• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un vaccin fiable interdit d’entrer en Iran

Un vaccin fiable interdit d’entrer en Iran

 

Le 8 janvier 2021, Khamenei a annoncé à la télévision officielle l'interdiction d’importer des vaccins américains, britanniques et français. « Si les Américains ont pu produire le vaccin, a-t-il jugé, ce scandale du coronavirus ne se serait pas produit dans leur pays avec la mort d’environ 4000 personnes en un seul jour. En même temps, il faut fondamentalement s’en méfier, et parfois ces vaccins sont destinés à être testés sur des nations. »

Les chiffres officiels en Iran font état de 60.000 victimes du COVID-19. Le président du conseil de Téhéran a déclaré un jour que les chiffres avancés par les autorités ne sont que ceux du cimetière de Behesht-Zahra à Téhéran. L'opposition iranienne se don côté a annoncé que le nombre de décès dans seulement la moitié des villes d'Iran est proche de 200.000, selon les informations des hôpitaux et des cimetières. Une catastrophe se produit dans le silence le plus complet.

Le monde entier commande, obtient et inocule librement à la population des vaccins fiables et approuvés par l'Organisation mondiale de la santé. « 80 pays ont fourni gratuitement au public 7 millions de doses de vaccin Pfizer », a déclaré le très officiel quotidien Jahan-e-Sanat le 22 décembre 2021. Mais selon Khamenei, « si leur usine Pfizer peut fabriquer le vaccin, pourquoi veulent-ils nous le donner ? »

Khamenei tire le rideau

Apparemment, Khamenei est à l'origine des « excuses des dirigeants du régime pour ne pas avoir acheté le vaccin COVID-19 » et du « retard des autorités dans cet achat », écrivait Jahan-e-Sanat le 17 décembre. Selon Zafar Ghandi, le chef du Conseil médical en Iran, le 2 décembre 2020, « le coût de la fourniture du vaccin (étranger) COVID-19 en Iran est inférieur à 200 millions de dollars, et ce n'est pas une somme que (le gouvernement) ne peut avancer ». Pourquoi Khamenei est-il opposé à l'importation de vaccins fiables, alors que Pfizer prétend être efficace même contre le nouveau virus COVID-19, hautement contagieux et mutant ?

Les objectifs de Khamenei

L'interdiction d'importer un vaccin fiable par Khamenei montre que c'est pour lui d'une importance stratégique. Le régime iranien avait auparavant adopté une stratégie d'immunité collective. L'Association iranienne d'immunologie a averti le président iranien Hassan Rohani que sur la base de cette stratégie 70 % de la population serait infectée, faisant entre un et deux millions de morts. On comprend maintenant pourquoi le régime refuse de prendre des mesures sérieuses comme le confinement. S'il parvient à maintenir la population iranienne concentrée sur la pandémie de COVID-19, cela détournera son attention des autres plaintes qui alimentent un soulèvement potentiel. 

Pourquoi une immunité collective ?

Tant que le COVID-19 est présent et touche 70% de la population, les pauvres, qui représentent plus des sept dixièmes de la société, ne peuvent plus recourir aux protestations de masse et formuler d'autres revendications. Selon le régime, ces protestations, comme le soulèvement de novembre 2019 où Khamenei et ses dirigeants ont senti le vent du boulet, pourraient conduire au renversement du pouvoir clérical. Selon Khamenei, le coronavirus est une bénédiction qu'il faut transformer en opportunité. Le COVID-19 agit comme un bouclier contre un soulèvement populaire, retardant l'inévitable. 

Une vague d’exécutions et de répression

Le jeudi 31 décembre, le commandant adjoint de la police nationale, le général Qassem Rezaï, a donné un ordre ignoble aux forces sous son commandement. « Si vous avez arrêté quelqu'un dans un affrontement et que je le vois se tenir debout ici sain et sauf, vous aurez à expliquer pourquoi ? S'il avait un couteau à la main, il fallait lui briser la main (...) Les droits de l'accusé sont pour après son arrestation. » Il a tenu ces propos délibérément devant la caméra et le public.

Rien que dans la deuxième semaine de décembre, du 12 au 19, douze personnes ont été exécutées dans les prisons iraniennes. Le 31 décembre, trois sunnites ont été pendus à Machhad. Le 3 janvier, trois Baloutches ont été exécutés après de longues années de détention. Mohammad Hassan Rezaï, qui n’avait que 16 ans au moment de son arrestation, a été pendu le 31 décembre, dans un acte cruel qui viole toutes les normes internationales. 

Ces exécutions hâtives ne visent qu'à contrôler une société en ébullition. Et le régime, qui pensait pouvoir le contenir avec le COVID-19, utilise à nouveau l'arme rouillée des exécutions pour contenir les exigences de la population iranienne.

« Le volcan des affamés »

Un expert officiel avait précédemment déclaré qu' « il faut avoir peur du moment où le volcan des affamés ne sera plus retenu ». Ces derniers mois, des jeunes ont pris pour cibles des centaines de centres des gardiens de la révolution, de la milice du Bassidj et des centres de torture, pour briser le statu quo. Les attaques contre les tribunaux qui prononcent des condamnations à mort ou ordonnent la démolition des masures des pauvres gens font partie des centres visés par les jeunes insurgés. Le feu mis aux portraits de Khamenei et de Soleimani dans diverses villes symbolise la colère de la jeunesse qui se révolte contre l'oppression et la répression. Bien sûr, c'est un message clair envoyé à Khamenei et au régime iranien.

Quelques mois avant le soulèvement de novembre 2019, le ministre du Renseignement Mahmoud Alavi avait affirmé que 116 de ces équipes d’insurgés avaient été arrêtées en quelques mois et qu’elles étaient affiliées aux Moudjahidine du peuple (OMPI), l’ennemi juré du régime clérical. Khamenei survivra-t-il au volcan des affamés malgré le bouclier du COVID-19 et des exécutions ?


Moyenne des avis sur cet article :  1.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Jean 3 février 17:06

    T’es vraiment un charlot toi, tu crois qu’il se passe quoi en Europe ? exactement la même chose.


    • Ouallonsnous ? 5 février 09:14

      @osis

      Vous oubliez qu’il n’y a pas lieu de vacciner contre un virus qui mute trop rapidement pour qu’on puisse le rattraper utilement.
      En fait ce sont les profits de Big Pharma qui sont privilégiés, la santé de l’homme n’est qu’un prétexte !
      Le guide Khameineî est tout à fait logique d’interdire ce qui ne sert à rien !


    • Jeekes Jeekes 3 février 17:14

      ’’Khamenei a annoncé à la télévision officielle l’interdiction d’importer des vaccins américains, britanniques et français’’

       

      Bingo.

      Tentative de propagande merdeuse complètement foirée !

       

      C’est con Dudule, mais y’en n’a pas de vaccin français.

      Essaye encore...

       


      • babelouest babelouest 3 février 20:46

        @Jeekes Si du vaccin français il y en a, mais il ne sera opérationnel qu’en fin d’année. En revanche, comme le chinois, c’est du virus affaibli, donc c’est fiable.


      • reptile GlopPasGlop,emmerdologue 3 février 21:02

        @babelouest

        En fait il se foute de nous , il livrent deja hors europe la ou y apas besoin d’ autorisation de bureau crate ... et nous on finit les stock de ceux a ARNm qui marche pas mais sont approuvé smiley

        Le sputnik V qui marche est interdit en europe smiley chercher l’ erreur .

        https://valneva.com/research-development/covid-19-vla2001/?lang=fr


      • robert robert 3 février 17:24

        l’opposition iranienne bat son plain


        • Yann Esteveny 3 février 17:29

          Message à tous,

          Les vaccins ont infiniment plus de liberté de circuler que les français.


          • Philippe Huysmans, Complotologue Ben pipile 3 février 17:38

            @Yann Esteveny

            Les vaccins ont infiniment plus de liberté de circuler que les français.


            Le virus aussi, d’ailleurs.


          • Ouallonsnous ? 5 février 09:24

            @Ben pipile

            La circulation du virus est un bienfait qui nous permettra d’acquérir l’immunité « naturelle », évidemment cela ne fait pas l’affaire de Big Pharma et des gouvernements à sa botte qui vont voir disparaître le prétexte à leur opération économico-politique Covid 19 de contrôle des populations !

            A noter que depuis la fin de la grippe 2019-2020, il n’y a plus de virus menaçant la santé de la population, en circulation, hormis celui de la propagande du régime Ueuropéiste/OTAN de Macron via les grands merdias télévisuels !


          • xana 3 février 17:31

            Propagande sioniste contre l’Iran...

            Les actionnaires du site semblent accepter, sans doute pour ne pas être traités d’« antisémites ».

            La lâcheté des uns fait le bonheur des propagandistes.


            • jjwaDal jjwaDal 3 février 19:00

              On sait ce qu’est une démocratie : elle prive de la liberté de mouvements et de rassemblement, elle agresse et verbalise dans la rue des citoyens lambdas au casier judiciaire jusque là virginal pour non port de masque (où sont les études ?), elle détruit la vie économique de centaines de milliers de personnes, elle transforme les victimes en coupables, elle plonge dans le piège de l’endettement le pays pour faire profiter les copains (un peu aussi...). Bien sûr, l’Iran ne saurait être comparé à une démocratie.
              Ils commanderont le vaccin russe qui vaut largement (pour ce qu’on sait) les vaccins que le régime iranien ne veut pas commander.
              Un point peu connu est que de très nombreux iraniens ont une atteinte pulmonaire préalable à toute atteinte virale les transformant en « personne à risque ». Tout cela pour avoir avoir résisté à l’attaque irakienne, quand ceux ci utilisaient des armes chimiques contre eux (invisibles pour les occidentaux et leur presse) et avoir respiré un air plutôt malsain.
              Il est vrai qu’à l’époque, on avait les yeux doux pour M. Saddam Hussein qui tapaient sur les iraniens à notre place.


              • Passante Passante 3 février 19:29

                c’est très utile de relire Les Perses d’Eschyle

                pour comprendre le problème iranien

                https://www.youtube.com/watch?v=jHQf-olyyGY


                • McGurk McGurk 3 février 19:59

                  Un « vaccin fiable » ? Belle oxymore je l’avoue...

                  Donner gratuitement un poison, la belle affaire ! Achetées par qui ? Et pour quelles visées ?

                  Des visées humanitaires qui cachent, c’est évident, des volontés d’expansion sur un peuple que cette élite libérale mondiale ne contrôle pas encore. Car « refuser un don humanitaire » revient à créer un scandale, tout comme le soi-disant « respect des droits de l’Homme » (à géométrie variable).

                  Démantelons ces géants économiques pour reconstruire des entreprises à taille respectable, respectueuses des Etats et des citoyens.


                  • troletbuse troletbuse 3 février 23:51

                    @McGurk
                    Fiable pour les labos question rapport, le reste n’a aucune importance vu qu’ils ne sont pas responsables des effets secondaire, ni garants du résultat


                  • McGurk McGurk 4 février 13:12

                    @troletbuse

                    J’ai surtout l’impression que, dans cette affaire comme celle de la pseudo-crise sanitaire mondiale, l’importance n’a plus non plus d’importance...


                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 février 21:27

                    Sur Cnews retrouvez en replay l’émission du:05/02/21 :Ça se dispute, l’invité m’a surpris, il s’agit de Julien Dray

                    Vaccin:Bien mondial de l’humanité

                    Oublions la politique, je suis 100% d’accord avec lui.

                    A vous de voir l’émission.


                    @+ P@py


                    P.S.


                    Pour l’instant je regarde en direct l’émission, sitôt que l’url sera disponible je la place en réponse.


                    ,

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité