• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > TRUMP : empereur au-dessus des lois

TRUMP : empereur au-dessus des lois

Samedi, le 26 janvier, le Conseil de sécurité des Nations Unies s’est réuni d’urgence, à la demande des Etats-Unis, pour décider d’une intervention internationale au Venezuela en raison de la crise qui y sévit. Les 35 membres présents à cette rencontre ont pu prendre la parole et débattre de la crise politique qui paralyse ce pays. Les États-Unis, la Chine, la Russie, le Venezuela, la Bolivie et de nombreux autres pays présents ont pris la parole. Au terme de cette rencontre, il y a eu un vote sur la proposition étasunienne d’intervention au Venezuela. Cette dernière a été rejetée par 19 pays sur les 35 présents. Ce vote, majoritaire, rejetait toute forme d’interventionnisme non conforme au droit international et suggérait fortement que les différents, internes aux Vénézuéliens, trouvent leurs solutions dans le cadre d’un dialogue franc et de bonne foi entre les représentants du gouvernement et ceux de l’opposition politique.

Il faut noter qu’au même moment, le pape François, en tournée à Panama pour les JMJ, s’est également prononcé pour qu’il y ait dialogue entre les parties et que ce dialogue se réalise dans la paix et avec justice. Une proposition que le président Maduro a faite sienne, se disant disposé à participer à un tel dialogue en présence de pays médiateurs et d’observateurs internationaux. Déjà, le Mexique et l’Uruguay s’étaient montrés disposer à soutenir un tel dialogue de paix et de justice entre les parties en conflits au Venezuela.

Selon certaines nouvelles, provenant d’autorités hautement placées, en Russie (Lavrov) et au Venezuela (Maduro), le président Trump aurait interdit à l’opposition vénézuélienne de participer à de tels dialogues et négociations. De fait, il peut s’adresser ainsi à cette opposition, avec en tête ce soi-disant président auto-proclamé, Juan Guaido, qu’il a lui-même dressés pour lui servir de « mules ». Il est assuré que ses ouailles lui obéiront comme on le fait à un dieu. Pour l’empereur, il lui importe peu de passer outre aux recommandations du CS et à l’appel du pape François au dialogue. Il n’a que faire de la loi, de la démocratie, des droits de la personnes etc. Ce qui lui importe c’est la prise de contrôle de l’État vénézuélien, de ses richesses et d’un meilleur contrôle de la région latino-américaine. Tout le reste n’est que théâtre et diversion.

https://www.journaldemontreal.com/2019/01/25/venezuela-maduro-se-dit-pret-a-rencontrer-lopposant-guaido (en français)

https://www.telesurtv.net/news/canciller-ruso-oposicion-venezolana-sigue-instrucciones-eeuu-20190129-0010.html (en espagnol)

Le maquillage de ces interventions, en actions humanitaires pour mieux assurer le respect des droits de la personne et rétablir la démocratie, ne peut plus tenir la route, à moins que nous soyons subitement devenus tous aveugles. 

Que ça plaise ou non, l’État profond qui dirige les États-Unis en est un de domination impériale et d’asservissement des peuples à ses directives. Il est ce dieu Mammon qui ne saurait tolérer celui ou ceux qui ne s’agenouilleraient pas devant lui. L’indépendance et la souveraineté des peuples sont ses ennemis tout comme le projet d’un monde multipolaire, vivant du respect des différences et de la complémentarité.

Il faut que les peuples qui soutiennent un tel empire, pensant qu’il est l’élu de Dieu, réalisent, une fois pour toutes, qu’il est plutôt l’usurpateur de Dieu pour réaliser ses rêves diaboliques. Il nous rend complices de ses crimes et il est temps que nous nous levions pour dire « NON », c’est assez. Il est encore temps d’ouvrir les yeux pour voir, les oreilles pour entendre et de passer à l’action pour que la « vérité » s’impose en tout et partout. Le mensonge ne peut vivre que dans l’ombre de la vérité. Si celle-ci se révèle, le mensonge s’évapore tout comme la brume au lever du jour.

À nos médias s’impose un examen de conscience en rapport avec la vérité des faits. Vous pouvez travailler à la couverture du mensonge par diverses astuces comme vous pouvez le mettre à nue par diverses astuces. Il s’agit là d’un choix. Vous aurez peut-être moins d’argent, mais vous aurez plein de bonheur et de paix en vous.

Votre mission au service de la vérité s’impose et est d’une urgence de premier plan pour les temps que nous vivons. Qui que vous soyez, prêtez l’oreille à la vérité, celle qui fait vivre et permet de voir clair. 

 

Oscar fortin

Le 29 janvier 2019 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 30 janvier 09:31

    Ah... C’est un grand malheur mon bon Oscar quand des pauvres habitent un pays riche...

    Pas hésiter à relire le Capital de temps de temps ! smiley


    • Clocel Clocel 30 janvier 09:33

      @Clocel

      De temps en temps ! Of course...


    • L'Astronome L’Astronome 30 janvier 09:36

       

      Trump agit comme un potentat, qui fait ce qu’il veut, quand il veut, comme il veut. Et que penser d’un homme qui gouverne par tweets qui lui servent de décrets-lois ?

       


      • L'Astronome L’Astronome 30 janvier 09:37

         
        Le malheur, quand les peuples n’ont plus confiance dans leurs dirigeants, c’est qu’ils élisent n’importe qui à leur tête
         


      • leypanou 30 janvier 09:50

        Mark Carney, canadien d’origine récemment naturalisé britannique, gouverneur de la Banque d’Angleterre, a décidé sur demande de John Bolton et Mike Pompeo de ne pas rendre 14 tonnes d’or du Vénézuela.

        La Banque d’Angleterre, indépendante du gouvernement britannique, agit donc sur demande venue de l’étranger (détails ici) (le Brexit rend indépendant ?).

        Espérons pour la Russie et la Chine que cela leur ouvrira complètement les yeux et qu’elles se rendent compte qu’elles ont affaire à de véritables voyous : tous les avoirs de pays « non dociles » sont donc menacés dans les pays de l’axe anglo-sioniste.


        • Spartacus Spartacus 30 janvier 09:59

          Quel baratin.

          Qu’est ce que tu veux dialoguer avec un autocrate dictateur et sur quoi ?

          C’est un autocrate gauchiste. Il a goutté aux privilèges aux pouvoir et la gamelle de l’état et de l’autoritarisme.

          Il n’hésite pas a envoyer des colectivos, forces paramilitaires tuer des gens. Persécuter les opposants (qui sont tous de gauche).

          Il en a rien a foutre des gens qui crèvent de faim. Comme aussi ceux qui fantasment le communisme des gens qui crèvent de faim a cause du communisme.


          • scorpion scorpion 30 janvier 10:14

            Alors mon cher Spartacul à ce que je vois votre gauchistite aiguë vous fait toujours autant souffrir et après vous avoir détruit votre esprit d’analyse vous bouffe les derniers neurones qui vous reste.


          • sylvain 30 janvier 10:27

            @Spartacus
            quel baratin, effectivement . Essais au moins de faire
            des phrases qui ont un sens


          • pasglop 30 janvier 13:48

            @Spartacus
            « Qu’est ce que tu veux dialoguer avec un autocrate dictateur et sur quoi ? »

            Dialoguer, ça veut dire essayer par tous les moyens d’éviter une guerre civile et un bain de sang, le tout en respectant le droit international et la constitution du pays concerné.
            C’est trop demander ?


          • Spartacus Spartacus 30 janvier 15:58

            @pasglop
            Parce que tu crois que le tyran va abandonner sa gamelle pur le peuple, lui qui a tout fait pour construire sa dictature ?
            Qu’il va accepter des élection libres ?


          • oscar fortin oscar fortin 30 janvier 17:23

            @Spartacus : Avec Maduro c’est le peuple qui est « dictateur », le seul légitime en démocratie : la dictature du peuple exprimée en sa majorité.


          • phan 30 janvier 10:15
            Les Motherfuckers crient au scandale, sans fournir une simple preuve, de l’ingérence russe dans les élections américaines.
            Quel est le connard qui déclare : « Aujourd’hui, je reconnais officiellement le président de l’Assemblée nationale du Venezuela, Juan Guaido, en tant que président par intérim du Venezuela. » ?
            Les coups d’Etat au Honduras du 28 juin 2009, en Ukraine du 23 février 2014 montrent la face hideuse des Démocratouilles anglo-sionistes.

            • Spartacus Spartacus 30 janvier 10:41

              @phan
              Et oui, car les actes de Guaido sont conforme a la constitution du Venezuela.
              La farce des élections truquées de 2018 n’est pas reconnue par personne.

              Et n’est pas reconnue par l’assemblée nationale. 
              Par conséquent, la présidence est devenue vacante. 

              Selon la constitution du Venezuela, le président de l’Assemblée nationale, en l’occurrence Guaido doit assumer la présidence par intérim jusqu’à ce que des élections libres et régulières aient lieu.

              Et au Venezuela les gens en ont raz le cul du socialisme du 21eme siècle.
              Une vraie élection Maduro n’aura pas 10% des votes.


            • leypanou 30 janvier 10:57

              @Spartacus
              La farce des élections truquées de 2018 n’est pas reconnue par personne. 

               : c’est vrai que la Russie, la Chine et l’Inde, pour ne parler que d’elles, n’existent pas.
              De plus en plus pitoyable le Spartacus.


            • phan 30 janvier 11:13

              @Spartacus

              C’est bizarre qu’en dictature on a le RIC inscrit dans la constitution et qu’en démocratie on a des LBD et des grenades de désencerclerment dans la gueule !

              En république en marche, les gens en ont raz le cul des fachos, c’est pourquoi Marlène la Courge présente le Journal du Hard !

              PS : War is a racket 

              Lire l’article La guerre est un racket de Julia Clark
              https: //oolith.wordpress.com/2014/01 / ...

              « War Is a Racket » est le titre de deux ouvrages, un discours et un livret, du major-général à la retraite du Corps des Marines des États-Unis et du double récipiendaire de Medal of Honor, Smedley D. Butler. Butler y explique franchement, de par son expérience d’officier militaire de carrière, en quoi les intérêts commerciaux des entreprises tirent profit de la guerre. - Wikipédia le 5 janvier 2013

              Pour la transcription, vous pouvez aller ici : https://archive.org/details/WarIsARacket
              Pour lire en ligne ou télécharger les types de fichiers suivants : (42,6 Ko) PDF ( 14 pg) EPUB ( 14 pg) Kindle ( 14 pg) Daisy (38,2 K) Texte intégral (162,8 K) DjVu Tous les fichiers : HTTPS Torrent (4/0)
              Vous pouvez télécharger le livre audio ici :
              https: //librivox.org/short-nonfiction ...


            • oscar fortin oscar fortin 30 janvier 12:25

              @Spartacus : du n’importe quoi. Vous dites tout ce qui vous passe par la tête sans jamais mettre sur la table les éléments qui vous permettent de dire ce s choses. Au Venezuela existe un régime de droit fondé sur une constitution dont s’est doté le peuple vénézuélien dans le cadre d’un referendum populaire tous et toutes pouvaient aller voter. Cette constitution a été sanctionner comme expression du peuple par une grande majorité de ce peuple. Dans cette constitution sont définies les pouvoirs dont celui d’interpréter la constitution. Ce pouvoir est celui Tribunal suprême de justice et non spartacus, ni l’assemblée nationale, ni Maduro, mais le TSJ. L’élection du 20 mai dernier qui a élu Maduro avec 68% a été reconnu officiellement comme tout à fait conforme à la constitution et à la volonté du peuple vénézuélien. De nombreux observateurs internationaux ont été présents et ont également confirmé la normalité de cette élection. 

              Maduro est bien vivant et pleinement maitre de ses gestes et de ses responsabilités. Aucun des motifs déterminés dans la constitution pour que le président de l’AN puisse se déclarer Président intérimaire, ne figure dans cette constitution. De grâce soyez un peu sérieux.


            • Spartacus Spartacus 30 janvier 13:33

              @oscar fortin

              Ton tribunal de la justice suprême n’a pas de légitimité.
              Ce n’est qu’un ramassis de copains de Maduro qui n’est pas plus constitutionnel que l’assemblée constituante remplie de ses acolytes et n’ont pas étés validés par l’Assemblée nationale. Evidemment
              Comme tes référendums ubuesques de parodie de démocratie.

              Et en 2018 une élection ou les gens on à en plus des opposant emprisonnés et à l’entrée de chaque bureau 13 000 tentes rouges pour intimider et donner des bons alimentaires.
              Ou une répression emprisonne les principaux opposants (Loppez)
              Ou le gouvernement officiel donne à Reuters 17h30 le nombre de votant à 3.1 million qui correspond aux estimations et annonce le lendemain 8 millions de votants.
              Les pieds nickelés de la manipulation grossière. C’est risible. Aucun pays démocratique n’a pu valider ça. 

              Et faire croire qu’un gouvernement qui crée des pénuries, fait crever de faim les gens, fait revenir des maladies de la pauvreté que l’on croyait éradiquées,

              extrêmement violent, envoie des groupes paramilitaires (colectivos) tuer des gens, détruit les médias libres, et pousse à l’exil 10% de sa population est réélu à 68%...

              Elu à 68% ? Quelle crédibilité. Un vrai score communiste.
              Mais quelle blague ! Ou plutôt dictature.

              La question est surtout comment se débarrasser d’un dictateur communiste haït par toute la population. 
              Avec 68% de votes, de quoi as t-il peur dans de nouvelles élections...
              Il rend les gens tellement heureux qu’il devait faire 99%.  smiley  smiley


            • Spartacus Spartacus 30 janvier 13:45

              @oscar fortin

              Et Maduro et ses acolytes savent depuis bien longtemps que pour suivre la constitution Guaido devait prendre la présidence en janvier.

              Ici la police secrète a essayé de l’intimider et l’arrêter en plein trafic sur l’autoroute au mois de décembre. https://twitter.com/liliantintori/status/1084489886844026880

              Heureusement grace au buzz international de cette vidéo vue par tous les vénézuéliens il a été libéré et a pu suivre la constitution et devenir président par intérim.


            • oscar fortin oscar fortin 30 janvier 17:31

              @Spartacus : Toi qui connait si bien la constitution tu devrais savoir que l’AN est en brie de pouvoir pour ne pas s’être soumise au Tribunal suprême de justice, pas plus, d’ailleurs au Conseil national électoral. Elle a choisit de garder ses trois faux députés élus frauduleusement, plutôt que de procéder à de nouvelles élections dans les régions de ces députés faussement élus. Ce refus a eu pour effet de rendre nulle toutes les décisions de l’AN auxquelles ces faux députés ont participé. De plus le fait de ne pas reconnaitre le TSJ et celui du CNÉ, ils se soustrayaient aux principes fondamentaux de la Constitution vénézuélienne votée par le peuple en référendum. Les hors la loi, dans ce cas ce sont les députés de l’OPPOSITION, majoritaire dans les circonstances. À ce jour, ils n’ont pas fait amant honorable pour reconnaitre leur faute y tout en reconnaissant les pouvoirs constitutionnel de justice et électoral.


            • Spartacus Spartacus 31 janvier 00:32

              @oscar fortin
              Je crois que t’a pas compris tes copiés collés.

              Ton « tribunal suprême » n’est plus légal. Celui qui l’est est en exil.

              Pour éviter la démocratie, la dictature pour se sauver a créé de nouvelles institutions pour remplacer celles existantes comme l’assemblée constituante et remplacé le tribunal suprême par un autre tribunal suprême.

              Le seul « tribunal suprême » reconnu est en exil à cause du pillage du pays par Maduro et sa caste dans l’affaire Odebreicht.

              La procureure générale du Venezuela Luisa Ortega, a fui le pays avec les documents d’une société de construction Odebrecht

              sur la corruption de marchés fictifs pris par Maduro. 

              Le tribunal à l’étranger avec les magistrats menacés par la dictature et celui ci a condamné Maduro pour prise de biens illégaux sur les marchés de barrages, d’aéroports, et téléphériques.
              Maduro a été condamné. L’assemblée nationale n’a pas reconnu le limogeage de Luisa Ortega

              Maduro et sa clique sont prêt a tout et ont truqué les élections car il sait que son avenir est celui de Lula en prison.
              Les cadres de Odebreicht ont confirmé en jugement au brésil et devant le tribunal suprême en exil d’avoir donné a Maduro 35 millions de dollars.

              Même tes amis russes de RT t’expliquent que Maduro est un voleur.
              https://www.youtube.com/watch?v=AR1mBW9GhWU


            • phan 31 janvier 08:09

              @Spartacus

              Tout est dit : La Cour suprême de justice vénézuélienne en exil, nommée par la majorité de l’opposition au Parlement, a condamné le président Nicolás Maduro à 18 ans et trois mois de prison mercredi pour corruption dans l’affaire Odebrecht, a rapporté l’AFP (19/08/18).
              On voit bien que SpartaQQ passe en silence le scandale des Panama Papers chez Mossad Fonseca, et travaille pour la Blanchisseuse Rapide du Delaware des Yankees de Mierda.

            • phan 31 janvier 11:26

              @Spartacus

              La corruption est juste une autre forme de tyrannie - Joe Biden 
              Le fils de Joe Biden éclaboussé par une affaire de blanchiment en Ukraine
              Obama nomme des officiers corrompus à la tête des armées.
              Goldman Sachs pris dans un immense scandale de corruption en Malaisie.
              La fortune des Bush entachée du sang des déportés.
              .....
              Aucun blocus, aucune sanction, aucun bruit de bottes, aucune condamnation.
              Aucun impact de l’embargo économique, commercial et financier à l’égard de Cuba mis en place le 3 février 1962 : Les Motherfuckers anglo-sionistes ne sont que des Serial Loosers !

            • Spartacus Spartacus 31 janvier 11:51

              @phan
              T’as été à Cuba ?
              T’as vu une rupture de Pepsi cola pourtant sous embargo dans les hôtels à tourisme ?

              L’embargo cette éternelle excuse bidon des cocos pour ne pas avouer qu’ils sont les causes du désastre.


            • phan 31 janvier 13:09

              @Spartacus

              Il y a même du coca pour le waterboarding à Guantanamo à Cuba.
              Il ne reste que 2 états voyous qui votent encore pour l’embargo contre Cuba.
              Votre cul sur la commode comme celui de Guaido !

            • Areole 30 janvier 10:32

              La présidence de Trump représente un double intérêt :

               le pouvoir impérialiste US agit au grand jour dans toute sa brutalité, que ce soit en matière économique ou militaire,

               de ce fait même, l’imposture du personnel politique et intellectuel des pays occidentaux, qui se tenait bien au chaud dans une posture « Obama compatible », se retrouve jeté en pâture aux gueux qui leur demandent des comptes.

              En revanche, rien ne change dans le rapport de force qui détermine les allégeances des pays occidentaux à la toute puissance US.


              • oscar fortin oscar fortin 30 janvier 11:13

                Dans une entrevue accordée à Sputnik, le président Maduro déclare que trump a donné l’ordre à Duque, président de Colombie, de l’assassiner.

                https://fr.sputniknews.com/international/201901301039830241-maduro-objectif-principal-usa-venezuela-interview/


                • phan 30 janvier 11:25

                  @oscar fortin

                  ...
                  Sanctions américaines et riposte
                  Le président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé lundi qu’il engageait des poursuites contre les Etats-Unis après l’annonce de nouvelles sanctions américaines contre le groupe pétrolier vénézuélien PDVSA.
                  Selon le Trésor américain, ces sanctions qui interdisent à PDVSA de faire du commerce avec des entités américaines et gèlent ses avoirs à l’étranger ont pour objectif d’empêcher « le détournement de davantage de ressources » par Nicolas Maduro.
                  Les raffineries de Citgo, filiale de PDVSA aux Etats-Unis, pourront continuer à fonctionner. Les transactions financières passent par un compte bloqué, a précisé le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin.
                  Parallèlement, Juan Guaido a annoncé qu’il prenait le contrôle des actifs du Venezuela à l’étranger, pour éviter que Nicolas Maduro, au pouvoir depuis 2013, ne les dilapide au cas où il quitterait la présidence.
                  ....
                  Je vous laisse deviner c’est qui Le Bon, la Brute et le Truand ?

                • robert robert 30 janvier 12:18

                  le maréchal Al Sissi n’est pas un dictateur lui qui a chassé et embastillé un président élu et massacré sa population

                  à quand un massacre démocratique comme en Irak en Lybie et ailleurs 

                  depuis Chavez, le Vénézuéla est un mouton noir ; à bas le socialisme !!


                  • oscar fortin oscar fortin 30 janvier 12:32

                    @robert : vous touchez le véritable motif : le changement de régime par tous les moyens : mensonge, manipulation, assassinat, mercenaires, tricheries, guerres économiques etc.. Ils ont espérer avoir l’aval du conseil de sécurité, cette fois ça n’a pas marché. Peu importe le CS et le droit international, l’objectif demeure toujours le même : changer le régime et reprendre le contrôle de l’État et de ses richesses. 

                    S’ils noircissent tellement Maduro c’est sans doute parce qu’il est l’homme de la situation que Chavez avait si lucidement anticipé. Maduro est aux commandes de l’état avec une équipe solide et un peuple majoritaire qui le soutient et l’accompagne.


                  • Dantès 30 janvier 17:15

                    @oscar fortin

                    La modus operandi du blocus militaire si cher aux perfides anglais. Je n’oublie pas l’embargo contre l’Irak (une fois de plus orchestré par les états-uniens et les anglais, qui touchait non seulement les aliments de base, mais même les médicaments !). Entre 500,000 et 1,000,000 de morts estimés avant même qu’on commence à larguer les bombes à uranium appauvri. On estime que les couches les plus affectées étaient les plus démunis ; femmes, enfants, malades et vieillards. Ensuite ce sont les cris d’orfraie : « droits de l’homme, droits de la femme, droits des minorités et droits des enfants ». Les seuls deux droits sont d’être d’accord ou se faire massacrer. Pas étonnant donc dans que ces circonstances leurs systèmes d’exploitation aient été exportés aux quatre coins de la planète 


                  • Julot_Fr 30 janvier 12:48

                    Pour commencer, Maduro a conduit son pays a la banqueroute, c’est un fait, certe avec l’aide des sanction americaine

                    Ensuite, le Venezuala est convoite par les USA, la Chine, la Russie, quel pays est le pire ?

                    Enfain, les media mettent 100% du blame sur Trump, quand les veritable benificiaire sont en fait les multinationales occidentales (ce sont les boss de Macron)

                    Pour se faire sa propre idee, je recommende sgtreport.com


                    • Spartacus Spartacus 30 janvier 13:41

                      @Julot_Fr

                      N’importe quoi. Il n’y a eu absolument aucune sanction ni embargo avant 2017.
                      Zero nada.



                    • Spartacus Spartacus 30 janvier 16:21

                      @phan
                      Plié de rire avec le paradoxe de ta liste.

                      Une liste d’un état totalitariste qui persécute la possession de disposer de devises étrangères ses habitants, interdit les transactions en divises étrangères à sa population et pleure sur des mauvaises notations de sa solvabilité. 

                      Que des agences de notation modifient une note de pays, ça arrive même a la France. Et c’est pas un complot. Même ta banque te note. Une poule découvre une paire de ciseaux 

                      Il est ou l’invisible embargo économique dans ta liste ?

                      Bien au contraire cette liste démontre complément qu"il n’y a jamais jamais eu un embargo ni sanctions fortes contre le Venezuela avant 2017. 


                    • phan 30 janvier 16:43

                      @Spartacus

                      Un peu de compassion pour les victimes de la Démocratie au Napalm, arrêtez de faire l’apologie aux Enculés de Yankees !

                    • phan 30 janvier 17:44

                      @Spartacus
                      Dans un état totalitaire ? 2 pouvoirs en plus des 3 pouvoirs au sens de Montesquieu : le pouvoir moral et le pouvoir électoral ! Maduro est prêt pour organiser les législatives, les démocratouilles sont ils prêts ?

                      Un peu de lecture pour l’esclave des Yankees de Mierda :
                      Toutes les administrations américaines depuis George W. Bush ont introduit des sanctions supplémentaires contre le Venezuela. Les pires sont les sanctions financières qui rendent l’achat des importations nécessaires extrêmement difficile. 

                    • robert robert 30 janvier 18:03

                      @phan
                      oui, les yankees oublient facilement leurs crimes de par le monde et s’érigent en conducators blancs comme neige ; une honte !!


                    • Matlemat Matlemat 30 janvier 22:48

                      @Julot_Fr
                      C’est les nationalisation de Chavez qui on déclenché la guerre économique, tout les actionnaires étrangers ont étés payés et des dettes ont étées remboursées quand le pétrole était haut, c’est la baisse du pétrole qui a ruiné le Venezuela, pétrole qui ne va pas tarder a remonter c’est pour cela que les USA agissent.


                    • zygzornifle zygzornifle 30 janvier 14:38

                      Point commun avec Macron ....


                      • phan 30 janvier 16:11

                        @zygzornifle
                        Les génocidaires yankees plient bagage, la queue entre les jambes en Syrie et en Afghanistan, Macron et ses Benalla’ diplomates sous huit jours !


                      • nocob 30 janvier 16:20

                        Mieux vaux mourir pour l’Empereur, que vivre pour soit-même.


                        • leypanou 30 janvier 18:33

                          Portrait complet de la marionnette choisie par l’empire : l’empire a toujours su trouver des moins que rien pour l’aider dans son agenda ; il est même devenu président de l’Assemblée Nationale désormais illégale à cause d’une présidence tournante, mais comme le leader de son parti Volonté Populaire Leopoldo Lopez est en prison, c’est lui le remplaçant qui a été nommé.

                          D’après l’article, auparavant, son derrière était plus connu que son visage (les Femens montraient leurs seins, des Vénézueliens montraient leurs derrières, dont lui probablement).


                          • phan 30 janvier 18:53

                            @leypanou
                            L’article en français :

                            Juan Guaidó est le produit d’un projet d’une décennie supervisé par les formateurs au changement de régime de l’élite de Washington. Tout en se faisant passer pour un champion de la démocratie, il a passé des années à l’avant-garde d’une violente campagne de déstabilisation.
                            Avant le jour fatidique du 22 janvier, moins d’un Vénézuélien sur cinq avait entendu parler de Juan Guaidó. Il y a quelques mois à peine, le jeune homme de 35 ans était un personnage obscur au sein d’un groupe d’extrême droite politiquement marginal, étroitement associé à d’horribles actes de violence dans la rue. Même au sein de son propre parti, Guaidó avait été une figure de niveau intermédiaire au sein de l’Assemblée nationale dominée par l’opposition, qui est accusée d’outrage selon la Constitution du Venezuela.
                            ...

                          • leypanou 30 janvier 19:06

                            @phan
                            OK, merci pour le lien pour certains lecteurs. Certains que beaucoup vont le lire et auront une idée juste du type.


                          • Matlemat Matlemat 30 janvier 22:44

                            Les USA lâchent du lest au moyen orient pour se concentrer sur l’Amérique latine, a t on des exemples recents ou les sanctions ont fait plier les gouvernements recalcitrants ?

                            Le gel des avoirs vénézuélien aux USA envoie un très mauvais signal aux états qui voudraient investir aux USA.


                            • oscar fortin oscar fortin 31 janvier 10:33

                              De toute évidence le peuple vénézuélien est victime d’un pouvoir impérial qui fait tout pour que l’économie ne fonctionne pas, pour que le peuple souffre en lui supprimant les ressources nécessaires à son approvisionnements en biens de subsistance. Il peut compter sur l’appui d’un épiscopat qui fait chanter les versets de la religion pour en remettre un peu plus tous les jours contre le Gouvernement qu’il rend responsable de tous les maux que l’empire est parvenu à générer.Ils sont porteur de cet opium qui mélange religion et trahison comme porte de salut pour le peuple. En eux, je ne puis m’empêcher de voir la prostituée dont nous parle l’Apocalypse. C’est vraiment triste à voir.Ils en arrivent à se déclarer les prophètes des changements à venir. En Amérique latine, aucun coup d’État ne serait possible sans la présence de cette église prostituée. Heureusement, ce n’est pas le cas de tous les croyants est à ce titre il faut honorer le courage du jésuite Numa Molina et tous ceux qui le suivent dans son combat au service du peuple et des évangiles.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès