• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une étonnante publicité de l’Église catholique pour tenter de vendre (...)

Une étonnante publicité de l’Église catholique pour tenter de vendre ce qui ne se vend pas

 Faut-il avoir perdu le nord pour tenter de vendre des réfrigérateurs à des esquimaux ! À moins qu’il suffise d’avoir la foi chevillée au corps, puisque, dit-on, elle déplace les montagnes. Le Service des vocations de l’Église catholique de France, en tout cas, ne recule pas devant l’impossible : essayer de vendre ce qui par nature ne se vend pas parce que ça n’a pas de prix et ne peut faire l’objet d’aucun commerce.

Un paradoxe pour capter l’attention
 
Capter l’attention dans un tel contexte relève de la gageure. Aucun des leurres habituels dont c’est la fonction, ne pouvait être ici retenu, ni leurre d’appel sexuel évidemment, ni leurre d’appel humanitaire, ni leurre d’appel autoritarien, ni leurre d’appel conformiste. Ne restait que le paradoxe dont la contradiction apparente pose une énigme susceptible de retenir l’attention. La présence d’un prêtre catholique sur une affiche publicitaire est, en effet, insolite.
 
1- Les métonymies d’un manifeste
On ne le reconnaît, en fait, qu’à une première métonymie  présentant la partie pour le tout : il porte le col romain de l’uniforme ecclésiastique. Sans doute faut-il voir dans cette discrétion l’effet d’une volonté de gommer toute différence ; c’est, en effet, ce qu’on lit dans la bulle : « Je suis un homme comme les autres  ».
La photo le confirme. Pris en buste dans une mise hors-contexte qui concentre le regard sur lui, par le flou de l’arrière plan partagé entre un mur clair et une grille ouverte sur de la verdure, le personnage fait gentiment face au lecteur. Sa posture est une seconde métonymie offrant seulement cette fois l’effet pour la cause  : en chemise, la veste retenue derrière l’épaule de deux doigts est à elle seule un manifeste qui répudie toute étiquette protocolaire attachée à l’image traditionnelle que l’on se fait de l’ecclésiastique. Est ainsi affichée une allure simple et décontractée, qu’adoptent tous les gens heureux qui respirent la santé, l’équilibre physique et moral. Son engagement ecclésiastique en est présenté forcément comme la cause.
 
2- Un leurre d’appel sexuel discret
Malgré le cheveu qu’on devine un peu gras, seule fausse note visant peut-être à masquer une démarche de séduction, ce visage ouvert, souriant et même avenant est celui d’un bel homme. S’il a été préféré à un être disgracié, est-ce un hasard ? Il rappellerait même dans l’allure, par intericonicité, « Léon Morin, prêtre », le héros du film de Melville (1961) incarné par Jean-Paul Belmondo qui séduisit autrefois une jeune femme de sa paroisse, jouée par la belle Emmanuelle Riva. Du coup, le leurre d’appel sexuel qu’on avait écarté d’entrée, ne s’invite-t-il pas discrètement ? Et qui sait si les femmes seront seules sensibles à son charme ? On sait que « le médium est le message  » et qu’on écoute volontiers aveuglément, quoi qu’il ou elle dise, celui ou celle dont on est sous le charme. 
 
3- L’image mise en abyme
Justement, ce personnage a plein de choses à dire : selon le procédé de l’image mise en abyme, il regarde donc fixement le lecteur pour l’inviter à l’ écouter dans un simulacre de relation interpersonnelle.
 
Un second paradoxe qui détourne l’attention
 
Mais l’information par l’image ne peut en dire davantage. Une bulle est donc nécessaire pour expliciter la pensée du personnage. La plage gauche de la vignette est pleine du flot de paroles qui jaillit de lui dans une sorte de bulle circonscrite par un aplat de couleur plus foncé pour faire ressortir par contraste les lettres blanches et jaunes.. C’est une profession de foi mêlant croyance à un dogme et confidence sur un choix de vie altruiste où se glisse par insinuation un leurre d’appel humanitaire  : « J’accompagne les personnes dans les grands événements de leur vie », déclare le personnage  : l’euphémisme « grands événements » permet de mélanger les heureux comme les tragiques.
 
1- Un leurre d’appel humanitaire d’autopromotion
Mais contrairement à sa fonction habituelle qui est de susciter un réflexe de compassion et d’assistance à personne en danger, le leurre d’appel humanitaire vise ici plutôt à autoproumouvoir le personnage en stimulant un réflexe de sympathie, voire d’admiration à son égard, puisque, selon une distribution manichéenne des rôles, il se place délibérément dans le camp du Bien comme bienfaiteur du genre humain. Une image avantageuse est ainsi donnée du « prêtre » qu’il déclare être, comme le souligne la police de caractère en jaune.
 
2- L’impossible stimulation du réflexe d’identification
Mais après avoir usé d’un premier  paradoxe pour capter l’attention, les auteurs de cette affiche ne se heurtent-ils pas à un second paradoxe qui la détourne ? Suffit-il de présenter un comédien en col romain tout sourire, décontracté et affichant des prétentions altruistes pour déclencher le réflexe d’identification attendu qui stimulerait une pulsion d’imitation, selon le schéma de la stratégie publicitaire habituelle ?
 
L’armée française recourt aussi à la publicité pour recruter des candidats. Dans la France rurale, au temps des colonies, ses affiches faisaient miroiter le leurre de l’exotisme aux enfants de paysans reclus dans leur bourg à l’horizon fermé. Aujourd’hui, outre le réflexe patriotique de servir la France, c’est un autre leurre d’exotisme qui est servi, celui d’une toute-puissance technologique futuriste du soldat au combat : celui-ci est exhibé en action bardé d’appareils sophistiqués qui visent à stimuler chez le lecteur un réflexe d’identification à une sorte d’élite.
 
3- La pression du groupe social disparue
Qu’est-ce que l’Église de France a à offrir de comparable ? Rien, pour la simple raison qu’un choix réfléchi de vie altruiste a beau être sans doute le propre d’une élite, elle ne dépend pas de la stimulation de réflexes que la publicité peut seulement opérer.
 
Qu’est-ce qui poussait dans la France rurale d’autrefois des adolescents à entrer massivement dans les ordres sinon principalement la pression du groupe social et le conditionnement social intense qui en résultait ? À l’époque médiévale, les monastères étaient des îlots de prospérité, à en juger par leur architecture qu’on admire aujourd’hui. Le petit paysan pouvait préférer y entrer avec l’assurance d’une vie meilleure que celle du manant, écrasé d’impôts, enseveli de son vivant dans la terre et la misère.
 
Au 20ème siècle encore, dans certaines régions de France comme la Bretagne, le clergé exerçait une autorité. La vie était rythmée par les cloches de l’église du village, les offices et les fêtes religieuses. L’enfant pouvait s’identifier à ces prêtres qui présidaient des cérémonies fastueuses, faisant en chaire la leçon aux foules, et devant qui chacun s’inclinait, sauf quelques laïcs, suppôts de Satan, regardés de travers. Du réflexe d’identification à la pulsion d’imitation en revêtant la panoplie sacerdotale, il n’y avait qu’un pas qui pouvait être franchi sous la pression sociale. : être prêtre conférait un statut d’autorité enviable.
 
4- La solidarité remplacée par l’humanitarisme promotionnel
 
Ce conditionnement intensif a aujourd’hui disparu. Un engagement altruiste dans une société où la solidarité suscite l’indifférence et est remplacée par l’humanitarisme promotionnel, relève d’une réflexion personnelle quasi déraisonnable. Les manifestations de prétendue solidarité visent autant l’assistance aux victimes que la promotion de leurs bienfaiteurs, heureux de briller sous les spots à la télévision. Ouvrir un ouvroir est devenu « un must » chez les stars, acteurs chanteurs ou footballeurs, ou pour les grandes entreprises dont les patrons sont cousus d’or. C’est une façon de masquer rapacité et frivolité.
 
En somme le Service des vocations de l’Église de France cumule deux handicaps : l’un est de tenter de vendre l’altruisme qui ne se vend pas ; l’autre est de faire de la publicité sans pouvoir user trop ouvertement de ses leurres sous peine de discréditer sa cause. C’est un premier reproche. Le second est tout de même de s’exposer à une publicité mensongère : rien n’est dit dans cette affiche des contraintes draconiennes qui attendent les candidats à la prêtrise pour la vie : l’obligation de pauvreté, de chasteté et d’obéissance absolue. « J’aime la vie  », prétend le personnage. Qu’en reste-t-il sous un tel joug ? Paul Villach 
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.29/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

159 réactions à cet article    


  • Castor 30 avril 2010 10:27

    Pas de doute, c’est du Villach.

    Doit-on s’en réjouir ?

    • french_car 30 avril 2010 12:42

      De la pomme, y en a ! Et ptet ... un ptit peu de betterave !


    • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 16:51

      @ French car
       

      Monsieur,

      Cela fait des mois que vous venez perdre votre temps à faire des remarques insipides et inutiles qui vous ridiculisent sur mes articles dont vous ne cessez pas de dire qu’ils ne vous intéressent pas.

      Dont acte !

      Passsez à autre chose !

      Voyez ailleurs sur AgoraVox ou d’autres sites. Vous allez sûrement trouver quelque chose qui vous intéresse.

      Merci de ne plus venir importuner ceux que mes articles intéressent ! 

      Dans la cas contraire vous afficherez une volonté délibérée de nuire.  Paul Villach


    • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 16:52

      @ Castor
       

      Monsieur,

      Cela fait des mois que vous venez perdre votre temps à faire des remarques insipides et inutiles qui vous ridiculisent sur mes articles dont vous ne cessez pas de dire qu’ils ne vous intéressent pas.

      Dont acte !

      Passsez à autre chose !

      Voyez ailleurs sur AgoraVox ou d’autres sites. Vous allez sûrement trouver quelque chose qui vous intéresse.

      Merci de ne plus venir importuner ceux que mes articles intéressent ! 

      Dans la cas contraire vous afficherez une volonté délibérée de nuire.  Paul Villach


    • L'enfoiré L’enfoiré 30 avril 2010 20:22

      Paul,
       French Car n’est-il pas un copain à vous ?
       Il est français. Il a une voiture.
       Il roule à droite. Il roule parfois pour vous. Et vous avez un acte à lui donner.
       Vérifiez vos lunettes, elle doivent être mal réglées.  smiley


    • Castor 3 mai 2010 17:55

      Cher Paul,

      l’un de mes amis a coutume de dire qu’en toutes choses, l’on ne récolte jamais que ce que l’on mérite.

      J’imagine qu’il en va de même s’agissant de vos articles : les commentaires dont vous vous plaignez ne sont jamais que la réponse à la prose que vous soumettez quotidiennement à la critique, et leur caractère répétitif, voire moqueur, n’est que la résultante de la hauteur de vue, d’esprit, que vous prenez en toutes occasions.

      Cette attitude fait de vous un pédant désobligeant que chacun a envie de bousculer. S’il est un mérite que l’on doit vous accorder, c’est celui de vous attirer les inimitiés.
      Ce que j’ai en revanche plus de mal à percevoir, ce sont les raisons pour lesquelles vous devriez être le seul à pouvoir fustiger qui ne vous plaît pas parmi vos critiques.

      Sur ma présence sous des articles qui n’ont pas le bonheur de me plaire, je n’ai pas d’autre explication que celle qui découle de ce que je viens d’écrire.

      Je tiens cependant à vous dire que je n’ai lu nulle part dans la charte de cet auguste site où publient tant de journalistes si moyens, qu’il convenait de ne pas critiquer qui, par exemple, critiquait lui-même au travers d’un article.

      Avouez que ce serait d’un triste si vous ne pouviez répondre avec tant d’humour à vos détracteurs, démontrant ainsi que vous avez, en toutes occasions, raison par-delà la raison.

      Ce serait d’ailleurs un juste retour des chose car, je vous l’avoue à mon tour, il n’est rien de plus indispensable à une journée agréable que la lecture de vos articles et de vos doctes commentaires.

      Je conçois aisément qu’il puisse être difficile pour une personne telle que vous de trouver au milieu de vos indispensables interventions les aveux de notre incompréhension et nos tartines de franche rigolade à vos dépens.

      Mais si je pouvais me permettre une remarque, cher Paul, elle serait de vous dire que s’exposer à la critique est un exercice périlleux dans la mesure où l’on ne maîtrise pas son auditoire.

      On peut regretter (vous le regrettez d’ailleurs vous-même à longueur d’interventions) que la modération du site ne procède pas à quelques exécutions sommaires d’intervenants plus souvent, mais diable, nous ne sommes pas encore en Chine populaire, si ?

      Paul, ce n’est pas à vous que j’apprendrai que la critique est une école dont certains sortent plus brillants qu’ils n’y sont entrés, et qu’ils ne doivent cette amélioration de soi qu’à leur capacité d’écoute, de compréhension et de travail sur eux-mêmes.

      Plutôt que de renvoyer de la classe les quelques éléments perturbateurs, essayez de voir en quoi vous pourriez faire de votre enseignement un moment agréable pour tous, et non uniquement un moment de gloire pour vous : un trait d’humour n’a jamais tué que ceux qui avaient des prédispositions à l’hypertrophie de l’estime de soi.

      Paul Villach, vous êtes beau, votre culture est incommensurable et vos écrits laissent béat d’admiration quiconque les lit. Si vous manifestiez de temps en temps un peu d’humour et d’auto-dérision, vous seriez un Dieu.

      Pensez-y.

    • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 avril 2010 10:35

      Des consonnes y a des voyelles .

      Dans cet article nous ne voyons pas de voyous .....


      • Pyrathome pyralene 30 avril 2010 12:09

        On voit bien que les cons sonnent.......


      • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 avril 2010 10:37

        Ouvrir un ouvroir est devenu « un must » chez les stars, acteurs chanteurs ou footballeurs, ou pour les grandes entreprises dont les patrons sont cousus d’or.

        J’ étais en train de penser la même chose , curieux , non ?


        • Pyrathome pyralene 30 avril 2010 10:37

          Chassez les marchands du temple , ils reviennent par la fenêtre.....


          • JL JL 30 avril 2010 10:47

            Cet article pose de bonnes questions. Mais s’attaque là à un gros sujet dont on ne peut évidemment faire le tour en si peu de lignes.

            tout d’abord je voudrais dire que, pour ma part, je crois que le personnage de l’affiche est un modèle, payé pour sa prestation.

            Ceci étant dit, l’église se conduit avec cette pub, comme n’importe quelle entreprise, et là ça renvoie à cette citation : « Sérieusement, vous croyez vraiment que Peugeot produit des voitures, Michelin des pneumatiques et Aventis des médicaments ? Bien sûr que non ! Ils produisent des profits. » (Jean-Pierre Berlan)



            Enfin, je pense que cette phrase mérite une attention particulière, je cite :
             
            « J’accompagne les personnes dans les grands événements de leur vie »,

            Car c’est là, en effet, le coeur de métier de l’église.




            • Traroth Traroth 30 avril 2010 10:59

              Uniquement les personnes qui le souhaitent. C’est donc loin d’être une généralité. Et le prêtre y tient toujours un rôle très secondaire, un peu à la manière d’une mouche du coche : le baptême ne fait que constater la naissance, l’enterrement ne fait que constater le décès, le mariage ne fait que constater l’amour (et le vrai mariage, civil). Il n’y a pas d’influence de l’action de l’église sur le cours des évènements.


            • Nestor 30 avril 2010 11:01

              Salut JL,

              "« J’accompagne les personnes dans les grands événements de leur vie »,

              Car c’est là, en effet, le coeur de métier de l’église."

              Oui, accompagner les gens dans les grands évènements de leur vie, chaumage, précarité, licenciement, expulsion, va en falloir des prêtres, on comprend que l’église veuille recruter en masse, le meilleur des moyens se n’est pas d’aider les gens, mais de combattre ce systême qui les opprimes eux et leurs enfants.

              Comme le dit Pyralene du font de son Rhône, faut détourner, faut virer les marchands du CAC 40 et toutes leurs affiliations, aller au taf les curtons, le but premier n’est pas de protéger les gens face à Satan, le but c’est de lui péter la gueule !    


            • Gasty Gasty 30 avril 2010 11:09

              Pour la photo, il aurait pu prendre Bibendum.


            • Rounga l’incontournable Roungalashinga 30 avril 2010 11:39

              aller au taf les curtons, le but premier n’est pas de protéger les gens face à Satan, le but c’est de lui péter la gueule ! 

              Très étrange commentaire...Vous souhaitez donc une ingérence de l’Eglise dans la politique ?


            • Nestor 30 avril 2010 11:57

              Salut l’incontournable,

              « Très étrange commentaire...Vous souhaitez donc une ingérence de l’Eglise dans la politique ? »

              Parce que tu crois que de dire aimez-vous les uns les autres et partage ton pain partage ton vin, puis de détourner le temple et d’arriver sur un âne au porte de Jérusalem n’as rien de politique ?

              Ce qu’a fait Jésus en arrivant avec son âne était une provoquation pour les instances Juives de l’époque, car il me semble qu’il était dit que le messie arriverait à Jérusalem sur le dos d’un âne !

              Jésus, c’est l’église qui en a fait un religieux, lui était un révolutionnaire près à mourir pour ses convictions comme un certain Che plus proche de nous, mais avec une optique similaire, je me battrais jusqu’à la mort pour défendre ce que je porte et veux amener !


            • Rounga l’incontournable Roungalashinga 30 avril 2010 12:53

              Non, simplement je m’étonnais de voir dans votre message comme un souhait que l’Eglise se mêle de politique. Comme cela hérisserait plus d’un laïcard, je vous demandais pour être sûr.

              Parce que tu crois que de dire aimez-vous les uns les autres et partage ton pain partage ton vin, puis de détourner le temple et d’arriver sur un âne au porte de Jérusalem n’as rien de politique ?

              C’est une question intéressante, mais selon moi il s’agit plus d’une mystique que d’une politique, au sens de Péguy. Une mystique qui peut aller « contre toutes les politiques en même temps. » Mais je ne crois pas qu’on puisse en bannir, s’agissant de Jésus, l’aspect spirituel.


            • Nestor 30 avril 2010 10:51

              Salut Paul,

              T’aurais préféré un gars qui arrive au porte de Paris habillé d’une toge blanche et assis sur un âne ?


              • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 12:28

                @ Nestor

                Cela aurait une autre allure ! Paul Villach


              • Traroth Traroth 30 avril 2010 11:01

                L’église catholique comprend enfin que la religion est un marché comme les autres, et a pris énormément de retard : l’interdiction de la contraception, du mariage des prêtres et de l’ordination des femmes l’ont fortement desservi par rapport à la concurrence...


                • Fergus Fergus 30 avril 2010 11:27

                  Bonjour, Paul.

                  Bien qu’athée convaincu et portant un regard distancié sur les initiatives religieuses, je ne vois strictement rien à critiquer dans cette campagne de recrutement, ni sur la forme, plutôt discrète, ni sur le fond. La seule réserve pourrait éventuellement porter sur l’alignement de l’Eglise catholique sur les procédés marketing industriels et commerciaux, mais il est normal et inévitable qu’elle vive avec son temps.

                  Le principal étant qu’elle n’empiète pas sur mon champ de pensée, et cette campagne ne le fait pas plus qu’une campagne de recrutement de l’armée de terre !


                  • L'enfoiré L’enfoiré 30 avril 2010 12:25

                    Salut Fergus,

                     C’est encore une fois, le même topo. Ce n’est pas de l’amour, c’est de la rage.
                     
                     Des leurres aux appels sexuels discrets, en passant par les paradoxes, en trucidant les métonymies pour s’abimer avec des images stéréotypées.
                    Des paradoxes ? Cherchez bien, il y en a. Pas nécessairement où on vous les pointe.
                    PV veille, je l’ai dit hier. Il n’a pas de torts sinon ils le tueraient. Rien à dire, sinon qu’il dot stimuler l’attention pour s’identifier avec son ego. Avec ses pulsions d’imitation de plus en plus flagrantes.
                    N’ayez pas de solide hilarité, surtout. Donnez lui votre solidarité.
                    Il fait la promotion de l’humanitarisme.
                    Chantons en chœur : « Pas de larmes, citoyens, ne sortez pas vos copions. Mais, sourions, rions. Qu’un joug de désobéissance abreuve nos sillons. »
                    Ne vous cachez surtout pas sous la burqa, Donnez lui au besoin, votre soutane. Mais surtout faite la promo de Béa et de Poil Vache.
                     Ainsi vous serez synchro avec la base dans le politiquement correct.
                      smiley


                  • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 12:30

                    @ Bonjour Fergus

                    Le problème est là : peut-on employer les méthodes de la vente à ce qui ne peut pas se vendre ? C’est l’objet de mon analyse. Paul Villach


                  • L'enfoiré L’enfoiré 30 avril 2010 12:49

                    PV,

                    "peut-on employer les méthodes de la vente à ce qui ne peut pas se vendre ? C’est l’objet de mon analyse"
                    C’est exactement ce que je pensais. Quand on n’a rien à vendre. Quanbd on n’a aucune méthode originale.
                    On n’analyse pas soi-même. On laisse les autres s’analyser eux-mêmes.
                     smiley


                  • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 16:49

                    @ Monsieur l’Enfoiré, 


                    Monsieur,

                    Cela fait des mois que vous venez perdre votre temps à faire des remarques insipides et inutiles qui vous ridiculisent sur mes articles dont vous ne cessez pas de dire qu’ils ne vous intéressent pas.

                    Dont acte !

                    Passsez à autre chose !

                    Voyez ailleurs sur AgoraVox ou d’autres sites. Vous allez sûrement trouver quelque chose qui vous intéresse.

                    Merci de ne plus venir importuner ceux que mes articles intéressent !  

                    Dans la cas contraire vous afficherez une volonté délibérée de nuire.   Paul Villach



                  • bahhhh...hé hé Maestro, Môaa-je, IL peut zôssi avoir un message comme les zôtres ????

                    ben koi, Môaaa-je, IL est jaloux ! zé de la DIZCRIMINAZION à l’égard des zentités divinesques zé zoblimes commeuhhhh Son Ôguste Insanité !!!

                    alé, ze vé vous aider votre Majestuosité Splendidatoire zé Verboyante :


                    Môzzieur Bad

                    Zela fé des éons zé éternitudes ke vôtre Ogusterie zil vient ze faire zier zà révélachionner (zavec Verbeûhhnh zé FraKkka !!!) zous (pâ zur !) mes pédantesques zé onanitoires zarticulés dont votre Zinte Ogustesse ne cesse de dire ke zé de la Dôb shitatique zé blablatique.

                    Don zakt !

                    PâSSé zâ kelke zôse de moins ziant !

                    Il Maestro, dans sa miséricordiale compachion, vous pardonnerâ zi vous dégazé zinon ben ziva zenkor couiné zé gnagnagné zé le Bozz de ZagoraVoXxx : zé vous zalé vous fêrr virer ! vlan ! boom ! shakalalalaaaaaaaaaaaa...zé gagné !

                    zigné : Il Maestro du Verbêuhhh zé du Leurreûhhh...

                    zétibon zà non ?

                    bahhhhhh....vous avez raison autant vous laisser à votre zôto-Conne-templation !




                  • Fergus Fergus 30 avril 2010 17:43

                    @ Paul Villach.

                    J’ai bien compris le sens de l’article, mais encore une fois, cette campagne ne me choque pas car elle fait appel à la foi de chacun et au désir de servir une cause religieuse via la prêtrise.

                    Je la trouve même Infiniment moins choquante que les recrutements (les marchandages devrais-je dire) qui se faisaient naguère dans les familles aisées et les familles paysannes pour obtenir l’intégration d’un cadet au séminaire. Le libre arbitre est aujourd’hui nettement moins mis en cause par ce « marketing » qu’il l’était autrefois, l’argumentation des prêtres ou évêques recruteurs s’appuyant, le cas échéant, sur d’insidieux, pour ne pas dire odieux, chantages !


                  • L'enfoiré L’enfoiré 30 avril 2010 20:05

                    Monsieur Paul Villach,

                    « Cela fait des mois que vous »

                    Vous vieillissez plus vite que moi. Je vous rappelle le départ. Votre visite chez Fogiel et nos contacts et remarques auxquels vous n’avez pas eu la volonté voulue d’y faire la moindre attention, alors qu’elles étaient totalement désintéressées.

                    "... remarques insipides et inutiles qui vous ridiculisent sur mes articles dont vous ne cessez pas de dire qu’ils ne vous intéressent pas."

                    Croyez-vous vraiment qu’on vous lise ? Non, sans blague, il suffit d’un repérage et l’on retrouve le même canevas, le même moule ou la même moule à la daube belge (et j’en connais un bout dans le domaine ). Changez de registre, soyez original, changez de vocabulaire hautain, mettez-vous à la hauteur de vos lecteurs... Prenez le temps de faire autre chose que de regardez des images pour les analyser, regardez les hommes, trouvez leurs des vérités qu’ils n’ont pas encore compris, apportez aux jeunes un peu d’expérience pour une carrière qui je crois, a été bien remplie... Ca c’est intéressant. Vous verrez que je viendrai avec un autre oeil. 

                    Dont acte !

                    « Passez à autre chose ! »

                    Je vous ai dit que je suis un teigne. Vous n’allez plus monopolisé les écrans d’AV très longtemps, à moins que comme tout le monde le pense vous y ayez pris racine de manière officielle et sous contrat. Dans ce cas, j’ai demandé si dans votre état de retraité vous pouvez le faire en France.

                    « Voyez ailleurs sur AgoraVox ou d’autres sites. »

                    Vous l’avez fait, une fois, au moins. J’ai un « ex-ami » en commun (si vous ne vous souvenez pas, je peux vous rafraichir la mémoire). Ailleurs, je l’ai fait. Quand j’en aurai assez d’AV, je repartirai. Ce que vous ne pouvez pas faire. Vous n’avez pas l’once d’un blog à vous. On vous a proposez d’en construire un, je m’en souviens. Là, vous êtes maître à bord.

                    Non, vous êtes sur AV. C’est pour cela que vous considérez qu’AV est devenu votre blog. Ce qui est complètement faux. Un forum, c’est tout autre chose. Un endroit de discussion où on essaye de trouver des solutions ensemble et pas en se rejetant la faute par bloc d’amis et d’ennemis.

                    "Merci de ne plus venir importuner ceux que mes articles intéressent ! « 

                    Allez jeter un coup d’oeil sur les notes que vous avez à la suite de vos articles avant de dire des conneries. Oui, vous faites du buzz. J’en ai rien à foutre du buzz. C’est toute la différence. Sur mes articles, on discute. On ne s’accuse pas de voyou et on ne jette pas ses interlocuteurs dans le bac à sable.
                     
                      »Dans la cas contraire vous afficherez une volonté délibérée de nuire.« 

                    Nuire qui, vous ? Ne savez-vous pas que l’amour et la haine valent bien mieux que l’ignorance.
                    Un précis de psychologie devrait vous informer.
                    Si vous arrivez au point nul, chez moi, c’est que vous n’existez plus.

                    Chimène, que j’aime bien, disait »va je ne te hais point".
                    Prenez en de la graine. Elle n’est pas à moudre selon votre volonté.

                    Ai-je été plus clair ?
                    Sinon, je répépépète depuis le début.

                    A bon entendeur. smiley


                  • Jean-Louis Le Blais 30 avril 2010 11:48

                    « Faut-il avoir perdu le nord pour tenter de vendre des réfrigérateurs à des esquimaux ! »

                    Il me semble qu’on leur en vend, effectivement !

                    Et le pire : ils en achètent !


                    • djanel Le viking- djanel du viking-chaise 30 avril 2010 22:03

                      ils ont raison parce que la glace sur le groenland n’est pas constament à des températures inferieures à -18. Je me souviens d’une lecture où Paul Emile Victor devait manger de la graisse de phoque pour ne plus avoir froid. Il disait qu’elle était faisandée et dégagée une odeur de pourri nauséabond. Les esquimauds lui disaient qu’il fallait la manger dans cet état pour ne plus avoir froid et pourtant elle avait été conservée dans la glace. Paul Emile Victor disait que parfois au Pole Nord, il y fait chaud parce que la glace n’est qu’à -5 ce qui, pour eux, est une température estivale. Donc les congélateurs sont necessaires au groenland pour conserver de la nourriture par le froid. 

                      C’est marrant. L’idiot de service en ce moment n’est pas le vendeur ni l’acheteur de congélateur au Groenland mais celui qui s’en moque parce qu’il ne sait pas qu’en dessus d’une température de moins dix huit les microbes reprennent leurs activités.

                      ps ] quand on parle de température. On dit que moins -17 est une température plus élevé que -18 donc ont peut dire qu’en dessus d’une température de -18 etc....


                    • taco à neutrons 1er mai 2010 15:39

                      pourquoi me parlez vous de congélateurs ?????

                      Relisez ! On parle de réfrigérateurs !

                      (de plus, il est bien connu que ces gens, avant l’invention des congélateurs, mourrait par millions à cause des microbes !! smiley )


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 avril 2010 11:48

                      C’ est curieux comme on voit beaucoup de curés dès que Satan l’ habite......


                      • L'enfoiré L’enfoiré 30 avril 2010 13:05

                        Salut Captain,
                         Vous êtes sûr de l’orthographe de tous les mots ?  smiley


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 avril 2010 13:13

                        ben oui l’ enfoiré satan prend un d à la fin ..... smiley


                      • Furax Furax 30 avril 2010 13:49

                        « D’autres dont je fais partie , pensent que l’église , à côté des sacrements religieux , a toujours conforté les puissants et prêché la soumission du peuple à ceux-ci... »

                        Ouh là ! il faut revoir votre histoire du monde ! Si vous allez chanter ça dans les pays qui ont connu les plus grands, et les plus récents, massacres totalitaires, je ne suis pas sûr que ça fasse rire. Et ça fait quand même la moitié de la planète.


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 avril 2010 12:11

                        Sinon Agoravox était un concept sympa , au début .


                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 avril 2010 12:35

                          Un peu moins vers la fin , c ’est con la censure , non ?


                          • jules simon 30 avril 2010 12:35

                            L’analyse de la forme que nous livre ici PV est particulierement creuse et ne sert qu’a faire passer le message anticlerical de la conclusion.

                            Procédé classique chez l’auteur : il bricole a l’aide de sa boite a outils magique une pseudo analyse de la forme pour critiquer le message de fonds.


                            • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 16:45

                              @ Simon


                              Monsieur,

                              Cela fait des mois que vous venez perdre votre temps à faire des remarques insipides et inutiles qui vous ridiculisent sur mes articles dont vous ne cessez pas de dire qu’ils ne vous intéressent pas.

                              Dont acte !

                              Passsez à autre chose !

                              Voyez ailleurs sur AgoraVox ou d’autres sites. Vous allez sûrement trouver quelque chose qui vous intéresse.

                              Merci de ne plus venir importuner ceux que mes articles intéressent !  

                              Dans la cas contraire vous afficherez une volonté délibérée de nuire.   Paul Villach


                            • Voris 30 avril 2010 16:54

                              « Voyez ailleurs » : Mots annonciateurs d’une suppression possible d’un autre compte ?


                            • jules simon 30 avril 2010 18:04

                              Mon bon Popol,


                              cela fait en effet des mois que je vous taquine smiley

                              J’ai bien essayé au début de discuter avec vous mais vous futes fort désagréable, me traitant comme si j’étais un de vos éleves et allant meme jusqu’a m’insulter.
                              Depuis vous avez largement confirmé que vous etes incapable de discuter avec quiconque ne partage pas votre avis.
                              Cette pathologie doit bien porter un nom mais je l’ignore (peut etre Docdory saurait vous renseigner ?). Pour faire plus simple il y aurait bien un qualificatif en trois lettres qui vous conviendrait mais bon.........je resterais courtois pour cette fois.

                              Aujourd’hui vous prenez acte de mes taquineries et, si je comprends bien vos propos, me menacez de fermer mon compte.
                              Soyez bien assuré que cette menace n’aura aucun effet sur moi.

                              Une petite question pour finir : qui etes vous donc pour proférer de telles menaces ?


                            • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 18:19

                              @ Simon
                              Non Monsieur, ce ne sont pas des « taquineries ». Vous n’avez que l’injure à la bouche ! On ne parle donc pas la même langue.

                              Et avant de jouer les psychiatres pour autrui, regardez-vous dans la glace, vous allez découvrir un triste sire !

                              Surtout allez prendre l’air ailleurs. Vos commentaires n’ont aucun intérêt, mes articles ne vous intéressent pas. Nous sommes donc quittes. Allez rejoindre le voyou Trolléon ! Paul Villach


                            • jules simon 30 avril 2010 18:30

                              PV,

                              Décidement vous ne manquez pas de culot. Oseriez vous dire que je vous ai insulté le premier ?

                              Vos articles peuvent etre interessants mais ils ne sont pas la « sainte vérité » que vous voudriez qu’ils soient.
                              Acceptez donc la critique et le débat. Vous verrez que les insultes et autres taquineries cesseront rapidement.



                            • A une manifeste arrogance, vous associez et mauvaise foi et malhonnêteté : non M. Villach, ne vous cachez pas derrière le mot voyou que vous employez à tord et à travers, pas plus que derrière cette vaine tentative de psychiatriser tout propos ou attitude critique à l’égard de vos thèses ou articles

                              (…Interrogez-vous sur la structure psychologique de ces voyous…dixit vous) : je vous invite, par contre, à vous interroger sur votre structure psychologique et notamment vos réactions irrationnelles face à la critique ou contradiction : en effet ce type de comportement (chez vous) récurrent ne peut qu’à un moment donné créer soit irritation chez vos lecteurs et/ou commentateurs soit hostilité.

                               

                              A ma première intervention sous un de vos articles :

                               

                               http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-jeu-de-la-mort-poursuivi-en-72404#forum2495890

                               

                              Voilà ce que vous m’avez répondu :

                               

                              Par Paul Villach (xxx.xxx.xxx.254) 27 mars 17:53

                              @ François-Ferdinand De la Friche en Souche (le dernier qui sort ferme la porte)

                              Vous n’avez rien compris aux expériences de MIlgram. Lisez donc son livre ! Et vous en parlerez après.

                              Quant à votre concept de « postmodernisme », emprunté à la scolastique ambiante, il est hilarant.
                              « La modernité » - qui désigne le temps de celui qui s’exprime comme riche d’un progrès technologique inconnu des périodes qui le précèdent, peut-elle avoir une période qui la suit ?
                              « Postmodernisme », « Postmoderne » sont des termes privés de sens dont se gargarise la scolastique contemporaine pour faire des bulles
                              Paul Villach

                              Les passages en gras montrant : 1) votre arrogance et votre irrespect pour tout contradicteur : suppose idiot, analphabète, incompétent, et j’en passé…2) votre habitude à vouloir ou ridiculiser ou humilier toute personne opposant une critique 3) le transfert de vos propres tares chez autrui (dans le passage repris ici : à l’évidence cette tendance à se gargariser de concepts si ce n’est éculés, intellectuellement erronés).

                              Après cette première réponse, s’attaquant à la personne et non au propos, vous avez évité l’ensemble de mes commentaires (plus bas liste non exhaustive, les réponses et échanges avec autres intervenants n’étant pas repris) : donc ne jouez pas la vierge effarouchée : vous n’êtes que de mauvaise foi : assumez-le donc : vous ne supportez ni la critique, ni la contradiction : question donc : que faites-vous sur un site où existe un dit forum citoyen (ce qui sous-entend débats, échanges, critiques, contradiction,etc…) ?

                               

                              Il me semble que le fait de proposer des articles et donc une tribune publique à ces thèses ou idées sur un forum citoyen a pour contrepartie légitime et normale et la critique, et la contradiction : chose somme toute simple et accessible à tout être raisonnable doué d’une capacité de compréhension a minima et qui pourtant semble manifestement vous échapper : M. Villach, le problème n’est pas les voyous mais votre désir de n’avoir en comme réactions que des commentaires serviles et stériles : bref, peu vous intéressent les idées, seules vous intéressent les personnes que vous placez dans deux catégories : voyous pour ceux qui osent émettre une quelconque critique (oui, oui, très cher : une simple question maladroite ou naïve et vous passez à l’injure), et les gentils&bons pour ceux qui article après article louent vos analyses autant répétitives que bien souvent erronées.

                               

                              Sur ce, rassurez-vous : vous n’aurez plus à vous occuper de ma personne : je prends acte votre invitation à vous ignorer : c’est là la chose la plus raisonnable à faire…    

                               

                              http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-jeu-de-la-mort-poursuivi-en-72404#forum2495890

                               

                              http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/information-donnee-et-information-72633#forum2503084

                               

                              http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/une-affiche-islamiste-qui-fait-l-72494?debut_forums=200#forum2497821

                               

                              http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-redoute-est-redoutable-73817?debut_forums=100#forum2525581

                               


                            • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 18:55

                              @ François-Ferdinand De la Friche en Souche
                               

                              Monsieur,

                              Vous venez perdre votre temps à faire des remarques insipides et inutiles qui vous ridiculisent sur mes articles dont vous ne cessez pas de dire qu’ils ne vous intéressent pas.

                              Dont acte !

                              Passsez à autre chose !

                              Voyez ailleurs sur AgoraVox ou d’autres sites. Vous allez sûrement trouver quelque chose qui vous intéresse.

                              Merci de ne plus venir importuner ceux que mes articles intéressent ! 

                              Dans la cas contraire vous afficherez une volonté délibérée de nuire.  Paul Villach



                            • bahhhh...Il Maestro, votre Majestuodistude verboyeuse, tôaa-je tuzé pas lire zoukoi ??? Franz&Fernande zila écrit : "

                              Sur ce, rassurez-vous : vous n’aurez plus à vous occuper de ma personne : je prends acte votre invitation à vous ignorer : c’est là la chose la plus raisonnable à faire…"  

                              donc fini, ciao bella zé bambini ! zasta la vizta bye bye Maeztro...

                              zen pluzz de zêtre pédantesque, v’là tipa ki vire radoteuse notre Zâne Paolo !

                              bahhhh....



                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 avril 2010 19:10

                              Fred de la Friche en Souche a beau être un fieffé antisioniste pour des raisons que je ne discuterai pas publiquement au risque de le voir se répandre en monologues aussi subtils qu’illisibles, il n’en est pas moins, Monsieur Villach, éminemment respectable.
                              Il est doté de l’une de ces qualités qui font défaut à votre palmarès : l’humilité. Et le goût des autres.



                            • bahhhh... ma zérie, ma zêrr zé tendreûhhh Karmik Teaseuse :

                              tôaa-je za, elle oublié à mon palmareXxx : zen pluzz de fiéfeux zantizioniniste : fananaziste, islamôgôochiste jihadotrotskoïdal antizémiteux !!! bahhhh....

                              zinon, sorry ma zérie, ze zuis Divinesque zé Zôblime ! rien zavoir avec la zômilité ! ok merzi de pas le zoublier !

                              bahhhhhhhhh..... 


                            • L'enfoiré L’enfoiré 30 avril 2010 20:15

                              Paul,

                              Tiens, j’ai déjà vu ce commentaire quelque part.
                              Vous bégayez mon cher Paul ?
                              De l’originalité, ai-je demandé. Pas de la répétition, de la personnalisation dans vos interventions.
                              Je sais que l’âge est là, mais, enfin, maitrisez-vous
                               smiley


                            • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 avril 2010 12:45

                              Nestor

                              Cela aurait une autre allure ! Paul Villach

                              Ce qui aurait une réelle allure serait de vous exprimer sur la liberté d’ expression Monsieur Villach ...


                              • Pyrathome pyralene 30 avril 2010 14:26

                                Shaddock , fais nous donc une bonne thèse sur la liberté d’expresso , ça nous changera de tes nartics sur Pascal Navrant.......


                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 avril 2010 14:40

                                Pour pyralène c ’est un article sur la liberté de dire des conneries qui conviendrait , quand vous aurez réussi à faire fermer la gueule de vos contradicteurs vous serez entre vous deux , Morice , Villach et Pyralène .


                              • Pyrathome pyralene 30 avril 2010 14:42

                                Merde , on est grillé.... smiley smiley smiley


                              • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 16:46

                                @ Rocla
                                 

                                Monsieur,

                                Cela fait des mois que vous venez perdre votre temps à faire des remarques insipides et inutiles qui vous ridiculisent sur mes articles dont vous ne cessez pas de dire qu’ils ne vous intéressent pas.

                                Dont acte !

                                Passsez à autre chose !

                                Voyez ailleurs sur AgoraVox ou d’autres sites. Vous allez sûrement trouver quelque chose qui vous intéresse.

                                Merci de ne plus venir importuner ceux que mes articles intéressent !  

                                Dans la cas contraire vous afficherez une volonté délibérée de nuire.   Paul Villach


                              • L'enfoiré L’enfoiré 30 avril 2010 20:17

                                Paul,
                                Décidément, vous êtes incorrigible. Vous ne bégayez plus, c’est une danse de Saint Guy.
                                C’est mon prénom, donc, je peux vous en parler en détail.  smiley
                                 


                              • mokhtar h 30 avril 2010 13:04

                                @ M. Paul Villach
                                Le problème est là : peut-on employer les méthodes de la vente à ce qui ne peut pas se vendre ? C’est l’objet de mon analyse.

                                Effectivement, le questionnement justifiait une analyse. J’avais été très étonné d’apprendre que des organisations humanitaires consacraient des budgets pour « vendre » leur image. Parmi celles-ci, Médecins sans frontières, si mes souvenirs sont bons.
                                Cordialement


                                • Sahtellil Sahtellil 30 avril 2010 13:17

                                  Je ne vous félicite pas M. Villach si c’est à votre instigation qu’a été banni de ce site le contributeur Léon. Dois-je préciser que je suis rarement en phase avec son discours qui a plutôt le don de m’horripiler.

                                  Quant au présent article, j’aurais voulu le lire, j’ai fait un effort dans ce sens, les mots savants en italique empêchent cependant toute bonne volonté.

                                  Bien le bonjour.

                                  BMD


                                  • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 16:47

                                    @ Sahtellil

                                     

                                    Monsieur,

                                    Cela fait des mois que vous venez perdre votre temps à faire des remarques insipides et inutiles qui vous ridiculisent sur mes articles dont vous ne cessez pas de dire qu’ils ne vous intéressent pas.

                                    Dont acte !

                                    Passsez à autre chose !

                                    Voyez ailleurs sur AgoraVox ou d’autres sites. Vous allez sûrement trouver quelque chose qui vous intéresse.

                                    Merci de ne plus venir importuner ceux que mes articles intéressent !  

                                    Dans la cas contraire vous afficherez une volonté délibérée de nuire.   Paul Villach


                                  • L'enfoiré L’enfoiré 30 avril 2010 20:19

                                    Paul,
                                     Vous en avez combien d’actes à donner ?
                                     Je pour savoir s’il faut appeler les pompiers pour éteindre l’incendie.
                                     Je me retire, j’aime pas les petites chaleurs d’un jaloux. smiley


                                  • Furax Furax 30 avril 2010 14:10

                                    Monsieur Villach,
                                    Vous êtes un passionné de sémiologie de l’image.
                                    Vous affichez votre portrait pour présenter vos pensées, rien de plus normal.
                                    Que dire de cette photo.
                                    A priori tout à fait banale, un monsieur passablement « mûr », bien mis de sa personne, grisonnant, bien coiffé, lunetté, costumé comme il sied à un professeur retraité. Tous les codes socio-culturels sont là, bien astiqués, en rangs d’oignon, jusqu’au léger hâle seyant au retraité breton. Avec une très légère pointe d’audace, d’appel érotique surfin dans le col ouvert rappelant que le bohomme a connu des jourss meilleurs et que le grand vent de l’aventure a soufflé dans ses narines.
                                    Inintéressant ? Que nenni ! Tout est dans LE REGARD (tiens !).
                                    Là pas de mise en abyme, pas de code d’implication, Paul Villach ne s’adresse pas à nous, il est tourné vers le haut, vers le Ciel, vers Dieu.
                                    Image extatique, soulignée par la bouche entrouverte, du saint en contemplation, qui décorait joliment les cathéchismes de notre enfance.
                                    Vous êtes Paul Villach, notre icône de préservation ! 


                                    • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 16:48

                                      @ Furax

                                      Hors-sujet ! Allez donc voir ailleurs ! Paul Villach


                                    • Voris 30 avril 2010 16:58

                                      « Allez donc voir ailleurs ! »

                                      Cette « cordiale » invitation sonnerait-elle comme un premier avertissement ?


                                    • Voris 30 avril 2010 17:01

                                      Puisqu’il paraît qu’il y aurait eu des avertissements avant lilquidation des comptes (ceux notamment de la Brigade des trois casse-pieds) mais comme ces avertissements n’ont jamais été francs et explicites, il faut donc bien tenter de lire entre les lignes...


                                    • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 17:14

                                      @ Voris

                                      On ne peut rien vous cacher ! Vous avez un flair qui vous honore !
                                      Que viennent faire ces gens que cet article n’intéresse pas et qui voue à l’auteur une haine inexpiable et ridicule ? Ils n’ont rien d’autre à faire ? Cela fait des mois que ça dure ! Quel est donc leur but à ces enfoirés - comme l’un d’eux s’appelle lui-même avec tant de justesse - sinon de nuire ?

                                      Ils ont le sens commun sans doute déficient. Ils ont donc besoin qu’on leur donne des conseils : qu’ils aillent voir ailleurs, lire vos articles par exemple ! Il y en a pour tous les goûts sur AgoraVox. Et si rien n’est à leur goût, ils changent de site. Il y en a des millions sur Internet. Paul Villach


                                    • Voris 30 avril 2010 17:34

                                      à Paul Villach :

                                      « On ne peut rien vous cacher ! » Un aveu (merci, il fallait l’oser !) qui a le mérite d’être clair et qui fera qu’on se tiendra sur ses gardes...

                                      Je refuse ces atteintes arbitraires au droit d’expression. Je veux bien être positif mais dans cette ambiance, non ! 

                                      Je refuse de produire de nouveaux articles dans ce contexte (lisez mon nouveau CV)...

                                      On pouvait régler cela autrement surtout sur un média libre qui se dit citoyen. On peut encore - ou serais-je naïf - ouvrir une porte et renégocier publiquement et sans coups bas la charte et le respect de la charte. Mais la rédaction est aussi muette que l’armée et aussi raide que la justice.

                                      Ouvrez la porte ! Mais pas dans le sens où vous l’entendez...


                                    • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 18:15

                                      Mais, Monsieur Boris, cessez de vous asseoir entre deux chaises ! Paul Villach


                                    • Voris 30 avril 2010 18:30

                                      Je m’assied sur MA chaise, monsieur Villach. Il se trouve qu’elle est située en cet endroit. Et sur cette chaise qui est la MIENNE en cet endroit que j’ai choisi, je ne défends pas inconditionnellement les agressions imbéciles qui me prennent pour cibles (mais je leur réponds plutôt) et je ne joue pas davantage les pleurnicheurs auprès de la rédaction.


                                    • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 18:37

                                      Monsieur Voris

                                      Ce n’est pas le sujet de cet article. Vous trollez donc !
                                      Allez vous tailler votre statue de grand défenseur des voyous virés ailleurs ! Paul Villach


                                    • Voris 30 avril 2010 19:32

                                      Perseùs, je vous ai bien lu !

                                      Il est assez contradictoire d’effacer un commentaire qui accuse l’auteur de bannissement alors que l ’auteur lui-même a reconnu ci-dessus qu’il versait dans cette pratique. Il semble qu’il ait compris que par cohérence, il ne fallait pas vous effacer de nouveau...


                                    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 avril 2010 19:40

                                      Voris, solennellement smiley

                                      Je vous ai lu sous le Grand Procès. Italia a tout dit, je m’agrège.
                                      Respect.


                                    • Yohan Yohan 30 avril 2010 19:45

                                      Signé Furax smiley


                                    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 avril 2010 19:48

                                      Ouais smiley 


                                    • Furax Furax 30 avril 2010 20:25

                                      J’aurais adoré avoir ce mec comme prof. Quelle rigolade !


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 30 avril 2010 21:15

                                      Paul,

                                       Comme vous avez déjà été en gondole, peut-être connaissez-vous l’Egypte. L’Egyptien est friand de « noukat », ces blagues politiques qui raillent les puissants, leur président.

                                      En voici une :

                                      "Avant les élections, les électeurs proposaient à leur dirigeant de préparer un discours d’adieu. Le dirigeant, lui, s’est demandé ensuite où devaient partir tous ses concitoyens".

                                      Ne voyez-vous une ressemblance ?

                                       smiley


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 30 avril 2010 21:53

                                      Voris,

                                       Popol, l’Effaceur ? Il hésite entre celui-ci ou celui-là.
                                       Dans quel rôle jouerait-il le mieux, d’après toi ?  smiley
                                       


                                    • Furax Furax 30 avril 2010 22:20

                                      à l’Enfoiré

                                      Il vous a censuré vous aussi le petit inquisiteur... Quelle rigolade !


                                    • Pyrathome pyralene 30 avril 2010 14:40

                                      Paul ! plus besoin de réfrigérateur , seule la nourriture spirituelle suffit...
                                      Encore un concept à commercialiser part les temps qui courent ......que Benêt seize en prenne de la graine  smiley


                                      • Voris 30 avril 2010 16:12

                                        L’Eglise ne se vend pas ? Tiens donc ! Depuis toujours l’Eglise vend pour arrondir sa fortune : de la vente des Indulgences autrefois (promesses de paradis) aux cierges de Lourdes et autres gadgets. Pendant des siècles, elle avait moins besoin de vendre vu qu’elle nous faisait payer un impôt ! Mais ce qu’elle vend le plus, c’est le mensonge.

                                        Quant à l’auteur, il nous vend du vent ! Encore un papier superflu qui fait diversion sur l’inutile, le superficiel pour faire oublier le l’essentiel : le vent d’arbitraire qui a soufflé le 29 avril sur Agoravox.

                                        En d’autres temps, il aura fallu moult avertissements pour aboutir à l’exclusion temporaire d’un rédacteur pénible à chemise bleue. Désormais, sous l’influence insistante d’une poignée de rédacteurs qui ne montrent pas leurs visages, c’est l’exclusion définitive qui tombe et sans préavis !

                                        Le papier de l’auteur ? Même canevas et même vocabulaire que d’habitude. Ne cherchez pas le créatif ni le littéraire. Ne cherchez pas le sujet de fond non plus. La forme seulement, la forme superficielle.

                                        On sent peser l’ambiance lourde, de ce silences pleins de signification qui suivent les cyclones des censeurs ligués et ravageurs de liberté d’expression.


                                        • Voris 30 avril 2010 17:19

                                          Moinsseur, quand tu auras enfin compris que la démocratie doit être quelque chose d’intraitable, il sera trop tard et tu seras sous le règne d’une dictature implacable. A toi de choisir : démocratie intraitable, dictature implacable ! Mais ne tardes pas trop...

                                          Ce message ne s’adresse pas à ceux qui désapprouvent mon athéisme viscéral qui se fout bien de la tronche des campagnes « mon curé est formidable ». Un libre penseur est rompu aux sifflets et aux crachats. Mais sache qu’un homme libre ne pense jamais « je moinsse donc j’ai raison ».


                                        • baba 30 avril 2010 16:54

                                          Personnellement, je trouve que cette publicité ne rends pas tellement.
                                          Après tout le métier de prêtre n’est pas un métier comme un autre c’est pourquoi on ne peut pas vraiment en faire de la publicité avec les principes marketing que l’on utilise pour n’importe quel produit.
                                          Le prêtre ne fait pas qu’un travail social ou humanitaire sinon il y aurait plus de personnes qui exerceraient ce « métier ».
                                          Le prêtre est habité par une espérance que lui confère la foi dans le Christ et cette foi qui l’anime donne du sens à sa fonction de prêtre.
                                          Il ne fait pas qu’accompagner les personnes dans les grands évènements de leur vie : il participe à en faire des chrétiens par le baptème, la première communion, la confirmation, le mariage, le sacrement des malades.
                                          Il confère à l’homme sa dimension divine, car l’homme a une dimension humaine mais également une dimension spirituelle.
                                          Ce qui aurait été bien dans cette publicité, c’est de parler du Christ car le prêtre a d’abord répondu à l’appel du Christ pour rentrer dans sa vocation.
                                          C’est pas vraiment un métier que l’on choisit comme on veut être boulanger, pompier ou pharmacien.
                                          On aurait pu aussi mettre sur la publicité une parole de l’Evangile qui résumerait en quelques mots la mission du prêtre.
                                          Mais je ne sais pas si dans un état laic, on peut mettre l’évangile sur des publicités.


                                          • King Al Batar King Al Batar 30 avril 2010 17:35

                                            Mr Villach,

                                            Je dois vous avouer que, parfois, j’ai été très critique envers certains de vos article, dont je déplorai l’inutilité. Je pense notament à ceux que vous avez ecrits sur la main de thierry Henry (mais cela ne reste qu’un exemple).

                                            Aujourd’hui, même si je en suis pas en accord avec le message que vous faites passé, je suis forcé de reconnaitre que j’aime bien la manière dont vous l’avez ecrit et developé, et pour cela je vous en felicite. J’ai particulièrement aprécié votre phrase d’intro avec les glacons....

                                            En revanche, je trouve que vos reponses types aux posteurs qui critiquent vos articles sont quand même la preuve d’un manque total d’ouverture d’esprit à la critique non constructive (à la quelle il faut vous attendre sur des forum publics d’un média citoyen), et c’est bien dommage.

                                            Bien cordialement, un lecteur parmis tant d’autre !


                                            • l'homme pressé l’homme pressé 30 avril 2010 17:50

                                              Outre l’inutilite - fondamentale - de bien des analyses, il faut ajouter une methode systematique affligee d’un biais de parti pris. En clair, des proces à charge.

                                              Procès à charge dans lesquels il ne fait pas bon s’immiscer pour relever un defaut de procedure ou poser une question relevant de l’honnetete intellectuelle.

                                              On est prie de louanger et d’applaudir, sinon c’est la porte.

                                              Il faut en retenir deux sages preceptes
                                              - Jupiter rend fous ceux qu’il veut perdre (*)
                                              - la vieillesse est un naufrage

                                              (*) ceci dit, c’est peut-etre pas Jupiter...


                                            • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 18:12

                                              @ King Al Batar

                                              Je suis désolé, il n’y aucun échange possible avec ces voyous dont le but est de venir détruire le site d’AgoraVox.

                                              Y en a marre tout simplement !
                                              Interrogez-vous sur la structure psychologique de ces voyous qui font le siège de mes articles depuis des mois, alors qu’ils ne cessent de répéter que mes articles ne les intéressent pas.
                                              Alors, dehors les voyous !!! Paul Villach


                                            • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 18:21

                                              @ L’homme pressé

                                              Mes articles ne vous intéressent pas. Vos commentaires ne m’intéressent pas ! Allez pérorer ailleurs, vous ne présentez aucun intérêt ! Paul Villach


                                            • jules simon 30 avril 2010 18:25

                                              PV,

                                              permettez que je vous contredise :

                                              Il n’y aucun échange possible avec vous des lors qu’on émet une critique sur votre article ou un avis contraire au votre.

                                              Quel est votre but sur AV ? Réussir la carriere que vous avez raté dans l’enseignement ?


                                            • Voris 30 avril 2010 19:39

                                              « vous ne présentez aucun intérêt » : c’est une formule de pur mépris pour la personne. « Vos commentaires ici ne présentent aucun intérêt » aurait suffi.

                                              Et il y aussi ces « vous n’ »existez pas à mes yeux« si souvent en filigrane dans les répliques de l’auteur. Et aussi »je vous efface" (mais pour le coup il le fait pour de vrai !).

                                              Pour ceux qui se demanderaient encore ce que veut dire être démocrate, et bien, c’est refuser tout çà, ce mépris de l’autre. C’est de défendre le droit d’expression et s’obliger au dialogue même quand il est difficile.

                                              Rediscutons cette putain de charte d’Agoravox ! Arrêtons le mépris !


                                            • Voris 30 avril 2010 19:48

                                              « vous ne présentez aucun intérêt » mais quel mépris et surtout quelle ignorance ! Savez-vous ce que vaut cette personne, avez-vous cherché à la connaître ? Estimez-vous a priori que vous valez plus qu’elle ? Et si oui pourquoi ? Parce que vous faites plein d’articles, parce que vous passez à la radio, parce que vous faites parler de ce site ? Parce que vous avez des droits en plus ? Si cela est le cas, est-on encore sur un site citoyen avec des rédacteurs dotés de « prérogatives particulières » (pour employer une litote). Je vous pose la question.

                                              Pour moi, la valeur elle se mesure à d’autres qualités, avec d’autres yeux.

                                              Mais c’est incroyable ! On dirait que le masque tombe...Paul Villach, vous ne distribuez plus que des réponses méprisantes et de rejet.


                                            • Yohan Yohan 30 avril 2010 17:44

                                              Pour Villach et Momo, je pense qu’il faudrait que la modo pense à leur réserver une rubrique commentaires très spéciale vouée aux commentaires positifs. Apparemment, la contradiction, ils ne supportent pas.
                                              Surtout depuis qu’ils ont autorité de bannissement. Je croyais que l’inquisition appartenait au passé smiley


                                              • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 18:13

                                                 @ Yohan

                                                 

                                                Monsieur,

                                                Cela fait des mois que vous venez perdre votre temps à faire des remarques insipides et inutiles qui vous ridiculisent sur mes articles dont vous ne cessez pas de dire qu’ils ne vous intéressent pas.

                                                Dont acte !

                                                Passsez à autre chose !

                                                Voyez ailleurs sur AgoraVox ou d’autres sites. Vous allez sûrement trouver quelque chose qui vous intéresse.

                                                Merci de ne plus venir importuner ceux que mes articles intéressent ! 

                                                Dans la cas contraire vous afficherez une volonté délibérée de nuire.  Paul Villach


                                              • Yohan Yohan 30 avril 2010 18:26

                                                Là vous êtes pris en défaut. Commentaire à côté de la plaque, car vérifiez avant de blancer, j’ai soutenu votre précédent article comme certains autres. et quand je ne suis pas d’accord, je me permet de le dire. Normal sur un site de débat citoyen. Faut-il être toujours d’accord avec vous pour avoir le droit de venir commenter ?


                                              • Yohan Yohan 30 avril 2010 19:17

                                                Note à la modo, quand je moinsse ou je plusse, ça mutiplie par 3 voire jusqu’à neuf. Comment je suis un gars hônnette, je vous le signale ; je ne voudrais abuser d’un tel pouvoir smiley


                                              • L'enfoiré L’enfoiré 30 avril 2010 22:29

                                                @Commentateurs,

                                                 Demain 1er mai. Et si on faisait grève ? Grève de PV. J’ai été voir son suivant. Vous n’aurez rien perdu. Même tabac, mais avec un jean comme intermédiaire.
                                                 
                                                 Cela va être dur, je sais. Mais quand il faut compter, décompter. 
                                                 PV voudrait bien connaître ses fans.
                                                 Je comprends ses désirs les plus intimes.
                                                 
                                                 Qu’en dites-vous commentateurs ? 

                                                 


                                              • Yohan Yohan 1er mai 2010 00:00


                                                l’enfoiré
                                                ok je suis


                                              • viva 30 avril 2010 17:48

                                                Attaquer sans cesse notre culture chrétienne est devenu un sport national, dans le même temps des sectes et des mouvements religieux douteux s’installent et leurs idées se propagent dans la population

                                                Oui l’église communique, oui elle fait appel à des mannequins et alors

                                                Nombreux sont ceux qui réclament des mariages, des enterrements à l’églises. Nombreux sont ceux qui sont soutenu par prêtre dans les moments difficil de leur vie.

                                                 Il y a une demande forte et les prêtre sont débordés ....


                                                • L'enfoiré L’enfoiré 30 avril 2010 21:36

                                                  Viva,

                                                   Croyez-vous vraiment qu’on parle de culture chrétienne, de culture tout court, par ici ?
                                                    
                                                   


                                                • Shaytan666 Shaytan666 30 avril 2010 18:27

                                                  Vraie campagne, mais faux prêtres

                                                  Il se prénomme Timothée, a 41 ans et habite Langres. Ce jeune prêtre au col romain porte sa veste sur l’épaule. « Je suis un homme comme les autres » affirme-t-il sur l’encart publicitaire...Mais il s’agit d’un mannequin. Pour un pieux mensonge ?

                                                  Faites une recherche google avec cette phrase, marrant  smiley

                                                  Il-n-y-a-pas-de-pretre-prenomme-Timothee-dans-le-diocese-de-Langres


                                                  • docdory docdory 30 avril 2010 18:37

                                                    Cher Paul Villach 

                                                    La phrase « je suis un homme comme les autres » a une ambiguïté qui relève d’une insuffisance de la langue française . En grec , on distingue « anthropos » l’être humain « et » andras « l’individu de sexe masculin » , deux concepts différents qui sont traduits en français par un seul mot « homme »

                                                    Donc , lorsque le prêtre ( ou l’acteur jouant le rôle de prêtre ) déclare sur la pub « je suis un homme comme les autres » , ça peut être vrai dans le premier sens du mot « homme » ( être humain) mais pas du tout dans l’autre sens ( individu de sexe masculin ) 

                                                    En effet, l’individu de sexe masculin « comme les autres » , surtout s’il est jeune et bien portant comme semble l’être le prêtre illustrant la pub, passe le plus clair de son temps disponible à tenter de convaincre une ou des représentantes de la gent féminine de faire , comme disait Rabelais « la beste à deux dos » 

                                                    Le prêtre , lui , passe son temps disponible à essayer de ne pas penser au fait que la gent féminine existe, et à résister à la tentation de convaincre une représentante de la gent féminine de faire crac-crac . Ce n’est donc pas un individu du sexe masculin « comme les autres » .

                                                    Il est clair que , dans le monde actuel, cette profession est un véritable repoussoir , sauf éventuellement pour les individus de sexe masculin souffrant ( ? ) d’asexualité 



                                                    • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 18:49

                                                      @ Cher Docdory,

                                                       Est-ce la clinique qui vous a aiguisé un tel oeil de lynx ? Vos remarques sont difficilement réfutables.
                                                      Une réserve : « la beste à deux dos » n’est pas une formule élégante pour célébrer l’enchantement auquel elle prétend faire allusion... Paul Villach


                                                    • docdory docdory 30 avril 2010 21:09

                                                      @ Paul Villach


                                                      Pas élégante formulation , d’accord ... mais c’est de Rabelais, on lui pardonne tout !

                                                    • docdory docdory 30 avril 2010 21:12

                                                      @ Florentin Piffard 


                                                      Je croyais que Rabelais était médecin, un de mes plus illustres confrères. S’il était homme d’Eglise , il était plutôt homme d’abbaye ... de Thélème !

                                                    • COVADONGA722 COVADONGA722 30 avril 2010 18:42

                                                      quel texte , quel soufle c est beau comme l antique

                                                      j’en suis béa heu béat !


                                                      • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 18:51

                                                        @ Covadonga

                                                         

                                                        Monsieur,

                                                        Cela fait des mois que vous venez perdre votre temps à faire des remarques insipides et inutiles qui vous ridiculisent sur mes articles dont vous ne cessez pas de dire qu’ils ne vous intéressent pas.

                                                        Dont acte !

                                                        Passsez à autre chose !

                                                        Voyez ailleurs sur AgoraVox ou d’autres sites. Vous allez sûrement trouver quelque chose qui vous intéresse.

                                                        Merci de ne plus venir importuner ceux que mes articles intéressent ! 

                                                        Dans la cas contraire vous afficherez une volonté délibérée de nuire.  Paul Villach


                                                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 avril 2010 18:57

                                                        Il est devenu fou le Villach .

                                                        Tout le monde perd son temps ici sauf lui .

                                                        Ce qui vous arrive Monsieur Villach est entièrement de votre faute . Vou s avec la suffisance qui inspire le rejet .

                                                        Je me dois de vous signaler que j’ ai versé une petite somme à Agoravox , qui ne me donne aucun droit bien entendu , mais une entreprise qui demande des subsides devrait au minimum avoir le respect de celui qui contribue .

                                                        Si vous pensez être propriétaire de ce site montrez votre acte de propriété et supprimez mon compte .

                                                        Dans un autre cas , si vous êtes malade de paranoïa aigüe , faites vous soigner .

                                                        Vous agissez sur un site citoyen , vous êtes citoyen , et nous le sommes .

                                                        Vous ne supportez pas la contradiction , ne vous mettez pas en position de la recevoir .

                                                        Les privilèges ont été abolis en 1789 .

                                                        Nous sommes en 2010 .

                                                        Rocla ,


                                                        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 avril 2010 19:06

                                                          Capitaine, vous lire c’est (presque) toujours sourire, quelle que soit la forme d’icelui : demi-lune exubérant, quart de camembert ironique, moitié de far breton réfléchissant...
                                                          L’article de Villach-le-saqueur-citoyen est en conséquence de ses actes un flop, ou bien ?


                                                        • jules simon 30 avril 2010 19:08

                                                          Pas mieux Cap’tain !

                                                          ah si il y avait 9 lettres avec « métonymie »

                                                           smiley


                                                        • Paul Villach Paul Villach 30 avril 2010 19:11

                                                          @ Cosmic Dancer 

                                                          Cela fait des mois que vous venez perdre votre temps à faire des remarques insipides et inutiles qui vous ridiculisent sur mes articles dont vous ne cessez pas de dire qu’ils ne vous intéressent pas.

                                                          Dont acte !

                                                          Passsez à autre chose !

                                                          Voyez ailleurs sur AgoraVox ou d’autres sites. Vous allez sûrement trouver quelque chose qui vous intéresse.

                                                          Merci de ne plus venir importuner ceux que mes articles intéressent ! 

                                                          Dans la cas contraire vous afficherez une volonté délibérée de nuire.  Paul Villach


                                                        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 avril 2010 19:13

                                                          Fais pas ton Momo, Villach.

                                                          Cherche mes posts sous tes nartics : peanuts, nada, que dalle.
                                                          Voire, défense et illustration, parfois, de mots de toi pas trop bêtes. Rares, autant dire.

                                                          T’es pas content ? Fais supprimer mon compte.


                                                        • L'enfoiré L’enfoiré 30 avril 2010 20:28

                                                          Captain,

                                                           Je vous embrasse. Ik houd van jou.
                                                           Tussen ons,
                                                           Hij verstaat alleen frans. 
                                                           
                                                           smiley


                                                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 avril 2010 20:45

                                                          L’ enfoiré ,

                                                          L’ amitié Franco-Belge est en bonne voie ... smiley

                                                          Danku wol


                                                        • L'enfoiré L’enfoiré 30 avril 2010 21:04

                                                          Cosmic,
                                                           Ne nous quitte pas
                                                           « La pièce s’ouvre sur la vision des trois Paul, armés d’énormes valises. »
                                                          N’est-ce pas un signe ?

                                                           smiley 


                                                        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 avril 2010 21:14

                                                          Ruedutheatre, excellent site.
                                                          Je pensais à Jacques Brel, Enfoiré smiley

                                                          Eh bien... Quels que soient l’âge et la condition, un jour ou l’autre il faut quitter.
                                                          Qu’en sait-on.
                                                          Thks smiley


                                                        • JCMac 1er mai 2010 00:21

                                                          @Boris,

                                                          Agoravox part un peu en sucette ces derniers temps, mais mis à part cet aspect, je tiens à te féliciter pour tes nombreuses « jokes ». Ok, sans finesse mais qu’est-ce que je me marre

                                                           smiley


                                                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 avril 2010 19:20

                                                          Petite rectification :

                                                          Merci de ne plus venir importuner celui que mes articles intéressent .

                                                          Petite suggestion , :

                                                          Et si finalement , Monsieur Villach c ’était toute la communauté d’ Agoravox qui en aurait marre de vos leurres métonomies abîmes et autres fadaises , pourquoi ne serait-ce pas vous qui vous en-iriez  ?

                                                          Que pensez-vous de ma démocratique propositions ?


                                                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 avril 2010 19:23

                                                            Bonsoir Charlotte ,

                                                            En v’ là du beau compliment , merci ..... smiley

                                                            Bien à vous du cordial .


                                                            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 avril 2010 19:24

                                                              A vous de l’Idem  smiley


                                                            • L'enfoiré L’enfoiré 30 avril 2010 20:34

                                                              vlane,
                                                               Ce Monsieur fait de la figuration.
                                                               Il ne sait pas intéresser. Il ne le cherche même pas.
                                                               Pris par le temps.
                                                               La quantité à la place de la qualité.
                                                               Il n’en peut rien. Il a été bâti ainsi. Un problème d’enfance probablement.
                                                               smiley


                                                            • L'enfoiré L’enfoiré 30 avril 2010 21:00

                                                              Cher vlane,

                                                              « Franchement vous êtes tous un peu rude avec monsieur villach »
                                                              J’ai honte, je l’avoue smiley

                                                              "moi qui débarque à peine,j’avoue que je suis là pour plaisanter"
                                                              Là, malheureux, vous n’allez pas être à la fête, par ic,, on est sérieux du côté des articles.
                                                              On a une tendance à pleurer par la pauvreté des sujets et le peu de feedback, ; qu’on serait attendre quand on s’use les yeux à lire.

                                                              « j’ai 35 ans et villach presque le double »

                                                              En fait, comptez le double. C’est plus près de la vérité. Vous savez en ces temps-là, le professeur était sur un estrade, avec une règle dans les mains. Il n’a pas vu le temps passé.

                                                              "il devrait prendre les commentaires avec le sourire, au moins n’est-il pas insignifiant car pourquoi serions nous tous là« 

                                                              Le sourire ? Cela fait marcher les zigomatiques. Cela fait mal au visage pour certains.

                                                               »il faut remercier au passage l’équipe d’avoir remis les ciseaux au frigo le temps que les lames refroidissent"

                                                              C’est dommage, que celles de Paul ne refroidissent pas.
                                                               ;/-)


                                                            • Yohan Yohan 30 avril 2010 23:13

                                                              Villach nous promet maintenant l’ennui et la nuit .
                                                              L’aventure citoyenne selon PV c’est buvez ma parole, ceci est ma chair, ceci est mon sang ou basta et n’oubliez pas d’éteindre la lumière en partant. Une vision étriquée du forum citoyen.
                                                              Agora, en grec : lieu de rassemblement. Où avez vous vu qu’Agoravox était devenu un Riad avec un Calife, un Iznogoud et pleins de petits Pyra pour porter la chandelle ou le seau de pisse aux auteurs.
                                                              Monsieur Villach, vous feriez mieux d’arrêter les rillettes Bordeau Chesnel


                                                            • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 avril 2010 20:08

                                                              Django ,

                                                              La plupart de ceux qui parlent ici sont là depuis des années , nous nous y sentons bien .Vous arrivez avec vos mitaines et vos souliers vernis et ouvrez grand votre claquoir .

                                                              Vous n’ avez pas rempli votre description , ni écrit d’ article .

                                                              Ce qui est votre droit .

                                                              Quand vous aurez lu quelques centaines d’ articles parlant sans cesse de leurre métonimie et autres idioties vous donnerez un avis en connaissance de cause .

                                                              Autrement , vos appréciations insultantes , mettez les vous dans un endroit que la décence m’ interdit de préciser plus en arrière .

                                                              Et si supplémentairement vous êtes contre la liberté d’ expression écrivez le noir sur blanc , on saura qui vous êtes .


                                                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 avril 2010 20:22

                                                                Vous me demandez ce qui me fait écrire sur AgoraVox. Mais tout simplement mon attachement à l’aventure que représente ce site.

                                                                Si vous l’ aimiez ce site Villach , vous ne viendriez pas le polluer avec vos insignifiances .

                                                                Vous connaissez trois mots , c ’est du babil votre leurre votre métonymie et votre abîme .

                                                                Votre niveau de parler est entre le areu-areuh et le oin-oin mâtiné de vocables à l’ usage du badaud éberlué ne comprenant pas le français .



                                                                • très cher M. Vlane : je ne m’attaque pas aux sots, ni aux faibles mais à ceux qui jouent la sottise ou la faiblesse : mais là où vous voyez avec malice (ou vice) un pédant autant ergoteur que prétentieux : il n’y a qu’un acteur qui prend parfois le masque de ce cher M. François-Ferdinand de la Friche en Souche, et d’autres celui de Son Ôguste Insanité Badguru Ier....

                                                                  cher ami, je ne me prends pas au sérieux, pas plus que je ne prends autrui de haut...j’essaie d’apporter ma contribution...sans chercher plus... 


                                                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 avril 2010 20:59

                                                                  Vlane ,

                                                                  François Ferdinand est le plus grand des Insaniteurs Badgurus Ôguste du monde et des environs .

                                                                  Un puits de sciences naturelles surnaturelles sauterelles et libélulles .

                                                                  Capacité en parler des langues pas encore inventées , répondrements sur le même ton .

                                                                  Le contraire d’ un pédant .

                                                                  Un vrai genre humain .


                                                                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 avril 2010 21:03

                                                                  Sauf que t’es juste un peu misogyne, comme tout le monde, hein Fred.
                                                                  Rho ben, force pas, tu vas te faire traiter.
                                                                  Genre PD qui cause à une Gouze, hein.
                                                                  Juste que les femmes libres comme moi, hétérosexuelles amoureuses, n’ont pas le droit.
                                                                  La preuve, d’ailleurs, à moi tu ne réponds pas, sur ce ton-là.



                                                                • Comment çà misogyne ? mes réponses lors de nos virils (bahhh…zobligé celle-là) ou plus détendus échanges n’ont, me semble-t-il, aucun profil type chère CD (aléatoire et multiforme) : je peux autant être vilain que gentil-touplein…

                                                                   

                                                                  donc, misogyne ? non ma chère, je suis plutôt tendance misanthrope donc pas de discrimination fondée sur le genre : zaime personne, ok disons pas grand monde !

                                                                   

                                                                  comment que tu veux que je parle à toi ? t’as qu’à me dire…ma zérie !! bahhhh…  

                                                                     



                                                                • cher M. Vlane

                                                                   

                                                                  non pas blessé, mais étonné et surpris : sur ce j’ai pris acte de vos réponses et donc ni rancune, ni rancoeur. Et si vous êtes arabophone (en référence à Inch’allah) : je dirai donc : ma kayn mashakil binat’na Si’Vlane (no problem between us) vous m’excuserez de la transcription hasardeuse voir de la formulation incorrecte.

                                                                   

                                                                  Sur ce, sujet clos…

                                                                   

                                                                  Cordialement,


                                                                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 avril 2010 22:57

                                                                  Allons, Fred, la mysanthropie nous égare de temps à autre.
                                                                  Cependant j’ai pu noter que, hormis les doux surnoms dont tu m’affubles pour mes plus grands sourires, bien souvent tu demeures communicant-objectivement avec le genre supposé masculin, et communiquant-cinglant avec le genre femme de mon genre.
                                                                  Enfin, écoute, se triturer les méninges lacaniens j’adore, mais chez les freudiens plutôt que chez Onfray.
                                                                  Et je ne voudrais pas que tu sombres dans l’expectative d’aucuns se flattant de tuer la femina pour mieux ressusciter, sans le dire, le Féminin dit « éternel ». Et comme je ne suis ni Sartre (surtout pas), ni Beauvoir (que je remercie), ni Kristeva...
                                                                  Relis-toi, et fais pas ton Momol stigmatisé par une voix de femme.



                                                                • Nahhhhhhhhhh…zérie !

                                                                   

                                                                  communicant objectivement : ben déjà, çà m’arrive pas trop souvent de communiquer ici : je mononique dirons-nous...bahhh sans jeu de mô ! donc bon les échanges auxquels tu te réfères (communicant objectivement) sont généralement très apaisés : disons qu’on est dans le registre discussion de salon (bref blablatage théorrrifique)  pas vraiment idéologique comme ce fut le cas de nos vifs échanges zànous…après, je te laisse vérifier (bien que ce ne serait là qu’une perte de temps) que dés lors que j’opère dans ce registre zidéologique zâ haute charge politiconaniste, et bien je suis autant cinglant avec les bipèdes à glaoui qu’avec les bipèdes zan-glaoui : je ne personnalise pas, ma chère et tendre (çà va, c’est pas discriminatoire zà ? smiley sexual harassment ?)  : donc je ne sexualise pas non plus…mais bon, qui sait ? peut-être que je suis un vilain macho… smiley


                                                                  tiens, je vais en coller une à madame ce soir, on va voir ce qui se passe…est-ce çà va tuer ma fémina, tu crois ??? smiley

                                                                   

                                                                  et puis, là tu me rends triste, j’avais plutôt eu l’impression d’avoir été galant, façon old school… smiley zé zamais eu de remarques machozysogynes zavec tôaa-je,non ? les quelques échanges sans décor idéologicopoliticosophique derrière, ben ils étaient autant objectifs que courtois : DONK tu te fé des zidées ! tu vois le Mâle partout ! zobsédée va !!!  smiley


                                                                  zinon, ok ben alors je vais tenter de zêtre objectif même avec ces petites zé fragiles choses kon zappelle femmes ! bahhh le vilain....


                                                                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 avril 2010 23:16

                                                                   smiley
                                                                  T’es assez un régal dans ton genre, Fred, sincèrement. Tu t’engouffres comme si tu avais lu tout ton Zemmour du Premier Sexe et tout ton Soral du Misère du désir...
                                                                  Ben hé, tu es bien trop subtil pour torgnoliffer direct.
                                                                  D’ailleurs, ce n’est pas NI ton action NI ton intention.
                                                                  Avec toute l’estime que je t’accorde, et le crédit qui va avec, je ne conçois toutefois pas très bien ce qui te pousse à te qualifier de martyr islamo-gauchiste dès que je t’adresse la parole.


                                                                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 avril 2010 23:19

                                                                  Nâ, je ne voudrais pas te rendre triste pour autant, petit cœur fragile (et moâ, ça va là, je ne tue pas ta part féminine ?).



                                                                • bahhh...pourkoi que j’endosse le rôle du martyr du jihadotrotskoïde islamonaziste dés que tu me parles ? bahhhh...juste pour déCONner, zistoire de placer subtilement que bon zé pas parce que zon é pas du même côté que zon doit se haïr...(chacun assumant ses positions en respectant celle des autres).

                                                                  zinon, c’est aussi stratégique (quand on passe au zidéalogical fight : politik kung-fu !) : couper d’entrée de jeu tout enfermement dans une catégorie par l’Ennemi ! donc Toi, Karmik Teaseuse....bahhhh... smiley

                                                                  bref éviter d’emblée et d’être enfermé dans une supposée position inchangeable et de même éviter d’enfermer l’autre : moi, vilain (bahhh..pabô) islamogôchiste, toi vilaine zionophile (bahhh..bad girl !)... 

                                                                  zinon, ben ze suis ôssi assez drama queen dans mon genre, donc zaime bien donné une dimension homérique zollywoodienne DONK des grands mots, de la tragédie, du thrill, du blood&gore, exterarara...sinon, yapa de fun ! smiley

                                                                  v’là...mébon, je peux changer...kéke tu préfères ?


                                                                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 avril 2010 23:39

                                                                   smiley smiley

                                                                  Bad Fred, tu es vraiment délicieux !
                                                                  Qu’est-ce que je préfère ?
                                                                  Ben... Que tu lâches la bride et que tu dises comme ici à quel point tu t’amuses, même si je sais que nous ne tomberons pas d’accord sur Israël. Dont pourtant je sais que ton intelligence ne souhaite pas l’éradication.


                                                                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 30 avril 2010 23:41

                                                                  Drama queen dans ton genre et bad boy qu’est good one smiley



                                                                • bahhh...ok, je vais lâcher la bride...mébon ziya un ravin, çà va pas le faire !..koike, la Chevauchée fantastique, zéti pas mal....(eh, aucune allusion zalace ! zé du horse riding kon parle ! zobsédée, va !!)... smiley

                                                                  DONK oké, ze diré plus islamogôchiste dés que tu me parles, pusique tu m’as donné un nouvô toy pour m’amuser : maintenant je jouerai la carte du martyr machogyne antifémininiste dévirilisé ! zava comme çà ??? smiley

                                                                  bahhh...


                                                                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 1er mai 2010 00:17

                                                                  Cacochyme dévirilisé ?

                                                                   smiley smiley smiley
                                                                  Mais pourquoi tant de zen ?



                                                                • bon sur cathochyme zénile , ben za je pourrai pas répondre…je suis pas zenkor grabatoterminatoire ni parkinsoniste…par contre tu m’as fait découvrir ma machogynie latente : et pour t’en remercier si nous devions nous rencontrer un zour, ben direct la main aux…bip..bip…bahhh….et bien sûr, je regarderai pas dans les zieux ! smiley

                                                                   

                                                                  par CONtre sur le zen, je crois bien kiza un truk ki dit que les bovides aki on les a coupé sont très dociles, tout doux, tout mignon-touplein ki vont vers l’abattoir zou la falaise… smiley

                                                                   

                                                                  donc zimagine kiya un rapport entre zénitude zé gonades, non ? smiley

                                                                   

                                                                  hé hé hé…zà veut pas dire que je suis un zoeuf-nuque ! ok ??? zuste, ma nature m’incline zà la zénitude...coui-coui, les p’tits zozios....il fé touzours bô dans ma tête...zen...breath...relax...let rise the p’tit Buddha zé la magik light in U.... smiley


                                                                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 1er mai 2010 00:38

                                                                   smiley

                                                                  Oui, tu es zenlicieux, Fred.

                                                                  (à suivre)


                                                                • LeGus LeGus 30 avril 2010 20:36

                                                                  Monsieur Villach,

                                                                  Je ne suis pas un lecteur de vos articles, une question de style sans doute, n’y voyez pas une méchante critique, je ne lis pas Proust et jamais je prétendrais que Proust soit un mauvais écrivain. Donc je ne commente pas non plus vos productions, logiquement.
                                                                  Néanmoins, je constate que vous êtes l’objet d’attaques en meute de la même bande qu’on retrouve sur les fils de morice, que je lis avec intérêt. J’ai entrepris de dévoiler les motivations avouées ou cachées de la meute. Auriez vous l’amabilité de m’indiquer, à votre avis ce qui motive leur action, si toutefois vous avez un avis sur la question.

                                                                  D’avance merci pour votre réponse.
                                                                  Cordialement.


                                                                  • Paul Villach Paul Villach 1er mai 2010 10:54

                                                                    @ LeGus

                                                                    "Auriez vous l’amabilité de m’indiquer, à votre avis ce qui motive leur action, si toutefois vous avez un avis sur la question.« 

                                                                    Merci de remarquer que vous avez remarqué ce comportement déraisonnable d’une poignée d’individus. Il ne peut s’expliquer que de trois manières :

                                                                    1- ou ces individus ne trouvent rien de plus intéressant sur Internet et viennent me rendre hommage dans l’attente que je daigne leur accorder un regard.
                                                                    2- Ou ce sont des psychiatriques souffrant d’une névrose obsessionnelle qui viennent se soigner gratuitement, pour le plus grand bénéfice de la Sécurité Sociale puisque c’est gratuit.
                                                                    3- Ou ce sont, pour certains, des agents d’officine de veille chargés de polluer les fils d’articles qui déplaisent à leur patron, en attendant de les interdire. Ils entraînent dans leur sarabande les psychiatriques, Vous remarquerez que ces voyous n’ont que le mot censure à la bouche : en gros, je ne devrais pas avoir le droit de m’exprimer parce que ça leur déplaît.

                                                                    Cela n’a pas grande importance, sauf quand une poignée menace la liberté d’expression de centaines, voire de milliers de citoyens. Ils sont ici une quinzaine de voyous tout au plus à prétendre faire la loi. Trois des plus pervers ont déjà été virés. Je suppose que ceux qui restent rêvent de connaître le même »martyre" qui justifiera leur paranoïa. Paul Villach


                                                                  • njama njama 30 avril 2010 20:54

                                                                    Y-a-t-il une église catholique DE France ?
                                                                    Je ne connais pas ! L’Histoire de la France a-t-elle connu une religion « officielle » ? Les juifs n’y étaient -ils pas présents depuis si longtemps ?. Et puis les albigeois, les cathares, les vaudois, ... et les cultes issus de le Réforme.

                                                                    Il y a un culte catholique EN France (nuance). Parmi d’autres, me semble-t-il ...


                                                                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 avril 2010 21:02

                                                                      Django ,

                                                                      donc vous entrez ici et vous traitez les gens de fachos et vous aimeriez de la courtoisie .

                                                                      Vous êtes frappé ou seulement tapé ?


                                                                      • njama njama 30 avril 2010 21:03

                                                                        Vraie campagne, mais faux prêtres !

                                                                        "Il se prénomme Timothée, a 41 ans et habite Langres. Ce jeune prêtre au col romain porte sa veste sur l’épaule. « Je suis un homme comme les autres » affirme-t-il sur l’encart publicitaire paru dans « Le Figaro » « Le Monde », « La Croix » et « Pèlerin ». Trop beau pour être vrai. C’est un faux. Tout comme Frédéric, 31 ans de Nantes, belle gueule cheveux au vent et polo col ouvert et Jean, parisien de 52 ans. « Ce sont des prêtres virtuels. Nous avons voulu protéger les gens et ne pas personnaliser la campagne », confirme le père Eric Poinsot, Franc-Comtois directeur du service national des vocations.« 
                                                                        http://golias-editions.fr/spip.php?article3926

                                                                        Perso je préfère le look de Guy G. , un vrai prêtre, super sympa, et »concret".
                                                                        Très chaleureux son bouquin, un langage simple, direct, et une belle ouverture spirituelle.


                                                                        • Vipère Vipère 30 avril 2010 21:44

                                                                          Bonsoir à tous,

                                                                          Il se trouve qu’aucun prêtre dénommé Thimotée n’officie dans une paroisse de Langres.

                                                                          Tel que l’indique Paul WILLAC, Thimoté est un leurre prêtant ses traits avantageux afin de valoriser le message christique, mais n’existe pas en tant qu’écclésiastique. (j’ai vérifié)

                                                                          Il s’agit d’une publicité mensongère éhontée.

                                                                          Or, est interdite toute publicité comportant sous quelque forme que ce soit, des allégences ou présentation fausse ou de nature à induire en erreur, lorsque celle-ci portent sur un ou plusieurs éléments, dont l’existence de Thimoté en qualité de prêtre, nommé à Langes.









                                                                          • hks 30 avril 2010 21:51

                                                                            Mon cher Villach


                                                                            Est -ce que vous cherchez à vous expliquer le peu d’ unanimité autour de vos textes ?
                                                                            Vos textes sont informatifs et vous êtes technicien de l’information .
                                                                            Observez votre texte d’un regard neutre celui du technicien .
                                                                            Comme si c’était celui d’un autre .
                                                                             C’est ce que je fais ( par force puisque le texte n’est pas de moi )


                                                                             Mais vous dire ce que j’en pense ce n’est pas le but de la manœuvre c’est à vous de voir et d’en tirer une analyse .
                                                                            Et je dirais une analyse formelle applicable dans la généralité à tous vos textes , ce qui est tout à fait possible puisqu’ils ont un air de famille indéniable .

                                                                             

                                                                            Mais est-ce le fond du problème ?
                                                                            Car comment ne pas voir que sous couvert d’ une leçon de choses profuse  à l’argumentation récurrente dans l’ordre et les concepts , s exprime un quelque chose de moral voire de moralisateur . Une moralité dont il semble que vous n’ayez pas le moyen ou l’audace d’ exprimer hors du carcan magistériel  que vous vous imposez .
                                                                            Peut être est ce faute faute d’avoir trouvé mieux .

                                                                             Mais cela se voit et il est probable que cela induise une relative exaspération .


                                                                             bien à vous
                                                                             hks


                                                                            • Manuel Atreide Manuel Atreide 30 avril 2010 22:05

                                                                               à l’auteur, 


                                                                              vous ne m’en voudrez pas, j’espère de vous faire quelques critiques à la fois sur la forme et sur le fond. Vous m’accorderez aussi, je l’espère toujours, le fait de n’être jamais venu troller un seul de vos papiers et si je suis là ce soir, à vous faire un commentaire, ce n’est pas pour commencer ce petit jeu mais parce que le sujet dont vous traitez m’intéresse. 

                                                                              J’espère enfin que vous prendrez ces critiques pour ce qu’elles sont, l’expression d’une réflexion qui se sent le droit de ne pas être en total accord avec vous. Car, si je trouve le sujet traité - en l’occurrence la campagne de l’église catholique sur la vocation de prêtre - vraiment intéressant, je n’en ai pas la même analyse que vous.

                                                                              Sur le fond.

                                                                              Vous considérez que cette campagne de pub a été lancée pour nous vendre quelque chose. Je ne partage pas ce point de vue. L’église catholique est en pleine année consacrée au sacerdoce et doit faire faire à une baisse dramatique - pour elle du moins - des vocations. Peu de prêtres, encore moins de jeunes, ce qui amène ceux qui restent à prendre en charge plusieurs paroisses, à vivre dans une course permanente pour prendre soin de leurs ouailles. 

                                                                              Malgré la baisse tout aussi préoccupante pour l’église du nombre des fidèles, ils n’en ont pas moins des attentes et des demandes tels que les mariages, les obsèques, les baptêmes, messes etc. Un prêtre officiant dans la France de 2010 a paradoxalement souvent un agenda chargé. Essayez donc de trouver une église pour une cérémonie de mariage, vous serez souvent confronté à des difficultés de plannings !

                                                                              Cette campagne est là en fait pour rappeler au monde moderne dans lequel nous sommes que le prêtre n’est pas un personnage légendaire et éteint mais que la société, même largement sécularisée, fait appel à lui dans certaines occasions pour lesquels on n’ensivage pas de ne pas en avoir sous la main. Elle rappelle aussi que c’est un métier et que s’il n’est pas comme tous les autres, on ne crée pas des prêtres par décret. 

                                                                              Elle est donc là, enfin, pour susciter l’envie ou la vocation et montrer à un jeune qui se pose des questions que c’est une position qui n’est pas celle des images d’épinal fleurant bon l’antimite, la grenouille de bénitier et la désuétude. Ce n’est pas une campagne de pub en fait, mais une campagne de promotion et d’information, un peu comme une piqure de rappel. Et si la forme est pour le moins maladroite, d’après moi du moins, vous me semblez être passé à coté. 

                                                                              Bien sur, ce n’est que mon avis, nul ne vous force à le partager ! Et votre réponse est non seulement souhaitée mais attendue, surtout si vous savez m’expliquer à quel point je me suis trompé. C’est un échange que j’attends, pas un monologue.

                                                                              Sur la forme.

                                                                              Je suis un peu gêné de vous le dire mais vous employez un vocabulaire qui n’aide pas, selon moi bien sur, toujours selon moi, à la compréhension. Ne pouvez vous pas utiliser des expressions plus communément compréhensibles que « leurre d’appel » (désolé, le béotien que je suis n’en saisit pas toute la portée), métonymie ou intericonicité ? 

                                                                              Et si vous décidez, ce qui est votre droit après tout, d’employer un vocabulaire d’un tel niveau, vous pourriez tout de même penser à placer sur ces mots un lien vers les fiches wikipedia - par exemple - qui donneront à vos lecteurs la possibilité d’aller en lire la définition sans avoir à ouvrir une nouvelle fenêtre pour faire cette recherche. Car tout de même, vous ne publiez pas dans une revue savante mais sur un site fréquenté par un large public et l’emploi de termes abscons n’est sans doute pas la meilleure manière de vous faire comprendre de votre lectorat. Ce qui est votre but sur Agoravox, je n’en doute pas !

                                                                              Enfin, j’avoue - avec un peu de crainte de me faire rabrouer - trouver quelque peu dérangeant la répétition foisonnante de mêmes messages peu amènes à tout commentateur qui a le malheur de vous critiquer. Agoravox est un site sur lequel les trolls sont nombreux, je vous le concède. Mais l’enfoiré - par exemple - mérite mieux comme traitement qu’un tel renvoi dans ses buts surtout que son propos m’a semblé empreint d’un certain bon sens.

                                                                              Et au final, ces rapports totalement conflictuels avec votre lectorat conduisent ce fil de discussion à n’être qu’un dialogue de sourds entre vous qui semblez vous draper dans une dignité offensée (ce que je peux comprendre vis à vis de certains, mais que j’ai du mal à suivre dans sa permanence) et un lectorat qui - peut être, je fais là une hypothèse - n’obtient pas le dialogue entre un auteur et ses lecteurs auquel il est habitué sur Agoravox.

                                                                              Alors, je suis conscient qu’Agoravox est un site qui déchaine bien des passions et que souvent les conflits de personnes prennent le pas sur la discussion, même passionnée, à propos du sujet. Mais peut être devriez vous faire l’effort (louable) de revenir vers les lecteurs et de vous montrer à la fois moins obscur dans vos textes, et plus conciliant dans vos échanges.

                                                                              Voilà, cher Paul, ce que j’avais à vous dire ce soir. j’espère ne pas vous avoir vexé ou choqué ou blessé, telle n’est pas mon intention. Mon intention n’est pas non plus de vous faire la leçon ou la morale, je ne m’en sens ni le droit ni la stature. Prenez plutôt ce long commentaire comme une main tendue de la part d’un rédacteur désormais un peu ancien ici qui n’aime qu’une seule chose : échanger avec d’autres et surtout les rédacteurs, sur les sujets qui l’intéresse.

                                                                              Très cordialement

                                                                              Manuel Atréide

                                                                              • Paul Villach Paul Villach 1er mai 2010 11:23

                                                                                @ Manuel Atreide

                                                                                Merci de votre commentaire qui porte sur trois points.

                                                                                1- Vous n’êtes pas d’accord avec ma lecture de cette affiche. C’est votre droit. Il reste que vous ne procédez pas à une analyse de l’affiche mais à une sorte de profession de foi. Nous ne nous plaçons pas sur le même terrain. La seule question que pose cette publicité est de savoir si on peut user des moyens publicitaires pour promouvoir ce qui ne se vend pas.

                                                                                2- Vous vous plaignez de mon lexique. Les mots comme métonymie, intericonicité et leurres d’appel sexuel ou humanitaire vous rebutent.
                                                                                Le nombre d’exemples où je les emploie, en éclaire pourtant l’usage pour peu qu’on se donne la peine de lire mes articles. Je ne sache pas qu’on puisse analyser une information sans un minimum d’outils précis. Ceux que j’emploie sont très simples et pourtant fort méconnus. Qu’y puis-je ? Ceux que ça rebute, sont-ils obligés de me lire ? Il y a tant à lire sur AgoraVox et ailleurs. En tout cas, je crois savoir qu’il y a des lecteurs qui apprécient. Dois-je donc les ignorer ? Je n’oblige personne à lire mes articles !

                                                                                3- Vous m’imputez enfin une responsabilité dans le harcèlement dont je suis l’objet depuis des mois de la part d’individus qui ne cessent pas de dire que mes articles ne les intéressent pas mais qui n’en manquent aucun pour venir l’écrire de façon répétitive ad nauseam.
                                                                                Vous ne vous posez pas la question de savoir pourquoi cette poignée d’individus agit de la sorte.
                                                                                J’en prends acte. Vous estimez donc normal, comme relevant de la liberté d’expression de pareils agissements qui visent à la censure de rédacteurs et à la destruction du site AgoraVox. Nous ne partageons donc pas la même conception de la liberté d’expression. Paul Villach


                                                                              • Manuel Atreide Manuel Atreide 2 mai 2010 14:54

                                                                                @ Paul ,

                                                                                1- Vous avez raison, je ne fais pas l’analyse de ce cliché comme vous le faites, je ne prétends pas le faire d’ailleurs. En revanche, je dis que je diffère de vous non dans l’analyse de l’objet, mais dans l’interprétation de son objectif. Vous y voyez une publicité là où j’y vois autre chose. Et ne partageant pas votre vision du but de l’objet, je ne peux alors souscrire à votre analyse de l’objet puisque basée, selon moi, sur des prémices erronés ! En clair, cette campagne n’est pas pour moi une pub destinée à vendre quoi que ce soit, votre analyse axée sur cette idée de vente ne tient donc pas. A mes yeux, bien sur !

                                                                                2-Je ne me plains pas de votre lexique, je le trouve savant, nuance. En revanche, je dis que lorsque vous faites l’effort - louable - d’employer des termes précis qui expriment exactement votre pensée, vous pouvez tout de même avoir en tête le fait que nombre de vos lecteurs ne les connaissent pas. or, vous vous exprimez sur la toile et l’une de ses caractéristiques majeures est le lien hypertexte. Rien de plus simple que de coller un lien pour définir un terme peu usité et qui facilitera la compréhension de votre lectorat. Ce que vous ne faites pas. C’est cela que je trouve dommage. Vous perdez des lecteurs faute de vous mettre à leur place.

                                                                                Maintenant, je me dois d’exprimer un autre désaccord avec vous : je ne viens pas lire des auteurs sur Agoravox, mais des articles sur des sujets qui m’intéressent. Le fait que l’article en question soit écrit par tel ou tel m’importe peu en définitive dans mon choix, même si la personnalité de l’auteur devient plus importante lors de la lecture. Et, pas plus que je n’ai envie de me transformer en groupie de tel ou tel, je n’ai pas non plus envie de zapper tel ou tel article sous prétexte que son auteur est une personne avec laquelle j’ai peu d’atomes crochus.

                                                                                J’espère que vous ne venez pas ici pour parler à vos fans mais bien pour être lu par quiconque est intéressé par le sujet que vous traitez. Car tel est l’objectif d’Agoravox à mes yeux : donner la parole aux internautes pour qu’ils viennent partager leur point de vue sur des sujets et non pour venir parler afin de satisfaire leur égo. Je ne vous taxe bien évidemment pas d’égotisme, mon cher Paul, mais avouez que me dire que je dois passer mon chemin si l’auteur ne me plait pas est quand même un peu limite. Car, je n’ai pas ni à vous aimer, ni à vous détester. Si tel était le cas, je rentrerai dans une relation malsaine qui mène au trollage, positif ou négatif. Et je n’ai ni le temps ni le gout pour de tels agissements.

                                                                                3 - Concernant mon avis sur le trollage, il y aurait beaucoup à dire. Sachez que je suis en total désaccord avec certains qui sont venus vous pourrir la vie sur vos articles. Leur propension à s’imaginer qu’ils détiennent - et eux seuls - la vérité de ce qui est bon à publier et de ce qui ne l’est pas sur Agoravox ou ailleurs me met en fin de compte dans l’impossibilité de les soutenir. Quelle que soit la justesse de telle ou telle analyse factuelle, la logique et le raisonnement qui sous-tend leurs propos me semble proprement inacceptable. C’est d’autant plus dommage que parmi les récents « mis à la porte », il y a des esprits brillants. mais qui n’ont pas eu la capacité ou l’humilité de se dire qu’ils n’avaient pas pour autant raison tout le temps. Bref, il y a chez certains trolls un défaut d’hubris que je ne cautionne en aucun cas.

                                                                                Pour autant, j’estime que nous pouvons vous dire de temps en temps que nous sommes un peu un désaccord avec vous sans pour autant s’entendre dire que nous devons dans ce cas passer notre chemin. Car, si vous voulez vraiment publier sans contradicteurs, il suffit de refuser les commentaires à vos articles. Mais est-ce vraiment souhaitable et est-ce ce que vous désirez ? Il suffit de le dire. J’avoue pour ma part que dans ce cas, et pour une fois, je ferai une exception : je cesserai de venir vous lire même si le sujet me passionne. Car à mes yeux, le web participatif a ceci de différent des autres médias qu’il donne la parole à toute set tous. Si cette parole ne vous agrée pas, faites le savoir. Dans ce cas je me battrais encore et toujours pour que vous puissiez être publié, mais vous vous passeriez de moi comme lecteur.

                                                                                Maintenant, je suis bien conscient de votre position et il n’est pas simple, après avoir été harcelé comme vous l’avez été, de rouvrir les portes de la forteresse dans laquelle vous vous êtes enfermé pour vous protéger. Je vous propose donc d’en discuter dans un cadre plus restreint, moins exposé au regard de tous. Car, si vous n’etes pas à l’origine du traitement qui vous a été imposé, les attaques ont été si dures que vous n’etes plus en mesure de voir qu’une personne qui vous expose un point de vue différent du vôtre n’est pas forcément votre ennemi.

                                                                                Cordialement, toujours

                                                                                Manuel Atréide


                                                                              • Paul Villach Paul Villach 2 mai 2010 17:41

                                                                                 

                                                                                @ Manuel Atreide

                                                                                 

                                                                                J’apprécie votre mise au point après votre commentaire de vendredi soir. Car vous devez savoir que les voyous qui ont été exclus par la rédaction, n’ont pas manqué de croire que vous aviez rallié leur point de vue : il vous qualifie dans leur torchon  avec mépris de « gentil et consensuel Atreide »

                                                                                 

                                                                                Je ne peux, ce soir,  que souscrire à ce que vous avez écrit :

                                                                                « Sachez que je suis en total désaccord avec certains qui sont venus vous pourrir la vie sur vos articles. Leur propension à s’imaginer qu’ils détiennent - et eux seuls - la vérité de ce qui est bon à publier et de ce qui ne l’est pas sur Agoravox ou ailleurs me met en fin de compte dans l’impossibilité de les soutenir. Quelle que soit la justesse de telle ou telle analyse factuelle, la logique et le raisonnement qui sous-tend leurs propos me semble proprement inacceptable. C’est d’autant plus dommage que parmi les récents « mis à la porte », il y a des esprits brillants. mais qui n’ont pas eu la capacité ou l’humilité de se dire qu’ils n’avaient pas pour autant raison tout le temps. Bref, il y a chez certains trolls un défaut d’hubris que je ne cautionne en aucun cas. »

                                                                                 

                                                                                Pour le reste, on peut discuter sans problème. Il reste, cependant, que vous pouvez peut-être admettre ces observations :

                                                                                1- je ne suis jamais allé en 4 ans importuner un rédacteur et encore moins l’injurier, ni le harceler comme le font ces voyous depuis des mois. Ce n’est pas ma manière d’être.

                                                                                2- Je suis en droit d’attendre qu’on se conduise à mon égard de la même manière.

                                                                                3- Écrire nécessite, certes, de se mettre à la portée de ceux à qui on s’adresse : c’est ce que je fais par la clarté à laquelle je m’attache dans mes articles. Mais il faut convenir qu’on n’écrit pas pour le tout venant. À chacun de butiner là où bon lui semble et selon ses capacités.

                                                                                4- Il reste en tout cas incompréhensible pour des gens sains d’esprit que des individus qui estiment que vos articles ne les intéressent pas, viennent à chaque parution pendant des mois le répéter et vous injurier.

                                                                                5- Les termes de « métonymie », d’ « intericonicité », de « leurres d’appel sexuel, humanitaire, autoritarien, conformiste », etc. qui devraient être enseignés à l’École ou au moins à l’Université, comme je l’ai fait, sont connus de mes lecteurs depuis 4 ans que j’écris sur AgoraVox.

                                                                                5- Ceux qui prétendent ne pas les comprendre, ce sont toujours les mêmes voyous qui n’ont d’autre but que de pratiquer l’obstruction !

                                                                                6- J’ai voulu dans un  article répondre aux objections naïves et idiotes de l’un d’eux totalement ignorant en matière d’information : mais la réaction de ce voyou qui a été expulsé, m’a montré que je perdais mon temps.

                                                                                7- Ces voyous sont tout au plus une quinzaine. Or, j’ai consulté le palmarès des meilleures audiences que publie AgoraVox. De deux choses l’une : ou ces chiffres d’audience sont fondés ou ils sont bidon. S’ils sont fondés, j’ai découvert à ma surprise que deux de mes articles ont obtenu plus de 40.000 lectures uniques. Merci de me le confirmer.  Les autres attirent régulièrement plusieurs centaines de lecteurs, voire 2 ou 3 milliers parfois. Faut-il sacrifier ce lectorat à la quinzaine de voyous qui se croient le nombril d’AgoraVox et veulent imposer leur loi ? Je ne le crois pas.

                                                                                8- Je souhaite qu’AgoraVox permette à ces milliers de lecteurs de lire en toute quiétude les articles que le site propose, et le cas échéant, de discuter avec courtoisie.

                                                                                Si ces règles énoncées vous paraissent raisonnables,

                                                                                Cordialement, également toujours. Paul Villach


                                                                              • Jojo 2 mai 2010 20:46

                                                                                Simplement faux,

                                                                                Vous avez recruté un à un chacun de vos trolls :

                                                                                Vous êtes si peu sûr de vous, qu’à chaque fois qu’un commentaire vous mettait à mal, c’était tout de suite le mépris pour faire diversion, pour vous donner de la contenance…

                                                                                Personne n’étant dupe et les lamas gandhiesques  ne courant pas les rues, les méprisés sont naturellement revenus vous rendre la monnaie de votre pièce.

                                                                                Alors vous vous deviez derechef de répondre et de les remettre à leurs places ces petits cons là (un à un… tous) et hop, et une coucouche de mépris supplémentaire une. Pas plus de succès que la première…

                                                                                En plus comme vous êtes très quelconque le mépris est encore plus inacceptable venant de vous.

                                                                                Bref et pour résumer, un beau jour, c’était le siège et se payer votre portrait était devenu un sport très plaisant.

                                                                                Que vous ayez morflé sérieusement, je n’en disconviens pas mais vous n’avez à aucun moment fait quoi que soit pour sortir du cercle vicieux, au contraire vous alimentiez, vous alimentiez…

                                                                                Ça ce sont les faits et je ne suis pas seul à les avoir vécus tels que décrits.

                                                                                Mais on n’en est plus là, le précédent du bannissement collectif est très grave et il a et aura des conséquences qui dépassent votre petite personne : http://www.agoravox.fr/auteur/paul-cosquer

                                                                                Ce site qui ne vous appartient pas et la liberté d’expression qu’il y a derrière sont maintenant vraiment menacés. Non je ne pense pas que Manuel Atréide soit venu vous féliciter non, ni vous conforter dans vos certitudes et prendre votre parti contre les vilains, je lis plutôt une perche tendue avec un petit zeste de « Basta vous avez assez causé de dégâts comme ça, vous êtes le plus beau le plus tout ce que vous voudrez mais juste taisez-vous et calmez-vous » 

                                                                                Mais bien sûr vous avez votre propre lecture vous vous offrez même le luxe de rebondir et d’utiliser son commentaire. Tout ce qui continue à vous importer c’est … allez je vous le donne en mille… vous smiley


                                                                              • Charles Martel Charles Martel 2 mai 2010 22:37

                                                                                ça tourne à la comedia del arte.

                                                                                Du vrai théâtre avec des poncifs et des cordialement partout. Le public est supposé gober ?


                                                                              • djanel Le viking- djanel du viking-chaise 30 avril 2010 22:33

                                                                                Erreur j’ai mal placé mon poste. Effectivement, j’étais descendu sur le fil sans avoir lu l’article. J’ai donc voulu répondre à

                                                                                >>>>>>>>>>>>>>>>>>

                                                                                Jean-Louis Le Blais (xxx.xxx.xxx.148) 30 avril 11:48


                                                                                "Faut-il avoir perdu le nord pour tenter de vendre des réfrigérateurs à des esquimaux !"


                                                                                Il me semble qu’on leur en vend, effectivement !


                                                                                Et le pire : ils en achètent !

                                                                                >>>>>>>>>>>>>>>>>>>

                                                                                Comme le sophisme a été prononcé par vous, veuillez, monsieur villach, tollérer ce doublon.


                                                                                Par djanel du viking-chaise (xxx.xxx.xxx.144) 30 avril 22:03

                                                                                Ils ont raison parce que la glace sur le Groenland n’est pas constamment à des températures inferieures à -18. Je me souviens d’une lecture où Paul Emile Victor devait manger de la graisse de phoque pour ne plus avoir froid. Il disait qu’elle était faisandée et dégagée une odeur de pourri nauséabond. Les esquimaux lui disaient qu’il fallait la manger dans cet état pour ne plus avoir froid et pourtant elle avait été conservée dans la glace. Paul Emile Victor disait que parfois au Pole Nord, il y fait chaud parce que la glace n’est qu’à -5 ce qui, pour eux, est une température estivale. Donc les congélateurs sont nécessaires au Groenland pour conserver de la nourriture par le froid.

                                                                                C’est marrant. L’idiot de service en ce moment n’est pas le vendeur ni l’acheteur de congélateur au Groenland mais celui qui s’en moque parce qu’il ne sait pas qu’en dessus d’une température de moins dix huit les microbes reprennent leurs activités.

                                                                                ps ] quand on parle de température. On dit que moins -17 est une température plus élevé que -18 donc ont peut dire qu’en dessus d’une température de -18 etc....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès