• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Trump soupçonne Israël ne pas vouloir la paix avec les Palestiniens (...)

Trump soupçonne Israël ne pas vouloir la paix avec les Palestiniens !

Le président des Etats-Unis avait à maintes fois dans le passé dénoncé le « manque de volonté » des Palestiniens à vouloir négocier sans critiquer Israël. Désormais c’est le tour d’Israël d’en prendre pleine la tronche.

Trump soupçonne Israël ne pas vouloir la paix avec les Palestiniens !

Incroyable mais vrai ! Donald Trump que l’on croyait inféodé à Israël surtout qu’il a franchi un pas qu’aucun président américain n’a jamais osé franchir, en reconnaissant le 6 décembre dernier Jérusalem comme capitale de l’Etat hébreu, se révèle soudainement critique de l’allié le plus proche et le plus chéri des Etats-Unis ! Dans une interview donnée au quotidien israélien « Israël Hayom » (Israël aujourd'hui), le président américain a ni plus ni moins dit ses quatre vérités à Israël, en exprimant vivement ses doutes quant à la volonté réelle des Israéliens de faire la paix avec les Palestiniens, et ses inquiétudes sur l’expansion des colonies israéliennes. Rien que ça ! « Pour le moment, je dirais que les Palestiniens ne cherchent pas à faire la paix. Et je ne suis pas complètement sûr non plus qu’Israël cherche à faire la paix », a affirmé Donald Trump, dans cette interview publiée dimanche 11 février dernier par le quotidien israélien gratuit. Le président des Etats-Unis avait à maintes fois dans le passé dénoncé le « manque de volonté » des Palestiniens à vouloir négocier sans critiquer Israël. Désormais c’est le tour d’Israël d’en prendre pleine la tronche. Comme s’il voulait tempéré ses propos, le successeur d’Obama à la Maison blanche a précisé que les relations israélo-américaines étaient « très bonnes » mais qu’un accord de paix avec les Palestiniens les rendrait « encore meilleures ». Mais ce n’est pas tout ! Trump met le doigt là où ça fait le plus mal à Israël, et la brèche par laquelle passe toutes les critiques anti-israéliennes y compris celles exprimées par les Européens : les colonies. Sur ce point, il a exprimé ses inquiétudes sur l’expansion des colonies israéliennes, bien que son administration soit beaucoup moins critique envers le sujet que celle de son prédécesseur Barack Obama. « Les colonies compliquent beaucoup la situation et ont toujours rendu difficiles toutes discussions sur la paix donc je pense qu’Israël doit être très prudent avec les colonies », a dit M. Trump sur un ton des plus sceptiques. Visiblement Trump qui attendait un renvoi de l’ascenseur de la part du gouvernement Netanyahu après le lui avoir envoyé le 6 décembre commence à perdre patience. Alors que les élections de mi-mandat du 6 novembre prochain seront selon les analystes synonymes d’une débâcle pour les Républicains. « Les sondages nationaux montrent une avance de 10 points pour les démocrates quand on demande aux Américains pour quel parti ils voteront en novembre prochain, explique Steven S. Smith, professeur en sciences politiques à la Washington University de Saint-Louis, dans le Missouri. Cette tendance se soldera par une perte d'au moins 30 sièges pour les conservateurs, une défaite suffisamment importante pour que le Parti républicain perde sa majorité à la Chambre des représentants. Les Républicains ont donc raison d'être très nerveux ces jours-ci ».

RENVOI D’ASCENSEUR

Ainsi passée l’année de grâce à la présidence du pays le plus puissant du monde, Trump revient doucement sur terre en se rendant à l’évidence, comme tous ses prédécesseurs. L’évidence que le différend israélo-palestinien est le plus complexe n’ait jamais existé depuis la création de l’ONU. Un problème qui a besoin de sagesse et de prudence pour se faire solutionner et non pas d’effets d’annonce ou de décisions à l’emporte-pièce. Sans perdre de vue que l’on ne peut être contre 98 % du monde en piétinant le droit international et prétendre à le diriger. Du Trump qui doute et qui n’est plus sûr de lui-même est enfin arrivé. Un peu trop tard mais ça pourrait faire énormément du bien et à l’image d’une Amérique errante et perdue dans ses contradictions et au processus de paix israélo-palestinien, gelé depuis 2010 pour être au point mort le 6 décembre 2017 après que les Palestiniens aient déclaré ne plus vouloir des Etats-Unis comme médiateur et parrain des négociations avec Israël. Ne dit-on pas que le doute est le commencement de la sagesse ? « Je ne sais franchement pas si nous allons même avoir des pourparlers. (...) Je pense qu’il serait très bête pour les Palestiniens comme pour les Israéliens de ne pas parvenir à un accord », a affirmé Donald Trump, ajoutant qu’il s’agit « d’une opportunité unique qui ne se représentera pas ». Autrement dit un mauvais accord c’est mieux qu’un bon désaccord. Autrement dit encore : vaut mieux le statu quo qui a régné depuis 20 ans quo que le statu KO qui a commencé en décembre dernier. Question de sagesse.

http://chankou.over-blog.com/2018/02/trump-soupconne-israel-ne-pas-vouloir-la-paix-avec-les-palestiniens.html


Moyenne des avis sur cet article :  4.9/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

134 réactions à cet article    


  • Christian Labrune Christian Labrune 13 février 10:50

    à l’auteur,
    A votre place, je ne me hâterais pas de tirer des conclusions de la déclaration de Trump ! C’est beaucoup trop tôt, et la télévision israélienne se perd en conjectures sur les intentions. Moi aussi.

    En tout cas, vous ne pouvez pas parler de « colonies ». La Judée et la Samarie recouvrent à peu près les anciens royaumes de Juda et d’Israêl, qui n’étaient pas, me semble-t-il, dans le premier millénaire avant notre ère, des possessions de l’Empire du Milieu ou de quelque autre civilisation non-juive.

    Il semble que les Américains et les Russes tentent de se mettre d’accord sur la question du conflit israélo-palestinien. Abou Mazen était hier à Moscou. Ironiquement, Poutine lui a transmis le bonjour de Trump. Ces deux grandes puissance ont un intérêt commun : faire en sorte qu’Israël reste une zone de stabilité pour tout le Moyen-Orient, et les Palestiniens qui ont depuis longtemps perdu les pédales n’auront plus qu’à bien se tenir.

    Ce qui s’est passé ces derniers jours : incursion d’un drone iranien au-dessus du territoire israélien immédiatement détruit. Et tout de suite après plus d’une dizaines de frappes chirurgicales en Syrie sur des sites stratégiques iraniens, cela crée une situation de tension dont on ne peut pas savoir ce qui résultera. Tsahal se prépare à la guerre, répétant sans cesse que la question n’est pas de savoir si elle aura lieu, mais quand.

    La perspective n’est guère réjouissante, mais après un conflit qui paraît assez inévitable si les Russes n’y mettent pas bon ordre (ils sont à peu près les seuls à pouvoir faire pression sur l’Iran) la situation ne sera plus du tout la même, surtout si le Hamas commet l’imprudence de s’en mêler. Je ne vois donc pas qu’il y ait la moindre raison de se réjouir des déclarations de trump ou de s’en inquiéter exagérément : tout cela n’est qu’un épiphénomène.


    • Ben Schott 13 février 11:01

      @Christian Labrune
       

      « la télévision israélienne se perd en conjectures sur les intentions. Moi aussi. »
       
      Ce qui ne vous empêche pas d’enchaîner avec un petit cours de géopolitique pour les nuls, façon Bernard Guetta...
       


    • pipiou 13 février 13:39

      @Christian Labrune
      « Tsahal se prépare à la guerre »  smiley 

      Depuis sa naissance le nouvel Israel est guerre ... ça fait déjà 70 ans.

      Non Tsahal ne prépare pas la guerre ; Tsahal fait la guerre depuis toujours.
      Reste la question : le nouvel Israel EST-IL la guerre ?


    • Cyrus Cyrus 13 février 14:42

      @Christian Labrune

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Tribus_d%27Isra%C3%ABl#/media/File:12_tribus_de_Israel_fr.svg

      Mensonge flagrant , on voit très nettement Judée/Israël entourée des autre peuple semites y compris les palestinien/philistin .
      A cet epoque la religion juive n’ existe pas encore .Exil à Babylone, naissance du monothéisme juif, -587 à -517

    • Julien Esquié Julien Esquié 13 février 16:30

      @Christian Labrune

      Le Kilimandjaro de pensée a encore parlé. Admettre que Jérusalem est la capitale d’Israël était une évidence (était-il opportun de la dire ? c’est une autre question). Noter qu’Israël - en tout cas le gouvernement actuel - ne veut pas la paix avec les palestiniens en est une autre.
      Il se pourrait bien qu’un soir, aux alentours de minuit, le grand homme tweete qu’il fait nuit.


    • Christian Labrune Christian Labrune 13 février 16:46

      @Cyrus
      Je ne saurais trop vous conseiller la lecture de l’excellent bouquin d’Abraham Cohen : Le Talmud. Ca vous permettra d’avoir une petite idée de la chronologie. La compilation des textes qui constituent la Bible hébraïque commence dès le VIIIe siècle avant notre ère et ne part pas de rien. Il y a toute une tradition orale antérieure, et bien des textes qui se sont perdus. Je vous rappelle, en outre, que le temple de Salomon, c’est le Xe siècle avant notre ère !

      Si vous voulez quelques lumières sur les origines du judaïsme, il faudra remonter jusqu’à Moïse, sous le règne de Mineptah. Dans son Histoire de l’Egypte antique, Nicolas Grimal écrit (p340) : "tout le monde s’accorde aujourd’hui pour situer l’Exode au plus tard sous le règne de Mineptah qui, pour certains, serait mort en poursuivant les Hébreux« . C’est-à-dire vers -1203. 

      Vous devez confondre ce que vous appelez »la naissance du monothéisme juif" avec l’apparition de la synagogue et de la tradition talmudique ; tout cela dérive de l’enseignement d’Esdras à Babylone, et se développera, effectivement, après le retour de l’exil.


    • Eric F Eric F 13 février 19:37

      @Christian Labrune
      Et avant d’être juives ces régions étaient cananéennes, baser des prétentions territoriales sur l’antiquité est la plus exubérante posture que l’on ait vu en matière de revendication territoriale, et en justifiant comme vous faites l’appropriation de territoires par une puissance occupante, vous montrez que les craintes du reste du monde sur le caractère expansionniste des gouvernements israéliens sont totalement fondées. La propagande à des limites, il faut exprimer des arguments « opposables » et non des lubies.


    • Eric F Eric F 13 février 20:58

      A vrai dire, la question de la date de naissance du monothéisme n’a aucun rapport, ni de près ni de loin, avec des délimitations territoriales trente siècles plus tard....


    • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 13 février 21:10

      @Christian Labrune Malheureusement pour vous la charte des Nations unies n’est pas la Bible


    • Christian Labrune Christian Labrune 13 février 22:15

      @Abdelkarim Chankou
      Vous ne pensez pas qu’il est peut-être un peu tard, pour les Palestiniens, de se préoccuper de la Charte des Nations Uniies ? Je crois bien que le « Machin » aura été créé juste après la guerre, en 45. Deux ans plus tard, l’ONU toute jeune encore avait préconisé un partage de la Palestine, c’est-à-dire une solution des plus pacifiques, et qui eût été garantie par le droit international.

      Je crois me souvenir qu’en mai 48, le lendemain du jour où prenait fin le mandat britannique, et deux jours après la proclamation de l’état d’Israël par ben Gourion, les armées arabes coalisées se lançaient dans une guerre qui devait faire prévaloir le DROIT DU PLUS FORT lequel, comme chacun sait, n’a du droit que le nom. L’objec(tif de la guerre, comme plus tard encore en 67, était d’exterminer ou de chasser les Juifs installés entre la mer et le Jourdain. Si ceux qu’on n’appelait pas encore les Palestiniens avaient été les plus forts, ils auraient fait valoir le fait accompli et profité sans le moindre scrupule de leur victoire militaire.

      Depuis, vaincus à chaque fois qu’ils essaient de recommencer leurs exactions, ils pleurnichent et se posent en victimes, mais c’est surtout de leur connerie qu’ils sont victimes. Ils payent au quotidien des tueurs pour massacrer des femmes et des enfants, et je n’éprouve pas la moindre estime pour un peuple qui se comporte d’une manière aussi méprisable. Ce qui leur arrive, ils l’ont voulu et ils l’ont entièrement mérité.

      S’agit-il de leur faire subir le sort qu’ils avaient rêvé et qu’ils rêvent encore d’infliger aux Israéliens ? Même pas. Tout ce qui leur est demandé, c’est de cesser d’emmerder le monde, de commencer à construire quelque chose d’intelligent après soixante-dix années de destructions imbéciles.


    • pipiou 13 février 22:35

      @Christian Labrune
      Et 3 ans plus tard les israeliens dégommaient un émissaire de l’ONU ...

      Quand un Etat nouvellement créé par l’ONU tue un représentant de ce même ONU c’est le Doigt du plus fort ?


    • Christian Labrune Christian Labrune 13 février 22:52

      @Eric F
      Si vous craignez l’expansionnisme, vous feriez mieux de vous occuper des ambitions hégémoniques de l’Iran actuel. dont le Liban, la Syrie, l’Irak, ne sont déjà plus que des colonies, et peut-être demain un Yémen très bien placé pour contrôler Bab el Mandeb. Vous feriez mieux de vous préoccuper aussi de la politique du Mussolini des Turcs rêvant d’infliger aux Kurdes le même traitement qu’aux Arméniens après 1915.

      Je vous recopie ci-dessous un morceau du Petit Livre Vert qu’on doit à l’abruti de Neauphle-le-Château. Vous allez me dire qu’on est là en présence d’un cas aussi pathologique et délirant que celui d’Hitler à l’époque de l’opération Barbarossa, et que ces deux-là sont morts, fort heureusement. Il reste que la politique actuelle de l’Iran est l’exacte application de ce beau programme et que lorsque les missiles auront une portée suffisante, c’est-à-dire dans huit ans, si on n’arrête pas ces cons à temps, ils seront nucléarisés, les missiles, et ils viseront l’Europe tout autant qu’Israël.

      Khomeiny :
      "La guerre sainte signifie la conquête des territoires non musulmans. Il se peut qu’elle soit déclarée après la formation d’un gouvernement islamique digne de ce nom, sous la direction de l’Imam ou sur son ordre. Il sera alors du devoir de tout homme majeur et valide de se porter volontaire dans cette guerre de conquête dont le but final est de faire régner la loi coranique d’un bout à l’autre de la Terre. Mais que le monde entier sache bien que la suprématie universelle de l’Islam diffère considérablement de l’hégémonie des autres conquérants. Il faut donc que le gouvernement islamique soit d’abord créé sous l’autorité de l’Imam afin qu’il puisse entreprendre cette conquête qui se distinguera des autres  guerres de  conquête injustes et tyranniques faisant abstraction des principes  moraux et civilisateurs de l’Islam."

      Pensez-vous que l’objectif d’Israël soit d’annexer prochainement le Liban, la Jordanie, l’Egypte, les états du Golfe, l’Iran et ses colonies, la Turquie et même l’Europe ? Si vous avez des textes émanant de l’état major israélien qui révèlent un projet de cette nature, faites-nous en profiter.


    • Cyrus Cyrus 13 février 22:53

      @Christian Labrune

      Je le lirait avec plaisir , de même que les autres sources de la régions que je pourrais trouver .

      La compilation des textes qui constituent la Bible hébraïque commence dès le VIIIe siècle avant notre ère et ne part pas de rien.

      Une tradition très ancienne as été rassemblé , a cette époque mais comme le dit plus pas , il s’ agit de fragment cananéen , ainsi que babylonien (le déluge de Gilgamesh par exemple .ce n’ est pas parce que c’ est dans les texte que c’ est judaique .

      On ne peut non plus se baser sur ce qui s’ est perdu , puisque par definition on ne peut pas en lire pour l’ instant le contenus .Esperons qu’ on les retrouvera un jours ...
      Peut être aux archive du vatican ? ... ou dans un coin perdu d’ Egypte ...D’ irak ?

      Vous devez confondre ce que vous appelez »la naissance du monothéisme juif" avec l’apparition de la synagogue et de la tradition talmudique ; tout cela dérive de l’enseignement d’Esdras à Babylone, et se développera, effectivement, après le retour de l’exil.

      Vous cernez bien la période dont je parle , Mais nous l’ interprétons différemment ...
      pour moi les cananéen pratiquait le proto-judaisme , Beaucoup de changement ont lieu après , de même qu’ il y aura ensuite bien d’ autre phase et période pour arriver au judaïsme actuel .

      Bonne soirée


       


       .

    • Ben Schott 14 février 05:16

      @Christian Labrune
       

      « je n’éprouve pas la moindre estime pour un peuple qui se comporte d’une manière aussi méprisable. Ce qui leur arrive, ils l’ont voulu et ils l’ont entièrement mérité. »
       
      Il la veut la guerre, le petit Dupont-Labrune !
       
      Essuyez-vous, vous suintez la haine...
       
      Et tiens, puisque vous citez Ben Gourion, voilà ce qu’il disait : « Si j’étais un leader Arabe, je ne signerais jamais un accord avec Israël. C’est normal ; nous avons pris leur pays. Il est vrai que Dieu nous l’a promise, mais comment cela pourrait-il les concerner ? Notre dieu n’est pas le leur. 
      Il y a eu l’antisémitisme, les Nazis, Hitler, Auschwitz, mais était ce leur faute ? Ils ne voient qu’une seule chose : nous sommes venus et nous avons volé leurs terres. Pourquoi devraient t-ils accepter cela ? »
       


    • Eric F Eric F 14 février 11:28

      @Christian Labrune
      Rigolo, cette manière de toujours dire « regardez ailleurs », l’Iran en tout cas n’a pas annexé de territoire par rapport aux frontières qui lui sont internationalement reconnues, et a contribué à la lutte contre EI qui menaçait la région et le monde. Les questions d’influence sont d’une autre nature, par exemple l’AS sur les régimes sunnites, l’Iran sur les pays à forte présence chiite, la Russie sur les régions russophones périphériques, ou encore Israël sur les USA.


    • Odin Odin 14 février 11:51

      @Christian Labrune

      « Si vous craignez l’expansionnisme, vous feriez mieux de vous occuper des ambitions hégémoniques de l’Iran actuel. »

      Pourquoi réserver l’expan-sionnisme à l’Iran ?

      Le plan Oded Yinon est pour vous une fable pour enfants ?

      Le nombre croissant d’israélites refusant le grand Israël du Nil à l’Euphrate n’existe pas ?

      http://www.cercledesvolontaires.fr/2015/11/13/eretz-israel-le-funeste-plan-oded-yinon/


    • Christian Labrune Christian Labrune 14 février 12:18

      @Cyrus
      De tous les peuples minuscules qui se sont croisés il y a plus de trois mille ans entre la Méditerranée et le Jourdain, combien ont édifié une civilisation cohérente, mis à part ceux qui ont construit puis commenté le récit biblique ?

       Il ne reste pas grand chose de ces petits peuples vaincus qu’évoquent les livres de Josué et des Juges. Ils ont disparu ou bien ils ont été absorbés. L’histoire à moitié réelle à moitié mythique de la Bible n’aura pas servi de modèle seulement aux Juifs qui auront répété rituellement pendant près de deux millénaires : « l’an prochain à Jérusalem ! », c’est sur elle que s’est également édifiée la civilisation occidentale judéo-chrétienne. Le monde civilisé de l’Europe procède autant de Jérusalem que d’Athènes, et les noms des moindres bourgades de l’Israël d’aujourd’hui, on les rencontre à toutes les pages de la Bible. Pour des Occidentaux, qu’ils soient chrétiens ou athées comme c’est mon cas, contester les droits des Juifs sur les terres qui sont à l’origine d’une civilisation que nous partageons avec eux, cela reviendrait donc à dynamiter les murs de soutènement de l’immeuble où on l’habite. Le vote à l’ONU contre la déclaration de Trump sur Jérusalem était donc l’équivalent d’un suicide de l’intelligence organisé par des imbéciles totalement incultes.

      En Israël se sont sédimentées toutes les cultures du monde ; c’est l’équivalent d’une immense bibliothèque. Toutes les religions y ont droit de cité parce que les institutions du pays sont démocratique et ouvertes sur l’universalité. C’est une chance que la guerre de 48 ait restitué aux Juifs leur souveraineté. S’ils avaient été écrasés par les armées arabes coalisées, d’une part il n’y aurait pas plus de Juifs en israël qu’il ne s’en trouve aujourd’hui dans les pays du Maghreb (il n’y en a plus en Algérie) mais d’autre part, il y a très longtemps que le fanatisme islamique de ces vingt dernières années se serait employé à faire disparaître tout ce qui procède de la jahiliya pour faire triompher le tout-islam.

      Tel Aviv et Jérusalem à l’heure qu’il est ressembleraient à Gaza, à Mossoul ou à Raqqa : des champs de ruines.
       


    • Christian Labrune Christian Labrune 14 février 12:20

      ERRATUM
      L’immeuble où L’ON habite
      et non pas « l’immeuble où on l’habite » ! Excuses.


    • Christian Labrune Christian Labrune 14 février 12:41

      Le nombre croissant d’israélites refusant le grand Israël du Nil à l’Euphrate n’existe pas ?
      ===================================================
      @Odin
      Cela me semblerait une excellentes chose pour ces peuples, mais il ne faut pas rêver, et cela ne sera jamais possible. Dans le monde musulmans, les minorités sont écrasées. C’était la dhimmitude dans les territoires qui dépendaient de l’empire ottoman ; depuis cinquante ans, on laisse plutôt aux minorités le choix entre la valise et le cercueil. En revanche, en Israël, les non-juifs bénéficient d’une citoyenneté pleine et entière. Comparez par exemple le sort des populations syriennes depuis les premières répressions organisées par Bachar el-Assad lors des printemps arabes, au sort des Arabes israéliens. Les uns se sont fait massacrer, ont dû s’exiler. Les autres auront vécu à peu près aussi paisiblement que nous en France.
      A l’époque où on négociait encore pour la création d’un état palestinien, on a consulté les habitants de bourgades israéliennes majoritairement arabes. Ne préfèreraient-ils pas, ces minoritaires, être rattachés à un état palestinien ? Pas si fous, ils préféraient évidemment continuer à vivre dans un système démocratique.


    • picpic 14 février 12:45

      @Christian Labrune

      quelques détails dans votre texte révèle largement le fond de votre pensée.
      Le terme « frappe chirurgicale » est une saloperie de novlangue que les manipulateurs utilisent pour donner l’impression que leurs bombardements sont « propres ».
      les méchants ça bombarde et les gentils ça fait des frappes chirurgicales...

      autre détail, le drone était sur le plateau du golan et il n’y a qu’Israël sur terre qui prétend que c’est son territoire...https://fr.wikipedia.org/wiki/Plateau_du_Golan


    • Laulau Laulau 14 février 13:42

      @Christian Labrune
      "En tout cas, vous ne pouvez pas parler de « colonies ». La Judée et la Samarie recouvrent à peu près les anciens royaumes de Juda et d’Israêl,"

      Et qui occupait ces terres il y a trois mille ans ? Qui sait peut-être des corses, des basques, on ne sait pas.... Les chameaux ont une bonne chance de pouvoir revendiquer un morceau de Palestine. Je sais pas si vous vous rendez compte, mais en remontant ainsi dans le temps, Marseille, colonie de Phocée, pourrait être revendiquée par la Turquie.


    • Eric F Eric F 14 février 16:32

      @Christian Labrune
      « Cela me semblerait une excellente chose pour ces peuples ». Le mépris des autres peuples et la prétention à les mettre sous sa tutelle relève du racisme et du colonialisme.
      Le fait qu’il y ait des citoyens français d’origine arabes ne signifie pas que l’ensemble des arabes souhaitent être sous tutelle française, eh bien il en va de même vis à vis d’Israël

      Concernant la Syrie, les minorités soutiennent Bachar contre le totalitarisme takfiriste.


    • Ben Schott 14 février 17:51

      @Christian Labrune
       

      « De tous les peuples minuscules qui se sont croisés il y a plus de trois mille ans entre la Méditerranée et le Jourdain, combien ont édifié une civilisation cohérente, mis à part ceux qui ont construit puis commenté le récit biblique ? »
       
      Ah bon ? Ceux qui ont « construit puis commenté le récit biblique » (j’aimerais bien savoir le sens de cette remarque) ont « édifié une civilisation cohérente » ? En quoi « une civilisation » et en quoi « cohérente », je vous prie ?
       
      Vous n’arriverez jamais à faire un parallèle entre le ghetto de Varsovie et Gaza, tout simplement parce qu’il n’existe aucun traitement contre la haine, Labrune.
       


    • Panoramix Panoramix 14 février 21:56

      @Christian Labrune
      "De tous les peuples minuscules qui se sont croisés il y a plus de trois mille ans entre la Méditerranée et le Jourdain, combien ont édifié une civilisation cohérente, mis à part ceux qui ont construit puis commenté le récit biblique« 
      Plus personne hormis vous et quelques intégristes ne considèrent le »récit« biblique comme une narration historique, mais comme une épopée mythique historicisée a posteriori. La civilisation cananéenne a évoluée vers la civilisation hébraïque de manière progressive, sans combat ni conquête guerrière, les divinités locales cohabitaient avec les religions des pays avoisinants, le Tanakh montre du reste l’emprise des autres religions et la »lutte idéologique« des prophètes et des monarque pour promouvoir dans tout le peuple une religion nationale monothéiste (non universelle en ses débuts).
      Que ceci soit dans le cadre d’une »révélation" ou pas relève du domaine de la foi, qui concerne alors l’aspect théologique des textes, et non pas le littéralisme de la saga

      Il y a une implantation juive historique dans la région, et une implantation arabe devenue fortement majoritaire depuis plus d’un millénaire, d’où le partage.
      La civilisation israélienne contemporaine est bien davantage de nature occidentale qu’hébraïque
      (même concernant les ultra-orthodoxe, plus proche du moyen âge que de l’antiquité). Le judaïsme n’a que très peu influencé l’occident helléno-latin, ses apports ont été quasi exclusivement au travers du christianisme.


    • pipiou 15 février 11:27

      @Ben Schott
      Labrune ne connait pas les egyptiens, ni les babyloniens.
      ça montre le niveau de culture du gars.


    • Analis 15 février 21:34

      @Christian Labrune

      Comparez par exemple le sort des populations syriennes depuis les premières répressions organisées par Bachar el-Assad lors des printemps arabes, au sort des Arabes israéliens.

      Vous êtes toujours autant négationniste, répétant encore les mêmes mensonges grotesques provenant de la propagande goebellesienne occidentale (et sioniste). La répression de Bachar Al-Assad dont vous parlez n’a jamais existé que dans votre imagination fertile et celle des menteurs des hautes sphères des États impérialistes en question, dignes héritiers du nazisme. Les vrais massacres de Syrie comme de Libye et d’Irak ont été commis à leur instigation, par les terroristes qu’ils soutenaient (et que vous soutenez, par là-même, par bêtise, par aveuglement, ou par conviction, au même titre que vos amis sionistes admirateurs de daechistes enfermés dans une forteresse du 1er siècle ou de prophètes égarés dans un monstre marin). Sans compter que face à des insurgés armés jusqu’aux dents, chose à laquelle les Israéliens n’ont jamais été confrontés, il n’y a aucun doute qu’ils n’auraient absolument pas la retenue que les syriens ont eu ; avec Tsahal, ç’aurait été le massacre généralisé et le rasage de villes entières. On retrouve le même aveuglement doublé du même fanatisme dans votre désir extraordinaire de considérer la présence de royaumes juifs il y a trois mille ans comme une base à la revendication d’un État juif de nos jours, une telle aberration logique qu’il ne vaut même pas la peine d’en discuter. Si ce n’est que la seule chose à en conclure, c’est qu’il faut de toute urgence que vous militiez pour la restitution des USA aux amérindiens, qui en feraient un pays beaucoup plus sain au passage, pour la restauration du duché de Bourgogne, le retour de la Sicile et de la Calabre à la Grèce, et quantité d’autres tâches passionnantes du même ordre.

      Enfin, il faut quand même bien que vous finissiez par vous mettre à jour des connaissances historiques : les royaumes de Juda et d’Israël n’étaient pas juifs, pour la toute simple raison qu’il y a 2700 ans, il n’y avait pas de juifs. Le judaïsme n’a commencé à apparaître que deux siècles plus tard. En fait,en suivant votre « logique », les Grecs et les Égyptiens ont plus de droits sur la terre de Palestine que les juifs (qui ne constituent de toute façon pas un peuple).


    • Garibaldi2 16 février 04:01

      @Christian Labrune

      ’’je n’éprouve pas la moindre estime pour un peuple’’

      Merci de reconnaître que les Palestiniens sont un peuple, c’est un bon début  ! Que doit-il construire d’intelligent ? Un aéroport ? Comme celui de Gaza, inauguré par Arafat et Clinton et détruit par les bombardements israéliens ? Exploiter ses gisements maritimes de gaz au large de Gaza ? Bloqué par Israël. Des lotissements d’habitation en Cisjordanie, où AUCUN permis de construire n’est accordé à un Arabe par l’autorité occupante ? Un grand port de pêche à Gaza, où les pêcheurs sont cantonnés à l’exploitation de quelques miles marins ?

      Pour info, la guerre de 1967 a commencé par une attaque, sans ultimatum, d’Israël contre les bases aériennes égyptiennes. Ca avait déjà été le cas en 1956 lors de l’opération montée avec la complicité de la Grand-Bretagne et de la France. Vous ne trouverez pas 1 historien israélien, digne de son diplôme, pour dire le contraire. Et le coup de la guerre ‘’préventive’’ …. a fait long feu !

      Pour rappel, Israël n’a jamais respecté AUCUNE résolution de l’ONU, et même pas celle instaurant un partage de la Palestine mandataire !

      A noter que Staline a voté oui à la reconnaissance de l’indépendance d’Israël. J’espère qu’Israël lui en a été reconnaissant en lui érigeant une statue !

      Votre phrase ; ’’Ce qui leur arrive, ils l’ont voulu et ils l’ont entièrement mérité.’’ est digne d’un Goebbels.


      Votre bêtise crasse soutenant votre négation de la réalité historique vous pousse à avancer des arguments digne de la propagande hitlérienne qui estimait que les Juifs n’étaient pas des citoyens allemands à part entière.

      C’est ce que vous dites en reprenant à l’envi, en bon sioniste, la thèse d’un peuple juif historiquement propriétaire de la Palestine, et qui aurait donc toujours été un corps étranger au seing des pays européens. Thèse nazie, reprise d’ailleurs par la crapule raciste Avigdor Lieberman (dont vous êtes un grand admirateur) qui déclare : ’’Il est peut être temps de dire aux Français juifs, ce n’est pas votre pays, ce n’est pas votre terre. Quittez la France et venez en Israël. Avec toutes les difficultés que cela implique, si vous voulez rester juif et être sûr que vos enfants et petits-enfants restent juifs, faites votre aliyah en Israël’’. Je n’ai pas souvenir que ni vous, ni le Crif (qui ne s’était fendu que d’un timide communiqué parlant de propos ‘’excessifs et inexacts historiquement’’ !) n’aient appelé à manifester en masse contre une telle déclaration scandaleuse basée sur une vision racialiste de la communauté nationale dont les Français juifs font partie.

      Au fait, ça veut dire quoi : ’’restent juifs’’ ? La France interdit aux Juifs de vivre leur religion et leurs coutumes ? Il y a des conversions forcées ? Il y a des pogroms ? Les crimes et délits commis contre les Juifs sont impunis ?


      @ l’auteur : vous rêvez, Trump ne se mettra jamais l’AIPAC à dos.


    • Christian Labrune Christian Labrune 16 février 11:19

      . La répression de Bachar Al-Assad dont vous parlez n’a jamais existé que dans votre imagination fertile et celle des menteurs des hautes sphères des États impérialistes en question, dignes héritiers du nazisme.
      ...................................................................... ..........
      @Analis
      Et la terre, elle est sphérique ou elle est plate ?
      plutôt plate, non ?


    • Analis 16 février 13:26

      @Christian Labrune
       Pas de souci, je veux volontiers croire que vous, vous la croyez plate (comme vos amis daechiste de 73 enfermé dans une forteresse ou faux prophète égaré dans un monstre marin) ! Comme tous les amateurs de versions officielles bidons, d’ailleurs...


    • Jonas 16 février 16:15

      @Abdelkarim Chankou
       

      Le Coran non plus , même si contrairement à la Bible et aux Evangiles est un attribut divin c-à d, coéternel à Allah. Le livre saint des juifs comme celui des chrétiens sont dus à des hommes avec leurs forces et leurs faiblesses. Dieu n’est pour rien. Avec ce que lui font subir les musulmans , je crois qu’il doit avoir honte de sa création. C’est une des raisons , pour lesquelles il est aux abonnés absents. 

      La Charte des Nations unies , ne donne aucun droit au Maroc de s’accaparer d’un territoire comme le Sahara occidental, en muselant sa population et en édifiant une barrière de sécurité. Vous critiquez israël , mais vous l’imiter . La différence c’est qu’Israël n’interdit pas à la presse du pays d’aborder le sujet palestinien et nombre de journalistes étrangers sont installés a Jérusalem ,pour faire leur boulot , aucun n’est inquiété ni enfermé en prison , comme cela se fait au Maroc, où la moindre critique de la position de la monarchie vaut la présence du makhzen , sans avocats, et sans la presse.

      Votre pays aime beaucoup les palestiniens ,parce qu’ils sont loin , en revanche pour accueillir quelques syriens , lui , et l’Algérie palabrent pendant des semaines pendant que les femmes , les hommes et les enfants grelottent de froid et meurent de faim. Vive la solidarité Arabe ! 

      Si vous êtes comme vous le prétendez , un journaliste professionnel , ce dont j’en doute. Car dans les pays arabo-musulmans , un journaliste est un fonctionnaire et de refait devient automatiquement le porte parole de la politique du régime en place sinon. Je ne veux pas vous rappeler le cas de« Tel Quel ». 

      Pourquoi n’abordez-vous pas l’occupation du Sahara occidental ? 
      J’aimerai comme certains internautes connaître votre opinion sur le différend de votre pays et de l’Algérie sur ce conflit ? 

      Celui de cette UMA ( Union du Maghreb Arabe ) qui est toujours reportée aux calendes grecs, et les raisons de ce retard ? 

      La Palestine , comme le disait feu le roi Hassan II « Est un aphrodisiaque des pays arabes ».

       Quand , ils sont incapables de résoudre leurs problèmes internes et comme aujourd’hui , les nombreux conflits entre eux , ils sortent leur joker , la Palestine , ça ne mange pas de pain et puis ça détourne la « rue Arabe » de ses maux. 

      En Tant que marocain , vous avez déjà beaucoup a fait avec le Rif et ses contestations sociales , sans fins et les nombreux bidonvilles de Casablanca , qui sont des nids de terroristes islamiques. Parler de la Palestine , n’est pas un remède contre vos nombreux tracas. Depuis le temps , vous devriez le savoir. 


    • Jonas 16 février 17:10

      @pipiou

       Non Israël est en guerre depuis un siècle contre ses ennemis arabo-musulmans, parce que cette région n’est pas un havre de paix et ne l’a jamais été.

      Parce que le Moyen-Orient est la région la plus volatile du monde et ses habitants ( a part ceux d’Israël) subissent l’oppression la plus violente de leurs dirigeants dans le seul et unique but, est de rester au pouvoir , quitte à détruire le pays ( voir Bachar Al-Assad , qui a succédé à son père à la suite d’un coup d’Etat, les 500 000 morts et les destructions des villes n’ont aucune importances) . 

      En 1939,un syrien Shakib Aslan avait écrit un livre qui fait impression , aujourd’hui 2018, par sa justesse<< Pourquoi les Musulmans ont-ils régressé , alors que d’autres ont progressé >> , il n’es plus là pour voir la réussite dans cette région du petit pays d’Israël. 

      Depuis 1948, le monde arabo-musulmans ,a subi 62 révolutions qui sont plus ou moins couronnées de succès et 73 furent des échecs retentissants , dont la dernière révolution est celle du mal nommé « printemps arabe ».

      Dans le monde arabo-musulman qui entoure Israël , pratiquement tous ont des systèmes de parti unique ( les autres sont des partis sous-marins , a la solde des régimes en place) Dans cette région , peuplé d’arabo-musulmans , les révolutions sont des moyens les plus communs d’atteindre le pouvoir et les assassinats les moyens les plus répandus d’expression politique. Depuis 1948, 36 ( trente -six ) Chefs d’Etat ont été assassinés en plus de 150 autres assassinats politiques ont été enregistrés. 

      Depuis 1948 , il y a eu quatre guerres Israélo/Arabes ( 1948/56/1967 et 1973) contre plus de 30 ( trente ) guerres inter-arabes sans compter les guerres civiles 

      Sur France/culture de mars 2016 , Henry Laurens avait déclaré , que la guerre civile en Syrie avec 340 000 morts à l’époque , avait fait trois ( 3) fois plus de morts que les guerres israélo/Arabes en un siècle. La guerre civile en Algérie avait fait , 200 000 morts, celle du Liban, 150 000 morts , la guerre Iran/Irak plus d’un million de morts 

      Heureusement qu’Israël est un pays puissant et peut se défendre dans cette région , où la vie n’a pas d’importance , même entre « frères » de même religion , coutumes, moeurs , valeurs islamiques etc. 




    • pipiou 18 février 15:20

      @Jonas
      Israel est quand même en guerre depuis sa naissance il y a 70 ans.
      C’est un fait..... Allô Jonas, y a quelqu’un ?

      Israel est le pays le plus militarisé au monde.
      3 ans de service militaire, 4 eme armée du monde, puissance nucléaire non avouée.
      Foyer géographique le plus instable au monde.

      Oui c’est difficile à reconnaitre, on a bien vu que ça vous faisait mal au cul.

      Alors vous avez besoin de trouver un bouc émissaire : l’arabo-musulman.

      Ecrivez votre Mein Kampf et le farce sera complète.


    • Alren Alren 18 février 17:42

      @Christian Labrune

      Vous n’avez pas encore compris que les Israéliens qui ont colonisé le territoire qu’ils occupent aujourd’hui ne sont pas les descendants des Juifs de l’Antiquité ?
      Ceux-ci se sont convertis à l’arrivée sanglante des conquérants musulmans et sont aujourd’hui le peuple palestinien ! les conquérants arabes ont poursuivis leurs conquêtes vers l’ouest et furent peu nombreux à se mêler à la population locale.

      Quand l’ONU a proposé le partage de la Palestine, c’était sous le choc de la culpabilité des Européens devant la Shoah et parce que le préjugé que des gens venant d’une civilisation « moderne » apporteraient un « plus » aux habitants « attardés » d’un territoire aride et mal cultivé.

      Les choses ont hélas tourné autrement : rejet religieux par les musulmans des juifs, violence en retour des colons, voleurs de terre.


    •  Mohamed Takadoum. Mohamed Takadoum. 19 février 01:14

      @Jonas Au lieu de répondre aux arguments des commentateurs qui ont expliqué que les juifs ne peuvent prétendre à aucun droit sur les territoires palestiniens héritiers des cananéens premiers habitants de ces territoires, vous lancer à l’auteur un conflit monté de toute pièces pour déstabiliser ce pays. Le Maroc a été le seul pays au monde qui a connu deux colonisateurs. Au nord et au Sud l’Espagne et l’intérieur du pays la France. 


    • Massada Massada 13 février 11:08

      Il faut remettre les déclarations de TRUMP dans leur contexte. 

       
      Trump met la volonté de paix d’Israël en doute parce que les Arabes exigent des concessions territoriales impossibles à satisfaire ; ils veulent prendre toujours plus de terres juives sans rien donner en échange que leur mauvaise foi.
       
      Trump l’a très bien compris et estime que dans ces conditions, Israël n’est pas prêt à faire la paix. voilà l’esprit de sa déclaration.
       
      Autre chose ?


      • pipiou 13 février 11:19

        @Massada

        Israël n’a jamais eu pour objectif de faire la paix, c’est devenu une évidence ; il lui suffit de dire, aussi longtemps qu’on veut que « les conditions ne sont pas réunies ». Quand on veut gratter encore plus, quand on méprise les autres peuples, quand l’essentiel de son économie a besoin de la guerre on ne cherche pas la paix.


      • Ben Schott 13 février 11:28

        @Massada
         

        « ils veulent prendre toujours plus de terres juives »
         
        Beau cas d’école de réécriture de l’Histoire !
         


      • Cyrus Cyrus 13 février 15:10

        @Massada

        Absolument pas , je t’ en parlais il y a quelque semaine , Trump n’ est allié qu’ avec lui même . 
        Plus récemment je te l’ ais redis a propos des kurdes et des turc a vos portes .

        Les palestiniens , qui bien que sémite ne sont pas des arabes , se contenteront du retour au partage de 47 et de la moitie de jerusalem .

        Il sont donc pret a vous laisser la moitié de leur terre mais exige la bande du sinai , gaza , la Cisjordanie , et bien sur l abandon du grignotage par colonie /kibboutz fanatique .


        En 93 les sioniste recrutait sur Marseille plein de petit goy desoeuvree en leur promettant un avenir radieux dans les kibboutz en tant que « bouclier » humain .Bravo la LDJ ne devriez vous pas être en première ligne en Israël ? au lieu de ratonner en France ? Meme les skin-head et raciste post coloniau n’ arrive plus a rivaliser ... Ça aussi c’ est du terrorisme .... et de l’ antisémitisme .

        Ses soutient politique veulent un règlement rapide , et constate tout simplement votre stratégie qui est de grignoter et de faire durée le conflit ...

        Il devrais totalement vous lâchez l’ année prochaine y compris sur les aides militaire .





         

      • Massada Massada 13 février 16:39

        @Cyrus
         

        Trump écoute sa fille Ivanka Trump qui s’est convertie au judaïsme. smiley
         
        De toute façon il apparait de plus en plus clairement que les problème palestinien est un faux problème. Il a été crée de toute pièce pare les pays arabes et le KGB pour tenter de saboter la création d’Israel.
         
        Maintenant ce monstre embete tout le monde. Les arabes veulent s’en débarrasser et normaliser leur relation avec Israel. Trump a bien compris que la solution à deux états ne tient pas la route et meme l’Europe ne veut pas reconnaitre un état fantoche de Palestine.
         
        On va sans doute commencer par annexer une partie de la Judée-Samarie prochainement.

         

      • Xenozoid Xenozoid 13 février 16:43

        @Massada

        s’est convertie au judaïsme.

        elle a payée ? comment ils font pour se convertire ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès