• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un Débat venu De Haut

Un Débat venu De Haut

Nouvelle démonstration du Mépris dans lequel MACRON tient les Français

A La Base

L’essence même (sans jeu de mots) des Gilets Jaunes est leurdéfiance à l’égard du pouvoir centralisé, détenu par une minorité qui s’octroie privilège de décisions faisant fi de l’avis du peuple au nom de la sacrosainte démocratie représentative de la 5èmeRépublique. Or Monsieur MACRON n’a que faire, ou feint d'ignorer cette défiance et ce besoin d’émancipation que lui réclament les Français, à grands renforts d’occupations de ronds-points et manifestations, pour obtenir le droit à la démocratie directe.

Pour Toute Réponse

Il orchestre un Grand Débat national, dont il choisit les thèmes, impose les modalités, et finira unilatéralement par choisir ce qu’il voudra changer ou pas. Ben oui !!!! Attendu que si de nouvelles lois émanent de cette consultation, l’Assemblée Nationale lui étant docilement acquise, seront votées celles qui lui siéront et rejetées celles qui ne lui conviendront pas.

Mais alors quel avenir pour ce mouvement

J’ai beau me triturer ce qui me sert de cerveau, je ne vois que 4 issues possibles

  1. La plus pessimiste entrevoit la mort programmée du mouvement, par essoufflement mais surtout dissensions internes les uns voulant résister tandis que les autres optent pour la négociation. Or ni l’une ni l’autre de ces options n’offriront l’opportunité d’un changement de société. La première sera réprimée, la seconde dupée.
  2. La plus crédible conduirait le Chef de L’Etat à dissoudre l’Assemblée. Sans doute on pourrait l’interpréter comme une victoire. Mais si les règles constitutionnelles restent les mêmes, alors on rebâtira le même système de représentativité, certes avec de nouvelles têtes. Mais encore les mêmes obédiences qui ne changeront rien fondamentalement, sauf, et ce n’est pas nouveau, à contraindre le Président à une cohabitation avec sesadversaires politiques
  3. La plus effrayante promet une révolution populaire de grande ampleur, frisant les affres de la guerre civile avec soncortège de victimes. Si l’approche de Noël sonne la trêve des confiseurs, le début d’année pourrait bien sonner celle de l’insurrection. Surtout si les promesses prises à la hâte en 10 minutes par Macron ne sont pas totalement satisfaites. Or il semble bien ardu de trouver la bonne alchimie pour y répondre aussi rapidement que promis.
  4. La plus efficace et souhaitable amènerait les forces de l’ordre à déposer casques et boucliers pour rejoindre le peuple dans sa volonté de radical changement. ainsi démuni l’exécutif se verra contraint d’accéder aux requêtes légitimes de justice sociale et de démocratie directe exprimées. Nous irions alors pacifiquement sans obstacle vers la 6ème République. Celle de la véritable Egalité dans la Fraternité.

Aujourd’hui comme hier La misère des uns fait les milliards des autres.

Cette France du En Même Temps, où la majorité des individusn’est que variables d’ajustement des faramineux profits d’une infime minorité, est une insulte à la mémoire des Victor HugoJaures, Blum et de toutes ces figures historiques qui se sontbattues pour la justice socialeMACRON en théorisant la doctrine du ruissèlement n’est pas seulement le Président de ces très riches, il en aussi l’enfant qui s’est fait en leur seing

Tiens un Sondage Opportun

Il paraît que si la Présidentielle avait lieu aujourd’hui MACRON serait en tête à égalité avec Marine Le Pen. Les journalistes en concluent qu’il n’a pas perdu son socle électoralVisiblement la montée en puissance du nationalisme ne semble pas les déranger. C’est pourtant ce qui devrait les inquiéter en premier lieu, d’autant que cette ascension extrêmiste est avant tout le fruit de la politique inique de leur champion.

Tiens moi aussi j’ai envie d’en faire un sondage. Je vous le livre ci-dessous.

Che64000  Aussi sur TWITTER     Et Sur La Toile 


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 17 décembre 2018 20:38

    ’’Nouvelle démonstration du Mépris dans lequel MACRON tient les Français’’

     

    Certes.

    Mais pour ce qui est de mépriser les Français, ton parti, ta ségo et, probablement toi-même, on vous a vu à l’oeuvre pendant 5 ans.

     

    Vous n’êtes peut-être pas médaille d’or au championnat du monde du foutage de gueule, mais vous êtes sur le podium. Alors un conseil, faites-vous petits.

    Tout petits !

     


    • Christian Christian 17 décembre 2018 20:55

      @jeekes Si je ne te répondais pas tu m’accuserais de Mépris...En te répondant je risque de rentrer dans un échange improductif, attendu que ce n’est pas en regardant derrière que l’on peut avancer...Sans compter ue tes jugements à la serpe sur mon compte révèle une certaine étroitesse d’esprit....

      Ceci est ma seule et dernière réponse à ton endroit

      Bonne soirée


      • Attilax Attilax 17 décembre 2018 22:48

        Pourquoi une 6e république ?

        Pourquoi pas une première démocratie ?


        • Albert123 18 décembre 2018 07:51

          Que ce soit ségolène royal, pascot , thierry paul valette ou encore lalanne, je n’aie qu’une chose à dire à tous les parasites qui veulent s’arroger le droit d’une quelconque récupération :

          « Touches pas au grisbi, salope !! »

          Ras le bol de tous ces faux nez qui se mettent à porter un gilet jaune pour se donner l’apparence du bon grain, ras le bol de ses donneurs de leçon gauchistes qui veulent déjà javeliser un mouvement sous couvert de racisme et d’antisémtisme, ras le bol des collabobos en tout genre qui veulent un nuit debout qui rassure nos médias,

          La France doit reprendre ses droits sur le parasitisme républicain et les nuisibles qui vivent sur le labeur du peuple français


          • Anatine 18 décembre 2018 12:35

            Comment utiliser et detourner ce « grand debat », sans le rejeter mais pour accroitre la pression et avancer...Un apprentissage d’une nouvelle modalité d’action

            Il faut lier la concertation au RIC, pour renforcer le mouvement, sa dynamique décentralisée, developper les consensus, et bien sur, eviter le piége de la synthèse controlee des comites theodules.

            Pour qu’elle soit concrète et traduite en mesures... et prenne des le depart la forme d’un engagement a imposer à l’etat.

            En partant du principe que le RIC s’appliquerait au niveau de la commune, la région et de l’etat : les attentes seront formulées sous forme de questions pour un RIC.

            1. Par thème, jusqu’a 3 questions parmi celles qui auront été formulees seront choisies dans chaque commune.

            2. Par thème, chaque commune choisira par votation 3 questions parmi les questions posées par 10 communes tirées au hasard dans la région.

            Donner a chaque commune le pouvoir de participer au consensus. Les propositions des autres renforcent ses choix.

            3. Les questions retenues par les communes seront classees par nombre de citations dans les communes et les 5 premieres retenues au niveau de la région.

            4. Chaque région organisera un vote sur la région pour valider si oui ou non chaque question est bien une priorité. Au moins 2 questions devront etre validees avec un vote « oui » de 70% au minimum.

            Chercher la representativite dans l’expression des attentes.

            5. Ces 2 questions de chaque region sont remontees au niveau de l’etat. Les autres feront l’objet d’un debat regional et de propositions regionales.

            6. Le parlement choisira une question par region. Si une question a ete choisie par au moins 3 regions, elle est choisie d’office.

            Un Referendum national sera organise. Oui ou non pour chaque proposition. Les 3 premières seront portees au debat parlementaire pour une proposition de loi sous 2 mois.

            L’etat et le mouvement font un pas tout en restant dans le rapport de forces necessaire.


            • av88 av88 18 décembre 2018 15:10

              Pourquoi le RIP, Référendum d’Initiative Populaire est devenu le RIC, Référendum d’Initiative Citoyenne ?

              C’est le mot Peuple qui gène certains ?


              • Christian Christian 18 décembre 2018 17:15

                Je me hasarde à une explication....R I C pour Hérissé comme N R J pour énergie...


                • zygzornifle zygzornifle 18 décembre 2018 17:47

                  Concertation devant les pros de l’enfumage blablabla on se fera trainer jusqu’a la fin de son quinquennat , Macron a encore de beaux jours devant lui , pendant que vous parlez son équipe trouvera le moyen de vous faire les poches .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès