• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une manière de gouverner jusqu’à l’écœurement

Une manière de gouverner jusqu’à l’écœurement

Il arrive un moment où on a envie soit de tout balancer et de partir à la pêche ou de tout exploser. Il arrive des moments où l’écœurement devient indicible. Il arrive ce moment où on se sent impuissant et découragé de cette impuissance. Depuis quinze mois la France s’enfonce dans une autocratie détestable, où à chaque pallier descendu vers les enfers en politique étrangère et nationale on se dit que l’on a atteint le fond, mais chaque jour nouveau nous dit : attend mon petit gars, t’es pas au bout de tes peines.

Il sera facile à nos bons apôtres admirateurs du Guide de crier au TSS. Facile, facile comme les insultes permanentes de leur leaders envoient à tous ceux qui les contredisent, mais qui à force d’habitude commencent à les utiliser contre Devedjian. L’avenir dans les hauts de Seine est prometteur. Le modéré Karoutchi vient de parler d’Ayatollah à propos de l’opposition à cette mascarade de constitution. Jamais ni de démonstration sur le fond, ni d’explication, ni d’arguments pour contrer. Non anathèmes et insultes.. En quelques jours voilà trois comportements qui font déborder le vase, et je n’ai même plus envie d’écrire comme à Soisson.

Le premier j’en ai parlé ici. Trois arbitres touchent 300 000 euros payés par les contribuables pour permettre à Bernard Tapie qui avait perdu en Cassation de récupérer une somme variant de 285 millions d’euros à 400 millions d’euros selon le calcul ou non des intérêts. Ce qui lui laisserait entre 20 et peut-être plus d’une centaine de millions d’euros. Dans cette affaire il y a plusieurs scandales. Il y a celui que le CDR, alors qu’il a gagné en cassation, au moment du changement de son président qui lui voulait, lui, aller au bout en justice et au moment de l’accession de Sarkodollar à la présidence change d’avis et choisit une commission arbitrale. Le second scandale est celui des 45 millions de préjudice moral. Il y a de quoi s’étouffer. 45 millions ! et ceci quand en 2006 la France avait sur son sol huit millions de pauvres (Libération et Insee) avec 13,2 % de la population qui vivait avec moins de 880 euros par mois (50 mille fois moins), quand la veuve d’un mort de l’amiante touche 45 mille euros (mille fois moins, le prix de la souffrance et de la mort). Tapie, du reste n’est pas ingrat, vient de renouveler son admiration envers Sarkozy en le dédouanant : « La seule fois où Sarkozy a eu à traiter une affaire qui me concernait, c’était quand il était ministre du Budget : il a déposé plainte contre moi pour fraude fiscale », ce qui, selon lui, a entraîné la créance » de son groupe, qu’il s’apprête à rembourser. Cette décision n’a d’ailleurs pas empéche l’ex-ministre socialiste de « continuer d’avoir de la considération et de l’admiration pour » l’actuel chef de l’Etat. Tapie ne manque ni de culot ni de mentir. Quelques rappels : Borloo, membre influent et riche du gouvernement était l’avocat de Bernard Tapie, Borloo qui serait en train de monter un cabinet d’avocats commun avec qui ? Notre Lumière du matin. Rappelez vous dans les off du Point ce que disait Sarkozy : . « Président, on a été six à faire l’job. Regardez les seconds mandats - hein ? Pas formidable ! Alors, moi, en 2012, j’aurai 57 ans, je me représente pas. Et quand j’vois les milliards que gagne Clinton [il avance le visage, cligne des yeux], moi, j’m’en mets plein les poches ! [il frappe de ses mains les deux poches de son veston]. » « Je fais ça pendant cinq ans et, ensuite, je pars faire du fric, comme Clinton. 150 000 euros la conférence ! » A n’en pas douter l’association sera fructueuse. Jean Sarkozy devait jouer une pièce de théâtre avec la fille de Bernard Tapie. Le Canard Enchaîné, de son côté révèle que Guéant est intervenu de l’Elysée pour empêcher l’expulsion du fils de Bernard Tapie. C’est ici repris par Libération. De plus celui qui est en failite personnelle a pu régler cash 10 000 euros et se porter caution pour 10 fois plus. Il doit y en avoir beaucoup autour devous en faillite personnelle capables de sortir 10 000 euros cash. Et Tapie nous dit qu’il n’a pas de lien avec Sarkozy. Ces deux derniers points confirment les dires de Tapie. De tout cela ce qui m’écœure jusqu’aux vomissements ce sont ces 45 millions d’euros pour préjudice moral.

Le second ne prendra que quelques lignes. Sarkozy veut la peau de Franz-Olivier Giesberg, patron du Point. Pinault dément. C’est ici, par le Nouvel Observateur.

Je ne sais pas si je dois dire que je garde le meilleur pour la fin. Les deux premiers sont déjà gratinés : collusion d’argent, pouvoir et voyoucratie, atteinte à la liberté de la presse. Donc le meilleur ou le pire. Après avoir refusé les amendements de l’opposition concernant la nouvelle constitution l’illustre président de l’Europe s’inquiète du résultat du congrès et il a raison. De là il joue sur tous les tableaux et des plus minables combinaisons. D’abord il protège ses arrières. Bien qu’ayant refusé les amendements il se prépare à accuser l’opposition de l’échec possible de cette consultation versaillaise. Il continue à se comporter en autocrate en annonçant, ce qui n’est pas de son pouvoir mais de celui de l’Assemblée qu’il dit vouloir renforcer, que dorénavant les groupes parlementaires ne seront pas formés de 20 députés mais de 15. Une évolution opportune alors que les arguments de ce pouvoir étaient à l’automne complètement opposés alors que le PC lui voulait l’abaisser à 10. 15 et Baylet va faire voter son groupe MRG oui. Qui a été vice président du MRG ? Et qui vient de se voir gratifier de quelques petites galettes ? Bernard Tapie. Deux cadeaux. mais on ne s’arrête pas là. Je vous laisse vérifier par vous même l’augmentation des encarts publicitaires de l’Etat dans les journaux du groupe de presse de Baylet. L’Elysée achète les votes, ils les achète au sens strict du mot avec des biftons. C’est aussi la nomination récente par le chef de l’Etat au conseil d’Etat, nomination surprenante d’un radical de gauche comme le révèle Moscovi à LCI et repris par le Nouvel Observateur : Le député socialiste Pierre Moscovici a vivement critiqué, vendredi 18 juillet, sur LCI les moyens employés selon lui par la majorité pour obtenir une majorité pour le vote de la réforme des institutions lors du Congrès, parlant de pratiques qui "rappellent beaucoup les années Tapie" et "les mauvaises heures de la IVe République". "J’ai l’impression qu’il y a eu des discussions qui ne grandissent pas la politique. Quand j’ai vu arriver il y a dix jours au Conseil d’Etat un homme qu’on a un peu oublié mais qui est une figure dans la galaxie des radicaux de gauche, Jean-François Hory", nommé à ce poste par le chef de l’Etat, cela "rappelle beaucoup les années Tapie du début des années 1990", a déclaré Pierre Moscovici.

Et l’abominable chèvre du PS, le danseur africain, qui après avoir gentiment demandé au Kondukator de faire un geste s’aplatit dans la boue à ce que l’on n’en voie même pas le cul dépasser : Réforme des institutions : Lang dit « merci » à Sarkozy (Libération)

Sarkozy a aussi proposé un ministère au roué Michel Mercier président du groupe centriste du sénat. En apportant les voix de son groupe à ce oui il fait coup double : il isole un peu plus Bayrou (dont on sait grâce aux révélations du Monde qu’il y a une cellule spéciale à l’Elysée pour le descendre avec un certain Marleix dont on va reparler) qui appelle à voter non, et aide le Monarque a réussir son opération minable. Voilà une belle preuve d’allégeance qui méritera son susucre. Bien sûr ce n’est pas tout.

L’AFP nous dit ceci : La gauche, François Bayrou et des députés UMP dénoncent des "pressions" et "marchandages" de l’exécutif, en particulier de Nicolas Sarkozy, pour faire basculer lundi les hésitants ou les récalcitrants dans le camp du oui au Congrès sur la réforme des institutions.
Nombreux coups de fil de conseillers de l’Elysée -notamment de Claude Guéant- à des députés UMP, convocation de certains par le chef de l’Etat lui-même, appels insistants, ressentis comme des menaces, d’Alain Marleix (Collectivités), en charge du redécoupage électoral... plusieurs élus résolus à voter non, ou tentés de le faire, ont affirmé à l’AFP être "harcelés".
De fait, une certaine fébrilité règne depuis plusieurs jours dans les allées du pouvoir tant l’issue du vote est incertaine.
Le scrutin devrait se jouer à quelques voix, peut-être moins de cinq, situation totalement inédite pour un Congrès.
"Il y a des débauchages et des médiocrités dont on avait perdu l’habitude. On nous dit qu’il faut revaloriser le Parlement, or on fait des pressions inacceptables. Des députés ont été convaincus de changer de vote en étant achetés ou contre la promesse d’un maroquin", a déclaré à l’AFP le député chiraquien Henri Cuq, opposé à la réforme.
"Que le président du groupe UMP (Jean-François Copé) nous appelle, c’est son rôle. Mais le président de l’Assemblée (Bernard Accoyer) fait des pressions directes ou indirectes, Nicolas Sarkozy convoque des députés dans son bureau et s’arroge le droit de modifier le règlement de l’Assemblée" sur le seuil de constitution d’un groupe parlementaire, a-t-il dit.
"On m’a appelé pour me dire +ne t’inquiète pas, Marleix va s’arranger pour ta circonscription+", raconte un député UMP qui se dit soumis "à une pression d’enfer". En vain : il maintient son vote négatif.
Philippe Folliot (app NC), toujours hésitant, assure ne pas avoir eu droit à un tel traitement : "ce serait le meilleur moyen de me faire voter contre !".
"Il est temps que cessent ces pressions, ces chantages, cette frénésie de marchandages, qui prennent une ampleur jamais vue", a lancé jeudi le porte-parole du PS, Julien Dray.


Enfin, jee vous laisse le soin de lire avec attention ce qui est écrit dans ce journal de gauche qu’est Le Figaro , c’est tragiquement édifiant :
« Je viens de faire savoir de manière véhémente au président de l’Assemblée nationale et au président du groupe UMP (à l’Assemblée) que les cinq parlementaires MPF et moi-même étions choqués par les méthodes utilisées par eux, qui relèvent de la menace, du chantage, et de la tentative d’achat », a-t-il déclaré. « Je leur demande de cesser le harcèlement téléphonique. Les cinq parlementaires du MPF reçoivent un appel toutes les heures venant de tous les horizons de l’État », a-t-il déclaré.

Philippe de Villiers dit avoir lui-même reçu « quatre » appels d’Alain Marleix, secrétaire d’État à l’Intérieur et aux Collectivités Territoriales, laissant entendre que le futur redécoupage électoral pourrait concerner son fief de Vendée. « Il m’a dit ‘on ne pensait pas s’occuper de la Vendée, mais je pense qu’on va s’en occuper’ », a assuré Philippe de Villiers. « Il y a un quart du gouvernement qui ne fait qu’« appeler les parlementaires qui veulent s’opposer à la réforme », a-t-il dit. « J’ai été au Parlement pendant longtemps, jamais je n’ai vu ce genre de procédé », a-t-il affirmé.

On peut « demander la lune »

La députée MPF Véronique Besse a déclaré qu’elle avait d’abord été appelée par des collègues UMP, avant que les appels ne viennent « de plus haut », et par exemple du président de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer. « Et on m’a dit que cela allait venir de plus haut encore », a-t-elle ironisé. Ses différents interlocuteurs lui ont donné le sentiment qu’elle pouvait « demander la lune ». « On me demande ce que je veux », « on me demande si une mission sur la famille me ferait plaisir, en me disant qu’on s’arrangera sur les conditions », a-t-elle dit. « Je suis admirative des députés UMP qui résistent encore », a-t-elle dit.


Est-ce que dans une République saine et juste on peut avoir comme secrétaire d’État à l’Intérieur et aux Collectivités Territoriales dont dépend le découpage électoral celui qui est aussi le responsable des élections du parti majoritaire ? Est-il acceptable que ce même Marleix soit le responsable de la cellule élyséenne destinée à abattre un mouvement politique d’opposition non seulement moralement et éthiquement, alors qu’en plus il est rémunéré par l’Etat ? Est-il tolérable que le Président de l’Assemblée appelle des députés pour les influencer : La députée MPF Véronique Besse a déclaré qu’elle avait d’abord été appelée par des collègues UMP, avant que les appels ne viennent « de plus haut », et par exemple du président de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer  ? Est-il justifiable que le pouvoir tente d’acheter les députés : « Je viens de faire savoir de manière véhémente au président de l’Assemblée nationale et au président du groupe UMP (à l’Assemblée) que les cinq parlementaires MPF et moi-même étions choqués par les méthodes utilisées par eux, qui relèvent de la menace, du chantage, et de la tentative d’achat », a-t-il déclaré. « Je leur demande de cesser le harcèlement téléphonique. Les cinq parlementaires du MPF reçoivent un appel toutes les heures venant de tous les horizons de l’État », a-t-il déclaré. [...] Ses différents interlocuteurs lui ont donné le sentiment qu’elle pouvait « demander la lune ». « On me demande ce que je veux », « on me demande si une mission sur la famille me ferait plaisir, en me disant qu’on s’arrangera sur les conditions », a-t-elle [Véronique Besse] dit. ? Est-il démocratique que le pouvoir fasse du chantage à des élus du peuple : Philippe de Villiers dit avoir lui-même reçu « quatre » appels d’Alain Marleix, secrétaire d’État à l’Intérieur et aux Collectivités Territoriales, laissant entendre que le futur redécoupage électoral pourrait concerner son fief de Vendée. « Il m’a dit ‘on ne pensait pas s’occuper de la Vendée, mais je pense qu’on va s’en occuper’ », a assuré Philippe de Villiers. ?
Ce pouvoir ne doute de rien. Son impudence est zénithale.

Enfin à partir de quand dirons-nous : trop c’est trop ?

autre lien : rue89

PS : Cet article pourrait être sans fin, il a bien fallu lui en laisser une. Cependant, ce matin il est impossible de passer sous silence une affaire de plus qui s’ajoute à toutes les autres. L’affaire Falcone. Je ne la résumerai pas, juste que les services du ministre de l’Armée, Morin, ont apporté leur soutien en théorie juridique à celle de la défense de Falcone pour que la justice ne passe pas. Sont impliqués entre autres : Charles Pasqua et son fils, Pierre-Philippe, le préfet Jean-Charles Marchiani, Jean-Christophe Mitterrand ou Jacques Attali et José Edouardo dos Santos, président de l’Angola récemment devenu ami de la France grâce aux bons offices de notre chef prospecteur en pétrole. Vous trouverez tout dans Le Monde et Libération.
L’affaire de l’Angolagate fera-t-elle pschitt ? En tout cas, dans l’attente du procès qui s’ouvrira le 6 octobre à Paris, rarement le pouvoir politique aura mis autant d’énergie à mettre sous pression l’institution judiciaire.

Dernier épisode en date, une lettre du 11 juillet, révélée jeudi par le Point, adressée par Hervé Morin, ministre de la Défense, à Me Pierre-François Veil, l’avocat de Pierre Falcone, marchand d’armes et personnage central du dossier. Dans ce courrier, qui était précisément une réponse à une demande d’analyse juridique de l’affaire par le ministère de la Défense formulée, le 4 juillet, par l’avocat, Hervé Morin explique : « Il résulte de l’examen du dossier de mon ministère, à la lumière de vos observations, qu’en l’absence de transit par le territoire français, la législation relative aux opérations de ventes d’armes et de munitions ne s’appliquait pas, aux dates retenues par le dossier de l’instruction, à l’activité exercée par M. Pierre Falcone. » En substance, le ministre sape la base légale des poursuites menées de 2000 à 2005, une position déjà tenue par le ministère de la Défense par le passé.


Moyenne des avis sur cet article :  4.42/5   (125 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 juillet 2008 14:11

    Mais dans quel monde Vuitton  ?


    • Djanel 19 juillet 2008 15:27

      Pauvre nul Calmos Imhotep est de droite. Vous feraiez mieux d’aller t’informer en relisant ses commentaires où il disait qu’il était giscardien et s’être retrouvé embarqué par les flics pour avoir manifesté contre l’élection de Mitterrand en 81. Les attaques les plus vives contre ton mentor viennent de la droite et non pas du P.S. qui n’a pas encore su mobiliser les forces de gauche. A bas le PS et vive Imhotep.

      Votre incrédulité me fait marrer.


    • Imhotep Imhotep 19 juillet 2008 15:28

       Vous avez raison Calmos, je suis franchement déprimé à me poser la question de savoir si cela ne sera pas mon dernier article. Cela me dégoûte beaucoup trop. Je suis en train de réfléchir à passer du blabla qui m’amuse mais ne permet pas de bouter dehors ces faiseurs de fric, ces amoraux. Ils détruisent tout en France, l’honnêteté, la cohésion sociale, la façon de faire la politique, le respect des valeurs qu’ils disent défendre. Et si j’ai un regret dans ma vie c’est de ne pas avoir initié une action lorsque les socialistes à l’Assemblée nationale ont fait voter et voté leur auto-amnistie. C’est un regret inimaginable. Car ceux qui ont sensés représenté la loi se sont autorisés à la violer et se sont  amnistiés. Il aurait fallu à l’époque faire le siège de l’Assemblée jusqu’a démission complète, puis passage en justice des fraudeurs. Alors je crois que je ne laisserai pas faire une deuxième fois. Je ne sais comment il faudra organiser cela mais il le faudra.

      Devedjian dit qu’il veut nettoyer les écuries d’Augias. Pasqua gronde. Si Devedjian comme un animal blessé, qui voit un jeunot de quelques vingt ans tenter de prendre sa place se met à faire du remou, il y aura peut-être des gros dégâts avec Santini, Pasqua, Balkany toute la clique des Hauts de Seine impliqués jusqu’au cou dans des trafics, des corruptions diverses et variés avec en bout ou en début de chaîne notre président. Je réfléchis donc à savoir comment amener le vase non à déborder mais à exploser mais sans Besancenot. Les Chinois, les Coréens, les Cubains, les Thaïlandais, les Russes, les Vietnamiens, les Allemands de l’Est ... ont assez payé pour tout le monde. Par les étudiants peut-être ?


    • sisyphe sisyphe 19 juillet 2008 15:26

      Eh oui : la mainmise sur l’état d’un clan de voyous continue de plus belle...
      Mise à mal de la démocratie, coups fourrés, dénis de justice, pressions et achats de voix, rétribution des copains et coquins, atteintes aux diverses libertés : muselage de la presse, de la TV, des médias, petits arrangements entre amis, dérive autocratique....
      Tiens, tiens, ça ne vous rappelle pas quelques antécédents  ??


      • ash ash 19 juillet 2008 16:20

        Bonjour, et d’abord merci pour l’article malheureusement trop riche sur le fond. La forme manque, peut-être, d’un poil de ponctuation, mais sous le coup d’un pareil trop plein, c’est évidemment bien excusable...
        Vous êtes ulcéré : vous n’êtes pas le seul, je le suis aussi depuis peu, le truc latent s’étant transformé en pulsions plus erm... énergisantes récemment. Et pour bien d’autres raisons que celles évoquées dans l’article : juste pour souligner la pléthore des motifs.
        Dites-moi, excusez ma candeur, mais quels sont nos recours exacts à part poster sur Agora ? Est-ce suffisant ? S’énerver sur sa chaise, alarmer son entourage, tout cela a ses limites : bien sûr nous votons, mais la rapidité de propagation du feu est trop importante pour s’appuyer dessus dans le cas qui nous concerne ... Alors quid des contre pouvoirs : vers qui se tourner pour mettre en lumière/expliciter au moins ces agissements - car nous *pressentons* qu’ils sont condamnables, mais nous ne sommes que simples citoyens, hein, pas l’Ultime Vérité. La justice ? La politique ? Les medias, la presse (erm... hors canard, existe-t-elle ?)...
        Un indice, une direction vers laquelle diriger mon énergie, mon refus de *ça*, svp.
        Cordialement


        • Olga Olga 19 juillet 2008 16:30

          Bon imhotep, quand est-ce que nous la faisons cette révolution ?
          Il va bien falloir les virer un jour tous ces escrocs, corrupteurs et corrompus jusqu’au trognon.
          Ça devient insupportable, non ?
          Si cette bande de pourritures écœurantes va jusqu’au bout de sa logique, il sera bientôt trop tard pour espérer changer quelque chose.
          Tout sera sous contrôle, avec les ficelages, fichages et flicages de rigueur.

          Comme le chantait le King (le vrai, pas le king du bling) :

          It’s now or never,
          come hold me tight
          Kiss me my darling,
          be mine tonight
          Tomorrow will be too late,
          it’s now or never
          My love won’t wait.


          • Imhotep Imhotep 19 juillet 2008 16:45

             Vous ne croyez pas si bien dire car je crois que je n’en suis pas loin. Il ne me manque que l’étincelle. Peut-être le temps, la paresse me retiennent ficelé comme un saucisson, mais je sens une colère profond qui monte en moi. Si je trouve quelques kamikazes pour se lancer à l’aventure à mes côtés ou sous leurs ordresi, avant la fin de l’année je réveille les momies, les fais sortir des pyramides et je pars à l’assaut. Comme Sarkozy a vidé l’armée de son contenu ils me laisseront passer en tournant le dos et applaudissant silencieusement. Comme dirait Coluche : Banzaï !


          • Imhotep Imhotep 19 juillet 2008 17:09

             Merci à vous pour cette vidéo sur un autre sujet. Qui aurait ici ce pouvoir ?


          • Olga Olga 19 juillet 2008 18:15

            @Imhotep et à tout le monde

            Voici quelques clips d’une petite rappeuse née dans les Hauts-de-Seine : Keny Arkana.
            Elle dégomme tout le monde, c’est un régal : Sarko, Ségo, Le Pen, Bush, Le NWO...
            Très engagée, "altermondialiste" et droits de l’homme : à voir absolument.
            Je crois qu’ils ont oublié de parler d’elle dans les journaux de 13h00 et de 20h00 sur TF1.
            Quel dommage !

            5e Soleil + Paroles

            Désobéissance Civile

            Le front de la haine

            La rage

            Ils ont peur de la liberté

            je me barre


          • wangpi wangpi 19 juillet 2008 18:16

            il sera bientôt trop tard ????
            je rêve ou bien vous venez de vous réveiller ?
            j’ai 50 ans, et j’ai devant les yeux, depuis que je suis né, les mêmes têtes, les mêmes discours, les mêmes mensonges, le même cynisme, modernisé soit, mais le même.
            internet est une soupape, mais pas pour longtemps.
            il permet de voir en premier lieu que personne n’est dupe.
            ainsi pour le 11 septembre, absolument tout le monde sait, et n’est pas dupe une seule seconde, mais il suffit de deux trois chiens de garde, pour faire croire qu’une "majorité silencieuse" serait d’accord avec les "conclusions" du rapport officiel...
            la majorité silencieuse n’existe plus grâce à internet.
            99 personnes sur 100 croient au complot de l’oligarchie politico-mafieuse de la world company. cela ne vous suffit pas ? qu’importent les insultes des deux trois chiens de garde des services ?
            alors, on va continuer ad vitam aeternam de se plaindre sur le vide glacé de la toile ?
            non, bien sûr, chacun fourbit sa réplique.
            elle ne peut pas être violente, elle ne doit pas être violente. la violence est l’apanage du pouvoir.
            mais une désobéisance civile, silencieuse, maline et persévérante, sapera plus sûrement la base sur laquelle repose la pseudo-autorité.
            ne plus acheter la presse, ne plus regarder la télévision, sortir, parler, regrouper autour de soi ceux qui partagent ce ras-le-bol, éduquer le raisonnement, promouvoir la logique, voilà ce qui, plus sûrement, posera les bases d’une révolution à inventer : tout révolutionnaire sachant désormais qu’il est ennemi de toute théorie révolutionnaire.


          • Imhotep Imhotep 19 juillet 2008 18:35

             J’avais lu quelques articles concernant cette chanteuse d’origine sud-américaine et qui a passé son enfance dans les rues de Marseille, elle qui aime les étoiles. Son discours m’avait plu. Pas tout, mais une bonne part.

            Je vous propose ça.


          • wesson wesson 20 juillet 2008 00:13

            Salut Olga,

            n’oublie pas de citer

            Keny Arkana - victoria (en duo avec Claudio Ernesto Gonzales) sur l’Argentine et la crise qu’il s’y est déroulée.

            Mon préféré, musique mélodieuse, les paroles c’est de la balle, tout simplement un tube totalement passé inaperçu.

            Pas de doute, là on a une artiste d’une autre pointure que la première Diam’s venue !



          • HASSELMANN 19 juillet 2008 17:25

            @l’Auteur,
            je ne sais pas qui vous êtes, mais c’est vrai qu’a l’heure d’EDVIGE et du reste peut être vaut-il mieux rester "masqué".J’ai choisi une autre voie pour faire entendre notre voix car a mon age on peut essayer de dire le plus objectivement ce que la majorité voudrait pouvoir s’offrir le luxe de dire.
            Il reste que votre papier est au coeur du ressenti.
            Avec notre mouvement "LIBR’ACTEURS" (www.libracteur.fr), nous avons planché ce 2 juillet a PARIS sur cette dérive généralisée.
            Citoyens respectueux des suffrages, issus de partis différents allant du PS au nouveau centre, en passant par le MODEM/CAP21 et les VERTS, nous avons conclu que notre pays est malade, malade de sa démocratie. C’est donc cela qu’il faut soigner d’abord.Il n’est nul besoin de révolution, il faut par la pédagogie réapprendre au citoyen a user avec lucidité de son bulletin de vote !
            C’est en ce sens que nous travaillons sur "LA MERE DE TOUTES LES REFORMES" c’est le premier reméde, que nous prescrivons, en forme de transfusion de sang, pour éviter par le cumul des mandats et la longévité politique, des consanguinité perversses, qui débouchent sur des fins de races.
            Bon courage quand même.


            • Imhotep Imhotep 19 juillet 2008 18:38

               Je ne pense pas à une révolution violente mais plutôt à une sorte de masse silencieuse autour de trois lieux publics pour demander des comptes :
              L’Elysée
              Le ministère des finances
              Le ministère de la justice
              et sans doute l’Assemblée nationale. Un sit-in nombreux et de longue durée.

              Quant à l’anonymat, je en suis pas anonyme car j’agis par ailleurs et à visage plus que découvert.


            • ASINUS 19 juillet 2008 17:56

              bonjour
              comme je l ai déja dit il y eu des presidents pour qui je n avaient pas voté mais ils étaient les presidents

              Calmos désolé celui ci a été elu je le sais mais IL n est pas et ne sera jamais le président
              c est un chef de clan comme il y en a des centaines au pouvoir dans le monde, nous venons d avoir
              et le pire est a venir la demonstration que notre systeme politique est pervertis

              et nous allons

              TOUS PERDRENT
              VOUS ET NOUS


              • MAIKEULKEUL 19 juillet 2008 18:09

                @auteur
                @Hasselmann

                Il ne faut pas être candide

                REFERENDUM SUR L’EUROPE  : LE VOTE DIT NON - RESULTAT : Traité de Lisbonne - parlement = DANS LE DOS LES ELECTEURS 

                ELECTIONS REGIONALES  : CATA POUR L’UMP - DONC ON VA CHANGER LES REGLES DU VOTE

                ELECTION PRESIDENTIELLE
                 : ON NOUS VEND LE NABOT COMME UN PAQUET DE LESSIVE - ON ALERTE L’ENTOURAGE EN DISANT ATTENTION CE TYPE EST DANGEREUX - RESULTAT ELU = ET CE SONT LES PLUS PAUVRES QUI ONT VOTE POUR LUI QUI L’ONT DANS LE DOS ET NOUS AVEC

                Si vous pensez un seul instant qu’attendre la bouche ouverte la prochaine votation, vous fera du bien à la bile, vous rêvez.

                Ils vont tellement vite que, bientôt, VOUS N’AUREZ QU’UN CHAMP DE RUINES.

                S’il n’y a pas une grosse colère du peuple avant la fin de l’année, CA SE TERMINERA MAL



                • Cc 22 juillet 2008 20:33

                  @ MAIKEULKEUL :

                  ELECTION PRESIDENTIELLE  : ON NOUS VEND LE NABOT COMME UN PAQUET DE LESSIVE - ON ALERTE L’ENTOURAGE EN DISANT ATTENTION CE TYPE EST DANGEREUX - RESULTAT ELU = ET CE SONT LES PLUS PAUVRES QUI ONT VOTE POUR LUI QUI L’ONT DANS LE DOS ET NOUS AVEC

                  J’ai aussi de mon coté alerté quelques personnes seduit par le tsar bien avant le vote.
                  Je leur ai dit depuis environ 2004 que s’ils ne prenaient pas garde, le Tsar&Co au pouvoir serait comme la sorcière avec sa pomme (le matraquage médiatique commencait dejà a cette époque : Sarko par çi, Sarko par là). Car, en esperant me tromper, je le voyais bien que ça allait être lui "notre" (enfin pas le mien) futur président
                  Apparemment, ils ne m’ont pas ecouté !!
                  Juste après son éléction, quelques uns etaient tout heureux de pouvoir beneficier du credit d’impot sur l’accession à la propriétée, ayant fait construire leur maison à la date limite prévue
                  Là, idem : je les ai prevenus que c’etait une juste une mesurette pour nous faire avaler un truc bien gros un peu plus tard.
                  Bingo, on a eu le droit aux franchises médicales, la déforme du temps de travail des cadres, etc...
                  Ben là, bizaremment je ne les entendaient pas trop s’etendre sur le sujet.

                  En tout cas, je suis à moitié content de voir que beaucoup commencent à ouvrir les yeux.
                  Je l’aurais été encore plus s’ils l’avaient fait avant mai 2006 !!


                • wesson wesson 20 juillet 2008 00:16

                  Ce qu’il y a de bien, c’est que lorsque une personnalité est défendue par les "anciens du Gud", ça veut vraiment dire qu’il commence à sérieusement sentir le poisson !



                • george 20 juillet 2008 10:23

                  entre dynamisme et gesticulation dans tous les sens il y a une différence !


                • ASINUS 20 juillet 2008 11:08

                  bonjour , j ai connu les gens du gud plus cohérent si vous reussissez a me demonter
                  que cet affairiste
                  partisan du melting pot societal et non de sa cohesion face a des valeur commune nationnales
                  si reussissez
                  a me demontrer que cet adepte du communautarisme religieux , que cet atlantiste servile 
                   est
                  pour la defense des interets de L occident au sens ou vous et les votres l entendez



                  je vous en rendrais actes


                • Jean Lasson 19 juillet 2008 19:03

                  La question du pouvoir central est légitimement posée. Rien ne sera possible sans destituer le président et, au delà, toute la classe politique centrale.

                  Comment y parvenir ? Pour ma part, je ne vois qu’une façon : la grêve générale illimitée. Le plus tôt serait le mieux.

                  Mais Sarkozy peut encore s’appuyer sur un noyau irréductible d’environ 20 à 30 % des français. Et parmi eux de vrais prolétaires, comme j’ai pu le vérifier. Ces gens-là (a) regardent TF1, lisent les médias inféodés et (b) utilisent la mauvaise foi pour éviter de reconnaître qu’ils se sont trompés et nous ont tous embarqués avec eux dans une galère (cf. les sarkozystes d’AV).

                  Donc, entre le noyau sarkozyste et le marais difficile à mobiliser, sommes-nous assez nombreux pour organiser une action déterminante ?


                  • furio furio 19 juillet 2008 19:41

                    excellent article imhotep ! Les hauts le coeur me viennent aussi, mais cela fait un bout de temps, rien que voir sa tronche d’escroc suffit !


                    • Imhotep Imhotep 19 juillet 2008 20:28

                       Pour l’affaire Tapie Mediapart affirme qu’il n’y a plus de doute (à modérer car cela veut peut-être seulement dire que l’Etat a forcé le CDR à passer par la solution arbitrale) :

                      L’Etat a donné des ordres pour aider Bernard Tapie

                      Si le CDR a renoncé à la procédure judiciaire, qu’il était en passe de gagner, contre Bernard Tapie, et a choisi une procédure arbitrale, qui va coûter 395 millions d’euros aux contribuables, ce n’est pas le fait d’une mauvaise estimation : l’ordre est venu du gouvernement. C’est ce qu’établit l’enquête de Mediapart : l’instruction ministérielle a été consignée noir sur blanc dans un procès-verbal de l’EPFR, l’établissement public qui chapeaute le CDR. Lire aussi le "parti pris" : L’affaire Bernard Tapie : un triple scandale d’Etat.


                      • Annie 19 juillet 2008 20:32

                        La révolution à une condition, et Sarkozy compte là-dessus. Si l’économie s’améliore, croissance, baisse du chômage, hausse du pouvoir d’achat, vous l’avez tous dans le dos. Toutes les mesures qu’il prend vont dans ce sens, relancer la croissance. Si l’économie ne redémarre pas, alors tout est possible. Imhotep, les gens qui ont fait la révolution, c’est parce qu’ils avaient faim, pas parce que leurs dirigeants étaient corrompus. En outre en France, depuis le temps, on devrait être habitué.


                        • Jean Lasson 19 juillet 2008 20:42

                          Eh bien, si la survie de Sarkozy dépend du redémarrage de l’économie, il n’a pas de chance : la crise systémique mondiale est en cours, elle est profonde et durera probablement longtemps.

                          Donc, tout est possible smiley


                        • george 19 juillet 2008 21:31

                          moi j’ai une solution , on se fait tous porter"Pal"’(prenom du père de Sarkosy )à la rentrée le 1er septembre !

                          raison invoquée "SARKOSITE AIGUE" , on va tous chez le médecin avec les mêmes symptômes :

                          - envie de vomir causée par les réformes passées dans notre dos !!!
                          , -mal de dos( ’fillon" le fait bien lui , pour une fois qu’il fait quelquechose de bien et en plus il nous donne l’exemple )

                          - insomnie due au cauchemer de perdre son travail

                          - manque d’énergie du à la non possibilité de partir en vacances vu le pouvoir d’achat actuel
                          et on s’arrête une semaine , bon c’est sur vous me direz "le trou de la sécu" mais nous , notre trou du c... il commence à s’enflammer grave , on va plus pouvoir s’assoir , ni marcher .........etc .... NI TRAVAILLER

                          L’HEURE EST GRAVE ? IL FAUT SAUVER NOTRE ARRIERE-TRAIN et la SNCF par la même occasion car il vont bien arriver à la privatiser elle aussi ,il leur reste ENCORE 4ANS et vu à la vitesse ou il vont , il va pas rester grand-chose !!
                           !! VADE RETRO SATANAS
                          MOI JE SUIS CAPABLE .... ET VOUS ?


                        • george 19 juillet 2008 21:39

                          PS. : j’ai oublié

                          - allergie à la bassesse, à la médiocrité, au mépris , aux magouilles................... de la Sakosimania, (vous pouvez compléter , la liste est longue !!!)


                        • dom y loulou dom 19 juillet 2008 21:56

                          alors je comprends parfaitmeent votre écoeurement

                          si vous tracez les paraleles et la manière de se conformer de votre gouvernement... cette alégeance au mensonge hideux... alors voilà où on se dirige en TGV

                          http://fr.youtube.com/watch?v=FLVggYm7d9g&feature=related

                          j’espère que vous comprenez suffisamment l’anglais pour voir que la loi martiale est pour très bientôt aux states. 600 camps de concentration ont été construits là-bas et si ça se trouve en europe et dans le monde entier.

                          voici poltiquement (alors que toute politique a cessé le 11 septembre 2001) où tout l’occident se dirige si on n’arrête pas ces dirigeants asservis à ces fous du pentagone.

                          http://fr.youtube.com/watch?v=Dz-HXnt38As

                          c’est bien dommage qu’il n’y ait pas encore d’infos en français car celles-ci font plus que froid dans le dos,


                          http://fr.youtube.com/watch?v=DK2g0TGaAZA&feature=related

                          et si on s’invitait à versailles nous aussi ?


                          • lib 19 juillet 2008 22:58

                            Bravo, excellent article.

                            Je ne pense pas qu’on puisse continuer longtemps avec les clowns au pouvoir. Menteurs, voleurs, et profitant de leur position de force. Ils se permettent tout. espérons que la paix sociale pourra retrouver ses marques assez vite. objectivement, il y a des riches, et c’est très bien, il y a des pauvres, et il faudrait faire qualue chose, et il y a des gens qui jouent un jeu nauséabond et dangereux en montant les uns contre les autres par les abus sans cesse répétés. Le cynisme le dispute à la muflerie. a ce niveau, on n’est plus dansla provocation, on est en plein dans le n’importe quoi. rien, pas une once de grandeur, de réserve, d’honneur.

                            Que faire ?


                            • Lventriloque 29 juillet 2008 20:42

                              D’accord avec vous LIB, malgré les quelques vacances que certains de nos compatriotes prennent et qui feraient presque croire qu’ils avalent tous ces salamalecs sans sourciller, ENFIN l’écoeurement se généralise ! Chaque matin, la grande majorité d’entre nous - ou presque - se lève en se demandant à quel autre traquenard on va avoir droit ! Ceux qui jusqu’ici espéraient encore de ce gouvernement corrompu jusquà l’os commencent à diminuer, encourageant... L’être humain le plus vil et le plus corrompu soit-il montre à un moment ses limites. Terrible constat aujourd’hui pour les pro-sarkozystes de juillet 2007si enflammés, on ne les entend guère sur ce site et je m’en réjouis !


                            • 1jour 19 juillet 2008 23:59

                              Lundi soir, mon angoisse pour tout un peuple, mon peuple, en farniente au cœur de l’été… prions pour que cette réforme de la constitution ne passe pas. L’échec de Sarko et de sa bande ce serait déjà du baume au cœur et de l’espoir dans nos têtes. C’est nouveau pour un apolitique sceptique comme moi de sentir vibrer sa fibre patriotique… me suis jamais autant reconnu français qu’en ce moment ! cela me fait du bien, de même que tout ce fil. Merci les amis.


                              • george 20 juillet 2008 10:03

                                Au moins , il aura eu le don de réveiller l’esprit de ctoyenneté de beaucoup de monde , c’est toujours ça !!!
                                mais maintenant qu’il est réveillé votre sentiment patriotique , il faut le faire partager autour de vous , je m’aperçois que les gens parlent de + en + de politique , ce qui ne se faisait si facilement il n’y pas si longtemps que ça , il nous aura décomplexés !!!


                              • Iroquois Iroquois 20 juillet 2008 06:38

                                Alors si Ségo ou Bayrou avait pris des personnalités d’autres partis politiques que le leur, ce serait l’ouverture d’esprit, la dream team, le panthéon des talents... mais lorsque c’est Sarko, ce sont des mannoeuvres politiciennes, des combines...
                                Qu’il y ait des tractations pour un vote à l’assemblée, cela fait partie de la vie parlementaire. Je regrette que la gauche parlementaire se soit dissociée de la discussion de la réforme d’un régime qu’elle a elle-même contribué à présidentialiser par l’instauration du quinquennat et qui devrait se sentir plus concernée que les autres.
                                Qu’est qu’on avait proposé à Bayrou pour son soutien à Balladur en 1995 ? De l’amour et de l’eau fraiche ?


                                • Imhotep Imhotep 20 juillet 2008 09:55

                                   Vous commettez quelques erreurs qu’il serait bon de rectifier :
                                  1- pendant la campagne présidentielle Sarkozy a crié sur tous les toits que la politique c’était soit la droite, soit la gauche et qu’il fallait choisir. Que bayrou c’était " boum un coup je suis à droite, boum un coup je suis à gauche ". De ce point de vue sarkozy trahit ses électeurs. Et il trahit une philosophie fondamentale de gouvernement philosophie opposée à celle de Bayrou mais identique à celle du PS.
                                  2- Admettons que si une idée est bonne on la prend. Le problème est double : Il ne s’agit pas d’association mais de ralliement. Dire que l’on prend des femmes et des hommes d’un autre bord qui garde leur sensibilité mais que l’on appliquera le programme est un non sens. On prend de personnes qui pensent peut-être différemment mais qui agiront contre leur pensée puisqu’ils appliqueront leur programme. Le second est que c’est le président actuel qui décide pour tout tous les ministres sont des pantins y compris les ralliés. Cela va plus loin. En juillet 207 devant les militants UMP Sarkomagouille a déclaré qu’il avait pris des gens de gauche car cela marchait, parce que cela était bien vu, non pour leurs convictions. Du reste alors qu’à grands cris en décembre et janvier derniers Sarko annonçait qu’il poursuivrait l’ouverture, il l’a brutalement fermée après les municipales ce qui prouve par les faits que ce n’était qu’une mascarade. Tout ce que je dis est vérifiable et ce sont des faits, non des slogans, non des anathèmes des fats : Sarko prend tout seul toutes les décision. Après mars l’ouverture s’est refermée. Comme le prouvent ses incessants meetings avec l’UMP, ses réunions scandaleuses à l’Elysée tous les mercredis soirs avec les dirigeants de l’UMP, ses 3 réunions à l’Elysée avec les députés UMP, payées par les Français au mépris de l’intégrité morale politique. Enfin je vous conseille de lire le Point sur les OFF du président et ce qu’il dit par exemple de Kouchner. Kouchner qui en janvier 2007 dans une émission qu’il serait bon que tout le monde ait en mémoire où il s’est fâché tout rouge en disant qu’il était de gauche, merde et que jamais il ne s’associerait à Sarko. Et si avec une longue réflexion on peut changer d’avis cela n’est pas possible à l’issue d’un combat politique dur et en quelques jours juste le temps que l’élection ait lieu.


                                • george 20 juillet 2008 10:19

                                  Excellent l’émission , il ment aussi bien que son maître !!!
                                  ça donne envie de vomir et ça nous coûte combien tous les mois ce pantin gesticulateur ! qui ne sert à rien !


                                • Iroquois Iroquois 20 juillet 2008 16:59

                                  1. Ses paroles de campagne consistaient à rassembler son camp, la droite, et il est bien heureux qu’arrivé au pouvoir, il ne se soit pas contenté de seulement représenter son camp, ce qu’il aurait très bien pu faire. On peut voir qu’avec les nombreuses lois, il n’y a pas eu de passages en force et de nombreux projets ont été modérés comme concernant l’Université, le service minimum, l’écologie, etc. Au grand dam de certains partisans de son camp. Alors vous aurez beau dire que c’est un autocrate, cependant si vous soulignez à juste titre qu’il a mis fin à l’ouverture qu’il voulait continuer pourtant, c’est que vous savez très bien qu’il doit composer également avec sa majorité parlementaire qui n’est pas qu’une armée de godillots et qui a montré son mécontentement à plusieurs reprises.
                                  2. Ce n’est pas Sarko qui a imaginé le RSA, ce n’est pas lui qui a négocié lors du grenelle de l’environnement, ce n’est pas lui qui a créé le plan banlieu, mais lorsque ces projets ont buté sur des réserves de son propre camp, il les a défendu. Amara peut exister face à Boutin car elle a le soutien de Sarko, elle n’est pas un simple faire-valoir comme Begag. Lorsque Rachida Dati entreprend courageusement de rénover la carte judiciaire, elle heurte de nombreux intérêts locaux au détriment de l’intérêt général, et heureusement que Sarko la soutient.
                                  3. Vous parlez des off, et comme si, ben mince, ce n’est pas une joyeuse bande de copains qui s’éclatent tous ensemble. Bayrou, Morin, Cavada, etc., c’était les meilleurs amis du monde aussi ! Fillon et Sarko ne sont pas amis, ce sont des alliés politiques ; pareil pour les 3/4 du gouvernement, et c’est heureux qu’il n’ait pas nommé son sérail au gouvernement. Vous n’allez pas lui reprocher d’aller au-delà de son cercle de fidèles ?


                                • 1jour 20 juillet 2008 10:03

                                  France-info ce matin : selon un sondage du JDD la grande majorité des français favorable à la révision de la constitution. Moi aussi ! pour faire des économies je verrais bien par exemple le renvoi des sénateurs dans leur province. Dommage qu’on ne nous dise pas laquelle de ces réformes ! .. sur ce coup la manip est trop facile, du pain béni pour tous ces instituts de sondage à la botte du pouvoir.


                                  • just_a_life just_a_life 20 juillet 2008 11:09

                                    je suis dégouté de ce gouvernement .......28 kilos de Semtex ont était volés,s’ils savent pas quoi en faire moi j’aurais bien une idée.....


                                    • LaEr LaEr 20 juillet 2008 16:13

                                      Des tallonettes en Semtex ? :D


                                    • Byron 21 juillet 2008 10:30

                                      S’il devait être question d’une réaction de fond contre le système, ce qui revient à dire contre les structures de la société et de cette civilisation de l’argent roi en général, il y a peu de perspectives.
                                      Il ne s’agirait pas de contester ou de polémiquer mais de tout faire sauter : ce qui, à ce jour, est évidemment de l’ordre de la fantaisie ou de l’utopie, en laissant une bonne place à l’anarchisme sporadique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès