• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un poème oublié d’Emmanuel Macron

Un poème oublié d’Emmanuel Macron

En 1993, le jeune Emmanuel Macron attirait l'attention d'une professeure de lettres par un texte d'une beauté fulgurante et prophétique....

En 1993, le jeune Emmanuel Macron attirait l'attention d'une professeure de lettres par un texte d'une beauté fulgurante et prophétique. Déjà fort modeste, le futur locataire de l'Elysée ne songea pas une seule seconde à publier ce chef d'oeuvre, dont Paul Eluard avait fait un plagiat par anticipation. Il m'a fallu des années de recherches patientes, parfois éreintantes - où j'ai dû bien souvent payer de ma personne - pour retrouver enfin cette merveille, chez un antiquaire amiénois. Mais trêve de préambules. Place à l'Art !

 

_____________________________________________________

 

Sur mon grand front jupitérien

Siège d’une pensée trop complexe pour mes valets journalistes

Sans parler des ouvrières illettrées

J’écris ton nom

 

Sur les grilles dorées des cliniques privées, temples de la Médecine Rentable,

Sur l’argent magique que je ne donnerai pas à l’hôpital public

Sur mes courtoises mains, qui applaudissent les soignants avant de les cogner

J’écris ton nom

 

Sur l’argent blanchi par les banques françaises dans les paradis fiscaux

Sur les risibles feuilles d’impôt de mes amis les riches

Sur le pognon de dingue dont je dépouille les pauvres

J’écris ton nom

 

Sur les rouages de l’éducation nationale, cette machine à trier ceux qui réussissent de ceux qui ne sont rien

Sur les culottes soyeuses des écoliers d'élite, que jamais ne souillèrent les sordides bancs de l’école publique

Sur le sécateur que j’offre aux premiers de cordée pour faciliter leur ascension

J’écris ton nom

 

Sur la barbe virile et rassurante de Maître Dupond-Moretti

Sur la braguette magique de mon copain Gégé, l’homme à qui l’on peut parler d’homme à homme

Sur les matraques calmant les hystériques dans le métro parisien où on les a traînées

J’écris ton nom

 

Sur le papier glaçant de Valeurs Actuelles, le magazine des Français de bonne souche

Sur les armes – « non létales », mais merveilleusement mutilantes – des forces de l’Ordre Nouveau

Sur les murs des commissariats, qu’imprègne un sang impur originaire d’Afrique

J’écris ton nom

 

Sur les plages de Mayotte, où j’aime à taquiner les Comoriens noyés

Sur les repas qui ne seront pas distribués aux migrants de Calais

Sur les murs inhumains des centres de rétention

J’écris ton nom

 

Et par le pouvoir d’un mot

Je commencerai un nouveau mandat

Je suis né pour te nommer, pour te jeter au visage des boucs émissaires

Je suis né pour te faire triompher

 

Séparatisme


Moyenne des avis sur cet article :  4.26/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Julien30 Julien30 29 septembre 14:05

    Pro-indigéniste, pro-immigration de masse, anti-virilité, anti-riches, on a en quelques lignes à peu près tout le catalogue du gauchisme bobo, bravo c’est vrai que ça manque dans le paysage médiatique ! 


    • scorpion scorpion 30 septembre 13:07

      @Julien30
      toujours suce boule du pouvoir en place le juju. Un grand ami du rakototo sans doute... 


    • OJBA 30 septembre 13:59

      Anti riches ? Oui, il peut l’être, à partir du moment où il vit (très bien) sur notre dos ;


    • Bendidon Bendidon 29 septembre 14:26

      1993 il avait donc 16 ans et sa prof de lettres en pissa dans sa culotte de joie puis parti trousser ce jeune ado plein d’avenir

      La suite on connait smiley


      • amiaplacidus amiaplacidus 29 septembre 15:15

        Macron serait-il la réincarnation de Rimbaud ?

        Alors, Benalla, celle de Verlaine ?


        • ZenZoe ZenZoe 29 septembre 15:43

          @amiaplacidus
          Alors il est bien placé pour rentrer au Panthéon comme eux, les LGBT ne devraient pas tarder à s’en apercevoir...


        • zygzornifle zygzornifle 29 septembre 16:37
          En l’an 37 Macron fit tuer sur ses ordres le petit-fils de Tibère et bien d’autres membres de la famille impériale que le règne précédent avait épargnés, ainsi qu’un grand nombre de dignitaires que Caligula voyait comme de potentiels obstacles à son pouvoir absolu.

          En 38, seulement un an après son avènement, Caligula remplaça son préfet Macron et le chassa de Rome. Alors que Macron et son épouse (dont Caligula s’était lassé) s’apprêtaient à embarquer pour l’Égypte où ils comptaient se retirer, une soldatesque envoyée par Caligula les intercepta. Emmenés dans un lieu secret, ils auraient été exécutés ou contraints à se suicider. Selon certains historiens, le corps de l’ancien numéro deux de l’Empire aurait été jeté en mer.

          Ainsi périt l’ambitieux Macron


          • Samson Samson 29 septembre 17:13

            « Déjà fort modeste, le futur locataire de l’Elysée ne songea pas une seule seconde à publier ce chef d’oeuvre »
            Quand on pense qu’il est encore des instituteurs assez subversifs et ringards pour faire ânonner sous le bâillon les fables de La Fontaine, alors même que cette merveille des lettres françaises mériterait bien évidemment d’y être immédiatement substituée pour l’édification présente et future de tous les écoliers de la start-up « France ».
            Elle devrait utilement compléter la consigne interne aux adeptes déjà publiée. (voir ci-dessous !)


            • Samson Samson 29 septembre 17:21

              @Samson

              En Marche vers nulle part - Consigne aux adeptes

              A pieusement réciter durant chaque repas ( !!!sans allonger le temps de pause ni ôter son bâillon !!!) :

              « Notre giton de Rothschild qui êtes à l’Élysée
              Que votre nom nous terrorise
              Que votre régime pille et mutile
              Que la volonté des actionnaires s’impose dans la start-up »France« comme en €urocratie
              Facturez-nous aujourd’hui notre LBD quotidien
              Crachez sur notre dignité
              Comme nous méprisons aussi les gens qui ne sont rien
              Et asservissez-nous à la finance
              En nous délivrant de toute humanité.

              Penser Printemps !  »

              Puis retournez produire, après vous être signé en prononçant la formule rituelle :

              « Au nom de Mutilator 1er, de la start-up « France » et de la Sainte Croissance,
              Penser Printemps !  »

              Checked & certified « dogma fully conform » & « fake-news free » by Decodex


            • saint louis 29 septembre 18:06

              Je doute que ce texte soit véridique des jeune années de Macron.

              Mais pour un texte d’actualité, c’est bien plus probable.


              • ETTORE ETTORE 29 septembre 18:58

                Que ce « poême » soit une obligation à le réciter, par coeur, par tout sénateur pas encore..... sénile.

                Ce serait un excellent test de dépistage pour la maladie d’Alzheimer qui ravage leurs rangs.

                Ahhh, qu’on aurait eu cette missive lors de l’ouverture des urnes, bien des vers l’auraient bouffé, avant qu’il ne soit enterré corps et bien.


                • velosolex velosolex 29 septembre 20:21

                  Marant, bravo, faut continuer dans le ton. Trop de constipés ici


                  • Francis Francis 30 septembre 00:06

                    ’’Déjà fort modeste, le futur locataire de l’Elysée ne songea pas une seule seconde à publier ce chef d’oeuvre, dont Paul Eluard avait fait un plagiat par anticipation. ’’

                     

                    Le faussaire a dû se réjouir dans sa tombe du fait que le jeune prodige ne pouvait plus le trainer devant les tribunaux ad’hoc.


                    • I.A. 30 septembre 08:43

                      Pff pff-pff ! J’ai failli ne pas lire ce texte ! On rigole, on rigole, mais je suis sûr que ça ne vole pas beaucoup plus haut que ça, en vrai...


                      • Francis Francis 30 septembre 09:25

                        @I.A.
                         
                         ’’je suis sûr que ça ne vole pas beaucoup plus haut que ça, en vrai...’’
                         
                         « ça » ? Vous faites allusion à quoi ?


                      • zygzornifle zygzornifle 30 septembre 13:23
                        C’est qui, Macron ? 

                        La masse musculaire de Macron et supérieure à son poids total.
                        Si la lumière va plus vite que Macron, c’est qu’elle a peur de lui.
                        Macron ne ment pas, c’est la vérité qui se trompe.
                        Macron n’essaie pas. Il réussit !!
                        Quand Macron scrute l’horizon, il voit son dos.
                        Quand Macron va au restaurant, c’est le serveur qui laisse un pourboire.
                        Quand Macron s’est mis au judo, David Douillet s’est mis aux pièces jaunes.
                        Macron est le seul homme à posséder une Bible dédicacée.
                        Macron peut encercler ses ennemis. Tout seul.
                        Macron a déjà compté jusqu’à l’infini. Deux fois.
                        Certaines personnes portent un pyjama Superman, Superman porte un pyjama de Macron.
                        Macron ne porte pas de montre. Il décide de l’heure qu’il est.
                        Dieu a dit : « que la lumière soit ! » et Macron répondit « on dit s’il vous plaît »
                        La seule chose qui arrive à la cheville de Macron… c’est sa chaussette.
                        Quand Google ne trouve pas quelque chose, il demande à Macron.
                        Macron fait pleurer les oignons.
                        Macron sait parler le braille.
                        Il n’y a pas de théorie de l’évolution. Juste une liste d’espèces que Macron autorise à survivre.
                        Macron et Superman ont fait un bras de fer, le perdant devait mettre son slip par-dessus son pantalon.
                        Un jour, au restaurant, Macron a commandé un steak. Et le steak a obéi.
                        Macron connaît la dernière décimale de Pi.
                        Macron peut taguer le mur du son.
                        Quand la tartine de Macron tombe, la confiture change de côté.
                        Dieu voulait créer l’univers en 10 jours. Macron lui en a donné 6.
                        Macron est capable de laisser un message avant le bip sonore.
                        Une larme de Macron peut guérir du cancer, malheureusement, Macron ne pleure pas.
                        Si Macron dort avec une lampe allumée, ce n’est pas parce qu’il a peur du noir mais parce que le noir a peur de lui.
                        Le Big Bang était la première éjaculation de Macron.
                        Macron était le seul trader a la banque du sperme.

                        • bebert bebert 30 septembre 15:06

                          Autre citation Nôel au bal des cons Pâques aux petits cons


                          • bebert bebert 30 septembre 17:52

                            @Shawford

                            Vous vous trompez de bebert mon cher je ne suis pas le bebert que vous croyez ne vous excusez pas ce n’est pas la peine surtout qu’il me semble que vos commentaires sentent le CBD , vous avez de la moquette chez vous ?


                          • Adèle Coupechoux 30 septembre 15:34

                            Après avoir hésité, le curiosité m’a quand même incitée à vous lire.

                            Un poème de Macron ? Je me suis dis que ça ne pouvait qu’être drôle. Et ça l’est.

                            Merci pour ce moment. Mais pas grâce à lui.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jordi Grau

Jordi Grau
Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité