• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un Grand Rassemblement Populaire Majoritaire est nécessaire pour sortir la (...)

Un Grand Rassemblement Populaire Majoritaire est nécessaire pour sortir la France de l’UE, de l’euro et de l’Otan

Avec François ASSELINEAU, l'UPR est la carte maîtresse des Français pour rétablir notre indépendance nationale et affranchir notre pays de la tutelle de l'Union Européenne, de l'euro, de l'Otan et des forces occultes qui en contrôlent les rouages.

Le vote majoritaire des Français pour sortir de l'Union Européenne sera un pas décisif mais ne suffira pas à triompher des obstacles qui seront nombreux, complexes, parsemés de chausse-trappes vicieuses plantées l'oligarchie euro-atlantique et la clique de politiciens traîtres à leur patrie qui s'est mise au service de ces gangsters.

 

Ces gens là ne renoncent jamais à leurs privilèges et ne reculent devant rien pour contraindre les peuples à se soumettre aux lois d'airain de leurs machines à spolier les pays placés sous leur coupe. Ils redoublent d'ingéniosité pour imposer dans le dos des peuples la casse industrielle et la misère causées par leur course effrénée vers toujours plus de profit au nom du respect de leur dogme impitoyable de "la concurrence libre et non faussée".

 

Ces gens là ne manquent pas d'imagination et de ressources pour emballer leur politique empoisonnée dans de jolis papiers d'argent, en agitant de jolis ballons de toutes les couleurs (gauche et droite confondues), en détournant l'attention de l'opinion publique de leurs turpitudes et des dégâts considérables qu'ils causent à la nation en appliquant leur politique partisane faite pour enrichir toujours plus les plus riches en appauvrissant toujours plus les plus pauvres.

 

Chaque jour, la télévision et la presse aux ordres relaie leurs mensonges et leur propagande pour cacher aux Français le caractère néfaste de la politique qui est appliquée, pour maintenir cachées les décisions qui sont prises dans leur dos, en censurant l'expression de toute analyse disissidente, de tout adversaire véritable appliqué à étaler au grand jour les méfaits de la politique inepte qui est menée, à en expliquer le pourquoi et le comment, à proposer des perspectives nouvelles, à organiser la résistance et la contre-offensive de nos concitoyens.

 

En appelant les Français à sortir de l'Union Européenne par la mise en action de l'article 50 du TFUE qui déclenchera immédiatement l'engagement des négociations nécessaires avec les autres états membres de l'UE, l'UPR propose à nos concitoyens de s'engager dans la voie la plus pragmatique, la plus réaliste, la plus respectueuse de notre constitution et de nos actuels partenaires de l'UE. Ce sera aussi la voie la plus sûre pour limiter au maximum l'impact des soubresauts inévitables que la politique nouvelle ne manquera pas de provoquer.

 

Les dirigeants de l'UPR sont des gens réalistes, responsables, pragmatiques, compétents et déterminés.

 

Contrairement aux rêveurs qui tablent sur une renégociation impossible des traités [ diverses clauses de ces traités font qu'il est impossible de les modifier après leur ratification ] ,

contrairement aux aventuriers qui escomptent ouvertement ou pas un effondrement spontané de l'Union Européenne, 

contrairement à ceux qui veulent engager la France dans un bras de fer avec les autres membres de l'UE en refusant, sans les dénoncer, d'apppliquer les traités que la France à signés, en s'appliquant à bloquer les rouages des institutions européennes quitte à provoquer le chaos dans tout l'édifice mais aussi dans notre pays et dans l'économie de chacun des pays membres,

François Asselineau et l'UPR invitent nos concitoyens à se rassembler autour d'objectifs clairs, avec une feuille de route pragmatique, réaliste, respectueuse de notre constitution, du droit international, et de nos partenaires.

 

 

Cette feuille de route, c'est la sortie de l'Union Européenne par l'article 50, la sortie de l'euro, la sortie de l'Otan et l'engagement immédiat d'une grande politique de redressement national, de réparation des dégâts accumulés par la politique européiste conduite au profit exclusif de l'oligarchie atlantique, le rétablissement des libertés étouffées, la restauration de nos services publics, l'affranchissement de notre pays des privatisations tous azimuts qui lui ont été imposées, la rupture avec le dogme "libéral" de la concurrence libre et non faussée, le rétablisemment du contrôle des flux de capitaux et des flux migratoires, la cessation immédiate de la participation de notre pays dans des guerres illégales.

 

L'UPR s'est constituée en pôle de rassemblement pour permettre à l'immense majorité de nos concitoyens de peser ensemble dans le bon sens pour sortir la France de l'UE, de l'euro et de l'Otan, et pour faire respecter cette décision dès lors que le peuple français en aura officiellement exprimé sa volonté à travers le suffrage universel.

 

La force de ce rassemblement populaire majoritaire constituera la garantie la plus sûre de la bonne application de son projet politique, la garantie la plus sûre d'une sortie rapide de l'Union Européenne de l'euro et de l'Otan, la garantie la plus sûre de la mise en place effective d'une politique de redressement économique et social à l'image de celle initiée et mise en application par nos anciens du Conseil National de la Résistance après la libération du pays en 1945.

 

C'est pourquoi François ASSELINEAU et l'UPR appellent nos concitoyens à rejoindre sans délai la résistance aux injonctions de la commission Européenne (les GOPE qui encadrent le démantèlement de nos services publics et leur prise de contrôle par des intérêts privés), à rejeter la clique politicienne qui a enfermé notre pays dans le piège de l'Union Européenne, de l'euro et de l'Otan, à peser de toutes leurs forces dès aujourd'hui et encore plus demain pour extirper la nation au plus vite de ces pièges mortifères, pour engager une grande politique de redressement national, pour faire respecter les intérêts et la volonté de la nation rassemblée.

 

L'UPR met à la disposition de nos concitoyens deux outils précieux pour consulter ses analyses et mettre à leur disposition des informations et des dossiers introuvables ailleurs.

C'est d'une part le site upr.fr et, d'autre part, la chaîne youtube de l'UPR.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.65/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

67 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 17 septembre 2018 11:25
    avec 0.7% d’électeurs.
    pour le prochain premier mai, il faudrait aussi manifester avec les autres.


    • MagicBuster 17 septembre 2018 11:52

      @foufouille

      Bonjour- Je ne vois pas qui sont « les autres » - qui veulent sortir de l’OTAN, de l’Europe ... ?

      Qui, pensez-vous , pourrait partager les mêmes idées et manifester avec ?


    • foufouille foufouille 17 septembre 2018 14:42

      @MagicBuster

      c’est le jour de la fête du travail ..........


    • JulietFox 17 septembre 2018 15:25
      @foufouille

      Ca fourmille d’Upériste par les temps qui courent.
      A coups de Sten qu’ils vont nous faire la révolution les asselinistes
      Et, mieux encore en mariant De Gaulle et Trotsky
      J’en ai la rate qui se dilate/
      Aux armes citoyens, revenons au franc !
      Révolution nationale, j’ai déjà entendu « ça » quelque part.

    • Le421 Le421 18 septembre 2018 09:02

      @JulietFox

      Si on reformate notre esprit en intégrant l’UPR comme une composante de l’extrême droite, tout devient clair. Ils ne le disent pas, mais leurs écrits et leurs thèmes sont bien tels !!
      Et le combat contre LFI reste une priorité.
      Ce que je veux bien comprendre, puisqu’ils sont exactement à notre opposé.
      Et ils ont bien peu de biscuits contre Macron, à part les communes pensées de la rue...

    • malitourne malitourne 18 septembre 2018 09:12

      @Le421
      Le politologue de Sarlat a parlé ! C’est beau comme du Alain Duhamel.

      Les biscuit de JLM contre Macron on a vu à Marseille ce que ça donne...
      Et sur la question de l’UE, centrale, LFI n’est que le rateau de gauche des européistes. 
      Et l’UPR est l’exact opposé des européistes.

    • Le421 Le421 18 septembre 2018 13:17

      @malitourne

      Vous auriez vos chances dans le comique, le saviez-vous ?
      Tant qu’à faire de l’attaque « ad hominem », celui de nous deux qui fait le plus rire les autres, c’est, devinez qui !! Juste une proportion...
      19.6 et 0.7.
      En pourcentage...
      Ça vous rappelle quelque chose ??
      Bien à vous.
      Et surtout, surtout, ne changez pas !!
       smiley


    • malitourne malitourne 18 septembre 2018 13:26

      @Le421
      Parce que les 19,6 vous donne une quelconque autorité sur quelque chose. Vous vous prenez pour le Phare de l’opposition parce que vous avez voté pour un parti dont le dirigeant papote tranquillement avec Macron alors que son électorat est vent debout contre lui, alors que son dirigeant fricote avec l’aile gauche d’un PS moribond pour les européennes au mépris des attentes de son électorat qui a rejeté le PS. 

      Dans un vaudeville vous auriez le rôle parfait du cocu.

    • Doume65 18 septembre 2018 17:08

      @foufouille

      « il faudrait aussi manifester avec les autres. »
      Quels autres et sur quel thème ? Merci.

    • nono le simplet nono le simplet 18 septembre 2018 17:40

      @Doume65

      Quels autres et sur quel thème ? Merci.
      devant la statue de Jehanne d’Arc, peut être ...

    • Drugar Drugar 20 septembre 2018 14:49

      @nono le simplet
      Merci de laisser Jeanne d’Arc en dehors de cela.


    • nono le simplet nono le simplet 18 septembre 2018 09:10
      @Le421
      Bon, ça fait plusieurs fois que je vous approuve, bébert
      toi aussi ?
      d’un autre côté, il dit du mal de tout le monde ... à force il finit par tomber juste smiley

    • malitourne malitourne 18 septembre 2018 09:16

      @nono le simplet
      Discussion courtoise entre opposants à l’UPR. L’UPR est rassembleur : Un LFIste, un RNiste, et un siesteur qui papotent gentiment contre l’UPR. Vous allez nous parler aussi de la Méditerranée qui est très jolie ?


    • nono le simplet nono le simplet 18 septembre 2018 09:23

      @malitourne

      L’UPR est rassembleur
      je reconnais une qualité à l’UPR « rassembleur » par rapport à un autre parti « rassembleur » aussi, d’ailleurs c’est écrit dessus comme le Port-Salut, le Rassemblement National ...
      le premier me fait sourire, le deuxième pas du tout ...

    • Sparker Sparker 18 septembre 2018 09:27

      @malitourne


      Ha ben il y a moi aussi, un aveniriste siesteur mais qui ne papote pas avec vous, vous êtes trop bête, j’ai fait un effort mais je préfère rigoler avec les copains, sans rancune, hein...
      Bien vu le Bébert pour une fois, bon on en prend aussi dans la tronche mais quand c’est les autres c’est poilant quand même...
      Et c’est vrai que la méditérannée est jolie, mieux avec moins de plastique, d’ailleurs est-ce que vous êtes pour la sortie du plastique de la méditérannée, le plastxit ?

       smiley smiley smiley


    • nono le simplet nono le simplet 18 septembre 2018 09:30

      @Sparker

      salut Sparker !
      bienvenue au club smiley

    • malitourne malitourne 18 septembre 2018 09:36

      @Sparker
      Ah, si j’avais imaginé un jour qu’on pouvait trouver des convergences entre FI et FN. Bon sang mais c’est bien sûr : l’UPR.

      Joyeux Frexit à tous !

    • GrandGuignol GrandGuignol 18 septembre 2018 10:49
      @malitourne

      « Ah, si j’avais imaginé un jour qu’on pouvait trouver des convergences entre FI et FN. »

      Les 2 font la paire, la paire de faux cul, des opposants en plastique, les leurres de la raie publique, des manges gamelles député européens qui se gavent comme des oies sans jamais parler des traités européens, ni du fonctionnement de l’UE.

      Hé Le421 pour ta gouverne regarde un peu ton parti où le dictateur Mélenchon fait le ménage quand certains de LFI demandent un peu plus de démocratie au sein de la LFI :

      Et ces buses qui nous disent que se sont les adhérents LFI qui ont conçu le programme de la LFI, quelle leçon de démocratie ! mais où sont ils donc ?

      Des militants LFI s’organisent en courant pour réclamer davantage de démocratie interne.

      LFI parti dirigé par un dictateur franc maçon (priez mes frères) qui se couche comme une merde devant Macron, son maître, celui pour qui il a demandé à demi mot de voter pour lui aux élections présidentielles, comme pour Hollande.

      PS : ça fait quoi aux LFI de savoir que leur champion se déguise le soir, tout bariolé de signes ésotériques en compagnie de ses frères de loges, de ses frères de secte devrais je dire
      Frère la truelle, le vrai gourou de la FI, Mélanchon n’est qu’un opportuniste qui vous balade de sa belle voix et vous fait prendre des vessies pour des lanternes.

    • malitourne malitourne 18 septembre 2018 11:08

      @GrandGuignol
      Il est vrai que quand on est cocu on ne s’en vante pas ! Donc je n’ai pas envie non plus de les acabler ou de les humilier. Mais quand ils sont dans le déni, on n’a pas le choix !


    • GrandGuignol GrandGuignol 18 septembre 2018 12:33
      @malitourne

      « Mais quand ils sont dans le déni, on n’a pas le choix ! »

      Ce n’est même plus du déni à ce niveau là, c’est carrément des attaques dépourvues de tout argumentaire solide, de la pure désinformation.
      Dire sans cesse comme le fait Le421 que l’UPR serait d’extrême droite c’est de la pure diffamation, un mensonge qui s’effrite à la lecture de la charte de l’UPR et de son programme,


    • malitourne malitourne 18 septembre 2018 12:38

      @GrandGuignol
      Secte et extrême-droite, ce sont des rengaines disqualifiantes constantes envers l’UPR. On est habitué.


    • GrandGuignol GrandGuignol 18 septembre 2018 12:47

      @GrandGuignol



    • Le421 Le421 18 septembre 2018 13:21

      @malitourne

      Vous êtes tellement tordus à l’UPR, que même avec des avis différents, comme bébert et moi, on fait un consensus sur vos âneries !!
      D’ailleurs, à ce sujet, je vous remercie.
      Car bébert et moi, d’habitude, on s’en mets plein la tronche.
      Mais ça ne me gêne pas parce que lui, au moins, il n’est pas « bouché à l’émeri » !!

    • GrandGuignol GrandGuignol 18 septembre 2018 16:16
      @Le421

      "Vous êtes tellement tordus à l’UPR, que même avec des avis différents, comme bébert et moi, on fait un consensus sur vos âneries !!"

      Wouaw quel argument massue  ! Et alors le monde devrait se jeter à vos pieds, quel évenement !bébert et sparker unis et partageant les mêmes points de vue sur l’UPR, c’est vrai que là c’est du lourd de chez lourd, du papy mousot sauce gloubiboulga.
      Ben c’est pas si étonnant : Plantu l’avait compris depuis longtemps

    • GrandGuignol GrandGuignol 18 septembre 2018 16:21

      @GrandGuignol

      rectif :
      C’est Bébert et Le421 et pas Bébert et Sparker...lol.........mais c’est du pareil au même non ?

    • malitourne malitourne 18 septembre 2018 16:24

      @Le421
      Oui je sais d’après vous, je suis tordu, pédé, d’extrême droite, prosélyte d’une secte. J’ai eu aussi le droit dans un de vos brillant commentaire aujourd’hui que vous n’exclueriez pas que je sois un enculé même si n’iriez pas jusqu’à le dire. 

      En fait, je suis juste pour le Frexit.

    • nono le simplet nono le simplet 18 septembre 2018 17:42
      @bébert
      Pas faux.
       smiley

    • tiers_inclus tiers_inclus 17 septembre 2018 11:52

      Les Français persistent à chercher les clefs de leur libération sous « l’éclairage » des lampadaires partisans et médiatiques, tels des automates IA bloqués sur un extremum local. On finirait presque par regretter les veaux encore capables de surprises.
      Merci pour vos efforts pédagogiques.


      • malitourne malitourne 17 septembre 2018 12:11

        Le pire cauchemar des européistes, et de ceux qui mangent à leur gamelle en faisant mine de s’y opposer tout en divisant les français. Si vous voulez vraiment les faire chier : adhérer à l’UPR.


        • foufouille foufouille 17 septembre 2018 16:19

          @malitourne

          pour engraisser ton bourgeois qui mange à la gamelle ?


        • malitourne malitourne 17 septembre 2018 17:34

          @foufouille

          Tu sers à rien. Tu ferais mieux de traverser la rue pour trouver un emploi.

        • Le421 Le421 18 septembre 2018 13:22

          @malitourne

          adhérer à l’UPR.

          Désolé, j’ai arrêté le gaspillage depuis que Macron m’a taxé la CSG...


        • malitourne malitourne 18 septembre 2018 13:34

          @Le421
          C’est surtout qu’en soutenant LFI, vous avez cru qu’on pouvait se passer de reflechir. D’ailleurs c’est ce que vous avez fait.


        • zygzornifle zygzornifle 17 septembre 2018 15:26

          On y croit , on y croit , on y croa .....


          • GrandGuignol GrandGuignol 17 septembre 2018 16:16

            @zygzornifle

            Que l’on y croit, croa ou pas, si les français ne se rassemblent pas au delà de leurs idéologies pour sortir de l’UE de l’euro et de l’OTAN, et bien les français auront ce qu’ils méritent ...la Même politique d’austérité que nous subissons depuis Sarkosy, la politique des GOPé de la commission européenne.

            Et l’on continuera de croasser : « quel salaud ce Macron ! » qui aura été réélu avec 10% des voix de la population française.


          • zygzornifle zygzornifle 18 septembre 2018 08:49

            @GrandGuignol

            Les Français sont capable de se rassembler pour le foot ou le décès de Jaunie mais pour le reste ils préfèrent regarder la télé réalité c’est pour cela qu’on les surnomme les mougeons ....

          • GrandGuignol GrandGuignol 20 septembre 2018 21:08
            @zygzornifle

            C’est pas faux !


          • Le Comtois 17 septembre 2018 16:37

            N’empêche que les Français par référendum n’ont pas voulu de cette Europe, mais que notre parlement démocratique à la solde d’un bouffon malhonnête nous l’a imposée, on voit le résultat catastrophique de ce déni de démocratie ! 


            • Le421 Le421 18 septembre 2018 09:13

              @Le Comtois

              les Français par référendum n’ont pas voulu de cette Europe

              Tout est dans le « cette », effectivement.
              C’est pour cela que le procès en « europophilie » nous est fait régulièrement, à LFI...
              Dans toute chose, il y a du bon et du mauvais.
              L’UE de Bruxelles avec le siège des lobbyistes des multinationales (y compris de l’hexagone, faut pas rêver !!) est une escroquerie patente qui va conduire à l’explosion.
              D’autant plus que les extrêmistes avec leur chiffon rouge de l’immigration (de toute façon, ils n’ont rien d’autre de valable à nous vendre !!) deviennent de plus en plus influents...

              Mais dire que quitter l’UE ramènera plus de thon rouge en Méditerranée ou de chorizo sur la pizza, c’est une escroquerie également.

            • malitourne malitourne 18 septembre 2018 09:24

              @Le421
              Vous pontifiez : 

              « L’UE de Bruxelles avec le siège des lobbyistes des multinationales (y compris de l’hexagone, faut pas rêver !!) est une escroquerie patente qui va conduire à l’explosion. »
              Puis :
              « Mais dire que quitter l’UE ramènera plus de thon rouge en Méditerranée ou de chorizo sur la pizza, c’est une escroquerie également. »
              Et l’escroquerie, ce ne serait pas de dire que l’UE c’est de la merde, mais qu’en sortir voyons vous n’y pensez pas...
              Le 421, vous faites du mal à la gauche en voulant lui faire du bien, je vous assure...

            • bluerider bluerider 18 septembre 2018 09:30

              @Le421 - la différence c’est que dans le cas « rester dans l’UE » ou « pseudo critique de l’UE et sortie par une clé de bras », on sait DEJA que c’est une escroquerie, puisqu’elle se déroule devant nos yeux. La pantomime LFI ou RN ou autres nous a donné des milliers de versions différentes de « cohabitation » avec l’UE-EURO-OTAN... risible donc. Dans le cas du FREXIT légal, l"UK semble rejoindre le plein emploi... les journaux la critiquent juste parce que le grand capital piaille dans leurs colonnes car il a du mal à réajuster ses placements... dès qu’ils seront replacés, nous n’entendrons plus parler de l’UE en UK. Le business a pris une telle place qu’il arrive avant toute pensée et décision politique, alors que de tous temps il s’est ajusté aux décisions politiques quelles qu’elles soient (et même si certains y ont laissé leur peau).


            • Le421 Le421 18 septembre 2018 13:24

              @malitourne

              C’est exactement ce que j’ai dit plus haut...
              Bouchés à l’émeri.

              Et là, mon pote, dix bidons de Destop n’y feraient rien, tu peux y compter !!

            • malitourne malitourne 18 septembre 2018 13:31

              @Le421
              C’est pas parce que vous ne voulez pas voir vos contradictions que les autres ne les voient pas. 


            • Sparker Sparker 18 septembre 2018 15:08

              @malitourne


              Bah mon/ma pauvre si tu savais ce qu’on voit sur ton compte....

            • malitourne malitourne 18 septembre 2018 15:18

              @Sparker
              Ben vas-y raconte...


            • manech42 manech42 17 septembre 2018 17:22

              La seule vraie solution est le pays bloqué et 10 millions de personnes dans les rues. Étant donné qu’il y a 10 millions de pauvres en France on devrait en principe y arriver !


              • Le Comtois 17 septembre 2018 18:35

                @manech42 à 10 millions, on prend l’Elysée, l’assemblée Nationale et le Sénat et on fait comme en 89 ! en chantant « Ha ça ira ça ira, les politiques à la lanterne, Ha ça ira ça ira, les capitalistes on les pendra ! » hi hi...


              • cettegrenouilleci 17 septembre 2018 19:18
                @manech42

                Bonjour Manech42


                On ne réoriente pas radicalement la politique d’un état d’un claquement de doigt, fût -il l’expression collective et magistrale de la volonté populaire.

                Le peuple doit mettre en place un nouveau pouvoir, il doit se donner les moyens d’appliquer les changements politiques voulus, mais aussi d’empêcher la classe de voyous chassée du pouvoir de saboter la politique nouvelle.
                Le peuple doit aussi se donner les moyens de contrôler la mise en place effective des changements décidés, de veiller à ce que les changements institutionnels intervenus et les nouvelles pratiques démocratiques qui se dessinent lui permettent de donner régulièrement son avis et d’être entendu.

                Le nouveau pouvoir issu de la volonté populaire majoritaire doit en même temps élaborer les outils nouveaux nécessaires à l’exercice de ce pouvoir et à l’inscription dans le réel, dans la vie de tous les jours de nos concitoyens des changements structurels, des mutations économiques, sociales, monétaires qu’il a exigés, pour l’avènement desquels il a chassé la classe politique faillie de l’ancien pouvoir pour mettre en place, à tous les niveaux, des représentants fiables de sa volonté à lui.

                Evidemment, tout cela ne s’improvise pas. Non seulement les différents dossiers doivent avoir été bien étudiés, les problèmes et les enjeux correctement analysés, les modalités de mise en oeuvre des transformations nécessaires et des changements attendus élaborées avec soin, les personnes capables de piloter tout cela mobilisées, préparées, aguerries bien avant la reconquête du pouvoir de façon à être opérationnelles dès le jour J, tout un apprentissage de l’exercice du nouveau pouvoir et du fonctionnement de la nouvelle administration selon les critères appropriés doit se faire.

                Tout cela prend du temps . Et pendant ce temps là, les forces constitutives de l’ancien pouvoir politique ne restent pas inactives. Elles s’efforcent d’empêcher le nouveau gouvernement d’acter les changements pour lesquels il a été mandaté par le peuple. Cette résistance est multiforme : sabotages, refus d’appliquer les décisions arrêtées, campagnes de calomnies et de désinformations, tentatives de corruptions à tous les niveaux, spéculations monétaires, mouvements de capitaux illicites.etc, etc...

                Des réponses appropriées à tous ces évènements doivent être trouvées et mises en place avec la rapidité et la rigueur nécessaires pour prévenir des accidents fâcheux , des échecs de nature à provoquer la lassitude, le désintérêt, le mécontentement, l’incompréhension, voire la révolte des forces populaires diversifiées qui s’étaient mobilisées pour assurer l’avènement de la politique nouvelle et l’élection d’une nouvelle direction politique sur laquelle ils puissent compter, en laquelle ils puissent avoir confiance.

                Tout cela prend plus de temps qu’un claquement de doigt, qu’une élection, qu’une grève générale organisée dans le temps long pour asseoir le rapport des forces nécessaire à l’ouverture des portes restées fermées jusque là pour empêcher le peuple d’empiéter sur les prérogatives et les privilèges de l’ancienne caste politique au pouvoir.

                Ces portes là doivent être maintenues grandes ouvertes pour que le nouveau pouvoir ne se retrouve pas enfermé dans les pièges des voyous chassés du pouvoir.

                Seule la mobilisation de l’ensemble des forces démocratiques, ouvrières, syndicales, populaires , dans la durée, avec des pics de mobilisation renforcée chaque fois que ce sera nécessaire, chaque fois que des périls nouveaux se dessineront à l’horizon, pourra permettre de garder le cap, de consolider les changements entrepris, de les pérenniser, d’asseoir l’expérience et d’élargir l’autorité de la nouvelle direction politique, de préserver la confiance du peuple et sa capacité à mettre les pieds dans le plat chaque fois que cela sera nécessaire.

                Pour réaliser tout cela, il faut d’une part donner au peuple les moyens de comprendre la nature des problèmes, l’origine des difficultés, les enjeux qui se cachent quelquefois derrière des évènements anodins ou des campagnes de presse outrancières, ou pernicieuses, d’autre part former les cadres politiques et l’organisation capables de mener ce combat et d’en renforcer constamment l’efficacité et l’autorité en promouvant infatigablement de nouveaux cadres issus des rangs du peuple aux postes de responsabilité adéquats.

                La voilà, selon moi, la seule vraie solution.

                Une grande partie de ce travail est déjà engagé .

                Force est de constater que l’UPR, créée à l’initiative de François ASSELINEAU il y a onze ans, aujourd’hui forte de 31 900 adhérents, est l’artisan le plus crédible, le plus dévoué à ce grand projet de libération nationale, le plus déterminé à ouvrir à nos concitoyens la porte d’un avenir plus serein et plus digne.

                Cette porte là, ce n’est pas « la porte de gauche » grosse comme le chas d’une aiguille que le PRCF a certifié conforme à l’itinéraire qu’il compte faire prendre au peuple qui se lève pour libérer le pays.

                Cette porte là, la bonne porte, celle que François Asselineau et l’UPR ouvrent chaque jour un peu plus grande avec le concours de plus en plus large de nos concitoyens, c’est la porte de France.

              • zzz'z zzz’z 17 septembre 2018 22:04

                « Un Grand Rassemblement Populaire Majoritaire est nécessaire pour sortir la France de l’UE, de l’euro et de l’Otan »


                Plus cela va, moins cela me parait évident… D. Trump, son staff, les pays contributeurs nets pas marqués au fer rouge par le cancer du franciscain souhaitent retrouver des négociations bilatérales avec des marges de manœuvres propres.

                Avec un appareil moteur faisandé lors de « restos baskets », les autres convives restent très sereins quand aux risques d’avoir eux-mêmes à payer la facture… Qui vivra, verra ! 

                • bluerider bluerider 18 septembre 2018 09:21

                  François Asselineau doit commencer par bannir le « moi je... » de tous ses discours. Il doit ensuite absoluement et très rapidement étoffer ses rangs avec des recrues issues des milieux politiques de gauche et de droite afin de valider son positionnement bipartisan, au dessus des partis, de rassemblement pour l’indépendance de la France. Cet homme reste trop isolé. Seul il ne peut percer dans les médias. Il lui faut un Quatennens et un Ruffin. A MINIMA. Broussaud et Gallois ne peuvent suffire. IL Y A URGENCE. Il faut qu’il réussisse à rallier des « têtes pensantes » capables de nourrir le débat interne et surtout, de clarifier ses positions sur les questions intérieures, en allant plus loin que le sempiternel recours au référendum. Les français ont besoin de propositions concrètes autant que du droit d’aller piailler dans les urnes. C’est aussi la condition nécessaire pour exister dans les médias officiels. Parmi les forces de gauche, il fustige bien trop le PRCF, ou le PARDEM, et ne s’en sortira pas si il continue à montrer une figure gaullienne, tutélaire mais aussi autoritaire quoiqu’il dise et fasse, car il est par ailleurs bonhomme, amène, et soucieux de ne jamais se départir du bon sens citoyen.


                  • Le421 Le421 18 septembre 2018 13:27

                    @bluerider

                    valider son positionnement bipartisan

                    Vous n’y pensez pas.
                    Philippot (d’échappement !!) a essayé avec la PME Le Pen & Fille et ça a capoté vite fait.


                    Faut vous dire, Monsieur
                    Que chez ces gens-là
                    On n´cause pas, Monsieur
                    On n´cause pas, on compte

                    J.Brel

                  • malitourne malitourne 18 septembre 2018 15:32

                    @Le421
                    Et ne me quitte pas de Jacques Brel, vous pensez à l’UE quand vous l’écoutez ?


                  • malitourne malitourne 20 septembre 2018 21:44

                    @bluerider
                    Je peux entendre ça et même l’acquiescer...


                  • Zolko Zolko 18 septembre 2018 15:07
                    « affranchir notre pays de la tutelle de l’Union Européenne [...] sortir de l’Union Européenne par la mise en action de l’article 50 du TFUE »
                     
                    donc vous voulez utiliser un article d’un traité de l’UE pour vous affranchir de l’UE ? Comme je l’ai dit dans un autre fil, c’est comme si un esclave demandait poliment à son maître de l’affranchir. C’est idiot.
                     
                    « négociations nécessaires avec les autres états membres de l’UE »
                     
                    Et le Royaume Uni prouve en ce moment même ce que ça représente : une épreuve de force. Regardez comment ont été traités les gouvernement Grecs, ou le gouvernement Hongrois en ce moment : il n’y a rien à négocier avec Bruxelles.
                     
                    Donc arrêtez de tourner autour du pot : sortir de l’UE est/serait une épreuve de force, et le haut fonctionnaire Asselineau n’a pas la carrure ni les cojones pour le faire.

                    • Sparker Sparker 18 septembre 2018 15:11

                      @Zolko


                      Bien vu,
                      Asselineau se fait mousser en fin de carrière et il met en place un bastringue qui ne risque pas de voir le jour, c’est politiquement vide.
                      Bon il y en a qui kiffe, le vide ça aspire...

                    • malitourne malitourne 18 septembre 2018 15:30

                      @Zolko@Sparker

                      Qui tourne autour du pot ?
                      Ceux qui critique l’UE sans vouloir la quitter, ou ceux qui veulent y rester. D’autant qu’en ce qui vous concernent tous les deux, vous êtes d’accord pour désobéir à l’UE, mais pas avec la même personne.
                      Car c’est le seul point où vous êtes d’accord : ne pas sortir de l’UE. Mais vous n’allez pas rater l’occasion de vous donner en spectacle, comme à Hénin-Beaumont, avec la bienveillance de la bande à Macron, et c’est lui, ou le prochain promu, quand Macron sera grillé (ça va pas mettre trop longtemps) qui tirera les marrons du feu. Mais c’est touchant de voir les deux rabatteurs du système s’accorder comme ça.
                      Le Frexit c’est aussi la fin de votre mascarade électorale et les français ne vous regretterons pas quand il se seront débarrassé de votre numéro de cirque.
                      Entre vous deux, qui coupe les oignons et qui pleure ?

                    • Durand Durand 18 septembre 2018 15:49

                      @Zolko


                       « Et le Royaume Uni prouve en ce moment même ce que ça représente : une épreuve de force. »

                      Pour le répéter aussi souvent, vous devez avoir une furieuse envie de vous en convaincre !

                      Voici les chiffres récents de l’AMBASSADE DE FRANCE AU ROYAUME-UNI - SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL



                      INDICATEURS MACROECONOMIQUES 


                      L’ONS a publié les chiffres du chômage dans les régions britanniques de mai à juillet 2018 :

                       – Pour les trois mois se terminant en juillet 2018, le taux de chômage le plus élevé a été enregistré dans la région de Londres (4,7 %) et le plus bas dans le Sud-Ouest de l’Angleterre (2,6 %). Pendant cette période, le taux d’inactivité le plus élevé au Royaume-Uni a été enregistré dans le Nord-Ouest de l’Angleterre (25,8 %) et le plus bas dans le Sud-Ouest (18,6 %). Les régions où le taux de chômage a le plus augmenté au cours de l’année sont le Sud-Est et le Nord- Ouest (+0,5 pt), suivis de l’Écosse (+0,3 pt) et des East Midlands (+0,1 pt). Toutes les autres régions ont enregistré une baisse du taux de chômage par rapport à la même période l’année précédente, les plus fortes baisses ayant été recensées dans le Nord-Est (-1,5 pt) et l’Irlande du Nord (-1,3 pt). 

                      COMMERCE ET INVESTISSEMENT
 :

                      – Le déficit commercial britannique a une nouvelle fois diminué sur les trois derniers mois – Selon l’ONS, la balance commerciale du RU pour les biens s’est établie à -32 Md£ de mai à juillet 2018 contre -36 Md£ durant la même période l’année précédente. Cette variation découle d’une hausse de 6,4 % des exportations qui a plus que compensé l’augmentation de 1,4 % des importations. Le commerce extérieur britannique a surtout bénéficié d’une hausse de 7,5 % de ses exportations vers les pays tiers alors que ses importations ont diminué de 1,3 %. Les termes de l’échange se sont par ailleurs améliorés de mai à juillet, avec une hausse du prix des exportations de 4,6 % en glissement annuel contre 3,5 % pour les importations. Sur le plan bilatéral, l’excédent commercial français a légèrement augmenté à 787 M£, malgré le ralentissement des échanges qui a davantage affecté les importations françaises depuis le RU (-2,5 %) que les exportations françaises vers le RU (-1,4 %). 








                    • Zolko Zolko 18 septembre 2018 15:59
                      @Durand : vous avez publié de préciser le rapport entre « négociations avec l’UE » et « résultats macro-économiques ». Moi, tout ce que je dis, c’est que les négociations selon l’article 50, tant vantées par les fanatiques de l’UPR, ne sont que poudre aux yeux et tournent visiblement à l’épreuve de force entre le Royaume Uni et l’UE. L’UE n’a absolument aucune intention de négocier quoi-que ce soit, et exige une reddition inconditionnelle du Royaume Uni sur tous les points.
                       
                      Continuez à nier l’évidence et vous n’aurez même pas 1% la prochaine fois.

                    • Durand Durand 18 septembre 2018 16:03

                      @Zolko


                      «  « Et le Royaume Uni prouve en ce moment même ce que ça représente : une épreuve de force. » »

                      Oui, s’évader de prison représente souvent une épreuve de force et la liberté à toujours un prix... Saviez pas ?




                    • malitourne malitourne 18 septembre 2018 16:08

                      @Zolko
                      Les britanniques négocient et ils ont leur cartes en mains. L’UE ne peut les contraindre par les traités puisque ceux ci sont suspendus, conformément à la procédure de l’article 50. 

                      Les Italiens, qui sont dans la configuration que vous soutenez par rapport à l’UE, ont déjà commencé à plier sur leur budget alors qu’ils ont été élu notamment parce que l’UE contraint les budgets des pays à l’austérité.
                      On va voir dans les deux cas comment la situation évolue...

                    • Zolko Zolko 18 septembre 2018 16:09
                      @Durand : « Oui, s’évader de prison représente souvent une épreuve de force et la liberté à toujours un prix... Saviez pas ? »
                       
                      c’est bien ce que je dis, alors arrêtez de nous bassiner avec l’article 50.

                    • Durand Durand 18 septembre 2018 16:40

                      @Zolko


                       « vous avez publié de préciser »... nerveux ?



                      « Continuez à nier l’évidence et vous n’aurez même pas 1% la prochaine fois. »

                      Je cite mes sources..., citez les votres !




                       


                    • Durand Durand 18 septembre 2018 16:46

                      @Zolko


                      « arrêtez de nous bassiner avec l’article 50 »

                      C’est vous qui parliez des Britanniques... Ils sont bien en train de sortir par la procédure légale, non ? Et d’après les chiffres de l’Ambassade de France au RU, ils s’en portent plutôt mieux !




                    • Legestr glaz Ar zen 18 septembre 2018 16:55

                      @Zolko

                      Il faut totalement méconnaitre la Constitution française pour éviter de parler de l’article 50, duTUE, traité international.

                      Vous ne savez pas que les traités internationaux ont une force supérieure aux lois françaises et que la Constitution de notre pays nous « oblige » à y obéir ?

                      Vous feriez mieux de vous renseigner sur l’application de la Constitution en France.

                      Seuls celles et ceux qui ignorent le poids de la Constitution française peuvent « blâmer » l’article 50. Il n’existe aucune autre solution que son application pour sortir de l’UE. Mais c’est beaucoup plus simple de s’enfoncer la tête dans le sable pour ne pas voir la réalité. 

                      En haut de la pyramide, le bloc constitutionnel comprend la Constitution (celle du 4 octobre 1958 fondant la VRépublique), le préambule de la Constitution du 27 octobre 1946, la déclaration des droits de lhomme et du citoyen du 26 août 1789 ainsi que les lois organiques destinées à organiser certaines institutions de lEtat et àcompléter la Constitution. De façon égale, les traités fondateurs et d’évolution de la Communauté et de lUnion Européennes sont intégrés dans ce bloc puisquon a révisé la Constitution pour la rendre conforme aux traités alors quen pratique ces traités sont supérieurs à la Constitution.





                    • Legestr glaz Ar zen 18 septembre 2018 17:13

                      @Zolko

                      Vous n’avez certainement pas compris que l’argent est le nerf de la guerre et que c’est la Grande Bretagne qui a la main sur le robinet. Les 60 milliards annoncés par l’UE comme « prime de sortie »’ ne représentent, en réalité « que » l’engagement pris par le gouvernement britannique lors de l’acceptation du budget pluri-annuel européen 2014 - 2020. Et vous savez quoi ? La France s’est engagée devant l’UE à verser encore davantage sur cette même période, et il faudra bien qu’elle le fasse ! Ce n’est donc pas la « sortie » de l’UE qui coûte à la G.B mais bien son appartenance à l’UE ! 

                      Sans l’argent de la G.B l’UE ne pourra pas boucler son budget surtout que les Italiens menacent, eux aussi, de réduire leur obole !




                    • Zolko Zolko 19 septembre 2018 09:16
                      @Ar zen : « Il faut totalement méconnaitre la Constitution française pour... »
                       
                      eh ben il suffit de la changer !

                    • Drugar Drugar 20 septembre 2018 14:44

                      @Zolko


                      Allez-y, expliquez-nous comment on procède, puisque cela semble si simple selon vous...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

UPR


Palmarès