• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une bande audio de l’Ayatollah Montazeri provoque la consternation en (...)

Une bande audio de l’Ayatollah Montazeri provoque la consternation en Iran

C'est avec consternation que les Iraniens ont découvert le mois dernier la bande audio de l'ayatollah Montazéri décrivant le massacre de 30 000 prisonniers politiques en 1988 en Iran. « C'est le crime le plus terrible perpétré en République islamique depuis la révolution et pour lequel l'histoire va nous condamner, » a-t-il déclaré dans cet enregistrement de 40 minutes de propos tenus lors d'une réunion à huis clos entre ce dauphin du fondateur de la République islamique et les quatre membres de la commission chargée de mener « l'épuration » des prisons iraniennes.

Me William Bourdon, avocat et célèbre défenseur des droits humains, a appelé le 6 septembre à Paris le pour la mise sur pied d’«  un tribunal ad hoc par une juridiction pénale internationale pour répondre à l'exigence des victimes du massacre de 1988 en Iran. Il faut que la lumière soit faite sur ce crime contre l'humanité de grande amplitude et unique dans son genre ».

C'est la première fois que ce sujet sensible est évoqué dans les médias en Iran. Les autorités ont toujours cherché à éluder cet épisode sanglant de leur règne, de crainte d'éventuelles poursuites devant un tribunal pénal international pour ce qu'Amnesty International a décrit comme « crimes contre l'humanité ». Or depuis la publication de l'enregistrement audio publié par le fils de l'ayatollah Montazéri, à l'occasion du 28e anniversaire de « l'été sanglant », les appels des opposants, mais aussi des figures du régime, pour faire la lumière sur « le massacre des prisons » sont de plus en plus nombreux.

William Bourdon, qui intervenait lors d’une conférence de presse organisée par l'opposition iranienne, a déclaré : « L'insolente impunité dont jouissent les auteurs de ces crimes doit cesser. Car ces derniers continuent de détenir des postes clés au sein du régime iranien. Il y a une culture de la terreur qui s'est installée de ce fait et qui doit être combattue. Une culture qui fait qu’aujourd’hui on continu de pendre à grande échelle dans un pays qui détient le record mondiale d’exécution par tête d’habitant »

Dans cet enregistrement sonore, posté par son fils, on peut entendre les propos échangés, le 15 août 1988, entre Montazeri et les membres de la « commission de la mort ». Montazeri proteste contre le massacre des prisonniers politiques commencé quelques semaines plutôt en application d’une fatwa du dictateur Khomeiny et affirme : « Le crime le plus important commis sous la République islamique et pour lequel nous serons condamnés par l’Histoire, c’est vous qui l’avez commis et c’est pourquoi l’Histoire enregistrera vos noms en tant que criminels (…) Notre peuple a (le principe) du Guide suprême en abomination. Ce n’est pas comme ça que je voulais que ça se passe. Dans 50 ans, Khomeiny sera jugé comme une figure sanguinaire et cruelle ».

Le député Ali Motahari, qui est également vice-président du parlement des mollahs, a demandé des explications à trois des quatre membres de la « commission de la mort », qui continuent à détenir des postes clés au sein de l'État : Mostafa Pour-Mohammadi, actuel ministre de la Justice du gouvernement Rohani, était le représentant du ministère du renseignement (Vevak) au sein de la sinistre commission, Hossein-Ali Nayeri, actuel chef de la Cour suprême, était juge islamique et Ebrahim Raïssi, en charge de la puissante fondation Astane-Qods-Razavi, était procureur général. «  MM. Raïssi, Nayeri et Pour-Mohammadi, qui étaient impliqués dans ces évènements, doivent s'expliquer et clarifier la question pour le peuple. Et, bien entendu, s'il y a eu lacune dans la manière d'appliquer les peines, ils doivent alors présenter des excuses », a déclaré Ali Motahari à la tribune du Majlis. 

Mostafa Pour Mohammadi, le ministre actuel de la Justice, a répondu dans une interview télévisée le 3 septembre  : « Le commandement de Dieu concernant les Moudjahidine du Peuple n’est autre que leur mise à mort. Nous sommes fiers de ce que nous avons fait ».

Dans un communiqué, l’Assemblée des Experts a cherché à intimider les objecteurs. Cette haute instance du régime, responsable de la désignation du future Guide suprême, a décrit le massacre de 30.000 prisonniers politiques comme « une décision historique et révolutionnaire de Son Excellence l’Imam Khomeiny (…) une décision prompte pour en découdre sérieusement et de façon résolue avec les monafeghine (terme péjoratif pour désigner les Moudjahidine du peuple), illustrant la compréhension profonde et pointue de l’Imam en la matière. »

Khomeiny avait écrit dans son funeste décret religieux en aout 1988 : « Tous ceux qui sont emprisonnés à travers le pays et qui persistent dans leur hypocrisie sont condamnés à mort car ils sont en guerre contre Dieu. Il serait naïf d'être clément à l'égard de ceux qui ont déclaré la guerre contre Dieu. L'intransigeance de l'Islam à l'égard des ennemies de Dieu fait partie des principes intangibles du régime islamique. J'espère que votre colère et votre haine révolutionnaire contre les ennemis de l'Islam produiront la satisfaction de Dieu. Que les Messieurs chargés de prendre les décisions ne fassent preuve d’aucune hésitation, ni doutes, ni atermoiement. Ils doivent s'efforcer à réprimer les mécréants avec la plus grande violence. »

Nous sommes face à un crime contre l’humanité et un génocide sans précédent par ses particularités spécifiques dirigés contre des prisonniers politiques. Mais plus important encore, est le fait que le régime actuellement au pouvoir en Iran est toujours dirigé par les responsables de ce même crime. L’Organisation des Nations Unies, selon ses propres responsabilités et attributs, doit constituer une mission d’enquête pour jeter la lumière sur ce massacre et faire le nécessaire pour faire traduire les responsables de ce crime monstrueux devant la justice. 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.19/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • Eric Carter Eric Carter 14 septembre 2016 13:57

    Il faut une enquête internationale sur ce massacre scandaleux de prisonniers politiques sans défence par les islamistes au pouvoir en Iran.

     Me William Bourdon a réclamé une mobilisation internationale pour stopper la frénésie meurtrière en Iran : « L’insolente impunité dont jouissent les auteurs de ces crimes doit cesser. Car ces derniers continuent de détenir des postes clés au sein du régime iranien. Il y a une culture de la terreur qui s’est installée de ce fait et qui doit être combattue. Une culture qui fait qu’aujourd’hui on continu de pendre à grande échelle dans un pays qui détient le record mondiale d’exécution par tête d’habitant. »

    • La mouche du coche La mouche du coche 14 septembre 2016 17:42

      N’importe quoi. Cet article est du bidon complet.
      En tant que soumis à l’Empire, nos dirigeant sont en guerre contre l’Iran et cet article est donc un article de PROPAGANDE qui ne convaincra que les niais. smiley


    • SamAgora95 SamAgora95 14 septembre 2016 18:54

      @La mouche du coche

      La république laïque est le seul rempart contre la folie des religions, je défend l’exercice de la religion dans la sphère privé, mais je ne suis pas naïf au point de croire qu’une société régit par les lois islamiques ne soit pas capable de tel crimes : ILS SUFFIT DE LIRE LE CORAN ! les mécréants les sans religion et tous ceux qui ont eu vent du livre ’le Coran’ soit se convertissent soit périssent.Arrêtons l’hypocrise de l’Islam de paix...je tolère l’exercice de cette religion uniquement si elle est encadrée par une république laïque...tel l’animal dangereux qu’on enchaîne...car chasser le naturel et il revient au galop.


      Sourate 4 verset 89
      Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur,
      -------------------------------
      Juste une petite entrée pour se mettre en appétit car il y des dizaines de saurâtes du même acabit.
      Heureusement que 80% des musulmans n’ont pas lu le coran !

    • Paul Leleu 14 septembre 2016 20:21

      @La mouche du coche


      je ne vois pas en quoi les crimes des impérialistes américains excuseraient les crimes des islamistes iraniens. Je comprends pas le rapport de logique. 

    • epicure 14 septembre 2016 21:07

      @La mouche du coche

      C’est ta réponse qui est totalement bidon.

      Tu es vraiment niais pour croire que les intégristes iraniens n’ont pas commis ces crimes.
      Rejeter la faute sur les impérialistes, c’est juste être aveugle.
      C’est un argument fallacieux.
      Comme dit au dessus,les erreurs des uns n’excusent pas les fautes des autres.


    • La mouche du coche La mouche du coche 15 septembre 2016 08:54

      Je vois qu’il y a quelques niais sur ce fil. Pas grave. smiley


    • epicure 15 septembre 2016 21:50

      @La mouche du coche

      oh mais tu regardes un miroir, ceci expliques cela.


    • epicure 15 septembre 2016 21:51

      @La mouche du coche

      c’est sur qu’en regardant un miroir, tu vois facilement des niais.


    • tozzzzz 16 septembre 2016 13:11

      @epicure

      oh mais tu regardes un miroir, ceci expliques cela.

      c’est sur qu’en regardant un miroir, tu vois facilement des niais.

      t’as raison c’etait pas tres clair la premiere fois.

      quoi qu’il en soit en regardant ton miroir t’y vois un abruti pour sur !

    • gaijin gaijin 14 septembre 2016 13:57

      " Nous sommes face à un crime contre l’humanité et un génocide sans précédent par ses particularités spécifiques dirigés contre des prisonniers politiques. Mais plus important encore, est le fait que le régime actuellement au pouvoir en Iran est toujours dirigé par les responsables de ce même crime. L’Organisation des Nations Unies, selon ses propres responsabilités et attributs, doit constituer une mission d’enquête pour jeter la lumière sur ce massacre et faire le nécessaire pour faire traduire les responsables de ce crime monstrueux devant la justice. "

      tout ça pour 30 000 morts ? sans dec
      vous imaginez écrire la même chose pour la guerre infondée menée sur le sol irakien pas les états unis ????


      • Paul Leleu 14 septembre 2016 20:23

        @gaijin



        oui... beaucoup de gens le pensent... 

        30 000 morts, c’est aussi le chiffre des fusillés de la Commune de Paris... commémorés par personne... j’aurais pensé que ça peut parler à quelqu’un qui met le drapeau noir de l’anarchie en avant. 

        les crimes des uns ne doivent pas masquer les crimes des autres... et nous devons les dénoncer avec la même force. 

      • Etbendidon 14 septembre 2016 23:54

        @gaijin

         

        Réaction gogovoxienne typique

        Ou, Les SECTAIRES au boulot

         smiley

        Les vendéens et les chouans ont fait pleins de massacres

        Et les jacobins de la république, ils ont génocidé plus d’un million

        ^^

        Staline était un horrible tyran !

        Ah ah, et Hitler c’était quoi alors ?

        ^^

        Castro est un dictateur qui a éliminé sans pitié ses adversaires politiques

        Oooooh,  et, et Pinochet c’était un saint peut être ?

        ^^^

        Hollande est le roi des enfumeurs

        Grounichou et compagnie : Oui mais Sarkozy c’était bien pire

        ^^^

        Poutine est un dictateur

        Et les amerloques ils enfilent des perles hein ?

        ^^^

        La Corée du nord est un pays horrible

        Et Israël alors, c’est le paradis pour les palestiniens ?

        ^^

        L’islam est une religion de merde

        Et le christianisme et ses millions de massacres depuis 2000 ans ?

        ^^

        Daech en France déjà 230 morts en 18 mois

        Et les accidents de la route, 3000 morts par an, c’est anodin ça ?

        ^^

        ^^^^

        BHL est un enfoiré

        Ouiiiiiiiiii ……. Unanimité

         smiley

         FIN de la RÉCRÈ

        Devinette : Quelle est la différence entre une classe maternelle et AGORAVOX ?

         


      • tozzzzz 16 septembre 2016 11:09

        @Etbendidon

        belle mise en forme pour de la merde.
        et oui tocard de la merde meme bien emballé ca reste de la merde.


      • cathy cathy 14 septembre 2016 14:10

        Je ne comprends pas, l’Iran a mis le chah dehors, vous avez voulu Khomeini, on vous l’a donné. Avant il y avait la terreur, et il y a toujours la terreur ? 


        • jef88 jef88 14 septembre 2016 19:09

          @cathy
          Ben oui et il y a aussi toujours l’erreur .............


        • epicure 14 septembre 2016 21:09

          @cathy

          ils ont juste remplacé charybde par sylla.


        • JC_Lavau JC_Lavau 15 septembre 2016 07:38

          @epicure. Pas trop fort en histoire romaine ni en mythologie grecque, toi.
          Lucius Cornelius Sylla : 138-78 AC.


        • epicure 15 septembre 2016 21:53

          @JC_Lavau

          quel est le crétin qui ne connais pas l’expression passer de Charybde en Scylla ?
          ah mais c’est le sexiste qui n’a pas de pensée autonome !

          Après ça donne des leçons de culture....
          pitoyable


        • fred.foyn 14 septembre 2016 14:41

          Ce qui se passe dans ce pays, ne nous concerne pas, seulement les Iraniens...STOP aux ingérences...


          • epicure 14 septembre 2016 21:13

            @fred.foyn

            Ce que tu dis sur ce forum français ne nous concerne pas.
            stop aux ingérences.

            Quand les criminels sont encore au pouvoir, le soutient pour la vérité et la justice ne peut venir que de l’extérieur.

            Je suis sûr que pendant la guerre froide, tu aurais dis à ceux qui dénonçaient les goulags, les privations, etc... en URSS, ça ne nous concerne pas, stop aux ingérences.

            Et que dire si lafayette avait dit au sujet des colonies anglaises en Amérique du nord : ça ne nous concerne pas, stop aux ingérences ?


          • philouie 14 septembre 2016 21:25

            @epicure

            Et les criminels au pouvoir en France, quand est-ce qu’on les envoie devant un tribunal ?

            Fabius et Hollande pour leur soutien aux terroristes en Syrie.

            Sarko pour la guerre en Libye

            Et je parle pas des ventes d’armes.

            ces 3 là, ont plus que 30 000 morts sur la conscience.

            mais non. on s’en fout.

            En plus, on va encore voter pour eux.

            belle mentalité.


          • blablablietblabla blablablietblabla 14 septembre 2016 15:50

            c’est dieu qui gouverne la bas c’est allah et Ali , il faut vraiment être con quand meme .

            Décidément entre les pédophiles taliban en Afghanistan et leur Bachi et les mollha en Iran le bon sens prend un sacré coup.
            Quelle plaie cette religion !


            • OMAR 14 septembre 2016 17:13

              Omar9

              @blablablietblabla

              Le seul lien qui existe entre l’Islam et les condamnables actes qu’auraient commis par les ayatollah et autres mollah, se trouve dans votre microscopique cervelle de taon et se dénomme : anti-Islam.

              La soif du pouvoir, la tyrannie et les massacres, ne sont l’apanage d’aucune religion, race, pays, ethnie ou nation...
              Kim Il Sung, Castro, Gnassingbé Eyadéma, Franco, Mobutu Sesse Séko, Staline, Mussolini, Mao Tsé Tsoung, et en bonus, Hitler, n’ont jamais été musulmans...

              Par contre, et cela va vous plaire, Nazarbaiev, Karimov, Omar El Bachir, le sont, enfin, ils pensent l’être...


            • epicure 14 septembre 2016 21:19

              @OMAR

              Cet exemple montre encore une fois les effets néfastes de la croyance en un être divin transcendant, à qu’il faudrait obéir selon certaines sources dites sacrées.

              C’est la longue histoire des religions.

              C’est la longue histoire des systèmes autoritaires, où l’autorité et la transcendance l’emportent sur l’individu, qui ont toujours facilité le pouvoir des psychopathes, les guerres , les persécutions.


            • andromerde95 14 septembre 2016 21:22

              @epicure
              « C’est la longue histoire des systèmes autoritaires, où l’autorité et la transcendance l’emportent sur l’individu, qui ont toujours facilité le pouvoir des psychopathes, les guerres , les persécutions. »


               le système capitaliste se repose sur les libertés individuelles et droits individuels.

            • OMAR 14 septembre 2016 22:03

              Omar9

              @epicure

              J’ai lu lu Coran, et honnêtement, il m’a été très difficile de le comprendre.
              Et s’il est vrai qu’il contient des « ayate » violentes, leur contenu s’applique à un contexte bien précis.
              que certains « diablotins » justement, décontextualisent..
              Pour ma part, je n’ai jamais senti un appel au meurtre ou au « djihad » violent tel que décrit par des anti-Islam, ou pire, appliqué par ces hordes barbares de Daesh et Boko Haram.
              .
              Je retiens la même impression du Nouveau Testament que je maitrise mal et peu.
              Par contre, à travers Ghandi (?) je pense que l’Indouisme est plutôt pacifique et le Bouddhisme encore plus.

              epicure, ce sont les hommes qui font du mal, pas les religions...


            • epicure 15 septembre 2016 21:56

              @OMAR

              tout enseignement basé sur l’autorité, la transcendance favorise le mal.
              C’est pourquoi les religions ont été souvent le vecteur de celui ci.
              Bon pour l’hindouisme on oubliera les veuves brulées sur le bucher de leur mari, notamment, les parias tués, etc....


            • epicure 15 septembre 2016 21:57

              @andromerde95

              merci de ce moment d’inculture. encore un je ne les compte plus.

              le système capitaliste repose sur le pouvoir privé, les inégalités entre riches et pauvres, possédants et non possédants, sur l’autoritarisme des premiers sur les seconds.


            • andromerde95 15 septembre 2016 21:58

              @epicure
              « tout enseignement basé sur l’autorité, la transcendance favorise le mal.
              C’est pourquoi les religions ont été souvent le vecteur de celui ci. »


              bah le manque d’autorité et de transcendance, on voit le mal que ça engendre dans les sociétés libérales. 

            • andromerde95 15 septembre 2016 21:59

              @epicure
              « le système capitaliste repose sur le pouvoir privé, les inégalités entre riches et pauvres, possédants et non possédants, sur l’autoritarisme des premiers sur les seconds. »


              non le capitalisme se fonde sur le manque d’autorité morale et sur le manque d’autorité de l’etat puisque le capitalisme se fonde sur la liberté économique et individuelle.

            • pemile pemile 15 septembre 2016 22:14

              @andromerde95

              Le capitalisme ne serait donc qu’un « manque d’autorité morale de l’individu et un manque d’autorité de l’etat » ?

              C’est cela votre définition du capitalisme ?

              Un état fort et sous morale religieuse ne peut donc être capitaliste ?


            • pemile pemile 15 septembre 2016 22:19

              @andromerde95 « bah le manque d’autorité et de transcendance, on voit le mal que ça engendre dans les sociétés libérales. »

              C’est sur, une bonne monarchie qui collaborait avec un pouvoir religieux était bien plus facile à vivre et bien plus créative et réactive !


            • docdory docdory 14 septembre 2016 16:06

              Une citation (peut-être apocryphe ) de Bossuet dit ceci :“Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.”


              Cet Ayatollah Montazeri était à l’époque un haut responsable de l’islam, on peut donc raisonnablement supposer qu’il chérissait cette religion d’une part, et l’idée d’un Iran régi par une théocratie islamique d’autre part.
              Or, le texte sacré de l’islam ( le coran) regorge de versets appelant au meurtre de diverses catégories de personnes, et Mahomet, le prophète de l’islam, considéré par tous les muslmans comme « le beau modèle » fut, selon sa biographie officielle, un épouvantable criminel de guerre.
              Depuis son invention par Mahomet, la religion musulmane, selon toutes les estimations, a fait au moins deux cent millions de morts, dont 80 millions lors de la conquête musulmane de l’Inde ,( ce qui en fait le plus grand génocide de l’histoire de l’humanité ), et également des dizaines de millions lors de la traite négrière arabo-musumane ( génocide par castration ou émasculation ). 

              L’ayatollah Montazeri, bien qu’il ait entièrement raison sur les atrocités khomeinistes, n’a pas été jusqu’au bout de sa logique, ce qui aurait du l’amener à condamner la responsabilité pleine et entière de la religion musulmane, dont il était un adepte, dans les massacres qu’il dénonce à juste titre.

              L’Iran ne deviendra un pays libre que si l’islam cesse d’y être la religion d’état, et si la liberté de religion et d’athéisme y deviennent reconnues et garanties. Gageons que dans cette hypothèse, les mosquées iraniennes se videraient très rapidement de leurs « clients » ....

              On peut à ce propos rappeler la responsabilité écrasante du Président Giscard d’Estaing. Lorsque Khomeiny se pavanait en exil à Neauphle le Château en y préparant ouvertement et méthodiquement son funeste projet de dictature théocratico-fasciste sur l’Iran, il eut été très facile à Giscard d’organiser une opération barbouzarde d’élimination physique de ce funeste Ayatollah ( le shah d’Iran se serait sans nul doute fait un plaisir d’envoyer ses services spéciaux exécuter discrètement cette mission de salubrité publique ).

              Cette coupable inaction de Giscard est certainement le plus lourd passif de son septennat. En laissant vivre quelqu’un dont tout le monde à l’époque savait qu’il se transformerait en un dictateur sanguinaire, il a sciemment condamné des dizaines de milliers de personnes à la mort, et des dizaines de millions d’iraniens à vivre, depuis 1979, sous l’oppression d’une théocratie mortifère.

              • blablablietblabla blablablietblabla 14 septembre 2016 16:32

                @docdory
                Giscard avait été chasser l’ours en Pologne , et comme il n y avait pas d’ours ils ont été en chercher un dans un zoo chétif et malade et l’ont laché et Giscard lui a tiré dessus , histoire véridique !


              • docdory docdory 14 septembre 2016 17:16

                @blablablietblabla
                Il me semble effectivement me souvenir de cette histoire de chasse. Mais Khomeiny est resté plusieurs mois en France, si mes souvenirs sont exacts, il y avait donc largement le temps de procéder à une liquidation extra judiciaire sous-traitée aux services secrets iraniens...


              • OMAR 14 septembre 2016 17:28

                Omar9

                @docdory

                Une religion ne s’invente pas...
                Et si c’était le cas, son auteur se fait un droit et un devoir de se présenter comme un Dieu.
                Ce qui n’est nullement le cas pour le Prophète.
                Alors, vous pouvez toujours détester cette religion, c’est votre droit.
                Mais médire et calomnier sur l’Islam et son Prophète ne fera qu’augmenter les risques de convulsions dont vous souffrez dés que vous entendez parler d’une conversion à l’Islam... 
                https://fr.sputniknews.com/france/201502181014778744/


              • francesca2 francesca2 14 septembre 2016 19:20

                @OMAR

                Une religion ne s’invente pas...

                 smiley
                tu ne sauras jamais à quel point c’est drôle !

              • Alren Alren 14 septembre 2016 19:31

                @OMAR

                Une religion ne s’invente pas...

                Bien sûr que si, des quantités incroyables de religions ont été inventées de par le monde, sur tous les continents, par tous les peuples, à toutes le époques !
                Rien qu’en Europe, il y a eu les Gaulois, les Grecs, les Romains, les Saxons, les Scandinaves ...
                Et je ne parle pas des sectes récentes façon Mandarom.

                Toutes évidemment se proclamant la seule bonne religion et vouant les autres aux gémonies..

                Et si c’était le cas, son auteur se fait un droit et un devoir de se présenter comme un Dieu.

                Absolument pas ! 
                Le créateur d’une religion ne peut faire gober aux autres qu’il n’est pas un homme. Alors il se proclame toujours comme celui (ou celle) à qui les dieux s’adressent (ou le dieu en cas de monothéisme).

                Et Mahomet ne fait pas exception à la règle.


              • epicure 14 septembre 2016 21:27

                @OMAR

                « Une religion ne s’invente pas... »

                vraiment comique

                Donc toutes les religions polythéistes sont vrais ? et leur dieux véridiques ? tu veux dire que la scientologie, rael, etc... c’est vrai ?

                La religion pastafari n’est donc pas une invention ! le dieu spaghetti existe vraiment par conséquent.

                Tu ne te rends même pas compte de l’énormité de ton propos, pour quelqu’un de soit disant monothéiste.

                Vas affirmer ceci dans un pays bien musulman genre arabie saoudite, pakistan, afghanistan etc... pays où l’on risque la peine de mort en cas de blasphème.

                Bon je te l’accorde al religion, ce n’est pas ce qui pousse le plus à la réflexion, puisque la soumission à la transcendance va de pair avec le refus de la nouveauté, de la curiosité, de l’esprit critique, etc.... bref tout ce qui fait réfléchir.


              • philouie 14 septembre 2016 21:34

                @epicure
                Toutes les religions ne sont jamais que les formes diverses par lesquelles les hommes rendent un culte à leur Créateur.
                 
                « Votre Seigneurie a décrété que vous n’adorerez que Lui »


              • zak5 zak5 14 septembre 2016 21:50

                @OMAR
                Mais médire et calomnier sur l’Islam et son Prophète ne fera qu’augmenter les risques de convulsions dont vous souffrez dés que vous entendez parler d’une conversion à l’Islam...

                combien de racailles, de vas-nu-pieds et de paumés dans ces conversions ?

                qui ensuite agiront au Nom de l’Islam


              • OMAR 14 septembre 2016 22:27

                Omar9

                @francesca2, @alren, @épicure

                Vous confondez entre certaines croyances qui reposent sur des thèses ou hypothèses considérées comme Vérité même quand celle-ci est infirmée, et la religion qui est un ensemble de prescriptions ordonnées par Dieu et considérées comme justes, logiques, sensées et généralement vérifiables et reprises par les juridiction de tous les pays..
                .Il y a un Créateur, un seul Dieu, ne vous en déplaise...

                Ce sont les croyances s’inventent et qui génèrent des sectes, comme celle ....... d’Epicure...
                .
                Et je trouve normal que vous trouvez cela drôle, parce que vous n’avez pas de foi...


              • OMAR 14 septembre 2016 22:41

                Omar9

                @zak5

                Je ne pense pas et j’en suis certain même que que tu ne vaux même pas l’ongle d’un Mohammed-Ali, Roger Garaudy, Cat Stevens, Lupe Fiasco, OmarShariff, Abidal, Janet Jackson et ces centaines de milliers qui se convertissent à l’Islam annuellement.

                Alors, reprends cette fois, 4 cuillères à soupe de Tabasco mélangé à de la harissa pure tunisienne, de préférence avec un verre d’eau glacée, , ça te calmera.
                Pour tes hémorroïdes, je connais un très bon taleb marocain....


              • andromerde95 14 septembre 2016 22:47

                @epicure
                « la curiosité, de l’esprit critique, etc.... bref tout ce qui fait réfléchir. »


                oui et c’est ça qui pousse des gens à se convertir l’haineux anti-religieux à l’esprit étroit, fermé et intolérant.

              • Doume65 14 septembre 2016 23:44

                @docdory
                Puisque tu remontes au chah, pourquoi ne pas dire qui l’a mis au pouvoir et dans quel but ? Bien évidemment, on retrouve encore et toujours les USA qui aidèrent au renversement de son prédécesseur Mohammad Mossadegh jugé d’une part trop proche de la France, et d’autre part trop enclin à gaspiller les revenus du pétrole en les redistribuant au peuple, alors qu’ils auraient été bien mieux conservés dans les mains sûres des compagnies US. Ce Mossadegh bien entendu était laïque...


              • zak5 zak5 15 septembre 2016 07:36

                @OMAR

                Je te demandais le nombre de racailles converties a l’Islam, exemple de Jérémie Louis-Sidney, Lionel Dumont, le “Gaulois d’Al-Qaïda” Muriel Degauque, qui s’est fait explosée en Irak, Joseph Jaime (alias Youssef) et David Vallat (alias Rachid), Joseph Jaime (alias Youssef) et David Vallat (alias Rachid) etc etc

                Sans compter ceux qui se convertissent dans les prisons, aujourd’hui devenu l’endroit privilégié pour se convertir a l’islam

                Quand a la conversion des « élites », dans la quasi-totalité des cas, ça se passait  (j’utilise le passé parce que c’est beaucoup plus rare depuis les année 80 ) souvent par le chemin escarpé du soufisme et des soufis, espèces en voie de disparition et considérés comme des hérétiques par une majorité écrasante de musulmans d’aujourd’hui

                D’autre part, parlé de conversion quand on parle d’Islam, c’est biaisé des le départ, puisque un converti a l’islam peut le déclarer librement alors que celui qui quitte l’islam prend un grand risque pour sa personne et ses proches et donc a tout intérêt a rester discret

                quand a ton expérience sur les maladies annales, y a des forum pour ça.


              • zak5 zak5 15 septembre 2016 07:45

                @zak5
                quant a ton expérience personnel sur les maladies anales, y a des forum pour ça


              • OMAR 15 septembre 2016 10:56

                Omar9

                Perso, je ne connais aucune racaille convertie à l’Islam.

                Maintenant si tu veux toi, te convertir, pour beaucoup tu es un cas désespéré et désespérant.

                Mais, t’inquiètes, Sarko m’a refilé son karcher...
                Et 10 des meilleurs exorcistes musulmans de France sont prêts à extirper les répugnants démons qui habitent en toi.
                Ça sera long, pénible, douloureux, harassant, mais on réussira.
                Les miracles, ça existe encore.......


              • Alren Alren 15 septembre 2016 14:40

                @OMAR

                Omar9

                Omar vous êtes la démonstration vivante de la nocivité d’une croyance religieuse sur l’esprit humain !

                Vraiment vous ne vous rendez pas compte que vos certitudes ne reposent sur rien de concret, de logique de vraisemblable ? Je suis sidéré et attristé pour vous de votre absolue cécité intellectuelle.

                Sans doute maintenant est-il trop tard pour que vous changiez, que vous reveniez à la lucidité car cela engendrerait une grande souffrance morale toutes ces années perdues d’obscurité mentale.

                Vous ne comprenez vraiment pas qu’un dieu ne peut être à la fois omnipotent, c’est-à-dire ayant la liberté d’agir la plus totale à chaque instant et simultanément omniscient c’est-à-dire sachant parfaitement ce qu’il fera pour l’éternité à venir, c’est-à-dire qu’il connaît son propre destin ce qui implique qu’il n’est pas libre d’en changer ?

                Mais s’il n’est pas libre de changer son destin, il n’est pas omnipotent ! C’est forcément l’une ou l’autre « qualité ».

                Je vous passe le paradoxe sur l’éternité de vie de ce dieu : il se passerait une éternité de temps avant qu’il décide par exemple de la création du monde. Donc celle-ci n’aurait jamais lieu.

                Vous prétendez que les « vérités » des autres religions ont été infirmées.

                Infirmées par qui et avec quels arguments ? Infirmées par les musulmans parce qu’elles ne sont pas dans le coran ?

                C’est ça l’argument  ?

                un ensemble de prescriptions ordonnées par Dieu et considérées comme justes, logiques, sensées et généralement vérifiables et reprises par les juridiction de tous les pays..

                Où avez-vous que l’interdiction du coran de manger du porc et boire du vin soit considéré comme juste, logique, sensé, et repris par les juridictions de tous les pays (tous les pays en plus !) ?

                Où avez-vous que l’obligation faite par le coran de tuer certaines personnes innocentes de tout crime soit considéré comme juste, logique, sensé, et repris par les juridictions de tous les pays ?

                Comme beaucoup de gens vivant dans des pays musulmans où, sauf par internet maintenant, on n’entend qu’un seul son de cloche depuis l’enfance et sans contradicteur possible : l’islam. (Oh pardon, Mahomet n’aimait pas les cloches, tout comme moi  !)

                Et beaucoup de gens mal informés de ces pays pensent que le monde tourne autour de cette religion. Mais ce n’est pas le cas. Sans les attentats et les provocations antirépublicaines, genre voile à l’école, femme se dissimulant le visage ou burkini, dans ce pays non-religieux qu’est la France, on n’en parlerait pas. Sauf par les politicards qui espèrent capter les voix électorales des musulmans ... comme des juifs.

                Il y a un Créateur, un seul Dieu

                Toutes les religions créées durant l’Antiquité ou au Moyen-âge ignoraient que la Terre n’était pas au centre de l’univers, ni même au centre du système solaire. Mais nous savons qu’il y a des dizaines de milliers de milliards de galaxies (on en découvre toujours plus) contenant cent à deux cents milliards d’étoiles chacune.

                Pourquoi un dieu à l’intelligence infinie aurait-il créé tant de mondes inutiles alors que seuls les humains ont une âme ?

                Il ne me déplairait pas, contrairement à ce que vous sembler penser, qu’il y ait réellement un dieu et de continuer de vivre dans un paradis après la mort terrestre. Mais tout converge, pour qui a un regard scientifique, logique et objectif, vers la conclusion que le dieu imaginé par les religions monothéistes ne peut pas exister parce que ses « qualités » sont contradictoires.

                Pour qui cherche sans œillères, la Vérité ...


              • Alren Alren 15 septembre 2016 14:57

                @OMAR

                ces centaines de milliers qui se convertissent à l’Islam annuellement.

                D’où vient cette statistique ? Dans quels pays ont lieu ces conversions ?

                Vous êtes incapable de citer une référence à cette assertion parce qu’elle est fausse. Ressortir ce pauvre Garaudy montre bien que vous manquez d’exemples.

                Les conversions aux USA sont le fait d’individus qui sont en conflit avec la société odieuse qui règne là-bas. Elle ne sont pas due à une poussée de mysticisme. Ce sont des conversions politiques, contre le christianisme encore très puissant là-bas.

                En revanche, ce qui est assuré, c’est que beaucoup de jeunes, circoncis sans qu’on leur ait demandé leur avis, cessent la pratique religieuse dès qu’ils sont loin du regard de leurs parents et grands-parents. (les grands-parents sont plus intolérants que les parents généralement.)

                Ça je l’ai constaté personnellement. Et c’est d’ailleurs pourquoi ceux-ci rechignent à leur laisser de la liberté pour faire des études dans le supérieur, où l’on ne parle pas de religion mais de science, de droit républicain ou de littérature non-musulmane.

                C’est ce désintérêt des jeunes générations pour l’observance prioritaire de la religion que craignent les dirigeants des pays islamiques. La religion y est encore maintenant l’opium du peuple comme le christianisme l’a été jusqu’à la fin du XIXe siècle en Europe.

                Si la pratique cesse, leurs jours au pouvoir seront comptés.


              • epicure 15 septembre 2016 22:01

                @andromerde95

                « oui et c’est ça qui pousse des gens à se convertir l’haineux anti-religieux à l’esprit étroit, fermé et intolérant. »

                les haineux ce sont ceux qui rentrent chez charlie hebdo et tuent des masses de gens.
                L’intolérance, c’est condamner à mort, tuer, les gens qui blasphèment ou quittent leur religion.

                Tout ce qu’on trouve chez les bigots d’extrême droite comme toi.

                Encore une intervention pour montrer que tu tout n’importe quoi sans une once de cohérence. et à essayer d’attribuer les défauts de ton idéologies à celles qui y sont opposées.

                Avec toi être contre la haine religieuse c’est être haineux.
                Encore un sophisme de ta part.


              • docdory docdory 15 septembre 2016 22:07

                @Doume65

                Vous faites bien de rappeler le scandale que furent les manigances anglo-américaines pour destituer Mossadegh. On en subit encore les funestes conséquences.
                Il est évident que je ne soutenais pas l’infâme shah d’Iran, mais on aurait du profiter de ses derniers mois de vie ( il était condamné à brève échéance par la maladie ) pour lui donner l’opportunité d’utiliser ses services secrets pour éliminer l’encore plus infâme Khomeiny...

              • andromerde95 15 septembre 2016 22:22

                @epicure
                « les haineux ce sont ceux qui rentrent chez charlie hebdo et tuent des masses de gens.

                L’intolérance, c’est condamner à mort, tuer, les gens qui blasphèment ou quittent leur religion.

                Tout ce qu’on trouve chez les bigots d’extrême droite comme toi.

                Encore une intervention pour montrer que tu tout n’importe quoi sans une once de cohérence. et à essayer d’attribuer les défauts de ton idéologies à celles qui y sont opposées.

                Avec toi être contre la haine religieuse c’est être haineux.
                Encore un sophisme de ta part. »


                la haine c’est les 100 millions de morts provoqués par l’athéisme communiste et les 2 millions de morts provoqués par le laïcardisme révolutionnaire français.


              • J.MAY MAIBORODA 14 septembre 2016 16:38

                Ce massacre doit être condamné au même titre que tous les autres massacres : ceux des répressions coloniales (Madagascar, Algérie notamment) ceux des nazis (extermination de masse), ceux des bolcheviques russes, ceux des khmers rouges, ceux commis à l’encontre des « communistes » indonésiens (un million ! ), ceux de Namibie commis par les Allemands, ceux plus lointains mais de type génocidaire à l’encontre des Indiens d’Amérique du Nord et du Sud,etc.

                La liste des crimes contre l’humanité serait fort longue. 
                L’indignation, lorsqu’elle est à géométrie variable, perd totalement son sens

                • OMAR 14 septembre 2016 17:15

                  Omar9

                  @MAIBORODA

                  Votre com est clair, net et, surtout, juste et vrai...


                • prismsoul prismsoul 14 septembre 2016 18:34

                  @MAIBORODA
                  Bien sûr… mais il n’est même pas besoin d’aller chercher si loin dans le temps pour en trouver. Et autant on va avoir du mal à « punir » efficacement les auteurs de crimes perpétrés il y a 50 ans ou plus, se pencher sur d’autres psychopathes plus récents et qui continuent à sévir serait plus que salutaire pour notre avenir à tous.
                  Tutsis et Utus (qui a donné les machettes, qui a mis le feu et dans quel but - on le sait, mais personne ne dit mot), Kosovo (on a « découvert » récemment que Milošević était innocent… alors qui étaient les vrais coupables ? Là-aussi, motus), Afghanistan, Irak, Donbass, Géorgie, Syrie et j’en passe. Tout ça dans les 20 dernières années, donc des gens encore actifs aujourd’hui…


                • Alren Alren 14 septembre 2016 19:20

                  @MAIBORODA

                  N’oubliez pas les massacres commis par les armées blanches durant la guerre civile contre le peuple russe.
                  Ni le massacre des communards en 1871, en France, à Paris par la droite politique d’alors qui faisait suite à le terreur blanche de 1815 notamment dans la région de Lyon.
                  Ni les 30 000 morts de Videla en Argentine, ni de l’opération « condor » d’assassinats ciblés dans toute l’Amérique latine, ni les assassinats ciblés US de l’opération « phénix » au Vietnam.

                  Aucun de ces massacres n’a donné lieu à une condamnation officielle internationale, ni à figurer en bonne place dans les livres d’histoire.

                   


                • Paul Leleu 14 septembre 2016 20:16

                  @MAIBORODA


                  et ajoutons les 400 000 camerounais massacrés par notre gaulliste de choc Pierre MESSMER, qui dirigea la répression « anti-communiste » dans ce pays. 

                  les listes sont interminables

                  que dire des centaines de milliers de « progressistes » afghans massacrés à la prise de Kaboul par les talibans (soutenus pas les USA)... ?

                  mais que dire de ces grands bouchers de notre histoire française, que furent Charlemagne, Louis XIV et Napoléon ? Et qui sont encore glorifiés par l’historiographie officielle de notre pays !!

                • oncle archibald 14 septembre 2016 22:58

                  @Alren la bonne vieille méthode des cours de récré de maternelle est de retour : « pas tant que toi » ou encore « c’est celui qui dit qui le fait » ... Ca c’est argumenté ! Donc en gros ces massacres étaient d’après vous justifiés .


                • J.MAY MAIBORODA 15 septembre 2016 07:47

                  @prismsoul


                  vos précisions et vos infos complémentaires sont les bienvenues.
                  Pour les Tutsis et Hutus, Juppé doit avoir quelques souvenirs opportunément enfouis au fond de sa conscience.
                  Pour le Kosovo, Slobodan Despot ( voir son blog et ses ouvrages) ne cesse de dénoncer ( mais vainement) l’énorme manipulation qui a servi à justifier son détachement de la Serbie.
                  Pour l’Ukraine, ce matin encore les médias mainstream nous bassinent avec la thèse de l’invasion russe et chantent la louange de François Hollande, super caniche otanien, et de son valet l’inconsistant Ayrault.


                • J.MAY MAIBORODA 15 septembre 2016 08:17

                  @Alren


                  Pour les massacres commis par l’armée blanche durant la guerre civile, disons qu’ils furent largement contrebalancés par ceux de l’armée rouge. Il ne me viendrait pas à l’esprit de les nier ou de les minimiser.

                  Mais la terreur trotskiste puis stalinienne s’est étalée par la suite sur plusieurs décennies.

                  Voici d’ailleurs ce que j’écris sur le site de l’association CORSE RUSSIE 

                  http://www.kalinka-machja.com/

                  " De 1917 à 1921 la guerre civile a causé d’innombrables pertes humaines, dues aux exactions respectives des troupes blanches et rouges, et aux méthodes des bolcheviques, adeptes de la dictature du prolétariat et de la « terreur de masse ». 

                  Faut-il également rappeler, dans l’Histoire de France, la guillotine réductrice de têtes souvent innocentes,  les noyades de Nantes, la répression vendéenne, etc. ?

                  La barbarie et la cruauté sont également partagées.

                  Voici une citation qu’il me plaît de rappeler, extraite de la célèbre réplique de Maître Vincent de Moro Giafferi au procès de la "bande à Bonnot" : 

                  "L’opinion publique délibère à vos côtés ? L’opinion publique est parmi vous ? Chassez là, cette intruse, cette prostituée qui tire le juge par la manche ! 

                  C’est elle qui au pied de la croix criait : « crucifie-le » ! C’est elle qui d’un geste de la main renversée, immolait le gladiateur agonisant dans l’arène ; c’est elle qui applaudissait aux autodafés d’Espagne, comme au supplice de Calas ; c’est elle enfin qui a déshonoré la révolution française par les massacres de septembre, lorsque la farandole ignoble accompagnait la Reine au pied de l’échafaud et, qui, un siècle plus tard, crevait du bout de son ombrelle les yeux des communards blessés…. " 

                   



                • J.MAY MAIBORODA 15 septembre 2016 08:47

                  @Paul Leleu


                  A ne pas oublier, effectivement. 
                  Cf. pour les autres colonies :

                  _______________

                  Pour Napoléon, Il n’est pas inutile ou inopportun de « revisiter » Napoléon à la lumière des écrits qui le dépeignent de manière moins complaisante ou laudative que ne le font ceux qui chantent sa geste. En la matière, deux historiens iconoclastes ont fortement relativisé ses mérites et ses exploits.

                  Je citerai en premier lieu Roger Caratini, (1924 - 2009), natif de Corse comme l’empereur. Roger Caratini, par ailleurs rédacteur des 23 volumes de l’encyclopédie Bordas, a consacré à Napoléon en 2002 un ouvrage incisif (et controversé), intitulé "Napoléon, une imposture" dans lequel il n’a pas hésité à le comparer à Hitler, ce qui a fait quelque bruit dans le landernau local et lui a valu l’indignation, voire une sorte d’excommunication de la part des historiens faisant autorité dans le docte cénacle de ses confrères « établis ».

                  L’éditeur (Archipel – 2002) présente ainsi l’ouvrage incriminé :

                  " La première dictature militaire des temps modernes, la liberté bafouée par une police secrète d’État, la censure de la presse, le rétablissement de l’esclavage aux Antilles, les « décrets infâmes » contre les juifs, la mort de près de deux millions de soldats français, le mensonge du Code civil. [….] Roger Caratini démonte, pièce par pièce, la plus monumentale construction « mythologique » de l’Histoire de France".

                  ______________

                  En dehors de Caratini, un autre iconoclaste avait déjà « écorné » la légende de l’empereur. Il s’agit de l’historien Henri Guillemin.

                  CF. 

                  Radio télévision suisse - archives :  http://www.rts.ch/archives/dossiers/henri-guillemin/


                • njama njama 14 septembre 2016 16:40

                  Le chiffre de 30.000 exécutions est fourni par l’OMPI (les moudjahidines du peuple iranien, des milices armées ...)

                  Ce chiffre apparaît dans le titre du The Sunday Telegraph 4 feb 2001 Khomeini fatwa ’led to killing of 30,000 in Iran’
                  « Montazeri, who states that 3,800 people had been killed by the end of the first fortnight of executions, includes his own correspondence with Khomeini, saying that the killings would be seen as »a vendetta« and would spark opposition to the regime. He wrote : »The execution of several thousand prisoners in a few days will not have positive repercussions and will not be mistake-free.« 

                  quelle(s) autre(s) sources que celle des opposants pour corroborer ce chiffre ? sinon c’est un peu léger d’un point de vue juridique comme historique pour déterminer qu’il y eut un massacre de cette ampleur ... 
                    »les Mémoires de l’ayatollah Montazeri, considéré alors comme le dauphin de Khomeiny, qui évoquera une hécatombe oscillant entre 2 800 et 3 800 prisonniers exécutés. Amnesty International évoque le chiffre de 5000." 
                  http://danielclairvaux.blogs.nouvelobs.com/... 4 sept 2016

                  Des exécutions certainement, mais combien exactement ?


                  • La mouche du coche La mouche du coche 14 septembre 2016 17:43

                    @njama
                    Bravo ! Cet article est du bidon complet.
                    En tant que soumis à l’Empire, nos dirigeant sont en guerre contre l’Iran et cet article est donc un article de PROPAGANDE qui ne convaincra que les niais. 


                  • oncle archibald 14 septembre 2016 18:09

                    @La mouche du coche

                    Hélas Khomeini répond machinalement : que cette mouche soit Fly-Toxée !


                  • njama njama 14 septembre 2016 18:11

                    @La mouche du coche

                    Cet article peut être compris indépendamment des conditions politiques actuelles. Je comprends que les moudjahidines du peuple iranien OMPI soient restés sur une grande frustration politique, un terrible échec politique qui les a conduit dans un exil lointain avec leur idéologie sous le bras, leurs rêves (utopiques peut-être ?) et les souvenirs de leur patrie ...

                    En Iran, résumons, c’est comme depuis la nuit des temps, l’histoire du vizir qui voulait être calife à la place du calife, sauf que dans le cas de figure iranien, il y avait deux vizirs prétendants au pouvoir pour s’asseoir à la place du Shah, les moudjahiddines du peuple iranien et les Fedayin de l’Islam qui deviendront Ikhuan al-Muslimin (les Frères musulmans). Et un seul calife, le shah d’Iran qu’il fallait déloger ...

                    "Après la révolution, l’OMPI (Organisation des moudjahiddines du peuple iranien) refuse de laisser le pouvoir à l’ayatollah Khomeini, qui néanmoins s’empare du pouvoir avec l’aide du clergé chiite."

                    Le Shah avait des opposants politiques qui cherchaient à le renverser, d’un côté l’OMPI  présentée comme « islamo-marxistes », et de l’autre des « islamistes » (pur sucre) qui s’inspiraient de l’ayatollah Khomeini, qui lui même était héritier spirituel de  Navvab Safavi (1924 - 1955) fondateur du mouvement Fadayan-e Eslam (les Fedayin de l’Islam), responsable de plusieurs assassinats politiques, condamné à mort et exécuté le 25 décembre 1955.

                    En 1954 il se rend au Caire à l’invitation de Sayyid Qutb, théoricien du Jihad armé et prédicateur des Frères musulmans égyptiens. Safavi a lu tous ses livres et ils partagent de nombreuses idées dont celle de réislamiser leurs sociétés. La tendance dans les sociétés moyen-orientales était alors au nationalisme et au sécularisme. À la fin de ce séjour Safavi et Qutb fusionnent leurs organisations et désormais en Iran les Fedayin de l’Islam seront appelés Ikhuan al-Muslimin (les Frères musulmans).

                    "Son organisation des Fadayan-e Eslam, devenue Ikhuan al-Muslimin, lui survivra et prendra pour guide l’ayatollah Khomeini. Cela donnera une légitimité religieuse traditionnelle au mouvement, tandis que les disciples de Safavi apporteront à Khomeini tout le bagage doctrinal de la Confrérie égyptienne, au premier rang duquel les écrits et thèses de Sayyid Qutb [3]."

                    (source Wikipedia Navvab Safavi)

                    Double peine si on peut dire puisque ce mouvement politique de libération fondé en 1965 avait déjà subi les répressions du temps du shah  :

                    « L’organisation est fondée pour mener une guérilla urbaine visant à ébranler le gouvernement du chah. En août-septembre 1971, 90 % de ses membres sont exécutés, puis trois de ses fondateurs en mai 1972, à la veille de la visite du président Nixon à Téhéran 4. Les Moudjahiddines participent activement au renversement de la monarchie en 1979. »

                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_des_moudjahiddines_du_peuple_iran ien#L.27opposition_au_shah_et_.C3.A0_la_R.C3.A9volution_islamique

                    Pour qui connaît un peu la SAVAK ce n’était peut-être pas plus tendre avant Khomeini ...

                    http://www.agoravox.tv/commentaire13044481

                    alors l’OMPI s’en prend aujourd’hui au gouvernement actuel de l’Iran pour militer pour sa cause politique ... l’histoire du shah n’ayant plus aucune actualité


                  • Mazdak Teherani Mazdak Teherani 14 septembre 2016 18:52

                    @njama

                    Concernant le chiffre de 30 000 :

                    Il y a trois autres sources, autre que l’OMPI qui confirme ce nombre.

                     Le premier, un certain Reza Malek, un ancien adjoint du ministère du Renseignement. Alors qu’il était en prison en 2008, il a pu enregistrer une vidéo dans lequel il évoque le chiffre de 33 700 exécutions.

                    https://www.youtube.com/watch?v=yw1dkcRJZt4

                     

                    L’autre, c’estMehdi Khazali, un ancien membre du cabinet de la Présidence sous Rafsandjani. Membre du bureau d’études de la présidence de la République entre de 1986 à 1995 et responsable du centre d’études biotechnologiques de la Présidence de la République de 1993 à 1995, Khazali passe à la dissidence et fut même arrêté, mais vit toujours en Iran. Il affirme dans une intervention sur la chaine iranienne Dorr TV : « Ce groupe ne pouvait être anéanti qu’avec l’autorité de l’Imam. En fait, ils voulaient décimer ce groupe et affirmaient que si nous libérons une personne, il risque de devenir un renégat et nous serons alors confrontés à un plus grand nombre. Il vaut mieux les exécuter, et, ce faisant, les familles seront terrifiées et personne n’osera devenir renégat (…) Selon la sous-direction du ministère du Renseignement, quelques 20.000 personnes ont été exécutés à Téhéran et en province. Le chiffre de 4000 mentionné par M. Montazeri ne concerne que Téhéran, et, selon quelqu’un comme M. Maleki (ancien président de l’Université de Téhéran), près de 33.000 personnes ont été pendues en une trentaine de jours. » https://www.youtube.com/watch?v=LTXADowp9zI 

                    ancien président de l’Université de Téhéran, dans une interview publiée sur Internet le 29 août, affirme : « Contrairement à ce qu’ils ont dit, que le massacre était seulement à Téhéran et qu’ils n’étaient pas plus de 4 à 5 milliers, ce n’est pas le cas. Le problème était partout en Iran et même dans les villages. L’Assemblée des experts a admis que ‘Nous ne pouvions pas maintenir notre gouvernance (régime), si nous ne l’avions pas fait.’ Eh bien, lâchez le régime ! (…) »


                  • Doume65 14 septembre 2016 23:55

                    @La mouche du coche
                    « Cet article est du bidon complet... »
                    Tu l’as déjà fit, avec exactement les mêmes termes. Quitte à revenir plusieurs fois sur le sujet, fais l’effort de nous expliquer pourquoi et comment cet article est bidon. Que sais-tu qui le montre, à défaut de le prouver ? Merci de nous déniaiser.


                  • njama njama 15 septembre 2016 00:33

                    @Mazdak Teherani

                    Merci pour vos précisions. Je crois qu’il faudrait plus de témoignages, et de recoupements de diverses sources, dont des documents officiels iraniens qui démontreraient que l’autorité iranienne n’aurait pas été dans le sens des conseils de la Lettre de Montazeri à Khomeini ...

                    Il faut des preuves solides pour une accusation. Voyez, dans la 1° vidéo, l’avocat lâche à un moment le mot de « Srebrenica »... qui résonne encore dans beaucoup d’esprits comme une histoire de massacres de masse, et, quelques années plus tard, les accusations se révélèrent en partie infondées, et surtout exagérées par la propagande d’où la récente disculpation de Slobodan Milosevic par le TPIY qui fait nettement moins de bruit que son inculpation.

                    D’autre part, on peut aussi supposer que ce chiffre de 30.000 qui sonne toute de même comme une approximation, engloberait aussi les pertes que l’Armée de libération nationale aurait subies dans son implication subversive contre l’Iran entre 86 et 88  ?

                    Au-delà de la rivalité politique, le contexte c’est la guerre Iran-Irak comme je vous l’avais déjà indiqué dans un de vos précédents articles

                    « Mais l’OMPI développe aussi sa lutte à partir de l’Irak en 1986 où il crée l’Armée de libération nationale d’Iran (ALNI). Disposant un temps d’une réelle capacité militaire, elle mène des opérations d’envergure pour ensuite privilégier l’action subversive. Pendant la guerre Iran-Irak, les forces de l’OMPI attaquent régulièrement les troupes iraniennes le long de la frontière et opèrent plusieurs incursions en Iran.

                    En 1988 après l’entrée en vigueur du cessez-le-feu, l’ALNI tente d’envahir l’Iran, lors de l’opération baptisée « Illumination éternelle » (en persan : Foruq-i Javidan), qui se solde par un cuisant échec : le groupe est pris dans une embuscade. L’OMPI admettra en 1998 avoir eu 1 304 combattants tués et 1 100 blessés lors de l’opération. Ceci déclenche une vague de répression interne de l’OMPI en Iran7. »

                    d’où, en 1988, les tribunaux iraniens d’exception ... militaires ? et leur manque de clémence (?)


                  • njama njama 14 septembre 2016 17:30

                    différentes catégories de prisonniers, des prisonniers de droit commun, des prisonniers politiques, et des prisonniers de guerre (des renégats)

                    Iran massacres 1988 : les Mémoires de l’ayatollah Montazeri

                    La lettre de Montazeri doit être lue avec attention, car elle contient de sérieuses nuances. D’une manière générale, Montazeri s’inquiète de l’impact dans l’opinion iranienne des massacres à grande échelle. Sur ce point :

                    > Montazeri fait une différence entre les Moudjahidines du peuple arrêtés avant les « récents événements », (à savoir l’offensive des Moudjahidines contre le régime islamique depuis le territoire irakien en juillet 1988), et ceux emprisonnés après.

                    > Montazeri concède la validité des exécutions pour les militants ayant combattu de l’étranger contre leur patrie, et considérés comme des traîtres réfugiés chez Saddam.

                    > Montazeri, faisant valoir la règle de droit, demande que ne soient pas exécutés les anciens prisonniers déjà « condamnés à des peines inférieures à la peine de mort ».

                    Néanmoins, si Khomeiny persiste à faire appliquer son décret, qu’au moins soient épargnées les femmes ayant des enfants.
                    Pour finir, Montazeri pointe le risque d’inévitables bavures dans le cadre d’exécutions de masse opérées en quelques jours et l’impact négatif dans l’opinion.


                    • njama njama 14 septembre 2016 17:38

                      même source, la traduction française :
                      note [ Monaféghines signifie littéralement « Hypocrites », c’est la terminologie officielle du régime pour designer les Modjahédines du Peuple d’Iran]

                      La première lettre de l’ayatollah Montazeri à Khomeini en juin 1988

                      Au nom de Dieu, le clément, le miséricordieux,

                      A l’attention du grand ayatollah l’Imam Khomeiny, que le Dieu prolonge sa vie.

                      Je vous présente mes salutations.
                      En ce qui concerne votre récent décret sur l’exécution des Monaféghines* prisonniers, je pense que l’exécution des personnes arrêtées à la suite des événements récents n’aura pas d’impacts négatifs et que la nation et la société accepteront cela.

                      Par contre, en ce qui concerne l’exécution des personnes ayant été en prison depuis un certain temps, j’ai plusieurs observations à vous soumettre :

                      Premièrement, dans les circonstances actuelles, ces exécutions seront perçues comme des représailles et des actes de vengeance.

                      Deuxièmement, cela va endeuiller et écœurer leurs familles dont un certains nombre sont croyantes et partisanes de la Révolution,

                      Troisièmement, beaucoup de prisonniers ne persistent plus sur leur position, mais certains responsables font preuve de dureté et les traitent comme ceux qui persistent sur leur position.

                      Quatrièmement, dans les circonstances actuelles, après les pressions et les attaques de Saddam et des Monaféghines*, nous faisons figure de victime et beaucoup de médias et de personnalités ont pris notre défense. Ce n’est pas dans l’intérêt du régime ni dans celui de votre propre personne qu’ils recommencent leur propagande contre nous.

                      Cinquièmement, en ce qui concerne les prisonniers ayant déjà été jugés et conformément aux règles juridiques en vigueur condamnés à des peines inférieures à la peine de mort, la décision de les exécuter sans motif et sans aucune nouvelle activité de leur part, serait une décision contraire à toutes les règles de droit et contraire à toutes les jurisprudences. Une telle décision n’aura pas un écho positif dans l’opinion publique.

                       Sixièmement, nos autorités judiciaires, nos procureurs et non responsable des renseignements ne sont pas des gens parfaits, ils peuvent commettre des erreurs. Votre récent décret conduira inévitablement à l’exécution des innocents. Dans les affaires sérieuses, il n’est pas permis de trancher lorsqu’il y a des doutes.

                      Septièmement, jusqu’à présent, avec tant de violences et de tueries qu’est ce que nous avons pu obtenir ? La seule chose qu’on a obtenu, c’est qu’il y a de plus en plus de propagandes contre nous alors que les gens sont de plus en plus attirés vers les Monaféghines* et les anti-révolutionnaires. Il est temps qu’on fasse preuve de davantage de clémence. C’est ainsi qu’on pourra attirer les gens.

                      Huitièmement, si vous insistez à faire appliquer votre décret, au moins, ordonnez que les décisions de condamnation à mort soient prises par consensus et non pas par la majorité des voix. De plus, ordonnez que les femmes, en particulier les femmes ayant des enfants, soient épargnées.

                      Pour finir, la décision d’exécuter plusieurs milliers de personnes en quelques jours, n’aura pas un bon impact et il y aura forcément des bavures. Un certain nombre de juges qui sont des gens croyants, sont très perturbés d’avoir été obligés de prendre de telles décisions. Cette phrase du prophète de l’Islam trouve ici toute sa pertinence : « Lorsque vous êtes chargés de juger et sanctionner un musulman, atténuez votre sentence autant que possible et si possible pardonnez. Lorsque vous risquez de commettre une erreur de jugement, il est préférable de se tromper en pardonnant plutôt que de se tromper en condamnant. »

                      Je vous salue, que le Dieu prolonge votre vie

                      Le 9/05/1967 (le 29 juin 1988)

                      Hossein Ali MONTAZERI


                    • oncle archibald 14 septembre 2016 18:04

                      Il faut envoyer ces ayatollahs sanguinaires en stage au Vatican, le Pape François leur expliquera que « tuer au nom de Dieu est un acte satanique », une atrocité inspirée par Satan, comme il l’a dit ce matin aux parents et amis du père Jacques Hamel.

                      Au fait s’ils sont libres, je ne saurai trop leur recommander d’aller du 18 au 20 Septembre aux rencontres internationales d’Assise qui depuis trente ans réunissent des notables de toutes confessions qui viennent là depuis trente ans prier ensemble pour la paix.


                      • njama njama 14 septembre 2016 18:13

                        @oncle archibald
                        ou chez le dalaï lama ... on a déjà assez de problèmes ici
                         smiley


                      • doctorix doctorix 14 septembre 2016 18:50

                        Bon, je suppose que ces faits sont connus depuis longtemps, et n’ont pas fait de vagues.

                        Ce qui me chagrine, c’est qu’ils reviennent sur le marché après que la folle Hillary a décrété une guerre contre l’Iran (laquelle ferait sans aucun doute 100 fois plus de victimes, mais alors des bonnes victimes puisque tuées par des américains exceptionnels).
                        On n’a pas pu passer par la grande porte parce que Papy Assad fait de la résistance, alors on va nous fourguer cette guerre en passant par la fenêtre.
                        Et si on laissait les iraniens faire le ménage ?
                        Et si on mettait Hilary à l’asile avec la camisole ?
                        Et si surtout on mettait Dieu à la poubelle ?
                        Bon, après ça, je crois que j’ai mérité d’aller en enfer, mais j’ai bien peur d’y rencontrer leur Dieu, celui de Khomeny et celui de Clinton, c’est le même, mais on l’y appelle satan.

                        • njama njama 14 septembre 2016 20:00

                          @doctorix
                          oui, ces enregistrements n’apportent pas grand chose puisque l’affaire était déjà connu et publiée il y a quinze ans : The Sunday Telegraph 4 feb 2001 Khomeini fatwa ’led to killing of 30,000 in Iran’

                          ce qui est plus surprenant, ce sont ces enregistrements audio de 1988 d’une audience juridique qui sortent maintenant d’on ne sait quelle bande magnétique ? Il faudra juridiquement apporter du crédit à ces sources qui refont surface 28 ans après !

                          Audio file revives calls for inquiry into massacre of Iran political prisoners
                          Survivor likens recording of Ayatollah Hossein Ali Montazeri objecting to 1988 executions to black box from crashed plane

                          by Saeed Kamali Dehghan, Thursday 11 August 2016 19.21 BST
                           
                          "This week, on the 28th anniversary of that bleak summer, Montazeri’s official website, run by his family and followers, published an audio file from a meeting he held in 1988 with senior judges and judiciary officials involved in the mass executions.

                          In an extraordinarily blunt panner, Montazeri is heard telling his audience, among them the sharia judge and public prosecutors, “In my view, the biggest crime in the Islamic Republic, for which the history will condemn us, has been committed at your hands, and they’ll write your names as criminals in the history.” .

                          https://www.theguardian.com/world/iran-blog/2016/aug/11/hossein-ali-montazeri-audio-file-calls-for-inquiry-1988-massacre-iran-political-prisoners

                          Le principal concerné Montazeri ayant passé l’arme à gauche depuis 2009


                        • Franko 14 septembre 2016 19:12

                          Très bien mais que va-t-on faire des millions de morts, tués par le trio criminel otan/usa/israel ?


                          • ddacoudre ddacoudre 14 septembre 2016 22:56

                            bonjour

                            il n’y a pas de bon ou mauvais mort, un mort reste un mort. nous nous discutons toujours de celui qui est de droit de tuer les autres, le jours ou nous déciderons que la guerre est un crime contre l’humanité, alors tous ceux qui au nom de leurs justes cause ou de leurs convictions ou croyances pourront être jugés. pour l’instant nous appliquons la justice des vainqueurs, ceux là même qui depuis portent la guerre un peu partout dans le monde avec l’autorité des plus forts.
                            nous ne devons pas refaire l’histoire en la sortant de son conteste 1988 n’est pas 2016, il est heureux que l’état d’esprit ait changé en Iran. si nous devions condamner les peuples pour leur histoire tous ceux occidentaux seraient au bancs des accusés. tant que des hommes se justifieront du droit d’en tuer d’autres nous en discuterons sans fin pour se bâtir une justification.

                            cordialement.ddacoudre.over-blog.com.


                            • vachefolle vachefolle 14 septembre 2016 22:59

                              lorsque Khomeiny est mort j’ai offert le champagne...
                              Certains de mes collègues n’ont pas compris.

                              Mais en tant qu’occidental nous n’avons pas le droit de critiquer ce dictateur digne de Hitler, car selon les bonnes âmes gauchistes et communistes de Agoravox, tout ennemi des USA est forcément un saint, une grande ame ou un visionnaire..

                              Et puis franchement nous ne comprenons rien a ce moyen orient ou tout le monde se massacre a coup de bombe de fatwa en accusant l’OTAN d’être responsable...

                              alors Dieu reconnaitra les siens.....


                              • tozzzzz 15 septembre 2016 10:26

                                @vachefolle


                                le pseudo est ben choisi !

                              • alkoussekousse alkoussekousse 15 septembre 2016 00:08

                                Tout ce ramdam pour seulement trente mille morts alors que la France est responsable de l’extermination d’un million de Rwandais entre 1990, début des massacres, et 1994, date du génocide de sinistre mémoire ! Sans parler des centaines de milliers d’Arabes libyens ou syriens exterminés par la France pendant les agressions de l’OTAN contre la Libye et d’ISIS, armé et soutenu par la France, contre la Syrie. Ces Iraniens sont des charlots, des petits joueurs, des rigolos ! Qu’ils prennent exemple sur Sarkozy (mis en cause dans le financement du génocide rwandais) ou sur Juppé (responsable de la décision d’exterminer les Tutsis en même temps que Mitterrand, Balladur, Léotard, Védrine et Villepin). Comme aurait pu dire Desproges « je suis fier d’appartenir à ce beau pays où 22 ans après leur crime les nazis courent toujours et osent se présenter aux présidentielles ! » smiley


                                • docdory docdory 15 septembre 2016 22:10

                                  @alkoussekousse
                                  La France n’a strictement aucune responsabilité dans le génocide rwandais...


                                • Ben Schott 15 septembre 2016 06:56

                                   
                                  Ça me rappelle les charniers Timisoara, cette histoire...
                                   
                                  Bon, l’Iran est dans le collimateur, hein ?...
                                   


                                  • tozzzzz 15 septembre 2016 10:16

                                    l auteur m a convaincu je vais de ce pas signer son petit papier dans son stand du cote de saint germain !


                                    • biquet biquet 15 septembre 2016 11:55

                                      Sur ce sujet agoravox est un peu en retard, ça fait déjà 2 semaines qu’on en parle sur Médiapart.


                                      • yvesduc 15 septembre 2016 19:03

                                        L’Iran fait d’énormes progrès en tous domaines et être capable de cette autocritique serait une étape supplémentaire vers la maturité. Cependant, n’oublions pas que l’arrivée des mollahs est un contrecoup de la sale guerre que les États-Unis ont menée contre l’Iran, par Irak interposé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mazdak Teherani

Mazdak Teherani
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès