• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une nation ne peut exister sans confiance. Macron sera donc réélu en (...)

Une nation ne peut exister sans confiance. Macron sera donc réélu en 2022

Ce n'est pas l'identité, la langue, les usages, les religions, les philosophies, les idéaux qui font la solidité d'une nation, c'est la confiance réciproque des citoyens les uns dans les autres qui fera accepter tous les particularismes d'où la tolérance de l'expression et l'entraide économique nécessaire qui débouche sur la solidarité intergénérationelle.

D'accord, d'accord je parle d'un monde qui existe pas, mais qui est possible puisque je le pense.
Et si je le pense, c'est que toutes les informations que je reçois de l'environnement me conduisent à le formuler, car je suis bien incapable, de par ma nature humaine, d'inventer quoi que ce soit qui ne puisse pas exister.

Je fonctionne comme cela, vous fonctionnez comme cela, nous fonctionnons comme cela. L'Humain et toutes les espèces sur cette planète animales, végétales, même le minéral fonctionnent comme cela. 
Nous analysons les informations que nous captons pour vivre.
Qui donc veut prendre le pari du contraire ? Juste pour s'amuser.

Alors l'on peut rétablir les conditions de confiance entre les citoyens d'un même pays, Nation, patrie, territoires délimités par un passé géohistorique vécu par d'autres, qui n'existent plus, et dont il ne reste que Nos Frontières et Nos Souvenirs.
Les conditions de leur développement ont disparu.
Aussi reprocher aux générations présentes le passé de leurs ascendants est une absurdité absolue qui cache un intérêt névrotique. 
Vouloir faire revivre ce dont les informations qui l'ont constitué n'existent plus est tout aussi dément.

C'est comme si un adulte voulait retourner dans l'utérus de sa mère.

Ce n'est pas pour autant que ce qui demeure n'a pas d'utilité. Sinon cela aurait disparu.

Il y a donc un problème chez tous ceux qui veulent reconstituer un passé qui ne peut pas l'être. Ils se bercent d'illusions, car Ils ne construisent qu'un présent avec d'autres éléments. 
Et même ceux qui nous viennent du passé ont subi l'usure du temps, même si nous nous ne le voyons pas.
Il n'y a jamais d'effets rétroactifs

Cela est aussi juste pour ceux qui disent de mon temps. Leur temps n'est plus et le présent les tirent.
Vivre et apprendre ce n'est pas pareil.

C'est pourquoi nourrir des émotions par rapport aux souvenirs que l'on a vécu et ceux appris d'un temps que l'on n'a pas connu n'est pas la même chose.
L'empathie et la compassion qui peut en découler n'est le fruit que de notre vécu et ne peut être celui d'événements passés que l'on ne peut plus reconduire. 
Toute reconstruction sera fausse. 
C'est seulement notre intellectuel qui sait faire cette différence.
.
Alors nos frontières c'est quoi, un creuset dans lequel l'on peut se développer, comme une famille se développe chez elle. 
Et comme elle, on n'y vit pas reclus. L'on sort pour rencontrer ses voisins, se faire des amis, voir des étrangers.
C'est un creuset où l'on se sent bien.
Un lieu pour s'épanouir, pour grandir et s'agrandir en accueillant des Gendres et des Brus. 
Ils ne seront rien de moins ou de plus que nos voisins, nos amis, ceux qui circulent et les étranger qui passent.

Alors ou en est la société française.

Dans l'économie : 60℅ pensent qu'elle s'est dégradée. La politique du gouvernement inspirée de l'inquiétude à 75%, de la colère à 64%.
74% considerent que l'état ne gère que dans l'intérêt de quelques uns.
70% ne font pas confiance dans l'état pour résoudre les problèmes, et 63% pour prendre les bonnes décisions.
85% estiment que l'état ne tient pas compte de leurs avis.
73% pensent que le gouvernement devrait changer de politique en fonction de leur avis.
73% pensent que la droite et la gauche ne veulent plus rien dire.
74% pensent que les hommes politiques sont déconnectés de la réalité.
90% veulent réformer le capitalisme.
69% pèsent qu'il faut prendre au riche pour donner au pauvre.
72 % pensent que le personnel politique est corrompu.
62% attendent des hommes politiques qu'ils soient honnêtes.

72% sont fiers d'être français.
Leur vision des institutions
53% sont intéressés par la politique.
70% pensent que la démocratie va mal.
L'homme politique le plus en vue est le maire avec 58%.
De février 2015 à décembre 2018 les institutions dans leurs ensembles sont passées de 68% à 54% une perte de 14% . 
Union Européen de 44% à 28% sur la même période.
84% demandent que les partis proposent des alternatives claires.
68% pensent que les partis servent les puissants.
52% pensent que c'est au peuple de prendre les décisions importantes.
53% pensent Que les citoyens n'ont plus besoin de partis et de syndicats pour exprimer leurs demandes.

Les citoyens entre eux.

La confiance dans les gens était de 70% en 2009 et est de 60% en 2018.
68% pensent qu'avec les gens l'on n'est jamais assez prudent.
93% font confiance dans la famille.
92% à ceux qu'ils connaissent
71% à ses voisins.
62% aux autres nationalités.
59% à une autre religion que la leur.
41% aux gens que l'on rencontre pour la première fois.
59% n'ont pas confiance dans l'avenir.
5% que les jeunes ont moins de chance de réussite.

Différentes affirmations.
74% pensent que les gens peuvent changer la société par leurs actions
58% pensent qu'en France les gens ont la possibilité de choisir leur propre vie.
48% pensent qu'ils ont un contrôle total sur leur propre avenir.
28% pensent que ce qui se passe dans le monde n'a pas de réelle importance sur sa vie.

Et je vais terminer par là.
23 %des gens font confiance dans les médias.
C'est cocasse, Rugy a démissionné pour rien puisque 77 % des citoyens se foutent de ce que racontent les médias.
Il aurait dû lire cette étude avant (cevipof).

Cette étude est désastreuse en ce qui concerne la démocratie et les institutions qui la font vivre.
Également dans les organisations dont la fonction est d'être leurs porte paroles, les partis politiques et les syndicats.
Les Gilets jaunes ont fait la démonstration de l'incapacité à se structurer pour porter la voix des gens comme le pensent 53% des citoyens.
Le grand débat démontre contrairement à ce qu'affirme les citoyens à 74% qu'ils peuvent par leur actions changer la société.
La réforme sur les retraites, démontre que le gouvernement ne les consulte pas sur ce qui est important pour leur vie.
 Je dirais que peu de citoyens participent à une activité politique qui leur permettrait d'avoir un jugement en connaissance de cause, parce qu'ils partageraient des informations fiables.
Sauf que même s'ils ne se fient pas aux médias ils les entendent et les messages, les informations passent et s'infiltrent dans leurs cerveaux.
Il n'existe pas d'informations diffusées au hasard. 
Toutes les enquêtes d'opinions fabriquent celles de ceux qui n'ont que les médias comme source d'informations.
Des infos qui ne circulaient qu'entre les mains d'acteurs au faîtes de la vie économique et politique sont disponibles sur le net, mais peu de citoyens vont les consulter 8%.
La seule note positive c'est leur relation entre eux qui même s'ils pensent à 60% qu'il y a trop d'immigrés, 60% considèrent que c'est un danger pour la France, 53% que c'est un enrichissement, et 38% qu'un enfant d'immigrés né en France n'est pas français.
Cette étude indique que les citoyens vivent dans une illusion de la réalité du monde.
Ils veulent modifier le capitalisme et ils votent pour ceux qui le souhaitent.
Ils veulent être entendus et rejettent toutes les structures où ils peuvent le faire
Il disent vouloir changer les choses par leurs actions, mais à 55% par le vote, à 42%. En manifestant, et 28% en faisant Grève.
Globalement le comportement des citoyens à quelques événements forts est stable depuis 2009.
La méfiance prédomine tout comme leurs méconnaissances politiques et économiques, ce qui les conduit sur une réelle perception de difficultés de ne pas prendre la bonne cible et le bon moyen.
Macron peut dormir sur des deux oreilles, si la France Insoumise ne se bouge pas le cul, en 2022 Macron sera réélu.


Moyenne des avis sur cet article :  1.58/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 19 juillet 18:51

    Déjà, que vaut une opinion ? Pas grand-chose, et l’idée de mesurer l’OPINION, la moyenne des opinions des individus d’une certaine population, même avec la rigueur formelle d’un habillage mathématique, est une absurdité. On sait comment cette chose volatile qu’est l’opinion peut être façonnée, manipulée, formatée... et on en devine généralement l’intérêt. On sait aussi, en fonction de la question qui est posée, du contexte du moment, et autres techniques comment on peut faire dire ce qu’on veut ou presque à un sondage.

    Ce qui est bizarre, c’est que les téléspectateurs semblent très intéressés par cette fameuse opinion sur n’importe quel sujet, et qu’il veuille savoir ce que les autres pensent avant de se faire son opinion à lui, comme pour ajuster son cap selon le sens du vent.


    Les angoissés sont rassurés d’être dans la moyenne et ceux qui ne pensent pas partagent la position qui leur est recommandée s’ils ne veulent pas prendre de risques. esprits paresseux confortés sur leur position. Ceux qui pensent étant considérés comme perdus d’avance, peu importe leur réaction, rebelle ou résignée : ils n’ont que peu d’influence.

    Quoi qu’il en soit, ça ne fonctionne pas pour la politique comme la météo pour le temps qu’il va faire. D’abord les météorologues essaient d’être fiables alors que les instituts de sondages ont pour but de convaincre, avant tout. Ensuite parce que, même si on est contre le temps qu’il va faire, on ne peut pas le changer alors que la vie politique, on pourrait, si on se remuait le bédélé comme le dit DD à propose de la FI.


    • ddacoudre ddacoudre 20 juillet 00:30

      @Séraphin Lampion

      Bonjour

      Tu as raison en ce qui concerne l’opinion J’ai un certains nombre de site particulièrement le cevipof où francoscopie que je suis depuis des années ils ont des grilles d’analyses stables ce qui permet de suivre l’évolution de l’opinion des citoyens sur de longues périodes avec des grilles qui s’adaptent aux événements importants qui surviennent C’est grâce aux études du cevipof mis en regard avec les études de Robert Paxon sur le fascisme que j’ai pu isoler les questions cebipof type qui relève d’un des cinq critères de la fascisation et mesurer quel parti étaient plus ou moins fascisant, me RN arrive en tête tandis que le Moden et le PS n’en présente aucun. Maintenant cela fait 13ans que je ne suis plus actif et donc plus accès va des données mais globalement il y a eu un écrasement de la pensée qui a uniformisé les comportements. Quand l’on passe de la solidarité à l’assistanat dans les débats ou les éléments de langage il n’est pas anormal de voir se développer le tribalisme familial en corrélation avec l’egologisme car l’un nourri l’autre et entraîne forcément le recul de toutes les organisations ou organismes de solidarités qui s’appuient sur la pérennisation d’un prélèvement, alors que l’egologisme favorise plus la charité et le don aidé. Donc il devient plus facile d’envisager le déroulement des choses Je me souviens dans un article de novembre 2011 avoir dit que Hollande ne serait pas réélu alors qu’il venait de l’être, mais il n’avait pas pu réaliser les deux éléments essentiels de son programme, rediscuter les critères de Maashtrich et créer un fond de relance de l’investissement européen, il la fait 120 milliards, mais c’était une somme ridicule par rapport au besoin. 120llards aux yeux des citoyens qui le comparent à leur salaire c’est énorme, mais par rapport au masse monétaire qui circule. Il n’avait pas mes deuxièmement qui pouvaient créer un changement, c’était cuit pour lui il ferait comme son prédécesseur, comme Macron D’ici 22 aucin autres parti ne peut en deux ans vu l’état de déliquescence de la politique ce redresse, sauf événements extraordinaires qui je pense n’aura pas lieu. Macron peut le susciter avec les retraites mais les chances sont mince car les jeunes sont déjà désabusés et la confiance ne va pas revenir d’un coup de baguette magique. Donc il restera Macron et le Pen, les citoyens choisiront Macron, si mes citoyens avaient voulu le Pen elle serai déjà élu. Dans une élection à deux tour elle a aucune chance et ce ne sont pas les abstentionnistes ou les blanc qui vont voter pour elle. C’est pas sorcier Cordialement ddacoudre overblog


    • ASTERIX 20 juillet 09:58

      @ddacoudre

      NON NON NON PLUTOT CREVER .........DE FAIM !!!

      CA pètera AVANT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      gilets jaunes ecolos insoumis et PCF vont se liguer EN FRONT POPULAIRE  ;; ;; ;


    • kirios 20 juillet 14:49

      @ASTERIX
      les « écolos » et le pcf pour défendre les revendications des gilets jaunes ?
      vous croyez que les « écolos » et le pcf vont assumer le RIC ?
      j’ai 73 ans et personne ne me le fera croire !


    • leypanou 19 juillet 18:56

      Macron peut dormir sur des deux oreilles, si la France Insoumise ne se bouge pas le cul, en 2022 Macron sera réélu 

       : est-ce que demander l’état d’urgence climatique, est-ce que marteler qu’on n’a plus que 12 ans pour éviter la catastrophe climatique vont dans le bon sens ou non ?

      Avec Manon Aubry tête de liste aux Européennes, LFI a fait 6%. LFI a récemment participé à un forum pour un prétend renouveau de la gauche avec EELV et Place Publique (ex-PS + Glucksman) et/ou d’autres, et la délégation LFI était menée par M Aubry : conclusion, la débâcle des 6% n’a pas été comprise et ne le sera jamais.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 19 juillet 19:00

        @leypanou

        patience, Clémentine va relever tout ça, diplomate et attirante comme elle est...


      • sirocco sirocco 19 juillet 20:29

        @leypanou

        LFI n’a aucune chance d’améliorer ses scores tant qu’elle gardera son attitude angélique face à l’immigration massive.


      • ddacoudre ddacoudre 20 juillet 00:35

        @leypanou

        Je m’efforce de faire comprendre que tu as raison. Mais 2 ans pour redresser la barre c’est trop court. J’ai fournis une analyse plus précise à Lampion tu peux la lire. Cordialement ddacoudre overblog


      • leypanou 20 juillet 09:30

        @sirocco
        il n’y a pas que l’immigration massive, le réchauffement climatique dû à l’homme est autrement plus grave : participer avec l’oligarchie à l’enfumage du siècle est la pire des bêtises et apparemment, ils ne s’en rendent même pas compte ; bien au contraire, ils demandent même maintenant au gouvernement de décréter l’état d’urgence climatique.


      • leypanou 20 juillet 09:35

        @ddacoudre
        la direction de LFI doit être truffée des timbrés de l’écologie sans perspective, avec des opportunistes comme dans tous les autres partis.
        Ces gens-là peuvent se faire élire députés dans des circonscriptions avec la sociologie adéquate (que Macron est en train de « casser » avec la proposition de modification des élections législatives) mais à l’échelle nationale, c’est l’échec assuré.


      • Attilax Attilax 20 juillet 15:51

        @leypanou

        Le réchauffement climatique était inéluctable, puisque nous entrons de toute façon dans une ère de réchauffement planétaire, les activités humaines ne font que l’accélérer sur terre, même le GIEC le dit. Mais toutes les planètes du système solaire se réchauffent actuellement, et que je sache l’Homme n’y est pas. Un petit bitonio appelé « soleil » en est le principal responsable. Ce n’est ni la première ni la dernière fois et il faudra qu’on s’adapte, que ça nous plaise ou non. Mais globalement, les phases de réchauffement ont été plutôt bénéfiques à la vie sur terre ces 3 derniers milliards d’années. Il n’y avait pas de calottes glaciaires à l’époque des dinosaures, et ça n’empêchait pas la vie de pulluler.

        Le plastique me semble autrement plus inquiétant à court terme, pourrissant la chaîne alimentaire jusqu’à 35m de fond en microparticules ingérées par les plus petits organismes. Et là, c’est marrant, il n’y a pas de « grande marche contre le plastique », alors que tous les océans du monde sont en train de crever, tous les marins du monde peuvent en attester : on en a fait des poubelles.

        La Tanzanie a interdit le plastique sur son territoire il y a déjà plus de dix ans, et la France ne serait pas capable de le faire ? Mais putain, qui est aux commandes, des suicidaires ou des débiles ?

        Économiquement, socialement, politiquement, historiquement, on marche sur la tête. Ça va plus durer très longtemps, tout ça... Je plains mes enfants et j’ai honte.


      • Sparker Sparker 22 juillet 15:59

        @leypanou

        Bon vos interventions ne valent pas grand choses mais c’en est l’esprit et même la forme qui me font réagir.
        Vous avez le procédé type dit de l’arbre qui cache la forêt. La FI à un programme qui concentre tous les apects de la vie collective avec des propositions pour redéfinir un cadre global au développement des individus et de la société en général.
        Et des types comme vous, et vous n’êtes pas le seul rassurez vous, conchient l’ensemble du mouvement pour une marotte qui n’est la votre.
        La déclaration d’urgence climatique et une déclaration de responsable politique qui prend la température (c’est le cas de le dire) auprès d’autorité dites compétentes (que vous pouvez décrier) afin de répondre à des inquiétudes légitimes. Mais vous ça ne vous gène pas pour des raisons égotiques de balancer le bébé avec l’eau du bain. Pour vous c’est une connerie alors le FI ça ne peut être que des cons et des vendus. pour ma part vous représentez la misère ou la fénéantise intellectuelle de ce site et des pauvres commentateurs qui viennent encore...(bon encore quelques intéressant quand même, mais ça se fait rare)
        Le seul vrai déni que vous représentez est le votre en vous croyant malin car vous avez trouvé l’or de la contestation et pour finir du nihilisme qui tient lieu pour beaucoup d’autojustification mortifère.
        Pour l’un c’est le climat, l’autre les immigrés, un autre encore c’est la finance et le clou pour beaucoup c’est Mélenchon...
        J’ai pour habitude de dire que des gens comme vous ne servent à rien et je les laisse bavasser, mais là je trouve que vous devenez vraiment nuisible et je me permet de réagir. Réaction qui tombera dans le vide j’en suis convaincu d’avance mais c’est dit. Vous êtes une caricature du nuisible même pas subtile.
        Bonne bronzette et tout va bien madame la marquise...


      • Raymond75 19 juillet 20:39

        Mais non, mais non : les deux cons avec la casquette à l’envers seront nommés (autoproclamés ? ) Commissaires du Peuple.


        • ddacoudre ddacoudre 20 juillet 00:37

          @Raymond75

          Bonjour Désolé j’ai pas saisi à qui tu faisais allusion, j’avais bien une idée mais pas sûre. Cordialement ddacoudre overblog


        • machin 20 juillet 05:10
          « Macron sera donc réélu en 2022 »

          Les électeurs seraient-ils aussi cons que cela ?


          • ddacoudre ddacoudre 20 juillet 11:31

            @machin

            Bonjour On peut me dire vite comme tu l’écris. Mais en fait il y a aucune alternative idéologique pour se substituer à ma politique en place. La SEULE qui tente d’échapper ai système est entrain de élaborer avec LFI mais forcément il faudra qu’elle trouve sa voie car il va s’agir d’innover. En France il y a des intellectuels pour cela, mais il ne engagent pas trop Il faut que LFI trouve un moyen de séduire, il ont un programme intéressant sont combatif se sont donné une finalité l’Humain D’abord, il faut commenter tout cela, ils ne seront pas prêt pour 2022. Quand je dis pas prêt je ne parle pas du programme qui tient la route, mais de ceux qui me porteraient ai pourvoir, car sont programme est combatif sur tout par rapport à ll’UE et en cas de coup dur veux qui aurait porté au gouvernement le lâcher aient. Les 50% d’abstention selle raison majeure mes pousseraient de voter LFI d’ici ,2 ans alors qu’ils ne l’ont pas fait depuis ,2009 Pour mes mêmes raisons le RN ne passera pas par élimination il ne reste que Macron Cordialement ddacoudre overblog S


          • Attilax Attilax 20 juillet 16:16

            @ddacoudre

            LFI n’est pas une véritable option.
            Ils ont abandonné le plan B pour l’UE, leur projet de constituante avec le M6R est hélas bidon (pourquoi une 6e république et pas une première démocratie ? pourquoi pas que des constituants populaires, pourquoi re-mettre des élus là dedans et des partisans LFI exclusivement ?) et leur programme de super plan Marshall pour relancer la croissance n’est qu’un giga endettement de plus dont je ne veux pas, perso. On est déjà bien assez esclaves des banques, il me semble.

            Un programme de relance classique qu’ils appellent eux-même « keynesien », c’est dire si on n’est pas dans le changement de paradigme ni dans la révolution, mais bien dans le conservatisme que vous dénoncez vous-même dans l’article.

            Leur « aile gauche » indigéniste est un vrai repoussoir et JLM s’est tiré je ne sais combien de balles dans le pied avec ses déclarations à brûle-pourpoint genre « la république c’est moi » ou sa pauvre contre-manif à Carhaix où il osait traiter les manifestants en lutte de « nigauds » parce que des FN avaient marché avec des cocos et des anars, étonnamment, ça ne l’a plus gêné avec les GJ ! Comme quoi, c’était pas si grave, pas vrai ?

            Comme Lepen, il divise au lieu de fédérer, et sert à faire élire les créatures du système, qui rassurent les moutons, c’est pourquoi il ne sera jamais élu ! il n’est pas là pour ça...

            Désolé, j’ai voté pour lui en 2012, malgré ses deux derniers discours où il s’est suicidé en tenant des propos immigrationnistes certes courageux politiquement, mais débiles stratégiquement. Balle dans le pied après 6 mois de campagne exemplaire, une semaine avant l’élection. Là c’était l’abandon du plan B un mois avant l’élection, après un an de « on la change ou on la quitte » qui devient d’un coup « le but c’est de sauver l’UE ». Du foutage de gueule intégral...

            j’aurais aimé y croire mais c’est juste pas possible.

            J’aime à penser que la solution viendra de l’horizontalité, hélas quand je vois l’apathie de la plupart des gens, j’ai peur que nous soyons condamnés à vivre le pire. Tant pis, les lois de Darwin mettront bientôt tout le monde d’accord.


          • Sparker Sparker 22 juillet 16:01

            @Attilax

            Vous avez sombré avec l’UPR, ressaisissez vous...


          • Attilax Attilax 26 juillet 09:13

            @Sparker

            C’est mathématiquement faux. Pour sombrer, il faut déjà exister.

            L’UPR n’a pas sombré puisqu’ils n’existaient pour ainsi dire pas avant. Ils sont passés de 0.8 à 1. Ils n’ont donc juste pas « percé ».
            La FI en revanche est passé de 19 à 6, elle a donc, ELLE, bien sombré, comme le PS ou LR. Je peux vous retourner la pareille avec plus de justesse :

            Vous avez sombré avec la FI, ressaisissez-vous !

            Facile, hein ?

            De plus, je ne suis PAS militant UPR, contrairement à vous qui êtes militant FI, je n’ai pas d’affection particulière pour l’UPR, ni de connexions idéologiques avec eux. vous avez du mal à comprendre ça, visiblement. Au lieu de balayer d’un revers de main les arguments que je cite plus haut, vous devriez accepter de balayer devant votre porte. Le déni ne vous apportera rien... C’est ce qu’on appelle de l’aveuglement idéologique. Mais ça ne va plus tenir très longtemps.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 juillet 07:11

            Bonjour,

            Les Français n’ont pas encore compris que le programme économique et social est écrit d’avance par la Commission européenne en application des Traités européens.

            Ce programme s’appelle les Grandes orientations de politique économique.

            Ils peuvent s’abstenir ou voter pour n’importe quel Parti européiste, ils auront la même politique dont ils ne veulent pas, comme tous les autres peuples européens.

            Quant à Macron, s’il est grillé, il pourra être remplacé par Christine Lagarde que les médias présenteront comme « une économiste », pour sauver la France, alors qu’elle est avocate d’affaires...


            • leypanou 20 juillet 09:37

              @Fifi Brind_acier
              quasiment un an d’absence, alleluiah !


            • ddacoudre ddacoudre 20 juillet 11:40

              @Fifi Brind_acier

              Bonjour Nous sommes bien d’accord pour la politique, Mais en état de l’éclatement politique et du nombre de non voyant, aucun événement indiqué s’il y a pas fait nouveau que ce serait encore un duel le Pen Macron et il l’emporterait au moins mauvais Cordialement ddacoudre overblog


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 juillet 08:56

              @ddacoudre,
              Ce que je viens d’expliquer concerne aussi Mélenchon... Après son soutien à Tsipras, voilà nos Insoumis béats devant le gouvernement portugais... qui mettrait en pratique le Plan B : « on désobéit à Bruxelles ».

              Si le gouvernement portugais a légèrement adoucit l’austérité, mais n’a pas fondamentalement changé la donne, il reste dans les clous demandés par la Commission européenne.

              La sortie de l’ UE reste la condition nécessaire pour mener une politique sociale digne de ce nom. C’est ce qu’explique cette militante, membre de la Gauche radicale portugaise :

              http://lvsl.fr/lausterite-a-ravage-portugal-entretien-cristina-semblano/


            • Fergus Fergus 21 juillet 09:28

              Bonjour à tous

              Tiens, Asselineau a réouvert une ligne de salaire au nom de Fifi Brind_acier. smiley

              Attendez-vous à savoir que si les bigorneaux sont plus petits ou les salicornes moins goûteuses, c’est la faute de l’Union Européenne !!!


            • Aristide Aristide 21 juillet 09:40

              @Fergus

              Mais non, Fifi c’est un peu notre Greta à nous, un discours très simple et des explications du feu de Dieu : l’UE c’est caca, la Russie c’est super et pour le reste il faut lire le leader charismatique de l’UPR.


            • ddacoudre ddacoudre 21 juillet 09:40

              @Fifi Brind_acier

              Bonjour

              Il faut plus que cela, l’on peut mettre face au capital privé un capital public et on n’a pas besoin de sortir de l’Europe, c’est pratiquer le déficit ,car la dette n’est que De la création monétaire. La seule chose que p’ à besoin c’est qu’elle tourne et de pouvoir la récupérer sur les dividendes des marchés puisque la dette ita forcément les enrichir Il ne faut pas la récupérer sur les citoyens. Car est creuser encore de la dette. Je te donne la clé pour le comprendre

              «  »LA CLÉ pour comprendre.

              Un employeur verse 100 à son salarié. Celui ci verse 10 à la caisse de retraite. L’employeur verse 20 sur sa trésorerie. Dans son compte de classe 6 des charges, il inscrit charges salariales 100 + prélèvements obligatoires 20.

              Comment il va récupérer ces charges ? En les faisant entrer dans le prix de vente du travail du salarié qu’il va vendre. Le prix de vente sera égal à 100+20+ 100 de marge = 220. Qui est le client ? Le Client est celui qui a reçu 100 du « capital » et seulement celui là. Tous les autres salariés qui recevront leurs revenus des prélèvements sont des Clients Indirects, agents de l’État, des collectivités locales, de la Secu, des mutuelles, des assurances obligatoires. Au total cela fait environs 5 millions de salariés qui vivent des prélèvement et taxes. Il y a en France 24,5 millions de salariés. Ce sont donc seulement 19,5 qui sont mdes clients directs. Les employeurs sont aussi des clients indirects. Ils reçoivent leurs revenus du travail de leurs salariés. On regarde cela. Pour acheter son travail il faut au salarié client disposer de 220. Or il n’a que 100 de salaire - dix de prélèvement retraite reste 90. Il ne peut pas acheter le produit de sont travail que l’employeur vend 2820. Soit il s’en contente, ce que nous faisons depuis 1804, et ne bénéficiera que d’une fraction de son travail. Soit il emprunte les 130 qui lui manquent. À qui ? À celui qui détient le capital, qu’il soit en bourse ou en dépôt dans une banque, c’est l’employeur. Il rendra cet emprunt avec un intérêt de 13. Ainsi pour pourvoir acheter son travail il aura dépensé 90 + 130 + 13 = 233. Dans ces 233 il y a les 20 de prélèvement retraite opéré chez l’employeur. Les 19,5 millions de salariés aurons financé, leur retraite, les revenus de l’employeur et ceux des clients indirects.

              Il vient un temps où il faut comprendre ces choses là. Elle ne seront démentis par aucun économiste«  »«  »

              Tu remplaces la retraite par le remboursement de la dette ti ad le même résultat Cordialement ddacoudre overblog


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 juillet 10:13

              @ddacoudre
              Tu remplaces la retraite par le remboursement de la dette et tu as le même résultat.

              Sauf que la dette est en partie détenue par les épargnants français.
              Les banques prêtent votre épargne aux Etats.

              Votre épargne, c’est de la dette :
              https://www.dailymotion.com/video/x6s3ct2

              Pas sûr que les épargnants français soient d’accord avec votre tour de bonneteau ... 


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 juillet 10:17

              @Aristide
              Un discours très simple ?
              L’UE, l’euro et l’ OTAN sont tout, sauf des sujets simples.

              L’UPR travaille sur des faits : les Traités européens et les Institutions européennes, sujets sur lesquels vous n’avez rien à dire, ou que du bien, je suppose ?


            • Fergus Fergus 21 juillet 11:16

              Bonjour, Aristide

               smiley


            • Aristide Aristide 21 juillet 13:06

              @Fifi Brind_acier

              L’UE, l’euro et l’ OTAN sont tout, sauf des sujets simples.

              Un simple réponse d’ordre assez général, comme sur tous les sujets, les positions caricaturales anti ou pro ne sont que l’expression d’une simplification extrême des problèmes qui interdit toute analyse sur la base d’une balance avantages-inconvénients, un bilan chiffré et pas seulement un passif, ...

              Pour le reste, je vous laisse à vos positions caricaturales ...


            • ddacoudre ddacoudre 22 juillet 07:31

              @Fifi Brind_acier

              Bonjour Mon tour de boneteau c’est ce que tu vis et aucun économiste ne le démentira. L’épargne des citoyens ne changent rien à cela. Ça revient à ceci Paul épargne 100. Un investisseur pierre emprunté les 100.il les place dans l’entreprise de Jean qui emploi Paul. Jean devra rembourser des intérêts ou divisent à Pierre mettons 100. pierre gardera son placement 50, restituera le capital plus les intérêts à Paul . Son patron Jean ira voir Paul et lui dira de bosser plus pour qu’il puisse rebourser les intérêt de son emprunt. Conclusion Paul place 100 et ces lui qui travaille pour rembourser ses intérêts plus ceux de l’investisseur. Désolé si tu n’arrive pas à comprendre que dans n’importe que cas de figure le tondu c’est toujours celui qui est salarié. L’on peut toujours ergoter sur un segment du cercle, ce que nous faisons continuellement, mais quand on le ferme son centre c’est toujours le salarier. Il n’est pas compliquer q’un employeur ne peut pas s’enrichir en se prenant l’argent à lui même.est ce que tu connais des artisans milliardaires. Cordialement ddacoudre overblog


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 juillet 09:12

              @ddacoudre
              Vous prenez un exemple dans l’économie réelle. Si les banques prêtaient à l’économie réelle, ça se saurait. Elles préfèrent spéculer ou prêter à l’Etat.

              Les artisans, PME, TPE sont lourdement imposées, l’ UE leur impose des normes qui leur coûtent cher, et leur trésorerie peut être plombée par un client qui ne paie pas ou qui paie hors délai. Ce sont pourtant elles qui créent le plus d’emplois.

              L’UPR propose pour eux un chapitre de son programme, cliquer sur TPE - PME

              https://www.upr.fr/programme-elections-presidentielles-france/


            • ddacoudre ddacoudre 22 juillet 09:33

              @Fifi Brind_acier

              Bonjour Toutes. Les entreprises revendent leurs prélèvements. Si Aujourd’hui tu ne sais pas cela tous tes raisonnements seront erronés Ce sont les salariés qui financent l’état en achetant les impôts taxes et prélèvements de l’entreprise. Que cela pose un problème dans la compétition commerciale, c’est certain mais c’est ce que les capitalistes appellent la loi du marché et pour cette raison ils ne sont jamais d’accord pour venir en aide avec leur capital aux entreprises en difficultées qu’ils. espèrent racheter pour un euro symbolique. Quand ces entreprises demandent à l’état de les aider, en fait c’est au salarié qu’elle le demande car ce sont eux qui alimentent le budgets de l’État C’est irréversible. Cordialement ddacoudre overblog


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 juillet 10:09

              @ddacoudre
              J’apprécie de discuter avec vous, car vous le faites sans agressivité, mais la principale ressource du budget de l’ Etat, c’est la TVA sur la consommation.

              C’est un impôt injuste, car les riches payent le même taux de TVA que les pauvres. Si c’est ce que vous voulez dire, je suis d’accord avec vous.

              Répartition des recettes de l’ Etat :
              https://www.lafinancepourtous.com/decryptages/politiques-economiques/economie-francaise/comptes-publics/le-budget-de-letat/recettes-de-l-etat/


            • ddacoudre ddacoudre 22 juillet 10:21

              @Fifi Brind_acier

              Bonjour Tu me réponds sur les circuits de la circulation monétaire et les ressources du budgets de l’état qui est essentiellement alimenté par une taxes. Ensuite on la désigne comme l’on veut et on la fait porter sur ce que l’on veut, quand la boucle est faite c’est toujours le salarié qui finance quand il est client. Il ne peut pas en être autrement dans n’importe quel sens que tu le prennes ou quelque soit le point de départ sur le cercle. Cordialement ddacoudre overblog


            • Julyo Julyo 23 juillet 12:23

              Bonjour Fifi,
              je suis vraiment très content de vous revoir...
              ...et satisfait de vous relire.
              Je vais passer une bonne journée. smiley


            • Legestr glaz Legestr glaz 1er août 08:35

              @Fergus
              En tous les cas, l’Union européenne n’a pas coupé ses crédits à ceux qui assurent sa promotion, n’est-ce pas Fergus ? Sous couvert ’« d’une autre Europe », on peut bien faire avaler de nombreuses couleuvres au petit peuple. 

              Fergus, vous vous distinguez, et largement, dans la catégorie des supporters inconditionnels à « une autre Europe » à la saint glinglin, aux calendes grecques, à quand les poules auront des dents... Seriez vous chef de patrouille de ces trolls européens ?
              https://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20140221trib000816529/une-patrouille-de-trolls-sur-les-reseaux-sociaux-pour-lutter-contre-l-euroscepticisme.html


            • McGurk McGurk 20 juillet 12:05

              Présentation à vomir et donc article illisible...il faudrait peut-être que l’auteur s’en rende compte un jour.

              A part les quelques lignes de la fin :

              *" si la France Insoumise ne se bouge pas le cul, en 2022 Macron sera réélu.

              « 

              Il n’en a pas besoin. FI s’est ridiculisé lors de la perquisition de Mélanchon et a perdu toute crédibilité de »principal« opposant au macronisme ».

              Il ne reste donc absolument personne pour lui tenir tête et obtenir une réélection. Le scénario le plus probable, étant donné que beaucoup de Français le détestent, c’est qu’ils placent une figure « populaire » (telle que Hulot) suffisamment expérimentée pour continuer à faire tourner leur entreprise de destruction massive du pays à coup de réforme-dynamite.

              Toujours est-il qu’à ce moment-là, si Macron n’est plus à la tête du parti, celui-ci commencera, comme le PS ou l’UMP, sa lente descente aux enfers car EM n’est qu’une machine à gagner sièges et élections.

              Il faudra donc, pour l’élite politique et économique, trouver un autre système et candidat pour une fois de plus enc*ler l’électeur moyen qui, en plus d’être un abruti fini (et oui, il ne réfléchit jamais, réagit comme un animal et est totalement amnésique), n’y verra que du feu.

              Tant que les Français n’ont pas trop à perdre (ou n’ont pas tout perdu), les arnaques politiques perdureront. Ensuite par contre...


              • ddacoudre ddacoudre 20 juillet 12:27

                @McGurk

                Bonjour

                Je suis désolée de te donner des nausées. Maintenant que tu le sais équipe toi d’un sachet. Ça fait trente ans que vous changer de. Président et cela en peine perdu car vous ne savez même pas où est la clé.

                CLÉ pour comprendre.

                Un employeur verse 100 à son salarié. Celui ci verse 10 à la caisse de retraite. L’employeur verse 20 sur sa trésorerie. Dans son compte de classe 6 des charges, il inscrit charges salariales 100 + prélèvements obligatoires 20.

                Comment il va récupérer ces charges ? En les faisant entrer dans le prix de vente du travail du salarié qu’il va vendre. Le prix de vente sera égal à 100+20+ 100 de marge = 220. Qui est le client ? Le Client est celui qui a reçu 100 du « capital » et seulement celui là. Tous les autres salariés qui recevront leurs revenus des prélèvements sont des Clients Indirects, agents de l’État, des collectivités locales, de la Secu, des mutuelles, des assurances obligatoires. Au total cela fait environs 5 millions de salariés qui vivent des prélèvement et taxes. Il y a en France 24,5 millions de salariés. Ce sont donc seulement 19,5 qui sont mdes clients directs. Les employeurs sont aussi des clients indirects. Ils reçoivent leurs revenus du travail de leurs salariés. On regarde cela. Pour acheter son travail il faut au salarié client disposer de 220. Or il n’a que 100 de salaire - dix de prélèvement retraite reste 90. Il ne peut pas acheter le produit de sont travail que l’employeur vend 2820. Soit il s’en contente, ce que nous faisons depuis 1804, et ne bénéficiera que d’une fraction de son travail. Soit il emprunte les 130 qui lui manquent. À qui ? À celui qui détient le capital, qu’il soit en bourse ou en dépôt dans une banque, c’est l’employeur. Il rendra cet emprunt avec un intérêt de 13. Ainsi pour pourvoir acheter son travail il aura dépensé 90 + 130 + 13 = 233. Dans ces 233 il y a les 20 de prélèvement retraite opéré chez l’employeur. Les 19,5 millions de salariés aurons financé, leur retraite, les revenus de l’employeur et ceux des clients indirects.

                Il vient un temps où il faut comprendre ces choses là. Elle ne seront démentis par aucun économiste. Cordialement ddacoudre overblog


              • McGurk McGurk 20 juillet 13:33

                @ddacoudre

                Un petit effort de présentation ne ferait pas de mal, sinon ça fait saigner les yeux. De même pour des paragraphes, cinq lignes maximum ce serait parfait.
                Ah oui, aussi des sous-titres si possible.

                En fait on a déjà « la clé », c’est juste que le système ne permet pas de changement et que le Français de base est bien trop passif et corvéable à merci pour se rebeller. On se croirait presque dans un pays asiatique.

                Si on a pas changé, c’est qu’on ne le souhaite pas.


              • Attilax Attilax 20 juillet 16:31

                @McGurk

                Horriblement, je partage pour une fois ta vision des choses. Ils n’ont bougé pour rien ces 20 dernières années, ni pour les services publics bradés, ni pour la vente de la France en petit morceaux, ni contre les lois de l’UE débiles, ni pour empêcher des guerres injustifiables allant contre nos intérêts, ni pour les retraites, ni quand les GJ se faisaient massacrer, ni pour la vente des barrages hydrauliques et des centrales, ils sont même pas foutus d’aller faire trois clics pour empêcher la vente d’ADP : c’est MORT. Ils ne se réveilleront jamais. Il n’y a plus de peuple français, il n’y a plus que des communautés qui se détestent, et je ne parle même pas d’ethnies, mais de classes segmentés, c’est tous contre tous. Il n’y a plus de pays non plus, d’ailleurs, puisque nous avons perdu tout ce qui définit un pays : on ne bat plus monnaie, on ne décide plus des lois en dehors du sociétal, on n’a plus la maîtrise de l’économie, ni même du militaire, on ne contrôle plus nos frontières, et culturellement, nous sommes devenus plus états-uniens que français. Il reste un vague vernis de ce qu’on a été, mais on sent bien que c’est pour les touristes, histoire que ça colle vaguement avec la carte postale d’Amélie Poulain que tout le monde attend.

                Un non-peuple qui ne se défend plus depuis des décennies mérite de crever, mais c’est bien triste pour les quelques-uns qui sont conscients de ce qui se passe et luttent désespérément...

                Monde de merde.


              • McGurk McGurk 20 juillet 19:15

                @Attilax

                On pourrait se battre mais l’étau s’est depuis longtemps refermé sur nous : individualisme poussé, libéralisme toujours plus extrême, ONU/OTAN, ouverture totale des frontières, fédéralisme et despotisme de l’UE, contrôle de la société et de l’économie françaises par les grandes puissances (USA/Chine et notre voisin-ennemi l’Allemagne (du moins économiquement) )

                .

                Impossible de battre autant d’ennemis à la fois qui font un tir de barrage. Une unique direction, celle tracée par l’UE et ses « partenaires »  qui, en réalité, ne font qu’un.

                La seule chose à faire, c’est de laisser le pays s’effondrer économiquement et, comme disait Montebourg, revenir aux frontières et à la monnaie nationale. Comme de nombreux commentateurs disaient, l’Italie suivra directement (elle teste d’ailleurs actuellement des moyens de se barrer) puis tous les pays du sud.

                Si l’UE survit, ce sera plus ou moins l’ancien « Empire romain germanique ». Mais honnêtement, j’en doute fort. Il est probable que l’effet domino atteigne l’Allemagne en détruisant complètement leur économie malsaine et néfaste pour nous (tant mieux).

                On aura sûrement un chômage jamais vu comme dans les années 30 mais au moins on pourra si vraiment on le souhaite revenir à des bases plus saines.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 juillet 09:12

                @McGurk,

                La Grèce et les Grecs sont économiquement détruits, il n’en sort rien de positif pour autant...

                Quant à Montebourg, il se garde bien d’expliquer comment on revient aux frontières et au Franc, sans sortir de l’ UE et de l’euro !?


              • ddacoudre ddacoudre 21 juillet 14:01

                @McGurk

                6connaissance à la naissance. Nous naissons comme un sou neuf avec tout bagage un comportement dit animalier, conçu par la nature pour survivre et se multiplier avant de changer d’état par la mort.

                Tout ce que nous développons depuis cette situation, que nous appelons le monde culturel ne sont que des paradigmes de nos structures originelles, qui Aujourd’hui, dans le domaine technologique, sont démultipliées et nous donne accès à des connaissances qui échappaient à notre compréhension, mais pas à nos sens. Les percevant tout de même, nous les interprétations comme nous le pouvions. Il faut prendre la mesure de cela pour resituer ta réflexion dans une organisation structurelles culturelle qui est un paradigme de l’inné.

                Dans la nature animalière de l’Humain dans un monde d’abondance (l’Éden,)le cueilleur, il n’y a pas d’exploitation. C’est ce que l’on observe dans les groupes arborigenes, il y a le plus souvent entre aide et partage. Nous trouvons cela dans des villages africains également. Avec une constante non négligeable, de petits groupes, Dans notre société la concentration humaine sur des espaces restreins est une source majeure de difficultés.

                Or c’est cette concentration conquérante(invasions) qui a été à l’origine du développement de la servitude. Sous de nombreux aspects elles c’est institué en mythe de soumission d’attachement, de dépendance qui sont représentés par des organisations systémiques. Que j’ai qualifié de « dominants systémiques » (tabous Totems en psychanalyse) ce sont au travers d’eux que nous nous sommes repartis les tâches et les avons inculquées à notre descendance. Si bien que d’une manière naturelle nous pensons que la servitude est un principe innée, en aillant traduit à tors que la domination d’un animal sur son groupe était la loi du plus fort pour mettre les autres en servitude.

                C’est un biais pour justifier la continuité de ce paradigme biaisé.

                Mais pas seulement. Les sociétés culturelles qui se distinguent par la civilisation auxquelles elles ont donné corps reposent sur l’intégration de tous pour qu’elles puissent exister et durer. Donc elles nécessitent une stabilisation du groupe dans la duree et c’est l’acceptation des règles fixées par l’enseignement du « dominant systémique ». Cela s’opère à la naissance puis tout au long de l’existence. Le fait que ce dominant organise la répartition des tâches , s’organise forcément des attributions différentes et complémentaires.

                Et à ce niveau réapparait le comportement instinctif qui est celui de se positionner comme, le dominant géniteur, qui dans me cadre de la place prise par le « dominant systémique » n’existe plus chez l’homme, car c’est lui qui s’y ait substitué. il ne procrée pas des êtres, mais du conditionnement chez eux. Il reproduit son modèle.

                En conséquence de quoi l’homme qui porte toujours son besoin d’innée, cherche dans cette structure sydthemique le moyen d’être au fait (non le meilleur)

                Comme il le doivent, non à leur mérite, mais à la place du à hasard à l’histoire de leur naissance, ils sont cooptés par le dominant synthétique, et si jamais il s’y opposait, celui ci le rejette par touted les structures qui sont faites pour imposer ce dominant que nous appelons les lois et la morale.

                Sortir de cela pour changer la clé n’est pas du tout cuit. Mais cela arrivera car l’évolution poursuit son cours, même si c’est bien plus lentement que ne passe notre vie.

                Comme quoi ta remarque n’a rien d’anodine.

                Cordialement ddacoudre overblog



              • zygzornifle zygzornifle 20 juillet 12:28

                Il y en a qui préparent déjà la campagne de leur boss....


                • ddacoudre ddacoudre 21 juillet 14:06

                  @zygzornifle

                  Bonjour Pas particulière j’essaie plutôt de faire comprendre ce qu’est la clé qim faut changer et qui d’y attaque réellement . Si j’avais pensé que c’était les partis anti capitalistes comme NPA ou LO je l’aurais indiqué Malheureusement ce sont toujours des productivistes qui ne changerait pas la clé Cordialement ddacoudre overblog


                • Julot_Fr 20 juillet 12:31

                  LFI, c’est le parti des collabobos.. qui votent pour les belle idees sussurees par nos maitres (immigration, ecologie, pd,..) => on s’achete une bonne conscience par le vote pendant que la france brule. Non, comme demontre en Italie, la vraie lutte politique oppose le peuple (nationaliste + gauche PCF) au parasites (ultrariche avec leur multinationales et employes bobos qui recuperent les miettes)


                  • ddacoudre ddacoudre 21 juillet 14:15

                    @Julot_Fr

                    Bonjour Un peu fourre tout comme explication, il est dur que le cloaque n’est pas la marque de LFI, car vouloir mettre l’Humain D’abord exige de l’instruire et de favoriser son organisation,et la lutte contre la pollution, quand des Inites meurent de cancers développés par l’absorption de métaux lourds contenus dans la viandes des phoques, est une réalité, comme la fonte des glaciers. Mais tu es libre de croire aux complotistes des informations de « bars ». Cordialement ddacoudre overblog


                  • Attilax Attilax 26 juillet 15:36

                    @ddacoudre

                    J’ai pas compris, vous êtes pour « l’Humain d’Abord » ou pour « sauver la terre » ? Car il va falloir choisir, ce sera ou l’un ou l’autre, mais sûrement pas les deux. Même les IA basiques d’aujourd’hui aboutissent à cette conclusion : pour « sauver la terre » (qui s’en fout), l’Humain DOIT disparaître, ou du moins se réduire à maximum 2 milliards, qui est le max autorisé avec des ressources dites « renouvelables », j’imagine que ça ne vous a pas échappé ? Comment faire au Nigéria, par exemple, avec 11 enfants en moyenne ? On est 7.5 milliards, 10 milliards prévus pour 2050. On était 100 millions il y a 2000 ans et deux milliards en 1900 ,regardez la jolie courbe exponentielle qu’on a là. Nous avons déjà dépassé le stade du non renouvellement des ressources, le point de non-retour est prévu en 2040, dans 10 ans, c’est à dire demain matin ! La question de l’effondrement est entendue : mathématiquement, physiquement, écologiquement, ça ne va pas pouvoir durer beaucoup plus longtemps. La question n’est pas de savoir comment on va s’en sortir, car on ne s’en sortira pas, notre modèle est condamné, mais comment on va accompagner l’effondrement, et vu la léthargie ambiante et le déni général, on se doute de ce qui nous attend. Et il faut bien avouer qu’on l’aura pas volé. Ni les Maîtres, ni les élus, ni le peuple ne veulent revenir à la bougie, la FI pas plus que les autres, on préférera crever un smartphone à la main, c’est tellement plus « hype ».

                    Rassurez-vous, à terme il va bien y avoir un changement de paradigmes, mais on ne le choisira pas, il s’imposera à nous par la simple loi de l’évolution, à laquelle nous sommes soumis comme tout ce qui existe...

                    Bonne chance, les enfants !


                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 juillet 13:38

                    Macron réélu en 2022, .. sauf qu’en ce moment il y a cet énorme caillou dans sa spartiate : Sur la vente d’Alstom, une enquête du PNF : Ici

                    . mais dans une France peuplée d’une majorité de « mougeons », ben plus rien ne n’étonne !


                    @+P@py


                    • Le421 Le421 20 juillet 17:41

                      @Gilbert Spagnolo dit P@py
                      Voilà.
                      Rien plus ne nous étonne.
                      Trump pense que l’Union a battu les Confédérés grâce à leur suprématie aérienne.
                      Et l’autre clampin voit la Guyane comme une île.
                      Bonjour les crétins !!
                      Sauf que je pense qu’ils le font exprès pour amuser la galerie.
                      Tourne-toi et regarde l’ampoule allumée. Baisse ton froc. Bien, très bien.
                      Respire un grand coup !!  smiley


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 juillet 18:04

                      @Gilbert Spagnolo dit P@py


                      Le feuilleton Macron/PNF viens juste de commencer,.. alors attendons la site, car nous risquons d’avoir d’énormes surprises,... mais alors énormes !


                      @+ P@py


                    • ddacoudre ddacoudre 21 juillet 14:18

                      @Gilbert Spagnolo dit P@py

                      Bonjour Il ne le sera pas pour ses mérite, mais par défaut.


                    • Le421 Le421 20 juillet 17:38

                      Moi, personnellement, je fais totalement confiance à Macron.

                      Pour asservir les français bas de gamme et les nunuches.

                      Tiens, la fameuse « réforme des retraites » !!

                      Si vous prenez l’exemple de misérables qui ont bossé au SMIC toute leur vie, le résultat, c’est 800€ par mois environ et avec le futur système, c’est -30€ par mois en moyenne.

                      Évidemment, que voulez-vous qu’un journaliste de France 2 qui dépense plus tous les mois rien que pour le coiffeur (je cite personne !!) en ait à cirer ??


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 juillet 09:23

                        @Le421
                        Il faut bien baisser les cotisations salariales « pour être compétitifs » ... !

                        Il y aurait bien un autre moyen pour booster la compétitivité et les exportations :
                        sortir de l’UE & de l’euro, revenir au Franc et le dévaluer .

                        Comme tous les européistes, dont vous, n’en voulez pas, il ne reste qu’une « dévaluation interne », c’est à dire baisser la masse salariale et les cotisations sociales destinées à financer les retraites.


                      • ddacoudre ddacoudre 21 juillet 14:24

                        @Le421

                        Bonjour Il y a la nécessité de comprendre comment se forme me capital LA CLÉ pour comprendre.

                        Un employeur verse 100 à son salarié. Celui ci verse 10 à la caisse de retraite. L’employeur verse 20 sur sa trésorerie. Dans son compte de classe 6 des charges, il inscrit charges salariales 100 + prélèvements obligatoires 20.

                        Comment il va récupérer ces charges ? En les faisant entrer dans le prix de vente du travail du salarié qu’il va vendre. Le prix de vente sera égal à 100+20+ 100 de marge = 220. Qui est le client ? Le Client est celui qui a reçu 100 du « capital » et seulement celui là. Tous les autres salariés qui recevront leurs revenus des prélèvements sont des Clients Indirects, agents de l’État, des collectivités locales, de la Secu, des mutuelles, des assurances obligatoires. Au total cela fait environs 5 millions de salariés qui vivent des prélèvement et taxes. Il y a en France 24,5 millions de salariés. Ce sont donc seulement 19,5 qui sont mdes clients directs. Les employeurs sont aussi des clients indirects. Ils reçoivent leurs revenus du travail de leurs salariés. On regarde cela. Pour acheter son travail il faut au salarié client disposer de 220. Or il n’a que 100 de salaire - dix de prélèvement retraite reste 90. Il ne peut pas acheter le produit de sont travail que l’employeur vend 2820. Soit il s’en contente, ce que nous faisons depuis 1804, et ne bénéficiera que d’une fraction de son travail. Soit il emprunte les 130 qui lui manquent. À qui ? À celui qui détient le capital, qu’il soit en bourse ou en dépôt dans une banque, c’est l’employeur. Il rendra cet emprunt avec un intérêt de 13. Ainsi pour pourvoir acheter son travail il aura dépensé 90 + 130 + 13 = 233. Dans ces 233 il y a les 20 de prélèvement retraite opéré chez l’employeur. Les 19,5 millions de salariés aurons financé, leur retraite, les revenus de l’employeur et ceux des clients indirects.

                        Il vient un temps où il faut comprendre ces choses là. Elle ne seront démentis par aucun économiste. Il est important d’avoir cela en tête pour au moins savoir comment l’on se fait tondre Cordialement ddacoudre overblog


                      • zygzornifle zygzornifle 21 juillet 09:26

                        Il a liquidé le PS, la droite et la FI il ne lui reste plus qu’a faire faire sortir les veaux de leur enclos pour le sursaut républicain , ça marche a tout les coups .....


                        • ddacoudre ddacoudre 21 juillet 14:39

                          @zygzornifle Bonjour C’est Hollande qui a liquidé le PS. Et je suis d’accord avec toi si l’on ne change pas la clé. Rien ne changera,p pour cela il ne faut pas compter sur une révolution populaire. LFI dit citoyens, mais cela prendra du temps et pour l’instant il n’a pas les moyens de la faire car il y a une fracture intellectuelle énorme pour ne pas dire un abîme entre les savoirs du peuple qui ne sont forme que pour cette des clés à molettes et celles nécessaire de pluridisciplinarité obligé pour comprendre la complexité du monde et ne pas si faire exploiter

                          Or ceux qui la détiennent en majorité sont les élites, il ne faut pas les virer l’on ne dirigé pas un pays avec des « ânes ». Mais ils peuvent dire à ceux qui savent où ils veulent aller, mais encore faut-il qu’ils aient la clé.

                          LA CLÉ pour comprendre.

                          Un employeur verse 100 à son salarié. Celui ci verse 10 à la caisse de retraite. L’employeur verse 20 sur sa trésorerie. Dans son compte de classe 6 des charges, il inscrit charges salariales 100 + prélèvements obligatoires 20.

                          Comment il va récupérer ces charges ? En les faisant entrer dans le prix de vente du travail du salarié qu’il va vendre. Le prix de vente sera égal à 100+20+ 100 de marge = 220. Qui est le client ? Le Client est celui qui a reçu 100 du « capital » et seulement celui là. Tous les autres salariés qui recevront leurs revenus des prélèvements sont des Clients Indirects, agents de l’État, des collectivités locales, de la Secu, des mutuelles, des assurances obligatoires. Au total cela fait environs 5 millions de salariés qui vivent des prélèvement et taxes. Il y a en France 24,5 millions de salariés. Ce sont donc seulement 19,5 qui sont mdes clients directs. Les employeurs sont aussi des clients indirects. Ils reçoivent leurs revenus du travail de leurs salariés. On regarde cela. Pour acheter son travail il faut au salarié client disposer de 220. Or il n’a que 100 de salaire - dix de prélèvement retraite reste 90. Il ne peut pas acheter le produit de sont travail que l’employeur vend 2820. Soit il s’en contente, ce que nous faisons depuis 1804, et ne bénéficiera que d’une fraction de son travail. Soit il emprunte les 130 qui lui manquent. À qui ? À celui qui détient le capital, qu’il soit en bourse ou en dépôt dans une banque, c’est l’employeur. Il rendra cet emprunt avec un intérêt de 13. Ainsi pour pourvoir acheter son travail il aura dépensé 90 + 130 + 13 = 233. Dans ces 233 il y a les 20 de prélèvement retraite opéré chez l’employeur. Les 19,5 millions de salariés aurons financé, leur retraite, les revenus de l’employeur et ceux des clients indirects.

                          Il vient un temps où il faut comprendre ces choses là. Elle ne seront démentis par aucun économiste. Cordialement ddacoudre overblog


                        • zygzornifle zygzornifle 22 juillet 15:57

                          @ddacoudre

                           Hollande a fabriqué Macron qui sans lui ne serait rien ....


                        • Olivier 22 juillet 12:30

                          « en 2022 Macron sera réélu. » 

                          C’est possible en effet, mais il ne faut pas oublier qu’aucune élection présidentielle ne s’est déroulée comme on l’avait prévu. Il y a généralement des événements inattendus qui changent la donne. Par exemple en 2007 Strauss-Khan était le super-favori et il n’a pas été élu. S’il se produit une crise financière -— et elle va se produire et que le chômage remonte Macron peut être en difficulté, ou même contraint de ne pas se représenter.

                          La complaisance et la servilité infinies des médias à son égard ne doivent pas faire illusion : les français savent très bien qu’ils n’ont rien à attendre de lui, sauf l’appauvrissement et la déchéance tranquille de notre pays...


                          • ddacoudre ddacoudre 22 juillet 13:31

                            @Olivier

                            Bonjour c’est ce que j’ai écrit en l’état, il sera réélu par défaut. Je ne suis pas devin. J’avais écrit en novembre 2011 pourquoi Hollande ne serai pas réélu. Assuré d’être battu il ne sait pas présenté. Il de pourrait que Macron meure ’une indigestion de homard Cordialement ddacoudre overblog


                          • @ddacoudre

                            Tombée sur une photo récente de Brigitte (La Libre), il est à craindre qu’il y ait des catastrophes,.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès