• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > UNE journée de la femme ?

UNE journée de la femme ?

Chaque année, est célébrée UNE journée de droits de la femme, comme si la femme n’avait droit à l’existence qu’une fois par an : cette journée symbolique a-t-elle-même une utilité ? Au fil des ans, le sort réservé aux femmes semble se dégrader ou ne guère évoluer…

Les droits des femmes sont encore trop souvent bafoués, mis à mal… dans notre pays et partout dans le monde…
 
Les chiffres sont là, effrayants : en France, une femme est violée toutes les 8 minutes… Le viol devient, somme toute, une pratique courante et banale ! D’ailleurs certains ont tendance à minimiser cet acte de violence qui reste entouré de suspicions : « Etait-ce vraiment un viol ? Ne vaut-il pas mieux oublier ? Ce n’est pas grave ! »
 
Il faut savoir que beaucoup de femmes hésitent encore à porter plainte car une femme victime de viol est souvent culpabilisée… Les femmes seraient presque coupables du viol qu’elles ont subi !
 
Qu’est-ce qui peut expliquer cette recrudescence des viols ? 
 
En fait, 74 % des viols sont commis par une personne connue de la victime : le viol serait-il considéré par certains hommes comme anodin ? C’est pourtant un acte de violence qui peut laisser des séquelles graves psychologiques, physiques…
 
Le viol ne doit pas être banalisé, il convient de le dénoncer de manière virulente…
 Les femmes de milieu modeste subissent aussi plus fréquemment des violences sexuelles, des agressions verbales ou physiques à l'intérieur de leur ménage. La crise a tendance à accentuer ce phénomène...
 
Le travail même des femmes n’est pas reconnu non plus à sa juste valeur puisque l’on constate des disparités dans les salaires inadmissibles, un écart de 28% entre salariés et salariées du privé…
 
Les femmes ont souvent droit aussi à une double journée de travail : après une journée de labeur elles se doivent d’accomplir de multiples tâches ménagères et même si les hommes en prennent désormais une part, la charge la plus lourde revient toujours aux femmes…
 
Partout dans le monde les droits des femmes sont bafoués, notamment dans les pays du sud… En Arabie Saoudite, les femmes ne sont même pas autorisées à conduire un véhicule... Elles sont tenues de porter le voile…
 
Dans nombre de pays, elles vivent sous la dépendance totale des hommes et n'ont même pas le droit élémentaire de se déplacer comme elles le désirent.
 
Peut-on envisager un tel statut pour des êtres humains au XXIème siècle ? 
 
La femme considérée depuis la nuit des temps comme un être inférieur et soumis, a bien des luttes encore à mener pour se retrouver à égalité avec les hommes…
 
L’image même des femmes est souvent écornée : les publicitaires la ravalent souvent au rang d’un objet incapable de réflexion et de raison… Les hommes n’hésitent pas d’ailleurs parfois à renvoyer les femmes à ce rôle de témoin muet et passif : ils n’hésitent pas à les considérer comme des êtres dénués de responsabilité…
 
Une journée des droits de la femme ? Il ne faudrait pas s’en contenter mais faire en sorte que ces droits évoluent, enfin, dans les faits…
 
JPEG - 20.3 ko

Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • paco 9 mars 2013 10:21

     Si hier je me suis abstenu de tout commentaire sur ce sujet consensuel un jour par an, désolé @Zelter, mais les dates symboles ne me plaisent pas, et ce matin ça tombe sur vous, chère Rosemar, qui parlez d’évidences.

     Oui, dans une majorité de pays les femmes sont maltraitées et le mot est faible. C’est juste ignoble, à en perdre confiance en l’humanité. Ces lois, ces religions, ces corsets mentaux seraient à combattre avec le meme acharnement que le terrorisme. et j’attends impatiement un détachement de Femen en Saoudie ou Qatar....
     J’aimerais les y voir les féministes à deux balles qui ne glossent que de partage des travaux ménagers. Hey ! investissez vous ! Luttez ! Foutez nous la paix et partez libérer vos consoeurs. Perso, je n’aurais pas le temps. Je fais deja le ménage, les lessives, le repassage, la cuisine, le bricolage, l’entretien de la voiture, la tondeuse. Et si elle décide de se séparer elle gardera bien sur la maison. Et je me marre en voyant les voisines d’à coté, un gynécée de quatre nanas trés « in » venir me chercher le soir pour avoir un mec avec elles parce qu’une copine doit passer leur chercher des noises...Parfois je me dis que macho, c’est pas plus mal.
     Surtout provoquer.

    • La mouche du coche La mouche du coche 9 mars 2013 19:24

      Article délirant. Le ravage du féminisme a détruit autant les hommes que les femmes. smiley


    • rosemar rosemar 9 mars 2013 19:39

      Et en quoi a t-il détruit les hommes ?


    • paco 9 mars 2013 21:18

      ils n’osent plus l’ouvrir devant ceux et celles qui devraient la fermer.
      Une mouche, c’est utile.


    • La mouche du coche La mouche du coche 10 mars 2013 07:02

      Le fait que vous me posiez la question confirme déjà ce que je dis. Vous êtes tellement feminiséque que vous ne savez même plus de quoi je parle. Ça fait peur. smiley


    • rosemar rosemar 10 mars 2013 10:58

      Cela est inquiétant que vous ne répondiez pas à la question... 


    • rosemar rosemar 9 mars 2013 10:57

      Bonjour paco


      moi non plus, je n’ai pas le temps mais il faut bien dénoncer des inégalités qui persistent : vous êtes un homme modèle, paco puisque vous partagez les tâches ménagères mais ce n’est pas le cas de tous les hommes même si certains ont fait des progrès...
      Ce n’est pas le seul aspect de mon article : quid de l’inégalité des salaires ? et les viols qui perdurent ? et la femme encore considérée comme un objet ?

      • paco 9 mars 2013 19:39

         Vous ne m’avez pas compris : je ne partage pas les taches ménagères, dans mon couple je les fais toutes et sans aucune contrainte tout simplement parce que je les fais bien mieux que Madame. Et elle s’en accommode fort aise.
         quid de l’inégalité des salaires ? Qu’un(e) journaliste couillu(e) aille interwiever les Mmes Mulliez ou Arnault ou Leclerc et consorts sur le sujet, si elles ont le temps de les recevoir entre deux bonnes oeuvres. On dit souvent que derriere tout homme de pouvoir il y a une femme qui l’a fait. Mazette !, pour etre poli....il a eu les grognards de l’empire, là on a les grognasses de la république.
         quid des viols ? Insoluble. A part condamner le viol comme un homicide,pardon, un femicide. Dans certains pays épouser la femme que l’on a violé dispense de peine. Donc, elle te plait mais ne veux pas de toi, viole la et ça deviendra ta femme. Le « ça » est intentionnel. Les Femen y auraient plus leur place qu’au centre de Paris.
         quid de la femme considérée comme objet ? Décrassez vous les yeux...la presse dite « féminine » souvent dirigée par des baronnes post soixantuitardes vendues à la pub ne fait qu’avilir l’image de la femme entre mode et envies conso ou soins du corps. Les femmes n’en deviennent que plus crétines. la mainmise de cette presse est détestable et pourtant les femmes adorent et achetent. Objet, mais parce qu’elles le veulent bien, sinon certains titres trash et pipole disparaitraient du jour au lendemain.
         Bref les femmes n’en ont pas fini d’etre aveugles et de se tromper de combats.
         Les connes d’aujourd’hui sont des écervelées consommatrices qui n’ont rien compris du combat de leurs ainées. ( oui, je sais, la phrase de trop.) 


      • rosemar rosemar 9 mars 2013 19:47

        Vous êtes donc une perle rare paco ! parce que des hommes qui font tout dans une maison, on n’en trouve pas beaucoup !

        Pour les salaires, je n’évoque pas ceux des femmes de pouvoir : elles sont trop éloignées de moi... 
        Pour la femme objet, les jeunes filles sont presque formatées pour le devenir avec toutes les images publicitaires dont elles sont abreuvées....

      • rocla (haddock) rocla (haddock) 9 mars 2013 19:56

        il a eu les grognards de l’empire, là on a les grognasses de la république.



         smiley  smiley smiley

      • rosemar rosemar 9 mars 2013 20:00

        roca 


        les grognasses, les pétasses : vous ne croyez pas que ce vocabulaire péjoratif associé aux femmes est justement la preuve que les femmes sont encore trop souvent dévalorisées ??

      • rocla (haddock) rocla (haddock) 9 mars 2013 20:44

        Rosemar , 


        je pourrais vous répondre ’ et les gronards rien ? " 

        il y a autant de grognards que de grognasses , il ne suffit ni d’ être un homme ni une femme pour être  quelqun de bien . 

        Et si je trouve très injuste les différences de salaire homme femme , l’ autre idiotie consistant à dire que les femmes ont un cloaque comme si nous on sentirait bon , 
        et cette saloperie d’ excision et ’ TOUTES ’ les inégalités depuis des siècles 
        qui voudraient faire des femmes des êtres inférieurs en pensant que ça remonterait 
        les hommes vers le supérieur , je trouve aussi qu’ il existe des femmes
        avec la même dose de perversité , de calcul et de méchanceté que le restant de la population . 

        Ce qui n’ ôte en rien les vérités statistiques dont les nanas font les frais de ces sales connards de mecs qui lèvent la main sur moins athlétiques qu’ eux .

      • paco 9 mars 2013 21:13

         Mais bien sur qu’il y a des grognasses et des pétasses, tout autant que de grognards et de péteux....Mais le plus beau n’est il pas que ces deux etres si imparfaits se trouvent et se complètent ? Pardon l’Alfred pour cette libre interprétation, et sinon, Captain, tu sais faire de vrais churros ?


      • rocla (haddock) rocla (haddock) 10 mars 2013 09:21

        Salut Paco , non des churros c ’est pas mon truc . 


        Par contre je sais faire le vrai chichi frégi comme à l’ Estaque . 

        Bon dimanche à toi .

      • rosemar rosemar 10 mars 2013 10:29

        Il faut donner la recette des chichis, rocla ! 



      • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 9 mars 2013 11:08

        Rosemar :
        Pourquoi vouloir entretenir cette confusion : la « condition de la femme » (je ne sais pas ce que cela veut dire, car elle n’est pas unique) de la France à l’Afghanistan ?

        Viols, tâches ménagères, inégalité salariales... Vous mélangez tout, ça en est presque écœurant...

        Vous écrivez :
        "La femme considérée depuis la nuit des temps comme un être inférieur et soumis, a bien des luttes encore à mener pour se retrouver à égalité avec les hommes…« 

        Vous ignorez, de fait, toutes les femmes de pouvoir qui ont tenu un rôle fondamental dans la grande histoire mondiale... Cherchez vous trouverez...

         »La femme« ça ne veut rien dire. Il faut s’attarder sur l’appartenance de classe. Il n’y a AUCUNE solidarité, ni points communs (en dehors du sexe) entre la patronne du MEDEF, la puissante femme d’État Hillary Clinton et l’ouvrière ou la femme de ménage qui travaillent à mi-temps pour 3 sous par exemple...

        Elles ne partagent absolument pas les mêmes conditions de vie...

        On comprend aisément la femme qui s’épanouit et trouve grande satisfaction dans son métier quand elle est médecin, chercheur, enseignante, magistrate... moins quand elle est dans l’obligation d’accepter des »jobs alimentaires« pour pouvoir simplement survivre... C’est la même chose pour les hommes...
        Le travail émancipateur, épanouissant ? Bien sûr, mais pour certaines catégories de femmes...et d’hommes...

        Et puis ces photographies de Mme la ministre Najat Vallaud-Belkacem qui illustrent votre article... Que/Qui représente cette dame ? Expliquez-nous, s’il vous plaît...

        Bref, tous ces discours sur »LA femme" (le genre comme catégorie d’analyse sociologique est nulle et non avenue) sont là pour nous faire oublier l’incroyable violence des rapports de classes et le mépris de la classe dominante (composée d’hommes et de femmes), qui détient le pouvoir politique/culturel et méprise, de fait, les plus faibles (hommes et femmes)...

        « La condition de l’homme »...Idem... Quel rapport entre le grand (voire moyen et petit) patron et l’ouvrier, l’employé, le chômeur longue durée ?

        J’ajoute que la mise au travail massive des femmes est une idée des capitalistes intégrée par les gauchistes 68ards. Une idée considérée par des femmes comme un moyen d’échapper à la « tutelle » du mari de s« émanciper, de »libérer" ... mais pour mieux se soumettre à un patron (homme ou femme d’ailleurs)...à la raison marchande par incidence...

         Il y avait là un marché : mettre toutes (ou presque) les femmes au travail (même si un bon nombre travaillait déjà depuis des siècles : cultivatrice, commerçante, etc.) pour faire consommer les femmes avec l’argent gagné à l’usine...

        Là encore, on peut faire le lien entre aspirations libertaires, en réalité l’image d’une liberté non accessible à nombre de femmes et une libéralisation, soumission au capitalisme...



        • rosemar rosemar 9 mars 2013 11:17

          Bonjour


          il est bien évident que la conditions des femmes n’est pas unique... mais il est non moins évident que des inégalités existent entre les hommes et les femmes...
          Les hommes sont exploités et c’est scandaleux mais souvent les femmes qui travaillent sont encore plus exploitées... on peut évoquer l’inégalité des salaires...
          Bien sûr, il existe des femmes de pouvoir mais elles sont des exceptions...
          Vous parlez de femmes qui s’épanouissent dans leur travail : médecin, professeur, magistrate mais enfin ! elles aussi ont souvent droit à une double journée de travail...


        • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 9 mars 2013 12:20
          Vous écrivez :
          "Vous parlez de femmes qui s’épanouissent dans leur travail : médecin, professeur, magistrate mais enfin ! elles aussi ont souvent droit à une double journée de travail...« 

          Encore une fois, pour certaines d’entre elles...

          On imagine mal la très médiatique »chercheuse« Mme Marcela Iacub faire ses courses chez Lidl le samedi après-midi...
          Une dame, par ailleurs, auteur de ces mémorables sorties : »le pire ennemi de la femme c’est l’enfant« ou »vous avez un enfant ? J’ai un chien« , ou encore »Hitler et Mussolini sont tous issus de coupes hétérosexuels« 
          Dans le même genre Joy Sorman, »écrivain« , et ses »utérus artificiels« ...
          .
          Cela prouve en tout cas une chose : on peut être chercheur CNRS ou écrivain à la mode et penser comme un »beauf« ...

          Bref, n’en doutez pas, ces femmes (issues de ces milieux très privilégiés) font faire leur ménage chez elle par la femme de ménage issue des classes populaires...

          L’exploitation de la femme par la femme, ou l’émancipation de la bourgeoise sur le dos de la femme issue du petit peuple...

          On reste bien dans des rapports de dominations/soumissions liés à l’appartenance à telle ou telle classe sociale... au-delà du »genre"...


        • rosemar rosemar 9 mars 2013 12:30

          Au delà du genre, il est évident que l’exploitation existe mais la femme est encore plus exploitée que l’homme...


          Remarque : je suis enseignante et je fais mon ménage moi-même !

          Bonne journée Jean Michel...

        • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 10 mars 2013 19:38

          @Rosemar :
          Personne ne conteste ces réalités à part une poignée de crétins.
          En outre, critiquer le féminisme n’est pas critiquer les femmes, a-t-on besoin de le rappeler... La plupart des féministes ne représentant qu’elles-mêmes pour faire court.

          Nous disons simplement que la lutte des classes a été remplacée par une lutte des sexes qui tourne à la stupidité, la bêtise la plus crasse (voir les « Femen » et certains féministes hommes et femmes motivé(e)s par leur seule haine du mâle -> « l’homme forcément prédateur »).

          Comme si nous étions tous appelés à nous fondre dans cette immense société sans classes (je le redis au passage, la ’grande’ bourgeoisie est la seule classe solidaire de nos jours) et à communier dans dans une espèce d’orgie consommatrice abrutissante... Ce néo-féminisme n’est là que pour faire oublier la violence inouïe des rapports de classes.

          Vous, même, vous vous dites « de gauche » mais relisez-vous. Je résume « des patrons il y en a des biens ». Il est évidemment qu’humainement, on peut trouver des patrons plus sympathiques et altruistes que certains salariés et que la richesse matérielle n’intervient pas dans la sympathie que peut vous inspirer une personne (encore que...)... Mais il ne s’agit pas de cela... pas de psychologie mais de politique.
          Vous adhérez à cette « gauche normale » (extrême-gauche incluse) qui a renoncé à cette lutte des classes.
          L’ennemi n’est plus le patron exploiteur (surtout si c’est une femme), c’est l’homme !
          L’esclavage moderne a encore de beaux jours devant lui.

          Bonne soirée Rosemar.


        • Vipère Vipère 9 mars 2013 11:52

          Bonjour Rosemar

          De l’inutilité de la journée de la femme qui ne fait que souligner le fossé entre les deux sexes !

          Et pour aller dans le sens de Jean Michel LEMONNIER, la massification du travail des femmes est en effet, une escroquerie  !

           Les femmes avouent souvent « s’être fait avoir » au motif qu’elles délaissent les soins de la maison et l’éducation des enfants dont on ne peut s’empêcher de lier le travail mal rémunéré avec l’échec scolaire des enfants toutes catégories socio-professionnelles confondues !


          • rosemar rosemar 9 mars 2013 12:01

            Bonjour Vipère


            je pense que le travail a, malgré tout, permis de donner une autonomie indispensable aux femmes...
            Le problème, c’est que dans nos sociétés, le travail devient trop lourd et aliénant pour les hommes comme pour les femmes...

          • jef88 jef88 9 mars 2013 12:10

            a la naissance de nos filles ma femme arrêté de travailler 8 ans !
            j’ai une certitude ......
            elle était bien plus libre pendant cette période qu’après !


          • rosemar rosemar 9 mars 2013 12:24

            Bonjour jef


            plus libre par certains aspects : plus de temps et de loisirs ...mais moins libre par d’autres car forcément le travail permet à la femme de n’être plus dépendante d’un homme...

          • Zanini 9 mars 2013 14:17

            car forcément le travail permet à la femme de n’être plus dépendante d’un homme...

            Elle devient dépendante de son patron !


          • rosemar rosemar 9 mars 2013 14:23

            Une dépendance peut en remplacer une autre mais la vraie liberté existe t-elle ??


          • Zanini 9 mars 2013 15:10

            Mais puisque vous considérez cela comme un progrès c’est bien que pour vous le mari est plus aliénant pour la femme que son patron, niant de facto les rapports de classes au profit de concepts basée uniquement sur le genre ou le sexe.
            Prétendre que le travail rend libre pour quelqu’un de gauche c’est quand même énorme.


          • rosemar rosemar 9 mars 2013 19:33

            Tout dépend du mari ou du patron en fait !!


            Mais je pense que la femme a tout avantage à gagner un salaire.... sinon la femme est vraiment soumise à son mari et n’a pas de vraie liberté...

          • rocla (haddock) rocla (haddock) 9 mars 2013 12:13

            moi aussi je partage les tâches , mon adorée épouse m’ apporte ma bière , et moi je dois la boire .


            • rosemar rosemar 9 mars 2013 12:25

              Bonjour rocla


              toujours d’humeur à plaisanter, je vois...

            • rosemar rosemar 9 mars 2013 12:39

              Vous avez donc une esclave à la maison, rocla ??


            • rocla (haddock) rocla (haddock) 9 mars 2013 13:04

              ben oui , elle est attachée au radiateur , mais je laisse du mou dans 

              la corde à noeud pour qu’ elle puisse servir la bière ... smiley

            • paco 9 mars 2013 20:14

               Tu es impayable, Captain...j’espère qu’ouvrir tes bières lui abime pas trop les dents....


            • fatizo fatizo 9 mars 2013 12:48

              Bonjour Rosemar,

              Ces journées de la femme ou de je ne sais trop quoi encore me sont insupportables.
              Elles ne servent qu’à se donner bonne conscience, elles ne sont que le reflet de notre société moderne qui fait semblant de régler les problèmes .
              C’est Françoise Giroud qui disait "« La femme serait vraiment l’égale de l’homme le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente. »

              J’irais même plus loin, la femme sera l’égale de l’homme le jour ou l’on aura une Présidente de la République d’un niveau aussi lamentable que Sarkozy . 
              Une Nadine Morano par exemple smiley

              Beau WE Rosemar



              • rosemar rosemar 9 mars 2013 14:12

                Bonjour fatizo


                encore en gadget qui ne permet pas vraiment de régler les problèmes !

                Un cauchemar ! Nadine Morano au pouvoir !!

                Belle journée...


              • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 mars 2013 13:46

                « Les chiffres sont là, effrayants : en France, une femme est violée toutes les 8 minutes… »


                Il est important de donner les sources concernant de telles informations. C’est indispensable pour les incrédules comme moi. 

                En 2012, le ministère de l’intérieur recense 4 412 viols, soit une fréquence d’un viol commis toutes les deux heures en France. C’est trop (même un seul serait trop) mais ce n’est pas le chiffre que vous donnez. 

                • rosemar rosemar 9 mars 2013 13:58

                  Chiffres officiels : 


                  Au moins 75 000 cas de viols en France chaque année divisés par 365 jours= 205 viols par jour soit un viol toutes les 8 minutes...

                  198 000 sont victimes de tentatives de viol....




                • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 mars 2013 14:29
                  Pourquoi les chiffres trouvés sur ce site seraient-ils plus justes que ceux donnés par le ministère de l’intérieur ? 

                  Sur le site que vous indiquez en lien, je note que :
                  « Seulement 2% des
                   accusés sont condamnés »

                  Cela signifie qu’il s’avère que 98% des personnes accusées de viol sont en réalité innocentes. C’est un chiffre énorme et terriblement inquiétant. Ca fait combien de personnes accusées injustement par heure et qui voit ainsi leur vie brisée ? 

                  Qu’on ne se méprenne pas sur le sens de mon propos qui ne se situe pas dans une logique de concours des iniquités ou de guerre des sexes. Le viol est un crime odieux, mais cela ne doit pas nous conduire à exagérer les chiffres officiels, ni à négliger que les fausses accusations existent aussi. Dans un cas comme dans l’autre, les souffrances sont immenses.

                  Je pense que les deux problèmes doivent être étudiés conjointement : viols et fausses accusations de viol. Il ne faut surtout pas adopter une position de déni de l’un des aspect du problème au nom de la défense de l’autre aspect.

                • rosemar rosemar 9 mars 2013 14:31

                  Quel est le lien où vous avez pris ces chiffres ?? 


                  Merci de l’indiquer Gaspard...

                • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 mars 2013 15:03

                  Les chiffres donnés plus haut sont cotés dans un article en ligne du Figaro comme étant ceux du ministère de l’intérieur.

                  Pour partir sur une base fiable, voici les chiffres les plus officiels que l’on puisse trouver sur le site le plus officiel que l’on puisse trouver. 

                  http://www.observatoire-parite.gouv.fr/violences/reperes-statistiques-79/

                  « En 2011, sur les 4 983 viols3 742 viols ont été commis à l’encontre de femmes et 432 contre des hommes. Parmi ces viols906 sont des viols conjugaux commis contre des femmes et 179 contre des hommes.

                  Source : bilan annuel « Criminalité et délinquance enregistrées en 2012 - Les faits constatés par les services de police et les unités de gendarmerie » ONDRP 20102.

                  9,3% des victimes seulement portent plainte parce que, dans 80% des cas, l’auteur des viols est connu de la victime, ce qui pourrait porter, selon certaines associations, le nombre réel de viols à 100 000.

                  Source : Synthèse rapport annuel ONDRP 2010 / Collectif Féministe Contre le Viol et Fédération Solidarité Femmes (gestion des centres d’appel).

                  1 356 condamnations pour viols en 2010 et 8 235 condamnations pour atteintes sexuelles. 
                  Les condamnations pour viol représentent, en 2010, 50,1% des 2706 condamnations prononcées pour crime. Dans 98% des cas pour ces crimes, la peine privative de liberté est la règle. Les peines sont en moyenne de 8,9 ans (perpétuité exclue).

                  Source : ONDRP et Secrétariat général du Ministère de la Justice et des libertés, in bilan annuel « Criminalité et délinquance enregistrées en 2012 - Les faits constatés par les services de police et les unités de gendarmerie » ONDRP 20102. »


                • rosemar rosemar 9 mars 2013 15:12

                  Avec ces chiffres officiels du ministère de l’intérieur et qui sont forcément à côté de la réalité puisque certains viols ne sont pas déclarés ...on obtient quand même le chiffre de 10 viols par jour ! en France ! et ce chiffre est sous estimé...


                • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 mars 2013 15:15

                  Votre sous-estimation est peut-être surestimée. Tout ça ne veut plus rien dire. La seule question utile est de savoir comment prévenir ces crimes. 


                • rosemar rosemar 9 mars 2013 14:39

                  Voilà l’explication de cette distorsion...



                  8458 viols sont déclarés en France mais leur nombre réel serait très supérieur puisqu’on estime, à partir d’enquêtes de victimation, que 75 000 personnes, essentiellement des femmes mais pas uniquement, sont victimes de viols chaque année. 
                   

                  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 mars 2013 15:13

                    Le décalage est si énorme entre les chiffres officiels et les chiffres donnés par les associations féministes que le résultat est le suivant : donner des chiffres n’a plus aucun sens. 


                    Si une association masculiniste faisait sa propre enquête en questionnant les hommes accusés de viol, on aurait encore d’autres chiffres. J’imagine les questions possibles : « Avez-vous le sentiment que la personne qui prétend avoir été violée par vous était quelque part inconsciemment désireuse d’être pénétrée ? »

                    D’ailleurs, à quoi servent ces chiffres ? Même un seul viol est odieux. Est-ce une manière de prétendre que tous les hommes sont des violeurs ou que toutes les femmes sont des victimes par nature ? 



                  • rosemar rosemar 9 mars 2013 15:19

                    De toute façon, en effet même 10 viols par jour , selon les chiffres officiels, c’est indigne...


                    Ce site n’est pas féministe :



                  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 mars 2013 15:19

                    Ca aussi, c’est horrible (même lien que plus haut) : 

                    « La France comptait, en 2004, environ 53 000 femmes adultes (qui auraient subi des mutilations sexuelles (hypothèse moyenne). Neuf victimes sur 10 ont été excisées avant l’âge de 10 ans.

                    Source : Andro A. et Lesclingand M., « Les mutilations sexuelles féminines : le point sur la situation en Afrique et en France », in Population & sociétés, n° 438, INED, octobre 2007, Chiffres Clés 2010, l’égalité entre les femmes et les hommes. »


                    • MARMOR 9 mars 2013 15:55

                      l’église avait bien noté le caractère diabolique de la femme, c’est pour cette raison qu’elle les a écarté ! Car en plus d’être potentiellement diabolique, la femme est souvent intelligente, sournoise, imbue de pouvoir, comme disait Urbain IV, un danger ...... Vous voyez, le travail de sape a porté ses fruits !! Rocla a raison ( il me fait bien rire ! c’est le seul dailleurs ) une esclave attachée au radiateur et je rajouterai une autre menottée sur le lit ! Démons !! Vade retro !!


                      • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 mars 2013 16:00

                        Et en plus ces diablesses sont parfois belles comme des anges. 


                      • MARMOR 9 mars 2013 16:04

                        l’église ne s’y est pas trompé, elle a vu la queue du démon depasser de la toge des anges !!!


                      • rosemar rosemar 9 mars 2013 19:34

                        Bonsoir MARMOR


                        la femme maudite, initiatrice du péché : tout cela est dans la bible !! un livre saint !

                      • MARMOR 9 mars 2013 16:01

                        Rosemar qui est enseignante dit que les metiers dégradants seraient réservés en priorité aux femmes ( 82% du corps enseignant ) serait-ce un « sous metier » que d’enseigner ? êtes vous moins payée que votre collegue masculin dans votre établissement ?


                        • rosemar rosemar 9 mars 2013 19:36

                          Le métier d’enseignante est rempli aussi de contraintes : classes de plus en plus chargées, élèves peu réceptifs...

                          La crise aggrave la situation de tous les travailleurs...

                        • MARMOR 9 mars 2013 16:02

                          Belkacem défend les droits de la femme en France.... Nul n’est prophete en son pays !!


                          • brando 9 mars 2013 17:28

                            Les pays ou la femme est le plus opprimé sont les pays musulmans.Lire :


                            « Recueil des Articles sur le Coran et ce qu’on y dit a l’Egard de la Femme(Musulmane et Non-Musulmane) »

                            http://www.avraidire.com/2012/12/recueil-des-articles-sur-le-coran-et-ce-quon-y-dit-a-legard-de-la-femmemusulmane-et-non-musulmane/


                            « Article II sur le Mariage et le Rapport Sexuel avec des Jeunes Filles Prepuberes dans le Coran »

                            http://www.avraidire.com/2013/01/article-ii-sur-le-mariage-et-le-rapport-sexuel-avec-des-jeunes-filles-prepuberes-dans-le-coran/

                            « Article III sur le Coran et le Mariage et le Rapport Sexuel avec des Jeunes Filles Prepuberes »

                            http://www.avraidire.com/2013/01/article-iii-sur-le-coran-et-le-mariage-et-le-rapport-sexuel-avec-des-jeunes-filles-prepuberes/

                            ET AUSSI :

                            « Sur Averroes et Thomas d’Aquin,les Deux Meilleurs Philosophes du Moyen Age et le Soi-Disant Heritage Islamique de l’Europe »

                            http://www.avraidire.com/2013/01/sur-averroes-et-thomas-daquinles-deux-meilleurs-philosophes-du-moyen-age-et-le-soi-disant-heritage-islamique-de-leurope/

                            • OMAR 9 mars 2013 18:41

                              Omar 33

                              @Rosemar :«  En Arabie Saoudite, les femmes ne sont même pas autorisées à conduire 
                                        un véhicule. »
                              ..

                              Et comme par hasard, ce royaume satanique et son voisin le Qatar, ne font jamais l’objet de la moindre condamnation ou critique de la part de l’Occident.....


                              • rosemar rosemar 9 mars 2013 19:38

                                Bonsoir OMAR


                                moi, je condamne....

                              • paco 9 mars 2013 19:45

                                 Alors allez y seins nus dans une mosquée.


                              • rosemar rosemar 9 mars 2013 19:50

                                Aucun rapport paco : on peut condamner certains faits mais respecter la religion des gens...



                              • OMAR 9 mars 2013 23:03

                                Omar 33

                                @Paco, je présume que votre épouse, mère ou fille, se balade les seins nus dans la rue....

                                Vous avez une conception assez perverse, pour ne pas dire minable, de la liberté et de l’émancipation de la femme....


                              • noodles 9 mars 2013 20:36

                                FEMMES DEMUNIES

                                S’il y a des femmes qui peuvent désespérer de se voir un jour les égales des hommes ce sont bien celles que leur Etat, leurs parents, leurs frères, leurs voisins, leur entourage « communautaire » entendent maintenir sous le joug sexiste de l’Islam. Je pèse mes mots, ISLAM RADICAL OU NON.

                                Les hommes de cette obédience ne défendent que leurs privilèges d’opresseurs.

                                Et les voilà (ils le disent) prêts à soumettre le reste de l’humanité à leurs lois.

                                Allons ! n’allez pas me parler des quelques exceptions....parlons d’un grand ensemble.

                                Trop beau de se réclamer de Dieu pour asservir.

                                Ai-je droit au couteau qui égorge ? C’est bien possible. ( fatwa sur Rushdie...etc)

                                noodles


                                • paco 9 mars 2013 20:56

                                   Aucun rapport Rosemar, ce que je dénonce est la non réciprocité dans l’acceptation de l’autre entre certaines religions, toutes aussi respectables quelles qu’elles soient. Une femme voilée peut se faire prendre en photo devant une cathédrale, à Paris, et se promener sur l’esplanade, sans aucun souci, elle est libre. Une femme en jupe et débardeur bécause la chaleur essaiera de faire de meme à La Mecque.
                                   Le vrai féminisme commence là, face aux religions plus machistes les unes que les autres. Et au Vatican, s’il pouvait y avoir quelques Cardinales pour aérer un peu.....


                                  • OMAR 9 mars 2013 23:14

                                    Omar 33

                                    @Paco

                                    Dans quelle église avez vous vu une femme se baladant les seins nus ?

                                    En vous attaquant à l’Islam, vous vous gourez de cible...

                                    C’est le salafiste et le wahabite qui interdisent toute émancipation de leur épouses ou femmes.
                                    Ce sont eux qu’il faut combattre, parce que obscurantistes, attardés et barbares..

                                    Par contre, et cela vous le savez, au Maroc, Algérie, Tunisie, etc, les femmes sont plus libres et très actives, sans pour autant ôter leur soutien-gorge....


                                  • paco 10 mars 2013 06:05

                                     @ Omar,

                                     Pardon si je vous ai tellement offensé, ce n’était pas mon but. Dire à l’auteure d’aller se promener seins nus dans une mosquée etait une boutade faisant allusion aux Femen qui l’ont fait dans une cathédrale parisienne à peu de frais, juste pour le symbole, et pas dans l’enceinte d’autres religions plus rigoristes envers leur cause. Si ce propos vous a choqué je m’en excuse, tant il est vrai que certaines subtilités nécessitent un minimum de culture et de recul pour ne pas etre prises au pied de la lettre. De plus je parlais de dépoitraillage dans un espace confessionnel et non dans la rue, et il me semble que l’on prie peu dans la rue dans nos contrées.
                                     Et puisque vous faites une fixette sur le soutif, penchez vous, en prenant garde de ne pas tomber, sur la civilisation Minoènne. Je ne vous en dis pas plus là-dessus...( clin d’oeil à La Coste).
                                     Et puisque ça vous hérrisse et parlez famille, oui, c’est sans soutif, avec juste un mini débardeur que ma femme a visité la Mosquée de Cordoue. Et sa Cathédrale. Ce doit etre pervers et minable sans doute, mais nul croyant n’a moufté. Là-bas y’a pas interet. Pour certains d’entre nous les religions font partie de l’art et l’histoire, point basta. A -15°, doudoune, à +35°, débardeur. Ou est le mal ?
                                     Non mais je reve....sur un sujet de femmes, je lance une boutade sur le Vatican et personne pour me tomber dessus, aucune frigide,...et une boutade sur l’Islam et c’est le plus cool d’entre-eux qui vient me chercher...Ca me tue, @Omar....  :)

                                     Respecter les religions, Rosemar, oui, en oublier de la fermer par bienséance, non. On pourra glosser mille pages sur les heures de ménage, l’égalité salariale, les viols, etc...si on en vient pas aux racines du mal, les religions, rien n’avancera. Comme par hasard en cette journée de la femme il y avait presque deux cent barbons en robe qui ont décidé qu’à partir du 12 du mois ils allaient décider d’un Pape qui décidera pour plus d’un milliard de croyants. Et les femmes ? Elles y étaient ou ? A leur faire du thé ? On nous bassinne de parité dans les postes de direction ou en politique et eux, peinards, se la rouccoulent en douce entre hommes sous les voutes d’un Michel Ange qui doit halluciner dans son caveau. Pas une grenouille de bénitier ou de grand mouvement populaire pour dénoncer ce machisme d’un autre age ? Peu, bien trop peu. Et rigolez pas, Omar, à Al-Azhar, les théologiennes dignitaires doivent pas courrir les allées. Et à coté doit pas y avoir chez les voisins beaucoup de Rabbinnes non plus à ce qu’il me semble. Et devant les églises des témoins de jéhovah, cherchez une femme en pantalon. Tant qu’à ouvrir la boite à baffes...
                                     Le vrai scandale est là : toutes ces religions du Livre qui sournoisement inculquent aux femmes la soumission à un maitre domestique et au delà à un clergé masculin. Mention à part pour les Protestants, comme leur nom l’indique, eux ont su évoluer.
                                     Belle revanche de ceux du Livre sur les paiens et toutes leurs déesses. Je me demande parfois si ça ne les chiffonne pas un peu que la plus ancienne figurine incarnant un culte en occident ne soit pas celle d’un homme à turban avec anglaises et mocassins rouges, mais plutot une déesse mère aux formes voluptueuses et non voilées. Ca doit tout de meme les gratter d’en faire comme à Bagram, les Bouddhas. Sur une table rase forger l’inculture et l’asservissement des femmes.
                                     Pour finir je tiens à préciser que je ne suis absolument pas féministe ( elles me débectent , les supporte pas ) mais pas besoin d’adhérer à un truc en « iste » pour avoir simplement un brin de bon sens. Et il m’en reste sous le coude..... 


                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 10 mars 2013 09:23

                                    Tout à fait ,


                                    Claudia Cardinale par exemple .

                                  • rosemar rosemar 10 mars 2013 13:59

                                    Le combat des femmes est loin d’être inutile... Extrait d’un article de Slate :


                                    Une femme sur trois sera victime de coups, d’abus, de viol ou d’autres formes de violences au cours de sa vie. Une femme sur trois ! Soit un milliard de femmes à travers le monde, selon les chiffres de l’ONU. Ce triste constat fait des violences à l’égard des femmes, la violation la plus fréquente des droits humains.

                                    Alors que la CSW (Commission sur le statut des femmes) de l’ONU se réunit du 4 au 15 mars à New York pour débattre des mesures pour lutter contre la violence à l’égard des femmes et des filles, il est primordial de rappeler que ces violences ont lieu partout dans le monde indépendamment de l’origine, la culture, la classe sociale, l’âge et la religion.

                                    Les violences à l’égard des femmes interviennent à toutes les étapes de leur vie, parfois avant même la naissance avec la pratique de l’avortement des fœtus de sexe féminin dans certaines régions du monde. Les petites et jeunes filles sont également particulièrement vulnérables avec 60 millions de filles mariées de force avant leurs 18 ans et 140 millions de filles victimes d’excision. Une fois devenues adultes, les femmes sont confrontées à la violence au sein de leur famille, dans leur quartier, sur leur lieu de travail.



                                  • Pierre de La Coste Pierre de La Coste 9 mars 2013 21:54

                                    Pour sortir de ce débat sans fin, il faut prendre un peu de distance, de hauteur et regarder l’Histoire. la libération de la femme, au sens moderne du mot, n’est qu’un rattrapage après la grande régression du 19ème siècle. C’est l’idée que je défends dans l’article « Le Progrès contre les femmes », sur ce site :

                                    http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/le-progres-contre-les-femmes-131842

                                    Continuons le débat, mais avec quelques éléments historiques !


                                    • cevennevive cevennevive 10 mars 2013 11:39

                                      Bonjour à tous,

                                      « Les connes d’aujourd’hui sont des écervelées consommatrices qui n’ont rien compris du combat de leurs ainées » a écrit Paco. Comme il a raison !

                                      Dans les années 70, nous n’avons jamais pensé que nos combats amèneraient une telle dichotomie entre les sexes et les comportements... Dommage...

                                      Personnellement, une journée de la Femme m’embête un peu. Il semble, par cette mise en lumière d’une journée, que nous sommes une minorité faible, pauvre et indigente qu’il faut protéger à tout prix. Bof !

                                      J’aimerais mieux une journée des gentils (car il y a des hommes gentils, serviables et pas machos pour deux sous, et il y a des femmes harpies, méchantes et jalouses...)

                                      Nous les femmes un peu âgées, avec un vécu bien rempli, nous pourrions, à l’occasion de la fête des gentils, faire le bilan des hommes que nous avons connus de très près.

                                      Et nous serions bien obligées de constater qu’il y a autant de gentils que de mauvais. Non ?

                                      Mais enfin, ce sont là des constatations très personnelles que je dédie à tous les gentils. Voilà !

                                      Bonne journée à tous, méchants ou gentils.


                                      • rosemar rosemar 10 mars 2013 11:48

                                        Bonjour cevennnevive


                                        je crois qu’il existe déjà une journée de la gentillesse qui se situe en novembre !!
                                        Est-ce que la gentillesse est encore une valeur à la mode ? on peut se poser la question !

                                      • cevennevive cevennevive 10 mars 2013 12:15

                                        Non Rosemar, pas la « gentillesse ».

                                        La gentillesse est juste un concept qui ne veut pas dire grand chose. Il y a des gens qui sont gentils avec certaines personnes et malpolis avec d’autres, et dont le comportement général n’est pas celui d’un gentil ou d’une gentille.

                                        Un gentil, une gentille, n’éprouvera pas le besoin de vous insulter, de vous brocarder. Si ce que vous dites ne lui convient pas, il gardera son quant à soi en se disant que tous les goûts et toutes les opinions sont dans la nature. Et il passera son chemin.

                                        Combien de gentils de ce genre sur AV ? Je pense à Fergus, mais il y en a d’autres...

                                        Quant aux « hommes de notre vie » (de la mienne, de la vôtre) il y eut tout de même quelques gentils au milieu de gros c.. n’est-ce pas Rosemar ?



                                      • rosemar rosemar 10 mars 2013 13:57

                                        Les violences faites aux femmes sont bien un problème... Extrait d’un aritcle paru sur Slate :


                                        Une femme sur trois sera victime de coups, d’abus, de viol ou d’autres formes de violences au cours de sa vie. Une femme sur trois ! Soit un milliard de femmes à travers le monde, selon les chiffres de l’ONU. Ce triste constat fait des violences à l’égard des femmes, la violation la plus fréquente des droits humains.

                                        Alors que la CSW (Commission sur le statut des femmes) de l’ONU se réunit du 4 au 15 mars à New York pour débattre des mesures pour lutter contre la violence à l’égard des femmes et des filles, il est primordial de rappeler que ces violences ont lieu partout dans le monde indépendamment de l’origine, la culture, la classe sociale, l’âge et la religion.

                                        Les violences à l’égard des femmes interviennent à toutes les étapes de leur vie, parfois avant même la naissance avec la pratique de l’avortement des fœtus de sexe féminin dans certaines régions du monde. Les petites et jeunes filles sont également particulièrement vulnérables avec 60 millions de filles mariées de force avant leurs 18 ans et 140 millions de filles victimes d’excision. Une fois devenues adultes, les femmes sont confrontées à la violence au sein de leur famille, dans leur quartier, sur leur lieu de travail.


                                        • COLRE COLRE 10 mars 2013 16:34

                                          Bonjour rosemar, 

                                          J’admire votre persévérance à garder votre calme et à répondre pied à pied. C’est votre style, et permettez-moi de vous en féliciter, c’est tellement rare cette aptitude au dialogue. Je me demande si vous vous attendiez à autre chose que subir 99% de commentateurs qui vous critiquent aussitôt, dénigrent tous les chiffres, sortent de grasses plaisanteries et sont dans le total déni dès qu’il est question de relation homme/femmes.

                                          Je ne m’inquiète plus d’un tel matraquage, le conservatisme est aussi une question de génération. Les forums d’internet sont devenus le bastion des vieux et des réacs (souvent les mêmes…). Le phénomène est assez connu pour avoir reçu un nom spécifique : les « silver-surfer », les surfeurs aux tempes grisonnantes (Médiamétrie)…
                                          Les plus de 65 ans enregistrent la plus forte progression, 8 fois plus nombreux, comparativement à leur représentativité dans la société, qu’il y a 10 ans. Les plus de 50 ans connaissent un véritable « boom » sur le Net.

                                          Ici, sur AV, la plupart des habitués selon leurs déclarations ont plus de 60 ans et souvent à la retraite. 

                                          Or, cette catégorie d’âge se signale sur n’importe quel sujet par des opinions frileuses et rétrogrades.
                                          Pas tous, heureusement, mais c’est une forte tendance sociologique ! smiley

                                          D’où ces réactions épidermiques. La réalité que vous rappelez est pourtant archi-connue, mais elle est proprement insupportable pour eux…


                                        • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 11 mars 2013 18:08

                                          Les gens qui moinsent quand on donne simplement des informations sur les mutilations sexuelles des gamines en France devraient plutôt avoir le courage de nous expliquer en quoi ils trouvent ces pratiques honorables ou bénéfiques.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès