• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une ferme dans la ville...

Une ferme dans la ville...

 

JPEG

Les citadins que nous sommes perdent de plus en plus le contact avec la nature : nous ne savons plus les noms des arbres, des fleurs, nous ne côtoyons plus les animaux de la ferme, nous ne connaissons plus que le béton et l'asphalte.

 

Les journées méditerranéennes des saveurs ont permis de transformer le centre de la ville de Nîmes en une ferme grandeur nature...

L'occasion de redécouvrir ou de découvrir toutes sortes d'animaux : troupeaux de moutons, chèvres, bovins, chevaux, porcs, canards, différentes variétés de poules, abeilles.

 

Par exemple, le Mérinos d'Arles, une race ovine rustique, avec une tête large, munie ou non chez le mâle de grandes cornes, finement striées et enroulées régulièrement en spirales. La toison étendue et épaisse recouvre le front et les bajoues...

Ou encore, le Mourerous, ovin reconnaissable à sa tête et à ses pattes rousses.

Près des animaux, on pouvait admirer une laine épaisse et abondante.

 

On pouvait se familiariser aussi avec la Raïole aux cornes enroulées autour des oreilles, une race ovine originaire des Cévennes. Son nom viendrait de l'occitan "raïols" qui signifie "royale". Cette race est reconnue pour sa grande rusticité, adaptée aussi bien à la montagne qu'au climat méditerranéen...

Mérinos, Mourerous, Raïole, tous ces noms rustiques, ces mots du sud ne rayonnent-ils pas d'éclats emplis de charme et de poésie ?

 

On pouvait reconnaître aussi la silhouette trapue de la Gasconne, vache de taille moyenne : ses cornes à pointes foncées sont arquées vers l'avant.

Plus loin, comment ne pas admirer la toison abondante de la Highland, race bovine aux poils longs, aux longues cornes ou encore les silhouettes étonnantes des zébus à bosse ?

 

La Limousine, race bovine bien française, comme l'indique son nom, est une vache de couleur marron, plus claire sous le ventre, autour des yeux et du mufle, avec des muqueuses rose clair. Elle est réputée, elle aussi, pour sa rusticité...

La Montbéliarde, originaire de Franche-Comté, faisait admirer sa robe tachetée...

Les enfants ont pu découvrir divers chevaux, des ânes, des canetons dans une couveuse, des lapins, une ruche...

Ils ont approché tous ces animaux, ont humé des odeurs de campagne, se sont extasiés devant les poussins, les lapins, les ânes.

Les paysans de la région ont ainsi pu faire connaitre leurs productions : vins, miels, châtaignes, fromages, des produits du terroir, des saveurs uniques...

Ces journées ont permis à chacun de se reconnecter avec la nature, de percevoir la rudesse du métier d'éleveur, d'admirer toute la beauté de ces espèces animales que nous ne côtoyons plus.

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/06/une-ferme-dans-la-ville.html

 

Vidéos :

 

 

Photos et vidéos : rosemar


Moyenne des avis sur cet article :  1.75/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 25 juin 2018 11:10
    Sacrée Rosemar !

    Vous aurez accompli votre trajectoire en restant pour ainsi dire... Vierge !?

    Les gens comme vous, m’inquiètent, mais en quelque part, je vous envie...

    Être en permanence dans le roman, jamais dans le réel, ce doit être reposant !?

    Ne perdez surtout pas vos lunettes roses , la réalité vous tuerait !

    • rosemar rosemar 25 juin 2018 13:27

      @Clocel

      Avez-vous bien lu l’article ? J’évoque, par exemple, la rudesse du métier d’éleveur...

    • Jean Roque Jean Roque 25 juin 2018 11:11

       
      « Vive le béton ! Vive l’immigration » Collabobo Crassanel 
       
       
      100% DE LA CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE UE = COLONISATION
       
      https://francais.rt.com/international/51354-europe-totalite-croissance-demographique-est-due-immigration
       
      26 m2 par seconde de bétonnage pour la surponte africaine importée par l’oligarchie mondialiste
       
      http://wwww.latribune.fr/actualites/economie/france/20111221trib000672707/c haque-seconde-26m-de-terres-agricoles-disparaissent-en-france.html


      • Jason Jason 25 juin 2018 11:37

        Bonjour,


        Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vos propos.

        Les fermiers, exploitants, agriculteurs, éleveurs, suivant les nom qu’on leur donne, font commerce de ces animaux et des plantes. Je dirais qu’il n’y a pas d’alternative, ce qui n’est pas de l’avis de tous, j’en conviens.

        Mais de là à faire entendre qu’ils ont des connaissances du monde vivant qui les entoure, c’est rarement le cas

        J’ai beaucoup vécu à la campagne dans mon enfance, et j’y suis retiré maintenant. Je constate que le paysan (pour n’utiliser que ce nom chargé d’histoire) ne connaît strictement rien de son environnement hormis ce qui entre dans le circuit économique auquel il est lié.

        Quand je parle à un paysan, tout ce qu’il connaît ce sont les arbres (sans donner de nom), des oiseaux au sens générique, et des insectes qui risquent d’infester ses cultures. Pour le reste, il s’en fout.

        La France a été un pays à forte population rurale jusqu’après la 2ème guerre, et il reste encore la nostalgie de la campagne, avec les visions idylliques qui l’accompagnent.

        • rosemar rosemar 25 juin 2018 13:29

          @Jason


          Les éleveurs sont tout de même des spécialistes des espèces animales dont ils s’occupent...

        • aimable 25 juin 2018 13:53

          @rosemar

          les éleveurs comme les céréaliers sont passés par l’école d’agriculture , ou ils ont surtout appris l’essentiel de ce qu’ils doivent savoir pour exercer leur métier et a suivre les cours de la bourse .
          malgré cela il y en a des vrais qui pour mieux exercer leur métier s’ intéressent a leur environnement et ceux la sont presque tous incollables sur la nature .

        • mmbbb 25 juin 2018 19:29

          @Jason j ai aussi passe mon enfance a la campagne Souvenir en demi teinte Les esprits etaient tout de meme fermes Il y un qui a tout compris C ’est Rabhi, il vit tres bien de cette image d Epinal de la campagne et il aussi fort en marketing qu HERTA


        • foufouille foufouille 25 juin 2018 12:04
          ce sont des animaux d’expositions ou drogués. pour voir les vrais, prend ta voiture.


          • Armelle Armelle 25 juin 2018 12:10

            Bonjour Rosemar
            Sans doute aurez-vous l’envie de faire comme le « groshouplon », « l’écrivain autoproclamé, le prétentieux chronique d’agoravox qui, à défaut d’arguments pertinents face aux remarques »viriles" de certains détracteurs, censure tout simplement et définitivement ces derniers (c’est risible et affligeant de bêtise), mais je ne pourrai me soustraire à l’envie de vous faire part de mon inquiétude face à cette candeur grandissante dont vous faites preuve à chacun de vos articles !
            Comme ça doit être bon de baigner constamment dans votre monde illusoire, loin de la réalité...
            Comme ça doit être reposant...


            • rosemar rosemar 25 juin 2018 13:33

              @Armelle

              Vous devriez essayer la poésie : c’est parfois apaisant, aussi...

              Mais j’évoque bien la « rudesse du métier d’éleveur »... vous n’êtes pas d’accord ?

            • aimable 25 juin 2018 14:10

              @Armelle
              au moins elle ne sera pas tuée par le stresse c’est déjà cela de gagné  smiley


            • marmor 25 juin 2018 14:40
              @Armelle
              Ah oui, gros houblon !! Je suis interdit de commentaires alors que je n’ai jamais commenté quoique ce soit sur ses digressions § Je dois l’effrayer sans doute, alors par précaution, on éradique. Il faut aller voir son blog, c’est pathétique ! Monsieur se prévaut de 2500 à 5000 vues, ou visites sur chaque connerie qu’il pond, tout en pausant avec son mari bodybuildé, à voir !! 

            • Armelle Armelle 25 juin 2018 14:47

              @aimable
              Oui j’avoue, ceci dit certains propos de Rosemar indiqueraient qu’elle et ses collègues souffrent pourtant d’affreuses crises de stress dans leur activité, ce dont je ne doute absolument pas, maintenant si pour certains le stress stimule et donne la capacité (moyennant efforts cependant) à voir les choses « autrement » pour atteindre ses objectifs, il est clair que le leur est totalement inopérant vu le délabrement de l’enseignement en France. Mais sinon à l’échelle individuelle, et pour une vie paisible dans un monde où la simple action de se nourrir devient une difficulté, je comprends que « ce soit déjà ça de gagné » avec en prime qqes années de vie supplémentaires, alors tant mieux... Rosemar aurait tort de se priver


            • Armelle Armelle 25 juin 2018 15:19

              @rosemar
              Je vous taquine Rosemar, même si mes propos sont à l’image de mes réelles pensées, mais voyez-vous Rosemar, je rencontre tous les jours des gens en grandes difficultés, liées aux risques qu’ils sont obligés de prendre dans un monde où leur travail (leur survie donc) est soumis à la loi du marché, un monde qui ne laisse d’autre choix que d’être performant, voire le meilleur, tout le temps et puis parfois (le moins possible) il m’arrive d’avoir des missions au sein d’institutions publiques, là où la vision ne peut être que différente et limite « irresponsable » (Nos excellents agents de la SNCF nous l’on encore démontré il y a peu), mais c’est comme ça, c’est la vie...la vie dans un pays où le slogan gravé sur le fronton de chaque mairie est aussi vrai que la terre est plate... en l’occurrence « l’égalité » que l’on devrait voir disparaître au profit de « l’équité », une liberté qui ressemble plutôt à celle d’un oiseau en cage et une fraternité illustrée par le mépris permanent et voire même la délation pour en tirer même un piètre profit.

              Quant au métier d’éleveur, je ne peux que vous suivre dans vos propos avec toute fois un bémol qui est celui que comme toute activité agricole, et pour rallier « l’objectivité », le revenu annoncé de façon récurrente en fin d’année est gravement tronqué. Certes c’est très bas mais toujours après bien évidemment les dépenses de fonctionnement mais dont font bizarrement partie les courses, le carburant pour la voiture, l’électricité et tout le reste. Autrement dit l’argent de poche. Pour ma part je ne connais aucune famille de smicard pouvant se permettre de mettre un euro de côté chaque mois avec souvent des métiers très pénibles, alors je relativise...Et si le porte monnaie de bcp de Français ne leur permet pas d’acheter du boeuf Français au profit de viande à bas prix venant de je ne sais où, ce n’est pas de leur faute. C’est comme le bon Français salarié chez peugeot qui roule en mitsubishi et qui fait grève quand sont annoncées des « charettes » !!!


            • Armelle Armelle 26 juin 2018 00:01

              @Self con troll
              Vu ce que la dame est capable de nous faire ici, je me passerai volontiers de ses conseils, à moins qu’elle ne me conseille de chercher le lien que nous proposerait la rime « self con troll » avec « gogol »...  smiley


            • Armelle Armelle 26 juin 2018 09:32

              @Self con troll
              Bonjour,
              ...Avec qui ? Avec le monde ? Mais !!! le monde est composé d’êtres humains, de vrais êtres humains, pas de fantômes, planqués derrière un pseudo et qui, à travers cette « sécurité » que leur concède ce profil, se permettent d’insulter, de caricaturer, de s’autoproclamer les plus intelligents ; les plus savants. Une fiction par définition donne le droit à toute dérive et finalement qu’est vraiment la valeur du « trollage » comparée à la schizophrénie avancée dont souffre la plupart des gens ici où la pauvreté intellectuelle des autres à s’inventer ici un monde fiction dans lequel ils se sentent « importants », tout cela parce qu’ils ont raté leur vie dans le vrai monde !!! Et comme l’effet d’« appartenir à un groupe » fonctionne bien ici, ils se sentent moins seuls, moins cons, c’est parfait !!!
              Des sites comme celui-ci et comme bien d’autres (réseau sociaux par exemple) sont des refuges, permettant de dire ou de faire ce dont on est incapable dans la vraie vie et si par hasard les habitués d’Agoravox étaient convaincus qu’il s’agit d’un site d’information digne de ce nom, je les plains car y lire régulièrement par exemple des absurdités économiques que la plupart ici gobent sans broncher, voire applaudissent puisque qu’elles contentent leurs idées, et bien à ce stade ça devient le cirque comique du web.
              Par conséquent la réponse à votre question, vous l’avez ! Bien sûr qu’on peut troller de tout et avec n’importe qui !!! Moi même ne me gêne pas, d’ailleurs à l’exception de quelques auteurs, si je viens ici de temps en temps, c’est pour me détendre pdt ma pause, histoire de rire un peu, histoire de me défouler et « titiller » certains comme Rosemar, ce que je ne fais pas avec les gens de mon voisinage (j’habite un repère d’enseignants), qui sont des êtres humains et que je respecte, même si je ne suis pas d’accord avec leurs propos...
              Haïr le trollage sur ce genre de support indique qu’on « se prend au sérieux » plutôt qu’« être sérieux », et moi, je suis désolée mais ça me fait rire
              Sur ce, bonne journée


            • Armelle Armelle 26 juin 2018 10:48

              @nephis

              Justement j’évite la formule « réussir dans la vie » et je trouve bien inquiétant que vous posiez cette question, car pardonnez-moi, elle insinue que vous n’auriez encore pas « saisi » la nuance !!!
              Réussir sa vie c’est parvenir à se contenter, voire apprécier ce que l’on a, et parfois pour certains « le peu qu’on a », et aussi parvenir à atteindre ses objectifs, son projet de vie. Ce sentiment est bien souvent acquis quand l’esprit se libère de cette maladie affreuse et incurable qu’est la jalousie et dont on voit ici que bcp souffrent et qui décidément reste le fil conducteur d’une majorité d’articles !!!
              Moi personnellement j’en ai rien à foutre que certains soient riches, tant mieux ou tant pis pour eux, et j’estime que ce n’est pas l’argent qui est mauvais, c’est plutôt ce qu’on en fait et comment on le fait, donc c’est un problème d’individu. C’est donc la nature humaine qui est en cause et non un système.
              J’ai juste, après de trop longues années de salariat sous la coupe d’un connard de patron, suivi les conseils de Confucius qui déjà à son époque proposait « fait un métier qui te plaît et plus un jour de ta vie tu n’auras à travailler ». Ceux qui pensent que les riches sont heureux parce qu’ils sont riches n’ont décidément pas compris grand chose au film, mais bon, il faut de tout pour faire un monde...
              Et mon discours n’a rien de réducteur, ce n’est que pure vérité et malheureusement pour vous que SEULEMENT VOTRE AVIS de penser le contraire, avec tout le crédit que l’on peut accorder à votre avis...
              Franchement quel serait le but d’un gugus fait de 0 et de 1ici, sinon de proposer son avis et de voir qu’il n’est pas le seul, et que ça le rassure ? Car encore une fois si vous pensez que ce site est encore un site d’information sérieux et de débat constructif , c’est sans doute que vous ne lisez rien d’autre depuis longtemps !!!


            • Jason Jason 26 juin 2018 12:45

              @Armelle


              Venez, revenez plus souvent, car vous êtes l’horlogère hors normes qui d’un doigt sûr, remettez les pendules à l’heure.

              Ne nous laissez pas devenir idiots à un moment où tant de gens mal intentionnés s’en chargent.

            • Armelle Armelle 26 juin 2018 13:45

              @nephis
              Vos arguments se limitent à cela ?
              Je vois que le débat stimule votre capacité à produire de l’insulte faute de rien d’autre !!!
              Pensez ce que bon vous semble mon bon Monsieur, si vous saviez à quel point je m’en contre fout,
              ça aurait plutôt tendance à m’amuser vu le niveau de vos arguments. Avec un peu de chance vous trouverez avant ce soir une autre pétasse à insulter et qui elle prendra la mouche et jouir de vos réponses d’adolescent attardé !!! hi hi


            • Armelle Armelle 26 juin 2018 15:28

              @nephis
              Vous confondez condescendance et conviction mon cher Monsieur, et dans ce dernier cas à vous de trouver des contre arguments mais force est de constater qu’à part des insultes ou la fameuse pirouette consistant à considérer l’autre comme trop sûr(e) de lui(elle), voir condescendant (comme vous dites) votre démonstration fumeuse tourne au risible !!!
              Vous n’avez pas le sentiment que vos propos sont un peu vides ?


            • Henry Canant Henry Canant 25 juin 2018 12:30

              Rosemar,


              Un troupeau de moutons, c’est rare même très rare.

              Généralement on y trouve aussi des brebis.

              • Jason Jason 25 juin 2018 13:27

                @Self con troll


                Vous avez fait une faute de frappe, en France, en général, ce sont les conards qui parlent anglais.

              • rosemar rosemar 25 juin 2018 13:31

                @Self con troll

                Une jolie chanson et un joli jardin, avec quelques messages cachés, tout de même...

              • kalachnikov kalachnikov 25 juin 2018 14:02

                @ Self con troll


                Lol, les mystères d’Av ! L’article sur Rabhi a carrément giclé, me semble-t’il.

              • kalachnikov kalachnikov 25 juin 2018 14:27
                @ Self con troll

                Les voies de Dieu sont impénétrables.


              • arthes arthes 25 juin 2018 17:59

                @Self con troll


                C’est dommage, je trouvais cet article de Paul T très prometteur, je voulais y consacrer du temps après le taf, nuitamment, afin de me renforcer les abdos et travailler les zigomatiques , et bin non, c’est oualou !!!




              • Jason Jason 26 juin 2018 12:46

                @Henry Canant


                Et dans le troupeau d’Agoravox, n y trouve aussi des ânes.

              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 juin 2018 12:56

                @Jason


                Anes vient d’asinus ase) ou droit d’asile. Pas le genre de nombreux agoravoxiens. Pourquoi les ânes n’auraient pas aussi le droit d’asile en pleine ville. D’ailleurs, VILAIN signifie aussi : paysan libre, pas serf.

              • aimable 26 juin 2018 14:04

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                d’ ou l’ expression ; lorsque vous avez rendu service a quelqu’ un et qui lorsque vous avez besoin ne vous le rend pas , fait du bien a un vilain , il te ch . e dans la main  smiley


              • Jason Jason 26 juin 2018 15:28

                @aimable & Mélusine,


                C’était une boutade. Et puis, l’étymologie, c’est amusant, mais c’est très loin de nous. Je dis aussi qu’il n’y a pas que des ânes.

                Pour ce qui est du vilain : « Oignez vilain il vous poindra. Poignez vilain, il vous oindra ». Il y a encore un peu de vérité là-dedans.

              • pallas 25 juin 2018 14:29
                rosemar

                Bonjour,

                Votre article pourrais être sympa si la réalité des villes étaient différentes.

                Il suffit de voir que dans les rues, les femmes sont très peut nombreuses voir inexistante, sa démontre un profond malaise dans notre société.

                Alors certes ont peut crée des petits jardins privés, ou des fermes, mais ça n’en reste pas moins que de de l’illusion.

                Les agressions augmentent, le chômage aussi, la violence en règle général.

                Qu’on ne me fasse pas croire que tout va bien, surtout quand je regarde ces gamins et gamines qui ont la 20 enes se prostituant, se droguant à l’héroïne, ou bien se vautrant dans de nouvelles drogues dure.

                Salut

                • marmor 25 juin 2018 14:49
                  Rosemar
                  Vous auriez pu trouver l’origine du nom Mourerous quand même ! C’est du patois provençal :
                  Moure, en patois, c’est le museau, et rous : roux ou rouge. Où avez vous fait vos humanités, Mdme le professeur de français. La langue d’oc, la langue d’oïl, l’occitan, le provençal, c’est du français !!

                  • rosemar rosemar 25 juin 2018 14:54

                    @marmor

                    Mais je le dis implicitement puisque j’évoque : « une tête rousse », si vous avez bien lu ??

                  • marmor 25 juin 2018 15:01
                    @rosemar
                    Vous avez dû être chat dans une autre vie ! j’ai bien lu que vous parliez de tête rousse, mais vous les avez vu, pas déduit . Tiens, ils ont la tête rousse…. Moi je ne les ai pas vu, mais leur nom en patois me donne la couleur de leur museau !

                  • Christian Christian 25 juin 2018 21:24
                    Bah oui, c’est dingue comme les citadins aiment les animaux... derrière des barreaux. Après le cirque et le zoo (et je vous passe la Feria et la corrida) voilà la ferme urbaine ! Si les citadins se bougeaient le c** et prenaient la voiture pour emmener les gosses à la campagne ! Il est bien plus pédagogique de sillonner la France rurale à la recherche de tous ses animaux dans leur espace naturel que de battre le pavé pour voir deux chèvres et quelques moutons... Certaines fermes sont ouvertes à la visite, chèvreries, parcs animaliers « privé » et j’en passe. 
                    "Les citadins que nous sommes perdent de plus en plus le contact avec la nature : nous ne savons plus les noms des arbres, des fleurs, nous ne côtoyons plus les animaux de la ferme, nous ne connaissons plus que le béton et l’asphalte." Par-ce-que vous le voulez bien.

                    • rosemar rosemar 26 juin 2018 09:54

                      @Christian

                      Ce serait l’idéal de sillonner la France rurale, mais certains n’en ont pas les moyens...

                    • Jean Keim Jean Keim 27 juin 2018 07:25

                      Donc visiter le salon international de l’agriculture permettrait de prendre un bain de nature.


                      Je ne suis par certain qu’être capable de mettre un nom sur chaque fleur, sur chaque arbre, sur chaque oiseau, sur chaque nuage..., soit le meilleur moyen de renouer avec la nature.

                      Un truc épatant à faire de toute urgence, dans une prairie où pousse un bel arbre, s’allonger directement à son pied, sur l’herbe sous sa frondaison et regarder le ciel et la lumière à travers son feuillage, c’est vertigineux et si avec le chant des oiseaux hôtes le sommeil s’invite, surtout ne pas lutter, c’est un moment extraordinaire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès