• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un débat sous pression...

Un débat sous pression...

Le débat entre François Bayrou et Ségolène Royal aura lieu. Pas devant la Presse Quotidienne Régionale, mais à la télé, samedi prochain à 11H en direct et en clair sur Canal+ et sa chaîne d’information i-Télévision. La candidate socialiste soupçonne « quelques pressions » pour que cette rencontre entre les représentants de la gauche et du centre ne se fasse pas. Sarkozy pour l’occasion a même envoyé au combat les anciens amis de Bayrou. Drôles de méthodes de séduction pour un candidat qui, tout autant que son adversaire, a besoin des voies du centre pour accéder à la présidence.

On savait que cette campagne d’entre deux tours allait être très serrée. On se rapproche maintenant d’une vraie confrontation. Projet contre projet. A mesure que le temps passe on s’aperçoit que Ségolène Royal revient au grand galop et est plus que jamais déterminée à se dessiner une stature de Chef d’Etat. Alors qu’on ne sait plus où est et où en est Sarkozy. Son image se brouille. Comme si ce que certains avaient prédit de longue date, l’explosion en plein vol de Nicolas Sarkozy, était en train de se produire. Une dynamique se dessine que le candidat de droite n’avait pas imaginée réalisable. La cristallisation s’opère. L’ « arbitrage » de François Bayrou n’y est pas étrangère. Mais le coup de pouce du destin, celui qui d’une pichenette a peut-être fait pencher la balance, est venue précisément de Nicolas Sarkozy. Rebondissement ? On en n’attendait pas tant.

Les faits sont exposés dans Libération. Rappelons simplement qu’hier, à l’issue de la conférence de presse de François Bayrou, ce dernier accepte la proposition de Ségolène Royal d’un débat. Royal avance l’idée que cela pourrait se dérouler devant la Presse Quotidienne Régionale (PQR). Mais... refus presque outré du Syndicat de la PQR.

Pourquoi donc ? Qu’est-ce qui peut motiver une telle fin de non-recevoir ? Un débat entre ces candidats qui a eux deux représentent environ 43% des électeurs (18% + 25%) va t-il donc diminuer l’audience des titres de la PQR ? Certainement pas. Alors ? La PQR aurait-elle subit des pressions venues « d’en haut », comme le suggère Ségolène Royal ?

Il faudra le démontrer et nous comptons bien sûr sur les médias pour nous éclairer. Mais si cela est vrai, d’où ces pressions pourraient-elles venir ? Certainement d’un homme bien formé à l’école de Charles Pasqua.

Quoi qu’il en soit, en une matinée Sarkozy a réussi à bâtir contre lui, tout seul comme un grand, un front du refus structuré et crédible. Que les sympathisants dogmatiques de Sarkozy viennent expliquer le contraire. Il leur faudra de solides arguments. Le pire n’est d’ailleurs pas là. Le débat aura lieu. Y sont même invités les journalistes de la PQR qui le souhaitent. Il ne manquerait plus qu’ils viennent nombreux pour démontrer que cette affaire est réellement une sale affaire.

L’UMP s’affole. Nicolas Sarkozy s’affole. Pour faire diversion il envoie en première ligne les anciens copains de Bayrou déguisés en porte-flingues : Gilles de Robien qui déclare qu’il est « « irresponsable » et « immoral » de la part du candidat centriste « de laisser en rase campagne » ses 6,8 millions d’électeurs ». André Santini qui parle d’un débat « antidémocratique » et même « anticonstitutionnel », rien que ça ! Il faudra expliquer à M. Santini qu’un débat est par nature démocratique. Ce dernier aura tout le temps de regarder dans son dictionnaire après le 6 mai. En attendant, il peut toujours demander ce qu’est un débat à Nicolas Sarkozy, lui qui les redoute tant.

Les élections présidentielles ne sont pas, quoiqu’en dise l’ex-ministre de l’Intérieur, une finale de coupe du monde. En l’occurrence, celui qui a été « éliminé » dimanche représente tout de même près de sept millions de français. Réservoir de voix non négligeable. Est-ce que sérieusement dimanche 6 mai les électeurs de Bayrou iront se jeter dans la gueule de ce loup qui pour nous faire croire qu’il a changé se serait déguisé en grand-mère ?

Cette droite, son champion l’avait paraît-il transformée en un mouvement moderne, libéral, jeune, dynamique. Mais ce n’était qu’une parure. Nicolas Sarkozy imaginerait-il, selon les termes de Guy Mollet, "la droite la plus bête du monde" ?

NDLR 19h : A cause des contraintes du CSA, Canal+ se voit obligé d’annuler le débat. Comme le souligne La Tribune, "Plus tôt dans la journée, Claude Guéant, directeur de campagne de Nicolas Sarkozy, avait soulevé le lièvre en soulignant qu’il y aura un problème de compensation des temps de parole en faveur du candidat UMP".

AgoraVox est toujours disposé à participer à l’organisation du débat sur Internet et l’a déjà communiqué au PS et à l’UDF.


Moyenne des avis sur cet article :  3.92/5   (118 votes)




Réagissez à l'article

219 réactions à cet article    


  • goc goc 26 avril 2007 16:58

    tres bon article

    je partage ce point de vue

    de toute façon, je reste persuadé que ns se défilera pour le débat du 2 mai, car il n’a rien a y gagner et tout a perdre

    d’abord c’est un bon tribun mais un mauvais débatteur

    ensuite il a en face de lui, une femme, chose qu’il a beaucoup de mal à gérer déjà naturellement (voir ses déboires familiaux et extra-conjugaux)- je ne vous raconte pas si (comme je le pense) Sego se met a faire dans le patos familial genre : « moi au moins j’ai une famille stable »

    enfin il sait qu’il se fera attaqué sur sa politique, or on sait très bien qu’un candidat sortant part avec un handicap, justement a cause de son action en tant que responsable gouvernemental


    • nantor nantor 26 avril 2007 18:15

      Je ne suis vraiment pas un fan de Sarkozy, mais je suis sûr qu’il ne se défilera pas. Et il est excellent à la télé.

      Rien n’est joué pour le second tour, mais croire à l’avance que Sarkozy va perdre sur le débat ... je ne m’y risquerai pas. Par contre sur l’ensemble de son « oeuvre » ... il faut l’espérer.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 26 avril 2007 19:13

      Eureka ! Je viens de lire les 40 commentaires à date sur cet article et j’ai compris. Je reviens à vous parce que vous avez donné le ton, mais c’est le même leit-motiv partout : le débat politique sur blogue se joue maintenant quasi entièrement au troisième degré. Un message négatif ou positif de départ qui semble cacher le « vrai » message contraire, mais vrai message qui n’est pas soutenu et qui suscite donc une adhésion inconsciente au message initial. Je viens de voir une video qui pourfend Sarkozy qui pourfend « la racaille », mais dont je suis convaincu que, musique aidant, un semi-fasciste inconscient n’est pas dissuadé de l’être, mais le devient tout à fait. Il fut un temps où ce genre de messages subliminaux étaient concoctés à grands frais dans des Ministères de la Propagande, il me semble que cette action assez complexe soit maintenant devenue grand public. Ou serait-ce que la moitié des intervenants sur blogues sont désormais des professionnels en service commandé ? Je m’inquiète pour le droit de parole. http://www.nouvellesociete.org/124.html


    • citoyen citoyen 26 avril 2007 21:15

      A force de renier aux français leur droit à une démocratie participative, les responsables politiques risquent de voir surgir des lendemains qui les feront déchanter ... smiley


    • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 27 avril 2007 00:00

      Je n’ai peut-être pas une bonne mémoire, mais je n’ai pas souvenir d’une telle campagne pitoyable de la part de la gauche :

      Mensonge et calomnie à tout les étages.

      A l’heure ou j’écris les responsable de la PQR viennent d’affirmer qu’ils n’ont subis aucune pression.

      La seule contrainte c’est que Mme Royal va « consommer » une partie de son temps de parole.

      Quand on voit un peu les prestations de Mme Royal à la télévision, on comprend que Nicolas Sarkozy a tout à gagner à ses passages télévisés :

      Un peu de compassion démagogique, puis une bouillie d’arguments improvisés, démentis ensuite par l’appareil socialiste.

      Un exemple rapidement : son emploi gratuit pendant un an ???

      Soit les employeurs sont obligés de transformer en CDI ce contrat au bout d’un an. S’agissant de personnes avec lesquelles l’éducation nationale a failli, on demande aux entreprises de pallier cette carence. Il n’y aura aucune embauche.

      Soit il n’y a aucune obligation à la fin du contrat, et il y aura un effet d’aubaine. Et, à la sortie, un immense désespoir pour ceux qui seront passé par là, puis jeté à la poubelle.

      Voilà tout le programme économique. Quel formidable espoir !!! smiley


    • A. Nonyme Trash Titi 27 avril 2007 09:49

      J’ajouterais que c’est bien joli de faire l’effarouchée devant le parachute doré du patron d’EADS et de tirer à boulet rouge sur le pseudo ultra libéralisme de la droite TOUT EN OUBLIANT que c’est le Gouvernement JOSPIN qui a nommé ce triste sire et accepté, en tant qu’actionnaire, la rémunération et le golden parachute !!!


    • A. Nonyme Trash Titi 27 avril 2007 10:00

      ROYALE - BAYROU : LE DEBAT QUE T’Y CROIS PAS !

      A quoi sert cet événtuel débat ? Choisir entre Royale et Bayrou ? C’est fait les gars, z’êtes légèrement en retard.

      Savoir ce qui peut les rapprocher. Rien à foutre, parce ce que si on n’a pas encore compris qu’il n’y a aucun point commun sur l’économie et quelques convergences sur des sujets comme l’école, etc... alors c’est qu’on n’a pas suivi le 1er tour, et ce n’est plus le moment de la ramener.

      Le seul débat qui vaille maintenant, c’est Royale - Sarkozy. Tout le reste n’est qu’agitation d’appareil, stratégie politicienne et coup tordu. L’instistance de Royale pour organiser ce débat qui n’a aucun autre objectif que de gratter des voix, c’est pitoyable.

      Que Bayrou se détermine, ou pas, mais qu’il nous lâche maintenant. Il aura tout le loisir de la ramener pour les législatives.


    • noireb 27 avril 2007 10:02

      « La seule contrainte c’est que Mme Royal va »consommer« une partie de son temps de parole. »

      Devant la presse ECRITE ?

      Sans vouloir m’avancer, il me semble bien que l’égalité du temps de parole c’est pour la TV.


    • Benj 27 avril 2007 11:42

      noireb a 100% raison, « jesuisunhommelibre(dedroite) » raconte allègrement n’importe quoi, puisqu’il n’y a pas d’égalité de « temps de parole » (sic) dans la presse écrite.

      C’est du pur style Sarko, au passage : balancé avec suffisamment d’applomb et un petit haussement des epaules, aussi énorme que ça soit, neuf fois sur dix ça passe...et du coup, il passe pour le plus « compétent »...

      Sur l’article, bien vu mais déjà daté : bayrou se répand sur les pressions de Sarko, il dit avoir vérifié avec le CSA, qui n’aurait rien interdit. Sinon il y aurait une possibilité de recours en référé devant le conseil d’Etat - on imagine la scène...l’Etat chiraquien en arbitre

      J’ai hâte de voir comment ça va se passer, mais perosnnellement j’ai du mal à imaginer qu’on puisse empêcher ce débat d’avoir lieu.

      Et trash titi la-haut, si ce débat ne t’intéresse pas, ce jour-là t’auras qu’a aller te balader, ok l’ami ?

      ton discours en somme c’est « ce débat ne m’intéresse pas, donc je ne veux pas qu’il ait lieu ». Magnifique, on peut pas faire plus démocratique.

      Pour ma part j’ai bon espoir que la vraie nature du sarkozisme soit finalement exposée par cette affaire - au finish. Un peu comme avec Aznar, quoi que dans un contexte différent. Vouloir manipuler le peuple juste avant un scrutin majeur, c’est plutôt risqué.

      Derniere dépêche, Sarko trouve la reaction de bayrou « ignoble »...on croit rêver !

      il a utilisé le même mot pour endormir l’affaire de son appartement de luxe aux 48 metres linéaires de placards sortie par le canard enchainé. Rappelons nous : meme si le prix payé était parfaitement juste, le simple fait d’acheter un appart dans un projet qu’il a géré en temps que maire, et réalisé par une entreprise liée commericalement à la mairie, est ILLEGAL (prescrit surement, mais néanmoins illégal et pour tout dire, malhonnête)

      ignoble ? on va bientôt voir qui est ignoble.


    • PasKal 27 avril 2007 14:02

      Le journal suisse (ò combien sérieux et loin d’être un journal de ’presse de canivau’ !) LA TRIBUNE DE GENEVE dénonce ce matin la « PRAVDAÏSATION DE LA PRESSE FRANCAISE » qui se soumet aux diktats (le mot est adéquat) de Sarkosy, qui sous les menaces à peine voilées, est contrainte de taire des informations dont ils disposent pourtant sur son propre compte ou sur ses proches, les pressions diverses et (a)variées (pour ne pas dire les ’chantages’ sur de possibles marchés publics futurs à distribuer) qu’il exerce sur les patrons et actionnaires/investisseurs de la presse en France.

      J’en arrive au point où je me dis qu’une élection tenue dans un tel climat de « CENSURE » exercée par l’un des Candidats ne PEUT PAS être considérée comme étant une Election LIBRE et DEMOCRATIQUE.

      JE RECUSE FORMELLEMENT QUE DANS DE TELLES CONDITIONS L’ON PUISSE QUALIFIER CETTE ELECTION COMME ETANT « DEMOCRATIQUE » !

      VU LES « MAGOUILLES » ET LES « FORFAITURES » D’UN DES CANDIDATS EN LICE, SI CELUI-CI DEVAIT EN SORTIR MALGRE TOUT DECLARE ’VAINQUEUR’, ...JE NE RECONNAITRAI PAS SON ELECTION ET NE ME SOUMETTRAI PAS, DE QUELQUE FACON QUE CE SOIT, NI A SON AUTORITE NI A CELLE D’UN QUELCONQUE « REGIME » QU’IL METTRAIT EN PLACE.

      J’ENTRERAI, COMME MES AINES L’ONT FAIT FACE AU « REGIME NON DEMOCRATIQUE DE PETAIN », ...EN « RESISTANCE » !

      Si une ’guerre civile’ (dont plusieurs Pays européens n’écartent plus ces jours-ci qu’elle se produise en France à terme vu les ’dérives’ observées avec effroi par ce candidat) devait résulter de l’élection de ce ’félon’, moi le Centriste venu du Gaullisme, je le dis tout net : JE EN RESTERAIS PAS LES BRAS CROISES à regarder mon Pays, ma Nation, tomber dans le Vichysme, fut-il de Vichy-sur-seine. J’y prendrai ma part, afin de rétablir en France la DEMOCRATIE, la LIBERTE DE LA PRESSE, le RESPECT DES LIBERTES PUBLICS et INDIVIDUELLES, si gravement baffouée actuellement, et avant même l’élection faite.

      Amis Démocrates, de quelque bord que vous soyez, dès maintenant :

      R E S I S T A N C E !

      Aux dérives ’fascisantes’ d’un des candidats à qui je dénie formellement le droit de se prétendre ’Démocrate’ et ’Républicain’ !, et que l’on peu soupçonner fort légitimement de vouloir attenter à la Démocratie et aux Libertés, je préfère sans réserve élire l’autre, quitte à la ’cadrer’ sur ses points (ô combien) faibles et irréalistes en économie, et être certain que le Droit de Vote et d’Expression perdurera en France, alors que j’estime ne plus avoir d’ores et déjà cette guarantie formelle avec le candidat de ce qu’il faut appeler clairement et sans détoiur : le candidat d’Extrême-Droite.

      Avec Royal, au moins, je suis certain d’une chose, c’est que mon Pays, la France, ne sera pas perçu par l’étranger comme un « Pays dont la Presse est ’pravdaïsée’ (comprendre : »Sarkoïsée« ou »Extrême-Droitisée« , ce qui revient au même) » !


    • Louis BAPTISTE 27 avril 2007 15:57

      En ne donnant pas de consigne de vote et en faisant mine d’être dégoûté à l’idée même de voter pour l’un ou l’autre des finalistes, François Bayrou tente en réalité de dégoûter les Français et les encourage à s’abstenir : une très grave erreur qui ruinerait les espoirs démocratiques du 22 avril où la participation a battu des records en approchant les 85%.

      La vérité, c’est que François BAYROU veut, quelle que soit l’issue du second tour, que le gagnant n’obtienne pas de majorité au Parlement. Il se présenterait alors comme le messie, lui le centriste : seul homme capable de rassembler des camps différents... et de devenir donc Premier Ministre : une démarche 100% personnelle.


    • vachefolle vachefolle 27 avril 2007 16:01

      Pour rappel, cest BAYROU qui a demande que ca se fasse devant les cameras. He oui pour une fois Sarko y est pour rien. Enfin, peut etre qd meme car je crois que c’est un gars de l’UDF votant sarko qui a soufle ca a Bayrou... lol


    • Pelmato 27 avril 2007 17:13

      Je me reconnais tout a fait dans ce que vous dite PasKal. Moi aussi j’ai pourtant milité 2 ans au RPR mais j’ai basculé a cause de l’UMP.

      Je tiens à dire aussi compte tenu des agissements de M. Sarkozy et de l’UMP je ne reconnaîtrai pas la légitimité de Président à M. Sarkozy s’il est élu.


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 26 avril 2007 17:01

      Belle mise au point qui confirme mes intuitions. Je sens aussi la dynamique à gauche et l’effritement de Sarkozy. Voilà pourquoi j’y crois et n’ai pas hésité à soutenir le vote Royal depuis le 22 avril.


      • Cangivas 26 avril 2007 17:24

        Ceux qui s’offusquent que Sarkozy refuse de débattre avec Bayrou (ce qui est le droit de Sarkozy... un qualifié au second tour n’est pas tenu de débattre avec un éliminé) s’offusquaient-ils que Royal refuse de débattre (réellement) lors des primaires socialistes (où, là, c’était quand même la moindre des choses) ?

        J’en doute.

        Ceci dit, que les pro-Royal se méfie du débat à venir (qui plus est télévisé) Royal-Bayrou... possible que l’objectif du béarnais soit d’apparaître comme plus crédible que Royal... histoire, sans avoir l’air d’y toucher, de l’enfoncer un peu plus.


      • nessoux 26 avril 2007 17:48

        Bernard, pour les numéros du loto demain vous avez aussi une intuition ?


      • citoyen citoyen 26 avril 2007 21:18

        A force de renier aux français leur droit à une démocratie participative, les responsables politiques risquent de voir surgir des lendemains qui les feront déchanter ... smiley


      • Janis Janis 26 avril 2007 21:23

        Je ne comprends pas pourquoi Sarkozy ne veut pas debattre a part montrer qu’il est le plus fort, et donc montrer par la, son cote uniquement animal et « viril ». Rien a voir avec l’intelligence. Cela nous montre juste une chose : Sarkozy ne veut representer que les 31% qui ont vote pour lui, mais pas les autres, donc 69% vont l’avoir dans l’os pendant 5 ans. Meditez svp et evitez nous une catastrophe.


      • EricB 27 avril 2007 15:14

        Tu ne comprends pas, mais il s’en est parfaitementy clairement expliqué. Et puis, il n’a pas besoin de donner l’iompression aux français qu’il vient manger dans la main de Bayrou : ses voix, il les aura en majorité, surtout aprés le débat Royal/Bayrou !


      • Janis Janis 28 avril 2007 08:02

        ce que je ne comprends pas c’est l’interet de ne pas faire ce debat. C’est totalement anti-democratique. Il veut nous montrer par la qu’il est le seul a representer la France alors que 2/3 n’ont pas vote pour lui ? Il devrait degonfler ses chevilles, redescendre sur terre et considerer la totalite du peuple, pas seulement son tiers de privilegies. (64% des gens du 16eme a paris ont vote Sarko, 64% .... !!!!! c’est uniquement avoir encore plus d’argent qui motive ceux qui votent pour lui)


      • IP115 26 avril 2007 17:04

        Encore un article de propagande pro SR, parfaitement la ligne du parti en terme d’argmenent (« on ne fait pas le poids sur le plan des idées alors on attaque la personne y compris sous la ceinture si nécessaire ») ... Pathétique !

        « La candidate socialiste SOUPSONNE »quelques pressions« pour que cette rencontre entre les représentants de la gauche et du centre ne se fasse pas. »

        ben c’est bien, quand elle en sera sûre et surtout quand elle en aura des preuves elle reviendra nous en parler ...

        "Qu’est-ce qui peut motiver une telle fin de non-recevoir ? Un débat entre ces candidats qui a eux deux représentent environ 43% des électeurs (18% + 25%) va t-il donc diminuer l’audience des titres de la PQR ?

        Peut être parce qu’entre les deux tours ce sont des débats entre les candidats sélectionnés que l’on devrait diffuser. Ce débat entre SR et FB, n’a qu’un objectif permettre à SR de récupérer les électeur de FB. Qu’ils fassent leurs magouilles électorales entre eux !

        « Alors qu’on ne sait plus où est et où en est Sarkozy. Son image se brouille. Comme si ce que certains avaient prédit de longue date, l’explosion en plein vol de Nicolas Sarkozy, était en train de se produire.  »

        MDR, Sarko est arrivé en tête avec 5 bon points d’avance sur SR et 13 sur FB, c’est sûr qu’il y a de quoi s’affoler.

        # L’UMP s’affole. Nicolas Sarkozy s’affole. Pour faire diversion il envoie en première ligne les anciens copains de Bayrou déguisés en porte-flingues : Gilles de Robien qui déclare qu’il est « « irresponsable » et « immoral » de la part du candidat centriste « de laisser en rase campagne » ses 6,8 millions d’électeurs ». André Santini qui parle d’un débat « antidémocratique » et même « anticonstitutionnel », rien que ça ! »

        L’UDF est un parti de centre droit dont toutes alliances depuis sa création se font à droite. Qu’y a-t-il d’anormal que De Robien, Santini et tous les autres députés qui ne souhaitent pas suivre FB dans son aventure personnelle et surtout suicidaire, s’exprime auprès de leurs collègues ? Leurs appels sont quand même plus légitimes que ceux de DSk et autres éléphants du PS qui les ont combatus pendant des années partout et à toutes les élections !


        • Pinpin 26 avril 2007 19:08

          Je me ferais un plaisir de débattre des idées de Mr Sarkozy, et même avec joie et voluptée.

          On commence avec les heures supplémentaires du travailler plus pour gagner plus ? Cela va-t-il créer de l’emploi ? Non. Les employeurs ne vont ils pas en abuser si pour eux les heures supplémentaires leur coutent moins chers que les heures normales. En effet Mr Sarkozy veut supprimer les charges de l’état sur ces heures. L’heure normale coute au patron 100 pour l’employé et 100 pour l’état, l’heure suppl. 125 et 0. Il va dons diminuer ses effectifs et faire travailler énormément ses salariés. Brrrrh j’ai froid.

          Mr Sarkozy veut il réellement endiguer le chomage ? Et bien non, juste les chiffres du chômage. Pour faire plaisir à ses copains du MEDEF, il va réunir les meilleures conditions en France pour les faire prospérer. Peut-être regagnerons nous la 4ème place mondiale du PNB ? Mais ce monde idylique impose un fort taux d’inactifs, pour pouvoir faire pression sur les salariés et faire baisser les salaires (enfin ne pas les augmenter). Mais ça fait pas bien aux infos des chiffres du chomages importants mais réamistes, d’où les pressions du gouvernement pour imposer des critères aberrants de comptage des chomeurs qui sous-estiment grandement le nombre d’inactifs, et par la même de personnes dans la galère.

          Le referendum par voix parlementaire !!! Peuple, vous dites non au referendum, et bien on vous en... par derrière !!!

          La prescription des affaires judiciaires de plus de 10 ans ? (D’ailleurs c’est du judiciaire, qu’a-t-il à intervenir ?) Cool pour Chichi et pour sa pomme à Mr Sarkozy. C’est commode d’avoir le pouvoir quand même.

          Mais je devrais me taire, vu qu’il veut enregistrer toutes les discussions téléphoniques, tous les messages instantanés et tous les Blogs et autres. On se sent rassuré avec ses mesures pour nous protéger.

          Et pleins d’autres bonnes idées de Mr. Sarkozy sont à débattre.


        • citoyen citoyen 26 avril 2007 21:26

          Désolé IP 115 aucune attaque sous la ceinture dans cet article ni dans les interventions de ségolène Royale.

          Seulement la volonté de faire un débat devant les français, ce que Sarkozy s’est déjà refusé au premier tour ... Tout cela se réglera le 02 mai

          A force de renier aux français leur droit à une démocratie participative, les responsables politiques risquent de voir surgir des lendemains qui les feront déchanter ... smiley


        • herve33 26 avril 2007 17:15

          C’est clair que Sarkozy a perdu la main et ne controle plus vraiment la campagne électorale , et c’est bien là , qu’il risque de faire des faux pas .

          Cependant , vu l’heure de la programmation du débat , je crains que les Français ont autrechose à faire que de regarder un débat politique .


          • goc goc 26 avril 2007 17:26

            souvent ce n’est pas tellement le debat qui est le plus important mais ce qu’on en dit apres

            Il arrive que des debat equilibré, sont donné gagnant pour l’un des deux apres coup, simplement suite aux commentaires dans la presse, et aux conversation de « pause café »

            ce qui explique pourquoi se sont les petites phrases qui décident du debat, et non la comparaison de programmes


          • citoyen citoyen 26 avril 2007 21:26

            A force de renier aux français leur droit à une démocratie participative, les responsables politiques risquent de voir surgir des lendemains qui les feront déchanter ... smiley


          • nessoux 27 avril 2007 09:21

            Vous nous cassez les couilles très cher


          • Cangivas 27 avril 2007 17:03

            M’étonne qu’à gauche on est à cran.

            L’extrême-gauche est à la ramasse.

            La gauche est conduite par une baldringue prête à laisser le PS se faire tondre... par un centriste mou (tout est perdu même pas l’honneur).

            La gauche en appelle à la démocratie participative... sauf que le pays à voter démocratiquement à droite.

            Sont plus à gauche... sont carrément à l’ouest.


          • nessoux 26 avril 2007 17:21

            Toujours la même daube anti-Sarko qui s’affiche avec toutes sortes de masques...

            SR et le PS sont tombés dans le piège Bayrou qui vise le coup suivant c’est à dire être le chef de l’opposition a Sarko pour les 5 ans à venir. Le béarnais est rusé...


            • Cangivas 26 avril 2007 17:30

              Entièrement d’accord.

              Si lors du débat Bayrou-Royal, le premier apparaît comme le professeur (il professore Prodi) et la seconde comme l’élève (le naïf Zapatero)...

              ... qui perd sur le moment (et le 6 mai) et qui gagne pour le futur (comme chef de l’opposition) ?


            • Alynpier Alynpier 26 avril 2007 18:58

              « SR et le PS sont tombés dans le piège Bayrou qui vise le coup suivant c’est à dire être le chef de l’opposition a Sarko pour les 5 ans à venir. Le béarnais est rusé... »

              Entièrement d’accord ! FB fait le buzz en ce moment, on ne parle presque plus que de lui. Aidé « royalement » par la madone du PS qui a foncé tête baissée dès que le malin a dit qu’il n’avait encore rien décidé.

              Et personnellement (j’ai voté Bayrou au 1er tour et je m’abstiendrai au second), il me semble qu’il a plus à gagner à se retrouver dans l’opposition à Sarko que « plus ou moins allié » avec le PS, qui ne pense de toutes façons qu’à le bouffer - comme ils l’ont déjà fait avec tous les autres... Situation intéressante.


            • anargratos 27 avril 2007 01:10

              Sego et Sarko, au niveau programme c’est pareil, bcp de demagogie, de promesses intenables mais pas bcp de solutions. Je n’ai jamais vote et ne voterai jamais. Pourquoi deleguer son pouvoir a des gens qui pour rien au monde de le feraient. Sarko est plus inquietant car il manipule la presse, censure, et pete les plombs regulierement. Mais ne croyez pas au clivage droite gauche, ils vont a l’ENA, frequantent les memes clubs, les memes restos et les memes corrupteurs. Le prestige de la France, il a disparu depuis longtemps avec Miko. Le jour ou ces gens la comprendromnt qu’on vit sur la meme planete et que creer des partis et des frontieres ne sert a rien ils auront renonce a leur megalomanie et cesseront de faire de la politique. Combien d’ent eux ont deja ete au chomage ? Ah j’oubliais, pour ete au chomage il faut commencer par travailler et ca, c’est pas gagne pour Sego ou Sarko


            • noireb 27 avril 2007 10:13

              Anagratos, il conviendrait de s’informer.

              Je suis un farouche anti-Sarko, mais celui-ci a raté le concours d’entrée à l’ENA.
              Il est avocat, crois-je me souvenir, et a déjà travaillé.

              Par contre le chomage, effectivement il doit pas connaitre intimement.

              Quand à ton discours : les clivages sont dépassés, tu aurais dû te renseigner avant le premier tour, un candidat tenait exactement le meme (et n’était pas non plus enaraque, de surcroit).

              Je te laisse le soin de chercher duquel il s’agissait ?
              Un indice, son nom commence par un ’B’.


            • Argo Argo 26 avril 2007 17:22

              Moi je dis un débat sans pression. Vous voulez des arguments ?

              Au risque de vous surprendre, je pense que Sarkozy a tout intérêt au débat Royal / Bayrou. Comme à tout ce qui peut rapprocher Bayrou et Royal. IL fait le calcul que la candidate va perdre en interne PS les soutiens des éléphants et aux extrêmes les voix qu’elle gagnera sur le centre.

              Avec un peu de chance si Bayrou manoeuvre bien Ségolène samedi(on peut lui faire confiance), elle peut faire exploser le PS en vol. Demandez à Fabius, Mélanchon, Bartolone, Vaillant, Jospin et ... Hollande ce qu’ils en pensent vraiment de ce débat. Piège à c. Savez vous qu’un sabordage de l’intérieur du PS est même possible ? Sarkozy le sait. C’est pas un beau métier la politique...


              • Cangivas 26 avril 2007 17:52

                Piège à c... pour un (éventuel) coup de Jarnac asséné par le mousquetaire béarnais.

                J’attends le duel à fleuret moucheté avec impatience.

                Evidemment, après, avec Sarkozy, c’est plus direct. Point de fleuret ou d’épée. Le sabre (arme d’attaque par excellence, croisement des jambes interdit, etc.).


              • La Taverne des Poètes 26 avril 2007 17:23

                Sarkozy est très fort en discours mais ne manifeste aucune disposition naturelle au débat. C’est là son point faible. Il devrait cependant s’en tirer facilement lors du face-à face avec Royal, un face-à-face étant un débat d’un genre particulier, plus proche du discours que du dialogue.

                Depuis ce matin, sur France 2 (Télématin recevait Donnadieu de Vabres aux Quatre vérités), Sarkozy est un « humaniste » ! Ce mot a en effet été cité 6 fois à propos du candidat-ministre de l’inculture.


                • Ricky972 26 avril 2007 17:24

                  Juste une question : où vous voyez l’effondrement de Sarkozy ? Depuis 5 ans, on nous annonce son effondrement et à chaque fois il n’arrive pas ! Alors quels sont les éléments qui vous permettent de décréter l’éffondrement du candidat UMP ?

                  Parce que les sondages le donnent en baisse ? Tiens donc ! Comme si Sarkozy n’avait jamais baissé dans les sondages... Perdre 1 ou 2 points, cela arrive. Il suffit qu’il y ait plus d’indécis dans les échantillons que de sûrs, il suffit qu’il y ait plus de partisan de Royal... Bref, cela ne veut rien dire !

                  Ensuite, est-ce que Sarkozy s’effrite quand 10 millions de téélspectateurs (record d’audience !) suivent Face à la Une sur TF1 alors que seulement 4 millions ont suivi Royal ? Je ne le crois pas, d’autant qu’il est plus que clair que Sarkozy fera au moins aussi bien que Royal et que Royal fera difficilement mieux que Sarkozy sur TF1 !

                  Bayrou a fait sa conférence et trouble le jeu avec la complicité des médias qui tentent de mettre en place un TSS très visible. Mais dans la France profonde (je ne parle pas des militants), cela passe très mal ! Les gesticulations de Bayrou sont très mal vues !

                  De plus, le samedi, les gens partent en week-end et ne vont pas suivre en masse ce débat Bayrou-Royal...

                  Alors je cherche l’effondrement, je ne le vois pas. Cela fait 11 sondages que Sarkozy ait donné facile gagnant et cela a les plus grandes chances de se poursuivre ! De plus, avec ce Bayrou, l’électorat UMP a toutes les chances de se déplacer en masse alors que l’électorat extrême gauche risque fort d’éprouver les plus grandes difficultés.

                  En plus, les sympathisants FN ont toutes les chances de se déplacer en masse, peu importe ce que disent Le Pen et les militants...

                  Alors vous me faites bien rien avec votre méthode Coué. C’est très bien de vouloir tout faire pour se convaincre soi-même que ce qu’on dit est vrai mais malheureusement les faits sont là. L’élection n’est pas joué mais c’est très peu probable que Royal soit élue le 6 mai !


                  • tipaul 26 avril 2007 21:03

                    puis-je rappeler à ceux qui ont mis -4 au moment ou je passe qu’il s’agit de dire si le commentaire est constructif ou pas. En aucun cas de dire si on est d’accord ou pas avec ce qui est dit.

                    Là, le commentaire est indiscutablement construit, argumenté, poli, donc constructif. Qu’on ne soit pas d’accord avec ce qui est dit ne justifie pas un « non »


                  • LaEr LaEr 27 avril 2007 14:03

                    Rien que pour énoncer des contre-vérité de la sorte :« la complicité des médias qui tentent de mettre en place un TSS très visible », vous avez bien mérité quelques votes négatifs.

                    N’essayez pas de retourner la sitation, c’est Sarkozy qui presse les couilles des médias depuis des mois pour les faire chanter une octave plus à droite.

                    Il reste encore quelques médias indépendants, mais ce n’est malheureusement pas ceux lus (ou regardés) par la majorité de la population.


                  • Manuel Atreide Manuel Atreide 26 avril 2007 17:27

                    C’est marrant quand même comme on peut sortir les pires aneries quand on ne sait pas quoi dire. Retour aux faits si vous le voulez bien.

                    La PQR, la presse quotidienne régionale chez moi, est composée d’une myriade de journaux locaux et régionaux. 18 millions de lecteurs chaque jours. Pas mal, non ? Mais, cette presse est comme les autres, alimentée par des journalistes. Qui sont sensés traquer et donner de l’information. Non ?

                    Deux candidats à l’élection présidentielle, représentant à eux deux presque un électeur sur deux, décident de se parler. L’une est de gauche, l’autre est du centre. Voila un vrai scoop en France. Non ?

                    Ségolène Royal est qualifiée, François Bayrou ne l’est pas. Ou est-il inscrit dans quelque texte que ce soit qu’un candidat qui n’a pas franchi le premier tour d’une élection présidentielle est condamné au silence ? Redevenu simple citoyen, il est libre de parler, comme il l’entend, avec qui il l’entend. Non ?

                    Nicolas Sarkozy est invité à parler avec lui de la même manière que Ségolène Royal. Si il refuse ce dialogue, c’est de sa seule responsabilité, je crois. Non ?

                    je ne vois pas au nom de quoi donc des journalistes pourraient refuser d’assister à une discussion indédite en France, d’une importance certaine dans la campagne présidentielle, qui, sans aboutir à un marchandage électoral (ne prenez pas François Bayrou pour un crétin, s’il vous plait), influera surement le vote de millions de Français. Face pourtant à la réaction négative de l’association de la « PQR », j’ai tendance à aller chercher les raisons ailleurs. Et les pressions sont une explication plus que plausible. Non ?

                    Il est temps de se mettre dans la tête, à droite, comme à gauche, que François Bayrou n’est pas un parti politique. Qu’il est au centre, et que la future feue UDF va achever sa mue de parti de droite modérée en parti du centre autonome, sous le nom de parti démocrate. Personne n’est obligé d’y aller. Si les UDF ralliés au condadat sortants ne veulent pas de ce nouveau cap, libres à eux de rallier l’UMP ou de créer leur propre formation. Non ?

                    Je comprends fort bien que ce qui se passe puisse déranger les fans de Sarko. Il lui faudra le renfort d’une partie de l’électorat de François Bayrou pour espérer l’emporter, tout comme Ségolène Royal. Mais les cris d’orfraie que j’entends depuis lundi me font penser à des mômes qui font un petit caca nerveux au fond de la cour d’école, criant « c’est pas du jeu, c’est pas du jeu ».

                    Et bien si, c’est le jeu. François Bayrou parle avec qui il veut, il fait ce qu’il veut. Il est autonome. Et ca fait un bien fou à cette vie politique française, qui n’en peut plus d’immobilisme, dans un pays qui, lui, bouge sans cesse.

                    Je souhaite à Ségolène Royal, ma candidate, et à François Bayrou, qui aurait pu l’être, une bonne discussion samedi. Parlez franchement, respectez vous, voyez ce qui vous rapproche et ce qui vous sépare.

                    Quand aux électeurs de François Bayrou, j’ai juste une chose à leur dire. Soyez vous même. Voyez ce que vous voulez faire le 6 mai, choisissez celui ou celle que vous voulez voir à l’élysée pendant 5 ans. Et après, je vous souhaite bon vent pour les législatives. je sais que nous serons amenés à discuter ensemble, parfois amicalement, parfois d’une manière un peu plus tendue. mais toujours dans le respect de l’autre. Bonne chance à vous !

                    Manuel Atréide.


                    • Ricky972 26 avril 2007 17:55

                      Manuel, laisse-moi te faire une petite leçon. Elle sera amicale mais cinglante !

                      D’abord, tu dis que Bayrou redevient un simple citoyen ? Ah bon ? Parce que Bayrou n’était pas un citoyen comme les autres avant ? Royal n’est pas une simple citoyenne ? À ce que je sache, Royal n’est pas Présidente ! Déjà là, tu es dans l’erreur totale !

                      Ensuite, le permeir tour de la présidentielle n’a-t-il pas été un débat déjà ? Si ta réponse est négative, c’est que tu as une conception très bizarre de la démocratie. Les électeurs ont tranché et pourquoi donc Royal et Bayrou ne respectent pas les souhaits des électeurs. Ceux-ci ont souhaité que le second tour opposent Royal et Sarkozy et c’est ainsi que cela doit se faire. Bayrou ne doit pas interférer.

                      Personne ne conteste à Royal de débattre avec Bayrou. Mais pourquoi le faire à la télé ? Les électeurs étaient-ils des idiots et n’auraient-ils pas fait le bon choix ?^

                      Arrête donc ton char mon gars ! Sarkozy est en train de se frotter les mains en ce moment. Car ce que Royal fait avec Bayrou, c’est du pain béni pour lui. Et pour cause, les 31,18% qui ont voté pour lui se remobiliseront totalement a usecond tour. Ensuite, face à cette corruption de Royal, les électeurs (je ne parle pas des militants) FN se mobiliseront en masse pour faire échec à Royal. Car dois-je rappeler que Sarkozy n’a jamais insulté les électeurs FN. Il a toujours dit qu’ils se sont égarés mais il ne les a jamais insultés. Pire, Sarkozy n’a que très rarement critiqué Le Pen. Il a fait sa campagne sans jamais s’occuper vraiment de Le Pen personnellement alors les électeurs sont déçus là mais ils finiront par voter Sarkozy car il vaut mieux Sarkozy que Royal !

                      Et une bonne partie des électeurs UDF (sans doute pas la majorité) voteront Sarkozy au second tour. C’est un fait car il y a les déçus de Sarkozy qui voteront Srakozy et la base centre-droit qui votera Sarkozy.

                      De fait, tout cela est du pain béni pour Sarkozy ! Plus que jamais, le succès de Sarkozy est probable le 6 mai !


                    • Manuel Atreide Manuel Atreide 26 avril 2007 18:11

                      Mon Cher Ricky ...

                      Je ne vois aucune leçon dans tes propos, et le coté cinglant m’a aussi échappé. peut être une histoire de gènes de gauche.

                      Bien sur que le premier tour de l’election présidentielle a vu de multiples débats fleurir. Bien sur que nombres de choses ont déjà été dites.

                      Et alors ?

                      Pourquoi devrait-on s’arreter entre les deux tours. Si, ma foi, Ségolène Royal et François Bayrou ont des choses à se dire, au nom de quoi veux tu le leur interdire ? Et, au cas où tu ne l’aurais pas compris, leur discussion intéresse de nombreuses personnes. Dont moi.

                      J’ai donc toutes les raisons du monde à demander à ce que cette discussion soit relayée par les médias, pour ma propre gouverne.

                      je ne doute pas de la mobilisation de l’électorat du candidat sortant. Je ne doute pas non plus que ses propos qui se sont largement alignés sur les thèses extrémistes du Front (gènes pédophiliques, racaille, et autres sorties plus ou moins douteuses) lui assureront un large soutien de la part de l’électorat lepéniste.

                      Au fait, pourquoi parles tu de « corruption » de la part de Ségolène Royal ? j’ai du mal à suivre ... Aurait-elle payé quelqu’un ? François Bayrou ? Ses électeurs ?

                      Es tu certain d’avoir envie de continuer dans cette voie là ? Si oui, tant mieux pour moi, je l’avoue, tellement ces propos vont aider mes amis centristes à voir clair pour le 6 mai.

                      Vois tu, en ce qui me concerne, je les laisse libre. Nous allons parler. De mon coté, il n’y a pas de menaces, pas de chantage, pas d’invectives. Je n’ai pas pour habitude d’insulter les gens, encore moins des partenaires potentiels.

                      Je comprends que cela te dérange. Je comprends que tu ne saches pas quoi faire face à cette dynamique qui se met en place.

                      Mais, « vieux », c’est la loi d’une campagne électorale, tu sais !

                      Manuel Atréide.


                    • Rage Rage 26 avril 2007 18:37

                      Bien.

                      Je vois que les échanges commencent à sombrer dans les poubelles et ordures alors que certains s’efforcent, comme M.Atréide, avec Brio, talent et clarté à expliquer à des imbéciles qui ne savent s’exprimer que par la provocation, que leur position n’est pas acceptable.

                      Que l’on soit clair : Qu’attendez vous d’un candidat qui concentrera tous les pouvoirs et fera voler en éclat la stabilité du pays ?

                      Est-ce cela la démocratie, est-cela la France ?

                      Je ne le pense pas. Et vous vous trompez singulièrement.

                      Riez alors, enfants pourris gâtés, chialeurs de récrés à qui l’on a jamais mis de baffe et de difficultés. Riez de ce monde où l’on vous octroie trop d’honneurs. Mais acceptez donc la réalité : Vous êtes faibles d’esprit, faibles car votre position aveugle consiste à cautionner l’image d’un candidat fort qui n’a pour seul objectif que d’acquérir le pouvoir.

                      Il se fiche de vous, n’ayez crainte !

                      Il se fiche de vous, il se fiche des contraintes du réel, il dit une chose en pensant l’inverse mais peut être vous correspond-t’il en tant qu’homme n’acceptant ni la contradiction, ni d’avoir tort.

                      Et bien je vous le dis, vous avez TORT.

                      Vous avez TORT car l’équipe que ce candidat trimballe est celle là même qui a creusé la faille sociale, qui depuis des années fusille la France de l’intérieur, qui vend NOS biens pour des intérêts restreints, qui, par son innefficacité creuse un peu plus la dette et vous passe de la pommade. C’est également cette majorité sans limite, qui, depuis des années gouverne avec tous les pouvoirs et pourtant ne fait qu’aggraver la situation.

                      Vous êtes libre de vos choix, et nous ne voyons surement pas la même réalité, mais croire que S.Royal est incompétente est un bref raccourci, surtout quand on voit sur le terrain la nullité absolu d’un « Raffarin » qui avait fait de son « Conseil Régional » le trou du cul de monde le plus imbuvable et inintéressant de France, sans parler des dettes..

                      Croyez en ce que vous voulez, mais ne pleurez pas après si vous payez « cash » le prix de vos erreurs...


                    • bozz bozz 26 avril 2007 18:53

                      là encore que de mépris pour ton adversaire qui a rassemblé plus de 31% des voix dimanche dernier... tu as la solution et de toute manière il faut faire le bien des gens malgré eux, ces abrutis ? (tiens ne serais-ce pas typiquement trotskyste comme pensée ?) alors pourquoi pas un débat entre royal et Besancenot ou encore pourquoi Royal ne dit rien sur le nucléaire ? (que doivent penser les verts-si il en reste encore) mais non bien sûr avec saint Bayrou, histoire de tenter de récupérer des voix d’un parti historiquement à droite.

                      Je trouve un peu schizophrénique de dire d’un côté c’est fini le clivage droite/gauche et les perfidies politiciennes et faire exactement le contraire deux jours plus tard : « mais non je veux débattre avec les représentants de la droite et de la gauche afin que je puisse leur apporter mes voix »(au plus offrant c’est ça ? il pensait réellement se convertir en marchand de tapis euh pardon de voix ou c’est pour rester vivant entre les deux tours et donc mieux préparer les législatives- si ce n’est pas de la tactite politicienne je ne vois ce que cela peut être...)


                    • IP115 26 avril 2007 19:14

                      « Qu’attendez vous d’un candidat qui concentrera tous les pouvoirs et fera voler en éclat la stabilité du pays ? »

                      Et c’est lui qui se plaint que les « les échanges commencent à sombrer dans les poubelles et ordures ». C’est quoi ce délire ? Sarkosy c’est le diable, il a le nez crochu et les oreille pointue, il faut le bruler vif comme au temps de l’inquisition ?

                      Sarkozy est un homme politique, avec plus 30 ans de vie élective, président du premier parti de France et arrivé en tête du premier tour des éléction avec 5 bons points d’avance sur SR et bien 13 point sur FB. Ne serait ce pas là son plus grand défaut ?

                      Pourrais tu étayer tes prédications apocalyptiques dignes du derniers des paranos ? On croirait entendre l’un de ses prédicateurs qui passaient dans les petites villes annoncer la fin du monde !

                      «  vous vous trompez singulièrement. », « Il se fiche de vous, n’ayez crainte ! », « Et bien je vous le dis, vous avez TORT. »

                      maintenant on croirait entendre parler le gourou d’une secte. Serais tu en connexion directe avec dieu ? Que sais tu de plus que nous ne sachions pas, nous les brebis égarées ? Pour qui te prends tu exactement ? Le jour où on aura besoin de quelqu’un pour nous dire ce que l’on doit où ne doit pas penser on te préviendra !

                      « il dit une chose en pensant l’inverse »

                      Maintenant il nous explique qu’il lit dans les pensées ... MDR mais quel guignol celui là !

                      Bon maintenant que tu ne nous a RIEN dit, si tu nous expliquait plutôt pourquoi tu vas voter pour SR, son programme économique peut être ? où alors pour sa politique étrangère ? On t’écoute, fais nous rire !


                    • Rage Rage 26 avril 2007 19:37

                      Pour votre gouverne, Je pense que la véhémence de vos propos traduit clairement le fait que la peur a changé de camp : une alliance PS-PD capable de créer le PSD peut faire chutter votre « champion ».

                      Je n’ai pas à me justifier tant le constat est clair. Si vous aviez un minimum de recul vous constateriez avec force le décalage entre les discours et les actes de monsieur Sarkozy. Quant au maniement des statistiques et à l’interprétation des chiffres (je vous invite à lire les données des accidentés de la roule - pas les morts- mais les blessés ainsi que les efforts financiers des collectivités locales pour sécuriser les aménagements) il est clair que derrière M.Sarkozy se cache une caste de manipulateurs d’informations.

                      Les chiffres du chômage sont manipulés, vous le savez, sur le terrain - et croyez moi j’ai des éléments- ce n’est même plus à débattre.

                      Les évolutions des taxes et autres impôts sont toutes orientées favorablement aux tranches supérieures et restent déséquilibrées.

                      La crise du logement a été alimentée délibéremment par le pire des UDF/UMP, à savoir De Robien, qui a scellé également des bidouilles pour financer l’école privée alors que l’école publique manque de financements.

                      Je peux aligner des pages de commentaires techniques contre l’UMP, des pages aussi contre le PS, mais surement pas autant contre Royal.

                      Elle ne fait pas tout, mais au moins elle a une éthique et une responsabilité : quand il a s’agit de casser les petits avantages aquis et autres abus, elle a tranché dans le vif. Sa collectivité possède un bilan financier plus que respectable - avec une assiette d’administrés moins riches que ceux du 92-.

                      Votre discours « moqueur » est assez risible en réalité. Votre verbiage traduit votre faible connaissance : force est de constater que Sarkozy réunit autour de lui les plus incompétents et les limités intellectuellement ;

                      C’est peut-être bien, mais pas au niveau.


                    • Rage Rage 26 avril 2007 19:44

                      J’oublais :

                      Quant à la référence aux 31%, faut-il encore décomposer de quoi il s’agit :

                      - Le socle Chiraquien et autres libéraux en mal de richesses et de privilèges.
                      - Une frange de manipulés qui adhèrent au discours mais se leurrent sur les actes
                      - Une manne d’électeur du FN qui ont besoin d’être considérés et qui croient, comme avec M.Le Pen, que la peur est partout.

                      Bien, un tiers des français adhère à la peur couplé à l’argent, ce qui caractérise bien le flot dans lequel on nous noit.

                      Mais peut-on construire l’avenir avec confiance sur une telle base électorale ?

                      Aux USA, on en voit les résultats : peur et manipulation n’occasionnent que sang, crises et désillusions.

                      Ce sont des faits, il serait injurieux d’inverser la réalité.


                    • IP115 26 avril 2007 19:56

                      "Votre verbiage traduit votre faible connaissance : force est de constater que Sarkozy réunit autour de lui les plus incompétents et les limités intellectuellement ;

                      C’est peut-être bien, mais pas au niveau."

                      C’est clair ... si tu crois que tu vas de désengluer comme ça ... MDR smiley

                      « Quant à la référence aux 31%, faut-il encore décomposer de quoi il s’agit »

                      Faut il décomposer le 26% de ta candidate :

                      - Un louchette de socialistes (avec autant de courants que d’éléphants qui ont tous trempé dans les magouilles du règne Mitterrandien de la gauche caviar (Hollande et Royal comme les autres).

                      - Une pincée de communistes
                      - Une pincée de trotskistes
                      - une pincée d’altermondialistes
                      - une pincée de verts (avec autant de courants que d’électeurs)

                      et bientôt peut être une pincée de centristes de droite (les ennemis de toujours qui du haut de leur 18% deviennent tout à coup sego-compatible).

                      Elle belle ta gauche ... et c’est pour ce fatras hétéroclite que tu voudrais qu’on vote. On déjà donné la gauche plurielle, avec les résultats désastreux que l’on connait tous. Monsieur le non « verbieux » à 2 balles !

                      PS : tu reviens quand tu veux nous faire peur (ça exite ma femme) ... smiley


                    • Rage Rage 27 avril 2007 16:34

                      Je n’ai pas besoin de faire peur.

                      Quand on a des arguments tangibles, il n’est point besoin de persuader sous la contrainte.

                      Quant à la diversité de la gauche, même si je n’en pense pas moins, je la préfère à la pensée unique et au dogme de la fascination à un homme.

                      PS : J’apprécie que ta femme profite de mes propos : peut-être n’a t’elle que cela à faire ?


                    • IP115 28 avril 2007 14:17

                      « Quand on a des arguments tangibles, il n’est point besoin de persuader sous la contrainte »

                      C’est pourtant la SEULE stratégie de ta candidate, et des « militants » dans ton genre qui se croient obligés de relayer bêtement ! D’ailleurs la citation au dessus montre à quel point tu es déjà conditionné. Au premier tour c’était « attention : votez utile si vous ne voulez pas un autre 21 avril » et au second c’est « tout sauf Sarko » (très démocratique comme démarche, chacun appréciera) ...

                      « Quant à la diversité de la gauche, même si je n’en pense pas moins, je la préfère à la pensée unique et au dogme de la fascination à un homme. »

                      MDR ! A ce niveau, c’est plus de la diversité, c’est du n’importe quoi ! Explique nous ce qu’il y a de commun entre : LO, LCR, CHIVARDI, BOVE, PC, PS, VERTS et peut être l’UDF ? Il y a déjà pas grand chose à voir entre des Strauss-Kahn et des Fabius, des Aubry, des Mélenchon et des Emmanuelli ? Et que dire de Rocard et Kouchner qui annonçaient dès la campagne du premier tour que la défaite était assurée sans encore accord avec Bayrou (qui n’en a pas voulu).

                      Enfin il n’est pas nécessaire d’être un « spécialiste » autoproclamé des questions de politique, des transports et de l’urbanisme et salarié d’une certaine SR pour savoir que Bayrou est un LIBERAL et que sa politique économique est incompatible avec le « pacte pestilentiel ». Mais il est vrai qu’à 25 ans tu n’a pas connu les années Mitterrand dont SR et tous les éléphants qui l’entourent (mais qui se foutent de sa gueule dès qu’elle a le dos tourné) sont les (in)dignes héritiers.

                      Les observateurs politiques, ont tous bien perçu l’état de décomposition avancée de la gauche française. TOUT l’attelage hétéroclite et artificiel de la gauche totalise péniblement 37%. Bayrou à bien perçu la panique à gauche, d’où la fameuse « main tendue » (comme un appel au secours) de SR. Si Bayrou a accepté c’est en espérant que NS gagne et que son nouveau parti devienne d’ici 2012 le premier parti d’opposition, et donc qu’il en soit le candidat naturel.

                      D’ailleurs l’explosion du PS a déjà commencé, Emmanuelli lance DEJA un appel à la création d’un nouveau parti sur les cendres de l’extrême gauche (pudiquement rebaptisé « antilibérale »).

                      SP : et toi et tes « amis » qui pullulent sur AV, vous pouvez bien voter -1 tant que vous voulez sur mon post, cela ne changera rien aux résultat qui se fait heureusement dans les urnes ! smiley


                    • nantor nantor 26 avril 2007 17:54

                      Quelles que soient les convictions de chacun, il serait dommage que ce débat n’ait pas lieu alors que les 2 intervenants le souhaitaient. Au nom de quoi un syndicat l’interdirait-il (au passage, on notera la situation pour le moins paradoxale, où un syndicat de presse essaye de venir au secours de Sarkozy !!!).

                      Bayrou a clairement dit qu’il était ok pour un débat avec Sarkozy si ce dernier le souhaite ...

                      Sarkozy prit à son propre jeu de la communication à tout va ? Plutôt drôle.


                      • Ricky972 26 avril 2007 17:58

                        Nantor, vraiment trop risible ton commentaire !

                        Sarkozy est en train de se frotter les mains de toutes les gesticulations de Bayrou et Royal car ça ne fait que le renforcer !

                        C’est un fait ! Pourquoi crois-tu que Sarkozy n’est pas plus offensif que cela ?! C’est simplement parce qu’il sait que sur le terrain, tout cela n’est pas bien perçu !

                        Bref, Sarkozy pris à son propre piège ? Il faudra se lever tôt pour voir ça !


                      • nantor nantor 26 avril 2007 18:22

                        Content de t’avoir fait rire. C’était juste mon point de vue.

                        Tu affiches tes convictions pro-Sarko et semble certain de se victoire, c’est ton opinion, je n’ai rien à dire là-dessus. Pas la peine de s’énerver.

                        De plus je n’ai pas dit « Sarko pris à son propre piège » mais à son propre jeu de la communication ; je pense que tu ne peux pas nier qu’il a axé une très grande partie de se stratégie sur ce terrain.


                      • PasKal 26 avril 2007 18:43

                        Tout le monde peut remarquer, quelque soit son ’écurie’ que TOUT tourne autour de ROYAL et de BAYROU depuis dimanche soir et qu’ils sont devenus les PERSONNAGES CENTRAUX (si je puis dire smiley) de cet entre-2-tours...

                        Le « p’tit exité » doit enrager dans son bureau à voir qu’en ce moment ce sont ses 2 adversaires qui monopolisent l’attention et que tout le monde l’ignore et se contrefout de lui et de ce qu’il peut bien dire ou faire. Il a perdu la main, c’est fait !

                        J’aimerai pas être l’un de ses collaborateurs ces temps-ci, vu les colères qu’il doit piquer à tout bout de champs, les engueulades qui doit balander toutes les 3 secondes. Déjà quand il est supposé ’calme’ (si ça lui arrive) c’est un volcan en perpétuelle explosion, alors là, bonjour les dégats ; va falloir refaire le bureau dans peu de temps et racheter du mobilier pour remplacer celui qu’il aura (encore une fois de plus massacré...).

                        Non, y’a pas : CE QUI PASSIONNE LES FRANCAIS DESORMAIS : C’EST ROYAL ET BAYROU ; plus du tout l’ « exité » de Vichy-sur-seine.


                      • 1984 26 avril 2007 20:49

                        Tout à fait d’accord avec vous NS n’a surtout rien à faire car la situation devrait le servir.

                        Posez-vous les questions suivantes : Pourquoi une majorité -a ce jour- de députés udf appellent a voter NS ? Que vont-ils advenir dans le nouveau parti créé par FB ? Croyez-vous qu’au ps en interne, il y a l’unanimité ? Il s’avère qu’une fois de plus, SR -et son entourage très proche- ait décidée seule sans aucune consultation, il doit y avoir une sale ambiance au ps en ce moment ? FB en fin stratège va faire exploser le....................parti socialiste.

                        On en reparle rapidement.


                      • QuellePoilade 26 avril 2007 17:55

                        ah, enfin un article bien anti-sarko, y’avait longtemps, ça manquait.

                        Par moment je me demande si tous ces articles anti-Sarko ne sont pas écrits par des sous-marins UMP tellement la ficelle est grosse et, au final, bénéficie à Sarkozy.

                        Les insultes, rumeurs et descentes en tout genres ont tendances à motiver les pros Sarkozy plutôt que les antis.

                        Suffit de voir ce qui s’est passé au premier tour, jamais il y a eu une campagne contre un seul homme comme celle-ci, je ne sais même pas si il y a eu une affiche de Sarkozy restée intacte. Combien de tags de Sarko avec des moustaches d’Hitler ? Et les sites internet anti Sarkozy, nés par centaines, avec toujours les mêmes mots qui reviennent, fachos, nazis, etc.

                        Pour quel résultat au final ?

                        Une participation record et Sarkozy 5 points au dessus de Royal.

                        Continuez comme ça, à l’UMP on se frotte les mains.


                        • Fiwa 26 avril 2007 17:58

                          Il est clair que malgré ses 31% ce n’est pas Sarkozy qui mène cet entre deux tour. Pour l’instant c’est Royal qui gère mais il lui faut faire un sans faute total jusqu’au dernier jour pour espèrer remporter la victoire.

                          Elle à imposé le débat. Elle à réussi pour l’instant à apparairaitre comme la plus ouverte au centre. Sarkozy finalement n’arrive qu’a attirer vers lui les vieux briscards de l’udf en quète de mandats futur. Et ce vieux UDF c’est celui qui à fait 7% en 2002... Quand à ce refus de la part du syndicat de la presse regional d’organiser le débat, avec les soupçons de manoeuvre que cela fait planner sur Sarkozy (que ce soit vrai ou faut peut importe a vrai dire) c’est du pain bénit pour elle.

                          Bayrou et Royal me semble tout deux très fin stratège sur ce coup ci, reste à savoir qu’elle est réelement le jeux de chacun. Wait & See

                          Les deux débats en prévision seront importants et Royal n’est pas si mauvaise à ce jeux là (elle est par contre catastrophique en meeting).

                          Si elle arrive à faire jouer Bayrou sur son terrain et qu’après le débat l’impression générale soit qu’elle est finalement relativement proche de Bayrou malgré deux trois divergences et qu’ils pourraient très bien travailler ensemble dans le futur elle aura gagnée des voix. Pour cela il faut aussi que Bayrou accpete de rentrer dans ce jeu et rien n’est moins sûr.

                          Et si en plus elle arrive à faire sortir Sarkozy de ses gonds lors de l’autre débat en brisant son image d’humaniste d’occasion sans se faire pièger sur des sujets comme l’economie ou l’immigration y’a moyen qu’elle fasse un hold up.

                          Finalement rien n’est joué mais tout de même ca va etre très très dur pour Royal.


                          • Ricky972 26 avril 2007 18:02

                            Ah que la méthode Coué est belle ! Fiwa, déjà que ton non est risible, tu devrais faire comique car je t’assure que tu aurais du succès.

                            Royal qui mène l’entre deux tours ? Ah bon ? Et bien on doit pas voir la même campagne et pourtant je suis de gauche.

                            Sarkozy doit se frotter les mains et tous les UMPistes que je rencontre sur le terrain me l’avoue : Bayrou-Royal, c’est inespéré pour Sarkozy !

                            Alors arrête ton char, tu veux ? Car là tu me fais trop rire !


                          • bozz bozz 26 avril 2007 19:00

                            pour un type qui est largué, faire 10 millions de téléspectateurs c’est pas mal, non ?

                            et le décompte des temps de parole ? si bayrou se laisse aller à dire qu’il pourrait très bien travailler avec Royal, comment va être décompté son temps de parole (en pro-Royal ou en neutre ?)

                            il me semble qu’il doit y avoir une stricte égalité alors avec un débat TV en moins pour Sarkozy je me demande comment cela va se passer au CSA (annulation du scruptin ? réprimande bouh c’est pas bien ?)


                          • Barilla Barilla 26 avril 2007 18:11

                            De là à faire un rapprochement avec l’exclusivité donné par Sarko à la PQR, fin novembre 2006, sur l’annonce de sa candidature...


                            • bozz bozz 26 avril 2007 19:01

                              oui gratuit comme rapprochement...


                            • simplet 26 avril 2007 18:20

                              Deux projets en balance ? Oui, mais l’un des plateaux est écrasé par la densité du premier face à l’évanescence de l’autre. En effet, au regard du premier tour, avec selon toute vraisemblance, un rapport de forces identiques au futur parlement, que peut-il se passer ? -Sarkozy élu peut espérer faire passer ses projets, comme le gouvernement actuel l’a fait ces dernières années (parfois au prix de réaménagements certes) , avec 46% des voix de droite, toutes tendances confondues, et une bonne part des voix centristes (il n’a pas besoin de la majorité de celles-ci, loin s’en faut, et nombre d’électeurs et députés UDF lui sont déjà acquis). Il est peu probable que des députés FN ou Villiériste soient élus et risquent de semer la discorde. Il peut garder le cap, être fidèle à son projet, sans compromissions, ce qui séduit et rassure ses partisans. - Ségolène ROYAL élue, pour sa part, bénéficie d’environ 33% des voix de gauche ; son projet doit à tout prix séduire la quasi-totalité des UDF, groupe très hétéroclite (heureux de leur progression, mais éparpillés) et donc faire coller son projet avec celui naissant et indéfini de ce groupe. Ce faisant elle ne doit pas trop renier les idées socialistes, groupe également très divisé.« Ségolène présidente de tous les François » devra dorénavant être sa devise : courtiser BAYROU sans cocufier HOLLANDE. Chirurgienne du cœur centre-gauche, elle devra veiller aux récentes et hâtives (pour raisons électorales) sutures : ne pas trop tendre celles de gauche au risque de voir lâcher celles du centre-gauche et vice-versa. Le baiser glacial de l’extrême gauche, susceptible d’avoir ses députés et donc contradicteurs, et un Sénat à droite complique encore sa tâche. Son projet actuel ne peut donc être tout au plus qu’une esquisse, une illusion, une approximation ; elle ne sera jamais la femme libre et indépendante dont elle voulait nous donner l’image mais vraisemblablement une marionnette poursuivant ses tergiversations et vire-voltages, tentant de sauver les meubles par une perpétuelle attitude de séduction pathétique. IL n’est à craindre que, si elle est élue, le destin de Ségolène ROYAL ne soit plus identique à celui d’Edith CRESSON qu’à celui d’Angela MERKEL.


                              • Argo Argo 26 avril 2007 18:23

                                De l’intérieur, il se murmure que samedi Bayrou va tuer le PS. Orange bonnet et bonnet orange !

                                Emmanuelli serait entré en lévitation. Fabius a quitté l’orbite et Jospin menace de couler l’ile de Ré et lui avec. Ca couine dans les cellules militantes. On va faire sortir Tonton d’outre tombe. Hollande est confus. Bartolone sait plus où se mettre. Strauss Kahn se cache. On essaye de limiter les dégâts. C’est juste pour samedi. C’est pas du marchandage. Haut vol ! Plus personne contrôle la madonne. Si elle réussit tant mieux. Si elle foire... Aie !

                                Bayrou est fou de joie. Sarkozy... aussi


                                • nessoux 26 avril 2007 18:31

                                  Le PS ne va pas se remettre de cette nouvelle improvisation de Ségo. Bayrou doit jubiler, il n’est pas passé au 2ième tour mais il a quand même gagné. Très fort


                                • Argo Argo 26 avril 2007 18:33

                                  Parait qu’y va demander un débat avec le président Sarko après le 6 mai. Il est trop fort ce Bayrou.


                                • PasKal 26 avril 2007 18:46

                                  Le « débat » avec Sarkozy aura lieu ! ...Ca s’appelle « Les Législatives » et m’est avis que y’aura du monde derrière le PARTI DEMOCRATE que BAYROU vient de créer !

                                   smiley


                                • Bernard Dugué Bernard Dugué 26 avril 2007 18:58

                                  Personne ne va tuer personne, sauf ici le débat politique carrément tué par le niveau café du commerce de bien des interventions

                                  Hop, je sors, avant de me faire lyncher par la masse


                                • bozz bozz 26 avril 2007 19:02

                                  et c’est vous qui dite cela, vous ne manquez pas de culot !


                                • Argo Argo 26 avril 2007 19:56

                                  Bon, pour Monsieur Dugué, je vais le dire autrement que ci-dessus :

                                  L’avenir, y compris ce qui adviendra bien au-delà du 6 mai, dépend essentiellement de la capacité des éléphants du PS à freiner, voire stopper une locomotive Ségolène Royal, lancée plein pot sur les rails de son destin personnel, au mépris de la signalétique ferroviaire déployée par son propre parti. Dans les prés, le long de la voie, les spectateurs applaudissent et l’encouragent à pousser les feux au vif orange. Dans les wagons, on s’inquiète de plus en plus. Au point que certains envisagent jusqu’au déraillement volontaire. Le bonheur est dans le pré ? Peut être. Mais il n’est plus dans le train.

                                  Bayrou jubile et Sarkozy apprécie. C’est la réalité.


                                • Fiwa 26 avril 2007 18:24

                                  par Ricky972 (IP:xxx.x1.70.22) le 26 avril 2007 à 18H02

                                  Ah que la méthode Coué est belle ! Fiwa, déjà que ton non est risible

                                  Mon « non » peu pas etre risible vu que j’ai voté oui au traité . smiley Ahahah

                                  Sinon les vannes sur les blazes vennant de type qui mettent le numéro de leur departement à la fin de leur login c’est pas mal. smiley

                                  A part ca j’ai dis que Royal mène l’entre deux tours, pas d’un point de vu vote mais d’un point de vu médiatique. Pour l’instant c’est elle qui impose le timming. C’est mon avis mon sentiment que veux tu c’est comme ca.

                                  Sarkozy qui s’en frotte les mains je ne serai pas aussi catégorique, il croit probablement à ses chances de gagner à très juste titre (c’est quand même le favori), mais ca m’etonnerai qu’il regarde tout ca d’un oeil complétement relax. A ce niveau là le moidre petit fretiment de l’opinion est surveillé ...


                                  • franc3704 26 avril 2007 18:31

                                    Il est tout à fait impressionnant de comparer les méthodes Sarko et Ségo pour ce deuxième tour. Sarko qui annonce à tous vents qu’il ne négociera rien, qu’il ne fera pas de pression, ...... Et on constate un certain nombre de ralliements, comme par hasard, d’élus qui ont un besoin impératif de l’UMP pour être réélus ! Et un refus de discuter en public avec Bayrou, comme si ses électeurs du premier tour comptaient comme quantité négligeable. Et, pour couronner le tout, il compare les présidentielles à un tournoi de foot ! Ségo ne négocie pas de ralliements en catimini et le débat avec Bayrou va se faire en direct à la télé devant tous les électeurs car ceux qui ne pourront être sur canal à ce moment là verront, forcément, les moments les plus intéressants du débat, aprés ! D’un côté la méthode des Hauts de Seine héritée de Pasqua, champion des coups tordus. De l’autre la méthode des débats participatifs transposée au plus haut niveau du débat politique. Impressionnant !


                                    • PasKal 26 avril 2007 18:50

                                      « Sarkozy ne négocie rien en sousmains ? » ; heummmm, c’est vrai vu que Bayrou refuse de le rpendre au téléphone !

                                       smiley

                                      Mais Dieu qu’il s’est démené le « p’tit » pour joindre Bayrou... Au point qu’il a été forçé de laisser son message sur le répondeur de Bayrou. Bayrou a raison, avec ce genre d’olibrius aussi peu fiable, mieux vaut avoir un enregistrement audio ; ...ça servira peut-être plus tard !

                                      A bon ’entendeur’ (si je puis dire), Nicolas.... smiley


                                    • 1984 1984 26 avril 2007 18:35

                                      De mon point de vue, N.Sarkosy est entrain de passer pour celui qui ne veut pas discuter.

                                      Il est « confortablement » devant (Cela peut basculer, il n’a pas la victoire assurée). Paradoxalement, en plaçant ce débat comme celui de la dernière chance pour le PS, les médias ont créés un engouement, qui est pour l’instant entrain de prendre la vedette au débat entre le débat des finalistes.

                                      La vérité, c’est qu’on ne parle plus que de S.Royal et F.Bayrou dans les médias. Pour ceux que j’ai pu consulter aujourd’hui, ils titraient tous « Bayrou accepte le débat de Royal », avec à peine un petit paragraphe conservé pour préciser que N.Sarkosy « ne voyait pas l’utilité d’un tel débat, que maintenant ca se jouait entre lui et Royal, et personne d’autre ».

                                      On se retrouve dans la configuration suivante : N.Sarkosy n’est plus à la une, mais en plus il n’est cité que dans un sens assez négativement connoté (Refuse le débat, estime que les 50% des électeurs qui n’ont pas votés pour lui ou Royal n’ont plus qu’à se taire)

                                      Pour finir, je dirais qu’il était indispensable d’avoir un débat télévisé. D’abord parce que rien ne l’interdit, ensuite parce que ca va permettre d’éviter de tendre les bâtons à N.Sarkosy (Vous savez, celui-qui-dit-que les gens ne l’attaquent pas sur son programme, mais sur sa personne. Mais siiiii, celui qui est si prompt avec son équipe à faire un foin de « Bravitude » smiley )

                                      Ca évitera le discours-type « Parce que je vais vous dire une chose, moi. Ils passent des accords secrets dans mon dos, parce qu’ils ont peur de quelqu’un qui parle vrai »


                                      • simplet 26 avril 2007 19:07

                                        Mon impression est divegente ; je ne saisis pas bien, tout d’abord, pourquoi Sarkozy devrait débattre avec Bayrou, nous devons choisir entre deux projets pour la France et non trois, c’est là le sens du deuxième tour, et donc voir s’affronter les deux leaders de ces projets mûrement concoctés, dans leur mouture définitive. Si, par malheur, l’un des prétendant au poste suprême, n’est pas sûr d’un projet, qu’il (ou elle, en l’occurence) le considère comme irréaliste, imparfait, susceptible d’être modifié, notamment en appelant au secours un sauveur providentiel, alors qu’elle affiche cette faiblesse seule mais ne demande pas à son rival désigné de s’y associer ! Par ailleurs il n’est pas intedit de supposer, les temps de parole des candidats étant minutés, qu’un débat soft avec un homme qui n’est plus dans la course présidentielle et qui brigue un poste ministérielle qui ne sera certainement pas offert par Nicolas SARKOSI (on ne récompense que rarement ceux qui vous ont trahi), réduira d’autant le temps du débat plus acrobatique et petinent avec l’adversaire attitré.


                                      • admimot 26 avril 2007 18:36

                                        bonnes annalyses Ricky.. Je te rejoins .

                                        Au fait puisqu’on est dans le burlesque allons jusqu’au bout. Pourquoi pas un débat SARKO / CHIVARDI..

                                        Même pas peur !!!

                                        et avec la télé bien sûr !

                                        BAYROU et ROYAL osent tout.. et plus c’est gros plus ça passe !! Du moins le pensent-ils ..

                                        Il m’inquiéte sérieux le Béarnais, car je savais qu’il avait plongé dans une piscine sans eau, mais j’ignorais qu’il était tombé du tracteur !!

                                        Je les rassure, les électeurs ont de la mémoire et ils ne souffriront pas longtemps d’être méprisés à ce point..


                                        • Cangivas 26 avril 2007 19:48

                                          Un débat entre Méridionaux (Bayrou, Nihous, Schivardi) serait intéressant et même captivant (prévoir quand même un sous-titrage pour les Septentrionaux).


                                        • Shrub roman 26 avril 2007 18:38

                                          En tous cas je me réjouis déjà du débat entre Ségolène et Sarko. Les animateurs ont déjà décidés qu’ils seraient face à face et proches l’un de l’autre, et sont en train de réfléchir si ils seront assis ou debout. Debout ça serait drôle de voir Sarko pointer du doigt Ségolène du haut de som 1 mètre 60 et son air menaçant. Désolé les Sarkozistes pour cette attaque, mais ça me fait bien rire smiley

                                          Pour l’article, entièrement d’accord, tout débat doit être bien accueilli et si Bayrou décidait de faire un débat qu’avec Sarkozy je le respecterai totalement car ça voudrait dire que Bayrou préfère son programme et négocier avec lui. Mais ce n’est pas le cas. Pour les électeurs ça sera biensur autre chose, ils peuvent ou non suivre ce que veut Bayrou.


                                          • Senatus populusque (Courouve) Courouve 26 avril 2007 18:41

                                            Votre matraquage est contre-productif.


                                          • goc goc 26 avril 2007 18:40

                                            n’empêche, rien qu’a lire les différent articles d’Agoravox, je suis surpris par la radicalisation du débat, surtout du coté des partisans de NS

                                            cela tend à démontrer la nervosité de plus en plus palpable de ce coté, nervosité dont on pourrait trouver la justification dans la prise de conscience que pour la première fois depuis deux ans, leur champion est en position de perdre.

                                            de plus cette nervosité qui se traduit par une certaine arogance, allant jusqu’a l’agressivité gratuite, ne peut que desservir NS en faisant fuir les électeurs potentiels du secteur « mou » ou du gaullisme pur et dur

                                            bref, la dynamique gagnante pour SR est de plus en plus une réalité, et pourrait assez vite se transformer en une « force tranquille » cher à feu-Mitterand.


                                            • Cangivas 26 avril 2007 19:26

                                              Amusant... sachant que les vannes les plus vachardes à l’endroit de Royal viennent des éléphants.

                                              Toujours la même rengaine. Nous (la gauche) le Bien, eux (la droite) le Mal.

                                              Malheureusement (façon de parler), ça ne fait pas un programme. Pire, ça défait une légitimité.


                                            • Senatus populusque (Courouve) Courouve 26 avril 2007 18:43

                                              À quand un débat Sarko-Le Pen ??


                                              • PasKal 26 avril 2007 18:55

                                                On ne débat que lorsque l’on a des désaccords... smiley

                                                Quand on est d’accord sur (quasiment) TOUT, comme Sarkozy et LePen, on ne ’débat’ bat ; ça ne sert à rien. Tout juste pourraient-ils discuter ’entre amis) de la pluie et du beau temps, de leurs malheurs conjugaux respectifs passés ou présents autour d’une tasse de thé en avalant quelques petits fours.... Rien de plus !


                                              • Senatus populusque (Courouve) Courouve 26 avril 2007 19:11

                                                Vous pensez qu’ils sont d’accord sur la suppression des doubles peines ??


                                              • Cangivas 26 avril 2007 19:29

                                                Débat impossible... Le Pen s’est déjà fait tondre. Inutile de risquer une nouvelle humiliation.


                                              • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 26 avril 2007 18:53

                                                À 18h45, annonce de l’annulation par Canal Plus du débat télévisé entre Bayrou et Royal.


                                                • Bernard Dugué Bernard Dugué 26 avril 2007 19:05

                                                  Je viens de l’entendre sur FI, il paraît que c’est sur ordre du CSA, alors pour moi le message est clair, enfin, attendons... la voix du commentateur est cassée. On ne sait rien des pressions mais je pense que nous avons là un temps fort de la campagne, un déni de démocratie ouvertement dirigé contre le peuple.


                                                • bozz bozz 26 avril 2007 19:08

                                                  ben oui il y a le CSA qui comptabilise les temps de parole, et après on va dire que c’est sarko qui fait pression (sur CANAL ! j’me marre !)

                                                  ben moi je vous dis que cette nouvelle provoque un grand soulagement chez nos proboscidiens de la rue de Solférino ( heureusement qu’il y a encore des copains chez canal !)


                                                • Bernard Dugué Bernard Dugué 26 avril 2007 19:19

                                                  Renseigne-toi, c’est un véritable coup d’Etat médiatique du CSA, l’argument du temps de parole ne tient pas, Canal pouvait très bien donner une heure d’émission avec Sarko pour équilibrer


                                                • Alynpier Alynpier 26 avril 2007 19:24

                                                  Je viens de lire ton dernier papier sur ton blog, et j’approuve entièrement.

                                                  « ...on imagine assez bien que Bayrou table sur une victoire (pronostiquée) de Sarkozy afin de devenir son principal opposant et laisser le PS se morfondre dans les divisions (en cas d’échec, Ségolène Royal serait bien en mal de prendre la direction du PS... »

                                                  FB a piégé Ségo, il a plus à gagner (en terme d’avenir) à ce que Sarko soit élu. D’une part, le PS explose et d’autre part il a 5 ans pour s’affirmer intelligemment comme chef de l’opposition. A commencer par marquer un grand coup lors des législatives...


                                                • zOoO zO 26 avril 2007 19:40

                                                  On peut s’amuser à toute sorte de commentaire, concernant les pressions ou pas pressions.

                                                  Je suis joueur et je vais proposer une autre possibilité.

                                                  SR à engagé ce débat, sachant pertinemment que les règles du CSA ne le permettraient pas, et d’ailleurs la volonté de camera de FB est symptomatique, ce qui permet de continuer d’accuser NS de tous les maux, en parlant de pression de sa part.

                                                  Pas mal comme idée aussi non ?

                                                   smiley


                                                • bozz bozz 26 avril 2007 19:52

                                                  pour Bernard, et comment tu comptabilises le temps de parole de bayrou ? pas neutre j’espère !


                                                • Bernard Dugué Bernard Dugué 26 avril 2007 20:31

                                                  Pas besoin de calcul, il paraît que le CSA n’est pas intervenu. Pour l’instant, je laisse tomber tant qu’on en sait pas plus


                                                • freedom2000 freedom2000 26 avril 2007 18:58

                                                  Mais comment peut on écouter les incohérences du petit Nicolas sans tiquer ?? Il reproche à Ségo de vouloir négocier avec Bayrou « dans le dos » des électeurs, alors que celle-ci réclame un débat public. Il refuse lui-même le débat avec Bayrou mais reste « ouvert » au dialogue (en coulisse).

                                                  J’ai toujours été un capitaliste et j’étais anti-Ségo, mais je crois que je n’ai d’auttre alternative le 6 Mai, car le petit gnome me donne envie de gerber à chacun de ses discours :avez vous jamais remarqué qu’il dit tout et son contraire le lendeman, et toujours persuadé d’avoir raison malgré tout ????


                                                  • Nono Nono 26 avril 2007 19:16

                                                    « qu’il dit tout et son contraire le lendeman, et toujours persuadé d’avoir raison malgré tout ? ? ? ? »

                                                    Comment ça !? smiley

                                                     smiley


                                                  • IP115 26 avril 2007 19:41

                                                    euh, il y a un mec qui ma dit que sa nana connaissait une fille qui lui aurait dit qu’il a une toute petite bite ... on pourrait pas faire un truc la dessus ? 2 trois vidéos, une petite lettre anonyme à Canard enchainé ... On devrait pouvoir trouver 2 ou 3 paumées pour témoigner à visage caché (genre l’affaire Baudis). On le passerait juste avant le débat SR/NS pour le déstabiliser un peu ... ça pourrait le faire non, keske t’en penses-tu ?


                                                  • bozz bozz 26 avril 2007 20:14

                                                    tu as raison 115, moi on m’a même dit qu’il pue des pieds (cf le JT de TF1) tu crois qu’on peut faire un papier sur AVox dessus ? non véritablement trouver Sarkozy versatile pourquoi pas mais alors que dire de son adversaire....


                                                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 avril 2007 19:13

                                                    Débat annulé, ... bicause règles imposées par le CSA !

                                                    Carlo allez zou vite un débat sur internet pour le lundi 31 avril !

                                                    Alors ,..c’est faisable !

                                                    @+ P@py


                                                    • nantor nantor 26 avril 2007 19:52

                                                      Complètement d’accord avec Papy !

                                                      Il FAUT que ce débat ait lieu (quel que soit le lieu ...)


                                                    • nantor nantor 26 avril 2007 19:58

                                                      Si le débat est annulé, ce sera fort dommage ...

                                                      L’histoire de temps de parole me fait doucement rigoler. Sarkozy n’a peut-être pas été assez présent dans les médias ces derniers temps (dernières semaines, derniers mois, dernières années ...) ???

                                                      La raison officielle c’est que si Ségo est sur une chaîne en débat avec Bayrou, il faut (règle du CSA) qu’il y ait Sarko ou l’un de ses représentants. Et Sarko ne veut pas (un peu peur ???).

                                                      Tout le monde va parler de ce débat ... et Sarko occupera moins l’espace médiatique, ce qui, non seulement le desservira, mais surtout l’énervera !


                                                    • Cangivas 26 avril 2007 21:28

                                                      Plutôt dans un salon de thé... seul lieu où j’imagine ces deux « rebelles », en fait mous et soporifiques, converser et discuter à leur façon des affaires importantes de la France et du Monde... la couleur du papier-peint, les horaires d’ouverture, l’onctuosité des petites brioches, la qualité du service, etc.


                                                    • Adamantane-Freemen69 Adamantane-Freemen69 26 avril 2007 19:15

                                                      Il n’est pas interdit de penser que le déficit en débat du premier tour pourrait être utilement corrigé au second. Le face à face « traditionnel », avec ses règles de partage au sablier, relève hélas souvent plus de la concaténation de monologues que d’échange de points de vue.

                                                      Les enjeux d’une conversation politique entre SR et FB se situant plus dans l’avenir que dans le présent (je ne crois pas que beaucoup des électeurs de FB aient besoin de cet échange pour déterminer leur prochain vote, et je pense plutôt qu’il peut donner des informations sur la plate-forme économique et sociale du futur parti démocrate, en la situant pas rapport à celle du parti socialiste ) elle présente pour chacun une valeur ajoutée politique :
                                                      - FB commence à rôder la présentation de son projet
                                                      - SR se prépare et s’entraîne pour débattre avec NS.

                                                      Et pour une fois, cela se fera non entre deux portes ou au domicile d’un entremetteur, mais publiquement, ce qui n’est pas si mal.

                                                      J’attends pour entendre.


                                                      • Le Hérisson Le Hérisson 26 avril 2007 19:21

                                                        Pour info, le président du syndicat de la presse quotidienne régionale qui a usé de son influence pour une fin de non recevoir sur un débat Royal-Bayrou est Michel Comboul, PDG du groupe Nice-Matin, propriété de Lagardère, ami de Sarkozy... Il est aussi PDG de la régie publicitaire regroupant une trentaine de titres de quotidiens régionaux. Pour ma part, j’ai bien peur que le 2 mai, on assiste à un « non débat », les deux protagonistes ayant la même stratégie : faire sortir l’adversaire de ses gongs tout en gardant son calme... Cela dit, c’est juste une intuition...


                                                        • Vilain petit canard Vilain petit canard 27 avril 2007 09:31

                                                          Hérisson je suis tout à fait d’accord avec vous pour le « débat » du 2 mai. On n’est plus dans le politique politicien, on est dans le psychologique. Actuellement, l’objectif de SR et FB est certainement de faire craquer Sarko en public (et accessoirement, de débattre). Ils jouent remarquablement bien, je dois dire. ;.

                                                          Sarko s’enfonce dans la réaction énervée, avec des arguments assez faibles (pourquoi un candidat « éliminé » n’aurait plus droit à la parole ? Il n’est pas mort, quand même ?), avec des porte-flingues dérisoires (De Robien, ah ah ah, Dati, et Devedjian avec son sourire prétentieux), bref, il est en train de commencer à se mettre à dos les 7 millions d’électeurs Bayrou, plus quelques-uns de son camp.

                                                          Honnêtement, je ne crois pas au complot téléguidé en personne par Sarkozy pour interdire le débat PQR / Canal +, mais ses copains patrons ont dû certainement y mettre du leur, ce qui revient au même. Ce qui nous permet de vérifier l’adage de Talleyrand (le vrai) : « Seigneur, protège-moi de mes amis, mes ennemis, je m’en charge ».

                                                          Bayrou et Royal auront gagné quand Sarkozy, suivant sa nature excitée, trépignera en direct à la télé en disant que c’est lui qui a « gagné » le premier tour, même ses électeurs le lâcheront.


                                                        • Vilain petit canard Vilain petit canard 27 avril 2007 10:41

                                                          Bayrou, le qualifié qui veut devenir qualifié à la place du qualifié...

                                                          Excusez-moi, je n’ai pas pu me retenir, elle était trop tentante...


                                                        • Sébastien Marie Zarathustra 26 avril 2007 19:28

                                                          Agoravox au secours, on nous prive de débat encore ! rah !


                                                          • joseW 26 avril 2007 19:31

                                                            Non, le débat n’aura pas lieu sur Canal+, pour cause de temps de parole...

                                                            Tout cela est en train de tourner à la franche rigolade smiley


                                                            • aurelien 26 avril 2007 19:46

                                                              Je ne comprendspas le problème de temps de parole : TF1 n’a qu’à laisser Sarko faire un speech d’une heure, tout seul à la même heure. Pendant que Canal organise un débat d’un heure ave Ségo et Bayrou !

                                                              L’audimat mesuré serait de plus un bon indicatif de sondage pour le deuxième tour ! smiley


                                                            • aurelien 26 avril 2007 19:49

                                                              D’ailleurs, il est fort possible que le candidat UMP utilise les chiffres comparatifs de l’audimat des chaînes pour adapter sa stratégie politique... smiley


                                                            • Bernard Dugué Bernard Dugué 26 avril 2007 20:08

                                                              ça n’a rien à voir, ici, ou bien on se fout des citoyens ou bien il y a des pressions d’un sarko système sans que Sarko n’interviennent directement. Un chien sait se souvenir de son maître, même à 600 km de distance

                                                              Sur ce, ma position est claire, je suis pour un centre fort et un PS fort, celui qui aimerait qu’un des deux bouffe l’autre se tire une balle dans le pied de la démocratie !


                                                            • aurelien 26 avril 2007 19:56

                                                              Dans le pire des cas, et pour que le site suivant serve à quelque chose, il y a internet :


                                                              • aurelien 26 avril 2007 20:21

                                                                Ne tentons pas Sarkozy...


                                                              • nantor nantor 26 avril 2007 20:02

                                                                Si le débat est annulé, ce sera fort dommage ...

                                                                L’histoire de temps de parole me fait doucement rigoler. Sarkozy n’a peut-être pas été assez présent dans les médias ces derniers temps (dernières semaines, derniers mois, dernières années ...) ? ? ?

                                                                La raison officielle c’est que si Ségo est sur une chaîne en débat avec Bayrou, il faut (règle du CSA) qu’il y ait Sarko ou l’un de ses représentants. Et Sarko ne veut pas (un peu peur ? ? ?).

                                                                Tout le monde va parler de ce débat ... et Sarko occupera moins l’espace médiatique, ce qui, non seulement le desservira, mais surtout l’énervera !


                                                                • Simon 26 avril 2007 20:07

                                                                  Depuis le temps qu’on attend un débat sur Internet, ce serait une aubaine qu’il ait enfin lieu, même s’il sera limité à un Royal/Bayrou. Parce que Sarko n’accepte pas le débat, les autres n’en ont plus le droit ? smiley

                                                                  Agora Vox, ou n’importe quel média purement Internet, devrait tenter le coup.


                                                                  • simplet 26 avril 2007 20:48

                                                                    La position de Sarkozy demeure toujours claire et cohérente, comme ses idées, il a la stature , l’assurance et l’esprit de décision d’un dirigeant ; Ségolène n’est pas de taille à l’affronter sur ce terrain, alors elle joue dans le mélo, l’émotionnel, le théâtral, se positionnant en victime et cherchant à éviter à tout prix le duel, que sa position de seconde aux élections lui impose cependant. Pourra-t-elle respirer sans Bayrou si elle est élue ? pourra-t-elle, plus encore ne pas paniquer à l’idée d’affronter directement des chefs d’état tels que Bush ou¨Poutine ? Dort-elle encore avec un objet transitionnel, un doudou ?


                                                                  • Décryptages Décryptages 26 avril 2007 20:24

                                                                    Souvenez-vous, avant le premier tour, nous avions eu droit à un débat et une longue valse hésitation à propos du débat sur internet. Certains étaient pour, d’autres (Sarkozy) contre, d’autres disaient qu’ils étaient pour tout en sachant pertinemment que ce débat n’aurait pas lieu. Les medias internet se sont fait rouler dans la farine. Bref, c’était le jeu de l’hypocrisie politique habituelle à son apogée.

                                                                    Entre les deux tours, « on refait le match » comme dirait Eugène Sacomano. C’est tellement drôle. Ségolène Royal propose donc un débat à François Bayrou. Bayrou en accepte le principe. Royal propose alors que ce débat ait lieu ce vendredi devant les journalistes de la presse quotidienne régionale, en se doutant bien un peu que ce débat devant les journalistes du Progrès de Lyon ou de La Montagne ne satisfera pas Bayrou. Du coup, Bayrou évidemment refuse et demande un débat télévisé. En sachant parfaitement bien entendu que les règles drastiques d’égalité de temps de parole entre Sarkozy et Royal rendent cet exercice particulièrement difficile à organiser. D’autant plus que Sarkozy, lui, rejète catégoriquement toute idée de débat avec le troisième homme : la finale, c’est entre les deux premiers, le troisième peut jouer au supporter éventuellement mais pas question de le voir marcher sur la pelouse. Réponse de la bergère au paysan : Ségolène a une idée, France 2 peut très bien venir filmer le débat devant la PQR. Proposition qui ne change évidemment rien puisque le débat sera filmé mais ne pourra toujours pas être diffusé à la télé. Et pourquoi pas un film réalisé en super huit par Julien Dray ? Donc, si vous me suivez toujours, Bayrou ne peux que refuser cette nouvelle proposition. D’ailleurs, finalement, la PQR ne souhaite pas organiser ce débat. Les socialistes accusent Sarkozy de faire pression sur ses amis de la presse. Canal Plus arrive à la rescousse et propose un débat sur i-télé qui n’a pas plus de chance d’avoir lieu que celui sur France 2, à cause des règles de temps de parole. Alors, ce sera le moment que choisiront probablement les médias libres du cinquième pouvoir pour proposer un débat sur internet (s’ils n’ont pas été totalement dégoutés par l’épisode du premier tour) et ce débat internet se terminera en eau de boudin, comme avant le 23 avril.

                                                                    Heureusement, pour sur, il y aura le 2 mai un débat entre les deux candidats finalistes. Espérons que les deux acteurs seront à la hauteur ... sinon on pourra toujours se consoler en allant voir Weber et Balmer au théâtre dans les rôles de Giscard et Mitterrand en 1974 et 1981.


                                                                    • aurelien 26 avril 2007 20:29

                                                                      Je pense qu’il est grand temps d’arrêter cette mystification sur le temps parole qui interdirait les débats, c’est absolument faux : rien n’est plus facile que de mesurer le temps de parole des candidats.

                                                                      Il s’agit simplement d’une volonté de ne pas débattre

                                                                      Regardez par exemple la vidéo suivante de M6 : en bas de l’écran chauqe intervenant a un compteur de temps de parole.


                                                                    • aurelien 26 avril 2007 20:37

                                                                      En d’autres termes, on voit bien que ce que veut Sarkozy, ce sont les pleins pouvoirs : à mille lieux d’un gouvernement pluraliste où le débat et la discussion serait favorisé.

                                                                      Le projet de l’UMP, c’est la concentration des pouvoirs, pas la démocratie politique. La démocratie politique ne se résume pas à des élections présidentielles ou législatives, mais à l’instauration d’une intelligence collective.


                                                                    • Mohammed MADJOUR Mohammed 26 avril 2007 20:26

                                                                      LA VRAIE DEMOCRATIE DOIT COMMENCER APRES LE RESULTAT D’UN SCRUTIN ! AVANT CELA TOUT EST POLITIQUE, MARCHANDAGE, MALICE ET RAREMENT UN BRIN D’INTELLIGENCE !

                                                                      On se prépare peut-être à chanter la chanson de Nicolas... Intrépide Nicolas, au lieu de protéger les arrières du Roi, il a eu le culot de le devancer ! Mais bref...Pourquoi donc un débat entre la deuxième encore en ligne et le troisième qui est éliminé ? Cette campagne est devenue un vrai marchandage à ciel ouvert ! Normalement à ce stade même une consigne de vote est interdite car le candidat élu au deuxième tour travaillera en principe pour tout le pays ! Je reviens à mon commentaire d’hier (voir 2007 : Régression démocratique) où j’ai parlé de la Vraie Démocratie, j’ajoute que celle-ci ne commence réellement qu’après le résultat du scrutin. Ce qu’on a jamais constaté, voila pourquoi les responsables politiques oublient leurs promesses électorales au premier banquet royal ! Pauvre populace ! Pourquoi donc un débat ? La Vraie Démocratie signifie le contrôle permanent de la bonne exécution du projet pour lequel le peuple a voté. La Vraie Démocratie est un balisage contre les égarements, contre les ambitions personnelles, contre les facilités de la corruption, contre le lancement de projets utopiques qui dilapident les richesses nationales, contre les abus de pouvoirs, contre les privilèges de toutes sortes... Est-ce que c’est cela la réalité en France et à ailleurs après chaque vote ? Que n’a-t-il pas promis ce Chirac, hein ? Et les autres...

                                                                      NOUS SOMMES AU XXIième SIECLE, LES IDEES GRECQUES SONT PERIMEES, LES IDEES DU MOYEN AGE NE SONT PLUS RECYCLABLES ! LA POLITIQUE DU PLUS FORT QUI CONCEDE UN PEU DE DROITS HUMAINS AU MISERABLE PETIT, LA CONTRE REVOLUTION FRANCAISE QUI AVAIT COUPE DES TETES QU’IL NE FALLAIT PAS COUPER, LA CHARITE DES DROITS DES HOMMES, LE FAUX HUMANISME QUI EXPLOITE LES HUMAINS... TOUT CELA C’EST L’ANCIEN MONDE !!!

                                                                      L’ONU DOIT PROMULGUER « LA DECLARATION UNIVERSELLE DES DEVOIRS DE L’HOMME » ET METTRE DE COTE LA PRIERE POUR LA CHARITE DES DROITS DE L’HOMME ! IL FAUT ARRETER DE RABAISSER LE GENRE HUMAIN ! C’EST CELA LA DEMOCRATIE ET PAS AUTRE CHOSE ! LE BLA BLA GREC AVAIT FAUSSE PREMATUREMENT LES PREVISIONS, D’OU LE MONDE A L’ENVERS D’AUJOURD’HUI !


                                                                      • Mohammed MADJOUR Mohammed 26 avril 2007 20:44

                                                                        IL FAUT ALLER A L’ESSENTIEL, QUE POURRA FAIRE LE PEUPLE APRES LE SCRUTIN : Mr BERNARD DUGUE ! A PART LES QUELQUES MILITANTS QUI GRAVITENT AUTOUR DES POLES D’INTERETS POLITIQUES, IL Y’A TOUT LE PEUPLE QUI NE S’EMBALLE PAS POUR X OU POUR Y, IL VOTE PARCEQU’IL FAUT UN PRESIDENT, C’EST TOUT ! ET LA DEMOCRATIE DANS TOUT CELA ?

                                                                        @Bernard Dugué (IP:xxx.x25.224.50) le 26 avril 2007 à 19H05 :

                                                                        « Je viens de l’entendre sur FI, il paraît que c’est sur ordre du CSA, alors pour moi le message est clair, enfin, attendons... la voix du commentateur est cassée. On ne sait rien des pressions mais je pense que nous avons là un temps fort de la campagne, un déni de démocratie ouvertement dirigé contre le peuple. »

                                                                        > Un débat sous pression... par Mohammed (IP:xxx.x9.40.33) le 26 avril 2007 à 20H26

                                                                        LA VRAIE DEMOCRATIE DOIT COMMENCER APRES LE RESULTAT D’UN SCRUTIN ! AVANT CELA TOUT EST POLITIQUE, MARCHANDAGE, MALICE ET RAREMENT UN BRIN D’INTELLIGENCE !

                                                                        On se prépare peut-être à chanter la chanson de Nicolas... Intrépide Nicolas, au lieu de protéger les arrières du Roi, il a eu le culot de le devancer ! Mais bref...Pourquoi donc un débat entre la deuxième encore en ligne et le troisième qui est éliminé ? Cette campagne est devenue un vrai marchandage à ciel ouvert ! Normalement à ce stade même une consigne de vote est interdite car le candidat élu au deuxième tour travaillera en principe pour tout le pays ! Je reviens à mon commentaire d’hier (voir 2007 : Régression démocratique) où j’ai parlé de la Vraie Démocratie, j’ajoute que celle-ci ne commence réellement qu’après le résultat du scrutin. Ce qu’on a jamais constaté, voila pourquoi les responsables politiques oublient leurs promesses électorales au premier banquet royal ! Pauvre populace ! Pourquoi donc un débat ? La Vraie Démocratie signifie le contrôle permanent de la bonne exécution du projet pour lequel le peuple a voté. La Vraie Démocratie est un balisage contre les égarements, contre les ambitions personnelles, contre les facilités de la corruption, contre le lancement de projets utopiques qui dilapident les richesses nationales, contre les abus de pouvoirs, contre les privilèges de toutes sortes... Est-ce que c’est cela la réalité en France et à ailleurs après chaque vote ? Que n’a-t-il pas promis ce Chirac, hein ? Et les autres...

                                                                        NOUS SOMMES AU XXIième SIECLE, LES IDEES GRECQUES SONT PERIMEES, LES IDEES DU MOYEN AGE NE SONT PLUS RECYCLABLES ! LA POLITIQUE DU PLUS FORT QUI CONCEDE UN PEU DE DROITS HUMAINS AU MISERABLE PETIT, LA CONTRE REVOLUTION FRANCAISE QUI AVAIT COUPE DES TETES QU’IL NE FALLAIT PAS COUPER, LA CHARITE DES DROITS DES HOMMES, LE FAUX HUMANISME QUI EXPLOITE LES HUMAINS... TOUT CELA C’EST L’ANCIEN MONDE !!!

                                                                        L’ONU DOIT PROMULGUER « LA DECLARATION UNIVERSELLE DES DEVOIRS DE L’HOMME » ET METTRE DE COTE LA PRIERE POUR LA CHARITE DES DROITS DE L’HOMME ! IL FAUT ARRETER DE RABAISSER LE GENRE HUMAIN ! C’EST CELA LA DEMOCRATIE ET PAS AUTRE CHOSE ! LE BLA BLA GREC AVAIT FAUSSE PREMATUREMENT LES PREVISIONS, D’OU LE MONDE A L’ENVERS D’AUJOURD’HUI !


                                                                      • jrr 26 avril 2007 20:36

                                                                        eh oui Jack, l’état Sarkozy, c’est le respect des règles du jeu...


                                                                        • aurelien 26 avril 2007 20:38

                                                                          La politique n’est pas un jeu.


                                                                        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 26 avril 2007 20:42

                                                                          « l’état Sarkozy, c’est le respect des règles du jeu... »

                                                                          L’Etat Sarkozy aussi, espérons.


                                                                        • aurelien 26 avril 2007 20:58

                                                                          Je pense qu’il est extrêmement dangeruex de régler ses actes sur des principes.

                                                                          Quand j’entends Sarkozy parler de ses convictions, j’ai l’impression d’entendre quelqu’un prêt à engager la France dans des guerres, comme les Etats-Unis actuels le font et le prosodie est la même.

                                                                          En tout cas, d’ores et déjà , je ne marcherai pas au pas


                                                                        • Nono Nono 26 avril 2007 21:07

                                                                          Le respect du jeu sans les règles...


                                                                        • Cangivas 26 avril 2007 21:33

                                                                          @aurelien,

                                                                          « Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche » comme disait Audiard.

                                                                          De toutes façons, si t’as les pieds plats, on ne te forcera pas.


                                                                        • aurelien 26 avril 2007 21:50

                                                                          Monsieur,

                                                                          Avez-vous déjà exercé le métier d’ouvrier ?


                                                                        • aurelien 26 avril 2007 21:51

                                                                          « Les pieds plats » ?

                                                                          Je ne comprends pas, qu’est-ce que vous voulez dire ?


                                                                        • aurelien 26 avril 2007 21:53

                                                                          Est-ce un propos d’ordre « racial » ?


                                                                        • Cangivas 26 avril 2007 23:22

                                                                          Refuser de s’engager dans une guerre parce que celle-ci n’a pas de sens, d’accord. Tout le monde est d’accord, à l’exception des fanatiques.

                                                                          Refuser de s’engager dans une guerre par posture pacifiste ou neutraliste, pas d’accord.

                                                                          Si demain le PR décidait d’engager la France au Darfour (y compris avec ce qu’on pourrait appeler des appelés, des réservistes), est-ce un mal, un crime ? Non, selon moi.

                                                                          Refuser par exemple de mourir pour le Darfour par principe, je trouve ça discutable (même si, en ce qui me concerne, mourir ne figure pas parmi mes priorités, cela va de soi).

                                                                          Voilà ce que je voulais dire.

                                                                          Ps : « pieds plats » n’a rien de racial (vraiment n’importe quoi... j’ose même pas répondre à une telle insanité) et je ne vois pas le rapport avec avoir exercé ou non le métier d’ouvrier.


                                                                        • aurelien 27 avril 2007 10:26

                                                                          Monsieur,

                                                                          Je vous questionnais sur le fait d’avoir été ouvrier ou pas parce que vous pensez par citation. C’était une réponse à l’image d’intellectuel que vous cherchiez à m’accoler. Je ne pense pas par citation, ce qui est comme toute assez creux et répéter ce que d’autres ont dit ne m’intéresse pas, non plus.

                                                                          Faire la guerre quelle qu’elle soit, c’est cela l’insanité. La guerre, par exemple contre le terrorisme est une insanité : plus des états se protégeront contre le terrorisme et renforceront des politiques sécuritaires et guerrières, plus elles devront se préparer à des actes terroristes. Je ne veux pas dans ce pays, comme sur l’ensemble de la planète, d’une escalade de la violence et des guerres, de la répression, qu’elle soit policière ou autre.

                                                                          Il n’y a pas d’Axe du Bien et d’Axe du Mal : l’insanité est aussi cette politique et cette administration américaine complètement folle, complètement malade, et imposant par la puissance financière leur idéologie et modèle de développement à l’ensemble du monde ocidental et de la planète ;

                                                                          Le nationalisme est une insanité, et cela est aussi à l’origine des guerres, comme toutes les divisions, tribales, religieuses, que l’homme a institutionnalisés, et au travers desquels il concentre les pouvoirs.

                                                                          La situation de pays comme le Darfour et d’autres pays dans la misère économique et au bord de la guerre civile n’est pas non plus quelque chose d emanichéen avec des forces dualistes en présence. Les politiques occidentales sont grandement responsables du monde actuel. En Afrique, les politiques coloniales d’appropriation des richesses naturelles, la mise en place complice de pouvoirs coercitifs servant les intérêts non pas des populations mais de réseaux de pouvoir, sont à l’origine de la situation alarmante que traverse nombre de régions dans le monde.


                                                                        • EricB 26 avril 2007 20:39

                                                                          « Sego se met a faire dans le patos familial genre : »moi au moins j’ai une famille stable«  »

                                                                          Ca, je doute fort qu’elle se place sur ce terrain là, car tout le monde sait que son couple avec Hollande, c’est du total bidon !


                                                                          • Alan Alan 26 avril 2007 21:09

                                                                            Malheureusement cet article n’est plus à l’ordre du jour, le débat entre Royale et Bayrou vient d’être interdit par le CSA. Nous nous contenterons donc d’un débat entre les deux présidentiables.


                                                                            • caramico 26 avril 2007 21:15

                                                                              Le CSA dit n’y être pour rien, c’est Canal + qui aurait pris cette décision.

                                                                              On nous prends vraiment pour des imbéciles.


                                                                            • lyago2003 lyago2003 26 avril 2007 21:28

                                                                              Celà nous donne un petit aperçu de ce qui attend notre démocratie, corruptions,magouilles,etc Mr Sarkosy à déjà fait main basse sur la magistrature, il contrôle via ses amis les médias , que ce soit la presse écrite ou l’audiovisuelle !

                                                                              La presse officielle écrite à peur il ne reste guère de journalistes digne de ce nom, donc plus de contrepouvoir pour nicolas la voie royale est ouverte sans jeu de mots !


                                                                              • 1984 1984 26 avril 2007 21:58

                                                                                C’est maintenant officiel...Le débat n’aura pas lieu, interdit par le CSA smiley

                                                                                Y’a pas à dire, on est déja dans un monde Sarkosyste...


                                                                                • caramico 26 avril 2007 22:08

                                                                                  après tout un débat sur les médias étrangers, pourquoi pas ?

                                                                                  Ils ne sont pas aux ordres, eux !

                                                                                  Contrairement à ce que certains essayent de faire croire, cela intéresse une majorité de Français, il y a des législatives qui suivent...


                                                                                  • Len 26 avril 2007 22:14

                                                                                    C’est une honte UNE HONTE !!!!

                                                                                    Cela fait désormais 2 ans qu’on bouffe littéralement du Sarko à toutes les sauces : à la TV, à la radio, dans les journaux, en tant que ministre de l’intérieur, en tant que vice 1er ministre, en tant que « presque-candidat » et en tant que candidat !!

                                                                                    Et là, aujourd’hui, le CSA interdit un débat entre 2 personnes politiques au nom de quoi ? Au nom de l’égalité du temps de parole !! C’est une mascarade, une parodie d’état de droit. Que nos chers « intellectuels » bien-pensant n’auraient-ils pas dit si cela avait concerné Bush ou Berlusconi. Mais non, ici, en Sarkozie, tout est permis !

                                                                                    Nous venons d’entrer de plein pied dans l’état Sarkozy.


                                                                                    • 1984 27 avril 2007 11:21

                                                                                      PARIS (Reuters) - Nicolas Hulot dément des propos qui lui sont attribués dans la presse selon lesquels il apporterait sa voix à Ségolène Royal au second tour de l’élection présidentielle le 6 mai.

                                                                                      Encore un coup de NS ?????

                                                                                      Soyons sérieux !


                                                                                    • Voltaire Voltaire 26 avril 2007 22:17

                                                                                      J’ai écouté avec attention les interventions de Mr Sarkozy, hier, puis de Mme Royal, aujourd’hui, sur TF1. J’ai été surpris de voir ces deux candidats reprendre, parfois mot pour mot, une large part du programme de François Bayrou (celui qui n’avait, parait-il, pas de programme...). Je ne trouverai donc pas inutile de savoir ce qu’un pense l’intéressé, au cours de débats organisés avec les deux finalistes, puisque chacun souhaite attirer vers lui le vote des électeurs de Mr Bayrou.

                                                                                      De plus, les diverses ouvertures faite au président de l’UDF méritent certains éclaircissements...

                                                                                      Un débat entre Mr Bayrou et les deux finalistes, ouvert au public, et donc retransmis, est la meilleure chose qui puisse arriver dans cette campagne.

                                                                                      Si Agoravox et d’autres partenaires sont les seuls à pouvoir l’organiser, qu’ils le fassent ! Car de très nombreux électeurs de François Bayrou n’ont pas pris de décision de vote, et cela serait donc très bénéfique pour la démocratie.


                                                                                      • Bernard Dugué Bernard Dugué 26 avril 2007 23:20

                                                                                        Cher Voltaire, Sarkozy sait très bien que c’est fini, le débat Bayrou UMP et le seul débat, enfin, disons discussion, peut n’avoir lieu qu’entre Bayrou et Royal. C’est une question d’aiguillage. Les trains sont lancés, les aiguillages sont derrière nous. Le Centre sera allié à la gauche


                                                                                      • Joelguy Joelguy 26 avril 2007 22:45

                                                                                        Je viens de voir la prestation de Sarkozy à France 2...je n’aime pas l’homme mais je reconnais qu’il a été brillantissime...


                                                                                        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 26 avril 2007 22:48

                                                                                          Il a en effet fait preuve d’une connaissance très précise des dossiers, et d’un magnifique esprit de synthèse.

                                                                                          Ségo aura bien du mal à le suivre sur ce terrain. Gageons qu’elle restera dans les généralités (à moins qu’elle annulle).


                                                                                        • filou du 16 26 avril 2007 22:46

                                                                                          moi je suis surpris car dans la rue tout le monde se plaint mais finalement on retrouve les memes au pouvoir des gens comme besancenot et bayrou seraient a meme de donner un nouveau souffle dans la politique bon je sais on est au deuxieme tour ... et franchement ce soir sur tf1 segolene royal est plus rassurante que sarkozy elle a demande de l audace aux francais esperons que les retraites l ecouteront car on sent bien qu ils votent plus a droite que les autres tranches d age semble t il ?


                                                                                          • Morgan Marietti Morgan Marietti 26 avril 2007 23:00

                                                                                            Dans le cadre de la situation complexe dans laquelle se trouve François Bayrou face à son débat avec Ségolène Royal, outre le refus de la presse régionale, Oserledire lance un appel à tous les acteurs de la blogosphère française pour l’élaboration d’un débat. Nous avons en effet, pu faire nos preuves durant cette campagne présidentielle avec notre capacité d’influence médiatique dont nous disposons. J’invite donc Agoravox, la Télé Libre, Politik Show, ainsi que tous les acteurs ambitieux de réaliser ce débat, à participer significativement dans l’organisation de celui-ci. N’oublions pas de souligner le rôle majeur qu’ont joué les internautes pour certains candidats dans cette campagne présidentielle, un rôle important car stratégique !


                                                                                            • Ricky972 26 avril 2007 23:05

                                                                                              Il y en a marre ! Les Français ont clairement tranché et ils ont dit à Bayrou de retourner... à la niche !

                                                                                              Cela veut dire quoi ? Le débat n’a-t-il pas eu lieu au premier tour ? Oui ! Bayrou a proposé un débat et Sarkozy a été le seul à refuser. Et alors ? Faut pas faire chier le monde. Bayrou pouvait le faire depuis longtemps et c’est quand il y a les règles d’égalité de temps de parole de Bayrou le propose. Ensuite, pourquoi Bayrou a proposé le débat avec Sarkozy, Royal et Le Pen seulement ? N’a-t-il pas plus de respect pour les autres candidats ?

                                                                                              Et voilà que le troisème propose un débat au second ! Où on est là ? Et si l’élection avait été à un tour ? Qu’aurait fait Bayrou ? Ensuite, il faudrait décompter le temps de parole de Royal. Mais Villiers ne pourrait-il pas demander un débat ? Comment on l’organiserait alors ? Il faudrait un débat pour tous les autres ? Ce serait impossible à faire ! Alors arrêtez votre char !

                                                                                              D’autant qu’en privé, et je sais de quoi je parle, Bayrou dit que Royal n’a aucune chance d’être élue. Bizarre, non ? Certains pensent peut-être que je fabule mais je connais des députés UDF membres du staff UDF et un journaliste suivant Bayrou me l’a dit ! Curieux, non ? Bayrou n’essaie-t-il pas de préparer une construction sur les ruines du PS ? D’ailleurs, ça tient la route ! En effet, Bayrou n’a plus de groupe parlementaires et ne trouvera jamais 577 personnes pour les législatives en si peu de temps. Il reste qu’après la défaite annoncée de Royal, le PS sera en ruine et Bayrou pourrait bien en profiter. Il appellera ainsi le PS a construire une nouvelle alliance social-démocrate... Bref, vous les gauchistes êtes tous en train de vous faire avoir comme des débutants !


                                                                                              • Joelguy Joelguy 26 avril 2007 23:10

                                                                                                Il faut effectivement voter NS pour éliminer SR et aider F.BAYROU a construire un grand parti social-démocrate...


                                                                                              • Gromphy 27 avril 2007 07:20

                                                                                                Vous n’avez pas tout suivi.

                                                                                                C’est Ségolène Royal qui a proposé ce Débat à F. Bayrou, demandant qu’il soit public sous une forme ou une autre : télévisé, sur internet ou devant la presse, indiquant que bien sur cela soit pris sur son temps de parôle (après il peut y avoir des points techniques compliqués, notamment comment le temps de parole de Bayrou doit être comptabilisé)

                                                                                                Puis SR a fait une première proposition : devant le SPQR.

                                                                                                Mercredi F. Bayrou a accepter le débat, demandant qu’il soit télévisé, et indiquant que si N. Sarkozy le souhaitait, il était prêt à participer au même exercice avec lui.

                                                                                                Ne renversez pas les rôles.


                                                                                              • freedom2000 freedom2000 26 avril 2007 23:10

                                                                                                Qui sait si le changement n’est pas déjà en route ? LE XXI siècle sera féminin : Imaginez le monde en 2009 avec le trio Merkel-Royal-Clinton au G8 !


                                                                                                • Simon 26 avril 2007 23:34

                                                                                                  Hallucinant, même les citoyens sont contre la démocratie O_o. En effet, la France se droitise, c’est un fait. Mais quoi, ils ont peur de quoi les pro-Sarko ? Qu’il se fasse ridiculiser ? C’est sûr qu’il y a de quoi. Que Sarko accepte de débattre, plutôt que de mettre la pression sur les députés UDF, qu’il dialogue. On ne gouverne pas un pays en lui mettant un flingue sur la tempe *au sens propre comme au figuré*. Les qualités d’orateur ne suffisent pas à apprécier un programme utopiste, mais s’il a foi en ses opinions, qu’il vienne le comparer aux autres. Car au final, Sarko, Royal et Bayrou sont trois citoyens, qui vont montrer l’exemple aux autres. N’est-ce pas ? * smiley*


                                                                                                  • Pimpada 27 avril 2007 00:20

                                                                                                    Ces intimidations sur les médias à répétition de Sarko sont annonciatrices de faits qui seront beaucoup plus graves lorsqu’il sera élu !!!

                                                                                                    On sait tous que le pouvoir rend fou. Alors Sarkozy président, bonjour les dégâts.

                                                                                                    Un des pouvoirs exorbitants d’un président est le pouvoir régalien d’ordonner à ses services secrets l’assassinat de personnalités censées représenter un danger pour les intérêts du pays. Or, il n’existe aucune limite à ce pouvoir « d’apprécier » ce « danger ».

                                                                                                    On dit par exemple que « l’accident » de Lady Diana a été ordonnée par la reine parce qu’elle allait se marier avec Dodi el Fayed, dont elle était enceinte, et qu’il était hors de question que le futur roi d’Angleterre, William, ait un demi-frère « arabe » et un beau-père « arabe ».

                                                                                                    Sous Mitterand, par exemple, il y a eu les « suicides » de Beregovoy et Grossouvre...

                                                                                                    Il y a eu aussi beaucoup de décès accidentels, comme ceux de Coluche, Balavoine, Le Luron, ...

                                                                                                    Tiens, tiens, ces trois là avaient le point commun d’avoir ridiculisé publiquement Mitterand.

                                                                                                    Alors, un petit pari, sous l’ère Sarkozy, agité comme il est, Dieudonné M’Bala M’Bala survivra-t-il à ce quinquennant ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès