• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une faute politique

Une faute politique

Valérie Trierweiler, adepte frénétique de twitter, selon son propre aveu, vient de franchir un pas incroyable, elle a apporté son soutien au concurrent de Ségolène Royale, à savoir le candidat sans étiquette Olivier Falorni.

La mécanique électorale a fait que seule Ségolène Royale et Olivier Falorni ont accédé au deuxième tour, tous les autres candidats, y compris l’UMP ont été éliminés. Ségolène Royale étant arrivé en tête, son concurrent socialiste désavoué par la direction du parti aurait dû se retirer. Sa haine à l’égard de la Présidente de la Région Poitou Charente est telle qu’il se maintient. Du coup la droite UMP en tête voit là une occasion extraordinaire de faire chuter Ségolène Royale en apportant son soutien à Olivier Falorni.

De toute évidence la bataille va être serrée et tous les appoints comptent dans cette bataille électorale..

La situation était déjà passablement tordue pour le PS, le Premier ministre et la Présidence de la république. Difficile de « gérer » la chute de l’ancienne candidate de la gauche à l’élection présidentielle de 2007 et qui a mené une campagne tambour battant pour François Hollande.

Mais coup de tonnerre à « Dallas » la nouvelle compagne du Président profite de l’occasion pour nuire à celle qu’elle considère curieusement comme sa rivale, elle apporte officiellement son soutien au candidat indépendant : « Courage à Olivier Falorni qui n’a pas démérité, qui se bat aux côtés des rochelais depuis tant d’années dans un engagement désintéressé. »

Franchement ce n’est pas à l’honneur de la compagne actuelle de François Hollande, cela fait tellement règlement de compte… Elle n’est pas très intelligente. Dans toutes les familles recomposées, on sait de belle lurette, que s’attaquer à l’ex qui a 20 à 25 de compagnonnage et des enfants de surcroit, est suicidaire.

Mais cela pose un problème politique majeur à la majorité socialiste, un tel propos rendu public de cette manière entre les deux tours des élections législatives s’apparente à un coup de poignard dans le dos. Un tel acte en provenance du château lui-même, c’est du jamais vu.

Bref voilà un bien étrange cadeau fait à l’opposition par le Première dame de France elle même. On en vient presque à regretter Carla Bruni, c’est peu dire.

Quelles seront les suites ? Difficiles de les prévoir, en tout cas Mme Trierweiler aura beaucoup de mal à sortir en public, elle risque les tomates et les huées, bien méritées.


Moyenne des avis sur cet article :  3.6/5   (83 votes)




Réagissez à l'article

125 réactions à cet article    


  • voxagora voxagora 12 juin 2012 17:44

    Madame Trierweiler fait partie des bagages de François Hollande,

    elle n’a strictement aucun rôle politique.

    Sa fanfaronnade imbécile va permettre au gouvernement de la remettre à sa place.

    • Radix Radix 12 juin 2012 17:49

      Bonjour

      « ... elle n’a strictement aucun rôle politique. »


      Ben donc elle fait ce qu’elle veut et n’a de compte à rendre à personne.

      Quant à faire partie des « bagages » de Hollande ?

      Mes hommage à votre dame !

      Radix


    • Rensk Rensk 12 juin 2012 19:01

      Ouf, j’ai d’abords posté mon « impression » puis je lis les commentaires... vous avez déjà touché juste dans votre réponse a vaxogora sauf que... smiley

      Comment un gouvernement, qui se dit démocratique, se permettrai-t-il de « remettre en place » un avis d’un/d’une citoyenne qui en plus a le droit de vote ???

      Je constate qu’on part dans le monde des chemises brunes... :->



    • des histoires de fesses du PS de dsk a trierweiler (A VIRER...°)

      aux trafics et conflits d’inluences et d’arMes de l UMP...CHAMPIONNE DU LOBBYSME

      MELUCH TU VAS NOUS MANQUER.........REVIENS.PAR LA RUE...


    • appoline appoline 12 juin 2012 20:19

      Elle et Olivier Falorni se connaissent, les médias, une fois de plus se jettent là-dessus comme la faim sur le monde.


      Je vis à La Rochelle, je ne suis pas de gauche mais je vais voter Olivier Falorni car nous ne voulons pas de l’hystérique ici pour qu’elle sabote la circonscription par ses caprices, trop d’enjeux nous tiennent à coeur. Elle ne vit pas à La Rochelle donc ne maîtrise pas ni nos atouts ni nos difficultés.

    • lionel-pg44 12 juin 2012 20:31

      Heuuuu ! La Rochelle est en France et le député de la circonscription dans laquelle s’insère La Rochelle est un député de la république, un « législateur » qui fabrique les lois du pays.


      En conséquence, que ce soit Royal, Tantempiont ou Mouclade, c’est un élu NATIONAL et pas local.

      Pour le reste la guerre des dames ex et nouvelle première, on s’en tape !

      Mais quand même, ça fait marrer... 

    • Jipé Jipé 12 juin 2012 23:13

      La compagne du président réagit comme une adolescente dans une cours de récréation.


      Valérie Twreetveiller se jette, bec, ongles et cheveux, sur celle qu’elle considère encore, (allez comprendre pourquoi) comme une rivale.

      Spectacle sans qualificatif d’une pseudo-première dame.
      Qui porte la culotte dans le couple Hollande / Trierweiler ?

      Ne manquez pas le prochain épisode !




    • sisyphe sisyphe 13 juin 2012 09:33

      Par Radix (xxx.xxx.xxx.12) 12 juin 17:49

      Bonjour

      « ... elle n’a strictement aucun rôle politique. »


      Ben donc elle fait ce qu’elle veut et n’a de compte à rendre à personne.

      Ben oui, sauf que non...

      Elle a forcément des comptes à rendre, et des responsabilités publiques, en tant que compagne du Président de la République.

      Surtout quand elle ne se manifeste QUE pour nuire à l’ex de son compagnon ; ce qui est une faute multiple :
      - politique (elle n’a pas à s’en mêler, n’étant pas élue), et un devoir de réserve s’impose à elle
      - privé ; total manque de respect vis à vis de la mère des enfants de son compagnon, ce qui le place, lui, en porte-à-faux ; et politiquement, et affectivement

      Cette harpie ne fait que révéler sa haine, sa jalousie, sa possessivité, sa mesquinerie, son manque de sens des responsabilités : l’affectif l’emportant manifestement sur une hypothétique intelligence...
      Une pseudo journaliste d’une revue à sensation, certainement arriviste, et surtout totalement hargneuse et vindicative.

      Elle n’a jamais été élue, on ne lui demande rien, sa place implique un nécessaire devoir de réserve : qu’elle ferme sa gueule sur le plan politique.


    • docdory docdory 13 juin 2012 10:39

      @ Sisyphe

      Entièrement d’accord ! 

    • bobov 13 juin 2012 10:42

      Ou elle stupide, ou elle est très très mesquine. Peut-être les deux. 


    • Georges Yang 13 juin 2012 12:21

      Il n’y a pas de quoi fouetter un chat, elle soutient un socialiste contre une socialiste, pas un UMP ou un candidat FN


    • bakerstreet bakerstreet 13 juin 2012 14:08

      Cette femme n’est peut être pas une potiche

      Mais sûrement une sacré godiche !


    • Radix Radix 13 juin 2012 17:13

      Bonjour Sysiphe

      S’il fallait être un élu pour pouvoir parler politique... Agoravox serait désert !

      Quant à dire « qu’elle peut fermer sa gueule » cela vaut l’élégance de Voxagora qui la traite de bagage !

      Ce n’est pas la journée de la femme, mais c’est sa fête !

      Radix


    • Henry Cornil Henry Cornil 12 juin 2012 17:47

      Carla Bruni se disait de gauche. Mais seulement au début de son mariage. Peut être que Valérie Trierweiler se dira de gauche (j’ai failli dire « rot »), en fin de mandat...


      • FRIDA FRIDA 12 juin 2012 18:11

        PS je ne vois rien de courageux ni de libre dans ce comportement


      • Yohan Yohan 12 juin 2012 19:20

        « Briseuse de ménage », c’est un peu connoté féministe de la première heure, tout comme « garce », propos généralement employés par le gente féminine contre les femmes femme qui savent ce qu’elles veulent. N’oubliez pas que, pour briser un ménage, il faut le consentement du mari smiley


      • Fergus Fergus 12 juin 2012 19:29

        Bonjour, Frida.

        Jean Pelletier (que je salue) a raison : il s’agit là d’une très grosse faute digne d’une tête de linotte, ce que n’est pourtant pas Trierweiler. Elle a donc agi par haine de Royal, au risque de mettre en difficulté Hollande et le PS. Ce comportement est inadmissible et scandaleux. Puisse Hollande faire ne sorte que cela ne se reproduise pas !

        Pour ce qui est de Royal (qui n’est pas, loin s’en faut, mon modèle politique préféré), il convient de relativiser son « parachutage ». 1° Elle est présidente de la région dont dépend La Rochelle ; elle est donc pas une étrangère. 2° Elle est venue là à la demande du député PS sortant. 3° Il avait été prévu que cette circonscription soit affectée à une femme dans le cadre de la parité. 4° Il n’a rien de choquant qu’un personnage politique ayant rendu d’éminents services à son camp bénéficie, à titre exceptionnel, d’un régime de faveur. Bref, une fois de plujs on fait un mauvais procès à Royal !

         


      • FRIDA FRIDA 12 juin 2012 19:42

        @Bonsoir Fergus

        Le parchutage de Royal peut effectivement se discuter je vous l’accorde, pour ou contre n’est pas là le problème, mais le comportement de Trierweiler est indigne. On nage en plein Dallas.

        D’autant que ce soutien n’a aucun poids politique au niveau des votes, le but est certainement de déstabiliser et de rabaisser publiquement Royal, c’est très petit et mesquin.

         


      • FRIDA FRIDA 12 juin 2012 19:48

        le féminisme n’est pas synonyme d’immoralité ou de forfaiture.

        Hollande a trompé sa femme, cela s’appelle de la triche et de la trahison,

        oui pour briser un ménage il faut l’accord du mari, mais un ménage se brise sans tierce personne, rien que par la bêtise des deux paries qui le compose.

        ne soyez pas caricatural.

        Hollande a eu une relation extraconjugal alors que Royal avait besoin de lui, et en plus il n’a eu de cesse de lui jouer des tours lors de la présidentielle de 2007. Il est mesquin, alors que Royal, il faut au moins lui reconnaître la loyauté enver soit Hollande ou envers le PS, n’oublions pas qu’elle n’a pas porté plainte suite au fraude des élections interne au PS.


      • FRIDA FRIDA 12 juin 2012 19:52

        @Yoann

         

         

        « tout comme »garce« , propos généralement employés par le gente féminine contre les femmes femme qui savent ce qu’elles veulent »

        et Raoult qu’il trouve que Trieweiler « en a » selon ses propos et qu’elle est courageuse, moi je touve qu’elle est opportuniste et une sale garce. Par ailleurs à quoi rime de garder le nom de son ex tout en étant avec un autre. Ce nom n’a aucune utilité pratique pour le garder ...


      • appoline appoline 12 juin 2012 20:25

        Ségolène serait un furoncle pour La Rochelle, comme je le disais sur un autre post, une de ses sbirette est venue frapper à ma porte il y a une heure en présentant Olivier Falorni comme un homme de droite ; ça veut dire quoi ce genre de conneries malhonnêtes ; d’ailleurs si je croise Falorni demain matin, je ne me gênerai pas pour lui dire. Nous avons vu au cours de ces dernières années les « capacités » de Royal à semer la zizanie là où elle passe et nous ne voulons pas de ça ici ; nous avons besoin de quelqu’un de responsable qui connaisse bien La Rochelle et pourtant je ne suis pas de gauche mais je vois l’intérêt de ma circonscription.


      • Pelletier Jean Pelletier Jean 12 juin 2012 21:33

        @Fergus,


        Comme d’habitude 100% d’accord avec toi.

        http://jmpelletier52.over-blog.com/&nbsp ;

      • sisyphe sisyphe 13 juin 2012 08:01

        Entièrement d’accord avec Fergus également.

        Cette espèce de bonne femme, qui n’est pas une élue, juste une pseudo journaliste de salon, vient non seulement de se discréditer totalement, mais, de plus, jouer contre le camp de son propre mari, par mesquinerie et jalousie ; juste entre les 2 tours des législatives ; une faute grave.

        J’espère que Hollande va avoir les cojones de la rappeler à l’ordre, et si ce n’est lui faire présenter ses excuses, au moins, la faire taire, ne serait-ce qu’au nom du respect des enfants qu’il a avec Ségolène Royal, et de ses responsabilités de Président.

        Soutien total à Ségolène Royal qui, depuis le début de la primaire socialiste, a su montrer toute sa dignité, et son sens des responsabilités, contrairement à la nouvelle harpie de l’Elysée.


      • sisyphe sisyphe 13 juin 2012 08:24

        Je voulais dire « compagnon » en place de « mari » ; ce qui renforce encore la connerie de la harpie..


      • Georges Yang 13 juin 2012 12:24

        On peut être de gauche et détester Royal, ce n’est pas incompatible, c’est juste du bon sens

         


      • sisyphe sisyphe 13 juin 2012 12:57

        Yang

        n’essayez surtout pas de parler au nom de la gauche : vous n’en êtes pas


      • appoline appoline 13 juin 2012 13:05

        J’ai pu croiser ce matin Olivier Falorni sur le marché de La Rochelle, je le trouve méritant de s’opposer à Royal car elle, elle ne le loupe pas et n’hésite pas à regonfler ses troupes en leur conseillant de dénigrer et salir son concurrent à chaque fois qu’elles se présentent chez l’habitant et ça, c’est moche, très moche. Cette pratique a été constatée par Monsieur Falorni et son équipe sur le terrain, ce n’est pas honnête de la part de Madame Royale et son équipe de tenter de faire pencher les électeurs de son côté en affirmant qu’Olivier Falorni est de droite et reçoit l’appui de la droite. C’est vil, honteux de trahir ainsi son propre camp, Madame Royal a déjà semé la terreur dans certaines collectivités auparavant, hors de question qu’elle sème le même bazar à La Rochelle.


      • sisyphe sisyphe 13 juin 2012 13:53

        @ appoline

        ben voyons !

        Le si gentil Falorni et la sorcière Royal !

        Curieux que vous trouviez brusquement tant de qualités... à un socialiste, vous qui avouez en permanence être de droite !

        Faut dire.... que le « socialiste » Falorni a déjà confessé qu’il lui « plairait d’être élu avec des voix de gauche ET de droite », et que la droite a appelé à voter pour lui,
        uniquement pour éliminer Ségolène Royal.
        Ça aide à lui trouver subitement tant de qualités, n’est-ce pas appoline ?

        Au bal des faux-culs, vous n’êtes certainement pas à l’orchestre...

        Falorni, le candidat UMPFN, qu’il faut à la gauche... smiley


      • sisyphe sisyphe 13 juin 2012 16:25

        Tiens : qu’est-ce qu’on disait ?

        Falorni devance largement Royal à La Rochelle, selon un sondage

        Olivier Falorni, candidat dissident dans la 1re circonscription de Charente-Maritime, arriverait largement en tête au second tour des législatives avec 58% des intentions de vote, selon un sondage Ifop pour France 3 Poitou-Charentes, France Bleu et Sud-Ouest, publié mercredi 13 juin. Il devance la candidate officielle du PS, Ségolène Royal, qui recueille 42% des intentions de vote.

        Selon ce sondage, 83% des électeurs de Nicolas Sarkozy au premier tour de la présidentielle se tourneraient vers Olivier Falorni, contre 9 % pour Royal. Quelque 55% des électeurs de Marine Le Pen voteraient Falorni, contre 29 % pour la présidente de la région Poitou-Charentes.

        Les électeurs de François Hollande au premier tour de la présidentielle reporteraient, eux, leur vote sur Ségolène Royal à 57%, contre 36% sur Olivier Falorni. Concernant les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, 42% voteraient Olivier Falorni, 47% Ségolène Royal.

        Falorni, le candidat UMPFN de gauche !

         smiley


      • Le péripate Le péripate 13 juin 2012 16:29

        Le mieux serait d’enlever le droit de vote à qui n’est pas de gauche.


      • LES PETITES « DAMES » ONT LEUR BOTOX et leurs maquereaux. :.les politiques


      • appoline appoline 13 juin 2012 22:39

        Sysiphe, 


        Je ne vois que les intérêts de ma commune dans ce duel et l’hystérique ne serait pas à sa place ici. Elle ne connaît ni la ville ni ses habitants encore moins les pôles économiques et notre plateau nautique créateur d’emplois ainsi que les entreprises liées de près ou de loin au tourisme enfin bref tout ce qui fait vivre La Rochelle. Falorni, lui, habite ici et travaille ici, il n’y a même pas la question à se poser, c’est une évidence.

        A côté de cela, je n’apprécie pas Ségolène Royal, elle prêche à gauche et fait son contraire, fait table rase là où elle passe, son autoritarisme est bien connu ici. Et puis, de quel droit vient elle s’imposer en voulant jeter avec mépris tel un pion. Si elle perd, c’est à souhaiter qu’elle apprenne l’humilité. Comme disait Coluche, elle veut vendre du socialisme sans en avoir un échantillon sur elle. Alors vos leçons de morale, vous les gardez pour vous. On peut voter FN et avoir deux sous de jugeote, ne vous en déplaise. Quelques soient nos idées, nous voyons l’intérêt de la commune, nous, nous vivons ici et ne voulons pas être le jouet d’une dame dont le seul but est un fameux perchoir, c’est le cadet de nos soucis ; il y a des problèmes autrement plus importants à traiter ici que les états d’âme de madame Royal.

      • bernard29 bernard29 12 juin 2012 18:00

        Selon un journaliste de Libération ; « On nous avait juré, promis, craché, qu’à aucun moment la compagne de François Hollande ne s’occuperait de politique. »

        eh bien voilà. Mais peut être que Valérie Tierweller considère que le combat de Royal a quelque chose de plus que politique. En tout cas son tweet de soutien à Falorni, qu’elle ne connaît surement ni d’Eve ni d’Adam, révèle une bien triste mesquinerie qu’elle affiche avec applomb et désinvolture incroyable. C’est assez triste pour le quinquennat de son compagnon Hollande. Valérie Tierweler n’a aucun sens de la fonction de son compagnon. Pour une jounaliste politique qui plus est, c’est vraiment révélateur de ce microcosme médiatique qui vit dans les « secret Story » et autres « lofts » de la télé.

        Reste donc maintenant à attendre le tweet en faveur de Falorni de l’autre « mine de rien » de l’île de Ré, pour que le cirque soit complet. J’ai été assez content d’entendre Bianco sur LCI mettre en demeure JOSPIN, ex secrétaire du PS, de faire connaître publiquement sa position, alors que l’on sait que Jospin oeuvre en sous mains pour Falorni. On lui demande seulement de prendre pour une fois ses responsabilités et de s’afficher clairement, au lieu de jouer dans l’ombre. Jospin et sa clique ont fait énormement de mal à la rénovation du Parti socialiste et de la gauche et en particulier avec le renversement du calendrier électoral.


        • bernard29 bernard29 12 juin 2012 18:04

          erreur ; 
          Jospin et sa clique ont fait énormement de mal (à la rénovation du Parti socialiste et de la gauche) à la démocratie avec le renversement du calendrier électoral.


        • FRIDA FRIDA 12 juin 2012 18:16

          c’est madame sans-gêne


        • Martha 15 juin 2012 00:51

           Ce renversement du calendrier électoral est effectivement un gros problème. Au moment où il a fallu choisir le nouveau statu de la 5eme République on ne l’a pas vu venir, mais pouvait-on faire autrement ?
           L’élection de la chambre des députés avant celle du Président, ce n’est pas gérable non plus. Que faire donc ? Y a-t-il un système qui marche ? ont-ils tous un défaut majeur ?
           Un Parlement fortement majoritaire du bord Présidentiel nous mène a une espèce de dictature dont on a vu l’horreur depuis cinq ans. C’est tout à fait inquiétant, quand on sait que FH a donné son aval à une action armée en Syrie, (c’ est inacceptable et suicidaire, puisque c’est se lancer dans un conflit Mondial). Mais qui le dira ? Si on voit les mêmes manières de faire qu’au quinquennat précédent.
           Le seul moyen de modérer la chambre des députés, pour qu’elle ne soit pas un rouleau compresseur entre les mains d’un pouvoir devenu incontrôlable, ce serait, me semble-t-il, que cette chambre ne soit élue que pour trois ans. Puis la nouvelle chambre ne serait élue elle que pour 2 ans. Cela forcerait le Président élu et nos chers députés à un effort vers un progrès positif pour tous + l’arrêt du blocage de la vie politique par l’appareil des partis majoritaires.


        • tien 12 juin 2012 18:26

          Que Valérie Pécresse ait pu initialement supposer que le tweet soit un fake montre bien que la faute politique de V.T. était inimaginable.
          En ne voulant pas être potiche, le manque de discrétion élémentaire (le devoir de réserve, même non écrit, ça existe...) lui aura fait devenir une éléphante... dans un magasin de porcelaine.
          Plus qu’un « crime » passionnel, c’est une faute (politique)


          • clostra 12 juin 2012 18:36

            Bel exemple de la stupidité des appareils !

            Pour monter sur le perchoir il faut piquer la place d’un local...et j’en passe et des meilleures.

            Qu’on lui donne le perchoir ! quitte à changer la Constitution, on trouvera bien quelques autres poussières comme par exemple les immunités et autres incongruités...


            • appoline appoline 12 juin 2012 20:27

              Certainement pas le perchoir, elle risquerait encore de piquer une crise à la moindre contradiction. J’opterais plutôt pour les archives et encore


            • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 12 juin 2012 18:40

              La compagne du Président, qui n ’est même pas son épouse et a conservé le nom de son précédent mari, n’a aucun rôle officiel. Comment peut-elle se permettre d’intervenir dans une campagne électorale difficile depuis le « château » ? Falorni peut protester contre le mode de désignation de la candidate socialiste de sa circonscription, mais Trierweiller n’a aucun titre pour s’en mêler. Est-elle seulement militante du parti socialiste ?


              Montebourg aurait dit naguère que le point faible de Ségolène était son compagnon (Hollande à l’époque). On peut dire aujourd’hui que le point faible de Hollande est sa compagne !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès