• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un SDF n’est pas une patate chaude …

Un SDF n’est pas une patate chaude …

Une personne à la rue peut appeler le 115 pour demander un abri. En cas de grand froid une réponse immédiate et positive est donnée... en dehors de cette période,la réponse peut être négative....faute de places suffisantes !

Seules les personnes avec enfants sont automatiquement mis à l'abri ! C'est une affirmation conditionnée car il arrive que l'on soit obligé d'interpeller la DDCS ou le Préfet pour obtenir satisfaction.

 

Je viens de lire l'information suivante sur le site de la République de Seine et Marne :

« Triste découverte, le mardi janvier, à 16 h 45. Le cadavre d’un homme qui vivait dans sa voiture a été découvert dans l’habitacle, à Pontault-Combault, square Mendès-France.

Il ne présentait pas de traces de coups et selon les premières constatations de police, il serait mort de froid. Les températures étaient en effet très basses ce jour-là. »

 

Comment est-ce possible ?

Pourquoi personne n'est intervenue ?

 

Il y a quelques semaines, j'ai été contactée par une élue de Chartrettes à propos d'une femme SDF qui était devant elle...

La maire adjointe n'a ni hésité, ni attendu de savoir si cette personne SDF dépendait de la Seine et Marne ou d'un autre département.

 

Elle l'a hébergée aux frais de la commune à l'hôtel.

 

Il devrait y avoir un protocole clair et sans ambiguïté entre les CCAS des communes et le 115 afin que toute personne à la rue puisse être mise en protection à l'abri.

 

Cette personne serait, soit hébergée par le service du 115 et emmenée par la maraude, soit mise à l'abri par la commune :

dans un hôtel ou dans un local aménagé.

 

Personne ne doit mourir de froid en France en 2021.

 

Je ne rajouterai pas à la fin de la phrase précédente : on n'est pas au Moyen âge car au moyen âge, justement , les églises étaient ouvertes et pouvaient servir de refuge !....

 

Y en a assez ! Les SDF ne sont pas des patates chaudes que les services se renvoient.

Je ne veux plus entendre de la part des municipalités, c'est au 115 d'assurer ses responsabilités, ni en écho : « nous n'avons plus de place ! ».

 

Hier, à Vaux-le-Pénil, Thierry m'a informé que ses habits étaient mouillés et qu'il ne pouvait pas dormir dans sa tente trempée....

Le DAL lui a offert une nouvelle nuit à l'hôtel.

Ce n'est pas à nous de le faire, certes mais Thierry n'est pas une patate chaude mais un homme.

 

Nous l'aidons, c'est la priorité du jour mais nous n'oublions pas d'interpeller les autorités et de les mettre devant leurs contradictions ….

 

Ils devraient appliquer les principes républicains et notamment les trois qui sont sur le fronton des mairies et de la Préfecture :

 

LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE !

 

Jean-François Chalot

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.09/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 30 janvier 07:45

    La patate chaude il aimerait bien se la déguster le SDF comme bon nombre de citoyens miséreux ....


    • patrick22 30 janvier 10:17

      ....vu les réactions ça n’intéresse personne les SDF.....

      Désolé JF....

      ....mais de manière générale les commentaires (des articles parus sur Agoravox) sont d’un niveau incroyablement bas ....moqueries et noms d’oiseaux sont monnaie de plus en plus fréquente.......dommage j’aime bien les articles.....

      Cordialement JF


      • mmbbb 30 janvier 12:04

        @patrick22 Chalot est pour une immigration incontrôlée . Les migrants des qu ils touchent le sol , sont pris en charge par des Ass et ONG Ils ont souvent des droits que les natifs de ce pays non pas . Voir l exemple typique de la famille Leonarda qui a coute pres de 420 000 euros aux contribuables

        Quant au bobos si charitables si citoyens du monde prompt a faire la morale , ils ferment les yeux sur le malheur qu ils ont créés 
        Voir la valle du crack porte de la Chapelle ou c est le tiers monde qu s est installé
        .
        Vous volez haut , on n est habitue a ces personnes bourres a la moraline
        Voir Kouchner et les autres !

        Que ces personnes assument et nous fassent pas chier , la France est en train de se tiers mondialiser Heureux !!


      • I.A. 30 janvier 11:39

        Les gens qui dorment dans leur voiture sont de + en + nombreux. Les repérer n’est pas chose facile, les aborder pour les aider reste souvent mission impossible.

        Fierté, amour-propre...

        Beaucoup de jeunes, aussi, qui ont peur d’arriver en retard au travail (chantiers la plupart du temps)


        • June June 30 janvier 18:16

          Liberté, égalité, fraternité, c’est bien fini depuis longtemps mon cher ami. La France est devenue marche ou crève avec le français bien encré dans l’individualisme. Ce pays est une honte !


          • Pic de la Mirandole Pic de la Mirandole 30 janvier 19:08

            @June

            Et QUI injecte ce poison dans la société ?

            QUI si ce n’est l’Union Européiste des milliardaires ?


          • jepmais 31 janvier 10:21

            @June
            exactement.

            Où es-tu ?

             

            Où es-tu liberté ?

            Où es-tu liberté ?

            Son corps a été retrouvé,

            Son corps a été retrouvé,

            Dans une fosse commune

            Sans sépulture aucune,

            La liberté a été étranglée

            Par l’honneur déréglé

            Des hommes politiques

            Dans leur vie publique.

            Il n’y aura pas d’accusation

            Il n’y aura pas de sanction.

            La liberté n’est pas apparentée

            C’est juste un mort-né.

             

            Où es-tu égalité ?

            Où es-tu égalité ?

            Son corps a été retrouvé

            Son corps a été retrouvé

            Dans une penderie

            En attente d’autopsie

            L’égalité a été empoisonnée

            Par la malhonnêteté

            Des hommes politiques

            Dans leur vie publique.

            Il n’y aura pas de condamnation,

            Il n’y aura pas de sanction,

            L’égalité n’est pas un auteur

            C’est un concept menteur.

             

            Où es-tu fraternité ?

            Où es-tu fraternité ?

            Son corps a été retrouvé

            Son corps a été retrouvé

            La fraternité a été fauchée,

            Et sur le trottoir, abandonnée,

            Des hommes politiques

            Dans leur vie publique.

            Il n’y aura pas de révision

            Il n’y aura pas de condamnation

            La fraternité n’est pas une communauté

            C’est juste un mirage isolé.

             

            Où es-tu l’homme

            Où es-tu l’homme

            Ton corps n’est pas encore levé

            Ton corps n’est pas encore levé

            Pour arrêter l’hémorragie

            Du délit de démocratie,

            Des hommes politiques

            Dans leur vie publique

            N’y a-t-il pas un homme de fusion

            Pour remettre la république en action ?

            Un homme pour réactualiser

            Liberté, égalité, fraternité.

              JPM


          • Octave Lebel Octave Lebel 30 janvier 20:43

            A l’échelle du monde et dans notre pays, il n’y a jamais eu plus de richesses produites du fait du travail des hommes selon les normes classiques de l’économie. La destruction de notre environnement et de ses ressources n’étant pas comptabilisée vraiment dans ces normes qui sont nos références jusqu’à présent. Désolé de rappeler cette complication dans un monde déjà si difficile à comprendre.

            Tout cela étant dit hors COVID cela va sans dire. Ne chargeons pas le mulet.

             

            Et depuis que nous sommes tout petits, on nous a habitués à ce qu’il y aient des pauvres, des gens qui meurent de faim ici et là, des guerres régulièrement, des immensément riches en haut des pyramides qui soyons rassurés deviennent encore plus riches quoiqu’il arrive, de plus en plus de gens à la rue dans nos pays développés nés ici ou venus d’ailleurs, au fur et à mesure que la production de richesses augmente sans véritables explications pour le plus grand nombre que nous sommes. Avec juste comme passeport de vie une crainte diffuse qui nous rend prudents et nous fait tenir tranquilles. C’est un peu comme l’irruption des volcans, personne n’y peut rien. C’est malheureux, alors il faut s’en accommoder et essayer de tirer les bonnes cartes. Il y a des méritants qui s’en sortent nous dit-on et comme il faut bien souvent une vie pour se rendre compte que ce n’est ni tout à fait vrai ni tout à fait faux.

             Il y a aussi de la compassion bien sûr, beaucoup de compassion, des gens généreux et engagés qui donnent une partie de leur vie pour apporter avec un peu de dignité les premiers secours et le réconfort qui va avec. Ils donnent un sens à leur vie chacun à leur façon et selon ses raisons. Ils sont comme la garantie morale de nos sociétés à peu de frais et son poil à gratter. Il y a des chansons et des chanteurs aussi, des fondations de milliardaires exemplaires de générosité, des lois prévues pour dépanner dans l’urgence devenues un rouage de la grande machine qui tourne si bien ou si mal. Cela dépend où l’on se trouve du fait des hasards de la vie qui sont probablement liés à ce sacré volcanisme dont la science finira bien par nous protéger si nous sommes raisonnables, nous rassure-t-on.

            Beaucoup d’entre nous pensent que nous pouvons écrire des histoires moins tristes et sont déjà en route un peu partout sans tout savoir et sans plus attendre. Tous sont nécessaires et indispensables, du plus modeste au plus savant. Tous les rayons de la roue font le mouvement.

             

             


            • Ruut Ruut 1er février 22:39

              Bienvenue dans la Réalité de la France en Marche.

              Transformer les Hôtels de ville en Hôtel gratuit pour SDF et précarisé ne serait pas du luxe....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article

SDF


Palmarès



Publicité