• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > TTIP : le traité qui signera la capitulation de l’Europe

TTIP : le traité qui signera la capitulation de l’Europe

Si nous avions jusqu’à présent toutes les raisons de croire que l’Europe était au service des États-Unis, elle ratifiera d’ici peu un traité qui officialisera la chose. Le traité en question (Transatlantic Trade and Investment Partnership - TTIP - ou Tafta), qui en dit déjà long sur la question, « visera à éliminer les obstacles inutiles au commerce et à l’investissement, y compris les obstacles non-tarifaires par le biais de mécanismes efficaces et efficients, en réalisant un niveau ambitieux de comptabilité de la réglementation des biens et des services ». En clair, les marchés des États-Unis et de l’Union européenne auront fusionné. Ils ne feront plus qu’un.

Les néo-libéraux nous présentent cette affaire comme l’opportunité de rapprocher deux grands marchés qui représentera environ 60 % du commerce mondial. Difficile pourtant de trouver quelque chose qui plaide en faveur des pays européens : la suppression des barrières commerciales permettra de donner le feu vert à l’invasion du Vieux Monde par les multinationales américaines.

C’est d’autant plus incompréhensible que les Européens ont pourtant fait l’expérience, à une plus petite échelle, qu’un marché non régulé signifiait purement et simplement la disparition des plus faibles. La Grèce, l’Espagne et l’Italie succombent dans un marché unique devant l’Allemagne. Les petites entreprises y sont surclassées par les multinationales et les actifs en pays en souffrance vendus à des entreprises la plupart du temps étrangères, le tout sous couvert de privatisation.

Si tout ceci se passe déjà à l’échelle européenne, les conséquences pour notre continent à une échelle transatlantique seront considérables. À Bruxelles, le drapeau européen pourra sans problème céder sa place au drapeau blanc de la capitulation. Nous renoncerions à notre économie, à notre souveraineté, à notre propre histoire. Des mots que les bureaucrates de Bruxelles n’ont eu de cesse de mettre à l’index.

Pis. C’est au nom du TTIP qu’on amputera les dépenses publiques pour financer un secteur financier aux abois. Au lieu de bénéficier au plus grand nombre, ce traité représente une attaque aux standards sociaux, environnementaux et économiques, menées dans l’intérêt des grandes entreprises représentées par des lobbies que sont BusinessEurope et la United States Chamber of Commerce.

Bien entendu, on se garde bien de soumettre ce projet au débat public. Les citoyens ne peuvent s’appuyer que sur de rares informations qui révèlent des plans brutaux, comme la mise en place de tribunaux privés qui permettent aux multinationales d'attaquer en justice les Etats qui porteraient atteinte aux profits futurs de ces entreprises. Et on parle d’inclure dans l’accord TTIP un dispositif institutionnel permettant, au-delà dudit accord, la poursuite de négociations sur les réglementations afin de réduire les obstacles encore existants et de prévenir la création de nouveaux. Ce qui signifie que la ratification du TTIP ne constituera que le début d’une vague de libéralisation et de dérégulation qu’il autorisera.

On parle de mettre en œuvre le TTIP dans les cinq prochaines années. Ses instigateurs ne veulent pas perdre de temps. L’Union européenne et les États-Unis sont mal en point, et on craint la vivacité de la Chine et de la Russie, dont les échanges devraient augmenter suite aux sanctions imposées à Moscou par l’OTAN après la récente crise de Crimée.

L’espoir réside dans le réveil des peuples européens. Il ne suffira plus d’être seulement eurosceptique ; il faudra aussi être atlantosceptique… à moins que ces deux adjectifs ne signifient tout simplement la même chose.

Capitaine Martin

http://www.resistance-politique.fr/article-ttip-le-traite-qui-signera-la-capitulation-de-l-europe-123565458.html


Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • Le421... Résistant Le421 9 mai 2014 09:07

    Peu de gens intéressés/informés par/sur ce sujet...
    C’est parfait !
    C’est exactement ce que les multinationales veulent.
    Et comme l’abrutissement des foules bat son plein...


    • Bergegoviers Bergegoviers 9 mai 2014 17:50

      C’est que l’Europe a déjà capitulé depuis longtemps et que ses peuples ne l’ont même pas remarqué car ils sont lobotomisés par la propagande médiatique.


      Et à l’habituel fanatique hypnotisé par Asselineau je répèterai cette phrase de Coluche : Si les élections pouvaient changer quelque chose, il y a longtemps qu’elles seraient interdites.




    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 mai 2014 12:55

      Faire la liste de toutes les calamités que nous apporte l’ Union européenne est devenu un exercice obligatoire pour tous les Mamamouchis europathes, de GÔoooche comme de Droite, mais surtout de Gauche.
      Ils ne peuvent plus cacher que l’UE est une arnaque pour les peuples.

      Pour l’instant, les citoyens qui se mobilisent, aussi bien contre le TIPP que contre l’OTAN ou la Troïka, c’est pour sortir de cette arnaque européenne et définitivement, avec l’ UPR.
      Afin d’éviter le TIPP, les euro régions et la fin de la France en tant qu’ Etat Nation.

       On nous a menti en nous faisant croire que l’ UE devait servir de contrepoids aux USA. « Mais c’est pour mieux vous manger, mon enfant ! » . Le TIPP est la preuve qu’on nous a menti.

      Les vrais communistes, ceux d’avant Mitterrand avaient bien compris à quoi les USA jouaient avec les européens.

      La mobilisation et la résistance s’organisent à l’ UPR, la seule formation qui rassemble les citoyens de tous bords en vue de sortir la France de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN. Car l’Europe n’est pas réformable : démonstration en 3 minutes.

      Il existe une vie après l’ UE et l’euro, une vie de pays souverain qui peut à nouveau faire des lois, gérer sa monnaie, ses frontières, contrôler les capitaux, reprendre la main sur les marchés, créer de l’emploi etc... .
      Et cesser d’être le larbin et la colonie des USA.


      • christophe nicolas christophe nicolas 9 mai 2014 13:44

        Il faut reconnaitre à François Asselineau que c’est la meilleure analyse de la situation, et de loin, il a pigé... J’espère que le FN et l’UMP n’y seront pas insensibles.

        L’axe du commerce est la confiance, il n’y en a jamais eu d’autre que la confiance.

        C’est la France qui a fait l’Europe, pas l’inverse..

        C’est l’esprit saint qui fait Jésus, pas l’inverse. Vous avez intérêt à comprendre cela.


      • tf1Groupie 9 mai 2014 15:31

        Asselineau se résume à ça : énoncer les calamités, prédire les 12 plaies de la France.

        C’est ça que l’on veut comme leader, un mec qui ne sais dire que « courage fuyons » ?

        Une couille molle comme lui est justement l’achétype du larbin ... qui fanfaronne avec des powerpoint en couleurs sur youtube.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 mai 2014 16:57

        tf1,
        Quand Philippot vient prendre des notes dans une conférence d’ Asselineau, il ne vous dit pas d’où viennent ses analyses...

        Quand Marine le Pen utilise ouvertement sur A2, des documents de l’ UPR, sans citer qu’ils viennent de l’ UPR, sans enlever les titres, elle trouve qu’ils sont vachement utiles : Marine le Pen sur A2 le 10 Avril 2014.

        Quand elle fait un meeting à Douai, où elle cite Tommaso Padoa Schioppa, découvert par Asselineau dans ses recherches, elle ne cite pas non plus ses sources, elle trouve Asselineau bien plus intéressant que vous.

        Bien entendu, elle prend ce qui l’arrange, faut pas pousser, elle ne va jusqu’à demander la sortie de l’ UE par l’article 50 !
         Site de son concubin Alliot :« Pour une Autre Europe. »
        Vous voyez, une Autre Europe, c’est toujours la construction européenne... !


      • Bergegoviers Bergegoviers 9 mai 2014 17:54

        @ tr1groupie : on ne veut pas de leader, on veut pouvoir prendre nos décisions nous-mêmes sans en passer par un bonimenteur mafieux (un politicien) ou un invisible Seigneur Tout Puissant.


        Ni dieu ni maître, prenons nos propres responsabilités au lieu de nous plaindre des résultats des causes que nous adorons !


      • ANTI-NOVLANG ANTI-NOVLANG 9 mai 2014 13:05

        L’aigle plane en attendant que son terrain de chasse soit acté par nos « traites » de la commission européenne et signé par nos politiciens indignes de leur fonction.


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 mai 2014 17:03

          Il n’est pas prévu que les Parlements nationaux soient consultés.
          Le site « contrelacour » annonce qu’il y a en même temps un autre accord qui mijote sur le commerce et les services ...


        • mac 9 mai 2014 13:29

          Ils nous ont déjà racheté bon nombre de nos entreprises les plus rentables avec de l’argent sorti toute droit de leurs imprimantes et autres LBO, il ne reste plus qu’à franchir le pas supplémentaire en prenant le contrôle politique indirect de notre pays.

          De Gaulle doit vraiment se retourner dans sa tombe...


          • NOSMO NOSMO 9 mai 2014 13:32

            O peut supposer qu’une fois ces accords transatlantiques seront signés et effectifs, rien ne pourra plus empêcher alors une très forte dévaluation du billet vert..., pour renforcer leur compétitivité notamment face au yuan, suivant un calendrier que les seuls américains veulent absolument maîtriser.



            • Spartacus Lequidam Spartacus 9 mai 2014 13:56

              L’auteur est contre les accords commerciaux.

              Il a La solution : l’autocratie post communiste !

              La vie en autarcie sous le joug d’un autocrate :
              Et oui c’est son article ! Sa solution a tous les maux !

              Son site est une apologie de liens vers les autocratie les plus débiles ! Vous avez le choix entre l’autocratie iranienne et l’autocratie Nord Coréenne.

              Mais qui va demander a Mélanchon et Pierre Laurent s’ils assument des ultra-zozos pareils apologistes des pays totalitaires ? 
              Agoravox est devenu une poubelle d’articles de bolcheviques !

              • mac 9 mai 2014 14:07

                @Spartacus

                Arrêtez avec les mots comme bolcheviques , gauchistes, communistes...
                Vous les employez tellement souvent qu’on se demande si vous en connaissez la signification.


              • Spartacus Lequidam Spartacus 9 mai 2014 15:05

                @Mac

                Quelques définition wikipedia ?
                Les bolchéviques sont l’ancien nom des premiers communistes.
                Le terme « bolchevisme » est un mot pour désigner le communisme dans son ensemble.

                Le gauchisme désigne la gauche communiste dans son ensemble. Par extension, il a été utilisé pour qualifier les différentes tendances de l’extrême gauche.

                Il désigne des politiques dictatoriales et totalitaires, censées représenter le dernier stade de l’évolution socialiste. 
                Le communisme est une idéologie d’ostracisme criminogène, car elle ne peut s’appliquer qu’avec le monopole du pouvoir.
                Se réclamant de l’excuse utopique de l’égalitarisme Marxiste-Leniniste, il a toujours engendré les plus grands massacres de masse et la terreur. Chaque communisme s’étant toujours présenté comme différent des autres mais in-finé abouti malgré des dizaines de tentatives par la répression par la force et l’autarcie systématique. 

              • mac 9 mai 2014 15:30

                @Spartacus

                Si je regarde la définition de wikipedia que vous m’avez transmise est considéré comme gauchiste une personne considérée comme « trop à gauche » ce qui veut tout dire.
                Nul doute que pour les plus libéraux d’entre-nous, de Gaulle était un gauchiste de la pire espèce qui faisait entrave à la concentration des richesses et à la domination de l’humanité par une dizaine d’entreprises transnationales ou carrément des mafias( qui pourront, par exemple, breveter le vivant en empêchant les gens de cultiver leur potager pour risque de contamination ou encore changer les règles du jeux économique, politique et judiciaire comme bon leur semble). C’est peut être ça le libéralisme à la sauce Spartacus ?


              • Spartacus Lequidam Spartacus 9 mai 2014 17:29

                De gaule a « composé » avec des bolcheviques.


                Pour votre info, les brevets sont une forme de collectivisme des savoirs ou ressources. (de l’interventionnisme)
                Même règle mêmes effets. Le brevet comme tous les systèmes collectivistes, se caractérise par le détournement du sens public par la minorité de ceux qui peuvent en tirer profit.

              • Bergegoviers Bergegoviers 9 mai 2014 18:01

                « Agoravox est devenu une poubelle d’articles de bolcheviques ! »


                Le marxisme culturel (même le FN est marxiste) a infecté depuis longtemps toute la société occidentale, il est donc normal que la majorité des articles fassent l’apologie du communisme, ici comme ailleurs.



              • Pépé le Moco 9 mai 2014 20:27

                @ Cassino,

                Spartacus ne joue pas au singe savant, c’est juste la culture Wikipédia qui s’exprime, un artefact de la pensée.


              • Laurent 47 10 mai 2014 14:18

                Je préfère encore soutenir les bolcheviques que les nazis, comme l’ont fait sans vergogne tous nos dirigeants européens, Fabius en tête (le comble pour un juif) ! Si les Etats-Unis continuent leur jeu dangereux avec la Russie (qui n’est plus soviétique, ça ne vous aura pas échappé), Poutine a de quoi leur faire comprendre que les villes américaines ne sont pas très loin des sous-marins nucléaires, elles non plus, et qu’il y a 10.000 ogives qui ne demandent qu’à servir ! Mais je suis sûr que Barak Obama, ce prix Nobel de la paix (eh oui !), sait parfaitement jusqu’où il peut ne pas aller !


              • scylax 10 mai 2014 19:00

                Elle a d’abord et avant tout infecté la société russe. Il suffit de voir Poutine et la r&action majoritaire de ce peuple qui a toujours le servage tsaro-léniniste en tête.


              • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 11 mai 2014 10:56
                Le communisme est une idéologie d’ostracisme criminogène, car elle ne peut s’appliquer qu’avec le monopole du pouvoir."

                C’est EXACTEMENT la raison pour laquelle le TTIP est un crime contre la démocratie.

                Voici juste un aperçu des lendemains que Spartacus appelle de toute son ignorance du monde réel, avec ses petits copains du Front de Gauche qui luttent pour les mêmes objectifs, sans le savoir.
                http://www.brujitafr.fr/article-accord-transatlantique-l-aveu-us-ttip-tafta-gmt-le-resume-verite-123587740.html


              • CASS. CASS. 11 mai 2014 11:02

                une certaine juliette Gréco a dit je ne connais qu’un seul communiste c’était jésus.
                http://allainjules.com/2014/05/10/polemique-israel-un-ecrivain-israelien-qualifie-des-extremistes-juifs-de-neo-nazis/


              • Résistance Résistance 12 mai 2014 00:44

                Non, Spartacus. Ce n’est pas le même auteur. Regarde d’un peu plus près. Et après, on pourra en reparler...


              • zygzornifle zygzornifle 9 mai 2014 15:01

                Les Etats Unis n’avaient plus de papier de chiotte et ho surprise ils en ont trouvé un rouleau qui s’appelle l’Europe et en plus c’est nos présidents qui vont les torcher .... 


                • tf1Groupie 9 mai 2014 15:23

                  " la suppression des barrières commerciales permettra de donner le feu vert à l’invasion du Vieux Monde par les multinationales américaines.« 

                  Et pourquoi est-ce que ça se passera forcément dans ce sens et pas dans l’autre ??

                    » ... dans un marché unique devant l’Allemagne. Les petites entreprises y sont surclassées par les multinationales...« 

                  Euh vous êtes sûr que ce sont les multinationales qui font la force économique de l’Allemagne ??

                  Moi j’ai plutôt l’impression que l’auteur ne comprend rien à l’économie et ne fait que contester par pur à-priori, comme c’est la mode aujourd’hui : avoir peur de tout, rejeter en bloc toute initiative et se planquer dans sa tanière en espérant que personne ne viendra vous y chercher.

                  Il faudrait peut-être inventer le »Traité du Français Courageux" pour qu’on arrête de réagir comme des pétochards en permanence !!


                  • mac 9 mai 2014 15:46

                    TF1 Groupie

                    La force économique de l’Allemagne est toute relative et tient beaucoup à leur capacité à sous-traiter la main d’oeuvre pas chère des pays de l’est sans que ça ne se voit de trop tout en utilisant la zone euros pour une part importante de ses exportations (le plus grand « cocu » de l’Europe c’est vraisemblablement la France grâce à l’incurie de ses hommes politiques). Les modèles économiques ça va, ça vient. Aujourd’hui c’est l’Allemagne mais avant 2008 c’était l’Angleterre et sa finance ou l’Espagne et sa croissance dont on sait depuis qu’elle n’était due qu’à une bulle immobilière. L’Allemagne à l’époque était considérée comme un vieux pays industrieux, rappelez-vous...
                    Quant aux Français qui ne seraient pas courageux voilà encore un bon poncif.
                    S’il suffisait d’être courageux pour s’enrichir, beaucoup familles de mineurs vivraient encore de leur rente et il y aurait moins d’escrocs à rouler en voiture de luxe, car il y en a beaucoup plus que vous ne semblez le croire...







                  • tf1Groupie 9 mai 2014 21:34

                    « L’Allemagne à l’époque était considérée comme un vieux pays industrieux, rappelez-vous »

                    Ben non je ne me rappelle pas, c’était à quelle époque ??


                  • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 11 mai 2014 11:13

                    @cerveaudisponiblepourlapenséeunique :
                    Et pourquoi est-ce que ça se passera forcément dans ce sens et pas dans l’autre ??

                    Devine. C’est vrai, cela nécessite un effort plus important que celui qu’exige TF1 de ses auditeurs pour leur laver le cerveau.

                    Allez, pas vache, voilà la réponse : Alstom : et si General Electric mettait la main sur des activités de défense très sensibles ?

                    C’est GE qui a le fric. Pas Alstom. Capito ?

                    Où encore ici :
                    http://www.huffingtonpost.fr/michel-holtz/general-motors-perte-voiture-psa_b_4765415.html

                    C’est GM qui a le fric (que lui a donné le contribuable américain). Pas Peugeot (qui n’a pas le droit de recevoir de fric dans les mêmes conditions). Capito ?

                    Quand tu as le fric, tu as le pouvoir. Quand tu n’as pas le fric, tu n’as pas le pouvoir.
                    Depuis 40 ans, Bercy envoie aux banques le fric des PME françaises par le biais d’un impôt anticoncurrentiel. Les banques investissent ce pognon dans des lieux fiscalement favorables. Maintenant, en France, on n’a plus de fric, c’est fait. A pu. Terminé. Faut te renseigner sur les vrais proprios de la bourse de Paris, mec. Un traité avec un gars qui te tient par les bonbons ne sera jamais à ton avantage. Tu devines la suite ?


                  • Ruut Ruut 9 mai 2014 15:44

                    Honnêtement le citoyen il peut faire quoi ?


                    • mac 9 mai 2014 15:52

                      Honnêtement le citoyen il peut faire quoi ?

                      Arrêtez de voter pour l’UMP et le PS sans pour autant être obligé de tomber dans les extrêmes.
                      Des petits partis qui prônent une réorganisation radicale de l’Europe voire sa sortie, ça ne manque pas. Mais pour que ces partis cessent d’être petits il faudrait que les gens votent pour eux et donc cessent de se laisser berner par le cirque médiatique aux mains de 5 ou 6 grands patrons dans notre pays...

                    • fredleborgne fredleborgne 10 mai 2014 01:16

                      Un exemple : Démocratie Réelle, des listes de citoyens lambdas qui serviront d’interfaces entre l’ensemble des citoyens et les instances technocratiques
                      http://www.democratiereelle.eu/


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 10 mai 2014 09:13

                      fredleborgne,
                      Les élus ne décident plus de rien d’important, ils transcrivent en droit français les directives européennes.

                      Ceux qui décident, la BCE, le FMI, la Commission européenne, ils ne sont pas élus, et sont insensible à la démocratie..., ils ont un statut qui les protège de toute poursuite judiciaire.

                      Votre proposition, c’est un peu comme si les Résistants discutaient de démocratie avec l’occupant allemand...« S’il vous plaît, on voudrait un referendum ... »

                      Tommaso Padoa Schioppa, un des fondateurs de l’ UE, copain de Delors :
                      « L’Europe ne procède pas d’un mouvement démocratique. Mais en suivant la méthode du despotisme éclairé. »


                    • Cicéror 9 mai 2014 17:33

                      Les politiciens européens veulent sauver l’Europe, avant qu’elle ne s’écroule et les américains le dollar, pour les mêmes raisons.

                      La seule chose que les intéresse est de sauver leurs postes et leurs privilèges.

                      Bonnes nouvelles pour les négociateurs européens...ils se verront ensuite proposer une belle carrière dans une organisation internationale ou dans une multinationale.

                      On a les politiciens qu’on mérite. Je ne sais pas ce qu’on a ou pas fait pour les mériter mais ça a dû être très grave.


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 10 mai 2014 09:19

                        Ciceror,
                        On a les politiciens que les médias nous vendent, pas exactement ceux qu’on mérite. Quand d’autres voix s’élèvent comme le PRCF ou l’ UPR, elles sont censurées.
                         «  Qui gouverne vraiment la France et l’ Europe ? » par Asselineau


                      • Diablo Diablo 9 mai 2014 18:10

                        Tout n’est peut-être pas perdu : après avoir été négocié en secret par quelques commissaires européens le traité devra recevoir l’aval du parlement européen. C’est ce parlement que nous renouvellerons le 25 mai. Il serait peut-être utile de faire l’effort d’aller voter plutôt que d’aller à la pêche ce jour là.


                        • passtavie passtavie 10 mai 2014 18:59

                          Bonjour Diablo,
                           
                          Tout à fait d’accord avec toi. Sinon, ton avatar me fait plus penser à un chat qu’à un diable smiley La forme des « pointes » me fait plus penser à des oreilles qu’à des cornes.


                        • passtavie passtavie 10 mai 2014 19:02

                          Cassino pourquoi le FN ?
                          Je n’ai pas tellement confiance au FN, je t’avoues. Il faudra vraiment me trouver un argumentaire béton pour me faire changer d’avis... Mais tout est possible.


                        • macha macha 11 mai 2014 11:24

                          Cassino,

                          Oui, moi aussi je voterai FN aux Européennes. Pour que ce système change.

                        • freedom2000 freedom2000 9 mai 2014 20:15

                          Voici un exemple de LBO qui a mis par terre une société française très rentable et exercée par 2 représentants symbole du capitalisme US :

                           

                          En 2006, France Télécom vend ses parts dans les pages jaunes

                          L’opérateur a cédé 54% de ses annuaires à Mediannuaire dont est propriétaire le fond d’investissements anglo-saxon KKR.
                           L’opération porte sur un montant de 3,3 Mds, à raison de 22 € par action, ce qui valorisent les pages jaunes à 6,11 Md€ pour les 100% du capital.

                          Pour reprendre l’intégralité du capital des pages jaunes, KKR lancera dans quelques jours une offre publique proposant aux petits porteurs d’acquérir leurs actions au même prix.

                            http://www.lopinion.fr/28-mai-2013/pagesjaunes-somme-tourner-page-523




                           Retour sur le « hold up » opéré par KKR et Goldman Sachs Capital Partners après leur rachat en 2006. Pour réaliser ce LBO, les deux fonds avaient contracté une dette de 4 milliards d’euros, leur permettant de devenir les principaux actionnaires de Mediannuaire, la holding de contrôle de PagesJaunes.

                          Puis ils avaient chargé la barque du groupe d’une dette de 1,7 milliard d’euros, le reste demeurant dans la holding, privant aussi leur filiale des moyens de la rembourser.

                          Comment ?
                          En se faisant grassement rémunérer : ainsi, le dividende exceptionnel de 9 euros, détaché le 24 novembre 2006, représentait à lui seul 2,5 milliards d’euros, soit plus que le montant de la dette !
                          Au total, ce sont 3,7 milliards d’euros qui auront été versés à KKR et à Goldman Sachs CP.

                          L’avidité et la stupidité des petits actionnaires, trop contents de percevoir 10% de rendement CHAQUE ANNEE sur un titre cotant environ 12 euros, va causer un surendettement de la société et provoquer par la suite l’effondrement du cours de l’action, qui perdra ainsi - 90 % :


                          En effet, la société souffre désormais d’un endettement NET de 1,6 MDs et doit s’acquitter de 135 Millions de frais financiers chaque année ! 

                          sur un CA d’1 Mds réalisé à 70% désormais sur le net (Mappy ...) et 30% grâce aux annuaires papiers, en déclin et amené à disparaitre.

                          Et réalise malgré tout encore150 Millions de bénéfice net, après impôts !

                          Mais l’échéance prochaine de sa dette principale d’1,2 Milliards qui arrive en Septembre 2015 va provoquer encore une nouvelle tentative flagrante de spolier nos petits actionnaires par les banquiers cupides !

                          Comment ? par l’annonce d’une augmentation de capital d’un motant de 400 millions d’euros à un cours MAXIMAL de 0,50 e à approuver par le conseil d’administration ! soit au minimum la création de 800 millions de titres (remarquez que 400 millions, sur une dette de 1,6 Mds.. c’est un peu reculer pour mieux sauter dans le ravin)

                          pour une action qui cotait hier 1,42 ( et pour 280 millions d’actions existant ).

                          Imaginez la dilution massive...

                          Sans ses frais financiers, Solocal réaliserait 250 à 300 millions de profit annuel NET !

                          Comment une société très rentable et présentée comme un placement de père de famille pour son rendement de 10% , en est réduite donc aujourd’hui à augmenter son capital au profit des banquiers et devra encore lutter pour sa survie.


                          • passtavie passtavie 9 mai 2014 20:19

                            Le temps des cerises approche mes amis, il va falloir sortir cueillir le fruit avant qu’il ne pourrisse.

                            En gros, ici sur internet peu s’informent. Il va falloir, si on veut gagner choisir son champion et tout faire pour le porter.


                            • Werner Laferier Werner Laferier 9 mai 2014 23:07

                              Assez de cette pseudo-identité française, la France, l’Allemagne, l’Italie ect... n’a jamais existé et je ne sais pas ce que c’est, place à une nation européenne avec un gouvernement européen alliée au USA. L’Europe ne fait qu’une !

                              51% des Français croient encore en l’Union Européenne !
                              Les ukrainiens et les peuples d’Europe de l’Est croient en l’Europe !
                              Les immigrés africains croient en l’Europe, c’est ce qui explique que l’Europe est L’eldorado de l’immigration avec les USA !
                              Les peuples du tiers monde rêvent d’avoir le même système occidentale, ils rêvent d’être rééduqué afin de rejoindre la civilisation !

                              A trop vivre en paix, beaucoup ont oublié ce que coutaient la division de l’Europe et les disputes des États nations. Pourtant les crises des Balkans et la crise ukrainienne devraient servir de leçons. 70 ans de paix commune en Europe de l’Ouest, du jamais vu depuis plus de 1 000 ans semble trop long pour certains.
                              Une sortie de l’UE et de l’euro pour que la France se retrouve seule ? Isolée diplomatiquement, économiquement, monétairement face à ses anciens partenaires et au monde entier ? Il faut vraiment être suicidaire pour souhaiter cela !

                              « Je suis un européen, je donne mon vote à l’Europe de Bruxelles afin que nous fassions l’avenir ensembles, c’est tous ensemble que nous pourrons travailler à une Europe moderne et continuer la lutte vers le progrès »
                              Voila ce que doit penser et faire un européen lors des élections européenne.
                              Vive l’Amérique et ses alliées, God Bless America.

                              Voir aussi l’article sur mon blog sur les bienfaits du Traité transatlantique.


                              • Laurent 47 10 mai 2014 14:09

                                Natürlich mein herr, und danke ! Ich bin auch ein ukrainien von Pravy Sektor !

                                Excusez-moi, mais j’essaie de parler le nouvel ukrainien du Maïdan ! C’est assez difficile car depuis 1945, on avait un peu perdu l’habitude ! Mais maintenant que les nazis sont de retour, on va pouvoir se remettre à l’allemand ! Peut-être que Fabius a des tuyaux de ce côté-là, vu ses fréquentations !


                              • macha macha 10 mai 2014 21:08

                                Heil Werner !!

                                Go home


                              • alinea alinea 11 mai 2014 10:39

                                C’est bien le problème : ils croient !


                              • kalon 10 mai 2014 10:10

                                L’anti système fait partie du système au même titre qu’un système de freinage fait partie du fonctionnement d’un véhicule.

                                Alors, si l’on suit ce raisonnement, déconnectons le système de freinage et voyons combien de temps mettra le véhicule pour se « crasher »

                                L’empire ne sait pas fonctionner sans opposition, c’est son défaut majeur.

                                Comment voulez vous faire une guerre sans ennemi ?


                                • Libertad14 Libertad14 10 mai 2014 10:15

                                  La situation a laquelle nous sommes exposée maintenant n’est pas une surprise. Il serait mensonge que de parler d’électeurs abusés quand tout le monde savait que cette Europe était pour les capitalistes et non pour pratiquer du social. 

                                  Le passage à l’Euro a permis une spéculation monstrueuse , tout a été prétexte à augmenter les pris. L’abolition des frontières a favorisé la circulation des capitaux et a délocaliser les entreprises là ou la main d’oeuvre était encore plus exploitable.
                                   A l’époque, les communistes, les Syndicalistes représentants des travailleurs le dénonçaient. Ce n’est pas la création de l’Europe qu’il fallait remettre en cause , mais les intérêts qu’elle représentait. Il ne s’agit pas de défendre un capitalisme Français à la place d’un capitalisme Européen, comme le soutenait le Front National , mais de privilégier une Europe sociale favorisant l’intérêt des travailleurs.
                                   Malheureusement le peuple Français est resté sourd aux mises en garde préférant écouter le chant de la presse capitaliste subissant sans relâche les grands moyens d’expression.
                                  Bien sur que l’Europe et soumise au diktat des USA, mais ce n’est pas nouveau, l’impérialisme Américain a toujours et continu de pratiquer une politique expansionniste, ruinant et affamant les autres peuples (voir les pays d’Amérique latine) les USA sont les garants du capitalisme internationale. Les difficultés que rencontre l’Europe sont dues à la politique hégémonique Américaine et aux défenseurs du capitalisme Européen calqué sur le modèle Américain. 
                                  Lors des prochaines élections Européennes, le Français devront choisir leurs représentants qui siégeront et défendront une autre politique le choix sera simple : dire NON aux candidats qui incarneront la droite capitaliste, et les socialo-réformistes le PS
                                  qui se soumettent aux Américains poings et mains liées. De même à ceux comme le FN qui ne remettent pas en cause le capitalisme , mais préféreraient qu’il soit Français. Autrement dit , il faut dire NON à une Europe qui exploite et affame les peuples 


                                  • Laurent 47 10 mai 2014 13:58

                                    Au risque de radoter, je répète que l’Europe, telle qu’elle a été construite, a été imaginée, construite, et structurée par les Etats-Unis pour les Etats-Unis. En effet, nous pousser à adhérer à l’OTAN, et à intégrer dans la Communauté Européenne des pays quasiment en faillite, tels que la Roumanie, la Bulgarie, e.t.c. équivaut à ramener l’Europe au niveau de l’Union des Etats Africains : beaucoup de monde, aucune cohésion ni administrative, ni militaire, ni fiscale, ni sociale, et des conflits d’intérêts à la pelle ! Bref un géant en population, mais une sorte de nain qui ne représentera plus aucun danger pour les Etats-Unis sur le plan économique, ou sur le plan militaire. Sur ce dernier point, voyez comment notre défense a été manipulée pour l’affaire ukrainienne, alors que nous n’avons absolument aucune raison de nous fâcher avec la Russie, mais plutôt des intérêts commerciaux à préserver ! Les buts poursuivis pas les américains n’ont absolument rien à voir avec notre vision de l’Europe telle qu’elle devrait être ! Si les Etats-Unis veulent faire la guerre à la Russie, qu’ils la fasse ! Nous ne sommes pas intéressés par leur vision très « spéciale » de la démocratie !


                                    • legrind legrind 10 mai 2014 14:37

                                       Chaque fois qu’on parle de l’U€ sur l’Agoravox il faut qu’on se tape la promo désespérée (qui se résume le plus souvent à du dénigrement du FN et de DLR) de l’UPR ? 



                                      • passtavie passtavie 10 mai 2014 18:54

                                        Tu sais legrind, de la promo ils ne sont pas les seuls à en faire. Le FN, le DLR en font aussi sur le net. Il est normal pour des gus politisés de vouloir faire passer leurs idées et donc d’inciter les autres à voter pour les mêmes partis qu’eux. Tant que ça reste dans le respect et l’argumentation. Et c’est logique pour l’UPR de s’acharner sachant que les médias autre qu’internet privilégient l’UMP, le PS. De temps à autre on voit aussi le FN et le FDG...


                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 mai 2014 07:37

                                        legrind,
                                        Allez donc voir le FN en action sur le billet d’Olivier Cabanel :
                                        300 commentaires, 95% du FN, alors que le FN est invité sur tous les médias....

                                        Comme vous êtes un grand démocrate, l’UPR apprécie beaucoup vos protestations devant la censure dont elle est l’objet depuis 7 ans. C’est très aimable à vous !


                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 mai 2014 07:41

                                        legrind
                                        Allez faire un tour sur le billet d’Olivier Cabanel : 300 commentaires, 95% du FN.


                                      • eric 11 mai 2014 08:26

                                        A fifi, a propos de l’article de Cabanel : c’est statistiquement faux. Vous me direz, ce n’est pas très grave, vous cherchez a indiquer une tendance. Pas si simple.

                                        En premier lieu, un bon quart des commentaires sont de l’auteur lui même....
                                        Il est soutenu par un certain nombre de thuriféraires, mais mollement. Il est vrai que soutenir des affirmations telles que : « un maire Belge ne veut plus parler a un maire FN, c’est un dérapage du FN », ’ le maire de bezier introduit un couvre feu dans le centre historique riche et blanc et dans la banlieue a problème colore, c’est un dérapage raciste« , »trois militants présumés du front, non identifies sont condamnes, cela prouve que les élus frontistes sont malhonnêtes« . »un maire ne souhaite pas ’associer a une commémoration facultative, nos valeurs républicaines sont en danger« .....
                                        On a beau être militant, le couvre feu de sa propre intelligence a ses limites.....

                                        L’article de Cabanel, c’est défense et illustration des maires frontistes. »regardez, ils tiennent leurs promesses a leur électorat« et le tout, comme le remarquent plusieurs commentateurs, en restant parfaitement dans la légalité républicaine.
                                        Il ment, il le sait, et c’est en toute connaissance de cause, et avec un but, renforcer le vote FN.
                                        Cette exhibition délibérée de sectarisme médiocre intellectuellement est voulue.

                                        Il se situe dans la ligne, »faire monter le front pour relativiser l’effondrement des gauches. Jouer la politique du pire en espérant que l’une ou l’autre des gauches de gauches parviendront a ramasser des morceaux".

                                        Ce qui se joue, c’est la première place entre partis de droite.Un FN en tête, c’est un risque pour l’alternance proche. Faute d’être susceptible de rassembler a droite, le front a peut de chance de gagner un second tour de présidentiel. Même hollande ferait parait il 55%.... c’est dire.

                                        La première place a gauche. Le total des anti hollande commence a dépasser le total PS. La c’est moins grave parce que les groupuscules d’extrême gauche n’ont jamais été capable de s’unir, mais c’est embêtant quand même par ce qu’avec un poids plus important, ils peuvent contraindre le PS a les acheter a un prix exorbitant pour notre pays.

                                        L’ampleur des réactions face a ces tartuferies dépasse a mon avis celle de militants du front. Je pense même qu’il y a des commentaires issus de la gauche intelligente et tolérante qui participent a ce debunkage. Parce qu’ils pensent que le débat d’idée doit l’emporter sur la cuisine communicationnel fondée sur les émotions. Parce que cela les gêne un peu, ce déballage trop évident des aspects les plus sombres d’une certaine pensée de gauche.


                                      • mortelune mortelune 10 mai 2014 16:12
                                        L’organisation politique et économique des pays de l’UE et de l’UE elle même, émane directement du congrès US à la solde de quelques richissimes familles qui tiennent les cordons de la bourse. Ils ont investi en UE, ils attendent un retour sur investissement et le TTIP est fait pour ça. 
                                        S’opposer au TTIP c’est s’opposer à eux et donc au congrès US. J’imagine leur contrariété et la colère qu’ils piqueraient. Genre la crise de nerf d’un mafieux qui se fait subtiliser son stock de ’blanche’. Sauf que l’armement de ces messieurs ressemble davantage à un drone qu’à un colt 45.
                                        Dans leur esprit il ne fait aucun doute qu’on a accepté un deal avec eux en acceptant l’UE. On aura donc le TTIP en échange de la protection de leurs hommes de main de L’OTAN sinon nous serons châtiés comme l’Ukraine, la Syrie, et bien d’autres... 
                                        De toute façon avec Flambi et les autres voyous des pays européens on risque pas grand chose à part soulever la jupe ou baisser le pantalon.

                                        • macha macha 10 mai 2014 21:00

                                          mortelune,

                                          d’accord avec toi, mais sont-ils vraiment les « décideurs » du destin des humains, la roue tourne et eux aussi finiront par boire la tasse, et beaucoup plus que nous... L’univers est fait de cycles, et les « puissants » finissent toujours par disparaître (à tout jamais je l’espère) Les grands Empires et Civilisations meurent aussi. Je pense qu’une Loi divine existe. Et je n’aimerais pas être à la place de certains...Ceux qui se prennent pour Dieu vont déchanter !

                                        • mortelune mortelune 12 mai 2014 15:10

                                          Imagine ! Certaines civilisations ont duré 2000 ans et ça me fait froid dans le dos d’imaginer l’empire Rockefeller durer 2000 ans. 


                                        • alinea alinea 11 mai 2014 11:01

                                          L’idéologie qui nous domine fait croire à chacun qu’il pourra tirer son épingle du jeu, au pire, s’enrichir, au mieux ! L’augmentation des prix au passage de l’euro, nié par tous les experts et politicards de France et de Navarre, a été faite par quiconque avait quelque chose à vendre ; en un an, le plan de tomate est passé de 80cts de franc ( et encore, c’était plutôt quinze à la douzaine) à 80cts d’euros, et très vite à un euro pour arrondir ! et tout à l’avenant ! Tout le monde est complice, et chacun est baisé ici ou là ! Le nez dans le guidon, les contraintes se resserrant, on laisse aux puissants de beaux jours devant eux : nous arrivons à la deuxième génération sans idéal, autre que je le vaux bien ! Le poulet au chlore ne fait pas peur à ceux qui mangent des tomates en janvier, rougies en un jour à coup d’asperseurs de produits chimiques ! Cela engraisse big chimie et big pharma, et il y en a encore qui croient que les gouvernants sont là pour les protéger ! Plus on attend, plus la conscience populaire et partagée sera longue à venir et il est bien probable que ce jour venu, il sera trop tard !
                                          C’est un véritable gâchis, mais dans une société qui base sa richesse sur le gaspillage, cela n’a rien d’étonnant !
                                           smiley


                                          • BA 11 mai 2014 19:06

                                            Le peuple français est en train de basculer.

                                             

                                            Malgré la propagande des médias français, le peuple commence à comprendre que la construction européenne n’est pas du tout ce qu’on lui raconte.

                                             

                                            Les sondages de mai 2014 sont très intéressants : l’opinion publique est en train de se retourner.

                                             

                                            Le vent tourne.

                                             

                                            Vendredi 9 mai 2014 :

                                             

                                            SONDAGE. Quatre Français sur cinq n’ont plus confiance en l’Europe.

                                             

                                            A l’occasion de la journée de l’Europe, retrouvez ce vendredi dans vos éditions Nice-Matin, Var-matin et Corse-Matin, un sondage sur la perception qu’ont les Français de l’Union Européenne.

                                             

                                            Les eurosceptiques sont de plus en plus nombreux.

                                             

                                            L’étude, menée par l’institut CSA pour Nice-Matin et BFMTV, montre l’accroissement de la défiance des Français à l’égard de l’Europe.

                                             

                                            A la question : "Diriez-vous que l’appartenance de la France à l’Union Européenne est une bonne ou une mauvaise chose ?", 38% des sondés y voient une mauvaise chose (dont 10% une très mauvaise chose). 51% des sondés y voient une bonne chose (dont 9% une très bonne chose).

                                             

                                            Dix ans plus tôt, on comptait seulement 25% d’eurosceptiques.

                                             

                                            Parmi les grandes inquiétudes des sondés : l’augmentation du chômage, la diminution de la protection sociale, l’augmentation du nombre d’immigrés due à l’espace Schengen, ou encore la perte de leur identité nationale ou leur culture.

                                             

                                            Ils sont 47% à préférer un renforcement des pouvoirs de décision des Etats membres, quitte à limiter ceux de l’Union Européenne.

                                             

                                            Une Union Européenne qu’ils jugent, en grande majorité, trop éloignée de leurs préoccupations quotidiennes (78%) et trop occupée "à faire des règlements tatillons sans raison" (72%).

                                             

                                            A l’occasion du 69e anniversaire de la victoire des alliés sur l’Allemagne nazie ce jeudi, François Hollande a lancé un véritable plaidoyer en faveur d’une Union « du progrès ». Dans une tribune publiée par Le Monde, le chef de l’Etat met en garde les Français contre la tentation de sortir de l’Europe, qui selon lui serait synonyme de "sortir de l’Histoire".

                                             

                                            http://www.nicematin.com/derniere-minute/sondage-quatre-francais-sur-cinq-nont-plus-confiance-en-leurope.1728611.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès