• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un pays présente deux équipes au Mondial du Qatar 2022, le Royaume-Uni

Un pays présente deux équipes au Mondial du Qatar 2022, le Royaume-Uni

C’est bien connu, les britanniques ne font rien comme les autres avec leurs particularités qui bousculent des institutions internationales complaisantes même avec le football. On n’abordera pas ici les fragilités et complexités qu’elles constituent pour un « pays » hétéroclite, à l’avenir rendu incertain par des velléités séparatistes qui finissent de détricoter l’Empire britannique. Une fatalité qui suit celle de tous les autres empires.

Un retour sur son histoire explique la présence du Pays de Galles à côté de l’Angleterre au Qatar.

On sait que le Royaume -Uni est un pays composé de quatre nations gouvernées par un parlement Britannique central avec récemment, deux autres parlements au Pays de Galles et en Ecosse et une Assemblée d’Irlande du Nord. Dans ce contexte qui semble bien organisé, le Pays de Galles s'est pourtant singularisé. Depuis 1282 date de sa conquête, jusqu’à son intégration territoriale et juridique complète avec l'Angleterre en 1542, on aurait pu penser qu'ensemble ils ne formeraient définitivement qu'une seule nation. L'assimilation complète du Pays de Galles était avérée encore en 1801 lors de la création du drapeau du Royaume-Uni qui n’a pas repris celui du Pays de Galles en 1801.

L'union Jack est une synthèse de ceux de l’Angleterre, de l’Ecosse et de l’Irlande.

Union Jack

Quelques décennies plus tard, en 1881 ces celtes gallois redevenaient une nation distincte. 

Ainsi, le Royaume-Uni comprenant la Grande-Bretagne (Angleterre, Ecosse, Pays de Galle) et l’Irlande du Nord, s’est doté pour chacune de ses nations d’une fédération de football. 

La FIFA qui rassemble 211 fédérations et qui ne les discrimine pas par état, organise le Mondial de football avec des fédérations nationales, comme on le voit avec l’UEFA (Union of European Football Associations).

Malgré la répartition de ses stars entre ses nations, le Royaume-Uni a vu sa nation anglaise remporter la Coupe du Monde en 1966, mais peine depuis. Si le tournoi de rugby des six nations permet une représentation favorable aux britanniques, le rapport s'inverse avec le Mondial de football. 

Toujours singuliers, les britanniques rebattent les cartes pour les jeux olympiques. 

Avec le CIO qui reconnaît des comités nationaux, le Royaume-Uni a choisi une autre organisation avec la Grande-Bretagne qui a démontré l’efficacité de l’union avec sa quatrième place aux jeux olympiques en 2021. En l'occurrence les sportifs gallois sont intégrés aux équipes de Grande-Bretagne, donc sans l’Irlande du Nord dont les athlètes peuvent choisir de participer soit sous les couleurs britanniques, soit sous celles des Irlande du sud et du nord réunies pour la circonstance. Le britannique nord-irlandais Rory Mc Ilroy, actuel n°1 mondial de golf, a choisi de représenter l'Irlande aux derniers jeux olympiques de Tokyo.

Dans ce fouillis réglementaire de nations encore instables, propice aux tergiversations et aux états d'âme, les desideratas séparatistes se multiplient et doivent inquiéter les unionistes après le brexit.

En attendant, des gallois restent convaincus d'un exploit possible au Qatar. S'il ne se produisait toujours pas, ne serait-il pas opportun pour eux de se donner une chance britannique nouvelle avec un Royaume aux fédérations Unies ?

Ils imiteraient leurs cousins celtes. En même temps que le Pays de Galles, la Bretagne et son Parlement était rattachée à la France (1532), son assimilation réussie a pour conséquence de ne pas avoir d’athlètes séparatistes bretons au Qatar. Ce que personne ne regrette de ce côté de la Manche.


Moyenne des avis sur cet article :  2.4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • the clone the clone 25 novembre 08:12

    Rien a foutre du foot télé réalité, de ses milliards et de ses supporters déneuronés ....


    • Fergus Fergus 25 novembre 09:08

      Bonjour, the clone

      C’est moins de football qu’il s’agit que de géopolitique interne du Royaume Uni et de ses incidences sur les fédérations sportives.


    • microf 25 novembre 13:08

      @Fergus

      Bonjour Fergus.

      Bien répondu á the clone, vous avez bien compris, il s´agit ici de géopolitique.

      Un petit groupe s´accapare de presque tout, voilá ce que dénonce le Président Poutine, heureusement que grace á lui, est entrain de surgir un nouveau monde oú de telles abbérations n´auront plus de place.


    • Aristide Aristide 26 novembre 09:18

      @Fergus

      C’est moins de football qu’il s’agit que ...

      Dommage !!! Vous auriez pu nous placer votre sermon sur le Qatar qui est méchant, les footeux surpayés, les supporters cons, mais cons comme ce n’est pas possible... enfin vraiment dommage


    • Zolko Zolko 25 novembre 11:12

      Alors autant on peut considérer que l’Ecosse soit un pays et/ou un peuple différent de l’Angleterre, pourtant tous les 2 dans l’ile de Grande Bretagne, et autant l’Irlande du nord est un pays et un peuple différent des l’Angleterre puisque même pas en Grande Bretagne, autant voir une différence entre des Gallois et des Anglais est tout simplement impossible. La différence est moindre qu’entre des Bretons et des Savoyards ... ou alors, il faut que la Savoie puisse participer à la coupe du monde de foot sous sa propre bannière.

       

      J’en connais qui seraient pour


      • mursili mursili 25 novembre 13:22

        @Zolko

        voir une différence entre des Gallois et des Anglais est tout simplement impossible.

        Pas d’accord. Le gallois (welsh) est une langue celtique parente du breton et distincte de l’anglais qui est une langue germanique.

        Quelques exemples (dont celui de Lady Di) :

        Is The Welsh Language Cool ?
        https://www.youtube.com/watch?v=ILxpca2qvmk

        What’s Typical Welsh ? | Easy Welsh 7
        https://www.youtube.com/watch?v=ufKf4eORcKA

        Princess Diana gives speech in Welsh (Wow !)
        https://www.youtube.com/watch?v=G2sjrbK3J3k


      • mursili mursili 25 novembre 13:38

        @mursili

        J’ai oublié de mentionner le nom original de cette langue : Cymraeg.

        Présentation du cymraeg en cymraeg :
        https://cy.wikipedia.org/wiki/Cymraeg


      • Zolko Zolko 25 novembre 17:33

        @mursili : je vous crois. Mais les Gallois ils parlent Anglais ou Welsh ? En vrai dans la vraie vie.


      • Fergus Fergus 25 novembre 18:03

        Bonjour, Zolko

        mursili a raison.
        Le pays de Galles est d’ailleurs la « nation » celte où le pourcentage de locuteurs de la langue celte locale est d’assez loin le plus élevé. Cela pour dire qu’il y a, quoi que l’on en pense, moins d’affinités culturelles entre les Anglais et les Gallois qu’entre les Anglais et les Ecossais.
        Rien à voir avec ce qui se passe chez nous où le nombre des locuteurs des différentes langues régionales est très nettement inférieur en pourcentage de la population des régions concernées.


      • mursili mursili 25 novembre 18:49

        @Zolko

        C’est un peu comme les Irlandais qui parlent de moins en moins gaélique.
        Comme cette coupe du monde au Qatar me donne la nausée, je profite de l’occasion pour signaler les interventions vigoureuses (en anglais) de l’irlandaise Clare Daly au parlement européen.

        « S’il y avait une Coupe du monde de l’hypocrisie, nous en reviendrions grands vainqueurs sans avoir joué un seul match »
        https://www.youtube.com/watch?v=jGLufbruM-4

        Sur la guerre en Ukraine :
        Ukraine Russie : Clare Daly dénonce l’hypocrisie de l’UE https://www.youtube.com/watch?v=uQb_zDBE0uQ


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 novembre 18:20

        I’m not a number !


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 novembre 18:55

          Parait qu’un joueur est originaire de Llianfairpvllgwyngyllgogerychwyrndro-bwillllantysiliogogogoch . Ça se prononce comme ça s’écrit...


          • Joséphine Joséphine 27 novembre 08:00

            Le Royaume désuni....Par contre, beaucoup fantasment sur l’indépendance potentielle de l’Ecosse pour qu’elle se libère du joug de Westminster, mais sachez que les écossais se sentent avant tout britanniques. Le résultat du référendum de 2014 est sans appel, et quand on parle avec les écossais aujourd’hui, ils continuent de ne pas vouloir de cette indépendance. A mon grand désespoir....

            Pourtant il y’a un proverbe qui dit « Rosbeef en la Perfide Albion aura chardon dans le fion », le chardon étant l’emblème de l’Ecosse. Mais dans la réalité il n’en est rien. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité