• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un film de la CIA : « Il est mort comme un chien ». En vedette, Trump, (...)

Un film de la CIA : « Il est mort comme un chien ». En vedette, Trump, Al-Baghdadi et Rantanplan

JPEG 

« Il est mort comme un chien », Donald Trump ne pouvait être plus percutant alors qu’il posait devant les caméras du monde entier. Abou Bakr al-Baghdadi, chef recruteur de Daech au Levant, aurait été livré à ses bourreaux sans procès, tout comme son prédécesseur Osama Ben Laden ex-recruteur d’AL QAIDA.

 

 Le titre et le script

« Il est mort comme un chien », Donald Trump ne pouvait être plus percutant alors qu’il posait devant les caméras du monde entier. Abou Bakr Al-Baghdadi, chef recruteur de Daech au Levant, aurait été livré à ses bourreaux sans procès, tout comme son prédécesseur Osama Ben Laden ex-recruteur d’AL QAIDA, prétendument assassiné extrajudiciairement. Comme pour chaque film inspiré du Far West américain, le shérif a tué le truand au moment où il allait se mettre à table et livrer ce qu’il savait des activités de ceux qui l’ont commandité.

Les scènes-chocs de ce film de série B étaient écrites : le lâche terroriste, coincé dans un réduit sans issues, huit hélicoptères de combat planant au-dessus de sa casemate imprenable, trois enfants terrifiés en otage, à moins que ce ne soit deux des femmes du polygame, et le misanthrope pleurnichant a fait exploser son gilet pare-balle, le tunnel s’effondre sur lui et ses otages (enfants radicalisés pour les uns, femmes hystériques pour les autres). Cette fin "explosive" de Baghdadi évitera aux Américains, comme pour Ben Laden, d’exposer son corps à la postérité.

Pepe Escobar, toujours bien informé (!) prétend : « Qu’une équipe médicolégale de premier plan a expertisé des échantillons de l’ADN du faux calife et a fait apparemment son travail en un temps record  ! Les restes de la cible commodément auto-explosée – scellés dans des sacs en plastique – le confirment : c’est Baghdadi… puisqu’on vous le dit ! En pleine nuit, il est temps pour le commando de retourner à Irbil, un vol de 70 minutes au-dessus du nord-est de la Syrie et du nord-ouest de l’Irak. Fondu au noir : nous sommes à la conférence de presse de Trump. Mission accomplie. Générique.  » (1) Mort ou exfiltré vers la Turquie voisine, en voilà un autre qui ne risque plus de révéler les secrets de son métier de chef de milice djihadiste et de trahir ses complices.

 

This article is available in 5 languages on this webmagazine : http://www.les7duquebec.com/7-au-front/un-film-de-la-cia-il-est-mort-comme-un-chien-en-vedette-trump-et-al-baghdadi/

 

Le choix de l’endroit

La scène rocambolesque s’est déroulée à Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, à 5 km de la frontière syro-turque. La casemate et ses tunnels n’existent plus, transformés en gravats pour qu’il ne devienne pas le sanctuaire de ce « sultan » éphémère. Les services secrets turcs dont on ne connait plus l’allégeance (OTAN ou russo-chinois) ont livré les renseignements pour localiser cet ancien agent de la CIA venu jadis palabrer avec le sénateur McCain avant de proclamer le califat. (2)

Curieusement, il n’y a pratiquement pas de jihadistes de ISIS/Daech à Idlib (ils se trouvaient plutôt en sécurité dans les prisons du Rojava avant d’être exfiltrés par les troupes américaines à l’arrivée de l’armée syrienne), mais beaucoup de Hayat Tahrir al-Sham, anciennement Jabhat al-Nusra, une filiale syrienne du centre de recrutement de mercenaires d’Al-Qaïda, des noms connus à Washington sous le nom de « rebelles modérés », dont des brigades turkmènes armées par les services de renseignements turcs. Pourquoi le chef recruteur des mercenaires de Daech se planque-t-il dans un réduit contrôlé par son rival et concurrent au Proche-Orient ? Deux réponses possibles : A) L’armée syrienne et l’aviation russe ayant rapidement bloqué la frontière syro-turque, ont rendu difficile l’exfiltration de l’agent recruteur djihadiste vers la Turquie amie. B) Le « chien mort » à Idlib pourrait être Abou Mohammad Salama, le chef du Haras al-Din, un sous-groupe d’Al-Qaïda en Syrie.

 

La complicité de la Russie dans la mise en scène ?

Trump a dit à propos de Moscou : « Nous leur avons dit : « Nous arrivons »… et ils ont dit : « Merci de nous avoir prévenus. » Mais, « ils ne savaient rien sur la mission ». Pourtant : « le ministère russe de la Défense ne dispose pas d’informations fiables concernant des soldats américains conduisant une opération visant à éliminer pour la énième fois le chef de Daech, Abou Bakr al-Baghdadi, dans une localité sous contrôle turc dans la zone de désescalade d’Idlib », a annoncé le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense. Selon le général, le nombre croissant de ceux qui annoncent leur participation à l’élimination d’al-Baghdadi et diffusent des détails contradictoires de l’opération jette le doute sur la réalité de l’opération comme telle et sur sa réussite. « Nous ne sommes au courant d’aucune contribution présumée quant au passage de l’aviation américaine dans l’espace aérien de la zone de désescalade d’Idlib lors de cette opération », a souligné le porte-parole de la Défense russe. (3)

« ISIS/Daech a par ailleurs déjà désigné un successeur : Abdullah Qardash, alias Hajji Abdullah al-Afari, également irakien et ancien officier militaire de Saddam Hussein. Il est fort possible qu’ISIS/Daech et une myriade de sous-groupes et de variations d’Al-Qaïda en Syrie fusionnent à nouveau, après leur division de 2014. » (4)

 

La ressource stratégique

Pour mémoire, avant l’ascension d’ISIS/Daech, au milieu de la guerre par procuration contre le gouvernement syrien désobéissant, un mémo de la DIA était sans équivoque : si la situation se dégrade, il est possible d’établir une principauté salafiste déclarée ou non déclarée dans l’est de la Syrie (Hasaka et Der Zor), et c’est exactement ce que veulent les puissances qui soutiennent l’opposition « modérée » (sic), afin d’isoler le régime syrien, qui est considéré comme stratégique pour stopper l’expansion des « Routes de la soie » dans cette région carrefour entre l’Orient – l’Occident – l’Afrique. Car ce n’est plus le pétrole la ressource stratégique de cette région, mais sa position stratégique au carrefour de très grands marchés commerciaux convoités. (5) Les faits sur le terrain, après le dernier accord majeur négocié par la Russie entre les Turcs et les Kurdes syriens, montrent clairement que le rétablissement de l’intégrité territoriale de la Syrie est en bonne voie. Il n’y aura pas de balkanisation de la Syrie malgré sa destruction. La dernière poche qui reste à délivrer des djihadistes est Idlib. Qui sait ce qu’il adviendra par la suite de la base militaire américano-israélienne au Levant. (6)

Le film « Il est mort comme un chien » enterre littéralement – du moins pour l’instant – une histoire gênante : le Pentagone déploie des forces pour occuper les champs pétroliers syriens. C’est tout aussi illégal, selon le droit international, que la présence de troupes américaines en Syrie, qui n’ont jamais été invitées par le gouvernement. Ceci constitue un dernier chantage à l’endroit des forces de la résistance afin qu’elles ne cherchent pas à savoir quels cadavres dorment sous les linteaux effondrés à Idlib.

L’assassinat extrajudiciaire (ou l’exfiltration en catimini) du chef recruteur des mercenaires de Daech constitue l’acceptation par l’Amérique et ses sous-fifres de leur défaite sur le front du Proche-Orient. Nous pouvons envisager qu’en même temps que les troupes américaines se retireront du terrain, peu à peu le venin ethnique, religieux, sectaire, communautariste qu’ils ont distillé en grande quantité dans cette contrée continuera d’empoissonner ce sous-continent qui aurait mérité la tranquillité.

 

NOTES

  1. https://www.mondialisation.ca/fin-du-calife-il-est-mort-comme-un-chien/5638332
  2. https://www.presstv.com/DetailFr/2019/10/27/609675/Syrie-Idlib-Al-Baghdadi-Daech-Al-Qada
  3. https://www.presstv.com/DetailFr/2019/10/27/609727/AlBaghdadi-abattu-Moscou-souleve-un-doute
  4. https://www.mondialisation.ca/fin-du-calife-il-est-mort-comme-un-chien/5638332 
  5. https://www.presstv.com/DetailFr/2019/10/27/609675/Syrie-Idlib-Al-Baghdadi-Daech-Al-Qada
  6. Robert Bibeau Sur PressTV, Iran. http://www.les7duquebec.com/7-de-garde-2/baghdadi-mort-le-decodage/

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er novembre 09:50

    « C’est tout aussi illégal, selon le droit international, que la présence de troupes américaines en Syrie  »

    le « droit international » n’existe pas.

    il n’existe pas de constitution mondiale sur laquelle se fonderaient des lois mondiales, mais seulement des traités et des conventions bi ou multilatérales qui peuvent être reniées à tout moment par l’état le plus puissant qui impose des représailles baptisées « sanctions » aux états qui refusent de se laisser coloniser.

    le « droit international », c’est la PAX ROMANA moderne, ce que l’epire décide ou non de faire subir aux provinces pour conforte les positions des patriciens

    pour ce qui est de ’la base américaine du levant", c’est un gros morceau ; peut-être évoluera-t-elle comme Monaco en gardant ses billes, ou Formose-Taiwan et en les faisant proliférer, ou comme Cuba en devant faire face à une hostilité permanente ? à terme les enclaves finissent pas être digérées


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er novembre 10:28

      @Séraphin Lampion

      le « droit international », ça sonne comme « communauté international » !
      ça fait référence au « camp du bien », la « civilisation » qui s’opposerait aux « sauvages »... sans foi ni loi, évidemment
      en résumé, effectivement, comme le sous-entend le titre de l’article faisant référence à Hollywwod, un scénario mixé de peplums, de westerns et d’apocalypse destiné à un public plus enclin à se livrer au culte des héros qu’à une analyse critique de la réalité pour prendre en main son destin plutôt que de s’en remettre aux producteurs qui financent la réalisation de ces grands navets à succès


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er novembre 20:52

      @Séraphin Lampion
      La Charte des Nations Unies précise bien qu’en cas de conflit, il doit y avoir d’abord des négociations, et qu’il est interdit d’envahir un pays qui n’a déclaré la guerre à personne.

      Mais les USA et quelques autres se fichent bien du respect de la Charte.

      D’autant que de nombreux pays, étranglés par la dette, sont priés de voter comme on leur dit à l’ ONU. Cf Confessions d’un assassin financier", que tout citoyen devrait lire pour comprendre les méthodes de grand banditisme utilisées par les USA.


    • Robert Bibeau Robert Bibeau 1er novembre 22:52

      @Séraphin Lampion

      Merci de ces précisions == entièrement d’accord 

      Robert Bibeau 


    • Albar Albar 1er novembre 10:40

      On ne laisse aucune trace de ces ’’Terroristes’’ que les services occidentaux (US, anglais, français, Mossad...) et certains pays du golfe (Arabie saoudite, Qatar, Emirats arabes unis) ont sevré, entraîné et armé pour tuer le plus grand nombre de musulmans possible.

      Pour ce qui est des quelques actes terroristes en occident, l’objectif est de stigmatiser les musulmans, mais surtout l’ISLAM (l’attentat du 9/11 aux states est édifient : https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/quiz-du-09-11-82918). 


      • Pascal L 1er novembre 18:45

        @Albar
        L’islam est dīn, dunyâ, daoula : croyance, société et Etat. L’aspect croyance religieuse ne pose de problèmes à pas grand monde et peut être respecté. Les aspects sociaux et politiques, eux sont un problème pour toutes les démocraties occidentales. Non pas parce qu’e l’islam détient un vérité qui dérange, mais parce que ces aspects s’opposent à ce qui a été construit parfois difficilement sur plusieurs siècles et qui constitue la base du consensus social des pays occidentaux. A ce titre, l’islam est une idéologie politique au même titre que le marxisme, l’écologisme ou d’autres idéologies et peut donc faire l’objet d’une approche critique. Bien que beaucoup de Musulmans ne veulent finalement pas entendre parler de ces aspects et les nient globalement, ces faits sont inscrits dans le Coran. Bien entendu, la critique de l’islam que nous pouvons faire à partir du texte ne s’adresse pas aux personnes. Le voile, qui d’ailleurs ne couvre pas les cheveux dans le Coran est typiquement du domaine social et cela est explicité ainsi dans ce livre. En avoir fait un principe divin ne peut avoir qu’une explication politique donc pensé par des hommes et personne ne peut prouver que cela a été imposé par Dieu lui-même. Allah ne parle pas aux hommes et les Musulmans doivent faire uniquement confiance à la longue chaîne de transmetteurs. Personnellement, je serai un peu plus méfiant vis-à-vis de personnes qui se sont joyeusement égorgés entre eux. 
        Tous les Musulmans que je rencontre m’affirme suivre le véritable islam, mais quand je creuse un peu, il y a autant de variantes que de personnes rencontrées. Une vérité qui existe en plus d’un milliard de versions différentes ne peut être La Vérité qui devrait logiquement être unique !
        Les occidentaux ne sont pas les seuls à se méfier de l’islam. Vous devriez regardez du côté des personnes qui apostasient. Un imam se plaignait récemment sur Al-Jazira du nombre d’apostasies qu’il estimait à 16000 par jour. Il doit bien y avoir une raison. Peut-être que les réponses à leurs questions impertinentes, facilement accessibles sur Internet, y sont pour quelque chose. Les Musulmans sont peut-être soumis, mais ils réfléchissent comme les autres dès qu’ils ont accès à l’information.


      • exol 1er novembre 12:33

        Article niaiseux comme on dit par chez toi et de surcroit partisan . En gros tout ce que dit les USA est faux , et tout ce que disent les russes et la Syrie est vrai , un peu réducteur comme analyse. Le plus hilarant c’est que tu avoues toi même que la Syrie est un carrefour des nouvelles routes de la soie favorable à la Chine , et pourquoi les USA ne chercheraient pas à tirer profit ou à nuire à ce projet. La géostratégie est valable dans les deux sens à savoir que chacun essaie de tirer profit de la situation. Les Russes pas plus que les Chinois sont des anges de justice. Il n’ y a qu’un endoctriné comme toi pour croire que tout est noir ou blanc , ou alors tu es profondément malhonnête pour satisfaire à ton idéologie.


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er novembre 12:36

          @exol

          toi, t’es pas partisan, Toto ?


        • keiser keiser 1er novembre 13:24

          @exol

          « Article niaiseux comme on dit »

          Surtout qu’en matière de niaiseries.
          On peut dire que tu es un expert.
          En cela, je crois que tout le monde sera d’accord.
          Heureusement que le ridicule ne tue pas.


        • exol 1er novembre 17:41

          @Séraphin Lampion
          Si mais je fais pas d’articles niaiseux !!!!


        • exol 1er novembre 17:43

          @keiser
          Non mais tu plaisantes , t’es le champion du ridicule sur ce site , on dit plus con , mais keiser ici.


        • keiser keiser 1er novembre 20:38

          @exol

          Quand tu comprendras que l’on est toujours le keiser d’un autre.
          Alors tu auras tout compris.
          Et peut être que sur Agoravox, tu seras un homme mon fils.
          Tu es tellement con que dans ton transfert ....
          Tu me fais honneur.
          En effet ...
          Ce n’est pas demain que l’on te citera par ton pseudo pour quoi que ce soit.
          Mort de rire smiley


        • keiser keiser 2 novembre 12:22

          @exol

          Tu ne fais d’article du tout.
          Tu es trop stupide pour cela.


        • keiser keiser 2 novembre 22:26

          @exol

          Tu peux pas test.
           smiley


        • keiser keiser 2 novembre 23:23

          @exol

          Tu connaîtras des chagrins sans raison,
          Tu croiseras aussi la trahison,
          Tu entendras leur parole à foison,
          Et parfois même jusqu’à la déraison,
          Et tu verras la bassesse, l’impudeur,
          Tu connaîtras aussi l’agression,
          Et tu verras des micros tendus
          Vers des femmes et des enfants nus,
          Puisses-tu vivre, continuer,
          Puisses-tu aimer, continuer,
          Puisses-tu puiser, un peu d’eau,
          Dans le puit, de tes nuits
          Puisses-tu sourire, et même rire
          Quand le pire est à venir,
          Puisses-tu aimer, sans sourciller,
          Simplement continuer,
          Tu connaîtras les chagrins à foison,
          Et les douleurs que tout le monde partage,
          Tu entendras des demandes et des pleurs,
          Et parfois ça frisera la déraison,
          Et tu verras tous ces mondes inconnus,
          Que tu sauras sûr d’avoir déjà vu,
          Tu gouteras les fruits de la passion,
          Et le goût amer de la désillusion,
          Puisses-tu vivre,
          Puisses-tu aimer,
          Puisses-tu vivre,
          Continuer
          Puisses tu puiser,
          Dans le puits,
          De tes nuits,
          Et rêver,
          Puisses-tu vivre, continuer,
          Sans sourciller et aimer,
          Qui tu es
          Qui tu es
          Qui tu es
          Qui tu es
          Puisses-tu aimer,
          Qui tu es

          https://www.youtube.com/watch?v=QC9-m-FCS9o&list=PLMqSO_qRnMatZpDAZOTiUUXvFx1qgr_jr

        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er novembre 12:35

          La corée du sud et le Sud- Vietnam ont connu des sorts différents après le retrait de Américains pour deux raisons :

          • Le rapport de forces était différent (le Corée n’avait pas de « Viet-Cong »
          • Les intérêts géostratégiques étaient différents (économiquement les Etats-Unis avaient besoin de la Chine en 1975 alors qu’ils entendaient la contenir en 1956).

          Le sort des protectorats américains est directement lié aux intérêts conjoncturels des Etats-Unis et de leur politique du moment, et pas du tout avec l’intérêt des peuples vivant dans ces protectorats.

          Pour le moyen-orient, on ne saura le fin mot de l’histoire qu’une fois que les jeux seront faits. Les historiens ne sont pas des astrologues : ils ne devinent pas l’avenir. Ils sont plutôt semblables aux météorologues qui considèrent que les mêmes causes produisent souvent les mêmes effets et peuvent donc élaborer des prévisions… qui se réalisent ou pas.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er novembre 20:59

            @Séraphin Lampion
            Pour le moyen-orient, on ne saura le fin mot de l’histoire


            On sait qu’il s’agissait d’un projet de redécoupage israélien / américain.
            En octobre 2013, le New York Times a publié la nouvelle carte du Moyen Orient.

            Il y avait aussi le refus d’Assad de laisser passer un gazoduc qatari vers la méditerranée et les clients européens. Ou du moins, c’est ce qui a servi de prétexte.


          • Albar Albar 2 novembre 08:21

            @Fifi Brind_acier
            Bonjour mon amie Fifi,
            Tu as tout compris, ce que beaucoup feignent de ne pas comprendre, l’occident avec son cheval de Troie (israel) mène une énième croisade déguisée en terre d’islam, l’objectif étant de détruire l’Islam, mais meme tous réunis ils (les occidentaux) ne le pourront pas.
            Dans le coran, Dieu dit :
            Dans la sourate Al-Hijr 15 -verset 9
            15.9. Certainement que c’est Nous qui avons fait descendre le Rappel ,Zikr (le Coran), et sûrement c’est Nous qui en sommes gardien.


            Dans la sourate As-saf (le rang) 61-verset 8 

            61.8. Ils veulent éteindre de leurs bouches la lumière d’Allah, alors qu’Allah parachèvera Sa lumière en dépit de l’aversion des mécréants.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 novembre 13:17

            @Albar
            Non, je ne crois pas que le but de l’OTAN soit de détruire l’islam.
            Ne devenez pas paranoïaque comme le FN, qui voit des terroristes partout !
            Et Israël ne se porte pas si bien que ça !

            Bien sûr que les divisions dans l’ islam sont une faille, mais en Amérique latine, on ne compte plus les coups d’états fomentés par les USA, et ce ne sont pas des pays musulmans !

            Les USA sont en guerre chez les autres depuis 1846, partout dans le monde où ils défendent leurs intérêts, nombreux et variés : conquérir des marchés, mettre la main sur les ressources naturelles, disposer de zones stratégiques, détruire les gouvernements réticents, intervenir dans les élections etc

            Le fait que la plupart des pays européens soient dans l’ OTAN, démultiplie les guerres que je qualifierais de « coloniales ». Déjà que la France a laissé des mauvais souvenirs dans tout son empire colonial, et en particulier, en Afrique, il n’était pas utile d’en rajouter !


          • Albar Albar 2 novembre 16:29

            @Fifi Brind_acier
            Je me trompe peut être,
            Dans une vidéo non datée du Christian Reporter News tournée à San Antonio, Texas dans ce qui semble être une église, l’officier élimine toute distinction entre l’islam et ses variantes extrémistes notoires. «  Je ne vois pas l’islam comme une religion, explique-t-il sous un tonnerre d’applaudissements. Je le vois comme une idéologie politique. D’une certaine façon, il se camoufle sous le couvert de la religion, surtout en Occident, surtout aux États-Unis, parce qu’il peut se cacher derrière et utiliser ce que nous appelons la liberté de religion.  » En février 2015, il retweete une vidéo YouTube contestant l’idée même de l’islamophobie avec ce commentaire favorable : «  La peur de l’islam est RATIONNELLE. Faites suivre s’il vous plaît, la vérité n’a pas peur des questions…  »


          • Albar Albar 2 novembre 16:32

            J’ajoute,
            En août 2016, il déclare à Dana Priest du Washington Post : «  Il ne s’agit pas d’une lutte de contre-insurrection contre des extrémistes violents, il s’agit de combattre une idéologie qui se répand dans le monde islamique comme un cancer métastasé...  »


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 novembre 21:05

            @Albar
            Le leitmotiv qui est servi aux américains, c’est la sécurité du pays. Les lois liberticides du Patriot Act, c’est pour le bien des américains et pour leur sécurité ! Alors qu’ils sont protégés par deux océans, et que ni le Canada, ni le Mexique ne songent à leur déclarer la guerre. Rien ne justifie le budget pharaonique du Pentagone.

            Alors, pour justifier les guerres auprès des opinions publiques, ils se sont servi d’une thèse :« Le choc des civilisations » d’Huntington, selon laquelle toutes les civilisations du monde voudraient la fin des pays occidentaux et en particulier des USA...

            Tout le monde leur en veut : l’islam bien sûr (comprenons : le pétrole), les chrétiens orthodoxes (comprenons : la Russie), les Africains ( ressources naturelles), les Américains sud (leur arrière cour), les Hindous, les Chinois( et leurs industries), les Bouddhistes, bref, le monde entier leur en veut. Pour la sécurité des américains, il est donc logique de les attaquer !


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 novembre 21:10

            @Albar
            une idéologie qui se répand dans le monde islamique comme un cancer métastasé... »

            Il a raison, ce qu’il oublie de dire, c’est que le wahhabisme fabrique des barjots, et que les pays occidentaux ont demandé aux Saoudiens de répandre cette merde dans tous les pays musulmans !

            Maintenant, le problème, c’est de faire rentrer le diable dans sa boîte.


          • Cadoudal Cadoudal 2 novembre 21:15

            @Fifi Brind_acier
            dans tous les pays musulmans !

            La France est un pays musulman ?

            Merci de confirmer...lol...


          • Cadoudal Cadoudal 2 novembre 21:21

            @Fifi Brind_acier
            Alors, pour justifier les guerres auprès des opinions publiques, ils se sont servi d’une thèse :« Le choc des civilisations » d’Huntington, selon laquelle toutes les civilisations du monde voudraient la fin des pays occidentaux et en particulier des USA...

            Quand Fukuyama, le prophète des bisounours nous dit lui même qu’il s’était trompé et qu’Huntington avait raison :

            La fin de l’histoire et le dernier homme (Flammarion, 1992). Désormais professeur en sciences politiques à l’université Stanford, en Californie, il nuance son analyse.

            https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/francis-fukuyama-le-meilleur-carburant-du-populisme-c-est-le-dedain-des-elites_2105254.html#xtor=AL-447

            Pas de quoi émouvoir une fanatique comme Fifi...lol...


          • Albar Albar 3 novembre 09:16

            @Fifi Brind_acier
            Bonjour Fifi, tu as dit diable ! Voilà ce qu’a dit le prophète de l’islam :

            Le prophète Mohammed (Qssl) a dit :
            « Ô Allah accorde Tes bénédictions sur notre Châm (actuellement la Syrie ),
            Ô Allah accorde Tes bénédictions sur notre Yémen ». (Ces deux pays ne peuvent pas tomber car ils ont la bénédiction du prophète (Qssl)).
            Ces compagnons lui dirent : « Ô Messager d’Allah et sur notre Nejd (actuellement l’Arabie saoudite) ! »
            Et au Prophète de rétorquer :
            « Il s’y (dans le Nejd) produira un tremblement de terre, des épreuves et des tourments et de là apparaîtra la corne du chaytan (Satan) ».


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 novembre 10:30

            @Albar
            Le Yémen et la Syrie. Ces deux pays ne peuvent pas tomber car ils ont la bénédiction du prophète (Qssl)).


            Je suis athée pur jus, je soutiens la liberté de conscience, mais plutôt que sur le prophète, je crois que la Syrie et le Yémen peuvent surtout compter sur leurs propres forces et celles de la Russie !

            Dans tous les textes religieux on trouve de prophéties.
            Elles ne sont pas forcément bonnes conseillères... !


          • Tom France Tom France 1er novembre 14:50

            J’ai toujours des doutes pour ce qui est de la photo avec l’agent du sionisme international qu’était mccain car le type ressemble à baghdadi mais en bien plus jeune.

            Ce qui n’empêche qu’effectivement, ce baghdadi n’est rien de plus qu’un pion mis en place pour « jouer » en donnant un visage au mal, entre autre la créature israélo-otano-us qui devant servir au redécoupage des frontières du PO/MO via l’éclatement de ces pays (plan oded yinon puis grand moyen orient élargi de ralph peters)


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er novembre 15:46

              @Tom France

              ce ne sont pas non plus les sosies plus ou moins fidèles de Ben Laden qui ont manqué pour illustrer les magazines de l’époque, avant qu’Obama organise une mise en scène comportant de nombreux point communs avec cette nouvelle version, dont la fable de l’engloutissement dans les flots, de l’Océan Indien pour l’un, de la Méditerranéen pour l’autre, selon une vieille tradition de la marine américaine qui jette par-dessus bord tout ce qui est compromettant ou interdit d’importation, comme les frmages qui puent.


            • Désintox Désintox 1er novembre 19:53

              Ce n’est pas un « chien » qui a été tué, mais un homme.

              Un criminel n’en reste pas moins un homme.

              Un chef d’état qui emploie le mot « chien » pour parler d’un homme couvre son pays de honte.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er novembre 21:06

                @Désintox
                Je suis d’accord avec vous, la vulgarité de Trump m’a beaucoup choquée.
                Mais je suppose que cela fait partie du folklore américain lors des campagnes électorales ? Parce qu’en fait, son discours était à usage interne pour l’opinion publique US, et ses électeurs.

                Mais avec Clinton parlant des « déplorables », Hollande et « les sans dents » et Macron avec « ceux qui ne sont rien », ce n’est guère mieux !


              • mmbbb 2 novembre 09:42

                @Désintox ’ Un criminel n’en reste pas moins un homme. «  C ’est vrai et tu l a dit bouffi . Ce ni un chien un un dromadaire, c est une évidence biologique J habite une commune ou J Moulin fut arrête et ou M V BASH fut fusillé par Touvier . Klaus Barbie aurait dû avoir une statue place Bellecour par sa simple qualité d homme !

                Desintox , tu portes mal ton pseudo , c est plutot l Intox de niaiserie .

                Quand Chévenement employa le mot » sauvageon " pour designer ces jeunes gens en manque d’activite et d expression corporelle , il reçu une volée de bois de la part d intellos de mes deux, ratiocinant sur la sémantique 

                Sacre rigolo ! intello a l esprit de guimauve . 

                Trump n a pas de langue de bois , cela derange les lntellos de merde de ce pays 

                 


              • Désintox Désintox 4 novembre 18:46

                @mmbbb
                « cela derange les lntellos de merde de ce pays »

                Je dois reconnaître que vous n’êtes pas un intellectuel.
                Par contre, le deuxième mot vous va assez bien.


              •  Adibou Adibou 1er novembre 21:44

                Papier qui exhale des relents de complotisme et d’antiaméricanisme primaire.

                De l’import canadien bas de gamme mais militant.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 novembre 08:00

                  @Adibou
                  Que voulez-vous, les faits sont là, ce sont bien les USA qui sont en guerre chez les autres depuis 1846 !


                • eric 2 novembre 09:51

                  @Fifi Brind_acier

                  Dans la mesure du possible, les pays qui sont en guerre, s’efforce de la faire chez les autres. C’est sans doute pour cela que c’est plutot un truc de pays riches. Et plus c’est loin, plus cela coute. Les pauvres font plutot les guerres chez eux et entre eux. Une version encore plus èconomique, c’est quand des riches payent des pauvres pour se battre à leur place. Quand Fabius et Obama ont financè Al Quaida sous le nom d’al nostra, Assad a donnè des libertés et des armes.....aux Ypg...Il a notamment libéré les pridonniers Kurdes considéré comme terroristes en Syrie. Rejoint par ceux considérés comme terroristes en turquie, plus entrainés et endurcie que les milices purement arabes sunnites plus ou moins fondamentalistes, ils les ont calmé. Ceux ci ont cherché d’autres sponsors. Par exemple Turques. Les americains, et j’imagines d’autres ont pris le relai pour payer les soldes, à condition de donner de ces milices un visage humain.....et de garder les puits, les réfugiés et prisonniers ( encore qu’ils devaient veiiler eux meme pour les plus graves, surtout les étrangers, compte tenu de la corruption liéé à ces situation. Et du fait que les autres sont des voisins) Les ypg sont des kurdes donc un peu perses, minoritaires meme si largement sunnites On pourrait envisager qu’il se fasse payer par la Syrie ou l’Iran. Plutot la Syrie car les Barzani ne seraient pas content. Le budget syrien sufgira t il ou faudra t il continuer à laisser les kurdes se payer sur la Région ? Comme ils doivent faire quoi, un tiers de la population du soit disant Rojava, que les réfugiés sunnites reviennent chez eux, fous furieux, dans les wagons des turques.....bref, seul Assad doit être capable de rétablir l’ordre. Mais ne serait il pas opportun de les laisser s’affaiblir entre eux avant ? Espérons que les russes ne laisseront pas faire pour éviter les bavures. C’est pas gagnés.

                  Une remarque sous le colonialisme impérialiste, ces gens, bien malgré eux, vivaient en paix


                • mmbbb 2 novembre 09:53

                  @Fifi Brind_acier Wilson ne voulait pars intervenir durant la premiere guerre.

                  Les Europeens n ont pas ete fichu d arrêter la guere de Yougo

                  Ce n est pas toi ni BHL , en mocassins qui allaient impressionner les snippers a Sarajevo !

                  Il est vrai qu il est aise de décrier les amerloques mais n oublions pas que ce sont nos cousins ; Ce pays recu des vagues successives de migrants europeens notamment Italiens et Allemands qui ne trouvaient plus de debouches en Europe .

                  Quant aux francais nous avons jamais foutu le bouzin dans le monde .

                  Nous n avons jamais ete arrogant !

                  Nous sommes des anges 


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 novembre 13:21

                  @mmbbb
                  Quant aux francais nous avons jamais foutu le bouzin dans le monde .


                  C’est du 1er degré, ou du second degré ?


                • mmbbb 2 novembre 13:43

                  @Fifi Brind_acier les deux mon capitaine 


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 2 novembre 14:44

                  Je trouve ça drôle :

                  les anti impérialistes, tiers mondistes, passent leur temps à expliquer que le moyen orient et ses millions d’habitants sont en quelque sorte des idiots manipulés par Washington, Paris, Londres, ou Moscou.

                  En somme les anti colonialistes nous disent que leurs protégés sont des irresponsables, qui n’ont pas de vie propre, pas de dynamique propre.

                  Comme autrefois, il y avait les races supérieures et les races inférieures, les peuples évolués et les sauvages, sauf que le jugement de valeur est inversé ;


                  • Robert Bibeau Robert Bibeau 2 novembre 16:07

                    @Olivier Perriet

                    1. Si les anti-impérialistes FONT ce que vous dites  ils ont tort ils se fourvoient et ne doivent pas méprisés les prolétaires de ces régions du monde.

                    2) Pour ma part je me qualifie de prolétaire révolutionnaire internationaliste et NON NON les prolétaires du Moyen-Orient ne sont pas des idiots utiles irresponsables 

                    3) Ce qu’il faut bien comprendre c’est que sous le mode de production capitaliste qui sévit PARTOUT SUR TERRE Y COMPRIS AU MOYEN-ORIENT = le prolétariat n’a presque pas de pouvoir de puissance  il n’est qu’une marchandise monnayée sur le marché du travail dominée aliénée, endoctrinée exploitée.

                    4) Il faudra que ce mode de production périclite et s’effondre par lui-même pour que la classe dominante perde ses moyens de domination aliénation et qu’en retour le travail le salariat puisse relever la tête et renverser ce mode de production par la RÉVOLUTON 

                    5) Nous n’y sommes pas encore mais chaque jour nous nous en approchons et les conditions du DOUBLE POUVOIR APPROCHE le prolétariat saura-t-il s’en saisir ? C’est ce que l’avenir nous dira 

                    D’ici là vous continuerez à être embrouillé dans vos pensées patientez svp 

                    Vive le prolétariat du Moyen-Orient 

                    UN TEXTE DE RÉFLEXION DE L’OUVRIER : http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs/fin-du-monde-la-revolution-qui-est-necessaire/


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 novembre 21:37

                    @Olivier Perriet
                    les anti impérialistes, tiers mondistes, passent leur temps à expliquer que le moyen orient et ses millions d’habitants sont en quelque sorte des idiots manipulés par Washington, Paris, Londres, ou Moscou.

                    L’armée américaine est arrivée en Normandie en 1944, elle a essaimé un peu partout en Europe. Elle colle ses missiles aux frontières de la Russie, soit disant pour nous défendre des méchants russes et de Poutine qui mange des enfants au petit déjeuner !

                    Ce sont nos alliés, ou plutôt, nous sommes leurs vassaux, donc c’est normal qu’ils aient des bases militaires tout autour de la Russie ? Rien ne vous étonne ?
                    Que diraient les américains si les russes avaient des bases militaires tout le long des frontières mexicaines et canadiennes ?
                    Ils feraient des cacas nerveux tous les matins !

                    Quant au Moyen Orient, soit ce sont pays vassaux comme les Monarchies du Golfe, soit ce sont des pays à détruire parce ce qu’ils s’opposent.
                    Ils ont le choix entre la peste et le choléra.


                  • L'Astronome L’Astronome 3 novembre 22:07

                     

                    « Il est mort comme un chien »

                     

                    Vaut-il mieux mourir comme un chien (al-Baghdadi), ou vivre comme un porc (Trump) ? That is the question.

                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès