• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un cyber-mémorial des gilets jaunes blessés ou tués... pour la France (...)

Un cyber-mémorial des gilets jaunes blessés ou tués... pour la France !

Un cyber-mémorial aux Gilets Jaunes blessés ou tués serait un formidable moyen de restaurer une conscience et une unité populaire qui nous font encore gravement défaut

Nombre d’observateurs ont compris que le mouvement des Gilets Jaunes est de nature révolutionnaire au sens où il change la France, là, maintenant. De sorte qu’il y aura un avant Gilets Jaunes et un après Gilets Jaunes. Nul ne sait encore sur quoi tout cela va déboucher et quelle sera l’ampleur des changements induits mais une chose est sûre : contrairement à beaucoup d’autres, cette lutte n’aura pas été vaine, elle fera date.

Ce constat n’est pas encore celui d’une victoire. C’est celui d’une lutte populaire, dont les batailles gagnées sur le pouvoir politico-médiatique, sans pouvoir atténuer ou effacer les souffrances endurées par ceux qui y ont pris part, contribuent à leur donner le sens dont chacune des victimes a le plus grand besoin.

Ces souffrances pourraient même avoir une utilité. Celle que le sacrifice a eue tout au long de l’Histoire. En effet, depuis l’aube des temps, les hommes gardent le souvenir et révèrent ceux qui ont été blessés ou tués pour le salut de tous.

L’ordre social s’est construit et a constamment été entretenu par les sacrifices religieux autant que guerriers. Comme le montre encore le cas des deux courageux soldats morts en combattant au Burkina Faso, le pouvoir est toujours prompt à organiser de grandes communions nationales qui rassemblent le pays autour de ses enfants sacrifiés pour la bonne cause, celle de la solidarité, de l’ordre et de la soumission à l’autorité. [1]

Les Gilets Jaunes veulent le pouvoir, alors pourquoi ne se serviraient-ils pas de celui dont ils disposent déjà, à savoir, le pouvoir de faire mémoire et de commencer à rassembler la nation autour de leurs victimes incroyablement nombreuses ?

Imaginons un cyber-mémorial où chacune des victimes de violences policières pourrait faire le récit détaillé de ce qu’elle a subi avant, pendant, après, en y associant tous les documents utiles dont elle dispose ainsi que les récits d’éventuels témoins. Imaginez l’impact qu’auraient ces milliers de témoignages sur la conscience collective et sur la compréhension de ce que nous sommes en train de subir de la part du pouvoir ?

L’effroyable mix de bien-pensance obligatoire, de censure tous azimuts, de propagande ininterrompue et de violences policières gratuites avec lequel la France est gouvernée apparaîtrait pour ce qu’il est : la manifestation d’une dictature néo-libérale qui, doucement mais sûrement, s’installe, dans les esprits, les mœurs et les pratiques.

Sous couvert de protéger les acquis et la sécurité d’une petite bourgeoisie panurgique qui va droit à l’abattoir mais ne veut pas le savoir, le pouvoir feint d’œuvrer au maintien de l’ordre public alors même qu’il en est le principal agent de destruction.

Un mémorial aux Gilets Jaunes victimes du pouvoir serait un formidable moyen de restaurer une conscience et une unité populaire qui nous fait gravement défaut en ces temps où le travail de division et d’individualisation à outrance de la société nous a amené au bord du précipice, celui de la guerre civile.

Sur le modèle des commissions Vérité et Réconciliation d’Afrique du Sud, un tel cyber-monument offrirait en outre l’avantage extraordinaire de permettre aux policiers eux-mêmes d’apporter leur témoignage et de dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité : sur les ordres reçus, sur les actes accomplis ou sur leur silence complice face aux excès de leurs collègues.

Cette idée de considérer les victimes gilets jaunes comme les héros d’une guerre révolutionnaire n’est pas de moi, elle ne m’appartient pas, mais elle m’a plu. J’ai simplement tenté de lui donner ici une forme concrète qui facilite sa circulation, en espérant que cela lui permette de trouver ses destinataires, que j’imagine nombreux. Car c’est seulement en collectif qu’elle sera réalisée... par des gilets jaunes, par nous tous, les citoyens, de plus en plus conscients des enjeux !

En pensant à toutes les victimes gilets jaunes, je vois ce cyber-mémorial comme un véritable devoir citoyen et je serais heureux si nous étions nombreux à exprimer ainsi notre reconnaissance à tous ceux qui ont douloureusement payé de leur personne afin que la France se ressaisisse, pour qu’elle se redresse et s’efforce de se libérer du marasme politico-médiatico-financiaro-économico-culturel dans lequel elle s’est progressivement enfoncée depuis des décennies. Non seulement nous garderions ainsi une mémoire indélébile de cette lutte de l’hiver 2018-2019 mais cela nous aiderait aussi sûrement à susciter et/ou renforcer l’élan et la cohésion populaire sans lesquels aucune victoire ne peut être obtenue.

 

 

[1] Rappelons-nous la belle formule de Clausewitz : « La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens ».


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Jean De Songy 23 mai 2019 13:12

    Le peuple est fini, vive les tribus (de gôôôôche...)

     

    Moi je suis de celle des souchiens pieds bleus, en face les djellabas du Calife et les singes blancs de la Reine Obono. Les gilets jaunes sont justes des pleureuses devant l’auge. Pas une tribu d’ « êtres humains » (comme dans Little big man), juste des animaux domestiques du Capital.

     

    VIEUX SOUCHIENS COLLABOBOS, VOS PETITS-ENFANTS VOUS VOMIRONT :
     
    Archipel boobalandais (Jérôme Fourquet, Ifop) :
    800000 naissances / an dont 45% d’origine africaine (test drépanocytose)
    420000 envahisseurs / an
    (110 pseudos-réfugiés, 50 pseudos mineurs, 260 « légaux »)
    =>
    Glands remplacement de 2 colons pour 1 souchiot
    =>
    UE terre d’Islam et banlieue de l’Afrique avant 2 générations. Orange mécanique version barbue.

     


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 23 mai 2019 15:53

      @Jean De Songy

      Euh, il me semble que la pleureuse c’est vous qui la faites tout seul dans votre coin.
      Les Gilets Jaunes, c’est le peuple qui reprend sa souveraineté. C’est donc la solution de la plupart des problèmes que nous rencontrons et il est clair pour tout le monde que l’immigration de masse en fait partie.


    • sirocco sirocco 23 mai 2019 15:21

      On n’en est pas encore à l’après Gilets jaunes, loin de là.


      • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 23 mai 2019 15:47

        @sirocco

        J’en suis bien d’accord et c’est pourquoi vous chercherez en vain quelque chose qui suggère cette idée dans mon texte.


      • bernard29 bernard29 24 mai 2019 11:17

        « Gilets jaunes » tués  ??? Vous parlez de quoi de qui ?? 


        • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 24 mai 2019 11:25

          @bernard29

          Vous sortez d’où ?
          Oui, il y a eu des tués. Mais je vous rassure, ils n’ont pas été assassinés par la police ou des agents de services spéciaux, il s’agit d’accidents. Mais comme les militaires victimes d’un accident au combat, ils sont morts au combat et méritent notre respect et notre mémoire.


        • bernard29 bernard29 24 mai 2019 13:04

          @Luc-Laurent Salvador

          vous n’expliquez pas, combien et de quoi et par qui ? 

          tués en raison des barrages de « gilets Jaunes » ?? 


        • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 24 mai 2019 16:40

          @bernard29

          Non, en effet, je n’explique rien car je ne suis ni l’AFP ni une base de donnée. Vous trouverez toute l’info sur internet.
          Ce que j’ai en mémoire me permet de vous dire qu’approximativement il doit y avoir eu une dizaine de morts (j’ai le chiffre 11 en tête) et il me semble bien que la plupart sont liés à des accidents sur les barrages, avec donc des véhicules impliqués.


        • Xenozoid 24 mai 2019 20:28

          c’est la fête au village


          • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 25 mai 2019 05:20

            @Xenozoid

            Oui, la fête, on aime ça n’est-ce pas ?


          • Xenozoid 25 mai 2019 18:43

            @Luc-Laurent Salvador

            je parlais des commentaires


          • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 26 mai 2019 08:31

            @Xenozoid

            Ah, oui, ben, qu’est-ce que vous voulez, ya des fois, c’est comme ça, faut faire avec smiley Et puis moi la fête au village, j’aime bien. On lance des pétards, on s’amuse quoi ! smiley
            Enfin, surtout, la révolution Gilets Jaunes, j’y crois, alors ça vaut bien une fête de temps en temps, même si, je dois le reconnaître, l’heure ne s’y prête guère, tant elle est difficile et incertaine...


          • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 24 mai 2019 22:27

            6 mois que ça dure, il va falloir un mémorial de la cirrhose smiley


            • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 26 mai 2019 08:25

              J’ai tellement de défauts ! smiley

              Alors, être « l’exact portrait des Gilets Jaunes », là franchement, vous me faites un tel compliment... j’ai envie de vous embrasser !

              Allez teuf teuf, sans rancune !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité