• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un futur plein de défis pour l’Algérie

Un futur plein de défis pour l’Algérie

JPEG

Après des semaines de manifestations contre le président Abdelaziz Bouteflika, de nouvelles réalités se dessinent sur la scène algérienne, à commencer par la démission du président et les célébrations populaires du peuple algérien.

Beaucoup ont spéculé sur les scénarios de la prochaine phase et sur ce qui s’est passé ces deux dernières semaines dans les coulisses de la prise de décision algérienne. Mais maintenant, le point le plus important est que les prochaines étapes ne seront pas faciles dans le sillage de la situation post-2011 dans le monde arabe.

Tous ceux qui se soucient de l’Algérie et de son peuple souhaitent une transition pacifique et sans encombres. Dans cette transition, l’Etat algérien doit maintenir son équilibre, sa cohésion et sa grande influence stratégique sur la scène régionale et mondiale, tout en répondant aux aspirations de son peuple. La région ne peut tolérer aucun autre scénario.

Les médias évoquent plusieurs scénarios sur l’avenir de la situation en Algérie. Le peuple algérien reste toutefois la soupape de sécurité de ce grand pays arabe. Leur solidarité se dressait comme un mur infranchissable contre toute tentative de prendre le contrôle du pays ou de changer sa trajectoire, comme dans d’autres pays arabes.

Les Algériens, peuple et armée, sont bien conscients des leçons du passé récent. Ils sont également conscients que certains opportunistes veulent entrer en scène aujourd’hui. L’Algérie réussira, espère-t-on, à franchir cette étape sans aucun obstacle aux aspirations de son peuple.

Certains comparent la situation algérienne à celle d’autres pays, mais son histoire suggère qu’elle a suffisamment d’expérience pour tracer sa propre voie.

Il existe des différences sociales et politiques entre l’Algérie et tout autre pays arabe. Depuis le début de leur mouvement, les Algériens agissent sur une corde raide, en gardant à l’esprit les leçons de l’expérience sanglante de la violence et du terrorisme depuis le début des années 1990. Ils ont beaucoup de considération pour les leçons tirées de cette expérience. Ils veulent éviter d’autres dérapages. Les leçons apprises représentent un puissant bouclier qui protège le mouvement populaire et l’Etat algérien.

Ce qui s’est passé jusqu’à présent en Algérie est peut-être la partie la plus facile du voyage du peuple algérien vers la transition post-Bouteflika. Le plus délicat est d’atteindre les objectifs de ce mouvement pacifique et civilisé.

En tant que pays arabe majeur, l’Algérie est un facteur clé dans l’équation de la sécurité nationale arabe. Naturellement, tout le monde dans le monde arabe devrait s’inquiéter de ce qui s’y passe.

Le mouvement algérien est un mouvement populaire qui n’est pas dirigé par des figures de proue particulières. Le manque de leadership ouvre la porte à différentes voies, tantôt positives, tantôt négatives.

L’occasion se présente de donner naissance à un nouveau leadership historique pour diriger le processus d’édification de la Deuxième République. D’autre part, les forces politiques islamistes ont une chance de se hisser au premier plan, ce qui est un scénario peu probable, mais néanmoins sérieux. C’est évidemment au peuple algérien de décider. En tout cas, l’occasion est idéale d’établir un nouveau consensus national dans un pays qui craint de retomber dans le conflit. Seul le consensus peut empêcher la polarisation et la fragmentation politiques.

Ce qui s’est passé en Algérie offre également de nombreuses leçons aux pays arabes. Les aspirations de millions de jeunes Arabes ne peuvent être négligées. Le monde a changé. Bon nombre de politiques et de plans en place depuis deux décennies ne sont plus valides. La conscience collective des nations a connu un changement majeur. Désormais, beaucoup de jeunes veulent des emplois et une vie décents.


Moyenne des avis sur cet article :  1.2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • popov 15 avril 09:18

    L’Algérie un pays arabe ? Avec des amis comme les Arabes, elle n’a pas besoin d’ennemis.

    À mon humble avis, l’Algérie devrait redevenir un pays nord africain et oublier un peu tout ce qui lui a été imposé par les Bédouins.


    • MagicBuster 15 avril 12:08

      L’Algérie est beau pays d’Afrique, un contient plein avenir.


      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 15 avril 12:27

        Comme d’habitude, la malhonnêteté fait loi : Mon article qui explique tout https://www.facebook.com/notes/mohammed-madjour/la-transition-ou-le-retour-aux-si%C3%A8cles-obscurs/1208298259195585

        N’est pas publié mais voilà que le foisonnement du bla bla déborde sur les trottoirs !!! 


        • kader kader 15 avril 14:08

          @Mohammed MADJOUR
          j’ai ton article intéressant sur Fb que je boycott pourtant totalement.
          mais je me suis arreté de lire à :
          « Les idiots qui suivent la désinformation de la France ».
          Voila, merci d’etre moins agressif c’est désagréable. Il faut apprendre, sans ce monde à gérer les désaccords sans s’agresser ni s’insulter. Je ne dis pas cela que pour toi.

          Tu sais ce que je pense des idiots qui utilisent FB ? eh bien la réponse est dans la question.


        • L'apostilleur L’apostilleur 16 avril 09:23

          @Mohammed MADJOUR

          Votre article n’a pas été publié à tort, il recèle des affirmations qui auraient suscité de l’intérêt.

          Extrait. « ... C’est grâce à l’intelligence et aux enseignements de la religion musulmane que les occidentaux esclaves et serviteurs des rois ..ont pu se libérer et mener des révolutions... au nom de ce qu’ils appellent démocratie. Regardez cette France ridicule qui se pose à l’envers la ridicule question »l’islam est-il compatible avec la démocratie ?"

          L’exposé avait bien commencé ; « L’Afrique du Nord était depuis toujours un espace sous peuplé par des habitants errants ..qui n’avait jamais esquissé un royaume, un état, une nation pas même une organisation sociale.. »


        • kader kader 15 avril 14:02

          l’Algérie un pays arabe pfff

          en 1830 quand les francais sont arrivés en Algérie ils ont trouvé un pays Kabyle à 70% et arabisant à 30%

          ca a été la volonté politique de la France, par le rapport du Général Carette, d’arabiser le pays.

          Pour le reste personne ne sait rien de l’avenir de l’Algérie, je reste néanmoins très optimiste.


          • OMAR 15 avril 19:49

            Omar9
            .
            Encore une fois, @Kader, tu brilles par ton ... inculture.
            .
            Le mot « kabyle » est un néologisme français tiré du mot arabe « qabila » désignant une simplement et seulement une quelconque tribu.
            .
            Plus tard, la France coloniale dénomma la région du Djurdjura et ses alentours, la « Grande-Kabylie », par opposition à la « Petite Kabylie » qui englobait une partie de l’ouest constantinois.
            .
            Les habitants de l’Algérie précoloniale étaient, et sont toujours, amazighs, chaouis, soufis, mozabites, targuis, andalous, kourouglis, etc,. et algériens, avant tout..
            .
            Quant à ton cabaretier et marchand de journaux, Carette, il était aussi « Général » que toi caporal...
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Carette


          • kader kader 15 avril 20:28

            @OMAR
            cher omar la science du monde et de l’algerie

            je me demande comment il est possible d’etre aussi bete que toi.
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Ernest_Carette

            et un des livres qu’il a écrit sur l’Algérie en 1847 pour le ministère de la guerre.

            https://www.benifoughal.com/g%C3%A9n%C3%A9alogie/description-de-l-alg%C3%A9rie-carette/

            si tu es pas juste une grande gueule tu vas voir et tu reviens t’excuser.

            Et arrete d’aller à la mosqué on y apprend rien je te l’ai déja dit.


          • kader kader 15 avril 20:41

            @OMAR

            Auteur Antoine-Ernest-Hippolyte CARETTE
            Documents disponibles écrits par cet auteur     Affiner la recherche
            Algérie. / Claude-Antoine ROZET
            Exploration scientifique de l’Algérie. / Antoine-Ernest-Hippolyte CARETTE
            Exploration scientifique de l’Algérie pendant les années 1840, 1841 et 1842. / Antoine-Ernest-Hippolyte CARETTE
            Exploration scientifique de l’Algérie pendant les années 1840, 1841 et 1842. / Antoine-Ernest-Hippolyte CARETTE

          • kader kader 15 avril 21:03

            @kader
            cest pas kabyle qu’il faut dire c’est berbere.(tu as raison)
            et il a fini sa carrière général pour son travail fait pour la france.
            et je te rappelle que site une étude
            il ne s’agit en rien de mon opinion.
            Carette a demandé l’interdiction du nomadisme pour mieux controler l’algerie
            etc etc
            ce sont les études faites pour la france pour la gestion de leur empire colonial.
            si tu connais pas ces études tu me choques. dans tous les sites berbere ou kabyle il est cité.
            arrete de chercher avec google essai avec yahoo


          • bob de lyon 15 avril 15:04

            Eh bien, moi aussi !


            • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 15 avril 19:10

              L’Algérie sans Bouteflika est la même qu’avec Bouteflika. Les structures de l’Etat sont les mêmes, la situation économique est la même, celle du développement industriel aussi, les fonctionnaires, hauts et bas, sont les mêmes, et les corrompus également.

              Il faut donc beaucoup de naïveté pour pavoiser. Comme il en fallait pour croire aux « printemps arabes ». L’Algérie continue comme devant.

              « Désormais, beaucoup de jeunes veulent des emplois… »

              Pour fabriquer quoi ? Avec quelle formation ? Où ? Et qui sera vendu à qui ? L’industrialisation ne se décrète pas, c’est l’aboutissement d’un processus qui ressemble à un marathon, pas à un sprint. En Algérie, presque tout est à mettre en place. 


              • OMAR 15 avril 19:22

                Omar9

                .

                Wahhabite @s. alketbi

                .

                A cause de l’ingérence de l’Arabie-Saloperie et de son ingérence, les algériens ont vu plus de 300.000 de leurs compatriotes, surtout des enfants et des adolescents, mourir dans des conditions les plus horribles.

                .

                Alors, ayez au moins ce minimum de dignité de ne pas parler de ce grand pays dont l’arabité s’arrête au niveau d’une très lointaine parenté, et d’une langue sclérosante.

                .

                Oubliez l’Algérie et son peuple que vous voulez le bédouaniser et l’arriérer avec votre wahhabisme.

                .

                Retirez-vous plutôt du Yémen ou vous êtes en train de massacrer des enfants.


                • popov 16 avril 13:37

                  @OMAR

                  Assez d’accord avec vous sur ce que vous dites de l’AS et de leurs cousins des EAU. Pour être complet, vous auriez pu ajouter le Qatar et ses Frères Musulmans qui sont encore plus vicieux que les salafistes d’AS.


                • kader kader 16 avril 20:30

                  @OMAR
                  dis moi omar tu habites en France ou en Algérie ?


                • OMAR 17 avril 20:42

                  Omar9
                  .
                  @Kader
                  .
                  Pourquoi, tu as une frangine sans papiers ?


                • L'apostilleur L’apostilleur 15 avril 19:22

                  Dr. Salem, vous devriez soigner l’histoire des algériens... qui ne sont ni majoritairement arabes ni d’origine arabe. Rendez-vous en Jordanie ou en Syrie et vous verrez s’ils considèrent les magrhebins comme des arabes. L’origine de l’Algérie est berbère, les traces d’ADN arabes sont celles des envahisseurs qui ont islamisé et arabisé le Maghreb. Les politiques algériens utilisent l’arabité comme un outil de cohésion nationale comme la religion, justifiant au passage le volonté d’éradiquer la culture Kabyle. Il est probable que les intellectuels algériens bien au fait de leur histoire profiteront des grands changements à venir pour réveiller leur culture berbère.


                  • Berthe 15 avril 22:36

                    @L’apostilleur
                    exactement, ils confondent volontairement « arabe » pour faire oublier l’histoire intrinsèque de chaque pays... les mecs depuis Sike Picot n’ont pas encore digéré !! De toutes manières, les primos arrivants au Maghreb n’étaient même pas « arabe » mais Irakiens... il étaient peu nombreux et n’ont rien à avoir avec les conquêtes mortifères de territoires au XX1e S... Les algériens et par extension les maghrébins, n’ont strictement rien à voir avec les wahhabites ou salafistes du golfe. C’est un mensonge de conquérants orgueilleux et avides de pouvoir, et à présent de pétro dollars qui visent déjà la période post pétrolières...Le charlatanisme à l’état pur descendant de la dynastie des Séoud qui ont subventionné les daechiens, tuent les yéménites en masses. Le monde arabophone déteste les salafo-wahabo du golfe, des manipulateurs rétrogrades qui vivent chichement des pèlerinages hors de prix, sans compter la propagation forcée dans l’Afrique subsaharienne ou les gens crèvent de faim....Bref, foutez la paix au maghrébins, ils n’ont pas besoin de vous et moins encore de votre ultime tentative de récupérer la volonté du peuple algérien ... elle n’est ni pour vous ni venue par vous, ne vous en déplaise ... balayez devant votre porte, vous avez du boulot.


                  • Berthe 15 avril 22:20

                    Jamais les islamistes ne prendront le pouvoir en Algérie. JAMAIS... même pas en rêve, ce qui reste de ces crétins, c’est quelques sauvages embourgeoisés qui ont autant à se reprocher que la junte en cours de déliquescence... L’Algérie deviendra le première République lavée de ses excroissances du mytho araboislamiste... et fatalement, çà arrivera au MO tôt ou tard.


                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 16 avril 09:30

                      Pourquoi tout ce bla bla ou c’est ça : 

                      https://www.facebook.com/notes/mohammed-madjour/la-transition-ou-le-retour-aux-si%C3%A8cles-obscurs/1208298259195585Ou 

                      c’est le néant ! Voilà que les uns et les autres me conseillent, me donnent des leçons... Vous ne pouvez pas avoir un atome d’honnêteté, d’humilité, de sérieux et de respect pour vos cervelle de l’ignorance : La science et l’histoire : C’est MOI !

                      C’est depuis plus de dix ans que je développe le programme du changement : 

                      JE REPRÉSENTE LA VÉRITABLE DÉMOCRATIE : https://www.facebook.com/groups/REFUSONSLATENUEDESELECTIONS/?ref=bookmarks


                      • kader kader 16 avril 20:26

                        @Mohammed MADJOUR
                        ecoute momo tu me connais tu ne connais personne ici alors arrete de fanfaronner cest fatiguant.
                        il y a ici des gens très instruit et tres cultivés, il faut l’accepter.
                        tu es venu ici pour parler sans écoute, sache que c’est une maladie qui se soigne très bien.
                        tu vas pas m’apprendre à moi (vu mon histoire et l’histoire de ma famille) tu ne vas pas m’apprendre à etre un bon musulman ou un bon algérien.
                        si tu ne sais pas dialoguer et ne veut pas apprendre à le faire, alors tu vas te retrouver seul.
                        ps arrête le blé tu as tous les symptômes d’agressivité d’une intolérance au gluten.


                      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 17 avril 11:43

                        @kader

                        Et toi l’indigène inculte et soumis, tu viens peut-être directement de la lignée des Bach-Aghas qui sont la honte de l’Afrique du Nord !

                        Tu crois peut-être que les Français ne veulent pas se défendre devant mon « intolérance » ? Non, ils comprennent juste que c’est toi l’indigène de la totale colonisabilité qui sera le premier à t’opposer à moi ! 

                        Écoutes le Nul, mes écrits sont à l’Académie française, à l’INPI et au Cnrs, c’est seulement lorsque l’intelligence française les dépassera qu’elle pourra prétendre à son indépendance ! 

                        L’Afrique du Nord n’a besoin ni de la racaille hors la loi, ni des irréductibles ignorants qui sont incapables d’assimiler les choses les plus élémentaires que maîtrisent les animaux ! 

                        Je veux en finir avec la « Question algérienne » en mettant la France devant ses responsabilités... Je sais qu’ils seront nombreux les indigènes qui diront « La France est juste », comme ils l’avaient écrit sur tous les murs dans les années 1950... Je sais que les Harkas sont toujours Légion ! 

                        Je remonte ton horloge et je te mets à l’actualité nauséabonde : C’est en 1979 lorsque H.Boumediene été éliminé que la France avait récupéré sa colonie... Les vivants ayant trahi, ce sont les Morts qui se révoltent et demandent justice !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès