• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un nombre record de chefs d’Etat est décédé depuis le début de la (...)

Un nombre record de chefs d’Etat est décédé depuis le début de la pandémie

Les années pandémiques affichent une mortalité record depuis le début du XXIe siècle parmi les chefs d'Etat et de gouvernement. 

JPEG

Huit chefs d'Etat ou de gouvernement se trouvant au pouvoir sont décédés dans le monde depuis début 2020. C'est un record depuis le début du siècle. 

C'est plus qu'en 2018-2019 (5 dirigeants sont morts ou ont été tués) ou en 2016-2017 (4 personnes). Sept chefs d'Etat ou de gouvernement sont morts en 2003-2004. 

Tous les décès et les morts de dirigeants en 2020-2021 ont eu lieu dans le Tiers monde. 

Le dernier décès concerne l'assassinat du président d'Haïti Jovenel Moïse. Il a été abattu dans la nuit du 6 au 7 juillet dans sa propre résidence. Le premier ministre par intérim Claude Joseph a déclaré que les attaquants parlaient anglais et espagnol. La bande qui a organisé l'assassinat du président Moïse comptait 26 hommes. Quatre d'entre eux ont été abattus. 

Le 20 avril, le président tchadien Idriss Déby est décédé des suites de ses blessures après un affrontement avec des rebelles. Il se trouvait au pouvoir depuis 1990. Le gouvernement et le parlement du Tchad ont été dissous, et pendant 18 mois le pays sera dirigé par le conseil militaire mis en place. 

Deux autres dirigeants africains sont décédés de maladies : le président de la Tanzanie John Magufuli et le président du Burundi Pierre Nkurunziza. 

Les médias rapportaient que les deux chefs d'Etat étaient infectés par le coronavirus Covid-19. John Magufuli décédé en mars dernier refusait de décréter le confinement en Tanzanie et se prononçait contre le port du masque médical. Il a également demandé aux habitants de son pays de prier pour vaincre le coronavirus. En avril 2020, la Tanzanie a cessé de publier les statistiques officielles des malades, alors que John Magufuli affirmait que son pays n'est pas touché par l'infection en invitant des touristes dans la république. 

Pierre Nkurunziza est décédé le 8 juin 2020 suite à un arrêt cardiaque. Sachant que les médias locaux déclaraient que le président était contaminé par le coronavirus. Pierre Nkurunziza dirigeait le pays depuis 15 ans. 

Des maladies ont causé la mort du premier ministre de Bahreïn Khalifa ben Salmane Al Khalifa (novembre 2020) et du premier ministre d'Eswatini Ambrose Mandvulo Dlamini (décembre 2020). 

De plus, en l'espace de deux ans sont décédés deux premiers ministre de la Côte d'Ivoire. Le 10 mars 2020, Hamed Bakayoko est mort d'un cancer, le 8 juillet 2020 est décédé Amadou Gon Coulibaly, qui s'est senti mal après la réunion du conseil des ministres du pays. 

Au moins quatre attentats et une tentative d'attentat ont été commises contre des hommes politiques à travers le monde rien qu'en 2021. 

Ainsi, le 20 juillet a été perpétré un attentat contre le président intérimaire du Mali, le colonel Assimi Goïta, qui dirigeait le pays depuis le coup d'Etat militaire. Il a été attaqué dans la mosquée de la capitale de Bamako : deux hommes armés, dont un muni d'un couteau, ont tenté d'attaquer Assimi Goïta pendant la prière. 

Le 26 juin, un hélicoptère avec le président de la Colombie Ivan Duque à son bord a été attaqué par des inconnus lorsqu'il survolait l'est de la république. L'hélicoptère présidentiel a reçu six impacts de balles, mais personne n'a été blessé dans cet incident. 

Le 6 mai a été attaqué l'ancien président des Maldives et président du parlement Mohamed Nasheed. Il a été grièvement blessé dans une explosion et se trouvait dans un état critique, avant de subir plusieurs opérations à l'hôpital de Male. Il est actuellement soigné en Allemagne. 

Le 29 mai a été attaquée la voiture du ministre ougandais des Transports, ancien officier supérieur de l'armée Katumba Wamala. Il a été blessé mais est resté en vie. Cinq personnes sont inculpées pour cet attentat. 

Le 22 juillet, il a été rapporté qu'un attentat a été empêché contre le président du Madagascar Andry Rajoelina. Deux personnes ont été arrêtées dans le cadre de l'enquête. Selon la radio RFI, il s'agit du Franco-Malgache Paul Rafanoharana et du Français Philippe François, qui planifiaient des assassinats de "grandes personnalités politiques", notamment du président. 

L'information obtenue à partir de sources ouvertes

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=2944


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • pierre 5 août 18:08

    Ah merde ! que faire alors ????


    • sylvain sylvain 5 août 19:17

      @pierre
      se boire un ptite bière ?? aller se baigner ?


    • vesjem vesjem 6 août 09:47

      @sylvain
      ce sont plutôt des mises en bières


    • racbel 5 août 18:11

      Le discours de Sarko en 2009

      " Nous irons ensemble vers ce Nouvel Ordre Mondial et personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer, car à travers le monde, les forces au service du changement sont considérablement plus fortes que les conservatismes et les immobilismes. "


      • pierre 5 août 18:14

        @racbel
        précédé de peu de-u discours de bush :« vous êtes avec nous ou contre nous »


      • Clocel Clocel 5 août 18:13

        Que voulez-vous, on ne fait pas de reset sans casser des œufs...


        • troletbuse troletbuse 6 août 10:09

          Disparus ? Vous voulez dire « assassinés » ?



            • Le Panda Le Panda 6 août 17:57

              Bonjour à tous et prenez soin de vous, faisons respecter nos droits, notre vie et celle de nos proches. Comment certaines personnes peuvent êtres aussi innommables pour laisser des commentaires comme sur des articles que je propose quant ce dernier me semble concerner tout le monde. Ce n’est AGV qui est responsable mais les idiots qui tentent de couler le forum citoyen.

              Le Panda

              Patrick Juan 


              • ༄CYRUS༄REPTILE༄MODE༄ cyrus 6 août 18:51

                @Lonzine

                tu nous fait chier ZX/done au chien 


              • ETTORE ETTORE 6 août 23:44

                Il y a eu certainement une part « d’élimination » de récalcitrants au largage, en masse, des waxxins sur certains pays...C’est en tout cas, le lien bien trop visible, les liants tous, de façon diverse à cette volonté.

                Ca, ce sont les « premiers résistants » qui ont payé.....Comme par hasard, dans des pays Africains, qu’on pensait sous emprise de tel ou tel « autre pays », par corruption, ou comme « homme de paille ».....Une question de proximité politique, autant que chez d’autres, simplement de proximité physique, repris en mains par le « système »

                (Madagascar, Haïti, Guadeloupe, Martinique.....°

                Il y a des chances, que ce système, se débarrasse, après oeuvre menée à terme

                ( peut être même, si, justement, pas menée à terme) de ses « intérimaires » européens.

                C’est comme cela que cela se passe . Il faut que l’histoire ait ses martyrs, qui sauront laver les erreurs, et les atrocités, par leur fin de vie violente, qui absoudras les vrais commanditaires de l’ombre ! Et on ne retiendras QUE cela, puisque c’est la fin d’une histoire, ayant un épilogue à la hauteur, de sa persistante odeur de mort.


                • révolQé révolQé 7 août 09:33

                  Si effectivement l’actuel président du Mexique meurt ’’accidentellement’’, je pense qu’il n’y aura plus vraiment besoin de se poser de questions sur les intentions des marionnettistes de l’ombre.


                  • Vivre est un village Vivre est un village 7 août 16:30

                    Deux autres dirigeants africains sont décédés de maladies : le président de la Tanzanie John Magufuli et le président du Burundi Pierre Nkurunziza. 

                    Les médias rapportaient que les deux chefs d’Etat étaient infectés par le coronavirus Covid-19. John Magufuli décédé en mars dernier refusait de décréter le confinement en Tanzanie et se prononçait contre le port du masque médical. Il a également demandé aux habitants de son pays de prier pour vaincre le coronavirus. En avril 2020, la Tanzanie a cessé de publier les statistiques officielles des malades, alors que John Magufuli affirmait que son pays n’est pas touché par l’infection en invitant des touristes dans la république. 

                    Pierre Nkurunziza est décédé le 8 juin 2020 suite à un arrêt cardiaque. Sachant que les médias locaux déclaraient que le président était contaminé par le coronavirus. Pierre Nkurunziza dirigeait le pays depuis 15 ans. 

                    INFORMATION A DIFFUSER LE PLUS LARGMENT POSSIBLE !!!

                    A bientôt.

                    Amitié.


                    • June June 7 août 22:51

                      Ne manque que notre Poudré...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité