• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ukraine : Obama veut-il la guerre totale ?

Ukraine : Obama veut-il la guerre totale ?

La guerre fait rage au Donbass. L’est de l’Ukraine n’aura pas connu la trêve hivernale que beaucoup attendaient ou espéraient. Une guerre que trop de journalistes s’entêtent à qualifier de « civile »… En avril 2014, le nouveau pouvoir, issu du coup d’État du Maïdan du 22 février 2014, lance une vaste opération « antiterroriste » contre les régionalistes russophones du Donbass. Ceux-ci, devant l’intransigeance de Kiev, se radicalisent peu à peu et réclament l’autonomie au sein d’une fédération ukrainienne. Las, l’affaire dégénère vite après le massacre d’Odessa le 2 mai et le régionalisme se mue en séparatisme. D’après les Nations unies, le conflit aurait fait au total quelque 5 000 victimes civiles. Depuis le 9 janvier, l’intensité des combats ne cesse d’augmenter et parallèlement le nombre des morts… alors que plusieurs milliers de soldats gouvernementaux se trouvent pris au piège du « chaudron » de Debaltsevo.

Mais qui alimente le brasier ?

Kiev ne cesse de clamer que la Russie fournit des armes et des hommes aux nouvelles républiques autonomes de Donetsk et Lougansk. Moscou oppose, pour sa part, démentis sur démentis à ces accusations, les dénonçant comme infondées, les autorités ukrainiennes n’ayant jusqu’à présent jamais fourni la moindre preuve à l’appui de leurs dires. Un certain écart apparaît d’ailleurs à ce sujet entre les déclarations des politiques et celles des militaires ukrainiens : le 31 janvier dernier, le général Victor Moujenko, chef d’état-major général, n’a-t-il pas avoué que « l’armée ukrainienne ne combattait pas contre des unités régulières de l’armée russe… la participation de citoyens et militaires russes aux combats n’étant que des faits isolés » ? Des propos à comparer avec ceux, aussi péremptoires que contradictoires, du président ukrainien Petro Porochenko, du secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg et, aux États-Unis, du belliqueux sénateur McCain.

Du côté américain, le 2 février, Washington confirmait une information du New York Times selon laquelle le commandant en chef des forces de l’OTAN, le général Philip Breedlove, serait favorable à la fourniture à l’armée ukrainienne d’armes défensives – élégant euphémisme — et autres équipements. La veille, un mémo d’experts cosigné par une brochette de diplomates et de militaires de haut rang était rendu public sous la forme d’un rapport pour Le maintien de l’indépendance ukrainienne et l’opposition à l’agression russe. Ce que doivent faire les États-Unis et l’OTAN*. Ce document, publié sous l’égide de l’Atlantic Council, de la Brookings Institution et du Conseil de Chicago pour les affaires globales, recommande fortement l’envoi au profit de l’armée ukrainienne d’équipements militaires létaux, parmi lesquels les fameux lance-missiles antichars Javelin… ceci pour un montant 3 milliards de dollars.

Une très mauvaise idée pour Berlin car « une solution militaire, ce n’est pas celle que le gouvernement fédéral voit comme issue possible à cette crise ». Déclaration frappée au sceau du bon sens de la porte-parole du gouvernement allemand, Christiane Wirtz. Celle-ci rejoignait la position exprimée à la Maison-Blanche par Ben Rhodes, conseiller adjoint à la Sécurité nationale du président Obama. Celui-ci estime en effet de façon dissonante que « la livraison d’armes aux forces ukrainiennes n’aiderait pas à régler le conflit dans le Donbass ». Dont acte !

Restera finalement à savoir si les intentions affichées à Washington auront été purement déclaratives, ou si le camp des partisans de la confrontation Est/Ouest, notamment au Sénat, parviennent à l’emporter. En ce cas, l’escalade risque bien de se transformer très rapidement en montée aux extrêmes. Demain la guerre aux frontières de l’Union ?

* Parmi les signataires figurent l’ex-ambassadeur américain à l’OTAN Ivo Daalder, l’ancienne sous-secrétaire à la Défense Michèle Flournoy, l’ancien sous-secrétaire d’État Strobe Talbott, les anciens ambassadeurs des États-Unis en Ukraine Steven Pifer et John Herbst et l’ancien commandant adjoint du commandement de l’OTAN en Europe James Stavridis.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 20 février 2015 08:31

    Si Obama décidait (avec l’OTAN) de faire la guerre totale...ce serait la fin de l’humanité... !


    • Le p’tit Charles 20 février 2015 11:07

      @Le p’tit Charles....La Turquie et les Etats-Unis pensent commencer début mars le programme de formation et d’équipement des rebelles syriens modérés, a annoncé aujourd’hui le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu.

      Les Etats-Unis et la Turquie ont signé un accord hier pour entraîner et équiper les rebelles qui luttent contre le président syrien Bachar al Assad....J’arrête pas de dire que Obama est le pire des enfoiré.. !

      Source Le Figaro...


    • Albar Albar 20 février 2015 15:13

      Ce n’est pas Obama qui veut de cette guerre, il n’est que le clown utile, c’est plutôt les néo conservateurs sionistes US qui le pousse là ou ils veulent. 


    • o.man 20 février 2015 15:47

      @Le p’tit Charles
      vu qu’il a été élu avec son slogan « YES , we can ! »
      Ceux qui sont derrière lui , se croient tout permis .


    • Aldous Aldous 20 février 2015 17:31

      Prix Nobel de la paix...


    • asterix asterix 20 février 2015 18:27

      LES USA N’ONT RIEN à FAIRE EN EUROPE
      NI AU DONBASS, SURTOUT PAS AU DONBASS
      NI AU DONBASS, NI AILLEURS
      OBAMA QUI NE « CAN » JUSTE RIEN DU TOUT EST UN ÊTRE FAIBLE ET INFLUENçABLE


    • Lucide bdpif@laposte.net 20 février 2015 21:14

      @Le p’tit Charles


      Citation ! Si Obama décidait (avec l’OTAN) de faire la guerre totale...ce serait la fin de l’humanité... !

      Reponse

      IL y a bien longtemps que vous l’avez perdu votre humanité en prenant position pour Assad.
       
      La fin de l"humanité , elle a commencé là, en laissant crever les civils syriens sous les bombardements du regime avec l aval de Poutine. Sans broncher.


    • J.MAY MAIBORODA 20 février 2015 08:40
      Article apprécié et approuvé.

      Complément d’info :

      Site de l’Association CORSE-UKRAINE-RUSSIE :  

      Blog « u zinu » , article « Ukraine-Russie ou les Frères ennemis » :http://www.wmaker.net/u-zinu/


      • antyreac 20 février 2015 12:57

        C’est putler qui veut agrandir son empire ,voilà ce qui se passe en Ukraine.



        • Aldous Aldous 20 février 2015 17:32

          @antyreac
          Achète toi un cerveau.


        • antyreac 20 février 2015 19:05

          @Aldous
          Pareil achète toi un cerveau et un ordinateur pour le guider il en aura besoin...


        • Layly Victor Layly Victor 20 février 2015 19:32

          @antyreac
           
          section de sauvetage d’urgence du soldat Hollande, impliqué dans un crime de haute trahison, au rapport. antyreac : présent !


        • Laurent 47 21 février 2015 17:49

          @antyreac
          Tu peut traduire ton texte en allemand, pour que tes copains les nazis ukrainiens, le comprennent ?


        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 20 février 2015 12:59

          Les « idiots utiles » de l’OTAN disent craindre les visées hégémoniques de la Russie qui les amèneraient ensuite à se retourner contre les pays baltes...

          Mais ils n’ont rien trouvé à redire contre la sécession du Kosovo !


          • soi même 20 février 2015 13:55

            @Jean J. MOUROT, votre réaction est très pertinente, mais sur le fond combien de personne sont véritablement continents de e qui se joue réellement à une échelle plus vaste que les simples rivalités d’empire ?


          • Vredes Vredes 20 février 2015 14:56

            Pour l’instant ce n’est plus le cas pour Obama et sa guerre totale. Les nazis ukrainiens (Pravy Sektor,Svoboda et autres) financés par le mafieux juifs Kolomoiskiy (le même qui a fondé le parlement juif européen en 2012) sont contre le traité de Minsk 2 alors que Porky y est pour. Il est possible que Porky soit renversé d’ici peu de temps par les nazis Tyahnybok ou Yarosh avec la complicité de Kolomosiki qui lui, a reformé un bataillon. Aidar ou Dniepr 1 mais a délaissé un autre bataillon nazi Azov qui est inclus dans l’armée ukrainienne et qui est maintenant très endommagé après avoir été passé à la moulinette par Novorussia.

            Le pays est complètement ruiné, des soldats de l’armée officiel désertent et Porky est mis à l’index par l’Allemagne.
            La balle est dans le camps des va-en-guerre US. Soit ils aident les ukrainiens et donc ils sont pour la guerre et par la même occasion les USA seront démasqués, soit Porky se plie aux européens et le calme reviendra peut être.
            Une fracture est né entre les USA et l’UE, en espérant que les USA seront écarté progressivement de l’UE ,mais comme l’OTAN est lié au traité européen.....


            • coinfinger 20 février 2015 18:35

              @Vredes
              Porcy il va pas écouter la siréne Merkel , sinon il perd son job . C’est les US qui financent maintenant et eux seuls . Merkel , contrainte et forcée , vu les résultats négatifs de Porky , (çà a un rapport avec porc çà me plait comme diminutif ) , et vu sa contrainte Bundesbank , elle essaye de raisonner .
              L’autre il a plus que le délire novocons pour lui et sa concurrence à droite qui le géne .
              il peut arriver à gagner parce que les autres sont encore plus cons que lui , mais il aura plus de ponion , La Bundesbank elle est pas facile .
              Dans 6 mois c’est le timing Poutine , je crois qu’il est juste , dans 6 mois , si la baisse du pétrole a duré , y aura plus de schistes , exit la croissance US et l’Hollywood qui va avec , pour les marchés financiers US qui assurent le coup , c’est la Bérésina , on revoit la question .
              Si çà se passe timing Poutine , je crois que c’est le bon sens , les Russes auront passé un mauvais moment , mais les US se mettront a compter leurs abattis . Changement de décor , les Novorusses non seulement prennent Marioupol , mais envisagent Kiev , si ce n’est déjà fait .


            • Vredes Vredes 20 février 2015 23:49

              @coinfinger
              Bien l’allusion à la Bérézina, rivière où Napoléon a échoué. 

              L’extraction du gaz de schiste est trop onéreux, même les américains s’en morde les doigts. En effet après avoir fait baiser les tarifs du pétrole pour contrer la Russie, le pétrole de schiste est devenu hors de prix. Entre temps, les cours et actifs sur le pétrole ont baissé. Qu’a fait la Russie ? Elle a tout racheté et la Russie a empoché 20 milliards de dollars en 2 jours.
              Les armerlocks en sont malades. Au moins le pétrole russe reste à la Russie ainsi que leurs avoirs.
              Si la guerre devait se prolonger :
              Je pense que l’objectif numéro 1 est de prendre Marioupol et surtout du point de vue stratégique Odessa. Odessa souhaite faire session avec l’Ukraine, la langue parlé est le russe et il se rappelle bien du massacre d’Odessa par les nazis au printemps dernier, mais Kolomoiski en a fait une de ces villes chéries.
              Odessa est aussi une base de départ pour protéger la Transnistrie qui est russe et qui est coincé entre les marionnettes ukrainiennes et Moldaves.

            • coinfinger 20 février 2015 16:40

              A mon avis , y a pas photo , bien sur qu’ils la veulent la guerre totale , non seulement il l’a veulent mais il l’a font . Mais bon , faut partir de là on est l’opinion publique . Elle est à la traine .
              Pensez que c’est Obama , c’est peut étre excessif . Ce searait penser que c’est lui qui gouverne .
              A l’examen c’est le bordel dans le pouvoir , il feint plutot de commander à des initiatives qu’il ne controle pas . çà ne lui donne pas une auréole , d’autant qu’il a pris lui aussi quelques initiatives et surtout qu’il sait qu’il est payé pour amuser la gallerie , emrober le chocolat .
              Ils la veulent parce qu’ils veulent l’Empire Mondial , sans lequel le pouvoir oligarchique imploserait .
              Et là il y a antagonisme pour que le pouvoir s’accroisse , il lui faut accroitre son domaine ses possessions exponentiellement par rapport à la population . Hors celle ci ralentit sa croissance , à cause du mauvais partage . On est dans le dilemme du prédateur et du prédaté , si le prédateur réussit trop bien , il finit par crever de faim , faute de proies .
              On en est pas encore là mais çà s’approche . Qui plus est la proie n’est pas dépourvue de moyens , enfin celles qui sont encore dans des zones reculées , Russie , Chine , etc ...
              Le pb du prédateur c’est qu’il est prédateur , il ne peut se passer de sa proie uand il a faim , il délire , c’est le moment présent , proche du retournement .
              Notre pb à nous Français est de savoir si nous sommes définitivement domestiqués où si nous pouvons retourner à l’état libre ? J’ai un doute . 


              • helios999 helios999 20 février 2015 17:32

                @coinfinger
                Tu m’as fais sourire !
                Sinon , imagine un gros lourd qui cherche la bagarre et qui croit que tout le monde se fout de lui , je ne lui donne aucune chance de gagner quoi que se soit , mais il faut y croire et lui faire croire ce qu’il est en fait !


              • coinfinger 20 février 2015 16:48

                Chez ceux qui sont restés sauvages à la périphérie du systéme , l’attitude actuelle , est celle du boeuf musqué ( appellation éronnée parce ces boeufs ne sont pas castrés ) .
                Face aux attaques de loups dans la taiga , ils forment cercle , femelles et petits à l’intérieur , gros males cornus à l’extérieur . Discipline Stricte , et que personne ne flanche . Pas de place à la fantaisie personnelle .
                Pour le prédateur c’est l’inverse , libre initiative aux membres de la meute , pour qui trouve la faille .
                Ne pas confondre avec l’opposition démocratie /despotisme . çà c’est plus dur .


                • lsga lsga 20 février 2015 22:08

                  Rappelons quand même que le seul à parler de guerre nucléaire en ce moment, c’est Hollande.


                  • coinfinger 22 février 2015 18:22

                    Autre aspect de la question , sous l’angle animal . Porky , Hollande , Merkel , Obama ,c’est le méme monde , ils se comprennent , sont du méme coté du mirroir . Des opportunistes , des aspirants riches , vont pas chercher plus loin , que l’immédiateté de leur portefeuille et de leur image , condition du portefeuille .
                    y a une différence quand méme entre Merkel , Hollande , Obama , sur le plan humain , éthique , c’est que pour eux , faisant partie des peuples dominants , ils ont de la marge .
                    Pour Porochenko , comme pour les dits djihadistes , les Boko Haram et autres , c’est autre chose , leurs peuples sont au bas de la chaine alimentaire et cherchent à s’en émanciper .
                    Eux ce sont des hyénes , ils se repaissent de leurs peuples , de sa déconfiture , de ses cadavres .
                    C’est pas forcémment meilleur mais plus cru .


                    • coinfinger 22 février 2015 18:34

                      Une remarque comme çà , c’est curieux chez les hyénes , le rapport entre les genres . Chez les hyénes c’est la femelle qui domine , le plus souvent , elle est plus grande que le male et plus riche en téstostérone . Elle a un gros clitoris , presque aussi gros que le pénis du male . La dominante , elle tue les autres femelles de la méme portée.
                      Y aurait un rapport avec les femelles Anglo Saxonnes , genre Clinton ou Nuland que çà m’étonnerai pas .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité