• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un monde de paix sans empire

Un monde de paix sans empire

 

La seule institution à caractère politique mondiale que les 175 États existants se sont donnée porte le nom d’« Organisation des Nations Unies. (ONU) ». En elle, les peuples et les nations ont mis leur confiance pour assurer la paix dans le monde. 

Coiffée de la Charte des droits des personnes et des peuples, elle a tout le pouvoir moral et politique de veiller à ce que les États du monde, petits et grands, faibles et puissants, respectent ces droits. À ce jour, à ce que je sache, elle n’a pas abdiqué à cette responsabilité. 

 Ceci dit, il est devenu plus qu’évident, que les EE. UU. d’Amérique, l’une des plus grandes puissances du monde, se considère « autorisées »à passer outre à la Charte des Nations Unies. Si les élus de ce gouvernement, l’ont été par le vote des électeurs et des électrices des EE. UU., ils ne l’ont pas été par les citoyens du monde. 

 Les faits sont suffisamment nombreux pour confirmer, sans se tromper, que les interférences de cette puissance dans les affaires internes, d’autres États, souverains et indépendants, sont la cause la plus sérieuse des conflits dans le monde. 

Parler de paix sans parler de cet interventionnisme impérial dans les affaires internes d’autres pays, c’est se payer la tête du monde et couvrir, par ce silence, cet interventionnisme. C’est souvent le cas d’Églises et d’organismes humanitaires, largement financés par cet Empire. Le Venezuela et Cuba sont devenus des cas classiques de cet interventionnisme. Ils ne sont pas les seuls, évidemment. Il n’est du ressort d’aucun gouvernement, étasunien ou autre, de décider, hors du droit international, du sort des autres peuples. Cette responsabilité relève directement des Nations Unies. 

Ceux et celles qui pouvaient penser que quelque chose allait changer, avec Joe Biden, quant au respect du droit international, il n’en est rien. Le nouveau président des Etats-Unis poursuit la tradition de ses prédécesseurs. Sur le Venezuela, il a fait savoir que son administration allait agir dans le but de favoriser une transition pacifique du pouvoir à travers des élections libres. Il en parle comme si le Venezuela ne disposait pas d’une constitution et de pouvoirs d’État qui en assurent le respect. Les élections sont dictées par la Constitution et sanctionnées par le pouvoir du Conseil électoral et le pouvoir judiciaire. Pour le moment, l’actuel président du Venezuela est officiellement reconnu par les Nations Unies et plus des 2/3 des États du monde.. 

Joe Biden doit savoir qu’il appartient au peuple de décider des transitions ou pas de ses dirigeants. La Constitution est là pour leur en donner l’opportunité. Il suffit de penser au « référendum révocatoire » tel que prévu dans la Constitution. En janvier prochain, le peuple aura toute la légitimité de procéder à un tel référendum, pour autant que les requérants aient le nombre suffisant de signatures prévues dans la Constitution. Il s’agit d’une activité interne au Venezuela et, je ne vois pas ce que Joe. Biden viendrait y faire. Quant à la démocratie dont il parle, je ne pense pas qu’il soit le mieux placé pour parler d’élections justes. S’il n’y a pas de fumée sans feu, on peut dire que la fumée s’est faite intensive suite à son élection comme président. 

Si nous voulons la paix, il faut que les peuples, les États, les Églises du monde rappellent avec force l’existence du « droit international » et l’obligation pour tous les États, puissants ou pas » de respecter ce droit et de mettre fin à cet interventionnisme qui se présente comme un sauveur d’humanité, alors qu’il n’ait qu’ambitions de conquête et de domination. 

Il est bien connu que le nouveau Président des EE. UU. est de confession catholique, étant le second, après John F. Kennedy, à occuper cette fonction. Le Pape François s’en réjouis et se dit tout disposé à collaborer avec ce dernier pour la paix dans le monde. 

Nous avons pu constater, lors des dernières élections présidentielles, que le candidat Joe Biden ne voulait surtout pas que des pays comme la Russie et la Chine interviennent de quelques manières que ce soit dans les affaires internes des EE. UU. 

En tant que catholique, je me permets de lui demander ce qu’il pense de ce que nous dit l’Évangile « de ne pas faire aux autres ce qu’on aime pas que l’on nous fasse.

« « Ainsi, tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous- mêmes pour eux : c’est la Loi et les Prophètes » 

« Et comme vous voulez que les hommes agissent envers vous, agissez de mémé envers eux » Lc, 6,31

Le respect de la Loi international s’impose à tous les États. Aucune nation ne souhaite qu’on intervienne illégalement dans ses affaires internes.

 

Oscar Fortin

28 janvier 2021

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.83/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • « Ne pas faire aux autres ce qu’on aimerait pas qu’ils nous fassent ». Encore faut-il savoir ce que veut exactement l’autre...


    • Exemple. Devais-je ou pas déconseiller une amie de se faire vacciner sachant ce que j’ai appris.... 


      • oncle archibald 29 janvier 10:38

        « En elle (ONU) les peuples et les nations ont mis leur confiance pour assurer la paix dans le monde. »

        Croyez vous cela ? Tant que le droit de véto réservé à quelques uns existera comment voulez vous que « les peuples et les mations » aient confiance en cet organisme que Charles de Gaulle appelait « le machin » ? Ce droit de véto crée l’inégalité et permet à quelques uns d’étouffer la vérité et de couvrir toutes les saloperies du monde.


        • oscar fortin oscar fortin 29 janvier 11:05

          @oncle archibald : avec ou sans le droit de veto, l’empire fait commme il l’entend. L’ONU n’a pas de pouvoir dissuasif pour faire respecter le droit international. Le Conseil de sécurité a bloqué à plusieurs reprises des propositions d’interventions au Venezuela, ce qui n’a pas empêché les E.U. de faire ce qu’ils voulaient faire. On pourrait toujours s’en remettre à l’Assemblée générale, mais encore là, la pussance impériale a les moyens d’en convaincre suffisamment pour atteindre ses objectifs. Il faut toutefois reconnaitre que dans certains cas il n’y arrive pas, entre autre, sur le rejet du blocus contre Cuba. La grande majorité de l’AG votre en faveur de Cuba. L’empire est l’empire et il s’impose là où il veut. C’est ce que je pense...


        • Jeekes Jeekes 29 janvier 15:31

          @oscar fortin
           
           
          ’’En elle, les peuples et les nations ont mis leur confiance pour assurer la paix dans le monde.’’
           
          Bof. Les nations (faudrait d’ailleurs se mettre d’accord sur ce que ce terme signifie), peut-être. Pour les peuples, rien n’est moins sûr !
           
          En ce qui me concerne (moi, du peuple), je ne reconnais à ce machin aucun doit à venir foutre son tarin puant dans mes affaires.
          Et je m’assieds carrément sur le prétendu ’’droit international’’ qui n’est qu’un ramassis de fausses lois émises, et destinées à donner toujours plus de moyens aux pires crapules que cette terre ait jamais portée...
           
          On les a vus, on les voit à l’oeuvre chaque jour dans le monde entier.
          Vols, ingérences, crimes, mensonges, spoliations, ’’révolutions’’, assassinats, voila ce qui se passe au quotidien et qui est en permanence couvert par cette organisation pourrie jusqu’à la moelle.
           
          Faut-il être un sacré rêveur pour en attendre quelque chose de bon !
           


        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 29 janvier 11:27

          Si vous comptez sur l’ONU, vous acceptez le N.O.M :

          "Atteindre les objectifs de développement durable est essentiel pour l’avenir de l’humanité. Le Forum économique mondial s’est engagé à soutenir cet effort et à travailler avec les Nations Unies pour construire un avenir plus prospère et plus équitable", a déclaré Klaus Schwab, fondateur et président exécutif de l’économie mondiale.

          "Le nouveau cadre de partenariat stratégique entre les Nations Unies et le Forum économique mondial a un grand potentiel pour faire progresser nos efforts sur les principaux défis et opportunités mondiaux, du changement climatique, de la santé et de l’éducation à l’égalité des sexes, à la coopération numérique et au financement du développement durable. Enraciné dans les normes et les valeurs de l’ONU, le Cadre souligne le rôle inestimable du secteur privé dans ce travail - et montre la voie à suivre pour générer une prospérité partagée sur une planète saine sans laisser personne de côté", a déclaré António

          https://www.weforum.org/press/2019/06/world-economic-forum-and-un-sign-strategic-partnership-framework/


          • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 29 janvier 12:34

            L’organisation des Nations-Unies est la plus grande loge maçonnique du monde, reconnaissable avec son logo planisphère à 33 carreaux et sa pierre dans sa grande salle au dessus du lieu ou s’expriment les invités.

            « Nous sommes pour la paix, mais pour une certaine paix, NOTRE PAIX »


            • Gollum Gollum 29 janvier 14:21

              Tiens il y a un documentaire, encore en replay, sur JP2 sur Arte fort intéressant là-dessus..

              Où l’on voit que le militant des droits de l’homme encensé partout, quand il s’agissait de l’Est, se transformait en réactionnaire sans scrupule, au bénéfice de l’Oncle Sam, quand il s’agissait de l’Amérique latine..

              À consommer sans modération.

              J’ai appris aussi que JP2 avait encouragé les mouvements charismatiques pour répandre la parole officielle...

              Rappelons ici que le réactionnaire Pascal L s’inscrit dans cette mouvance. D’ailleurs quand j’ai visionné le reportage j’ai cru lire la prose de Pascal ce qui montre que ce type n’a aucune pensée originale et propre.. Un robot quoi.


              • Excellente vidée sur les tentatives de paix dans le siècle du MOI : https://lunesoleil.forumactif.com/t1884-le-siecle-du-moi


                • La conclusion est claire, la paix entre individus ou nations n’est possible que s’il y a un ennemi à haïr...La paix n’existera JAMAIS. 


                  • Hervé Hum Hervé Hum 1er février 14:10

                    a votre âge, vous devriez savoir que le droit sans la force n’est qu’une coquille vide, une litanie de voeux pieux.

                    Ce principe vaut partout, quel que soit le domaine ou l’échelle observé.

                    Le droit du faible n’est donc que ce que le plus fort lui concède, souvent en échange de sa soumission, mais il n’y a pas de droit du faible qui s’imposerait au plus fort.

                    Bref, la loi est toujours celle du plus fort et jamais celle du plus faible. Dans un pays comme la France dit « Etat de droit », le droit du faible dépend en totalité de la détention de la force par les services de sécurités que sont la police et autre gendarmerie, mais supprimez les et le droit du faible disparaît illico.

                    c’est exactement ce qu’on observe au niveau des nations, les plus fortes imposent leur volonté aux plus faibles, sauf bien entendu si une faible bénéficie la protection d’une plus forte.

                    Voilà pourquoi même les pires dictateurs ont signés la charte, parce que l’ONU en tant que telle, ne dispose d’aucune force pour imposer le droit, sauf si les plus forts de ses membres en décident autrement ;,

                    Autrement dit,une société où ses membres conservent la souveraineté exclusive de l’usage de ses armes ne peut en aucune manière obéir, se soumettre à une loi commune, car la condition absolue est que chacun de ses membres renonce à cette souveraineté de l’usage de la force. Et ceux qui prétendent qu’on peut faire une société des nations en paix mais dont chacun conserve sa souveraineté sont soit des menteurs, soit des idiots. Cela n’est jamais arrivé et ne peut pas arriver dans la réalité, uniquement dans l’imaginaire ou le virtuel.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité