• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Turquie / Politique agressive / Politique de la conquête en (...)

Turquie / Politique agressive / Politique de la conquête en Méditerranée

Comme j’ai accès aux traductions de principaux articles et analyses de la Presse turque, j’aimerais partager avec vous un choix qui montre une fois de plus, la politique de conquête et agressive de la Turquie d’Erdogan.

1. En effet, la Porte-parole du ministère turc de la Défense, Pinar Kara a déclaré le 30 novembre que la Turquie continuera à s’intéresser à Chypre. Le ministère turc de la Défense a publié cette déclaration sur son site internet le jour même (30.11.21).

Pinar Kara, qui a présenté lors d'une conférence de presse le travail et les activités du ministère, a réaffirmé dans sa déclaration, se référant à la question chypriote que Chypre était une affaire nationale pour la Turquie. Elle a précisé que son pays continuerait, aujourd'hui et à l'avenir, comme par le passé, à être aux côtés de leurs frères (Chypriotes turcs) à Chypre. Dans la bouche d’un officiel turc, cela équivaut à affirmer que la Turquie ne partira jamais de la partie occupée de Chypre, région qu’elle considère comme une de ses provinces.

Kara a également ajouté : « Un autre enjeu important pour nous est la situation qui prévaut sur l'île et en République Turque du nord de Chypre (RTCN)[1]. À ce jour, il est devenu clair qu'une solution n'a pas été possible avec des méthodes qui ont été testées et n'ont donné aucun résultat dans le passé et donc toutes les parties doivent comprendre que les pourparlers ne se poursuivront pas sans accepter l'existence de deux parties égales, souveraines et États indépendants à Chypre. La seule solution possible à Chypre est la solution fondée sur l'égalité souveraine des deux États qui peuvent vivre côte à côte et coopérer. Le consentement et l'acceptation de ce modèle de solution par l'administration chypriote grecque du sud[2] de Chypre seraient bénéfiques pour la prospérité et la paix sur l'île. Dans le même temps, notre Président ». Elle a souligné : « La clé de la solution au problème chypriote est d'assurer l'égalité souveraine et le statut international de représentation du peuple turc à Chypre ».

Pinar Kara a également souligné la nécessité pour tous les pays amis et frères de soutenir cette vision de la solution à Chypre.

En réalité, la Turquie veut contrôler l’ensemble de l’île de Chypre, politiquement, stratégiquement et économiquement.

Pinar a poursuivi : « Les forces armées turques continueront de protéger les droits et les intérêts de la Turquie et de la RTCN dans la mer Égée et la Méditerranée et de garantir la paix et la sécurité à Chypre ». Kara a ajouté que la Grèce continue de pratiquer des méthodes inhumaines contre les immigrés qui vont à l'encontre des valeurs communes et des principes mondiaux que l'Union européenne prétend défendre. « La Grèce continue de repousser impitoyablement les immigrants, y compris les femmes et les enfants, dans la mer Égée », a-t-elle affirmé.

Bien évidemment, elle a oublié le chantage qu’exerce son pays sur les Occidentaux à propos des réfugiés, pour obtenir de l’aide ; elle a également oublié que son pays a incité les réfugiés à se rendre à la frontière grecque pour passer dans l’UE…

2. Erdogan se rend au Qatar pour une visite officielle

Selon le quotidien turc Milliyet (01.12.21), le président turc Recep Tayyip Erdogan effectuera une visite officielle au Qatar les 6 et 7 décembre, pour assister au 7e sommet du Conseil stratégique suprême Turquie-Qatar. Au cours de sa visite au Qatar, Erdogan rencontrera l'émir du Qatar, Şeyh Temim bin Hamad Al Sani, et tous deux devraient présider le Conseil.

 En outre, la réunion devrait discuter des relations entre les deux pays à tous les niveaux et souligner les mesures qui pourraient être prises pour développer davantage leur coopération dans les domaines de l'économie, du commerce, de l'investissement, de l'énergie et de la défense.

La réunion abordera la situation en Afghanistan ainsi que les mesures de sécurité qui seront prises dans le cadre de la Coupe du monde de football qui se tiendra au Qatar du 21 novembre au 18 décembre 2022.

La diplomatie agressive de la Turquie à l’égard des pays du Golfe persique et de l’Afrique se poursuit ; en même temps les occidentaux abandonnent ces deux régions primordiales. La Chine et la Turquie n’ont qu’à se servir en imposant une présence de plus en plus visible et marquée…

Enfin, avec la politique économique du gouvernement turc et l’inflation galopante, la pays a besoin de l’aide des pays du Golf et le Qatar est son principal allié dans la région.

3. La Turquie réagit à la signature par la République de Chypre d’un accord accordant une licence de recherches/exploitation pour le bloc No 5 de sa zone économique exclusive (ZEE)

Le ministère turc des Affaires étrangères turc publie (02.12.21) sur son site officiel l'annonce du porte-parole du ministère Tanji Bilgic en réponse aux reportages des médias concernant l'octroi d’une licence par la République de Chypre au consortium Qatar Petroleum - ExxonMobil pour l'exploitation du bloc No 5 de sa ZEE.

 La Turquie considère, en effet qu’elle-même ainsi que le régime illégal qu’elle a installé dans le nord de Chypre qu’elle occupe, ont des droits sur les ressources maritimes autour de Chypre. L’annonce turque dit notamment : « Les informations dans les médias selon lesquelles l'administration chypriote grecque[3] du sud de Chypre a accordé une licence d'extraction d'hydrocarbures au consortium ExxonMobil - Qatar Petroleum, dans le soi-disant bloc 5, qu’elle a déclaré unilatéralement, ignorant les droits de notre pays. Une partie de ce complot viole le plateau continental turc en Méditerranée orientale. En revanche, cette démarche unilatérale méconnaît les droits des Chypriotes turcs qui sont copropriétaires de l'île. Dans l'état actuel des choses, la Turquie n'autorisera aucun pays, entreprise ou navire étranger à se livrer à des activités de recherche non autorisées dans les zones sous sa juridiction maritime et continuera résolument à défendre ses droits et ceux de la RTCN ».

Rappelons que la Turquie envoi ses navires de guerre dans la ZEE de Chypre pour empêcher tout activité de recherche. Elle-même effectue des forages illégaux dans les eaux chypriotes, avec la présence de la marine de guerre turque…

* Textes établis par le Bureau de Presse et d'Information.

 

[1] Façon turque de désigner la partie occupée de Chypre.

[2] Dénomination utilisée par la Turquie qui a cessé de reconnaitre la République de Chypre.

[3] Dénomination utilisée par la Turquie qui a cessé de reconnaitre la République de Chypre.


Moyenne des avis sur cet article :  2.8/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • nemesis 4 décembre 2021 18:02

    je pense que les Français se foutent un peu de la stratégie d’Erdogaz tant qu’il ne menace pas directement notre Marine nationale ou la paix civile intérieure...

    Entre les élections, la pandémie, l’inconnue concernant les voyages de fin d’année... ils ont de « gros » soucis smiley

    Pour l’heure, Erdogaz espère l’aide de la finance mondiale pour se sortir de la m....

     sinon, il devra quitter son Palais pour retourner en prison ou rejoindre Juan-Carlos aux Emirats arabes, qui sait ?

    Ils pourront débattre de l’expulsion des juifs d’Espagne vers la Turquie...


    • titi titi 4 décembre 2021 20:49

      @nemesis

      Surtout notre diplomatie est aujourd’hui tenue par des gens qui n’ont pas connu le « temps de la marine à voile et des beaux équipages ».

      Ils n’ont aucune nostalgie et n’ont absolument plus rien à faire de l’Afrique qui est un gouffre financier, où il n’y a que des coups à prendre.

      Que la Chine et la Turquie y investissent des milliards, et ce seront autant de milliards perdus pour eux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité