• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une magnifique personnalité : Sonia Hamdouchy, résistance au déni, courage (...)

Une magnifique personnalité : Sonia Hamdouchy, résistance au déni, courage et amour de la Vie

 - Tu prends la pilule bleue, l’histoire s’arrête là, tu te réveilles dans ton lit, et tu crois ce que tu veux. Tu prends la pilule rouge, tu restes au Pays des Merveilles et je te montre jusqu’où va le terrier.

- Je montrerai à ces gens ce que vous ne voulez pas qu’ils voient. Je leur ferai voir un monde sans vous, un monde sans lois ni contrôle, sans limites ni frontières, un monde où tout est possible. Ce que nous en ferons ne dépendra que de vous.

- Pourquoi ai-je mal aux yeux ?

- Tu vois clair pour la première fois. 

The Matrix (1999), Lilly et Lana Wachowski

 

- Ton frère est en train de disparaître de la photo, ensuite ce sera au tour de ta sœur, et à moins que tu répares les dégâts, tu seras le suivant...

- Ah, ce n’est pas le pied !

- Mais non, ça commence par la tête j’te dis !

Retour vers le Futur (1985), Robert Zemeckis

 

- Sur l’échelle des emmerdes, on pourrait même parler de l’Everest des problèmes.

Arnaques, crimes et botanique (1998), Guy Ritchie

 

Le déni est bien ce verrouillage de la pensée et de la prise de conscience face au Réel qui dérange. Une recherche à propos de ce concept m’a conduit à découvrir des textes passionnants qui, comme toutes les bonnes idées, doivent circuler. Où l’on découvre via un blog remarquable (Le Jour et la Nuit de Michèle Théron) que j’invite les lecteurs à lire et parcourir, l’existence de gens et de personnalités de grande qualité, réunissant intelligence du monde, têtes bien faites et surtout recul et empathie pour, non pas survivre et résister, mais tout simplement vivre et se battre.

N'hésitez pas à consulter les liens qui suivent avec, entre autres, les contributions de Xavier Lainé[i], Mika Denissot[ii] et surtout, en visionnant un film qui vaut le détour, considérez et écoutez parler cette femme magnifique, aide-soignante, héroïne discrète et tout simplement humaine qu’est Sonia Hamdouchy[iii] dont je mets le portrait en exergue de cet article.

https://www.francesoir.fr/culture-cinema/liberte-le-film-manifeste-de-maga-ettori-contre-le-passe-sanitaire

Sonia Hamdouchy, aide-soignante suspendue dans son travail car non-vaccinée, et qui, grâce au beau film réalisé par Magà Ettori, relaie la parole des aides-soignants, des infirmiers, des médecins, des scientifiques, tous ceux qui, aux avant-postes de la Santé publique, affirment la liberté de refuser un vaccin qui est toujours en phase expérimentale, sans pour autant devoir être chassés de leur travail, privés de leurs revenus et salaires, être interdits d'exercice professionnel, poursuivis en justice et par leurs instances ordinales, menacés pour avoir exercé leur Art, soigné et assisté avec dévouement malades, patients, personnes perdues psychologiquement ou en difficulté, ou encore celle de dénoncer l’infâme passe sanitaire et la ségrégation qu’il instaure dans une société qui n’a jamais été autant divisée.

Certes, on peut sourire, s'irriter, formuler des opinions et des avis différents, mais il me semble avant tout que les paroles comme les écrits sont là pour être transmis, pour dire ce qui est et dévoiler ce qu'un grand nombre veulent masquer pour faire aboutir une stratégie inhumaine dont la santé, les secours, l'enseignement, certaines professions, sont les sacrifiés, comme tout simplement les gens, enfermés dans l’ignorance et le déni[iv], qui ne comprennent pas que leur liberté leur file entre les doigts en même temps qu’ils font le jeu de zizanies, divisions, rejets, partitions économiques, politiques, sociales, intérêts économiques et financiers qui les dépassent et qui ne mènent qu’à la guerre de tous contre tous en refusant de voir la réalité des faits qui se résume à la fragilisation , à l'atomisation, à l'anomie, à l'égoïsme et à la destruction de l'être quant il ne s'agit pas des relations sociales, professionnelles, amicales et familiales, hélas !

 

II- Nouvelles de l’Arrière

 

Voici pourquoi il m’a paru intéressant de rapporter et diffuser in extenso, graphiques à l'appui, -, sous la plume du chroniqueur et analyste Eric Verhaeghe[v],un état des choses, bulletin d’information des nouvelles - non pas celles des communiqués victorieux de l'Etat-Major du "Front vaccinal" , mais plutôt celles de "l’Arrière", avec les souffrances des civils, des ambulances et des hôpitaux, avec la réalité des pertes humaines induites par la politique vaccinale menée à tombeau ouvert, dans le "brouillard de la guerre", ce climat d'incertitude dans lequel se déroule un conflit armé, ce "clair de lune" où sur un champ de bataille tout est déformé, définition formulée par la stratège prussien Carl von Clausewitz.

« La grande incertitude [liée au manque] d'informations en période de guerre est d'une difficulté particulière parce que toutes les actions doivent dans une certaine mesure être planifiées avec une légère zone d'ombre qui (…) comme l'effet d'un brouillard ou d'un clair de lune, donne aux choses des dimensions exagérées ou non naturelles."

Carl von Clausewitz, « De la théorie de la guerre », De la guerre (Vom Kriege), livre 2, chapitre 2, paragraphe 24.

 cf. aussi https://www.revueconflits.com/le-brouillard-de-la-guerre-editorial-du-n18/

 

III- "Brouillard de la guerre" et "Clausewitz médical"

 

Le fait est que « le plus grand flou règne sur l'ampleur exacte des effets secondaires du vaccin, écrit E.Verhaeghe.

On doit à l'OMS et à sa base partagée par le centre d'Uppsala, la base VigiAccess, ajoute-t-il, de donner quelques éléments d'informations un peu plus fiables que les éléments transmis par l'ANSM en France, et par quelques autres. ( L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé est l’acteur public qui permet, au nom de l’État, l’accès aux produits de santé en France et qui assure leur sécurité tout au long de leur cycle de vie ).

On retiendra que cette base VigiAccess recense plus d'un million de cas d'effets secondaires pour la seule Europe, et pour la seule année 2021, du fait de la vaccination contre le COVID. Un chiffre qui sème le trouble sur la sincérité des chiffres en France ».

 

Les effets secondaires du vaccin (ou des vaccins) contre le COVID constituent le grand tabou de la communication gouvernementale partout en Europe. Officiellement, le vaccin nous délivre de la maladie et se révèle parfaitement sûr. Sauf que les chiffres officiels, les quelques chiffres qui percent, ne disent pas exactement cela. 

 

 

IV- Les effets secondaires selon l’OMS

 

On en veut pour preuve les chiffres globaux donnés par cette très dangereuse institution complotiste appelée l’OMS, sur la base VigiAccess opérée par l’Uppsala Monitoring Centre, tout ce qu’il y a de plus officiel donc. Nous reproduisons ci-dessus le nombre d’effets secondaires du vaccin comptabilisés par continent, tous vaccins confondus. 

On s’aperçoit que l’Europe est championne de l’effet secondaire, alors qu’elle compte environ 280 millions d’habitants vaccinés (on en compterait 380 millions aux Etats-Unis). Pour être exact, 1.074.200 effets secondaires étaient comptabilisés sur notre continent, soit pour 560 millions d’injections environ, ou 1 cas pour 280 vaccinés. Ce n’est quand même pas rien.

Assez étonnamment, la proportion aux Etats-Unis est beaucoup moins importante. 

 

V- L’OMS contredit l’ANSM

 

En France, l’ANSM vient péniblement de reconnaître 90.000 cas d’effets secondaires (mais les autorités françaises sont avares sur les chiffres). 

 

On sait que la France a pratiqué environ 90 millions d’injections (nous nous contentons ici de cottes[vi] mal taillées, car tout recensement au jour le jour est impossible), soit un effet secondaire pour 1.000 injections. Autrement dit deux fois moins en France qu’en Europe. Mais c’est quand même bizarre.

 

Une fois de plus, ces incohérences dans les données officielles posent la question de la transparence sur les effets du vaccin. Et sur ce point, le débat est ouvert : la démocratie gagnerait à informer le public de façon transparente sur la réalité vaccinale. 

 

VI- Quels effets secondaires des vaccins ?

 

Si les chiffres de l’OMS présentent l’inconvénient de ne pas décomposer plus précisément (notamment par vaccins) les effets secondaires, ils ont l’avantage de faire une synthèse chiffrée des différents types d’effets secondaires. 

 

Certains chiffres alertent. On constate ainsi plus de 100.000 problèmes cardiaques, plus de 115.000 problèmes vasculaires, 225.000 problèmes respiratoires, près de 300.000 problèmes dermatologiques, près de 650.000 problèmes musculosquelettiques… sans compter les 100.000 problèmes psychiatriques

 

On aimerait disposer en France d’un tableau clinique aussi précis. Cela aiderait au consentement libre et éclairé. »

 

Que conclure de tout cela ?

 

 

Chacun pensera ou considèrera ce qu’il veut bien voir, admettre, refuser ou accepter, mais les faits sont là, comme ces chiffres précités qui, pour citer une communication gouvernementale, "piquent bien plus qu'une aiguille", mais dont on ne parle pas, curieusement.

https://www.gouvernement.fr/vaccination-il-y-a-des-chiffres-qui-piquent-bien-plus-qu-une-aiguille

- Car la réalité est nue et crue : nous sommes face à une véritable médecine du désastre tandis qu’un jeune godelureau et un rond-de-cuir viennent tranquillement annoncer à une nation qu’ils persistent à considérer comme un ensemble d’imbéciles une décision qui a déjà été prise depuis belle lurette : la prorogation de cette scélératesse que représente le "pass sanitaire" - inégalité entre citoyens que des institutions comme le Conseil d'Etat et le Conseil Constitutionnel désormais en perte de crédibilité absolue auraient dû censurer -, avec, en hors-d’œuvre, la suppression à l’attention des « non-vaccinés », de la gratuité des tests dit de « confort ».

 

- La réalité est que les instances politiques se moquent ouvertement du NON respect de la résolution européenne 2361 du 27 janvier 2021 votée le 27 janvier 2021 par tous les pays de la communauté, y compris la France, qui prescrit une attitude respectueuse des libertés qu’elle énonce clairement dans les paragraphes suivants :

.

7.3.1
"de s’assurer que les citoyens et citoyennes sont informés que la vaccination n’est pas obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s’il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement ;"

.

et 7.3.2
"de veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison de risques potentiels pour la santé ou pour ne pas vouloir se faire vacciner ;"

 

- La coercition vers la nasse et le noeud coulant de la vaccination obligatoire se resserrent donc inexorablement, tout comme l'effroyable mécanisme strangulateur "Bolito" du film intitulé The Counselor (1984) de Ridley Scott :

https://youtu.be/mJ1i7IsWNek?t=7 et https://youtu.be/LpZGXTrG2zw?t=15

 

Pour autant, sans être prophète, après le soufflet puni d'une peine de prison et le jet d’œuf dur qui conduit désormais, pour « abolition du discernement », à l’internement de son auteur en hôpital psychiatrique [vii](!) – gestes incroyables en temps normal mais qui montrent bien à quel point l’exaspération peut se manifester -, à quelle sanction devra s'attendre l'auteur d'un "entartage", par exemple, pour en rester en-deçà de la limite de passages à l'acte encore inoffensifs, sauf pour l’image et l’amour-propre du véritable Deux ex Machina responsable de cette situation qui finit par rendre tout un pays complètement fou ?

Des phalanges écrasées ou une "injection" obligatoire de sédatif (Clonazepam/Rivotril, Midazolam/Hypnovel) ?

 

Faudra-t-il attendre que les linceuls s'étendent sur le pays pour que se lève le voile ? Espérons que non et que puissent cesser cette mise au tombeau de la France avec cette politique mortifère conduite par des dirigeants toxiques qui ont fait leur temps.

« Et je rêverai encore d’un monde qui considère le vivant, quelle que soit sa forme et son expression comme la seule vraie cause à encourager et soutenir », nous dit Xavier Lainé, médecin désabusé par ce qu’il vit et décrit avec raison comme une « traversée en médecine du désastre » en ces 22-24-29 août 2021.

En attendant, merci à la rayonnante Sonia Hamdouchy pour sa simplicité , sa confiance en un avenir meilleur et son amour de la Vie, tout simplement. Ecoutez-la parler.

 

 

Sources et références

 

 

[ii] Mika Denissot, Résistance au 21è siècle, 6 septembre 2021, http://lejour-et-lanuit.over-blog.com/2021/08/resistance-au-21eme-siecle-mika-denissot.html et lien vers la vidéo sur https://youtu.be/-viEOdW7TOI

[iv] Géraldine Mosna-Savoye, Coronavirus, éloge du déni ? Le journal de la philo, France Culture, 26 février 2020, https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-de-la-philo/le-journal-de-la-philo-du-mercredi-26-fevrier-2020

 

[v] Eric Verhaeghe, Plus d’un million d’effets secondaires du vaccin en Europe reconnus par l’OMS, Le Courrier des Stratèges, 27 septembre 2021, https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/09/27/plus-dun-million-deffets-secondaires-du-vaccin-en-europe-reconnus-par-loms/

 

[vii] L'étudiant de 19 ans soupçonné d'avoir lancé le 27 septembre un œuf sur le président Emmanuel Macron dans les allées du Salon international de la restauration (Sirha) a été hospitalisé sous contrainte dans un établissement psychiatrique, a annoncé le 28 septembre le parquet de Lyon.

 

Placé en garde à vue immédiatement après les faits, le jeune homme « a fait l’objet hier [le 27 septembre], à la demande du parquet de Lyon, d’un examen psychiatrique qui a conclu à l’abolition de son discernement », précise le parquet dans un communiqué.


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 29 septembre 10:26

    Le côté positif, c’est que les méthodes désignent nos adversaires, sous réserve d’avoir une culture historique qui n’ait pas subi les méfaits de la prostitution.


    • Schrek Docteur Faustroll 29 septembre 10:29

      Je sens confusément que c’est plutôt, sympa, tout ça, mais je suis encore plus perdu après avoir lu l’article qu’avant.


      • MagicBuster 29 septembre 10:43

        Moi je prend la pilule BLOUGE (c’est bien blouge ^^).

        https://www.youtube.com/watch?v=lwd1OXuDauk


        • confiture 29 septembre 11:06

          Bonjour,

          « un examen psychiatrique qui a conclu à l’abolition de son discernement »

          avec ce diagnostique on peut enfermer la moitié de la population, le gvt, l’assemblée et plein de journalistes.


          • Clocel Clocel 29 septembre 11:17

            @confiture

            Non... L’outil n’est pas façonné pour ce type de population, juste pour extraire les emmerdeurs qui nuisent à la sérénité des débats.

            On n’est pas encore officiellement dans un régime totalitaire, on ne peut pas déjà se permettre d’éliminer les opposants au grand jour.

            Mais c’est un signe indiscutable de l’orientation du pouvoir.

            « Que celui qui a des yeux, voit... »


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 29 septembre 13:03

            @Clocel
            Bonjour.
            On rappellera l’existence de vieilles « pratiques »...
            https://www.liberation.fr/france/2015/09/11/ces-morts-mysterieux-de-la-ve-republique_1380270/

            et d’autres, plus récentes, même si on ne connaît pas le détail des circonstances :
            ttps ://www.lepoint.fr/insolite/elle-voulait-rencontrer-macron-elle-finit-en-psychiatrie-10-04-2019-2306886_48.php

            Rien à voir avec ce qui suit, méthode brutale qui a suscité une réaction immédiate :
            https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/un-homme-tente-de-forcer-les-grilles-de-l-elysee-avec-sa-voiture_491312.html

            Une autre histoire bien curieuse :
            http://www.armee-media.com/2019/06/06/le-crs-marc-granie-a-nouveau-en-detention/

            RB


          • sirocco sirocco 29 septembre 13:33

            @confiture

            Bon nombre de psychiatres en France sont devenus des serviteurs zélés de la dictature.

            Ils rappellent tout-à-fait leurs homologues soviétiques qui, sous Staline, ont envoyé des dizaines de milliers de pauvres bougres au goulag.


          • alinea alinea 29 septembre 13:47

            @sirocco
            Quand on a été élevés, formatés dans la pensée dominante, on ne sait même pas qu’autre chose de valable puisse exister ; la névrose verrouilleuse empêche toute curiosité, donc tout questionnement. Il faut un ou plusieurs accidents de parcours pour que la critique naisse, la dissidence, la résistance...
            c’est pas une excuse, mais une des explications.


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 29 septembre 15:01

            @alinea

            La « névrose verrouilleuse »...Bravo pour cette trouvaille conceptuelle.
            RB


          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 29 septembre 15:38

            @alinea
             
             la « névrose verrouilleuse », ça me fait penser aux rhinocéros dans la jungle qui se précipitent sur toutes flammes naissantes pour les éteindre.
             
            La névrose verrouilleuse est une très belle image de cette compulsion à se précipiter sur toute manifestation d’intelligence qui mettrait à mam, cela va de soi, cette doxa ubuesque.


          • alinea alinea 29 septembre 16:17

            @Renaud Bouchard
            Bonjour, j’aimerais bien lire votre deuxième lien, qui me fait penser à ça :
            Emmanuel Macron et son harcèlement sexuel par mails - AgoraVox le média citoyen


          • alinea alinea 29 septembre 17:21

            @Francis, agnotologue et Renaud
            À force « d’étudier » les gens, les écouter, les voir et en être curieuse, j’ai fini par faire des dessins qui m’expliquent les comportements qui semblent si néfastes.
            Il y a longtemps que je sais que ce qu’on nomme « connerie » à l’école par exemple pour un enfant qui bloque, c’est la névrose la coupable ; à l’âge adulte si rien ( et rien ne peut) été fait, l’être est verrouillé : inscrit dans son monde il se protège de l’extérieur hostile.. comme les barreaux aux fenêtres, les clôtures autour des pelouses particulières, etc.
            C’est ça : on s’enferme, on ne supporte pas ce qui pourrait nous remettre en question, on éteint tout flamme qui aurait pu nous éclairer, nous réchauffer... peut-être oui brûler la maison... notre curiosité est en berne. Je ne parle pas du courage...
            C’est la première fois depuis que je suis sur ce site que l’on note une idée, un mot, que je propose !! et si je me le permets c’est qu’il a été mené à rudes épreuves !!!

             smiley

            C’est gratifiant, merci.


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 septembre 07:26

            @alinea
            Bonjour.
            Parlez-vous de ce lien ?
            https://youtu.be/-viEOdW7TOI?t=3

            Cordialement,
            RB


          • eau-pression eau-pression 30 septembre 08:30

            @alinea

            C’est la première fois depuis que je suis sur ce site que l’on note une idée, un mot, que je propose !

            Allez, d’outre-tombe, @Gatinais t’envoie une bise matinale et même plus ; lui qu’est mort de ton indifférence à ses compliments.

            Parenthèse : @eau-pression, l’homme des parallèles, rebondirait bien sur ton libre-arbitre, s’il n’en bégayait pas sa science ().


          • alinea alinea 30 septembre 10:19

            Non, c’était celui-ci, que je n’avais pas réussi à ouvrir hier ; j’ai retenté avant d’envoyer mon message et ça a marché !

            ttps ://www.lepoint.fr/insolite/elle-voulait-rencontrer-macron-elle-finit-en-psychiatrie-10-04-2019-2306886_48.php

            Non, donc, rien à voir avec l’histoire racontée dans un article que j’ai posté en réponse !

            Merci et toutes mes excuses pour le dérangement.


          • alinea alinea 30 septembre 10:36

            C’est très simple eau-pression ; il a été calculé ou observé que nous étions quasi faits (notre cerveau prêt à fonctionner même s’il n’aura fini son évolution que vers 9ans) vers quatre ans et demi ; jusque là toute atteinte est un traumatisme auquel l’enfant répond sans conscience de le faire, et inscrit en lui tout un tas de « réflexes » qu’il ne remettra pas en question.
            Si là dessus s’accumulent des humiliations, même des vexations, des abandons, même minimes, des interdits arbitraires ou des licences abandonnantes,bref toutes sortes d’évènements inévitables même avec de merveilleux parents ; sans parler des valeurs données acceptées parce que valorisantes, qu’on ne lâchera pas comme ça, ce qu’il nous reste d’espace vierge pour agir, tout le restant de notre vie, est infime.
            Dans cet infime se situe notre liberté, qu’on peut agrandir jour après jour en restant en alerte, attentionnés et attentifs aux autres, au sens large.
            Faire l’arbitrage d’une situation librement est à mes yeux un abus de langage tant on sait que nos peurs, nos complexes, nos habitudes, même conscientisés sont encore des freins ou des accélérateurs de nos choix et de nos actions !!
            Et je ne parle pas du tempérament, des histoires familiales du passé, que la psychogénéalogie peut soulever, et qui montre des destins avortés : les cancers chez les enfants par exemple, la mort subite du nouveau-né... mais je sais bien que l’humain veut donner sens à tout, enfin, certains humains !


          • eau-pression eau-pression 30 septembre 13:42

            @alinea

            As-tu au moins bien reçu les compliments d’outre-tombe de @Gatinais. Il m’avait parlé d’une invention linguistique de ton cru (autour du mot nature peut-être ?). Carlo a tout mis à la benne, on va pas demander aux informaticiens de lancer la wayback machine, sauf si t’y tiens. Dans son testament, il m’a dit justement que se laisser ensorceler par la femme au drapeau était une voie pour agrandir l’infime. Tu me fais penser que son avatar était l’espace insécable, bougre de grain de sable.

            Oublions-le donc.
            D’accord pour l’impossibilité d’un arbitrage libre de la situation. Il serait tellement prétentieux de s’en croire capable. Mais ... le moment où on choisit, où on passe à l’acte, comporte un changement d’équilibre dans lequel le libre arbitre, aussi ténu soit-il, a un pouvoir non négligeable.

            Ai-je franchi la limite du ratiocinage ?


          • alinea alinea 30 septembre 16:43

            @eau-pression
            Non !! c’est exactement ça : l’équilibre et la beauté préservée du monde tiennent à un cheveu.



            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 29 septembre 18:12

              @Clocel
               
               Bon rappel :

              Formidable analyse et explication des tenants et aboutissements de la crise que nous vivons :

               

              DEPOSSESSION TOTALE | VOSTFR | 36MIN (publié en langue allemande avec ST français)

               Great Reset est le nom de ce plan qui se définit ainsi : « Démontage du système économique actuel au profit des élites (et, par) la création d’un chaos maximal, et ma mise en place d’un nouveau système sous le prétexte de vouloir apporter une aide humanitaire  » (à la 24è mn).

               

              Extrait : Preuve de la volonté de réduire (détruire ?) l’activité économique : « En Chine, un terminal du troisième plus grand port de fret du monde a été fermé à cause d’un unique cas positif d’un employé du port » :

               

              à mettre en parallèle avec ça : La pandémie est un événement économique une explication financière, assez ardue..

               


            • Xenozoid Xenozoid 29 septembre 18:20

              @Francis, agnotologue

              le right 2 protect,booom, utilisé abondemment par l’occident, avant c’était les corps expéditionnaires,boom,puis les opérations de police, boom,puis les pillules de viagras,rereboom booom,il y a tellement de boom on se demande si on vit dans le même monde


            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 septembre 07:39

              @Xenozoid
              Bonjour.
              Nous ne vivons plus dans le même monde.
              Un véritable monde parallèle majoritaire s’est constitué, qui entend bien contraindre l’autre monde le monde normal, et j’insiste bien sur mot -, avant que de l’éradiquer.

              On meurt du vaccin mais celui-ci est en passe de devenir obligatoire pour tout le monde, toutes classes d’âge confondues.

              Cette folie collective imposée à une population qui y consent est terrifiante.

              Renaud Bouchard


            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 septembre 08:10

              @Francis, agnotologue

              Bonjour et merci.
              Ce lien m’est inaccessible :

               

              DEPOSSESSION TOTALE | VOSTFR | 36MIN (publié en langue allemande avec ST français)

              Bien à vous.
              RB


            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 septembre 08:27

              @Francis, agnotologue

              Lien accessible ici :
              https://fr.sott.net/article/38274-Depossession-totale-Conference-de-M-Ernst-Wolff-sur-la-crise-Covid-19

              Conférence passionnante.à diffuser.
              Merci beaucoup !

              Auteur, journaliste et expert en matière d’économie et de finance mondialisée, Ernst Wolff a probablement prononcé l’un des meilleurs discours de l’histoire contemporaine, une exposition concise sur l’ensemble du faux « narratif » (discours, en Français) Covid qui démystifie la fraude de A à Z.
              Il révèle et montre en détail qui sont les personnes qui œuvrent dans les coulisses, où elles nous mènent, pourquoi elles le font et pourquoi elles échoueront...

              Il termine par un message plein d’espoir sur ce que nous pouvons faire pour empêcher que la vision dystopique du Schwabisme et de ses partisans ne devienne « la nouvelle normalité » et ainsi sauver l’humanité de la dictature totale et de l’esclavage.

              (citation)

              Renaud Bouchard


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 septembre 08:30

              @Renaud Bouchard
               bonjour,
               
              désolé, je n’ai pas été attentif : le lien est celui de clocel.
              Cordiaement.


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 septembre 08:57

              @Francis, agnotologue

               le bon lien : https://crowdbunker.com/6kYyaYH6DF


            • alinea alinea 30 septembre 12:25

              @Renaud Bouchard
              C’est, terrifiant ; ce qui est intéressant c’est de voir comment on fait face à cette terreur, comment on peut vivre avec, accepter notre impuissance, se préserver du chagrin, agir quand même, ne serait-ce qu’écrire.
              Nous sommes en guerre mais je n’ai jamais entendu parler d’une guerre que seuls quelques, une minorité de, personnes voient, et vivent.


            • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 29 septembre 12:39

              C’est bien peu comparé aux effets à moyen et à long terme.

              La pilule rouge a toujours un fort concentré de bleu...


              • alinea alinea 29 septembre 13:41

                C’est curieux comme tout cela fait des cadeaux aux pauvres !

                Israël aux Palestiniens, en ne les vaccinant pas.

                Chez nous faire payer les tests épargnera de l’oxyde de graphène tous ceux qui seront refoulés faute d’argent.

                Puisque dire, écrire, crier, n’a pas suffit, que presque tous se sont engouffrés dans la brèche de l’arnaque, la barre du fric épargnera les pauvres ! et les braves qui ont vu et ont eu le courage, évidemment..

                Ce qui m’inquiète c’est que la pensée dominatrice a l’air de considérer qu’une chose est faite définitivement ; cette absurdité a bien l’air d’être admise par une presque unanimité de non pensants !

                Parce que vous, vous pensez quand même que quand Macron va gicler avant les élections, qui que ce soit au pourvoir détricotera ce tissus d’horreurs ! parce que c’est pour cette raison qu’on le fera gicler !

                La pensée a quitté les regards ; il ne reste plus que l’affirmation.


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 29 septembre 14:58

                  @alinea

                  C’est curieux comme tout cela fait des cadeaux aux pauvres !

                  Israël aux Palestiniens, en ne les vaccinant pas.

                  / Ils ont parfaitement compris ce à quoi ils ont échappé.

                  Chez nous faire payer les tests épargnera de l’oxyde de graphène à tous ceux qui seront refoulés faute d’argent.

                  / Tant mieux. cf. ci-dessus.

                  /https://lejournal.cnrs.fr/articles/le-graphene-est-il-toxique A vous de voir.

                  Comment sait-on que l’on n’utilise pas d’oxyde de graphène ?
                  https://health-desk.org/articles/how-do-we-know-graphene-oxide-isn-t-used-in-covid-19-mrna-vaccines
                  Question : pourquoi en parle-t-on ? Je n’ai pas de réponse,

                  Puisque dire, écrire, crier, n’a pas suffit, que presque tous se sont engouffrés dans la brèche de l’arnaque, la barre du fric épargnera les pauvres ! et les braves qui ont vu et ont eu le courage, évidemment.

                  / Tant mieux, là encore. Je partage ce point de vue.

                  Ce qui m’inquiète c’est que la pensée dominatrice a l’air de considérer qu’une chose est faite définitivement ; cette absurdité a bien l’air d’être admise par une presque unanimité de non pensants !

                  /Normal. Error communis facit jus.

                  Parce que vous, vous pensez quand même que quand Macron va gicler avant les élections, qui que ce soit au pourvoir détricotera ce tissus d’horreurs ! parce que c’est pour cette raison qu’on le fera gicler !

                  /Je puis vous dire que si j’arrivais au pouvoir il y aurait un très sérieux nettoyage de printemps et que la première mesure que je prendrais serait précisément de détricoter ce réel tissu d’horreurs et de mettre hors d’état de nuire tous ceux qui en auront été les concepteurs, les instigateurs, les réalisateurs et leurs complices.

                  Renaud Bouchard


                • Clocel Clocel 29 septembre 15:19

                  @Renaud Bouchard

                  Ils ont franchi le Rubicon, rien les arrêtera désormais, ils risquent la potence, on entre en période d’inflation qui va scotcher tout le monde, du jamais vu, ils embrayeront avec le attentats sous faux drapeau, je suis quasi certain que les élections n’auront pas lieu.

                  Voyez qui ils ont mis à la CPI...


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 29 septembre 15:54

                  @Clocel

                  Sentiment partagé.

                  Je compte expliquer prochainement pourquoi et comment le processus électoral sera saboté.

                  Il me semble évident en effet que dans la mentalité de la camarilla qui se cramponne encore au pouvoir l’idée-même de céder la place et débarrasser le plancher est exclue.

                  A ceci près que rien ne se passe jamais comme prévu et qu’il arrive parfois en politique que se produisent des accidents de « fusion de cœur » comme il s’en produit en matière nucléaire.

                  https://www.edp-open.org/images/stories/books/fulldl/Les-accidents-de-fusion-du-coeur.pdf

                  https://youtu.be/twgfAArxY1Y?t=77

                  Rien n’est exclu, surtout quand les événements ne se sont pas encore produits malgré la profusion de signaux faibles, comme en matière sismique où l’on connaît les signaux dits sismiques, car détectables avec des sismomètres.

                  Peu avant un séisme, la croûte qui se déforme lentement engendre de petits essaims de séismes précédant la rupture majeure, ou encore des sortes de murmures ou gargouillements en provenance des profondeurs de la faille, appelés trémors tectoniques, sortes de chants d’outre-tombe, comme si la faille grondait avant de lâcher. Ces signaux annonciateurs, parfois concentrés sur une zone de quelques kilomètres de large, pourraient trahir l’amorce du processus de rupture.

                  https://www.futura-sciences.com/planete/dossiers/geologie-dix-questions-seismes-1666/page/9/

                  https://www.notre-planete.info/actualites/4855-eruption-volcan-Cumbre-Vieja-Canaries-megatsunami

                  Il en va de même en politique, notamment lorsque des régimes épuisés font littéralement n’importe quoi, animés qu’ils sont par « le dur désir de durer ».

                   Ainsi voit-on surgir des candidats, des idées, des mesures, des prises de position qui, souvent et pour la plupart, ne sont plus en phase avec la réalité des événements qui se dessinent.

                  Bien à vous,
                  Renaud Bouchard


                • alinea alinea 29 septembre 16:25

                  @Renaud Bouchard
                  Les gens au pouvoir et qui en sont à en abuser ( c’est-à-dire n’en être plus dignes) ne voient ni n’entendent rien en dehors de leur petite sphère, il n’y voient même pas l’hypocrisie craintive de leurs proches ! Ils ont peur, ou il a peur, mais ne voit pas que ses jours sont comptés. C’est impossible pour lui.
                  Moi non plus je ne crois pas aux élections prochaines, mais j’ai peur que ce soit parce que, alors, plus rien ne serait possible : si on va jusque là, en tant que population, capable de rejouer le cinoche des urnes dans pareilles circonstances, eh bien, eh bien...


                • Xenozoid Xenozoid 29 septembre 16:26

                  @alinea

                  le pouvoir c’est l’esclavage


                • Xenozoid Xenozoid 29 septembre 17:21

                  @Xenozoid

                  les gens au pouvoir sont les esclaves de celui ci,c’est dure a comprendre ?


                • alinea alinea 29 septembre 17:28

                  @Xenozoid
                  Mais ils ne sont pas à plaindre aussi le vocabulaire sort du concept habituel : si nous pensons que nous n’avons aucun libre arbitre, que nous sommes tous prédestinés, alors nous ne pouvons mobiliser aucune force de lutte pour nous défendre !
                  Le pouvoir c’est eux qui le font perdurer, le pouvoir n’est pas une force céleste !! au contraire, c’est le maléfice de l’humain.


                • Hairy covert ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 17:35

                  @Xenozoid

                  le pouvoir c’est l’esclavage

                  Toujours le meme prolegomene falsifié ... Le pouvoir est une energie que l’ on peut utiliser de diffrente maniere , soit pour aider les autres , soit pour leur nuire , soit pour sa gueule d’ egoiste ...

                  le pouvoir ca peut etre la force brute , le voisin taillé comme un tank qui vient bouger les meuble d’ alinea ...

                  ca peut etre aussi le gros tas de haine qui casse la gueule a tout le monde ...

                  ou tout simplement , le gars halterophile qui est neutre .

                  Il en est de meme pour d’ autre pouvoir , la seduction , l’ inteligence , l’ argent , l’ adresse de l’ artisan , bref ce dont les autre manque , souvent pour ne pas avoir assez travaillé leurs talent ...

                  ce sont ceux la , les grande gueule impotente qui souvent dise que le pouvoir c’ est l’ esclavage ...


                • Xenozoid Xenozoid 29 septembre 18:54

                  on peut aussi imaginer que le pouvoir est bienveillant


                • Hairy covert ༄REPTILE༄MODE༄CYRUS༄ 29 septembre 18:58

                  @Xenozoid

                  c’ est également un prolégomènes tout a fait arbitraire ...

                  une épé ou un outils est t’ il maleveillant par nature , ou est ce celui qui le teint qui lui donne une nature .... le pouvoir est juste le pouvoir 

                  ce sont les homme qui ont inventer les tyranies bien ou mal veillante ( ce qui en fait revient au meme puisque VAE VICTIS les perdant vont morfler ...


                • alinea alinea 30 septembre 12:28

                  @alinea
                  ( pourvoir, au lieu de « pouvoir », n’est pas un acte manqué !! j’écris vite et je ne vois pas bien clair, alors à la correction, des parallèles verticales m’échappent !! ; toutes mes excuses pour celle-ci et pour toutes les autres !)


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 29 septembre 15:23

                  Une simple question...

                  Imaginerait-on, en temps de guerre, la fermeture ou la réduction de shôpitaux civils et militaires ?

                  Nul besoin d’être breveté de Saint-Cyr pour répondre à cette question.

                  Et pourtant...

                  En plein Covid, 5.700 lits d’hôpital ont été supprimés en 2020

                  "Sous l’effet des réorganisations et des restructurations", 25 établissements publics et privés ont fermé l’an dernier, relève une étude du ministère de la Santé. Alors que l’État a apporté un soutien au secteur avec le Ségur de la santé la même année, la baisse des capacités semble inexorable.

                  https://www.latribune.fr/economie/france/en-plein-covid-5-700-lits-d-hopital-ont-ete-supprimes-en-2020-893296.html?xtor=EPR-2-[l-actu-du-jour]-20210929&_ope=eyJndWlkIjoiNmVmNWY0NzYzODk2OGNiYjBiZDQzYzgwOTRjMTI2NDkifQ%3D%3D

                  Le nombre de lits de réanimation, qui a fortement varié au gré des vagues de Covid, a terminé l’année en hausse de 14,5% (soit environ 6.200).

                  Le Covid-19 n’a pas interrompu la réduction inexorable des capacités hospitalières. Au contraire, la crise sanitaire a en partie amplifié les fermetures de lits, et ce, malgré le soutien de l’Etat apporté au secteur. Plus de 5.700 lits d’hospitalisation complète ont ainsi été fermés en 2020 dans les établissements de santé français, qui ont créé dans le même temps, près de 1.400 places d’hospitalisation partielle, selon une étude menée par le ministère de la Santé et publiée mercredi (Drees).

                  Pourtant, le gouvernement avait tenté de se montrer efficient sur les besoins du secteur médico-social, estimés à 6 milliards d’euros d’ici 2024 et 9 milliards d’euros d’ici 2030 par l’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (Udes).

                  Dès l’été 2020, l’Etat s’était porté au chevet du système hospitalier avec le Ségur de la Santé, qui a abouti à une enveloppe de 8,2 milliards d’euros de revalorisation salariale ainsi que 15.000 embauches. A cela s’ajoutait la reprise de la dette hospitalière à hauteur de 13 milliards d’euros.

                  Mais le déclin semble irréversible. La France compte désormais moins de 3.000 hôpitaux et cliniques. « Sous l’effet des réorganisations et des restructurations », 25 établissements publics et privés ont fermé l’an dernier, indique la Drees.

                  Ces fermetures de lits, selon le syndicat FO, se poursuivent en 2021. En juin, le syndicat dénonçait la suppression de plus de 1.800 lits d’hospitalisation au premier trimestre.

                  selon FO

                  Le nombre de lits en réanimation en hausse à la fin de l’année

                  Les 2.983 structures encore ouvertes fin 2020 disposaient très exactement de 386.835 lits d’hospitalisation complète fin 2020, soit 5.758 de moins en un an - comparé au dernier bilan pour l’année 2019, publié en juillet par la même direction statistique des ministères sociaux.

                  Cette baisse est « un peu plus marquée » que les années précédentes, ce qui « pourrait s’expliquer par le contexte d’épidémie », avec « de nombreuses chambres doubles transformées en chambres simples pour limiter la contagion », ainsi que des déprogrammations massives pour réaffecter les personnels soignants dans les services de soins critiques.

                  Le nombre de lits de réanimation, qui a fortement varié au gré des vagues de Covid, a d’ailleurs terminé l’année en hausse de 14,5% (soit environ 6.200).

                  L’hospitalisation à domicile en plein essor

                  Cela n’a pas empêché la tendance de fond du « virage ambulatoire » - sur fond de « contraintes de personnel » - de se poursuivre : 1.369 places d’hospitalisation « de jour » ont été ouvertes en 2020, portant leur nombre total à 80.089.

                  L’hospitalisation à domicile a dans le même temps connu une « croissance particulièrement vive » de 10,8 %, soit 21.276 patients « pouvant être pris en charge simultanément sur le territoire ».

                  Ce mode de prise en charge représentait ainsi, fin 2020, « 7% des capacités totales en hospitalisation complète » hors psychiatrie, contre 2,1% en 2006.

                  (avec AFP)


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 29 septembre 22:51

                    Magnifique !

                    ...et terrifiant.

                    Et l’on parle de « responsabilité collective » pour tenter de cacher la seringue sous le tapis.

                    Covid-19 : au moins 250 personnes ont été vaccinées avec des doses périmées dans la Loire

                    date_header "> 29 sept. 2021, 22:08

                    Citée par France Bleu, l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes rapporte qu’au moins 250 personnes ont été vaccinées contre le Covid avec des doses Pfizer dont la date d’utilisation recommandée était dépassée. Elle évoque une « erreur collective ».

                    Au moins 250 personnes, dont une centaine de collégiens, ont été vaccinées dans le département de la Loire avec des doses de vaccin Pfizer dont la date d’utilisation était dépassée rapporte, ce 29 septembre France Bleu

                    « Ce lot de vaccins, décongelé le 6 août dernier, pouvait en théorie être administré jusqu’au 5 septembre. Mais les doses ont été utilisées pour des opérations de vaccination entre le 7 et le 21 septembre », écrit le site d’information. 

                    Toujours selon cette source, l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes qui reconnaît « une erreur collective » explique l’incident par « un problème de traçabilité ». Un audit pour en déterminer les causes a été lancé. Mais selon les premiers éléments avancés, les dates de congélation du vaccin n’ont pas été, comme l’exige la procédure, inscrites sur les flacons.

                    Alertée, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) affirme qu’il n’y a pas de risque pour la santé des personnes concernée mais ne peut, à ce jour, garantir de l’efficacité du vaccin contre le virus. 

                    Un « problème de traçabilité » ... Ok.

                    Et qui est responsable de la « traçabilité » ?

                    RB


                    • troletbuse troletbuse 30 septembre 00:08

                      @Renaud Bouchard
                      L’ANSM va conclure : pas grave, il faut les revaxxiner.


                    • troletbuse troletbuse 30 septembre 00:14

                      @troletbuse
                      On se demande même pourquoi on a acheté ds super-frigos.
                      Dans l’cochon, tout est bon
                      Avec le vaxxin, tout est bien.


                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 septembre 07:51

                      @troletbuse

                      Bonjour.

                      Il est malgré tout curieux qu’un pareil accident -car c’en est un -, une telle incurie dans la maintenance d’un produit aussi sensible car c’en est une -, soit devenue publique.

                      Serait-ce à cause du nombre de gens concernés et de leur qualité : des enfants ?

                      Probablement, car quelqu’un a préféré refiler le mistigri à la collectivité une « erreur commune » , traduisez : « l’erreur de personne » plutôt que de courir le risque d’une enquête qui n’aurait pas manqué d’être lancée en cas de décès ou de graves dégâts collatéraux (toujours possibles) consécutifs à cette vaccination.

                      Car l’on n’aurait pas pu, vu le nombre, se cacher comme d’habitude derrière l’argument usé jusqu’à la corde tiré de la survenance de « quelques cas-non-prouvés-très-rares-d’ailleurs-en-relation-avec-la-vaccination-dont-il-faut-quand-même-peser-la-balance-avantages-inconvénients etc ».

                      Malhonnêteté intellectuelle, incompétence, lâcheté, aveuglement et incurie forment un cocktail formisable pour faire manifestement n’importe quoi.

                      Car l’on peut se demander si les frigorifiques achetés à prix d’or étaient présents ou en panne ?

                      Renaud Bouchard


                    • eau-pression eau-pression 30 septembre 08:08

                      @Renaud Bouchard

                      Et qui est responsable de la « traçabilité » ?

                      Question qui sautait aux yeux lors de l’affaire de la viande de cheval dans les lasagnes. L’entreprise Spanghero a porté le chapeau, l’individu Spanghero n’a pas apprécié. Où en es-t-on ? Ben le grand public continue à gober les histoires de traçabilité et d’agriculture à la fois vertueuse et respectueuse de l’environnement.

                      Espérons que cet accident de réfrigération fasse prendre conscience que même la vie d’un enfant, ce système là n’en a rien à cirer.


                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 septembre 08:50

                      @eau-pression
                      Bonjour et merci pour votre commentaire.

                      Je ne suis même pas sûr qu’avec 250 décès au compteur l’opinion publique réagirait par un refus général, absolu et définitif de continuer une expérience mortelle.

                      Les attentats du Bataclan et de Nice n’ont pas fait réagir.

                      Les accidents régulièrement signalés et désormais difficiles à contester ne font pas plus réagir.

                      Là où le moindre accident ou incident signalé (listériose, par exemple, accidents aériens imputables à une erreur de conception avec Boeing pour prendre un autre exemple) se traduisent par un retrait immédiat des produits laitiers infectés ou une immobilisation des appareils défectueux et dangereux pour la santé humaine, rien ne se produit en matière de vaccination.

                      Ce monde est devenu fou..

                      Et voilà que l’on se met à critiquer et traquer ceux qui dénoncent et refusent cette folie.

                      Alors que faudra-t-il pour enfin comprendre ?

                      Que l’on franchisse un seuil d’un million de morts, de telle sorte que pas une famille ne soit indemne, que chacun comprenne enfin que chez lui, chez ses voisins, chez ses amis, dans ses relations professionnelles etc. plus personne n’est épargné, menacé par des produits qui ne sont manifestement pas encore au point ?

                      Il est incroyable que pour justifier l’injection d’un « vaccin » coûte que coûte on puisse vous opposer, en cas de doute ou de réticence, que « non, voyez-vous, il n’existe pas de vaccin qui soit totalement inoffensif ».

                      Bien que parfaitement informé de la nocivité du tabac et de l’alcool, rien ne m’oblige pour autant à en consommer, même si leur vente est autorisée.

                      Je suis d’ailleurs surpris qu’elle ne soit pas fortement conseillée...Après tout, alcool et tabac, spiritueux et cigarettes ne sont-ils pas des instruments de convivialité, n’est-ce pas ?
                      https://ih1.redbubble.net/image.1035425563.0952/flat,750x,075,f-pad,750x1000,f8f8f8.jpg

                      Renaud Bouchard


                    • troletbuse troletbuse 30 septembre 00:31

                      hospitalisé sous contrainte dans un établissement psychiatrique

                      J’espère qu’ils vont lui faire suivre des cours de "lancer d’œufs’ car si l’œuf avait frappé le crane, il se serait cassé.  smiley


                      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 septembre 08:05

                        @troletbuse

                        Le soufflet et l’œuf (dur ?) relèvent encore de l’amateurisme.

                        Sauf à être complètement inconscient , ce qui est toujours possible,l ’intéressé va finir, si ce n’est déjà le cas, par vivre avec la peur au ventre.

                        RB


                      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 septembre 09:05

                        @Shawford

                        45 promesses...
                        Comme le disait BB (Brecht) « Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu ».

                        Merci beaucoup pour votre question.
                         Cordialement,
                        RB


                      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 septembre 09:40

                        @Renaud Bouchard
                         
                         «  Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu ».

                        Brecht
                         
                        Citation à rapprocher de celle d’antonio Gramsci :
                         
                         «  Je suis pessimiste avec intelligence, mais optimiste par la volonté.  »


                      • Jean Keim Jean Keim 30 septembre 09:00

                        La névrose touche plus de 99,999 % de la population mondiale, les cas les plus graves s’appellent la psychose, là je n’ai pas de taux à communiquer.

                        Rappel :

                        1- Un névrosé a une conscience plus ou moins pénible de son état.

                        2- Un psychosé n’a pas conscience de son état.

                        Je ne sais pas s’il est admis que l’on puisse passer de l’état 1 au 2 et revenir au 1, ce doit-être difficile à réaliser, il faut un déclic fort.

                        Dans l’affaire du virus, je crains que dans une proportion importante les populations aient basculé dans la psychose, le principal indice est la propension à avaler des couleuvres, le basculement dans la psychose vaccine contre le quant-à-soi.

                        Rappel sur quelques couleuvres :

                        Après la guerre 1914 - 1945, plus jamais ça.

                        Les centrales nucléaires sont sûres, le risque d’un accident est inférieur à 1 pour un milliard.

                        La création de l’Europe verra une nouvelle ère de prospérité et dé fraternité.

                        La science et la technique avancent vers un progrès sans limite.

                        Les élections de tous bords et les promesses jamais tenues.

                        •••


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 septembre 09:12

                          @Jean Keim

                          Très bien résumé.
                          On ajoutera une image à cette liste, magasin des idéaux et espoirs trahis, relative à l’avenir radieux de l’humanité :

                          https://www.artprecium.com/images/photos/16/5eec7fa6b9d91.jpg

                          Mais en réalité, rien n’est perdu.
                          Au contraire et c’est tant mieux.
                          Il n’y a aucun obstacle à se battre.

                          "Car je puis dire que la victoire m’est acquise : les grincements de dents, les sifflements de feu, les soupirs empestés se modèrent. Tous les souvenirs immondes s’effacent. Mes derniers regrets détalent, — des jalousies pour les mendiants, les brigands, les amis de la mort, les arriérés de toutes sortes. — Damnés, si je me vengeais !
                           Il faut être absolument moderne.
                           Point de cantiques : tenir le pas gagné. Dure nuit ! le sang séché fume sur ma face, et je n’ai rien derrière moi, que cet horrible arbrisseau !... Le combat spirituel est aussi brutal que la bataille d’hommes ; mais la vision de la justice est le plaisir de Dieu seul.
                           Cependant c’est la veille. Recevons tous les influx de vigueur et de tendresse réelle. Et à l’aurore, armés d’une ardente patience, nous entrerons aux splendides villes."

                          http://abardel.free.fr/petite_anthologie/adieu.htm

                          Bien à vous,
                          Renaud Bouchard


                        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 septembre 09:16

                          @Jean Keim
                           
                           ’’La névrose touche plus de 99,999 %’’
                           
                          Si tant est qu’on puisse dire qu’un pervers et un psychotique sont, également, névrosés !!! Je n’en crois rien, vu que la psychose et la perversion sont des solutions alternatives à la névrose, d’autres issues.
                           
                          La névrose est naturelle : elle se manifeste par le fait que dans certaines circonstances précises, l’individu perd ses moyens, est comme handicapé par quelque chose d’indéfinissable. La différence entre une névrose maladive et la névrose naturelle est une question de degré dans le handicap.
                           


                        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 septembre 09:20

                          @Jean Keim

                           
                          ps. cela dit, je plussoie votre commentaire


                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 30 septembre 23:35

                          Au secours...

                          “Le pass sanitaire (…) a démontré son efficacité. Il pourrait rentrer dans le droit commun, comme le carnet de vaccination pour les enfants ou le permis de conduire, comme un outil qu’on doit avoir sous la main, en cas de besoin”

                          Anne Genetet, députée et porte-parole LREM pic.twitter.com/80ZjMj4LFV

                          — Alexis Poulin (@Poulin2012) September 28, 2021

                          https://twitter.com/Poulin2012/status/1442865015443263498

                          La normalisation est en cours :

                          https://youtu.be/U4UV2WG70aI

                          Ceci n’est pas un exercice.
                          Chacun à son poste.

                          Renaud Bouchard


                          • alinea alinea 1er octobre 14:10

                            @Renaud Bouchard
                            Mais quelle inquiétude ? On va les virer, non ?

                            Après il faudra détricoter, et là ; il y a du boulot, mais tellement jouissif que je voudrai bien m’y coller !!


                          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 1er octobre 14:05
                            Les institutions françaises n’existent plus... l’État est mort !« 

                            L’invitée de »Politique & Eco", Valérie Bugault, explique pourquoi l’Etat français a disparu avec la première loi d’urgence sanitaire du 23 mars 2020 et en quoi elle viole la Constitution de la Vème République.

                            Dès cette date, l’exécutif s’est affranchi des règles institutionnelles françaises au profit d’entreprises mondialisées, en témoigne la réception par Emmanuel Macron du club du Dolder (Big Pharma), en août dernier, présidé par le PDG de Pfizer, Albert Bourla. Dans cet état de vide juridique, nous sommes désormais entrés dans une période de transition. Période débouchant le 1er janvier 2022 sur la présidence française de l’UE qui, selon Valérie Bugault, actera une liquidation de l’Etat français au profit d’une intégration de l’Europe fédérale, antichambre d’un gouvernement mondial.

                            En attendant, Valérie Bugault appelle les Français à prendre conscience de la scission entre l’exécutif et les institutions dans le but d’imposer un projet alternatif.


                            Renaud Bouchard

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité