• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > UE : l’élargissement à l’ensemble des Balkans, une menace à la (...)

UE : l’élargissement à l’ensemble des Balkans, une menace à la sécurité européenne ?

Lors de son discours annuel sur « l’état de l’Union européenne », le président de la Commission Jean-Claude Juncker a appelé à poursuivre l’élargissement de l’Union européenne dans les Balkans. Il s’agit notamment de l’Albanie, la Serbie, le Kosovo, le Monténégro et la Macédoine. Pourtant, il y a des députés qui sont opposés à cette idée car la sûreté des Etats en questions suscite toujours des inquiétudes.

Fragiles et instables, les pays des Balkans sont confrontés à de nombreux problèmes épineux qui menacent également l’Europe et en cas d’adhésion, risquent de faire exploser l’UE.

Migration clandestine

Les Balkans, proches géographiquement de la Turquie, sont exposés directement aux flux de migrants illégaux. En dépit de la fermeture de la route des Balkans en 2016 des centaines de réfugiés arrivaient encore chaque jour en Europe centrale via les vieilles routes de la Macédoine et de la Serbie, ou depuis la Turquie via la Bulgarie et la Serbie, indique l’anthropologue culturelle et spécialiste des politiques frontalières Sabine Hess après avoir analysé la situation depuis le printemps 2016 jusqu’à l’automne de la même année.

Donc, la région est toujours utilisée comme une porte d’entrée de l’Union Européenne. On ne peut qu’imaginer le nombre des migrants se dirigent vers la France et l’Allemagne en cas de libre circulation au sein de l’UE.

Trafic d'armes et de drogue

Selon l’étude réalisée par le Pôle interministériel contre la criminalité organisée en Europe du Sud-Est, les Balkans sont une principale filière du trafic d'armes vers la France. En effet, une série d’attentats en France ont été effectuées avec des armes provenant des Balkans. Un tiers des trafiquants d'armes possèdent des passeports serbes. Néanmoins la majorité d'entre eux ne sont pas Serbes par nationalité mais des Albanais du Kosovo.

En 2016, l'Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures (Frontex) a signalé les dangers de la contrebande d'armes en provenance des Balkans. Son rapport souligne que l'achat de « Kalachnikov » et d'obus s’est simplifié, d'autant que l'ampleur du trafic d'armes en provenance des Balkans a augmenté suite à la crise migratoire. Près de 25 millions d'habitants des Balkans occidentaux détiennent chez eux entre 3,6 et 6,2 millions d'armes à feu, a annoncé l'AFP en se référant à un rapport de 2014.

Outre la contrebande d’armes, la région est aussi un point de départ du trafic de drogue en Europe.

La route des Balkans empruntée pour le trafic de drogue fut émergée dans les années 1970, alors que le nombre de camions traversant l’ex-Yougoslavie ne cessait de croître. En 1984, l’accueil des Jeux olympiques à Sarajevo a contribué l’ouverture de la Yougoslavie aux forces extérieures, tandis que le pays servait de cadre à un trafic grandissant d’hommes et de marchandises. Les narcotrafiquants les plus connus sont les Albanais et les Kosovars.

D’après l’historien spécialisé sur les questions de trafic de drogue et de blanchiment Michel Koutouzis, l’implication des Kosovars « dans le trafic de drogues tient à plusieurs raisons : ils ont été utilisés comme supplétifs par les mafias turques, puis ils ont commencé à s’investir dans le petit détail, mais aussi ils ont compris que les Balkans étaient devenus un lieu de consommation en tant que tel. »

La crise dans les Balkans stimule une partie du trafic de drogue. Selon l'Observatoire géopolitique des drogues, les tensions militaires au Kosovo ont simplement modifié l'utilisation de l'argent des trafics, qui soutenait auparavant l’économie de la province. Désormais, cet argent finance la guerre et les terroristes.

Est-ce que l’Europe qui fait actuellement face au terrorisme et à la crise migratoire est prête d’accueillir ces pays douteux ? La réponse est bien évidente.

Ainsi, avant de parler de l’intégration des Balkans à l’UE il faut d’abord régler la situation dans la région pour réduire la menace liée à la migration illégale et au trafic d’armes et de drogue.

 

Références :

http://www.liberation.fr/planete/2017/09/13/ue-juncker-veut-accelerer-l-integration_1596173

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/angers-49000/drogues-dures-radiographie-d-un-trafic-croissant-5118567

http://www.confluences-mediterranee.com/IMG/pdf/3004.chassagne.pdf

https://leshommesdelantimafia.wordpress.com/tag/route-des-balkans/

http://www.bvoltaire.fr/attention-danger-faire-maintenir-paix-balkans-occidentaux/

https://www.euractiv.fr/section/monde/news/balkan-migration-route-is-not-closed/

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.83/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 22 septembre 14:26

    nous on veut que l’UE s’ouvre au Maghreb, a toute l’Afrique, au désert, a la banquise, a l’Afghanistan, au Balkans et aux Balkani aussi j’oubliais a Jupiter....


    • Anatine 22 septembre 16:22

      Qui y a interet ? Un ecran de fumee ? Un delirium aigu ?


      • V_Parlier V_Parlier 22 septembre 21:30

        @Anatine
        Albanie et Kosovo, alors là autant inviter daesh officiellement en France, ce sera le même résultat.


      • Ouallonsnous ? 22 septembre 19:34

        On ne peut que noter le moinssage d’entrée forcené des suppôts du système à la parution de cet article pertinent !

        Pauvre Avox devenue la voie des larbins UE/OTAN !


        • V_Parlier V_Parlier 22 septembre 21:29

          @Ouallonsnous ?
          Oh, ça va remonter. Les 2 premiers cliqueurs ont fait leur petite crise mais ce n’étaient que les deux premiers.


        • Lonzine 25 septembre 17:55

          @V_Parlier
          bin non , cela va baisser parce que l’auteur n’intervient pas....


        • Zolko Zolko 23 septembre 00:33

          @ l’auteur(e ?) : vous avez raison que, pour le moment, les pays des Balkans ne sont par prêts pour faire partie de l’UE. Mais le rôle de l’UE ne serait-il pas d’aider ces pays à acquérir ce niveau, au lieu de légiférer sur la courbure des bananes ? Si ces pays atteignaient le développement de leur société proche de la nôtre, ne serait-ce pas le meilleur moyen de supprimer les maffias là-bas ? Quand je vois une carte de l’Europe et que je vois ce trou, et que je sais ce qui s’y passe, ça m’inquiète.


          • Vraidrapo 23 septembre 04:37

            @Zolko
            Su ces pays avaient été limitrophes de la Russie comme la Roumanie ou la Turquie, nul doute que nos éminents stratèges auraient considéré la question sous un angle plus « favorable » et auraient investi moult Mds d’Euros. mais... et il n’y a même pas d’hydrocarbures, alors !...


          • Vraidrapo 23 septembre 04:31

            Si ces pays atteignaient le développement de leur société proche de la nôtre, ne serait-ce pas le meilleur moyen de supprimer les maffias là-bas ?

            Après la maffia des pays pauvres, viendra la Maffia des pays riches : l’ultracapitalisme.
            Cf. : Comment l’État français organise sa propre spoliation
            http://www.monde-diplomatique.fr/2012/07/DESCAMPS/47973

            C’est le sort des sociétés humaines semblerait-il... « La justice sociale », la quadrature du siècle !


            • Pâtes-Riz-Hotte 23 septembre 05:40

              Au fait, c’est quoi la sécurité européenne ?

              Physique ? Alimentaire ? Culturelle ?

              Bizarre comme article pour une personne se déclarant d’origine grecque !


              • Jelena Jelena 23 septembre 10:18

                C’est marrant, en lisant cet article, j’ai l’impression que c’est une malédiction de ne pas faire partie de cette UE à la con... D’autre part prétendre que « les gentils bruxellois combattent les mafias des Balkans », c’est du même niveau que d’affirmer que « l’Otan combat l’islam radical ».


                • Vraidrapo 24 septembre 05:09

                  @Jelena
                  Pour éclater l’UE, l’élargir est un bon moyen : comme avec un ballon...
                  Alors, élargissez vite !


                • wesson wesson 24 septembre 00:36

                  Quand les ricains - aidés par les Balkans et les Russophobes historiques - nous demanderont d’aller tarter la gueule à Poutine, ça sera nettement moins cool d’y être, dans l’UE.


                  Et rigolez pas, avec le zinzin à la tête des USA, et toute la clique militaro financière qui le télécommande, cette éventualité s’approche à très grand pas !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès