• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un Français parle aux Français

Un Français parle aux Français

Préambule :

Que les choses soient très claires, quand je parle Indigné je parle du Peuple avec un grand P de droite, de gauche, d'en haut, d'en bas, mécontent depuis des lustres de la gestion et de la corruption de nos politiques et qui constatent que depuis plus de 40 ans on nous prend pour des demeurés.

Je ne suis ni de gauche encore moins de droite évitant le centre et refoule les extrêmes bien évidemment.

Je suis un simple citoyen avec tous ses défauts mais un citoyen qui a le droit à la parole et qui la prend.

Je suis atterré de voir et de lire toute cette propagande pour les partis, souvent déguisée en Ange disciple d'un Dieu ancien qui aurait fait une cure de jouvence lui révélant d'un coup de baguette magique toutes les solutions pour nous sortir de la crise, donner du travail à tous, rendre la démocratie démocrate, faire voeux de sagesse et de partage en réduisant un peu son salaire et ses avantages, porter dans chaque foyer la hotte du bonheur pleine de cadeaux aux éclats plus que douteux.

Je veux bien croire que Noël approche, mais soyons ou devenons sérieux. Ces vieux rapaces de la politiques qui vous le savez connaissent et savent tout...nous porterons dans nos petits souliers comme chaque année un seul cadeau certes le papier et le ruban seront de couleur différente...

Mensonge encore mensonge au goût sucré même trop sucré, dans un seul but vous attirer un jour de 2012 à voter pour eux afin qu'ils conservent le pouvoir et l'argent pour encore et toujours vous détruire à petit feu.

Il n'y a pas de solution miracle. Le changement ne viendra que par un travail de fond écrit par le Peuple avec un grand P. Il faut écrire aujourd'hui notre demain et ne plus perdre de temps, il nous teste 4 mois pour proposer autre chose.

Comment peut-on ne pas comprendre que les millions d'insatisfaits représentent une force considérable qui peut si elle se structure un minimum à elle seule tout bousculer dans la dignité et sans violence ?

Allons Peuple de France debout, laissez vos égos de côté, conservez vos particularités MAIS Bon Dieu parlez CHANGEMENT d'une seule voix, indignez-vous dans le sens noble du mot.

http://www.indigne-je-propose.org/


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Jean-paul 17 décembre 2011 10:49

    Millions d’insatisfaits = 300 indignes manifestant a Paris


    • Richard Schneider Richard Schneider 17 décembre 2011 16:35

      Tout le monde est insatisfait et comme vous l’écrivez : 300 indignés manifestent à Paris - j’ajouterai 70 à Strasbourg.


    • le cathare 17 décembre 2011 15:29

      Vous les avez tous essayé , de la fausse droite , du centre ,de la gauche a l extrême gauche en passant par les verts ,soit a l Élysée comme président ou Ministres , ou comme élus des deux assemblée .Ils vous ont tous mentis et trahis , et sont prêt a recommencer pour garder leurs places de privilégiés .Ils sont prêt a vous sacrifier vous et vos enfants pour sauver leur MAUDIT EURO . Ils ont mené la FRANCE au bord de la ruine et persistent dans leur erreurs pour ne pas perdre la face. ils ont construit une EUROPE ANTIDÉMOCRATIQUE ,premier pas vers la dictature Mondiale . Un seul parti vous avait annoncé cette funeste destinée ,vous ne l avez pas encore essayé , votez Marine


      • miha 17 décembre 2011 16:56

        100 % d’accord avec vous, Catart.

        Voyez comme nous sommes sur la même longueur d’onde :

        http://clampins.superno.com/2011/11/la-banderole-aux-huit-phrases/

         

        et voyez aussi, le début de solution que nous proposons :

        http://lesindignes57.over-blog.com/article-referendum-populaire-indignes-de-metz-88092293.html

         

        et voyez que notre initiative va être suivie ailleurs :

        http://paris.reelledemocratie.com/node/850


        • Claudec Claudec 17 décembre 2011 17:19

          Tout peuple, fut-il français, a les dirigeants qu’il mérite. Et la classe politique d’une nation est le reflet de ses électeurs. 


          • Alpaco 17 décembre 2011 18:26

            Claudec,
            tu veux dire que le peuple vote en connaissance de cause, qu’il a une parfaite analyse de la politique et de l’économie ?


          • Alpaco 17 décembre 2011 18:11

            Le problème, c’est que l’on a pas trop le choix.
            Et surtout il y a deux camps, pour faire simple :
            - ceux qui ne se posent pas de questions, pour plein de raisons, revenus suffisants, intoxication médiatique, conformisme politique, peur du changement, etc.
            - ceux qui se posent des questions, pour plein de raisons, revenus captés par une minorité, mensonges médiatique, absurdité du système politique et trahison des nombreux élus, nécessité de changement, etc.
             
            Tant que la première catégorie est majoritaire, rien ne bouge.
            Sans une vision avec le recul de la société mondiale, au niveaux économiques, politiques, géopolitiques, il n’est pas possible d’avoir une vision critique et objective du système.

            Le scénario à venir :

            Quel que soit le gagnant de la prochaine présidentielle, et suite à la manipulation médiatique et l’esprit conformiste qui lui élira la majorité à l’assemblée, afin d’unir le législatif et l’exécutif (dans un esprit anticonstitutionnel) :

            - Rien ne va changer sur la politique de fond.
            Et là plusieurs options :
            - l’économie part complètement en vrille, comme en grèce, émeutes, grèves générales.
            - l’économie ne part pas trop en vrille, et on fait accepter la pauvreté et la misère (croissance négative, une montée qui descend).
            - l’économie redémarre, car enfin nous avons trouvé les solutions.

            Je prédis la solution deux. Avec option un.


            • Jean-paul 17 décembre 2011 18:12

              Le peuple espagnol avec ses milliers d’indignados a vote a droite .


              • Catart Catart 19 décembre 2011 21:17

                Bonsoir JP

                Votre réponse est un peu courte pour quelqu’un qui comme moi habite l’Espagne et fait partie plein pot du mouvement.
                Je vais donc complèter sans chercher à vous convaicre par respect de liberté.
                1/ si la droite est passée en ras de marée en Espagne c’est que le PS a été plus que catastrophique je dirais pire que la droite...pour les espagnols
                2/ 4,5 millions de voix en moins pour le PS du jamais vu...Mais le PP ne récupère que 500 000 voix de plus... ???
                3/ où est passé le reste... ???
                4/ A la « demande » des indignés 27 députés élus dans les petits partis
                5/ Vote banc 9% du jamais vu aussi (ici comptabilisé)
                6/ les indignés avaient demandé soit de voter blanc soit de voter pour les petits

                Je vous signale que le mouvement est né le 15 Mai 2011 on ne peut pas nous demander déjà d’être aux manettes...mais suivez de plus près le temps va faire le reste... car ce matin le nouveau président a............annoncé.......quoi ???. des restrictions et un bon serrage de ceinture.... comme pour la France ou plus exactement à l’inverse, ceux qui pensaient qu’en passant à droite le miracle aurait lieu se sont trompé... et pourtant on leurs a dit...

                Ce qui fait que les rangs des indignés grandissent....et oui il ne faut pas avoir fait Science Po

                Pour le changement 1 seule méthode

                http://www.indigne-je-propose.fr/


              • democradirect democradirect 18 décembre 2011 01:25

                Pour parler « changement d’une seule voix », il faut se mettre d’accord sur un dénominateur commun suffisant pour ouvrir la porte vers une véritable démocratie.

                D’accord avec Miha que le point crucial c’est que le peuple rédige la Constitution. La plus modeste réforme qui permettrait d’atteindre ce but, serait l’introduction d’un véritable droit d’initiative populaire qui permettrait au peuple de modifier la Constitution. Ensuite chaque courant démocrate pourra utiliser cet outil pour proposer des réformes visant à faire avancer la démocratie dans le sens qu’il préconise.

                Comment faire ce premier pas ? Il faut faire feu de tous bois. Il faut notamment tenter de tirer le maximum des élections de 2012. Voir la lettre ouverte aux démocrates influents.

                 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès