• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un va-t-en-guerre en chasse un autre

Un va-t-en-guerre en chasse un autre

 

Nous nous rappelons tous de l’affaire des armes chimiques de Saddam Hussein, ainsi que des armes de destructions massives soutenues mordicus par les USA au-delà de la réalité pour justifier son intervention en Irak.

La guerre de l’information est devenue un enjeu capital pour faire avaliser ou justifier des décisions politiques aujourd’hui plus qu’hier.

Bien que la Syrie ait renoncé à l’usage des armes chimiques en ratifiant la convention en 2013, elle est accusée par l’occident d’en avoir fait usage le 7 avril.

Dans cette guerre civile en vue de chasser du pouvoir Bachar al Assad où se mêle l’intervention de chef de guerre de tout poil formant des groupuscules armée réunis par une haine de l’occident et une soumission à un islam radical meurtrier salvateur, les informations qui sont diffusées ne le sont qu’avec l’aval des protagonistes qui les autorisent pour leurs fins.

Avec cette nouvelle affaire d’arme chimique supposée utilisée par le régime syrien, il nous est expliqué par nos gouvernements adhérents à l’OTAN, que c’est toujours contre les civils, contre son peuple, que sont tirées ces armes interdites, justifiant par là le rejet des bonnes âmes, faisant des civils la cible volontaire d’un gouvernement indigne.

La ficelle est grosse, mais elle fonctionne toujours et dans tous les conflits que nous avons connus, les civils victimes collatérales ou partisanes des conflits sont les plus nombreux à périr, sans oublier le décompte des enfants morts, innocents de fait des conflits, indiquant l’ignominie aveugle de l’ennemi qui s’en prend à des victimes innocentes des enjeux politiques.

Cela fonctionne si bien que notre pays est sur le point de s’engager dans une aggravation du conflit à la suite des USA dans une confrontation avec la Russie soutien du gouvernement Syrien, sur la base d’informations des plus suspectes dont nous ne connaitrons la vérité qu’en en refaisant son histoire une fois le conflit achevé.

Pour l’instant c’est à qui s’adjoindra l’aval des populations quitte à leur mentir. Quitte à devenir le gendarme punitif de la violation des lois de la guerre sans instruction nécessaire de la réalité des accusations, suite au véto de la Russie pour diligenter une enquête par l’ONU. Je ne formulerai pas d’opinion à ce sujet car elle ne serait pas fondée et seulement partisane, mais il faut se souvenir de celle diligentée en Irak et dont les informations avaient été triturées par les services des USA afin d’en arriver à une accusation que l’histoire nous a révélé être fausse.

J’ai l’impression d’assister au même scénario, mais perturbé par la Russie et son véto laissant les protagonistes face à leurs fins et responsabilités guerrières à laquelle je regrette que la France participe.

Si la coalition « punitive » met ses menaces à exécution et la Russie les siennes nous allons avoir de nouvelles cérémonies de héros.

Avec toutes ces circonvolutions politiques nous en oublions que l’enjeu est le départ de Bachard al Assad du pouvoir pour les occidentaux, alors que ce dernier est soutenu par la Russie au prétexte que le départ du dictateur Saddam Hussein a plongé l’Irak dans le chaos d’où en est sorti l’État Islamiste.

A cette réflexion l’on pourrait ajouter que la mort de Kadhafi n’a pas été suivie de la mise en place d’un régime démocratique et s’interroger pourquoi nous nous ingérons dans les affaires de petits états, laissant les grandes dictatures comme la Chine vivre paisiblement (leur président s’est fait élire à vie ?), nous contentant de leur rappeler dans un discours que l’on veut héroïque les droits de l’homme.

Si les coalisés frappent la Syrie compterons-nous les morts civils ou pas comme au temps des frappes dites chirurgicales ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Sozenz 12 avril 09:54

    Bonjour ;

    Je ne formulerai pas d’opinion à ce sujet car elle ne serait pas fondée et seulement partisane,

    Vous êtes un homme sage ; et j espère que tous , seront enclin à ce même état d esprit,


    • ddacoudre ddacoudre 12 avril 12:43

      @Sozenz

      bonjour je ne sais pas si c’est de la sagesse ou de la prudence car ce faire une opinion aux seules informations non vérifiables c’est avoir toutes les chances d’être à coté de la vérité face au flot de désinformation et de communication
      cordialement .ddacoudre.over-blog.com


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 avril 09:56

      Bachar El Assad doit être tué parce qu’il est personnellement responsable de crimes de guerre et parce qu’il est un obstacle à tout règlement politique du dossier syrien.
      Les services Action des services occidentaux de renseignement doivent, probablement, depuis des années, élaborer des plans visant à l’éliminer physiquement.
      Or, malheureusement, le fait qu’il soit toujours en vie démontre à l’envi que ces services Action n’ont pas été en mesure d’élaborer un tel plan d’élimination ou que leurs responsables politiques, pour d’obscures raisons, ne leur ont pas donné le feu vert pour réaliser ce plan d’élimination...


      • Sozenz 12 avril 10:13

        @Jean-Pierre Llabrés
        êtes vous certain de ce que vous dites ?


      • ddacoudre ddacoudre 12 avril 12:51

        @Jean-Pierre Llabrés
        bonjour
        tu as un point de vue bien arrêté pour formuler une peine de mort sur un personnage que tu ne connais certainement pas et qui de plus ne t’a certainement aussi rien fait. tous les occidentaux ont soutenu des dictatures nous en Afrique les Usa en Amérique du sud, pas un état n’a le cul propre, et j’en rajoute pas plus.

        cordialement ddacoudre.over-blog.com


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 avril 13:23

        @Sozenz
        « êtes vous certain de ce que vous dites ? »

        C’est le rôle minimum de tout service Action d’examiner toutes les opportunités...


      • gueule de bois 12 avril 14:10

        @Jean-Pierre Llabrés
        Or, malheureusement, le fait qu’il soit toujours en vie démontre à l’envi que ces services Action n’ont pas été en mesure d’élaborer un tel plan d’élimination
        Alors ça c’est unique et inique !
        Voilà un lecteur qui est pour l’efficacité des ’services action’ (comprendre les barbouzes). Qui déplore donc leur inefficacité dans le cas Bachar.
        Mais vous êtes sans doute dans le camp de ceux qui réclament la tête de Poutine dans l’affaire Skripal. En son temps vous avez sans doute pesté contre ces bras cassés de la DGSE qui se sont fait prendre la main dans le sac à couler le ’Rainbow Warrior’.
        Faut être logique l’ami, ou bien on est pour l’efficacité, donc pour les service ’actions’ et les meurtres ’sur commande’ ou bien on s’y oppose.
        Pour tout dire je n’ai pas d’avis sur la question. J’essaie d’être logique et de m’abstenir de dire des conneries.
        Vos interventions prouvent que vous ne connaissez rien à la réalité syrienne. Moi je sais de quoi je parle. Les choses étant ce quelles sont, spécialement à l’heure actuelle où les fanatiques religieux sont nourris par les occidentaux, il n’y a guère de solution autre que le ’despotisme éclairé’ pour les pays du M.O. on vient de le voir en Égypte Si vous préférez, les Assad (alaouites) sont un ’moindre mal’ pour la Syrie, comme Khadafi était un moindre mal pour la Libye. Les occidentaux ne sont bons qu’à foutre le bordel et à laisser derrière eux des champs de ruines.
        Aujourd’hui :Irak, Libye, Syrie, Yémen il vous faut d’autres preuves ?


      • Scuba 12 avril 17:17

        @Jean-Pierre Llabrés
        Rassurez moi, il s’agit bien de second degré ??


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 13 avril 07:59

        @Scuba
        « il s’agit bien de second degré ? »


        Non.
        Confidence d’un général français :
        Au temps de la capacité maximale de nuisance de Kadhafi, le service Action français fut en situation de l’éliminer physiquement mais le feu vert politique ne vint pas et il ne fit rien.


      • François Vesin François Vesin 13 avril 15:35

        @Jean-Pierre Llabrés
        « Au temps de la capacité maximale de nuisance de Kadhafi, 

        le service Action français fut en situation de l’éliminer physiquement 
        mais le feu vert politique ne vint pas et il ne fit rien. »

        Mais vous êtes un grand, un très grand malade !!!

        Quelle suffisance et quelle inculture peuvent-elles vous pousser
        à proférer pareilles insanités ? Vous avez l’envergure d’un président
        de la république française, celle d’un gamin pourri-gâté qui s’endort
        en rotant sur le sein maternel ... 


      • leypanou 12 avril 10:17

        laissant les grandes dictatures comme la Chine vivre paisiblement (leur président s’est fait élire à vie ?) : il est toujours maladroit -au moins- d’associer dictature avec la Chine et démocratie avec les États-Unis.

        Car système mono-parti ne veut pas dire sans élection ou choix : Xi Jinping n’est pas arrivé au pouvoir par un coup d’état mais via un processus très long et après avoir « fait ses preuves » (point de vue ici par exemple).

        De la même manière, système multi parti ne veut pas dire choix : si on ne prend que le choix caricatural des États-Unis, depuis des dizaines d’année, Républicains et Démocrates sont au pouvoir sans qu’il y ait une différence fondamentale de politique, Wall Street et les lobbys étant toujours derrière pour dicter la politique à mener.

        Un système où avec à peine le 1/4 des voix aux présidentielles, on se retrouve avec 400 députés sur 587 et pouvoir faire la pluie et le beau temps à cause du système majoritaire n’est pas très sain et on vit dans le fake en permanence.


        • ddacoudre ddacoudre 12 avril 13:04

          @leypanou
           bonjour
          je suis bien d’accord avec ton point de vue. la dictature ou le totalitarisme capitaliste a imposé des organisations démocratiques tronqués pour s’assurer un pouvoir économique pérenne.
          par exemple la durée d’un mandat de cinq ou quatre ans ne permet pas d’entreprendre des mesures de longue durée alors que le pouvoir économique capitaliste reste stable dans la durée en s’étant approprié le pouvoir d’émettre de la monnaie.

          cordialement. ddacoudre.over-blog.com


        • zygzornifle zygzornifle 12 avril 13:35

          Sarko a eut sa guerre et ses attentats, Hollande la sienne avec encore plus d’attentats , Macron rêve de la sienne et est près a lécher les mollets de Trump et de May et il a déjà un attentat a son compteur ....


          • troletbuse troletbuse 12 avril 13:38

            @zygzornifle
            Pas les mollets, plus haut


          • François Vesin François Vesin 13 avril 15:44

            @troletbuse
            « Pas les mollets, plus haut »


            C’est madame May quand même...
            moi je ne m’y frotterais pas trop parce que, 
            dans ce coin reculé
            il reste peut-être un peu de novichok... 

          • ZenZoe ZenZoe 13 avril 10:14

            Les Occidentaux n’ont rien à faire là-bas. Par leur hypocrisie, leurs intérêts personnels, leur mépris des forces locales, ils attisent le conflit. S’ils étaient restés à l’écart, probable que tout serait terminé maintenant. Avec un bilan moins lourd.


            • roman_garev 13 avril 11:14

              @l’auteur

              Bonjour.
              Merci de préciser, quel va-t-en-guerre au juste en chasse quel autre ?
              Pardon, mais je n’arrive pas à le comprendre depuis votre texte...

              • ddacoudre ddacoudre 13 avril 22:20

                @roman_garev

                il s’agit des Bush père et fils

                cordialement.ddacoudre.over-blog.com


              • Ouam Ouam 14 avril 00:41

                @ddacoudre
                « J’ai l’impression d’assister au même scénario... »

                tout pareil, bref la même quoi smiley
                c’est désspérant, surtout avec les expériences catastrophiques précédentes qui pourtant auraient du « a minima » leur servir de « modèle »...
                Ben non ils s’entetent de plus belle.
                 
                la différence entre un intelligent et un con ?
                 
                les deuxs peuvent se tromper (ici est le point commun), mais...
                 
                - l’intelligent en revanche s’interroge sur son échec, en tire parti, et essaye de ne pas reproduire la meme erreur une seconde fois...
                - l’abruti : ben lui.... il recommence tout pareil, et forcément avec les memes résultats au bout smiley
                 
                Dire que des sinistres abrutis onts voté macron, ca en dit bcp sur le quotien intellectuel moyen du Francais lamda qui à veau-té pour lui smiley
                 
                a+

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès