcentage d’individus censés incarner La (ou Les) « Lumières » ;
                 face aux 1000 ’projecteurs’ les plus puissants de France il faut alors s’attendre à trouver 20000 projecteurs (ou ’cerveaux’) chinois, disposant chacun d’une puissance lumineuse au moins égale à la meilleure des nôtres ( En effet, il n’est pas improbable qu’en Orient aussi la combinaison concertée de différentes sources arrive à booster la puissance de chacune ) 
                 
                 Ainsi, par simple effet ’mécanique’ du nombre, si l’épanouissement et l’accomplissement d’un peuple dépendait seulement de ses cerveaux-élites-lumières, il ne resterait au plus grand nombre qu’à moutonner, se soumettre et courtiser le plus gros empire en vue , à rejoindre la course hiérarchique chez celui qui est supposé le plus puissant ! ...
                ( Ceux qui assument cette militance doivent admettre qu’ils doivent assumer aussi l’abandon de leurs semblables - pour n’utiliser qu’un vocabulaire diplomatiquement choisi)


              • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam 1er novembre 2016 09:41

                « A ce stade de la campagne, la médiocrité du débat politique n’encourage pas à l’optimisme quant au futur de nos enfants. Pour ma part, j’encourage les miens à préparer des diplômes qui leur permettront de travailler à l’étranger. Je ne vois que des raisons de désespoir parmi les affligeantes candidatures qui sont proposées à mon bulletin de vote, pas sûr même que j’aille voter. »

                 

                Tout pareil, sur par contre que je n’irai pas voter (car c’est bien ce systeme de republique representative non révocable et le comble non représentatif au % des votants des suffrages explrimés qui serai « le » minimum) qui nous à envoyé dans ce mur.

                 

                Il suffit de regarder l’etat du pays de nos voisins (les suisses p ex) qui eux ont choisi la veritable démocratie, cad une des seules possibles, la directe (votations)

                Pourtant c’est un petit pays loin d’etre favorisé géographiquement comme le notre (territores plats, cotes, oceans etc...), engoncé majoritairement dans de la montagne hostile au développement humain.

                 

                Certains ont leur légitiimitée d’autres pas, la différence au bout du chemin est plus que « marquée » pour celui désirant y réfléchir quelques minutes.


                • batmou 1er novembre 2016 10:55

                  Merci d’avoir pris le temps de me lire et merci pour vos commentaires. Nos vrais maîtres sont ceux qu’on ne peut pas critiquer écrivait un ex ambassadeur de France. La France ne devrait pas se soumettre sans débat à un quelconque maître, nous avons les moyens de défendre nos choix de société, notre souveraineté. Au delà de leur capacité de nuisance, les présidents que nous élisons ne sont pas nos maîtres et les élections ne sont que des exutoires destinés à focaliser nos résidus de conscience politique. Au final, ils n’utilisent jamais leurs marges de manœuvre. Il faut sortir de ce cycle


                  • gogoRat gogoRat 1er novembre 2016 12:06

                    @batmou
                    « ... ceux qu’on ne peut pas critiquer ... »
                     Effectivement ! Les Lumières de Voltaire ont donc au moins réussi à pointer ce repère
                     (
                    « ceux qui gouvernent sont ceux qu’on ne peut pas critiquer » )
                     
                     Mis en application, ça pourrait donner :
                     - je ne peux pas critiquer les élus (à cause de légitimation adossée à une multitude mou-tonnante)
                     - je ne peux pas critiquer les policiers (à cause de « forces de l’ordre »)
                     - je ne peux pas critiquer les militaires (à cause de force et secret)
                     - je ne peux pas critiquer les statutaires (à cause de légitimation adossée à une multitude mou-tonnante et à cause de leur pouvoir de nuisance administrative menaçant procédurièrement mon « cas » particulier )
                     - je ne peux pas critiquer les experts (surtout lorsqu’ils sont procédurièrement déclarés ou intra-validés/co-optés par solipsisme de groupe)
                     - je ne peux pas critiquer la compétence efficiente
                     - je ne peux pas critiquer les vérités logiques
                     - je ne peux pas critiquer les convictions témoignées (« Des goûts et des couleurs on ne discute point »)

                     

                     N’y aurait-il donc pas, parmi toutes ces barrières, quelques garde-fous ou raisons d’espérer ?
                    (si on les choisit en fonction du critère démocratique visant au respect de la « volonté générale »)
                     
                    Citations de Roger Martin du Gard  :
                       « Les deux types de révolutionnaires : les apôtres et les techniciens ! »

                     


                  • batmou 1er novembre 2016 12:51

                    @gogoRat

                    Lire Raimbaud, l’ambassadeur : il donne un point de vue intéressant sur ceux qui ont le pouvoir. Ce ne sont pas ceux que vous citez qui ne sont que des exécutants sans aucune influence sur les décisions importantes


                  • gogoRat gogoRat 1er novembre 2016 14:26

                    @batmou
                     Si je comprends bien, vous avez réussi à ne pas me comprendre.

                     Car si jamais le pékin moyen (dont je suis) suit ce Raimbaud, et si, parce que vous le déclarez ’intéressant’, il fallait en conclure que la volonté générale ne peut pas avoir le pouvoir ...
                    alors c’est bien parce qu’il aurait ainsi abandonné son pouvoir citoyen individuel à la supposée Lumière Raimbaud, que le peuple n’aurait plus de pouvoir !
                     
                    à chacun d’apprécier par lui-même les points de vue et les sources d’information (que l’on espère diverses et variées, bien entendu)
                     
                     Mais au final, au-delà des témoignages d’opinions (ou convictions) les plus galvaudés, chacun reste responsable face à lui-même de ses propres actes que je ne sache pas sans aucune influence sur les décisions politiques.
                     exemples :
                     - ai-je cautionné (par un vote quelconque) la délégation du pouvoir de déclarer une guerre à un candidat ?
                    - ai-je cautionné le mécanisme de légitimation des candidats prétendant incarner le peuple dont je suis ?
                    - ai-je acheté une arme ? ou enrichi l’industrie et le commerce des armes ?
                    - ai-je accepté la complicité requise pour bénéficier d’un statut me permettant d’être subordonné aux donneurs d’ordres que je risque de réprouver ?
                    - si mes non-votes étaient à ce point sans influence sur les décisions importantes, pourquoi tant de Lumières cherchent à ce point à me faire voter ?
                    ...
                     
                     Une information intéressante n’emporte pas forcément l’adhésion, dans le secret de l’isoloir (ou de la pêche à la ligne) : ce n’est qu’en respectant cela que l’on permet à un peuple de rester imprévisible face aux manipulateurs qui prétendraient détenir La vérité en faisant fi du théorème du jury de Condorcet.
                     
                     Autre remarque elliptique (intentionnellement décalée)  :
                     savez-vous que selon certains experts, la stratégie MAD dépend avant tout de l’opinion publique ? ...
                     


                  • batmou 1er novembre 2016 16:07

                    @gogoRat

                    « pourquoi tant de Lumières cherchent à ce point à me faire voter ? ». Parce que le pouvoir ne leur suffit pas, ils veulent aussi que leurs maitres d’oeuvre aient la légitimité que donne ce simulacre de démocratie que sont désormais les élections . Tant que les gens compteront sur les élections pour changer les choses, ils ne menaceront pas les intérêts de leurs réels maîtres. Ils n’ont même pas idée de qui ils sont et ils ne chercheront même pas à savoir.


                  • aliante 1er novembre 2016 11:18

                    les politiciens n’ont plus rien à dire ils n’ont que des choses à cacher,ça prend du temps
                    Hollande n’a aucun bilan puisqu’il n’a rien fait c’est un préfet européen de Washington
                    qui a appliqué les directives de la préfecture de Bruxelles
                    la solution des problèmes de la France réside dans la volonté de son peuple à s’opposer
                    à ces ploutocrate et au fascisme des banquiers et cesser d’attendre les élections pour élire le prochain préfet


                    • batmou 1er novembre 2016 17:10

                      Ceux qui tirent les ficelles aiment les politicards véreux : ils sont tenus en laisse par la menace de révélations sordides. Si ça se trouve, c’est même un critère pour se faire adouber et c’est pour ça qu’on en trouve une telle proportion chez les politicards. Simple hypothèse, évidemment


                      • ENZOLIGARK 2 novembre 2016 06:40

                        [ la Фoto ... ] ... , ... le CON , la BRUTE et le TRUAND  ! . ... ( dans le desordre ... permanent  ! ) . ... AFF ИСС ...


                        • Pierre Alain Reynaud Pierre Alain Reynaud 6 novembre 2016 14:07

                          Juppé, Sarkozy, Le Pen, Hollande, Valls ... Voici les seuls candidats qui attirent les commentaires des médias. Quant aux autres, ils ne comptent pas ou si peu ! 

                          La France va-t-elle se cantonner aux partis politiques usés et souvent corrompus ?
                          N’existe-t-il pas d’autres candidats qui pourraient apporter au Pays une autre vision de la démocratie et de la République ? Sans oublier évidemment, une renaissance économique dont notre Nation a bien besoin aujourd’hui ?
                          Allons, réfléchissons un peu et soyons sérieux. La France va mal et il est temps de la redresser avant qu’elle ne meure.
                          Pierre Reynaud - Candidat à l’élection présidentielle 2017.

                          • adeline 24 septembre 2021 14:33

                            @Pierre Alain Reynaud
                            le site a disparu hu hu


                          • adeline 24 septembre 2021 10:56

                            Amusant de relire 5 ans plus tard sur les élections de 2017, tout le monde s’est planté comme aux states, uk etc etc et 2022 sera du même ordre.

    Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON

    Auteur de l'article

    batmou


    Voir ses articles



    Publicité



    Les thématiques de l'article


    Palmarès



    Publicité