• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une idée...

Une idée...

 

J’ai vu des banlieues (lieu décrié où on dépèce ce qu’on ne peut plus vendre) se parsemer en se tamponnant d’une triste impécuniosité, moisissant avec des rats qui ne périssent plus ou qui ne veulent plus, qui sont d’une opulence grasse où le paupérisme aux milles disettes de ces assiettes solitaires s’approprie des vies… (Mais c'est comme ça)... D’année en année, ça se remplit dans ses rues envahies d’urine et de sang, dont la prison seule reste de ce qui est encore souhaitable, et de gueulades sous le gel de l’alerte aussi, de gerçures ondulantes séquestrées dans le froid de ces hivers dont la fatalité ne saurait plus s’en occuper, faute de cauchemars équivalents ; des âmes titubantes faute d’emballement métaphysique et parfois même le cadavre décorant le pavé désuet que même la puissance policière n’ose plus s’adonner à de telles aventures, que ça sert plus à rien nous-disent-ils... Bref, des pensées..

Mais ces bas-fonds gigantesques de ces êtres humains laissés pour compte et qui s’épaississent, qui ne nous intéressent que parvenus détournés dans ces courts déluges d’informations en gros titres censés recourir à ce gâchis provisoirement déplacé dans des croyances, toujours imaginés par ces gourdiflots, cette bêtasse consignée à l’isolement de leur histoires afin de parquer l’imaginaire collectif des internautes restants, sacrifiés dans leur travail consternant dans un bocal électronique chambré quelque part dans une pièce « Voyez ces affreux s’adonnant à l’instantanéité du crime »

Quel vocabulaire utiliser ?

La croyance qu’un monde ouvert, disponible pour tous me semble d’une satisfaction surchargée grandement carencée de tout ce que les horizons passés permettaient jadis de perpétuité : Le mensonge se déplace provisoirement afin d’y concentrer toute son énergie à incinérer tout ce qui dort paisiblement et là j’ai pensé que nous allons avoir ceci : Des contrées ravagées d’individus n’ayant pas la possibilité de fuir leurs factures en retard ou des huissiers de justice les effrayant sans relâche et peut être garderons nous ce vexant privilège, de ne pas à devoir se priver de la vanité de pouvoir discuter sur cette société dévastée, ou ces banqueroutes publiées à la télévision écran large se diffusant sans honte jusque tard dans la nuit, dont on se souvient seulement détruit avec ces quelques privilégiés restants, grelottant avec la machine qui les a périmés…

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Gégène Gégène 9 novembre 2021 14:58

    60 % THC

    25 % psilocibine

    15 % hydroxychloroquine . . .


    • The White Rabbit The White Rabbit 9 novembre 2021 19:06

      @Gégène

      100% Lucidité plutôt ..
      Et c’est bien ça qui vous fait mal.


    • Jeekes Jeekes 9 novembre 2021 17:23

      Ben, ça s’arrange pas ! 

       

      Au fait, l’auteur, t’as rien que cette photo pourrie pour illustrer tes n’artiks ?

      T’as pas peur de lasser ?

      J’sais pas tu pourrais te sortir les doigts, aujourd’hui c’est pas trop dur de trouver des z’images libres de droit... 

       

      C’est pas que ça rendrait tes copies plus intéressantes, mais au moins elles sentiraient pas le réchauffé. Voir la feignantise !

       


      • The White Rabbit The White Rabbit 9 novembre 2021 19:08

        @Jeekes

        Et bien moi je la trouve interessante cette photo de profil que nous nous prenons en pleine face.
        Car j’y vois toute une vie rangée sur un trottoir quand d’autres n’y voient que des ordures..


      • ETTORE ETTORE 9 novembre 2021 22:52

        @The White Rabbit

        C’est vrai que tout est bien rangé en tepee, comme en attente d’un feu de joie.
        Et surtout....C’est propre autour.
        Donc, j’en déduis, que ce n’est pas dans une ville gérée par un ou une écolo, car à voir l’état des voies sur berges à Paris, rendues aux piétons....Véritable dépotoir à ciel ouvert, de toutes les libations que les « jambes pendantes » qui veulent toucher la SEINE, laissent sur ce lieu de « passage ».....
        Ce faisceau de rebus, semble presque ZEN dans son art maitrisé.
        Et l’humain qui la élevé, doit encore avoir des valeurs, que bien des CONcitoyens, pourtant plaints dans ce nartic, auront du mal à déchiffrer, sans une référence à un bucher civilisationel.


      • ETTORE ETTORE 9 novembre 2021 17:43

        Bon.....j’ai relu 3x....

        C’est quoi le nom du prénom ?

        L’idée ?

        Les vergetures sociétales, d’individus laissés pour compte, dans un ghetto spirituel, par un monde, s’écoulant, sans les voir ?

        Hmm ?


        • Louis Louis 9 novembre 2021 17:51

          Bravo monsieur frimasse mon cher voila un article qui frime

          Il y a bien besoin de ce genre d’article clair, concis, éducatif et pertinent pour redresser ce forum qui devient désertique à cause des multiples articles de pensée multiple (et complotistes) qui pullulent ici

          Merci à vous comme à madame rose, monsieur ragot et monsieur gus, vous êtes les remparts de ce forum

          mille grazié

           smiley


          • ETTORE ETTORE 9 novembre 2021 18:01

            Ma dimmi, Louis

            ai capito qualche cosa ?

            J’ai même essayé le mandarin !

            Une fois pressé, je l’ai bu, mais pas plus ...lu !

            Mille grazie


            • roby roby 9 novembre 2021 18:30

              C’est quoi ce charabia lui ai-je demandé et là il me répondit C A C dit la baleine je me cache à l’eau car voici le dos fin...


              • The White Rabbit The White Rabbit 9 novembre 2021 19:15

                A l’auteur,

                Je crains malheureusement que la réalité future s’annonce pire que votre conclusion.

                A cause du Metaverse proposée par l’ancienne firme facebook (renommée Meta) ; où les oubliés du réel d’aujourd’hui pourront restés scotchés dans le virtuel de ce monde numérique imaginé par Meta.


                • wagos wagos 9 novembre 2021 19:20

                  Un chef-d’oeuvre amphigourique un peu comme les mecs qui jactent dans les canards ou dans le poste , un peu comme pour aller aux cagoinces disent avec la bouche en cul de poule pour un bidule ampoulé « Nous nous rendons aux lieux d’aisance afin de nous soulager d’un importun fardeau qui pèse sur notre tube digestif »


                  • ETTORE ETTORE 9 novembre 2021 22:44

                    La vache !

                    Et c’est CONtagieux ?

                    Parce que j’en connais déjà un comme ça un Vercingétalosnectalis, ou nectalos, ou niktamère, quelque chose comme ça, qui à lui seul, est déjà un fondement, de pyramide inversé du savoir, qui vous bave dessus, si vous ne savez pas lire les hiéroglyphes « danger chute de pierres » ( doum doum bada boum boum, nadin ze m..)


                    • Ben Schott 10 novembre 2021 06:52

                      @ETTORE
                       
                      Bon, en même temps, il nous a prévenus :
                       
                      « J’ai pensé qu’une certaine forme de respect face à la résignation serait l’aboutissement de notre entendement. »
                       
                       smiley
                       


                    • Trafic de cocaïne à l’Elysée.

                      https://ns55dnred.fr/2021/11/02/france-%f0%9f%87%a8%f0%9f%87%b5-affaire-kohler-le-scandale-qui-menace-le-president-macron/


                      MSC

                      https://www.youtube.com/watch?v=jf6UBcPKlMM&t=29s

                      Si quelqu’un qui dénonce un crime est traité comme quelqu’un qui commet un crime , alors c’est la preuve que nous sommes gouvernés par des criminels .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité