• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Turquie et Azerbaïdjan, la politique de la canonnière et de la menace (...)

Turquie et Azerbaïdjan, la politique de la canonnière et de la menace (2)

(Ce nouvel article est la suite du papier publié hier sur le site, avec le même titre.)

Je déplorais récemment dans un article publié sur AGORAVOX (https://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/jusqu-a-quand-l-europe-cedera-t-226759) l’absence de l’Europe des conflits majeurs qui affectent l’ensemble du monde. Je disais notamment : « L’absence de réaction adéquate de la part de l’Europe devant les menaces de la Turquie, qui envahit quotidiennement l’espace aérien et maritime grecs, qui, ces dernières années, procède à des forages illégaux dans la zone économique exclusive de Chypre, qui menace la France, fait que le président turc se sent invulnérable et libre de faire ce qu’il souhaite dans la Méditerranée orientale et dans la mer Egée. Le néo-ottomanisme est en marche et l’Europe siffle indifférente, en regardant ailleurs ! Le risque de voir la Méditerranée transformée en Mare Turca est visible. » De même, l’ « exportation » par la Turquie de mercenaires syriens vers d’autres zones de conflit comme la Libye et le Caucase, ne suscite pas de réactions de la part de la communauté internationale…

Les régions du monde touchées par l’agressivité turque s’élargissent de jour en jour ; dimanche dernier (27 septembre 2020) la Turquie a apporté son soutien à l’agression de l’Azerbaïdjan contre l’Arménie.

En réalité, la coalition azéro-turque souhaite probablement « terminer le travail » entamé en 1915 contre le peuple arménien. Les déclarations enflammées, coulées dans un nationalisme agressif et corrosif, des dirigeants turcs et azéris font froid dans le dos et rappellent ces événements immondes qui ont vu des centaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants assassinés dans l’indifférence presque totale du monde. L’histoire s’est répétée avec d’autres protagonistes au cœur de l’Europe, faisant d’autres génocides, ceux des juifs, des gens du voyage, des homosexuels, des francs-maçons, etc… 

Un ami m’a envoyé un texte à propos de ce qui se passe dans le Caucase aujourd’hui. J’en rapporte quelques extraits qui illustrent cette situation : « L’Arménie sait qu'elle ne peut pas reculer face à la double menace génocidaire turco-azérie. Elle sait aussi qu'elle ne peut pas compter sur les instances internationales (l'histoire l'a montré à plusieurs reprises). Les mots "consterné", "préoccupé", "demande à l'Azerbaïdjan de revenir à la table de négociations"... donc que des paroles, ne suffisent plus. L'occident si prompt à imposer des sanctions contre la Russie, se perd dans des atermoiements quand il s'agit d'Herrdogan ou d'Aliyev. Cette énième attaque, notamment sur les civils (incluant des enfants) montre que l’Azerbaïdjan n'est pas intéressé par les négociations. Le récent limogeage du MAE Elmar Mammadyarov (proche de Moscou) a montré qu'Aliyev a changé de méthode pour une ligne plus dure. Les occidentaux doivent se pencher sur l'histoire. Il s’apercevront alors que l'Artsakh fait partie du haut plateau arménien depuis des siècles et a toujours été habité en majorité par des Arméniens. Le fait que Staline l'a "donné" aux azéris dans les années 1920 ne change rien à la réalité. L'Artsakh est arménien et le restera. Les "territoires occupés" autour constituent aujourd'hui une ceinture de sécurité, une zone tampon, que les Arméniens ont gagné lors de la guerre du 1992-1994. L'UE et autres OSCE doivent passer de discours aux actes, autrement dit à des sanctions aussi bien contre l’Azerbaïdjan que la Turquie. "Le pétrole de Mossoul a pesé plus lourd que le sang arménien" avait dit Churchill après le génocide de 1915-1918. L'Arménie et l’Artsakh feront tout pour que l’histoire ne se répète pas. »

Que dire de plus ?

Ce que l’on appel généralement « la communauté internationale » n’est qu’un ensemble mal défini et mal organisé (toujours au profit des plus forts) dans lequel chacun œuvre pour ses intérêts : peu importe les « pertes collatérales » comme on qualifie en novlangue les milliers de morts et les violations des droits de millions d’autres…


Moyenne des avis sur cet article :  3.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • M.William 28 septembre 16:23

    Erdogan appelle à la fin de « l’occupation » arménienne du Karabakh

    https://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=68915

    il est président de l’Azerbaïdjan ?

    Deux pays ultra-autoritaires, ultra-nationalistes contre la République d’Arménie.

    Deux pays ultra armés de drones tueurs notamment , dirigés vers une population civile.

    Deux logistiques.

    Et des fous de dieu djhiadistes comme supplétifs embauchés par Erdogan quand il fait son marché en Syrie ou en Lybie ... ; même pas capables d’avoir une armée régulière sur laquelle ils peuvent compter.

    Ce n’est pas une guerre ethnique, en réalité , c’est une guerre animée par le seul ressort raciste anti-arménien, ou arménophobe .

    Toujours la chasse aux Arméniens, ou qu’ils se trouvent.


    • vraidrapo 28 septembre 18:05

      @M.William
      La population turque est fière de son armée mais, elle préfère que ce soit des mercenaires qui combattent et, que des drones remplacent les avions.
      Les décès des pioupious turcs lors des combats contre la résistance du kurdistan turc avaient excédé les mères qui manifestaient leur contrariété.
      Comme les Kurdes n’ont ni Stingers, ni aviation, ils ont rapidement eu le dessous.
      L’usage des Stingers est réservé aux amis du Yanki.
      Ce n’est plus une question de courage mais de moyens !


    • Xenozoid 28 septembre 18:07

      @vraidrapo

      tu croit vraiment que memet est aussi dangeureux que ça ?


    • vraidrapo 28 septembre 18:06

      Quelques combattantes arméniennes face à l’oppression séculaire turque !

      http://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=68921


      • vraidrapo 29 septembre 06:23

        Ambiance — ambiance :

        Aliyev joue à quitte ou double. Dans le pire des cas, devant le soulèvement populaire, il devra passer par la Suisse avant de rejoindre un collègue égyptien ou Tunisien ... comme n’importe quel dictateur déchu !

        ca sera moins de cadeaux prestigieux pour notre Rachida de la Mairie de Paris !


        L’Azerbaïdjan vient d’annoncer ce matin que le général azéri Mayis Barkhoutarov fut blessé lors des combats et fut prisonnier. C’est le site Genc Bozquadlar qui diffuse cette information


        Lundi soir à 17 heures à Stepanakert lors d’une conférence de presse, Artur Sargsyan le vice-ministre de la Défense de la République de l’Artsakh a affirmé que depuis le début des combats sur le front de l’Artsakh dimanche matin, l’Azerbaïdjan a plus de 400 soldats tués. Il a également affirmé que les pertes en matériel militaire de l’Azerbaïdjan étaient de 47 chars, 36 drones d’attaque et divers canons et matériel militaire.



        • vraidrapo 29 septembre 09:28
          Erdogaz à l’assaut des Arméniens du Karabakh

          https://www.revuedesdeuxmondes.fr/erdogan-a-lassaut-des-armeniens-du-karabakh/

          Après son échec en Méditerranée et son recul de la Région syrienne d’Idleb, le garçon de thé ambulant, transporte ses mercenaires syriens dans une province arménienne. « Pour finir le travail de nos ancêtres  ! » comme il dit.

          Ses ancêtres utilisaient déjà des supplétifs pour faire la sale besogne : kurdes des montagnes et des délinquants de droits communs libérés pour convoyer femmes et enfants vers le Désert de Syrie et les enlèvements...

          En devançant l’Agenda de Washington :

          La route vers le nouveau désordre mondial : 50 ans d’ambitions secrètes des États-Unis

          il espère peut-être être Nobélisé comme l’autre « Qui s’ingère » ... ?


          • M.William 29 septembre 10:32

            @vraidrapo

            "Ses ancêtres utilisaient déjà des supplétifs pour faire la sale besogne : kurdes des montagnes et des délinquants de droits communs libérés pour convoyer femmes et enfants vers le Désert de Syrie et les enlèvements..."

            Exactement le même scenario ; d’autant plus que malgré le fait, que ces derniers mois, la coalition truco azerie parlait ouvertement d’une probable agression contre l’Arménie et le Karabagh , le choix de la date a été fomenté dans le secret...Poutine n’était pas au courant ?Pas de réseaux espions russes ?pas de fuites ?

            Trump et ses réseaux ? pas au courant ? leurs satellites, sont restés muets ?

            L’ambition turco-azeri est d’envahir carrément la république d’Arménie.

            Aliev, n’avait il pas déclaré que Erevan était un territoire appartenant à l’Azerbaîdjan ?


          • Jonas 30 septembre 12:30

            Dommage que le « Cri des peuples » cette officine du régime criminel des mollahs , n’explique pas sur Agoravox , dans lequel ll intervient souvent les raisons pour lesquelles , le régime criminels des mollahs , apporte son soutien a l’Arménie , pays chrétien , au détriment de l’Azerbaïdjan pays musulman. Peut-être que ses relations avec la Russie déterminent cette position. 

            Voilà encore une fois , le régime hypocrite des mollahs , qui fait fi de ses intérêts confessionnelles , pour ses intérêts stratégiques. Ce qui ne l’empêche pas de brandir l’islam a tout bout de champ. 

            La Turquie pays musulman sunnite , apporte son soutien sans ambiguïté à l’Azerbaïdjan dans la crise actuelle. Le pays du sultan Erdogan considère , que les turcs et les azéris forment un seul peuple , avec deux pays distincts. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité