• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un étudiant Juif de France contre les agissements de l’UEJF & Co. (...)

Un étudiant Juif de France contre les agissements de l’UEJF & Co. (Unissons-nous !)

Et bien, si j’avais su qu’un jour je sortirais ma plume pour défendre le Front National… Licencié d’Histoire, presque diplômé de M2 en Science Politique (cet article retarde la livraison de mon mémoire !), apartisan, sympathisant Indigné, j’ai appris à nager à contre-courant des idées reçues pour me forger mes opinions. En tant que Juif, je suis régulièrement abasourdi par les déclarations de ceux qui estiment représenter la voix de la communauté, que ce soit le Consistoire de Paris, le CRIF, et bien sûr, ceux qui nous intéressent ici, l’UEJF. Je ne m’étendrais pas sur la politique globale de cette institution, je me bornerais à critiquer une seule et unique action, celle qu’elle a mené à l’Université de Paris-Dauphine le 6 décembre. Alors voilà, cette fois, j’ai décidé de crier ma colère haut et fort, tant leur action à Dauphine contribue à ternir l’image de la communauté. Je vois déjà mes contradicteurs venir avec leurs gros sabots, il n’est ici pas question de défendre l’idéologie du FN (je ne suis pas non plus un Juif qui a la « haine de soi  » !) mais bien le principe même de la liberté d’expression. Je vous rassure, je ne vous citerai pas faussement Voltaire

En tant que citoyen, il m’est difficile de rester insensible aux problématiques que soulèvent ce débat, bien plus importantes qu’une simple guéguerre contre l’extrême droite. Ces derniers mois, je sens que la police de la pensée se fait de plus en plus présente. Que ce soit sur Internet avec des sites diffamatoires et ridicules comme Conspishorsdenosvi(ll)es, ou bien au sein de l’espace public, lorsque des militants empêchent la tenue de conférences, comme ce fût le cas pour Michel Collon voilà quelques semaines, ou Stéphane Hessel lors de son passage à l’ENS

Une attitude éthiquement et pénalement condamnable

Dignes héritiers de cette lignée, l’UEJF (& Co- parfois), se sont déjà précédemment illustrés dans leurs actions à Radio J, leurs indignations face aux résultats de sondages… Cette fois, leur réponse à l’organisation d’un événement en toute transparence par l’association Dauphine Discussion Débat est allée trop loin, et remet en question les principes gravés dans le cœur de tous les Hommes. Je citerai ici l’article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen :

"Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."

Mais ce texte n’ayant de valeur que pour ceux qui le lui en accordent, il sera plus pertinent de se référer à l’article 431-1 du Code Pénal qui sanctionne les entraves à la liberté d’expression. C’est pourquoi Marine le Pen, s’appuyant sur le droit Républicain, a déposé plainte contre ces associations.

Au fond, le déroulé judiciaire de cette affaire m’importe peu, tant ma confiance en la Justice française s’est érodée au fil du temps (je ne mentionnerais, à titre d’exemple, que le traitement des dossiers concernant les réseaux pédo-criminels). En effet, la question concerne tout d’abord l’honnêteté intellectuelle et la responsabilité politique.

Les contradictions et les indignations sélectives de l'UEJF

L’UEJF appelait à la manifestation parce que, entre autres, « Les thèses du Front National restent celles de Jean-Marie Le Pen », ce qui est, entre nous, une analyse politique difficilement tenable. Le fascisme, c’est une question de gênes ? Mais alors, pourquoi n’a-t-on pas relevé que le père du candidat – dit – « socialiste » François Hollande, était, selon France-Soir, un pétainiste convaincu ? Cet élément, qui semble tout droit envoyé par Alexandre Pougatchev, n’est-t-il pas comparable à l’aspect « telle père-telle fille » imposé à Marine le Pen ? Je me demande que vaut cet acharnement idéologique qui ne fait que renforcer ce qu’il veut combattre.

En réplique à l’organisation de cette manifestation, l’Union des étudiants Juifs de Dauphine avaient été cordialement été invités par l’association à prendre part au débat. Ils n’ont pas accepté, mais ont profité de l’occasion pour arborer fièrement leurs gros drapeaux, heureux d’avoir triomphés d’un « fascisme » supposé.

Car l’indignation de ces félons de la pensée est sélective. A titre comparatif, et selon leur paradigme intellectuel, pourquoi Nicolas Sarkozy, Président de la République, celui-là même qui est à l’origine d’une politique grandement inspirée par le Choc des Civilisations, pourrait-il s’exprimer librement ? Puisque c’est la carte de la xénophobie qui est mise en avant pour censurer le Front national, je ne m’attarderais que sur ce point concernant la façon dont la politique de la Nation est menée. Car c’est tout particulièrement le monde musulman qui a été visé, que ce soit au travers de discours ou d’éléments de langage, d’entreprises guerrières (retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN, Guerre de Libye…) ou de lois stigmatisantes (interdiction du voile intégral, des prières de rue…). Je n’oublie bien sûr pas la politique honteuse de notre République envers la communauté Rom, qui a valu à la France d’être pointée du doigt par sur la scène internationale.

De plus, pourquoi ceux-là mêmes qui se considèrent comme les prophètes de la démocratie, ne s’expriment pas au sujet des dérives de l’attitude d’Israël vis à vis de Marine Le Pen. Après que la présidente du Front National ait été reçue « par erreur  » à l’ONU, il n’y eu aucune réaction d’une portée notifiable dans l’espace médiatique. Pourquoi un différentiel de traitement entre ces situations ?

Un pouvoir nuisible au champ démocratique
 
Alors, pour qui se prennent donc ces sublimes moralisateurs, qui applaudissent eux-mêmes à leurs propres rhétoriques, bénéficiant de la subtile complicité des media, nonobstant par ici la légitimité démocratique d’un parti politique reconnu par la République ? Comment peuvent-ils se permettent de censurer, par leur violence symbolique, leurs discours simplificateurs, et leurs démonstrations de force allant à l’encontre de toutes les valeurs démocratiques, une mouvance politique dans laquelle se reconnaît une partie de nos concitoyens ? Peu importe la couleur politique de celui qui a subit cette mis au ban du débat public. L’usage de la raison, et la connaissance du droit imposent que l’on se borne aux arguments factuels, et non au domaine de l’émotion.

La manipulation de ces mouvements est flagrante, et je la dénonce avec force. Car si ces organisations jouent pleinement le rôle de propagande visant à imposer la pensée unique, elles abritent parfois des militants sincères qui ne sont aucunement conscients de leur participation à cette funeste entreprise.

Nous n’avons que trop toléré ces agissements nuisibles. C’est pourquoi j’appelle solennellement les dirigeants (ceux là mêmes qui s’expriment avec un argumentaire hasardeux sans réelle conviction) de ces structures pyramidales à faire preuve de responsabilité politique en assumant pleinement leurs erreurs. Il est aujourd’hui temps que les acteurs de ces manipulations démocratiques démissionnent, pour laisser place à des voix sages et raisonnées.

Je ne saurais tolérer qu’une frange extrêmement minoritaire de la population, embrigadée dans une croisade contre un ennemi fantoche, puisse dynamiter le débat public de la sorte. Car comme le dit le très bavard Rav Ron Chaya, la fin semble proche.

Travaillons enfin à régler des problèmes connus

Le temps des futilités est révolu, l'heure est à l'Union Nationale pour fédérer les luttes pacifiques de résistance. Il est maintenant temps de débattre en toute transparence des problèmes structurels et conjoncturels que traverse notre société. Ainsi, cette initiative menée par ces associations est symptôme du cancer que notre démocratie porte en elle. Elles ont oublié ce qu’est une démocratie. J’aime la définir selon le philosophe Paul Ricoeur : « Est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c’est-à-dire traversée par des contradictions d’intérêt et qui se fixe comme modalité, d’associer à parts égales, chaque citoyen dans l’expression de ces contradictions, l’analyse de ces contradictions et la mise en délibération de ces contradictions, en vu d’arriver à un arbitrage ».

Ce qu’il faut combattre, c’est donc le système oligarchique sur lequel les citoyens n’ont presque aucune prise (rappelez-vous la propagande médiatique et ce qui a été fait des résultats du referendum de 2005, de la tragicomédie grecque…) tant ils sont de plus en plus éloignés des lieux de pouvoir (organisations transnationales et financières) et de prise de décisions. Nous vivons une crise grave, qui mérite que nous prenions le temps d’analyser les causes et multiples symptômes de celle-ci, ainsi que d’en juger les responsables.

Un coup de pied dans la fourmillière pour déclencher un débat démocratique et censé

J’assume parfaitement cette position, et je me ferais un plaisir de débattre publiquement de ces questions avec les acteurs incriminés. Je tiens à insister que je ne saurais tolérer que mon argumentaire soit vidé de son sens par des attaques facétieuses. J’appelle mes contradicteurs à faire preuve de dignité dans le débat auquel je les invite. J’insiste sur le fait que si ma raison a failli, je saurais reconnaître mes erreurs, ma parole n’a pas prétention de Vérité. J’en suis simplement à la recherche.

Je ne suis qu’un citoyen, guidé par l’amour de la justice et de l’égalité, cherchant à faire entendre son cri du cœur.

Ma plume est sévère, mais je crois, justifiée. Mais dans notre société, oser interpeller la conscience de l’Homme sur ses principes fondamentaux est devenu un acte de résistance. Je le regrette amèrement. 

Vous pouvez aussi voir cette adresse comme un appel fédérateur à tous les esprits conscients de l’urgence d’agir là où nos politiques ont faillis. Rejoignez les Assemblées populaires à côté de chez vous, créez en, contactez-moi… rendez au débat public ses lettres de noblesse.

Jonathan Moadab

Citoyen, Juif, sympathisant du mouvement « Démocratie Réelle », apprenti journaliste (si ça intéresse quelqu’un d’ailleurs…), Membre du Cercle des Volontaires, et partisan d’une Révolution des consciences.

Contact pour les lettres d’amour et les menaces de mort : lincorruptible.media@gmail.com


Je me lance bientôt sur Twitter : https://twitter.com/# !/l_incorruptible


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (134 votes)




Réagissez à l'article

147 réactions à cet article    


  • Mr Mimose Mr Mimose 10 décembre 2011 16:18

    L’UEJF a un train de retard, en israel plusieurs personnalités de partis d’extreme droite européen sont reçu bras ouverts. Car en israel on a compris que l’extreme droite européenne est en train de gagner du terrain. L’UEJF devrait revoir sa copie et essayer de coopérer avec Mme Lepen sous peine d’un terrible retour de baton.


    • appoline appoline 10 décembre 2011 20:39

      Coopérer, avec des gens qui veulent vous bouffer : difficile


    • caramico 11 décembre 2011 10:16

      Personne ne veut bouffer personne, à part le gouvernement Israélien actuel qui veut « bouffer » ce qui reste de la Palestine.
      L’UEJF ne représente pas, pas plus que le CRIF, les idées de tous les juifs de France, pas plus que l’UMP et le PS englobent la totalité des idées politiques des Français, et pas plus que l’Islam régit tous les comportements des arabes.
      Il est temps, et je rejoins l’auteur, que des voix divergentes s’élèvent avec force pour que des idées simplistes, manichéistes, xénophobes et racistes qui fleurissent actuellement parmi une minorité retrouvent leur juste et minable petite place.


    • appoline appoline 11 décembre 2011 15:44

      Ce n’est pas une histoire de racisme, mais une histoire de comportement et vous comme bien d’autres avez une fâcheuse tendance à faire l’amalgame.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 décembre 2011 04:56

      @ Mimosa


       Votre commentaire projette une image bien opportuniste de l’UEJF, qui est peut être vraie, mais n’est pas démontrés et n’est certes pas ici le sujet du débat. Le sujet, qui a des conséquences importantes, est tque toute une collectivité est prise en otage pour défendre des positions que ne partagent certainementt pas tous ses élments et peut être même pas une majorité d’entre eux


      Le probleme est encore plus grave aux USA, où une coterie qui souvent ne pratique même plus la religion juive, s’en est auto proclamée porte-parole et manipule pour des interets sordides, politiques et financiers, tout ce dosssier EXTREMEMENT LUCRATIF de la relation avec Israel qui tient souvent plus du chantage et de l’extortion que dune appartenance ou d’un soutien volontairement consenti.

      Je suis persuadé qu’une large majorité des Américains d’origine juive ne demanderait qu’à n’être que ça et que seule une pression qui tient de intimidation les force à des démonstration de fanatisme pro israel, meme quand Israel pose des gestes qu’aucune personne décente ne peut approuver



      Pierre JC Allard



    • ali8 10 décembre 2011 16:35

      bonsoir

      votre billet est poignant et l’on ressent votre sincérité, néanmois en cette heure avancée de l’après midi vous ne recevez pas de commentaire

      ceci est du à mon avis du fait que discuter avec un juif devient un risque auquel peu de gens ne se risquent car le citoyen lambda n’a ni le temps ni les moyens d’ester

      cordialement, et au plaisir de vous lire encore


      • appoline appoline 10 décembre 2011 20:40

        Ah, c’est ça la liberté d’expression : excusez moi je n’avais pas compris


      • Ouallonsnous ? 11 décembre 2011 17:06

        « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »

        Ti Pol, vous ne vous demandez pas pourquoi l’auteur se revendique « juif », alors qu’il nous cite la déclaration ci-dessus, que les « aliénés » aux croyances et pratiques de ceux qui se revendiquent juif ne connaissent ou bien nient formellement ?

        Je pense que cet article est écrit sous « fausse banniére » et reléve de la pratique des fourberies habituelles à la propagande judéo-sioniste !


      • Mor Aucon Mor Aucon 12 décembre 2011 11:11

        C’est possible. La seule manière d’en avoir le coeur net est de poursuivre le débat en évitant les jugements d’intentions et les amalgames rapides qui nous mènent droit à l’affrontement violent.


      • Agor&Acri Agor&Acri 10 décembre 2011 17:02

        Du recul, du discernement, de l’objectivité
        et des valeurs humanistes et républicaines prévalant sur les doxa communautaristes.

        Ces quelques qualités réunies dans l’esprit des juifs français, feraient s’effondrer le nombre de sympathisants du CRIF ou de l’UEFJ
        et s’effondrer en retour le nombre de sympathisants du FN et des groupuscules situés à sa droite.
        Car le radicalisme et le lobbying juif et/ou sioniste est, à mes yeux, une des plaies qui entretiennent (voire qui créent) aussi bien le racisme (ex : les musulmans sont les ennemis. ...oui, mais de la France ou d’Israel ?) que l’antisémitisme (ex : les juifs veulent faire la loi en France).

        Alors on pourrait tous ensemble, français juifs et non juifs, réfléchir au mieux à l’avenir qu’on souhaite proposer à nos enfants.

        Je rejoins tout à fait les propos de l’auteur :
        ______________________________________
        Ce qu’il faut combattre, c’est donc le système oligarchique sur lequel les citoyens n’ont presque aucune prise (rappelez-vous la propagande médiatique et ce qui a été fait des résultats du referendum de 2005, de la tragicomédie grecque…) tant ils sont de plus en plus éloignés des lieux de pouvoir (organisations transnationales et financières) et de prise de décisions.
        _____________________________________

        Et je le remercie de sa prise de position qui reflète une bonne autonomie d’esprit que certains pourraient être tentés de lui reprocher.
        Je partage son aspiration à un monde meilleur pour la communauté...des hommes.
        Je crois que c’est ce qu’on appelle la fraternité.

         smiley


        • appoline appoline 10 décembre 2011 20:43

          Curieux quand un goy dit qu’il aime la France, on le traite de raciste, mais l’inverse : c’est autre chose. Aller,aller soyons honnête, nous nous faisons bouffer car nous n’osons pas exprimer nos idées.


        • caramico 11 décembre 2011 10:29

          Complétement d’accord sur le fond, juste une petite remarque, sur une réflexion qui illustre bien le malaise qu’ a réussi à créer les purs et durs de la cause juive :

          Doit-on se sentir obligé, à chaque critique d’Israel dans sa politique actuelle, de préciser qu’on est juif, où qu’on l’a été, où qu’on a un cousin, copain, ami, belle-soeur... juif où juive.

          Tout ça pour ne pas subir les insultes suprêmes d’antisémite, où pire, de négationniste.

          En ce qui me concerne, je revendique en toute impartialité une totale liberté de parole, qui s’exprime avec d’autant plus de force qu’elle est motivée par les nombreux crimes et délits auxquels s’adonne actuellement le « camp occidental », France et Israel compris.


        • hgo04 hgo04 11 décembre 2011 16:12

          C’est vrai.. personne ne devrait àavoir a justifier de son appartenance à... etc..

          Je remarque que l’auteur justifie son NON appartenance au FN..

          Je crois que cela devrait aussi attirer votre attention..

          Je justifie que je suis juif, pour dire certaines choses, ce qui m’evitent de prendre ces insultes ou des coups..

          Je justifie que je ne fais pas partie du FN pour dire certaines choses, ce qui evitent aussi que je prenne des coups ou des insultes..

          Et qui donnent des coups ou des insultes ??, envers qui on doit se justifier ??


        • Ptetmai 11 décembre 2011 17:26

          Surtout que dans le cas l’histoire religieuse et ethnique c’est plus de 80 % de mythes démont(r)és par des archéologues, des historiens, des exégètes


          Dans la tête des « Juifs » et dans la tête de « grands intellectuels français » et autres journalistes. 

        • Ptetmai 11 décembre 2011 17:39

           Et dans le cas spécifique et absolument unique, s’agissant de « l’ethnie » aussi !


          Voir plus bas ma modeste adresse à Jonathan .

          De même qu’il y a plusieurs christianismes à partir du tout premier qui date et de Paul de Tarse, et de Jacques, le frère de sang de Jésus, quelque peu associé à Céphas/Pierre, il y a plusieurs judaïsmes beaucoup moins vieux qu’on ne le pense généralement, c’est à dire tout au plus fin du VII° avant notre ère, et plutôt V°. 

        • Mor Aucon Mor Aucon 10 décembre 2011 17:22

          Excellent article, à l’auteur duquel je ne ferais qu’une légère remarque. Argumenter contre une idée n’est pas obligatoirement prôner l’interdiction de l’exprimer.

          Je prends l’exemple de conspihorsdenosvilles, dont j’ai repris, moi-même, plusieurs fois quelques lignes argumentaires, pour répondre à des théoriciens de la conspiration du 11/9 ou de celle des traîtres à la solde des USA, Schuman et Spaak, dans le processus de construction européenne, par exemple. Si ce site prône une quelconque interdiction, ce dont je ne suis pas tout à fait certain, il n’est pas recevable d’assimiler l’argumentation contre une théorie particulière à une revendication globale d’interdiction du droit à l’expression de l’opinion. Il en est de même pour toutes les lignes argumentaires contre le racisme, la xénophobie, l’exclusion des minorités, etc...

          Vous avez raison, le totalitarisme moral est une plaie et personne n’est à l’abri, mais il est possible de garder une certaine distance entre les arguments et les revendications non-argumentées et antidémocratiques. Collon est, pour moi, la quintessence de la manipulation intéressée de l’information néanmoins il ne me viendrait jamais à l’idée de l’interdire de s’exprimer. Sauf, bien sûr, s’il vient frapper à ma porte pour prendre un petit café et m’expliquer ses délires. Je me sentirais alors, dans le droit le plus légitime qui soit de lui signaler la direction de la sortie. À Faurisson, aussi.


          • Mor Aucon Mor Aucon 10 décembre 2011 18:04

            Ti Pol, je suis du même avis que vous pour qualifier de bêtise crasse et généralement malintentionnée, la négation des génocides. Néanmoins, je pense que la prohibition de l’expression de cette bêtise est contre productive et antidémocratique par essence. Le nazisme et le racisme suprématiste ressurgit de plus belle justement à cause de l’absence de débat public alors qu’il est extrêmement facile de trouver et de lire les œuvres négationnistes interdites. Le résultat est que les arguments historiques et scientifiques passent au second plan et il n’est plus question que de propagande et manipulation des masses.


          • Mor Aucon Mor Aucon 10 décembre 2011 19:32

            Il y a aussi des génocides étrangement inconnu, comme le massacre des paraguayens aux mains de la triple alliance Brésil, Argentine et Uruguay. L’Histoire est souvent très incommode.


          • Mor Aucon Mor Aucon 11 décembre 2011 15:00

            Mais qui a pu moinsser ce dernier commentaire ? Un brésilien et un argentin ?


          • Ouallonsnous ? 14 décembre 2011 17:42

            Bonsoir Mor Aucon, intéressantes vos interventions, mais...question ; que faîtes vous de la liberté fondamentale de conscience et d’expression, pour laquelle les français se sont tellement affrontés et on conquise ?


          • Yvance77 10 décembre 2011 17:33

            Salut,

            Vous le juif... vous faites un bien fou. Quel dommage cependant que vous soyez si isolé dans votre salutaire démarche.

            Et vous touchez du doigt là ou in fine la France est arrivée car des Sarkozy de malheur l’y ont poussé dans cette direction : le communautarisme pur et simple.

            Cela provient en partie d’une misère grandissante, ou chaque camp rejette l’anathème sur l’autre. Si des points peuvent être vrais, on perd vite pied aussi.


            • Maldoror Maldoror 10 décembre 2011 17:34

              L’UEJF craint en France le retour du facisme qu’il construit en Israël !


              • skejandi 10 décembre 2011 19:09

                je suppose que vous aimez monsieur maldoror, michel Onfray notoirement connu pour ses idées de gauche extrême...

                il se trouve que ce GRAND PHILOSOPHE est sioniste....
                mais bien évidement il faut un peu de lectures de connaissance, de recul sur les parti pris,pour voir qu’ISRAEL non seulement ne saurait être fasciste, mais dans un océan de dictatures religieuses , ou militaro religieuses, un ilot de démocratie, OU TOUTES LES IDÉES ou même pour les haineux de soi , comme peuvent être les voyous de l’UEJF, ont leur place, a la condition de laisser les autres s’exprimer.

                le fascisme , c ;est la négation et le bâillonnement des idées autres que la sienne...


              • jaja jaja 10 décembre 2011 19:28

                Pas la peine de mettre en capitales « Toutes les idées...ont leur place » dans la mesure où il est interdit aux arabes de se dire nationalistes palestiniens et de brandir leur drapeau...
                Quand à s’organiser sur des bases nationales c’est la prison, la torture ou la mort qui les attend... Démocratie dites-vous ?


              • Maldoror Maldoror 10 décembre 2011 20:33

                @ tipol :

                1) En ce qui me concerne, j’utilise rarement le terme de fascisme, que je réserve aux idéologues d’extrême gauche.
                2) Par contre venant de ceux qui justement utilisent ce pseudo-argumentaire, l’application de leur propre grille de lecture montre que ce sont des imposteurs maître de la double éthique, à savoir qu’ils légitiment (c’est ce qu’ils font toujours in fine) un Etat bien plus fasciste que le programme de MLP.
                3) Se fonder sur la composition de la knesset pour déterminer si Israël est un Etat fasciste ou pas, ça fait doucement rigoler.


              • Gonzague Gonzague 11 décembre 2011 10:09

                L’UEJF craint en France le retour du facisme qu’il construit en Israël !

                Comment diable peut-on craindre le retour de quelque chose que l’on est en train de construire ?


              • Ptetmai 11 décembre 2011 17:20

                Le fascisme est une plaie exécrable


                Mais la volonté de domination de l’Occident par des grosses fortunes US (qui s’exprime maintenant sous la forme CFR, Trilatérale et Bilderberg) est peut-être plus exécrable encore

                Et vous semblez ignorer qu’en leur temps Robert Shuman et Jean Monnet en étaient des marionnettes.

                Dommage

                PS. Renseignez-vous aussi sur le passé du président du Comité Nobel qui fit attribué le prix de la Paix à Obama . 

              • skejandi 11 décembre 2011 18:08

                mon cher jaja, je ne vous apprendrez pas que pendant la domination anglaise de la Palestine

                les palestiniens étaient les juifs...
                les autres chrétiens ou musulmans arabes.

                je ne vous ferez pas un cours d’histoire, vous en savez autant que moi , mais juste un point de détail, ceci était ecrit sur les passeports...
                juifs= palestiniens
                arabes = chrétiens et ou musulmans

                quand au drapeau, je ne vous apprendrais pas non plus qu’il s’agit du drapeau pan-arabe des annees 1916-1918 en aucun cas palestinien, car ce vocable etait réservé aux JUIFS.






              • skejandi 10 décembre 2011 17:42

                votre billet est d’autant plus utile, qu’il convient au sein de la communauté hébraïque ( je fais une difference entre le juif de confession et de culture), de noter que de nombreux juifs iront mettre leur bulletin de vote MLP, au prochaines élections.


                les commentaires sur JSS news, en témoignent.

                Si votre coup de gueule porte sur l’UEJF, 

                que dire de la dernière declaration de Prasquier a tel aviv il y a trois jours

                il est inconcevable « qu’il y ait un vote juif pour Marine Le Pen », la candidate du Front National à la présidentielle. « Le discours de Marine Le Pen ne correspond pas à la réalité mais obéit à une posture électorale. Je suis énormément choqué qu’elle appelle des juifs à voter pour elle ».

                Ce qui est choquant, c’est ce que dit Prasquier et non MLP.

                • Bernard Pinon Bernard Pinon 10 décembre 2011 17:46

                  Merci de cet article. Il y a une hypocrisie flagrante à fustiger l’extrême-droite en France tout en défendant la politique actuelle d’Israël. A côté de Mr Netanyahu, Mme. Le Pen fait figure de mère Thérésa ! Bon je force un peu le trait, quoique...


                  • armand armand 10 décembre 2011 18:48

                    Dans les deux cas il s’agit de défendre son peuple - parfois sans nuances et avec les bavures éventuelles de tout combat à mort, contre des ennemis qui ne font aucun cadeau. Et qui bien souvent sont les mêmes...


                  • Hijack Hijack 11 décembre 2011 16:06

                    Je confirme, sur l’Échiquier politique mondial : à côté de Netanyahu ... Lepen paraitrait d’extrême gauche ...


                  • jaja jaja 11 décembre 2011 16:10

                    A ses côtés il participerait à la boucherie en bon colonialiste qui n’a jamais désapprouvé ça ! (voir la vidéo)....

                    http://bellaciao.org/fr/spip.php?article123285


                  • hgo04 hgo04 11 décembre 2011 16:24

                    Remettons les massacres àleurs places :

                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_massacres

                    Voila.. àchacun son massacre..


                  • jaja jaja 11 décembre 2011 16:32

                    Il y a des massacres qui se sont faits en mon nom et au votre et au nom de la « Nation »... Je vois que vous êtes incapable de les dénoncer et que vous vous défaussez ce qui n’a d’ailleurs rien d’étonnant puisque vous soutenez le FN dont le chef borgne s’est tristement illustré dans les guerres coloniales.......


                  • hgo04 hgo04 11 décembre 2011 19:34

                    Mort de rires.. Je n’ai rien écrit.. c’est wikipedia.. lol.. 


                    Faudrait dire, en ce cas, ce que votre nom, pardon idéologie a tué, assassiné, détruit et marque au fer rouge, des millions d’hommes de femmes et d’enfants..

                    C’est bien de servir cette idéologie.. 

                    Je n’ai jamais suivi le borgne, mais au royaume des aveugles, il parait que c’est le roi...

                  • Hijack Hijack 12 décembre 2011 01:01

                    Ok, mais on ne peut comparer les situations ...



                    • non667 10 décembre 2011 19:21

                      à holly

                      les fachistes ne sont pas forcement ceux que l’on croie
                      c’est cui qui la dit qui l’est ! na ! smiley smiley smiley
                      pour mémoire :rappel

                      UNEF UEJD UEJF NPA MJS SOS RACISME FEDER Confederation Etudiante Jeunes etudiantes communistes ....... bref tout le front ripoublicain qui va manifester contre marine entre les 2 tours en 2012 !


                    • Alef Alef 10 décembre 2011 18:08

                      @ l’auteur : D’accord avec l’ami


                      Shabbat shalom


                      • wesson wesson 11 décembre 2011 00:36

                        bonsoir Alef, et Ti Pol - Jacob aussi,

                        c’est un petit hors sujet, mais j’ai pensé à vous lorsque j’ai vu les images du drone RQ-170 que les Iraniens ont « abattu ».

                        J’ai écrit abattu parce que c’est la déclaration officielle du pentagone, mais vu que les iraniens l’ont récupéré sans même une éraflure à la peinture, le terme exact est qu’ils l’ont non seulement détecté, mais aussi intercepté en douceur !

                        Vu que ce grille-pain représentait le meilleur de ce que la technologie Américaine avait pu produire comme furtivité et électronique, ça va être un peu râpé pour faire la guerre aux Iraniens depuis la Gameboy. C’est con hein !


                      • Alef Alef 11 décembre 2011 09:14
                        La Russie vient de facto de livrer à l’Iran du matériel sophistiqué de guerre électronique…
                        De plus un virus informatique aurait infecté les drones américains en Afghanistan. 
                        Des logiciels espions ont été détectés il y a deux semaines sur les systèmes de commande et de contrôle.

                        C’est de ses erreurs que l’on apprend.

                        Il y a quelques semaines, Tsahal a fait tomber intentionnellement un drone qui a explosé au moment où les terroristes du Hezbollah qui l’avaient récupéré l’ont introduit dans un bâtiment.

                        A chaqu’un son plaisir smiley

                      • wesson wesson 11 décembre 2011 13:14

                        "Il y a quelques semaines, Tsahal a fait tomber intentionnellement un drone qui a explosé au moment où les terroristes du Hezbollah qui l’avaient récupéré l’ont introduit dans un bâtiment.


                        A chaqu’un son plaisir« 

                        oui, effectivement. Étant donné que le fait d’envoyer un »drone" pour le faire exploser dans un pays étranger, ça porte un nom : c’est un acte de guerre.

                        alors effectivement, à chacun son plaisir, et je suis heureux que le votre ne soit pas le mien !


                      • wesson wesson 11 décembre 2011 15:14

                        « la question est de savoir comment les mollahs intercepteront quelques tonnes de bombes A ? »

                        vous êtes vraiment fou à lier ... est-ce que vous vous rendez seulement compte de ce que vous écrivez ?


                      • JahRaph JahRaph 10 décembre 2011 18:14

                        Le CRIF et autre « chien de garde » de la pensée unique ne gagne pas à tous les coups :
                         
                        http://www.agoravox.tv/actualites/medias/article/le-csa-rejette-la-plainte-du-crif-32861
                         
                        BRAVO à tous ces journalistes courageux, qui ne plient pas, et qui osent affronter ces soit-disant « anti-fas »....


                        • JahRaph JahRaph 10 décembre 2011 19:11

                          @Ti pol : « tes amis islamo-fascistes » alors, là, j’avoue que je ne comprends pas ce que vous voulez dire. Pourriez-vous m’expliquer ?
                           
                          Au fait, vous me tutoyez parce qu’on se connait ?


                        • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 10 décembre 2011 18:23

                          «  je ne vous citerai pas faussement Voltaire… »


                          Le passage déformé dans la fausse citation est le suivant :

                          « J’aimais l’auteur du livre de l’Esprit [Helvétius]. Cet homme valait mieux que tous ses ennemis ensemble ; mais je n’ai jamais approuvé ni les erreurs de son livre, ni les vérités triviales qu’il débite avec emphase. J’ai pris son parti hautement, quand des hommes absurdes l’ont condamné pour ces vérités mêmes. »

                          Voltaire, Questions sur l’Encyclopédie, article « Homme ». Passage déformé en 1906 dans The Friends of Voltaire, livre de Evelyn Beatrice Hall écrivant sous le pseudonyme de S. G. Tallentyre, et résumant ainsi la position de Voltaire : « I disapprove of what you say, but I will defend to the death your right to say it ».

                          En 1935, elle déclara « I did not intend to imply that Voltaire used these words verbatim, and should be much surprised if they are found in any of his works » (« Je n’ai pas eu l’intention de suggérer que Voltaire avait utilisé exactement ces mots, et serais extrêmement suprise qu’ils se trouvassent dans ses œuvres ») Paul F. Boller Jr. et John George, They never said it : a book of fake quotes, misquotes, & misleading attributions, Oxford University Press, New-York, 1989, page 125.


                          • armand armand 10 décembre 2011 18:56

                            Excellent article. Mais vous pourriez conclure en rappelant que désormais il n’y a plus de débat politique. Il n’y a plus de discussion des idées en présence. Il n’y a plus de nuances. Les déclarations et les prises de position sont des postures guerrières émaillées de mots clés qui définissent le camp auquel on appartient. Dès qu’on entend « stigmatiser » ou « nauséabond », nul besoin de se demander de quoi il s’agit. Ce qui conduit l’UEJF de fait à accepter le voisinage des apologistes du totalitarisme communistes qui fricotent avec les sympathisants du HAMAS, et de refuser tout débat avec le FN en raison de certains propos du père Le Pen.
                            Cela a toujours été - qua
                            nd j’étais étudiant, plutôt nationaliste, j’ai été invité à une réunion sur Israël à la fac d’Assas par des sionistes de droite, et j’ai failli me faire lyncher par les sionistes « socialistes »...


                            • Mor Aucon Mor Aucon 10 décembre 2011 19:21

                              + 1, ce machin ne permet pas plus.


                            • adam 10 décembre 2011 19:09

                              ’L’UEJF a un train de retard, en israel plusieurs personnalités de partis d’extreme droite européen sont reçu bras ouverts. Car en israel on a compris que l’extreme droite européenne est en train de gagner du terrain. L’UEJF devrait revoir sa copie et essayer de coopérer avec Mme Lepen sous peine d’un terrible retour de baton.’

                              Ou comment toujours se placer du bon coté du manche ! Et les convictions vous en faites quoi ?
                              Ah oui c’est vrai, l’important est d’être du coté du pouvoir pour continuer à influer sur la politique francaise au moyen orient !

                              « Les intérêts de la France ? Rien a faire !!! Israël passe avant ! »

                              MERCI pour l’éclatante démonstration !


                              • Scorsonère noire géante de Russie 10 décembre 2011 19:18

                                Excellent article, merci à l’auteur. J’ai écouté dans un des liens proposés la jeune et jolie porte-parole de l’Union des Etudiants Juifs de France. Son phrasé ridiculement scolaire m’a rappelé les récitations du cours moyen, la poésie en moins ; mais surtout je l’ai entendu décrire le Front National comme un parti ouvertement xénophobe, raciste, négationniste et antisémite. Il est toujours savoureux d’entendre des juifs séfarades donner des leçons d’antiracisme, eux qui sont tellement partageurs de leurs gênes et de leurs divins chromosomes, si peu soucieux de leur descendance, et faisant preuve d’un altruisme particulier dès qu’il s’agit de mélanger son sang. Je note au passage qu’on ne dit pas Union des Etudiants Français Juifs, mais bien Juifs de France. Cherchez l’erreur...


                                • non667 10 décembre 2011 20:35

                                  à scorsonère
                                  +100000000000000
                                  pour ceux qui ne comprennent pas voilà un extrait du ch XVII de la genèse

                                  J’institue mon alliance entre moi et toi, et je t’accroîtrais extrêmement.

                                  Et Abram tomba la face contre terre. Dieu lui parla ainsi  :

                                  Moi, voici mon alliance avec toi : tu deviendras père d’une multitude de nations.

                                  Et l’on ne t’appellera plus Abram, mais ton nom sera Abraham, car je te fais père d’une multitude de nations.

                                  Je te rendrai extrêmement fécond, de toi je ferai des nations, et des rois sortiront de toi.

                                  J’établirai mon alliance entre moi et toi, et ta race après toi, de génération en génération, une alliance perpétuelle, pour être ton Dieu et celui de ta race après toi.

                                  A toi et à ta race après toi, je donnerai le pays où tu séjournes, tout le pays de Canaan, en possession à perpétuité, et je serai votre Dieu.

                                  Dieu dit à Abraham : Et toi, tu observeras mon alliance, toi et ta race après toi, de génération en génération.

                                  Et voici mon alliance qui sera observée entre moi et vous, c’est-à-dire ta race après toi  : que tous vos mâles soient circoncis.

                                  Vous ferez circoncire la chair de votre prépuce, et ce sera le signe de l’alliance entre moi et vous.

                                  Le dieu des juifs est racistes ,le judaïsme est une religion raciale partant « raciste » au sens le plus restrictif du terme parce que s’adressant à la succession d’un seul homme !

                                  la religion étant le meilleur moyen /outil pour gouverner les hommes le judaïsme est une déclaration de guerre (par la ruse façon cancer souterrain ) au reste de l’humanité (goyim )

                                  ce ne sont pas les 1 pour 10000 justes comme Jonathan moadab et... qui vont changer la donne ils vont simplement sauver l’honneur de leur race !


                                • Jonathan Moadab Holly_Crapp 10 décembre 2011 21:36

                                  Non667, vous tentez de résumer une religion millénaire en un passage de la bible... Ce qui vous amène à des conclusions hasardeuses. Nombreux sont les Juifs qui pensent comme moi, savez-vous pourquoi ? Parce que ce n’est tout simplement pas une question de religion. Et oui, nous sommes des citoyens comme vous et moi... Et comme la majorité de la population, la plupart de ces gens sont endormis, et/ou manipulés à des fins politiques. Voilà ce que je regrette avant tout. Mais ne vous servez pas de mon article pour tenter de justifier des insinuations nauséabondes, merci :)


                                • non667 10 décembre 2011 23:47

                                  à holly
                                  « justifier des insinuations nauséabondes, »

                                  point goodwin !
                                  les rn et lhlpsdnh =tactique d’enfumage . le même argument que l’UEJF critiqué ici ?
                                   pour empêcher le débat et rouler les goy dans la farine !
                                  NON LA SHOAH NE JUSTIFIE PAS L’ŒUVRE DES NAZISRAÉLIENS EN PALESTINE ET AILLEURS
                                  que vous le vouliez ou pas le chapitre XVII est le fondement du judaïsme tout le reste de la bible (ancien testament ) n’est que broutille
                                   une preuve plus récente d’un illustre juif :

                                  Dominique Strauss-Kahn qui déclarait dans un entretien à Passages en 1991 :
                                  "Je considère que tout Juif dans la diaspora, et donc c’est vrai en France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël. C’est pour ça d’ailleurs qu’il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. Tout le monde ne pense pas la même chose dans la Communauté juive, mais je crois que c’est nécessaire. Car, on ne peut pas à la fois se plaindre qu’un pays comme la France, par exemple, ait dans le passé et peut-être encore aujourd’hui, une politique par trop pro-arabe et ne pas essayer de l’infléchir par des individus qui pensent différemment en leur permettant de prendre le plus grand nombre de responsabilités. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, au travers de l’ensemble de mes actions, j’essaie de faire en sorte que ma modeste pierre soit apportée à la construction de la terre d’Israël."

                                  et il ambitionnait d’être Président de la République Française ? Pour aider Israel ? et non la France ?

                                   


                                • JahRaph JahRaph 11 décembre 2011 00:52

                                  @non667 : franchement, le point Godwin, il vous revient de droit. Vous avez même atteint la PALME Godwin....

                                  Ici il est question de l’action menée par l’UEJV pour empêcher la candidate du FN à l’élection présidentielle 2012 de s’exprimer dans une Université, dans le cadre d’un débat.

                                  L’auteur a certes précisé sa judéité.

                                  Mais tout à coup, voilà que vous nous parlez du supposé caractère xénophobe de la religion hébraïque, en vous livrant à une exégèse complètement hors-sujet, pour ensuite enchainer sur l’affaire DSK (un juif), la Shoah, la situation en Palestine, les « Nazisraëliens » (sic),.....

                                  Vous avez été bien préparé pour la 3ème guerre mondiale (sionistes/anti-sionistes) prévue par nos élites les plus obscures.....


                                • volpa volpa 11 décembre 2011 16:59

                                  Putain de merde, je dois être un extra terrestre car jamais Dieu ne m’a parlé.

                                  L’autre mahomet entendait, Raël un truc comme ça, les autres la vierge.

                                  Il ne reste plus de médicaments pour soigner tout ce beau monde ?


                                • Ptetmai 11 décembre 2011 17:48

                                  Dieu, pas celui des religions inventées par des hommes, devraient vous parlez dès que vous réalisez « Je suis réveillé », avant même que vous parliez


                                  Pour que vous paraissiez plus cultivé que vous l’êtes

                                  C’est pas Raël, c’est Djibril en arabe, dit l’ange Gabriel en culture juive ou chrétienne. 

                                • volpa volpa 11 décembre 2011 19:47

                                  J’avais bien fait la distinction des trois.


                                • Christoff_M Christoff_M 10 décembre 2011 20:02

                                  les Associations d’étudiants !!

                                  Encore un vaste attrape nigauds ou les « militants » sont récupérés et observés par les organes de pouvoir qui laissent le devant de la scène à des figurants choisis, histoire d’évacuer de temps en temps la pression de la marmite et du système...

                                  Tout ceci étant bien contenu par des collabos des partis politiques et des organes de pouvoir, voir des services spéciaux, le but étant de faire croire à certains naïfs cooptés, que tout le monde les écoute et qu’ils ont un réel pouvoir, un petit blog, une assoc et ils ont l’impression d’être les rois du monde !!


                                  • Christoff_M Christoff_M 10 décembre 2011 20:48

                                    Je propose d’interdire les partis pro israéliens en France...

                                    Pourquoi tolérerait on des graines de fascistes en France, alors que la plupart de ces vauriens veulent faire taire des partis d’élus dans ce pays...

                                    Si on veut lutter contre les islamistes intégristes, alors il faut avoir une tolérance zéro contre les petits fachos qui soutiennent le pouvoir Israélien et qui n’ont rien à faire dans notre pays...

                                    ils ont déjà assez foutu leur merde et importé leur conflit dans tous les strates de la société, pourrissant la vie de nombreux français qui ne partagent pas leurs idées !!

                                    En 2011 suffit dehors, coup de balai, qu’ils arrêtent de détourner de l’argent en France pour alimenter leur pays dirigé par des fachos ultra et intégristes, fanatiques et tout sauf laïques !!

                                    C’est pour cela qu’il faut bouter le Sarkozy et sa clique et les Dassault et cie qui ne font que s’engraisser depuis des décennies sur le budget des français obligés d’arroser des boites amies d’Israel sans consultation démocratique du peuple français !!


                                  • Jonathan Moadab Holly_Crapp 10 décembre 2011 21:33

                                    Christoff_M, si c’est cela que vous retenez, vous m’en voyez navré. Mon texte est davantage un appel au dialogue plutôt qu’à la censure et à la haine.


                                  • Christoff_M Christoff_M 10 décembre 2011 23:09

                                    je retiens que les juifs invoquent le racisme et l’antisémitisme pour éviter tout dialogue et toute critique honnête !!

                                    Je retiens que Israël est la seule dictature autorisée tolérée par les mondialistes qui traitent Assad ou Aminejad de salauds ou de dictateurs...

                                    Je retiens que tout est relatif, mais avant de traiter les autres de salauds, de dictateurs ou de racistes, on doit commencer par dénoncer les brebis galeuses dans son propre camp !!
                                    Le fait que des groupuscules ou des assoc se réclamant d’Israël soient tolérés en France, ceci constitue en soi une aberration et une preuve du soi disant lobby invisible, pour ne pas dire de filiales du sionisme implantées en force chez nous !!


                                  • JahRaph JahRaph 10 décembre 2011 23:43

                                    « oui oh, maldoror comme christoff et jahraph sont pro assad, nasrallah, mechaal, ahmadinejad »

                                    Oui, oh, Ti Pol est pro hitler, pro mussolini, pro staline.

                                    Non mais oh, Ti Pol, faut arrêter de diffamer, et de penser à la place des gens !!! J’ai jamais vu ça.....

                                    On peut difficilement faire plus binaire, suppôt de George Bush, « ou bien vous êtes avec nous, ou bien vous êtes contre nous », et bien tu l’as bien digéré, sa propagande du Choc des Civilisations.

                                    Arrêtes de troller pour dire de la merde à tout bout de champ, arrête de diviser les gens, de les classer selon tes catégories bidons, sectaires et réductrices.

                                    On peut être CONTRE une intervention de l’Otan en Syrie sans être POUR Bachar Al Assad. On peut être CONTRE la diabolisation de Ahmadinejad (cf mon blog) sans être POUR Ahmadinejad.

                                    Mais ce sont là des subtilités qui ont l’air de t’échapper complètement.

                                    Agent provocateur ou « idiot utile », je ne sais pas dans quelle catégorie de ta classer...


                                  • JahRaph JahRaph 11 décembre 2011 00:39

                                    A ce niveau là, ça ne peut plus être de l’idiotie ; exit donc « l’idiot utile ».

                                    Ti Pol se dévoile enfin, c’est un agent provocateur d’une organisation type BETAR, LDJ, ...

                                    Tes gros sabots t’ont trahi....


                                  • JahRaph JahRaph 11 décembre 2011 00:44

                                    @Ti Pol : j’espère que t’as gardé les photos d’écran des fils de discussions, pour pouvoir après les refiler à tes petits copains :

                                    http://conspishorsdenosvies.wordpress.com/2011/12/02/les-indignes-parisiens-encore-et-toujours-infiltres-par-des-fafs/

                                    Le sentiment que tu m’inspires, toi et les tiens, c’est la pitié.


                                  • dom y loulou dom y loulou 11 décembre 2011 15:37

                                    et la conception de leur liberté aux sionistes vous voulez qu’on la schématise ? on la connait quasi par coeur maintenant et gare si elle devait se retourner contre eux


                                    voilà ce que ça donne

                                    une constante apologie de l’hyperviolence, du déni d’esprit et de l’insulte envers les aom

                                    tous les jours dans leurs journaux les insultes à répétition contre toutes les populations quelles qu’elles soient, on devrait toutes les abolir et les regarder comme primitives pour se perdre infiniment dans la consomation abrutie et la destruction du vivant... des hystériques

                                    « not one tribe will survive » 

                                    dixit le grand et beau et messianique Obabamama 

                                    ceci dit-il sur leur grand et beau paquebot wall streetien, en dérive, sans sol ni flots vifs pour le porter... si c’était une note le Ludus nous apprend que c’est l’absence d’Honnêteté qui est leur marque de fabrique et la perversion qu’ils entretiennent dans la psyché collective

                                    maintenir la séparation des êtres coûte que coûte


                                  • traboule traboule 10 décembre 2011 21:17

                                    fuck, fuck et refuck UEFJ and co (j’ ai le droit ?)




                                    • Et hop ! Et hop ! 10 décembre 2011 21:49

                                      Très bon papier, bien écrit et convainquant.


                                      Mais il se trouve que la gauche a décidé depuis pas mal d’année de ne plus débattre de questions politique. Ils font même des pétitions : « Refusons le débat ! », à propos de l’Identité de la France, alors que c’est un grand et beau sujet, et tout de même le titre d’un livre de Fernand Braudel.

                                      À gauche, il ne reste que des négociations sur des questions d’investitures, de reports de voix, etc..

                                      En passant, la « Déclaration universelle des droits de l’homme » de 1948 n’est pas « et du citoyen », car elle est internationaliste : 

                                      C’est celle de 1789 qui est intitulée « Déclaration des droits de l’homme et du citoyen », parce qu’elle distingue 2 droits : ceux de tous les humains (qu’ils soient amis, ennemis) et ceux des seuls citoyens (français). Elle est la dernière loi approuvée et promulguée par Louis XVI. 

                                      C’est dans son article XI que la liberté d’opinion et d’expression est garantie, tandis que l’article XII prévoit une force publique pour assurer le caractère effectif de ces droits :

                                      X.

                                      «  Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi. »

                                      X I.

                                      "La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi. "

                                      X I I.

                                      La garantie des droits de l’Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée. "


                                      Cette déclaration, qui est toujours constitutionnelle en France, n’est par contre pas universelle : c’est du droit national. Elle reprend pour l’essentiel des principes de droits qui existaient déjà et elle est d’inspiration thomiste (son auteur initial Champion de Cicé était docteur en théologie).

                                      Elle fut systématiquement violée dans la plupart de ses principes à partir de sa promulagation jusqu’à la fin de la Révolution.

                                      • kéké02360 10 décembre 2011 21:55

                                        çà change de la vomissure à la sauce BHL

                                        merci JUSTE pour cette article juste smiley


                                        • LE CHAT LE CHAT 10 décembre 2011 23:48

                                          très bon article , ça serait bien que quelqu’un qui va pas se prosterner au repas du CRIF soit élu président , ça leur ferait les pieds à ces connards !


                                          • Mylène 11 décembre 2011 01:57
                                            ah mais c’est quoi tous ces commentaires ?? est ce uniquement parce que l’auteur est de confession juive et qu’il critique une associations juive, ben crotte alors ! On dirait une perle rare... Moi je vais vous parler d’humain à humain, parce que je me cihe de votre confession, il y a longtemps que j’ai dépassé les clichés !

                                            @ Par Holly_Crapp

                                            bon, je veux bien mais dans la même objectivité, j’aurai bien voulu que vous nous expliquez la motivation de Marine Lepen en visant Dauphine ? Pourquoi pas une banlieue et je suis désolée de vous rappeler que c’est elle, le personnage public qui s’est forgée sa propre image, déjà en reprenant le logo FN, Marine Lepen est donc le Logo et elle doit l’assumer, il n’y a rien de génétique la dedans, c’est inscrits dans l’imaginaire collectif point barre.... sans quoi à quoi servirait le marketing et la com ? 
                                            Argumentation pour argumenter, c’est pareil dans les deux sens, vous culpabilisez les uns pour action que vous concéder à l’autre ... 

                                            • garisamui garisamui 11 décembre 2011 06:29

                                              @ holly_crapp

                                              Si vous êtes vraiment sincère dans votre esprit et conscience, alors vous suivez le chemin de la lumière.
                                              Je ne peux que vous apporter mon estime et mes salutations, car l’immense majorité de juifs de la diaspora qui se sentent et pensent comme vous à malheureusement un silence assourdissant qui lui porte le plus grand préjudice.
                                              Les prises de positions citoyennes démocratiques sont , hélas,trop rares et le plus souvent écrasées par les actions et déclarations « nazionistes » de ces institutions soi disant communautaires...
                                              Merde pour ton mémo, c’est le moins que je puisse faire.


                                              • volpa volpa 11 décembre 2011 08:32

                                                Bonjour vous qui vous dites juifs.

                                                Dans toutes les théories, il faut remettre en cause les fondamentaux car si ceux ci sont inexacts tout ne peut être que faux..

                                                Ces fondamentaux sont qu’il se peut, sauf si vous êtes séfarade pas plus juif que nous par les gènes.

                                                Les vrais juifs devraient être à l’heure actuelle plus les palestiniens qu’aujourd’hui les israéliens qui les combattent et les spolient.

                                                Là dessus on peut en faire des tonnes.

                                                En toute amitié et si vous êtes sincère, ce que je tends à penser, portez votre réflexion et vos études de ce côté là. Faites de la philologie.


                                                • Alef Alef 11 décembre 2011 09:03

                                                  L’identité d’un peuple est dynamique et changeante. Elle est culturelle et non pas génétique. 

                                                  Les critères géniques pour avoir le droit d’affirmer une appartenance est un concept nauséabond dont l’extrême-droite fait son fond de commerce depuis toujours. 

                                                  Certaines de traditions juives ont survécu chez les arabes de Palestine, mais beaucoup d’entre eux se compose d’Arabes venus de diverses régions du Moyen-Orient pour profiter des opportunités d’emplois fournies par les Juifs.

                                                • volpa volpa 11 décembre 2011 09:40

                                                  Ce sont les dits juifs eux même qui se catégorise selon la génétique.

                                                  Ne disent ils pas que l’on ne peut être juif que par la mère ?.

                                                  J’en déduis qu’ils ont une part de responsabilité du concept qui amène aux génocides.

                                                  En somme si ce que vous dites est réel, celà se retourne contre eux.

                                                  Pour en terminer, je ne vois pas ce que les russes par exemple ont plus de « sémite » que les palestiniens.


                                                • armand armand 11 décembre 2011 09:56

                                                  volpa,
                                                  On aborde des notions parfois difficiles à cerner de ’peuple’, ’nation’, ’religion’.... Les peuples anciens dont les Juifs font partie combinent ces trois notions. Et il n’y avait pas de génétique à l’époque, seulement une transmission matrilinéaire car au moins on sait toujours qui est la mère. Et que c’est un reflexe de défense chez un peuple balloté à droite et à gauche, souvent persécuté. On constate au demeurant, en France, toutes les difficultés liées à une nationalité uniquement liée au sol. Chez les musulmans, religion qui n’arrive pas à se débarrasser de sa mentalité de conquérants, la transmission se fait par le père. Et l’adoption est mal vue.

                                                  Ceci dit, chez les uns et chez les autres, bien des individus refusent le déterminisme et se disent d’héritage ou de religion juifs ou musulmans.

                                                  C’est amusant comme en ce moment les juifs américains réagissent violemment contre une campagne de propagande israëlienne qui les pousse à émigrer.


                                                • garisamui garisamui 11 décembre 2011 10:03

                                                  @ alef

                                                  « L’identité d’un peuple est dynamique et changeante. Elle est culturelle et non pas génétique.  »

                                                  l’identité d’un Alef sioniste nauséabond est aussi dynamique mais malheureusement récurrente.

                                                  Culturelle hérédité génétiquement lourde à porter, fruit des mariages consanguins culturels sans doutes...
                                                  .

                                                  Et toujours en pointe du combat, bave sioniste aux lèvres, haro facile sur l’arabe, idolâtre d’Israël, mais bien à l’abri en Europe, faut pas déconner non plus ; je soutiens et je me bats, de loin....
                                                  à l’abri.....

                                                  Lâcheté, fanfaronnades guerrieres du web, des coups sur les plus faibles, un fier représentant du Betar de la Licra, du Crif et autres saloperies estudiantines de gauches « nazionistes »

                                                  Entre vomir , dégout, et mépris on ne sait plus trop quoi choisir à vos propos et ceux que vous aimez........
                                                  Peut être que vous ignorer serait la meilleure solution en définitive...

                                                   


                                                • Ptetmai 11 décembre 2011 17:53

                                                  Ben Gourion lui-même a écrit qu’il était conscient qu’une partie des « autochtones arabes » face à lui était des descendants de Juifs convertis de force à l’Islam




                                                • armand armand 11 décembre 2011 09:42

                                                  Au demeurant, je trouve que les Israëliens (dont je n’approuve pas les ultras, mais ça c’est leur affaire qu’ils régleront entre eux, au cours des élections....) se défendent contre leurs ennemis comme nous devrions le faire, nous, et comme nous le faisions à l’époque où nous étions des hommes" pour paraphraser John Le Carré. Et il y a quelques années les nationalistes français, en grand nombre, savaient gré aux Israëliens de leur soutien contre les terroristes fellaghas.L’UEJF devraient plutôt s’émouvoir de l’empressement de leurs potes socialistes à célébrer le moindre pro-fellagha buté par la police ou l’armée française, en oubliant complètement les centaines de milliers de victimes du FLN.


                                                  • Mor Aucon Mor Aucon 11 décembre 2011 11:15

                                                    - 1, ce machin ne permet pas moins.


                                                  • armand armand 11 décembre 2011 09:48

                                                    Pour répondre à certains ici, bien sûr qu’il y a beaucoup de communautarisme (beaucoup trop) chez les Juifs français. Car depuis que la gangrène soixante-huitards a dévoré nos institutions, notre culture, la transmission de notre héritage, la société s’est tribalisée à l’extrême. Mais à l’inverse des islamistes, les juifs orthodoxes ne prétendent pas arracher des droits spéciaux à l’école, dans l’entreprise, dans la rue. Certains que j’ai interrogés conviennent que pour eux la France est un pays catholique, et qu’elle doit le rester. De plus, ils n’ont pas pour habitude de vitrioler ou d’étrangler leurs rejetons lorsque ceux-ci veulent se marier ou fréquenter en dehors de leur communauté.


                                                    • volpa volpa 11 décembre 2011 10:06

                                                      Armand,

                                                      Je partage ton point de vue.

                                                      La merde dans la société est qu’un homme veut toujours en dominer un autre.

                                                      En partant de ce principe et en le transposant ailleurs on retrouve les mêmes réactions dues aux mêmes raisons de départ.

                                                      Çà commence dans la famille et je défie quiconque de me prouver le contraire.

                                                      Les excuses bidons peuvent être après la religion, la politique , etc.


                                                    • garisamui garisamui 11 décembre 2011 10:11

                                                      @ armand

                                                      vous parlez de la gangrène soixante- huitarde, dont il convient de souligner que les deux leaders, Alain Geismar et Cohn Bendit sont Juifs tous les deux.

                                                      Curieuse coïncidence me direz vous ; mais il est vrai que pour foutre la merde ces gens là en connaissent un rayon !
                                                       Au niveau mondial !


                                                    • volpa volpa 11 décembre 2011 11:06

                                                      On dit même que Cohn Bendit A été manipulé par la CIA (consciemment ou inconsciemment ?)

                                                      Pour virer le grand Charles qui gênait les américains.

                                                      N’avait il pas dit que c’était un peuple dominateur ?.


                                                    • Mor Aucon Mor Aucon 11 décembre 2011 11:20

                                                      Quelle profondeur d’analyse, la gangrène soixante-huitarde... ...les juifs fouteurs de merde congénitaux... On n’est pas sorti de l’auberge avec tout ça. Enfin, je vous laisse à vos délires monomaniaques.


                                                    • armand armand 12 décembre 2011 11:55

                                                      Mor Aucon,

                                                      Ce que j’appelle « gangrène soixantehuitarde » (formule simpliste, je le reconnais) c’est l’oeuvre de déconstruction meurtrière qu’une certaine intelligentsia applique à l’école, à la personne humaine, à l’histoire, à l’identité nationale, depuis quatre décennies maintenant.
                                                      C’est parfaitement légitime quand il s’agit de débat et de recherche savante, en revanche c’est catastrophique quand on s’en sert à l’école, dans l’enseignement de l’histoire, de la littérature, dans l’art. On nous apprend qu’il n’y a ni beau ni Bien, que la nationalité n’est qu’une histoire de géographie, que tous les grands noms de notre histoire sont des salauds de racistes, que la personne humaine n’est qu’une construction sociale, comme l’identité sexuelle au demeurant... Résultat de ce nihilisme, on est encouragés à réaliser nos pulsions au plus vite. Comme quoi cette tendance donne la main au consumérisme effréné et au libéralisme déréglé...


                                                    • Mor Aucon Mor Aucon 12 décembre 2011 12:24

                                                      J’accepte la nuance que vous faîtes. Cette gangrène dont vous parliez est donc celle provoquée par le dogmatisme quelle que soit l’idéologie considérée. Ce dogmatisme n’est pas toujours, et même pas très souvent, majoritaire dans les mouvements déclenchés par les idéologies. Par contre, il est vrai que les traces qu’il laisse sont souvent beaucoup plus profondes que tout le reste. Donc, je peux être d’accord pour chercher les traces de cette gangrène provoquée par mai 68 mais aussi d’en chercher celle de la régénération de la pensée qu’a signifié ce mouvement. Cohn-Bendit, par exemple, a beaucoup évolué depuis 1968 et il est vraiment injuste, je pense, qu’il doive supporter les reproches insensés qu’on lui fait constamment sur ce point. Je dis bien, sur ce point, pour le reste il est tout autant critiquable que n’importe quel autre politique.


                                                    • Mor Aucon Mor Aucon 12 décembre 2011 12:40

                                                      D’autre part, le problème de réduire la nature humaine à une construction sociale provient du matérialisme marxiste et de l’existentialisme. La recherche de la compréhension de notre nature profonde est un problème millénaire que la religion, non plus, n’a su résoudre. Ce n’est que très récemment que la science a commencé à lever un petit pan du voile qui nous cache cette nature humaine. Je vous conseillerais un livre The Blank Slate ( je ne connais pas le titre de la traduction en français ) de S. Pinker qui pose à plat, de manière assez convaincante, l’état de ce problème aujourd’hui. Il y a aussi dans ce livre, une bonne part de spéculation gratuite quand l’auteur tente de faire le lien avec certaines réalités politiques que l’ont peut très bien se dispenser de lire. Ce dernier point n’est que mon avis personnel.


                                                    • Mor Aucon Mor Aucon 12 décembre 2011 12:48

                                                      Je précise qu’aucune des trois grandes théories de la nature humaine décrites dans ce livre n’a tout faux. On ne peut aborder ce sujet depuis le sectarisme qu’il soit religieux, philosophique ( contresens ? ) ou politique.


                                                    • Alef Alef 11 décembre 2011 10:25
                                                      Les juifs, tout comme les peuples soumis et vaincus ont été forcés de chercher refuge dans d’autres pays et donc se sont exposés partiellement au mélange.
                                                      Le peuple juif de nos jours est-il le descendant direct des Hébreux, des enfants d’Abraham, d’Isaac et de Jacob ?
                                                      Franchement peu importe, le principal facteur d’unité du peuple juif est d’ordre culturel et juridique, l’essence de la religion juive étant la loi et non le dogme.

                                                      Je n’aurais jamais la prétention d’être le descendant des Judéens de l’antiquité, mais je m’affirme héritier des rabbis de l’antiquité, je m’affirme comme sioniste, car réhabiliter Eretz Israël c’est également réhabiliter le message Juif à l’humanité, un message fondement d’Humanisme et d’Éthique.




                                                      • Mor Aucon Mor Aucon 11 décembre 2011 11:25

                                                        Je pense que c’est une erreur de faire dériver le sionisme laïque vers cette espèce de retour aux sources que vous prônez. La légitimité de l’état d’Israël n’en a pas besoin, au contraire.


                                                      • joelim joelim 11 décembre 2011 11:41

                                                        Le message Juif à l’humanité, un message fondement d’Humanisme et d’Éthique ? 

                                                        Faudrait déjà arrêter de manipuler le Congrès étasunien pour qu’il vienne faire des sales guerres près de chez vous (vous = israëliens). D’incarcérer les palestiniens. De menacer l’Iran. D’imposer vos vues en France. De faire le chantage de l’antisémitisme à la moindre critique.

                                                        Et vous seriez encore très loin de l’humanisme et de l’éthique. Ça serait juste le début du début.

                                                      • joelim joelim 11 décembre 2011 11:52

                                                        Et de voir les non-juifs en tant qu’êtres humains, avant d’être non-juifs. 

                                                        Il existe en effet un racisme juif d’autant plus important qu’il n’est pas assumé (comment un descendant rescapé de la Shoah pourrait être raciste ?).

                                                        Et dont les racines viennent de la dangereuse notion de « peuple élu », notion que ceux qui se basent dessus (et ils sont nombreux puisqu’elle est « biblique ») partagent avec feu le mouvement nazi. Désolé de le dire.

                                                      • Mor Aucon Mor Aucon 11 décembre 2011 13:49

                                                        Évidemment qu’il y a des racines religieuses dans la fondation du sionisme mais il n’empêche que ce fut un mouvement essentiellement laïque et nationaliste à partir du sionisme politique de Herzl donc du premier congrès. Les divisions étaient énormes entre les différentes tendances et ce fut la folie antisémite européenne qui les mirent tous d’accord. Je schématise, je sais. Je ne suis pas un spécialiste, vous pouvez me corriger sans problèmes.


                                                      • Mor Aucon Mor Aucon 11 décembre 2011 13:54

                                                        Déjà je me corrige tout seul. Les cananéens et leur sionisme religieux apparaissent plus tard.


                                                      • Mor Aucon Mor Aucon 11 décembre 2011 14:31

                                                        Attention ! Je ne me référais pas du tout à la justification historique du retour à Canaan sinon aux motivations et circonstances du sionisme moderne. Je ne conteste absolument pas les racines du peuple hébreu mais il faut tout de même être conscient qu’il est impossible que chaque peuple de la terre réclame sa terre d’origine. C’est mathématique, il y a plus de peuples qu’avant, il n’y aurait pas assez de place dans certains endroits. Ceci ne délégitime pas, à mon sens, le retour du peuple hébreu à Canaan puisqu’il y a eu une exception historique provoquée par l’antisémitisme européen culminant en la Shoah. Pour moi, c’est cette exception historique qui justifie pleinement ce sens inverse donné à l’histoire d’un peuple. Le sionisme laïque est, à mon avis, la construction politique moderne sur laquelle s’appuie la mise en pratique de ce processus, le sionisme antique n’étant que la justification du choix du lieu. je ne suis pas sûr de bien expliquer mon point de vue. Vous me direz.


                                                      • dom y loulou dom y loulou 11 décembre 2011 14:38

                                                        il vous faut pourtant descendre à la rebellion à Sumer qui fut appelée la chute par les sumériens et qui fut mystifiée par les babyloniens ensuite, en torturant complètement les récits de genèse des sumériens


                                                        nos bourreaux sont des babyloniens et nous ont pétri de leur culte dit cananéen

                                                        les idoles, les divinités-stars qui déambulent devant les foules en pamoison, sex drugs and rock and roll pour bêtifier à donf, retour di à l’animal sans la noblesse

                                                        détruire le neo cortex et dissoudre le cortex pour se retrouver avec un cervelet hyper-réactif et au sang froid

                                                        poisons infinis pour ce faire et abrutissement cervical garanti (red bull d’aujourd’hui en exemple)

                                                        au panthéon de leurs valeurs absurdes l’hyperviolence psychique et physique contre l’humanité

                                                        competition tous azimuts

                                                        lancer les aom les uns contre le autres dans l’oubli de leur origine commune, leur « grand art » 

                                                      • Mor Aucon Mor Aucon 11 décembre 2011 14:42

                                                        Quant aux théories de Finkelstein, je partage beaucoup de ses conclusions et d’autres moins. Cette période de l’Histoire et le croissant fertile entier m’intéresse énormément mais je ne pense pas qu’essayer d’y accrocher la légitimité de l’état d’Israël soit une bonne idée.


                                                      • Mor Aucon Mor Aucon 11 décembre 2011 14:44

                                                        « détruire le neo cortex et dissoudre le cortex pour se retrouver avec un cervelet hyper-réactif et au sang froid »

                                                        Dissout que j’en suis.


                                                      • Mor Aucon Mor Aucon 11 décembre 2011 14:47

                                                        « quant au judaisme... il était un outil politique pour s’affranchir des égyptiens »

                                                        Je comprends ce que vous voulez dire mais la formulation peut donner des billes aux conspiranoïaques

                                                        « ...enfin, c’est ce que j’aurais fait à l’époque, moi »

                                                        N’importe quel peuple, c’est certain.


                                                      • Mor Aucon Mor Aucon 11 décembre 2011 15:12

                                                        Merci pour vos compliments.

                                                        « je considère quant à moi que SHOAH ou pas, la revendication du peuple d’Israel sur la terre d’Israel est légitime. »

                                                        Je pense que vous savez que nous serons en désaccord sur ce point. Sans l’antisémitisme forcené européen cette revendication n’aurait pas plus de légitimité que celle de n’importe quel autre peuple. L’Histoire des peuples ne peut s’inverser sans provoquer un bordel de dimension planétaire. Regardez comme malgré la légitimité évidente de l’état d’Israël suite au massacre des juifs en Europe, cela fait déjà 60 ans que cet état est sur les dents et plongé dans une paranoïa certes compréhensible mais néanmoins très dangereuse pour lui et pour les autres.

                                                        Merci à vous aussi pour cette discussion, heureusement qu’on a oublié Marine...
                                                        À bientôt.


                                                      • Mor Aucon Mor Aucon 11 décembre 2011 23:53

                                                        Ti Pol,

                                                        Là, on entre sur le terrain glissant, espérons que cela ne dégénère pas.

                                                        En 47 les juifs et les musulmans étaient déjà en guerre, mais pour répondre sans trop faire de nuances ( on verra par la suite ) je dirai que la terre revenait aux communautés présentes à ce moment, c’est à dire principalement, juifs installés depuis longtemps, sionistes récemment arrivés et musulmans ainsi que les petites minorités chrétiennes de toutes confessions qui ne comptent pas trop dans la problématique. Le problème est que les affrontements entre la Haganah et les arabes duraient déjà depuis plus de dix ans. Les anglais se sont vite défaits de la patate chaude après la II GM et la complexité insoluble fut servie.


                                                      • Mor Aucon Mor Aucon 11 décembre 2011 23:58

                                                        La Shoah fut le summum de l’horreur mais tout remonte, en ce qui concerne le sionisme politique, à l’affaire Dreyfus et la France a une bonne part de responsabilité qui est cachée aujourd’hui, aux yeux du grand public, par la magnitude de l’holocauste.


                                                      • armand armand 12 décembre 2011 12:03

                                                        Mor Aucon,

                                                        Peut-être plus encore que l’Affaire Dreyfus, les pogromes de Kichinev en 1903 et 1905. Ces événements sanglants ont notamment provoqué, pour la première fois, une intervention de Théodore Roosevelt auprès du Tsar et la mobilisation de l’opinion juive américaine en faveur de leurs coreligionnaires. L’affaire Dreyfus semblait la preuve qu’on refusait l’assimilation des élites juives malgré tous leurs efforts, le pogrome de Kichinev montrait que les populations juives pouvaient courir un risque de massacre. C’est à cette occasion qu’on trouve déjà la différence entre la ligne auto-défense voulue par Jabotinsky et une vision plus diplomatique.


                                                      • Mor Aucon Mor Aucon 12 décembre 2011 13:03

                                                        Vous avez raison. Je centrais ma réflexion sur le sionisme de Herzl, fondateur de ce sionisme moderne que je considère, pour ma part, comme la base et le récipient de la légitimité de la réclamation d’un foyer national pour les juifs. Les tourments subis par peuple juif sont tout autant millénaires que sa culture.


                                                      • Mor Aucon Mor Aucon 12 décembre 2011 13:10

                                                        D’autre part, je citais l’affaire Dreyfus pour essayer de mettre sur le tapis du débat, la question de la responsabilité française. Il n’est pas plus recevable que nous nous protégions derrière un antisémitisme barbare que de nous mettre à pleurnicher dans tous les coins en cultivant la haine de notre histoire. Il faut être courageux, ouvrir les yeux et faire travailler les méninges, je crois.


                                                      • Jonathan Moadab Holly_Crapp 12 décembre 2011 14:19

                                                        Mor Au con, vous soulignez un point essentiel de du sionisme : sa perversion. Je me revendique sioniste, mais pacifiste. Je développerai cette vision, que j’appelle l’altersionisme, dans un prochain article. Je voudrais ce concept comme un appel à la paix ! 


                                                      • Mor Aucon Mor Aucon 13 décembre 2011 01:05

                                                        Ah je ne vais pas vous donner tort sur ce point. Tout dépend à qui attribuez-vous la perversion. J’attends votre article avec impatience, sans aucune ironie, je vous assure.


                                                      • armand armand 13 décembre 2011 10:26

                                                        Surtout que les clivages au moment de l’Affaire ont été parfois inattendus. Bien des anciens communards ont été anti-dreyfusards, alors que le général de Galliffet était convaincu de l’innocence du capitaine ! De même, en Russie, il n’y a pas eu plus fervent dénonciateur de pogromes - ainsi que de ma manipulation qui les a provoqués - que le prince Urussov....

                                                        Pour analyser plus en profondeur, on pourrait démontrer que le sionisme de l’époque - comme du reste le nationalisme arabe - empruntait au nationalisme européen.


                                                      • Mor Aucon Mor Aucon 13 décembre 2011 11:30

                                                        Je pense que l’’affaire Dreyfus n’est pas correctement perçue par les français, enfin ceux qui en connaissent l’existence. L’exposition de celle-ci se focalise presque toujours sur le sort du capitaine, les magouilles politiques, les militaires véreux, etc... Or je pense que ce qui a le plus choqué Herzl est l’impact dans la classe populaire. Les cris mort aux juifs et les journaux attisant la haine lui ont dû faire penser que c’était la fin des haricots avec une France si décomplexée, elle aussi.


                                                      • voxagora voxagora 11 décembre 2011 10:40

                                                        .

                                                        Au-delà des points particuliers soulevés par votre article,
                                                        je retiens volontiers ce que vous-même avez importé de Ricoeur :

                                                        « Est démocratique
                                                        .. une société traversée par des contradictions .. qui se fixe .. d’associer (chacun) ..
                                                        dans l’expression de ces contradictions, l’analyse de ces contradictions, et (leur) mise en délibération .. »

                                                        Il me semble que c’est ce qui reflète la tonalité de l’article,
                                                        et si 70 lecteurs l’ont approuvé à 95 %, c’est que vous n’êtes pas seul.
                                                        .


                                                        • Jonathan Moadab Holly_Crapp 13 décembre 2011 02:15

                                                          Bien dit !


                                                        • papi 11 décembre 2011 11:18

                                                          @ l auteur

                                                          Merci pour votre remarquable article, qui remet les pendules à l’heure..
                                                          Je ne regrette qu’une chose en France, c’est que le qualificatif de Français soit attaché systématiquement d’une appartenance religieuse( ex Français musulmans, ou Français juifs)
                                                          Pourquoi pas tout simplement Français tous unis dans la communauté Française avec cependant notre jardin secret, la foi n’est-elle pas une propriété privée..
                                                          Je ne me présente pas comme Français catholique, ni Français Bouddhiste, je ne me réfère qu’à mon appartenance simple de citoyen de mon pays..
                                                          Qui donc s’acharne à dresser les communautés religieuses les unes contre les autres,
                                                           cherchez à qui profite cet odieuse manipulation ?, qui fait que des citoyens d’un même pays se cherchent querelle ? la bassesse est une arme que manient remarquablement bien les escrocs dans leurs visées électoralistes !! Pendant ce temps , le pays s’écroule, perd sa souveraineté, les pauvres seront plus pauvres, les riches plus riches, mais on aura réussi à monopoliser l’attention en vaines querelles d’une part, et d’autre part à museler ceux qui dénoncent ce braquage de la démocratie..


                                                          • Mor Aucon Mor Aucon 11 décembre 2011 14:12

                                                            Je pense, au contraire, que cette identité française totale est une des graves erreurs du nationalisme révolutionnaire qui a conduit à la destruction d’une grande partie des identités et cultures régionales dont nous ne sommes toujours pas relevés. Le nationalisme romantique séparatiste est né de ce conflit. Pourquoi ne pourrait-on pas être français et tout ce qu’on veut à la fois ? Sauf contre la France, bien entendu.


                                                          • Mor Aucon Mor Aucon 12 décembre 2011 00:16

                                                            Je sais que c’est la deuxième fois que vous voulez m’attirer vers une critique de l’impérialisme arabe supporté par l’idéologie de l’Islam, et pour la deuxième fois j’essaye d’esquiver.


                                                          • Mor Aucon Mor Aucon 12 décembre 2011 11:51

                                                            ...et non, les cultures régionales en France ne sont pas en si bonne santé que ça.


                                                          • Veaulubiliator99 Veaulubiliator99 11 décembre 2011 12:02

                                                            Tout a fait d’accord, appoline


                                                            • robin 11 décembre 2011 13:35

                                                              Enfin un juif modéré, intelligent qui s’indigne du comportement de ceux qui prétendent le représenter et en fait le démonte méthodiquement dans l’esprit des populations (organisation messianique de l’Armagueddon oblige) OUF !! il était temps !!

                                                              On attend les réactions hystériques des sayanims habituels, oseront -ils traiter l’auteur d’antisémite ? ....ça me métonnerait pas, ils osent tout !

                                                               

                                                               


                                                              • Ptetmai 11 décembre 2011 16:45

                                                                Pour une meilleure compréhension et éviter l’ambiguïté, l’Académie française, et ses vieux schnocks qui ont leur utilité, vous auriez dû écrire 


                                                                « Enfin un Juif ..... » puisque vous parliez de quelqu’un appartenant à une ethnie supposée, vous à qui il ne viendrez pas à l’idée de revendiquer être celte ou gaulois (sans majuscule parce que là c’est l’adjectifs et pas le nom gentilé) .

                                                                Un juif, c’est un pratiquant d’un des judaïsmes actuels. Et c’est pourquoi il y a des Juifs non juifs, et aussi des récents convertis à un des judaïsmes dont les deux parents ne sont pas des Juifs. 

                                                                Et pour bien se comprendre, surtout dans « leur » cas unique sur Terre, cette distinction académique n’est pas un détail 

                                                              • Ptetmai 11 décembre 2011 16:47

                                                                Un mot a sauté en corrigeant la frappe


                                                                Pour une meilleure compréhension et éviter l’ambiguïté, selon l’Académie française, et ses vieux schnocks qui ont leur utilité, vous auriez dû écrire 

                                                              • dom y loulou dom y loulou 11 décembre 2011 13:37

                                                                bravo auteur, j’applaudis des deux mains


                                                                notez qu’avec une ce serait impossible ;)


                                                                • Rousquille Rousquille 11 décembre 2011 14:52

                                                                  L’auteur a beau défendre la liberté d’expression, ce qui est louable, il participe à la désinformation ambiante en traitant le Fn de parti d’extrême droite, ce qui est un mensonge grossier : un parti d’extrême droite serait interdit. En outre, le programme du FN ne contient aucun appel à l’autocratie ou à la guerre impériale, ni aucune thèse de la supériorité de la race française. 

                                                                  Je remarque que l’auteur se considère citoyen et juif. Il n’est donc pas français ? De quelle cité êtes-vous, bel esprit ?

                                                                  Grand paradoxe : on est contre l’idée abominable de race, mais on se revendique à tout bout de champ de la semence d’Abraham...


                                                                  • Ptetmai 11 décembre 2011 16:36

                                                                    Permettez-moi de vous inviter, Jonathan , à aller un peu plus loin que votre courageuse démarche actuelle.

                                                                    Vous êtes juif, dites-vous. Un Juif de culture, je suppose, peut-être même un juif de religion (donc sans majuscule cette fois). Avec peut-être deux parents juifs, quatre grands-parents et huit arrière-grands-parents de culture et pratique religieuse juives.

                                                                    Mais êtes-vous un Juif de gènes ? 

                                                                    Comment pourriez-vous nous le prouver ?

                                                                    Vous  connaissez le nom , le lieu de vie et l’ethnie de ne serait-ce que 50 % de vos ascendantes de l’an mille déjà ? Et de l’an zéro ?

                                                                    Me prendriez-vous au sérieux si je vous affirme, que 50 % de mes ascendantes de l’an zéro étaient de pures Gauloises ? . Et si ma voisine s’affirmait descendantes de pures Celtes ? 

                                                                    Et pourtant « vous » l’affirmez : . : « En tant que Juif ... »

                                                                    Un Amérindien , parmi quelques rares autres, peut affirmer qu’il est "pur Amérindien » depuis toujours, mais pas vous.

                                                                    50 % de vos ascendantes, voire plus, étaient peut-être khazares , et peut-être en avez-vous tout de même quelques unes d’ascendantes qui étaient hébreuses « pur sucre. » et kasher.

                                                                    Je vous laisse tirer vos éventuelles remises en cause et vos conclusions si vous le voulez.

                                                                    Ne reniez surtout pas les quelques côtés relativement positifs et non mythiques – à trouver - de votre culture juive dont vous pouvez être fier , mélée de culture française, je présume.

                                                                     Mais soyez-vous parmi nous, en revendiquant éventuellement une nationalité, mais pas une ethnie. Et surtout pas « la seule élue de HYWH ». .

                                                                    Cordialement. 


                                                                    • Mor Aucon Mor Aucon 12 décembre 2011 11:59

                                                                      Il y a une incompréhension de la génétique dans votre commentaire. Il n’y a aucun gène d’appartenance à un peuple, c’est toujours une affaire de statistique.


                                                                    • Benyamin Ladenstein Benyamin Ladenstein 14 décembre 2011 22:39

                                                                      @ Alain Colignon :


                                                                      Je crois que vous confondez les Gitans Français et les Roms Roumains. Pour en avoir aidé quelques-uns à survivre ou se soigner, je peux témoigner qu’ils n’ont pas de Mercedes ou caravane : ils n’ont RIEN ! Ils sont très croyants (protestants évangéliques) et préfèrent la mendicité au vol ou à la violence dans la majorité des cas.

                                                                      Concernant la pseudo « écrasante majorité », je me permets de vous rappeler que ce n’est pas parce qu’on est majoritaire qu’on a toujours raison : les Allemands ont voté majoritairement pour Hitler en 1933 et l’Histoire à jugé. Si une majorité de gens croient que la Terre est plate ou que Dieu a créé l’homme en 5000 avant J.C., ce n’en est pas moins faux. Tout aussi faux que de croire que tous les Juifs sont riches ou que tous les Arabes sont des voleurs ou les Musulmans des terroristes.

                                                                      Je me permets aussi de vous rappeler que les Nazis ont persécuté et exterminé les Tziganes (donc les Roms) comme les Juifs, (et les homosexuels, et communistes, et résistants) mais à la différence de ces derniers, les Tziganes n’ont pas de pays « assurance-vie », et ils continuent d’être victimes de discriminations -voire de pogroms- en Roumanie et en Hongrie, même récemment en Italie pour une fausse histoire de viol.

                                                                      Pour vous aider à aller au-delà de vos clichés, je vous invite à aller rencontrer l’Autre sans a-priori sur sa différence, et vous forger une opinion plus élaborée. Sans vouloir vous gâcher la surprise, je peux déjà vous dire que vous trouverez des HUMAINS avec tous les défauts et toutes les qualités que ceci implique.

                                                                      J’aimerais que vous expliquiez en quoi les Musulmans violent la loi de 1905. Les prières de rue ? On n’emm... pas les Catholiques pour les processions religieuses qui se font sur l’espace public. Un peu de tolérance...

                                                                      Je vous rejoins cependant sur la paix en Israël/Palestine : les cinglés qui veulent repousser les frontières d’Israël du Nil à l’Euphrate sont effectivement des fous, mais je pense que seule une paix juste est viable, si les Israéliens ont le droit d’exister, les Palestiniens aussi. Le précédent tragique du « diktat » du Traité de Versailles a montré qu’un traité de paix injuste imposé par le vainqueur au vaincu était générateur de conflits futurs.

                                                                      Mon modeste point de vue sur la solution au conflit Israélo-Palestinien est un Etat laïc pour 2 peuples avec interdiction des partis politiques religieux ou ethniques. Jérusalem comme capitale avec le siège de l’ONU pour motiver les diplomates à oeuvrer pour la paix. C’est peut-être utopique, mais comme ils disaient en 68 « soyons réalistes, demandons l’impossible ». Ce sera toujours mieux que la situation actuelle.

                                                                    •  C BARRATIER C BARRATIER 11 décembre 2011 20:25

                                                                      Prenons de la hauteur. Nous sommes dans des débats idéologiques, dans ce forum, comme dans les conférences d’où on peut exclure des participants ou un orateur en fonction de son idéologie à lui.


                                                                      Ce n’est pas propre à une religion ni à un parti, c’est assez général, il y a des gens qui se sentent propriétaires d’une idée, voir de la France, des totalitaires qui croient que seule leur idéologie est la bonne : défaut qui guette particulièrement les monothéistes : il n’y a qu’un dieu, donc c’est le mien. Ils ne sont pas loin de préférer la compagnie d’un athée à celle d’un autre monothéiste. je salue l’auteur qui se sépare de certains idéologues de sa communauté et qui fait un effort d’objectivité.

                                                                      Mais dans nos forums comme dans l’affaire dénoncée, nous devenons caricaturaux du fait que nos échanges en restent à l’idée, à des mots compris différemment par les uns et les autres. Le vivre ensemble suppose que pour ne pas être des rabats joie pour notre voisin différent, nous évitions de mettre sur la table des sujets qui fâchent. Il y en a tellement d’autres où nous pouvons agir de concert pour améliorer la vie sociale dans le respect des lois.

                                                                      La laïcité de la République n’est surtout pas une idéologie opposée à d’autres. Elle est au contraire la liberté d’avoir son opinion, censée à priori avoir valeur égale par rapport à d’autres. C’est l’égalité dans la République, qui complète la liberté (de conscience) qui ne saurait gêner la liberté des autres (voir l’égalité), le troisième mot étant la fraternité qui touche à un autre aspect du vivre ensemble.

                                                                      Sortir quelqu’un d’une conférence alors qu’’il ne parle qu’à son tour et ne trouble pas le déroulement de la soirée est contraire à la laïcité. Par contre, il ne peut pas être admis s’il vient en force et a la prétention d’occuper les lieux et d’interdire le déroulement du message des autres(voir les manifs contre certaines pièces de théâtre)

                                                                      Plutôt que le choc permanent des idéologies, je pense qu’il faut cultiver le concret de terrain du vivre ensemble. Quelque chose de concret, de pratique au quotidien. La république a besoin pour survivre au maintien du lien social entre les citoyens.
                                                                      Une minute ici en dira beaucoup :
                                                                      « Laïcité : Un guide pratique à l’intention des élus »

                                                                       http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=207




                                                                      • soubise 11 décembre 2011 20:45

                                                                        Merci à l’auteur pour sa prise de position courageuse.
                                                                        Il est navrant de voir qu’une poignée de ses fachos en usant de tant de haine, fassent subir au reste de la communauté juive le dégout du reste du monde.
                                                                        Mais le sionisme pour tout le mal qu’il fait et comme l’a dit Jérémie sera couvert d’une honte et d’une opprobre éternelle qui ne sera jamais oubliée.


                                                                        • Ptetmai 11 décembre 2011 21:58

                                                                          Permettez-moi de vous inviter, Jonathan , à aller un peu plus loin

                                                                          Vous êtes juif, dites-vous. Un Juif de culture, je suppose, peut-être même un juif de religion (donc sans majuscule cette fois). Avec peut-être deux parents juifs, quatre grands-parents et huit arrière-grands-parents de culture et pratique religieuse juive.

                                                                          Mais êtes-vous un Juif de gènes ? 

                                                                          Comment pourriez-vous nous le prouver ?

                                                                          Vous  connaissez le nom et l’ethnie de ne serait-ce que 50 % de vos ascendantes de l’an mille déjà ? Et de l’an zéro ?

                                                                          Me prendriez-vous au sérieux si je vous affirme, que 50 % de mes ascendantes de l’an zéro étaient de pures Gauloises. Et si ma voisine s’affirmait descendantes de pures Celtes.

                                                                          Et pourtant « vous » l’affirmez.

                                                                          Un Amérindien , parmi quelques rares autres, peut affirmer qu’il est "pur Amérindien » depuis toujours, mais pas vous.

                                                                          50 % de vos ascendantes, voire plus, étaient peut-être khazares , et peut-être en avez-vous tout de même quelques unes d’ascendantes qui étaient hébreuses « pur sucre. » et kasher.

                                                                          Je vous laisse tirer vos conclusions si vous le voulez.

                                                                          Ne reniez surtout pas les quelques côtés relativement positifs et non mythiques – à trouver - de votre culture juive. Mais soyez-vous, avec vos richesses propres et votre capacité à aimer, parmi nous.

                                                                          Cordialement.



                                                                          • Jonathan Moadab Holly_Crapp 12 décembre 2011 02:08

                                                                            Ma religion n’influence que ma spiritualité. Le citoyen conscient que je suis ne se fie qu’aux faits. 


                                                                          • Benyamin Ladenstein Benyamin Ladenstein 14 décembre 2011 23:21

                                                                            Personnellement je me fiche pas mal de savoir si son sang est à 10-20-50-100% juif (ou Juif) « kasher », ce qui est intéressant ce n’est pas son pedigree, c’est ce qu’il dit ! Sa parole aurait moins de valeur s’il était « sang-mêlé » ??? 


                                                                            « il est certes honorable d’être d’une grande lignée, mais tout le mérite revient à vos ancêtres ! »

                                                                            On ne choisit pas de naître ceci ou cela. Ce qui est intéressant c’est ce qu’on en fait !

                                                                            Je pense que l’auteur de l’article se définit en tant que Jjuif (je mets majuscule + minuscule parce que je n’ai pas encore saisi la subtilité de la nuance) pour renforcer son désaccord avec l’UEJF sans risquer la stigmatisation. 

                                                                            En tout cas, merci à Jonathan pour son article de qualité, je n’aime pas Marine Le Pen (ni le FN) mais elle a autant le droit de s’exprimer que les autres, même si on n’est pas privés de ses idées depuis 1995 et les mots de Chirac sur « le bruit et l’odeur ». Depuis Sarko a repris le flambeau... et le jerrycan d’essence !

                                                                            Il est toujours regrettable d’annuler un débat, surtout que certaines idées méritent d’être combattues, d’autres débattues. C’est par le débat entre personnes d’avis différents que les idées progressent et que les opinions évoluent. Je n’espérais pas que Marine dissolve le FN et prenne la carte de Lutte Ouvrière ou du Modem après le débat, mais si certains intervenants de talent avaient pu la faire évoluer... en tout cas, le FN se fait passer pour une victime de la censure (juive en plus...) une fois encore.

                                                                            Ce qui est drôle avec le FN c’est que les Arabes votent FN par haine des Juifs et réciproquement... c’est un parti sur lequel on peut projeter ses fantasmes les plus inavouables. 

                                                                            Moi je ne voterai FN que si Marine promet de rétablir la peine de mort pour les sarkozystes. Mais comme c’est le même électorat... ça risque pas d’arriver ! (humour)

                                                                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 12 décembre 2011 00:26

                                                                            Commentaire déjà déposé il y a quelques jours sur le site de France-Soir rapportant la censure à Paris Dauphine :

                                                                             »Pas de liberté pour les ennemis de la liberté !" c’était, en 68 à Nanterre, le cri de Daniel Cohn-Bendit pour empêcher ceux qui ne pensaient pas comme lui de prendre la parole.

                                                                            Et, bien sûr, c’était  »Dany" qui décidait qui étaient les ennemis de la liberté.

                                                                            Dans la ferveur du mouvement pour secouer la France endormie, bien des jeunes pensaient qu’il avait raison d’interdire au moins la parole aux étudiants d’extrême droite.

                                                                            On a vu où a conduit cette conception chez Daniel Cohn-Bendit (aujourd’hui toujours aussi sûr de lui) : il a publiquement dit son mépris pour ceux qui ont majoritairement voté NON au référendum sur l’Europe soumise aux lois du marché.

                                                                            Il a renouvelé son mépris des peuples quand les suisses se sont majoritairement exprimés contre l’islamisation de leur pays.

                                                                            Quand la Gauche comprendra-t-elle que l’obligation de penser comme elle conduit forcément à l’instauration de la violence institutionnalisée, comme l’ont démontré tous les « révolutionnaires » du passé qui avaient adopté cette attitude ?

                                                                            Quand comprendra-t-elle que son devoir est de défendre les vraies valeurs acquises dans les combats vraiment révolutionnaires : les droits humains, la laïcité républicaine, la liberté de conscience et d’expression, l’égalité des femmes et des hommes, la liberté de choisir sa religion ou de ne pas en avoir… ?


                                                                            • armand armand 12 décembre 2011 12:54

                                                                              Vous posez bien le problème. Le tout c’est de définir ce qu’on entend par « ennemi des libertés ». Une société libre peut-elle décider d’abolir certaines de ces libertés ? Il y a bien le PM turc, Erdogan, qui affirmait que la démocratie était un train dont tu descends quand tu arrives à ta destination. Et on aurait pu imaginer que les élections du « printemps arabe » excluent toute formation qui mettrait en cause l’égalité hommes-femmes, par exemple. Un être humain peut-il décider librement de s’asservir ? Je ne vois aucune réponse absolue.


                                                                            • Jonathan Moadab Holly_Crapp 12 décembre 2011 13:18

                                                                              Nous sommes donc d’accord ;)


                                                                            • Mor Aucon Mor Aucon 12 décembre 2011 14:53

                                                                              « ... quand les suisses se sont majoritairement exprimés contre l’islamisation de leur pays. »

                                                                              Peut-on prétendre lutter contre l’islamisation d’un pays ( dont je ne conteste pas l’existence de la tentative de la part d’une minorité fondamentaliste et intégriste ) en interdisant la construction d’une ou plusieurs mosquées ? J’en doute fortement et cette décision ne fait qu’éloigner ce pays du principe démocratique.

                                                                              «  Il a renouvelé son mépris des peuples »

                                                                              J’ai aussi beaucoup de mépris pour tout ceux qui, en masse, on fait voler en éclat la présomption d’innocence d’un prévenu. Que se serait-il passé dans un contexte de démocratie directe ( qui ne veut rien dire pour moi mais c’est un autre débat ) ? Ma réponse : un peuple qui vote l’abandon d’un des principes les plus pacificateurs de la Démocratie.


                                                                            • Mor Aucon Mor Aucon 12 décembre 2011 15:02

                                                                              Je précise car il vaut mieux être prudent que cette phrase « pas de liberté pour les ennemis de la liberté » est, à mon avis, une connerie de gosse d’une part et d’autre part, une lâcheté intellectuelle mais qui se comprend parfaitement à la lecture du discours de beaucoup que l’on peut suivre ici-même. Le mépris c’est différent car l’afficher n’est pas interdire.


                                                                            • Pierre Régnier Pierre Régnier 13 décembre 2011 08:42

                                                                              @ Mor Aucon (du 12 à 14 h 53)

                                                                              Comme beaucoup d’autres citoyens bien intentionnés vous répondez à un problème très concret de recul de la démocratie par des généralités qui n’ont pas de sens, en limitant votre réflexion au très court terme.

                                                                              Un peuple doit évidemment avoir le droit de refuser l’avancée, dans son pays, d’une organisation politico-religieuse qui menace et grignotte très concrètement les droits humains partout où elle s’est implantée.

                                                                              Cette organisation, l’islam, applique, tout simplement, le programme qui a été mis en place par ses créateurs (ici le prophète et les rédacteurs du Coran) : amener tous les habitants et les peuples de la terre à se soumettre à celui qu’ils considèrent comme « le seul vrai Dieu ».

                                                                              C’est-à-dire, en fait, à se soumettre aux hommes - surtout pas aux femmes, que l’organisation considère comme inférieures ! - qui se disent ses représentants sur la terre.


                                                                            • Mor Aucon Mor Aucon 13 décembre 2011 11:41

                                                                              Si ceci, je vous cite « Cette organisation, l’islam, applique, tout simplement, le programme qui a été mis en place par ses créateurs  » n’est pas une généralisation simpliste et frôlant la conspiranoïa, vous m’expliquerez pourquoi. Si vous aviez parlé de salafisme, j’aurais pu comprendre.


                                                                            • Pierre Régnier Pierre Régnier 13 décembre 2011 15:05

                                                                              @ Mor Aucon

                                                                              C’est tout le problème du regard actuel sur l’islam que vous résumez-là, en voyant de la « conspiranoïa » chez ceux qui le voient tel qu’ils l’ont trouvé en lisant le Coran et en regardant l’histoire de l’islamisation du monde.

                                                                              Ceux qui fuient le vrai problème, la réalité coranique, veulent absolument que l’on se situe par rapport aux nombreuses écoles de pensée islamiques, que l’on devienne « savant » en islamisme avant de se prononcer sur son éventuelle nocivité pour les peuples du présent et du futur.

                                                                              Tout l’art des islamistes séducteurs comme Takik Ramadan et des islamistes "à l’origine pacifiques« comme Malek Chebel, tout l’aveugnement des islamistes »de nouvelles bonnes intentions" comme Abdennour Bidar, consiste à ne jamais militer avec les démocrates défenseurs des droits humains contre les violations effectives de ces droits et des règles mises en place pour la protection de la laïcité, de la liberté de conscience et d’expression, de l’égalité des femmes et des hommes, de la réduction de la douleur des animaux dans les abattoirs etc…

                                                                              Ceux, encore rares, qui le font sans ambiguïté, en toute clarté et très publiquement, comme par exemple Mohamed Pascal Hilout de Riposte Laïque, sont amenés très logiquement et très honnêtement à sortir des illusoires ou délibérément trompeuses « bonnes interprétations ».

                                                                              Ils sont amenés à interpeller courageusement (en subissant les attaques des associations pseudo-antiracistes que sont devenues depuis longtemps le MRAP, SOS Racisme et bien d’autres) les responsables musulmans tricheurs et les politiciens électoralistes, du gouvernement ou de la pseudo-Gauche, qui n’hésitent pas à liquider les plus précieux acquis de notre pays pour s’assurer une avancée personnelle vers le pouvoir.

                                                                              Comme le font aussi les journalistes carriéristes, les journalistes de pouvoir, ceux qui liquident les mêmes valeurs acquises pour plaire au plus grand nombre et assurer leur omniprésence dans les grands médias.

                                                                              La réalité c’est que la résistance à l’islamisation de la France, de l’Europe et du monde est une affaire de citoyenneté, de démocratie et de droits humains. Ouvrez les yeux et rejoignez ceux qui l’ont compris.


                                                                            • Mor Aucon Mor Aucon 13 décembre 2011 16:48

                                                                              Moi, je ne sais pas discuter avec Godefroy de Bouillon ( sans intention de jeu de mot malsain, bon peut-être un peu quand-même ) alors j’arrête les frais. Quand vous aurez démêlé vos méninges, faites-moi un signe.


                                                                            • Benyamin Ladenstein Benyamin Ladenstein 15 décembre 2011 00:57

                                                                              C’est marrant, dans les années 80-90 on parlait d’arabisation de la France, de Françarabia... mais comme le racisme était un peu trop visible, depuis le 11 Septembre 2001, on fait trembler dans les chaumières avec « l’islamisation » en prétextant défendre la laïcité, comme ça on ne peut plus reprocher le racisme. Riposte Laïque est un « faux-nez » de l’extrême-droite.


                                                                              Il n’y a pas UN Islam monolithique, il y a plusieurs courants : chiites, sunnites, druzes, wahhabites... il y a des imams intégristes ou fondamentalistes, d’autres sont progressistes, il y a des communautés musulmanes qui ne se mélangent pas (les Turcs ne prient pas dans les mêmes mosquées que les Maghrébins alors qu’ils sont Sunnites) et il y a aussi beaucoup de « musulmans » qui ne sont pas pratiquants et qui boivent de l’alcool et ne mangent pas forcément halal.

                                                                              Bien sûr il y a des cinglés fanatiques, comme dans toutes les religions, mais faire croire que l’Islam menace l’Europe et le monde c’est vraiment se f... du monde ! Personne ne vous oblige à vous convertir ! Pour ma part j’ai été démarché par les Témoins de Jéhovah PARTOUT ! Par contre je n’ai jamais reçu la visite de 2 barbus enturbannés essayant de me convertir à leur religion.

                                                                              Cela ne me dérange pas de manger halal ou casher ou du porc, si j’ai faim, je mange ! Il ne me viendrait pas à l’idée de vouloir interdire ceci ou cela sous des prétextes fallacieux afin de stigmatiser et discriminer une minorité religieuse qui dans sa grande majorité respecte les lois de la République. J’ai été choqué de l’hypocrisie de la campagne d’affichage public contre la souffrance des animaux dans les abattoirs halal. Pas un mot sur les abattoirs « normaux » ! Si vous êtes contre la souffrance des animaux dans les abattoirs, devenez végétarien ! Je ne suis pas sûr qu’un animal souffre plus de mourir égorgé qu’électrocuté ou tué d’un coup de masse sur la tête.

                                                                              Je suis pour l’égalité homme-femme, j’ai le coeur serré quand je vois une femme en niqab, je suis comme vous pour les valeurs d’égalité, de laïcité républicaine, de liberté de culte et d’expression, le droit au blasphème etc mais la diabolisation de « l’islamisme » commence à me gonfler sérieusement. Il y a des musulmans stupides, il y a des chrétiens ou des juifs stupides, mais il y a aussi beaucoup de gens simples qui ne font ch... personne alors fichons-leur la paix ! 

                                                                              En Asie, il y a des églises Chrétiennes (beaucoup), et les Asiatiques ne crient pas au complot Chrétien, à la perte de leur identité culturelle. Au contraire la diversité de l’« offre religieuse » favorise la « concurrence ». smiley Il y a des croyants de différentes confessions, et ce sont des citoyens comme les autres. Dans mon quartier il y a des églises, une mosquée (dans un ancien entrepôt), une église évangélique (neuve), une salle paroissiale, une pagode bouddhiste (neuve), un (grand) temple de Témoins de Jéhovah (neuf)... et on est toujours aussi blancs smiley

                                                                              Les histoires de soupe au cochon-vin chaud il y a quelques temps m’ont révulsé, si j’étais en Asie et qu’on voulait me faire manger du chien de gré ou de force sous prétexte d’aide sociale je le prendrais très mal. Obliger des musulmans (ou des juifs sous l’Occupation) à manger du porc alors qu’ils ne le souhaitent pas c’est ignoble.

                                                                              Je suis agnostique, laïcard, mais il y a aussi des bons côtés à la religion : l’abbé Pierre, soeur Emmanuelle, un message de paix et d’amour (y compris pour l’Islam ou le Judaïsme) qui mérite d’être évoqué. Ce n’est pas parce que certains prêtres Catholiques sont pédophiles qu’il faut tous les enfermer préventivement ! C’est pareil pour l’Islam ou le Judaïsme. Condamnons et combattons les dérives extrémistes, mais soyons solidaires avec les croyants « normaux » qui n’aspirent qu’à vivre en paix et certainement pas à convertir la planète.


                                                                            • Mor Aucon Mor Aucon 15 décembre 2011 14:52

                                                                              « J’ai été choqué de l’hypocrisie de la campagne d’affichage public contre la souffrance des animaux dans les abattoirs halal. Pas un mot sur les abattoirs « normaux » ! »

                                                                              Tout à fait d’accord, c’est le réflexe habituel. Mais on peut aussi se demander si l’indignation de tous est réellement causée par la souffrance de l’animal.

                                                                              « Si vous êtes contre la souffrance des animaux dans les abattoirs, devenez végétarien ! »

                                                                              On peut aussi prôner l’abandon des chaînes fordiennes de production et d’abatage. Elles sont rentables en termes de bilan comptable mais loin du compte sur un bilan économique global. D’autre part, je ne vois absolument pas où serait le bien-fondé de vouloir abolir la souffrance animale. Cela me paraît une entreprise plus que douteuse dans ses buts.


                                                                            • Pierre Régnier Pierre Régnier 14 décembre 2011 09:05

                                                                              @ Mor Aucon

                                                                              Votre allusion à Godefroy de Bouillon veut faire croire que la résistance à l’islamisation et la défense de la laïcité est l’équivalent d’une croisade. Belle inversion !

                                                                              Le »démêlage de mes méninges" sur la question est réalisé depuis longtemps, et ça fait près de vingt ans maintenant que je combats fermement la conception violente de Dieu, celle qui conduit aux croisades, dans toutes les religions.

                                                                              Vous pouvez au moins voir ici comment je la combattais l’année dernière :

                                                                              http://www.centpapiers.com/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse-1/38279


                                                                              • Mor Aucon Mor Aucon 14 décembre 2011 17:33

                                                                                Monsieur, votre conception de la laïcité est effectivement comparable à une religion et votre acharnement à défendre la décision des suisses d’interdire la construction de mosquées, une croisade.

                                                                                Une chose est restreindre l’activité religieuse au contexte privé en l’expulsant de la sphère publique, une autre est prôner, dans la pratique, l’interdiction d’un culte. Alors, ne me donnez pas en exemple les points où vous pourriez avoir raison pour justifier ceux où vous avez tort.



                                                                                • Benyamin Ladenstein Benyamin Ladenstein 15 décembre 2011 01:35

                                                                                  Salut à toi Jonathan et MERCI pour ton article, je suis heureux que les consciences se réveillent pour libérer la parole et le débat. Ce n’est pas en imposant le silence à MLP que l’on pourra réfuter ses mauvaises idées (sortie de l’Europe, retour au Franc) et sensibiliser les autres candidats aux points qui sont pertinents (retrait du commandement intégré de l’OTAN, rapprochement stratégique avec la Russie, je n’en vois pas d’autres smiley ), je rejoins Voltaire et Noam Chomsky sur l’importance de la liberté d’expression pour la qualité et la sérénité du débat. 


                                                                                  Tu es un « mensch », tu as préservé ton humanité et ton esprit du dogmatisme borné.

                                                                                  Je voudrais te faire cadeau d’un lien vers un film-documentaire que tu connais peut-être déjà : 


                                                                                  C’est un film extraordinaire qui m’a aidé à comprendre la psychologie d’un couple d’Israéliens que j’avais rencontré et aidé à Budapest, et quand ils m’ont invités à les visiter en Israël je leur ai répondu « merci, mais pas tant qu’il n’y aura pas la paix avec les Palestiniens » et leur visage s’est figé, et ils n’ont plus rien dit. J’ai regretté que la conversation tourne court, mais je ne savais pas encore dans état d’esprit les gens vivent là-bas. Un de mes amis Juif Hongrois y est allé une fois en voyage, et il a essayé de m’expliquer, mais tout ce qu’il pouvait me dire c’était « il n »y aura jamais la paix là-bas, les gens portent des armes de guerre dans la rue« et »un immense gâchis".
                                                                                  On est loin des kibboutzim de la grande époque pionnière. Les idéologues ont détruit les promesses d’avenir.

                                                                                  Enfin, toi Jonathan tu as du talent et du courage, alors continue à t’en servir pour le meilleur, pour toi, pour nous pour tous.

                                                                                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 décembre 2011 08:23

                                                                                    Salut à toi Benyamin

                                                                                    Comme Jonathan tu dis des choses intéressantes et pacifiantes mais, avec de bonnes intentions, tu cherches à t’aveugler sur quelques points.

                                                                                    Oui il y a dans l’islam « des croyants »normaux" qui n’aspirent qu’à vivre en paix et certainement pas à convertir la planète".

                                                                                    Mais leur prophète, lui, leur fait un devoir de la conquérir pour la soumettre à son Dieu Allah.

                                                                                    Oui les  »idéologues« ont fait, en Israël, du »gâchis". Mais c’est l’ONU qui a fait le pire.

                                                                                    D’abord en créant un Etat contraire à la raison, avec tous les risques que son existence soit à chaque instant menacée.

                                                                                    Ensuite en ne le défendant pas vraiment quand elle l’est effectivement.

                                                                                    Enfin en s’accomodant du fanatisme religieux, du racisme et de la haine de ceux qui veulent le détruire.

                                                                                    Mais tout cela vient de l’entêtement dans le maintien d’une croyance trimillénaire que ni Jonathan ni toi-même ne mettez en question : celle qui veut que Dieu ait commandé de "bons massacres« pour le peuple qu’il aurait »élu".

                                                                                    Non il n’y aura pas de paix possible en terre israélo-palestinienne, pas plus que de paix inter-religieuse partout ailleurs dans le monde, tant que cette folle croyance n’aura pas disparu des trois plus grandes religions monothéistes.


                                                                                  • Jonathan Moadab Holly_Crapp 22 décembre 2011 14:20

                                                                                    Décryptage de la propagande pro-israélienne dans mon dernier papier :

                                                                                    http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/salah-hamouri-merite-t-il-de-106754

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès