• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un militant fidèle

Un militant fidèle

Jean-François Chalot a eu 20 ans en 1968. Il vient de publier un petit livre dans lequel il retrace son parcours militant de cette époque à aujourd’hui, en passant par la SFIO et les diverses chapelles trotskistes qu’il a fréquentées.

J.F. Chalot est un habitué d’Agoravox où il publie beaucoup. Trop peut-être et trop vite. Il n’y a pas que des amis. On lui reproche souvent ses prises de position jugées « gauchistes » et ses réactions un peu trop rapides. Mais que sait-on au juste de lui ? Dans le modeste livre qu’il publie actuellement, il se penche sur son passé de militant sans rien en cacher et sans chercher à se justifier. Il raconte son parcours d’enfant hyperactif devenu très jeune un militant de gauche, à la fois radical et réaliste.

Fils d’instituteur, il a voulu suivre les traces de son père en entrant à l’École Normale de Melun où il s’est vite conduit en agitateur politico-syndical au service de ses congénères. Ayant commencé à militer à la SFIO, il s’est vite radicalisé et quand on l’a traité de « trotskiste » il a cherché à savoir ce que recouvrait ce mot et c’est ainsi qu’il s’est retrouvé un peu plus tard dans cette mouvance protéïforme à laquelle il est resté fidèle, naviguant de l’OCI au POID en passant de longues années à la LCR, toutes ses organisations se réclamant des ouvriers, du communisme, de la révolution et de l’internationalisme prolétarien. En fait, son adhésion était plus pragmatique qu’idéologique : il a toujours voulu l’action et l’efficacité avant tout. Il fut une minorité agissante à lui tout seul.

Il a vécu quelque temps une expérience d’ « entrisme » au sein du PS où il s’était envoyé « en mission ». Chevènementiste, il a suivi son leader au Mouvement des Citoyens avant de retrouver la LCR où il détonait parfois. Il n’a pas accepté, par exemple, la main-mise de cette organisation sur la vieille tendance révolutionnaire de l’ex-FEN, l’École Émancipée, attaché qu’il était à l’indépendance syndicale.

Car, militant politique, il faut aussi un actif militant syndical, s’appliquant à lui même le vieux principe des responsables de l’ancienne Fédération des Syndicats d’Instituteurs de 1905 : le refus de parvenir.

Il fut aussi et demeure un actif partisan de la laïcité de l’école et de l’État, ayant eu fort à faire dans ce domaine pendant ses années d’enseignement en Vendée.

Ayant dans sa jeunesse milité chez les éclaireurs de France (scouts laïques) il a terminé sa carrière dans un mouvement d’éducation populaire, les Francs et Franches Camarades, les Francas, n’hésitant pas à travailler aussi bien avec les municipalité de droite que de gauche.
Car, quoi qu’en pensent ses détracteurs, J.F. Chalot n’est pas sectaire et il l’a prouvé à maintes reprises depuis que, retraité, il s’est investi dans le champ municipal et associatif. Il se veut avant tout au service des plus mal lotis et des victimes de notre société capitaliste. Son livre est d’ailleurs post-facé par le maire de sa commune, directeur de cabinet de l’École Polytechnique et classé « Divers Gauche », dont il est le conseiller municipal délégué à la Vie associative.

Si l’on veut résumer d’un mot ce parcours militant, ce serait : fidélité. En effet, quoi qu’il lui en ait parfois coûté, J.F. Chalot est resté fidèle à ses convictions et à ses camarades de lutte.
Au risque de me voir taxer de complaisance, je ne puis que recommander la lecture de ce petit livre aussi bien à ses détracteurs qu’à ses amis : ils sauront mieux ainsi à qui ils ont affaire !
 Jean MOUROT

Jean-François Chalot
Un itinéraire militant
Témoignage

TBE-Le Scorpion brun
116 p. 8 €
en vente chez l’auteur
ou sur le site thebookedition.com


Moyenne des avis sur cet article :  3.17/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • diogène diogène 16 juin 2016 11:38

    Quand il a quitté la SFIO pour rejoindre la LCR, il a du croiser Filoche qui faisait le trajet inverse, à moins que, rue Solférino, comme dans les restaurants, on ne pratique la « marche en avant » pour éviter les collisions et les contaminations : une porte pour sortir de l’office, une autre pour rentrer.


    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 16 juin 2016 11:52

      @diogène
      Je ne pense pas que Filoche soit allé à la SFIO. Elle n’existait plus quand il est passé de la LCR au PS. Et qui nous dit qu’il ne faisait pas, lui aussi, de l’entrisme ?


    • diogène diogène 16 juin 2016 11:55

      @Jean J. MOUROT

      Va savoir, Charles !

    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 16 juin 2016 11:54

      Petit rectificatif : JFCh n’a pas été instit en Vendée mais en Mayenne, un autre département très « catho ».


      • DTC (---.---.191.229) 16 juin 2016 12:19

        et ?
        ...
        ..
        .


        • Christian Labrune Christian Labrune 16 juin 2016 12:36

          Bref, s’il faut en croire cette apologie paradoxale, le récit des errances d’un égaré souvent enlisé dans les fondrières des pires chemins creux, et d’une fidélité sans faille aux idéologies totalitaires les plus éculées.
          Je ne connais que trop bien une Education nationale aujourd’hui complètement détruite. Elle n’a pu l’être que grâce à la collaboration empressée du SNES et à celle, en particulier, des doctrinaires fumeux de sa tendance « Ecole émancipée ».


          • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 16 juin 2016 14:42

            @Christian Labrune

            1/ Il est possible que l’EN soit détruite mais les responsables sont plus les ministres qui se sont succédés que les syndicats

            2/ Chalot n’a jamais été au SNES mais au SNI (Pegc) puis à un petit syndicat de l’éducation populaire

            3/ les« doctrinaires fumeux » de l’EE n’étaient pas d’accord entre eux et n’ont pas pu influer sur le cours de l’EN sauf individuellement dans leur classe où la plupart se voulaient d’une probité exemplaire

            4/ Ceux qui se réclament aujourd’hui de l’EE sont des imposteurs par rapport aux pionniers de 1910


          • mmbbb 17 juin 2016 10:59

            @Jean J. MOUROT certes mais vous avez écrit un propos dithyrambique sur Chalot . Quoi qu il en soit l EN a été détruite, le paradoxe de cette affaire je ne vote plus à gauche et je regretterai de ne pas avoir fait ma scolarité dans le privé. J’appartiens déjà à une génération ou l EN fut en partie détruite par les réformes successives et imbéciles Déja cerains professeurs médiocres et absents , un suivi scolaire incertain une émulation nulle etc etc j’arrête l inventaire à la Prévert. Le privé s’ est d’autant plus renforcé par la détérioration de cette institution au fil des ans Et Chalot ne cesse de s’en prendre a l ecole sous contrat Un raisonnement circulaire dont Cahlote a le secret. Le coup de grâce est venu avec Hollande et sa bécassine en voulant introduire la théorie du genre. L’ EN est une des institutions les plus inégalitaires et les plus couteuses des pays de l OCDE Voir le rapport de la Cour des Comptes. Une exception culturelle bien francaise et quel gachis du tres grand gachis que seul notre pays a le savoir Vive la Chine qui mise sur la recherche ! Chalot a néanmoins un caractère quelque peu totalitaire, il ne veut pas de crèches dans le domaine public, veut une immigration illimitée en nous imposant de force une mixité sociale ( moins je n’en ai rien a battre je demande à vivre en paix et cette expérience je l’ai épprouvée ) ne veut que l on regarde le foot mais voudrait que l on ecoute la logorrhée sartrienne ou deleuzienne. . PS je n’ai jamais detruit vole agresse ou cracher a la gueule de mes profs C’est peu être mon tort. 


          • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 17 juin 2016 18:56

            @mmbbb
            Je n’accepte pas que vous insultiez ainsi l’école publique de France. Cette école est laïque, c’est donc la seule école vraiment libre. De plus, elle est gratuite, donc égale pour tous. Avec l’aide des mairies, elle enseigne et garde les enfants une grande partie de la journée. Ce n’est pas le cas dans les pays comme l’Allemagne où les élèves sortent vers 13h et se retrouveraient dans la rue si les parents ne payaient pas des nounous ou des activités.

            Il est vrai que l’Etat et les Ministres de l’Education Nationale ont tout fait pour créer de plus en plus de difficultés à leur école publique qu’ils souhaitent détruire en même temps que l’Education Nationale. Cherchez dans le site de l’OCDE ses conseils pour casser l’école publique dans un texte des années 90 qui commence par « La faisabilité... ». Vous verrez comme nos ministres ont été disciplinés et ont bien écouté ces conseils. Ceux qui en pâtiront, ce sont bien sûr les plus pauvres, mais aussi tous ceux qui restent fidèles à l’esprit des Lumières, refusant cette globalisation où la concurrence libre et surtout très faussée qui veut détruire notre civilisation.


          • Christian Labrune Christian Labrune 18 juin 2016 00:58

            Il est possible que l’EN soit détruite mais les responsables sont plus les ministres qui se sont succédés que les syndicats

            @Jean J. MOUROT
            1/
            Non, la destruction de l’Education nationale est l’oeuvre des enseignants eux-mêmes. Personne ne leur a jamais mis le couteau sous la gorge pour les contraindre à appliquer des « réformes » qui aboutiraient à la destruction du système. Si les responsables du ministère ne savaient pas ce qu’ils faisaient (c’est bien possible) les profs, eux, pouvaient facilement prévoir ce qui ne tarderait pas à arriver. Ils pouvaient sans trop de difficulté refuser d’appliquer des directives imbéciles mais ils se sont majoritairement abstenus de résister.
            Je pointais le rôle calamiteux du SNES, à partir du milieu des années 80, mais celui du SNI aura été bien pire, et presque aussi scandaleusement stupide que celui de Sud-Education, le refuge de tous les boy-scouts gauchistes décérébrés.
            2/
            Chalot, dont je vois quelquefois ici des articles, en est resté à une vision du monde et à des conceptions politiques datant de la fin des années 60. Il applique systématiquement à la réalité contemporaine une grille de lecture d’un autre siècle et donc totalement dépourvue de pertinence. Le bonhomme est sans doute humainement plutôt sympathique, mais s’il sortait un peu de son bocal de formol, on aurait moins souvent envie de démolir ses antiques points de vue - ce que je fais de plus en plus rarement, persuadé que cela ne servirait pas à grand chose et que j’y perdrais mon temps.


          • Aristide Aristide 16 juin 2016 13:05

            C’est beau le commerce ...




            • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 16 juin 2016 14:50

              @Aristide

              Si vous avez déjà essayé de vendre ce genre de livre, vous savez qu’on y perd souvent plus qu’on y gagne ! On peut ironiser sur le désir de se justifier ou de se raconter publiquement mais pas parler de « commerce » !


            • Fergus Fergus 17 juin 2016 12:54

              Bonjour, Jean J. MOUROT

              J’approuve totalement cette réponse à Aristide.

              J’ajoute à cela que, d’après ce que je sais de lui, JF Chalot n’a certainement pas cherché à se faire mousser mais à promouvoir ses idées politiques et surtout sociales.


            • Spartacus Spartacus 16 juin 2016 14:02

              Quoi un livre payant ?


              Quelle horreur capitalistique et libérale. 
               smiley smiley smiley


              • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 16 juin 2016 14:47

                @Spartacus

                8 €, c’est un placement. Déposé sur un livret A, cela ne rapporterait pas tripette. Alors que pour 8 €, trouver des arguments pour enfoncer l’horrible Chalot, c’est une occasion unique. Et ce livre à tirage limité se vendra à prix d’or dans quelques décennies ! ;.)


              • Spartacus Spartacus 16 juin 2016 16:06

                @Jean J. MOUROT
                Quoi ? 

                Vous proposez un acte capitaliste de création de richesse par l’échange monétaire ?   smiley 
                De de l’accumulation de capital ?   smiley
                De la spéculation ?  smiley
                 smiley smiley Les rouges vont en pleurer smiley smiley

              •  C BARRATIER C BARRATIER 16 juin 2016 17:02

                @Jean J. MOUROT

                Ce serait dommage de passer à côté d’une authenticité. Bonne présentation du livre.Merci. Les articles de Chabot suscitent des réactions, il ne laisse pas indifférent. Ce besoin de s’exprimer et de ressortir du lot est dans un autre domaine comparable au besoin des artistes. Il me paraît exacerbe chez Chalot. Une sorte de compensation, que je retrouve chez djama. Agoravox permet beaucoup. Et il est utile de se frotter ou de coopérer avec des gens différents. Nous nous cherchons tous un peu, non ?


              • diogène diogène 16 juin 2016 17:06

                @Spartacus

                pauvre Soartacus

                s’il en reste quelque vestige à proximité de vous,
                je plains votre famille...

                ça doit pas être facile tous les jours

              • Spartacus Spartacus 17 juin 2016 11:39

                @diogène

                Imaginez l’horreur absolue. 
                Je ne suis pas pauvre ni matériellement ni socialement
                J’ai une famille qui m’aime et m’adore..... !

                Et pire du pire, en plus je dis ce qui doit être dit à des gauchistes rétrogrades sans aucun complexe et me fou d’être politiquement minoritaire.

                Et même si je me moque sans limites du schéma de pensée l’attitude de Chalot. Je préfère quand même un type comme lui avec des convictions personnelles archaïques, mais qui s’intéresse au monde qui l’entoure avec un avis individuel qu’a des gens insipides qui se contentent de vivre en mimétisme des autres....

              • bonnot 16 juin 2016 14:02

                Mr Labrune , vous oubliez que Chalot était trotskiste et non stalinien et qu’il n’a jamais voulu soutenir inconditionnellement la révolution vietnamienne et cambodgienne.

                Je n’ai pas encore lu le livre mais il m’avait raconté ses déboires quand il refusait de crier dans les rues ho ho chi minh

                • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 16 juin 2016 14:53

                  @bonnot

                  Labrune n’a pas lu ceci : "En fait, son adhésion était plus pragmatique qu’idéologique : il a toujours voulu l’action et l’efficacité avant tout. Il fut une minorité agissante à lui tout seul."


                • Christian Labrune Christian Labrune 18 juin 2016 01:15

                  Mr Labrune , vous oubliez que Chalot était trotskiste et non stalinien et qu’il n’a jamais voulu soutenir inconditionnellement la révolution vietnamienne et cambodgienne.

                  @bonnot

                  Votre argument me ferait plutôt rigoler. Le stalinisme a été une horreur, mais j’ai toujours pensé que les Russes, dans leur profond malheur, avaient eu de la chance d’avoir affaire à Staline plutôt qu’à Trotski - un grand merci à l’homme au piolet ! Avec le boucher de Cronstadt, les choses auraient pu être bien pires, et ressembler plus encore à ce qu’aura été le nazisme. Les communistes - que j’exècre - on toujours eu une certaine souplesse jésuitique, passant sans transition par exemple du collaborationnisme à l’époque du pacte germano-soviétique à la résistance dès que Staline se fut brouillé avec Hitler. Au 25e congrès, en 75, ils acceptaient de mettre un peu d’eau dans leur gros rouge en renonçant à la dictature du prolétariat. Leur bel immeuble de la place du Colonel Fabien est aujourd’hui loué à des entreprises capitalistes, etc. Les trotskistes, eux, n’ont jamais varié. On les voit même depuis quelques temps s’acoquiner avec l’islamo-nazisme. Ceux-là sont pires que la vérole et le sida réunis.


                • sarcastelle sarcastelle 16 juin 2016 19:28

                  68 ans ! Il a écrit 24 837 articles ! 


                  • OMAR 16 juin 2016 20:47

                    Omar9

                    Bonjour J. J. Morot  : Chalot, un militant fidèle...« .

                    Peut-être, mais à quoi ?

                    Il se réclame laïc, pond effectivement des écrits sur ce sujet, mais à une certaine période, il crut avoir trouvé le chemin menant vers la célébrité et , peut-être, la consécration ou le prix Pulitzer, en s’attaquant parfois de manière basse et irresponsable à l’Islam et aux musulmans.
                    Comme en témoigne ce torchon qu’il intitule »l’intolérance (des musulmans) conduit à la haine (de tous les non musulmans).
                    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-intolerance-conduit-a-la-haine-170172
                    Un fait divers anodin et commis par des femmes suffit à Chalot pour traverser le Rubicon en y associant le problème des femmes voilées..
                    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/07/25/01016-20150725ARTFIG00105-une-jeune-fille-lynchee-pour-avoir-bronze-en-maillot-de-bain-dans-un-parc-a-reims.php
                    C’est dommage, car je lui reconnais une belle plume et d’excellents sujets comme celui ayant trait à la remise de médaille à ce bédouin assassin Émir du Qatar, ou, celui à la mémoire de F. Yveton.


                    • Christian Labrune Christian Labrune 18 juin 2016 01:27

                      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-intolerance-conduit-a-la-haine-170172AR

                      Même s’il est un peu court, cet article qui dénonce l’islamo-fascisme, je trouve qu’il est très bien et je n’y vois absolument rien à redire. Pour le coup, vive Chalot ! Ecrivant sur le même sujet, j’aurais été plus virulent : j’ai lu le Coran et je vomis une mixture infecte de nature à produire toute sorte d’exactions. Le communisme était une horreur, mais l’islam, c’est bien pire.


                    • Ratatouille Ratatouille 16 juin 2016 21:32

                      je ne savais pas qu’il était décédé ,il était malade de quoi ?
                      paix à sont âme


                      • HELIOS HELIOS 16 juin 2016 21:53

                        @Ratatouille


                        c’est vrai, ça, ce billet ressemble a une chronique nécrologique....

                        Allez, Chalot, fait nous rire, sors-nous encore une de tes obsessions....

                      • asterix asterix 16 juin 2016 23:32

                        Et moi, je le connais comme homme de gauche qui a le courage de se lever contre la dynastie Castro à Cuba.
                        Et comme un homme qui anime les débats sans jamais mettre sa position en avant 
                        Ecrire sur soi est comme une confession
                        Ne médisez pas Chalot sans le connaître.


                        • HELIOS HELIOS 17 juin 2016 01:38

                          @asterix

                          Je respecte toujours la position des autres, même si j’essaie de debattre et d’argumenter.

                          Sur ce billet, ce n’est pas un probleme de débat, c’est une auto-congratulation croisée... donc, on passe en mode Humour....

                        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 17 juin 2016 08:43

                          @HELIOS
                          Pour éviter l’autogratulation, achetez le bouquin et donnez votre propre impression !


                        • Le p’tit Charles 17 juin 2016 08:32

                          Les erreurs sont humaines..mais se tromper si souvent en se baladant dans différents partis de gauche montre une personne instable et ne trouvant pas sa voie..
                          A la recherche de dogmes dépassés, on ne trouve que caniveaux et fosses septiques, ou les odeurs du pouvoir sont pour le moins nauséabondes...
                          Arc bouté sur des idées IV république l’évolution ne peut que s’arrêter...le pire étant de na pas vouloir enlever le masque qui cache la vue de la réalité...
                          Être militant au sein d’un parti...drôle d’idée.. ?
                          Sans doute un manque d’imagination... !


                          • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 17 juin 2016 08:50

                            @Le p’tit Charles
                            Chalot ne donne pas dans le fétichisme de parti.Il a toujours essayé de trouver le meilleur cadre pour son action.
                            Qu’il se soit trompé, c’est possible... Mais il est toujours resté fidèle à ses convictions. C’est d’ailleurs ce qui agace certains de ses détracteurs (n’est-ce pas Omar ?). Et il n’a jamais accepté de renifler les « odeurs de pouvoir ».


                          • Le p’tit Charles 17 juin 2016 09:01

                            @Jean J. MOUROT...Pourtant il a voté pour la gauche il me semble..vous savez celle du pouvoir.. ?


                          • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 17 juin 2016 09:22

                            @Le p’tit Charles

                            Quand il a voté pour la Gauche, elle n’était pas au pouvoir.
                            Et en général, quand on « renifle » le pouvoir, c’est pour en tirer des avantages personnels, ce qui n’a jamais été le cas de Chalot.
                            Évidemment, il aurait pu voter pour Marine, mais ce n’est pas son truc. Il préfère se tromper (s’il se trompe !) autrement ...


                          • Le p’tit Charles 17 juin 2016 09:29

                            @Jean J. MOUROT...pas la peine de me mettre des moins et des plus pour vous..vous devenez comme lui, une sorte de clone inutile qui défend également des idéaux dépassés..Vous avez fait mieux par le passé, comme il lui arrive également de mettre le doigt sur la réalité..Faut pas réagir à l’instinct...
                            Bonne journée


                          • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 17 juin 2016 09:39

                            @Le p’tit Charles
                            « pas la peine de me mettre des moins et des plus pour vous. »

                            Ce n’est pas ce que je fais. Comment pouvez-vous me le reprocher ?
                            Nous ne sommes pas d’accord vous et moi, c’est tout.

                            PS/ Je n’ai jamais été trotskiste et j’en ai même détesté certains ! Mais j’aime bien Chalot, je le confesse, même si je ne suis pas toujours d’accord avec lui !


                          • Le p’tit Charles 17 juin 2016 09:43

                            @Jean J. MOUROT..............Il se trouve que je connais le fonctionnement (et de ses amitiés politiques..) d’Agora tout simplement, et que vous ne pouvez pas me raconter de contes de fées... !

                            bonne journée.


                          • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 17 juin 2016 09:47

                            @Le p’tit Charles
                            Quels contes de fées ? Et qu’est-ce que j’ai écrit a à voir avec le fonctionnement d’Agoravox ?


                          • OMAR 17 juin 2016 11:51

                            Omar9

                            @Jean J. MOUROT « resté fidèle à ses convictions. ».

                            Oui, comme celles des le Pen....


                          • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 17 juin 2016 19:12

                            @Le p’tit Charles
                            J’en ai ras-le-bol, le Petit Charles, de vos salades défraîchies. D’abord, pourquoi avoir choisi ces horribles petits singes ; on les distingue mal et on imagine à tort ou à raison que ce sont ces imbéciles qui symbolisent « ne rien dire, ne rien voir, ne rien écouter ». C’est le parfait non-citoyen, loin de toute solidarité, parfaitement individualiste et idiot.
                            Oui, j’en ai assez de vos jérémiades et critiques contre les archaïques. Parce que vous, vous êtes modernes ? Réfléchissez un peu, que veut dire « moderne » ? C’est simplement « à la mode », vous suivez la mode en politique comme le petit chien suit son maître. Dröle vision du futur, curieuse conception de la liberté pour ces victimes de la propagande et de la pensée unique !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires