• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une opportunité écologique pour le « GRAND OUEST »

Une opportunité écologique pour le « GRAND OUEST »

La réalisation d'un véritable aéroport à vocation internationale dans le "Grand Ouest", outre qu'elle permettrait de désengorger les plateformes parisiennes (pollution sonore et de l'air), limiterait les déplacements aériens intempestifs des provinciaux vers Paris, serait l'opportunité pour remettre de l'ordre dans la surabondance d'aérodromes locaux et pour construire un aménagement du territoire interne responsable, des régions concernées. Le bénéfice écologique n'est pas absent d'un projet.

Une pléthore d'aéroports régionaux.

Sur les quelque 460 aéroports régionaux que compte l'Union européenne, près d'un tiers se situent en France. Mais bon nombre d'entre eux ne sont pas rentables. Pour les autres pays d'Europe, le maillage territorial, beaucoup moins dense se réduit au strict nécessaire. http://geopolis.francetvinfo.fr/la-france-championne-deurope-des-aeroports-regionaux-59395  

 Un nombre pléthorique d'aéroports aux retombées fiscales et économiques souvent très faibles. Selon Jean-Pierre Sauvage, président du Board of Airlines Represantative, sur les 84 aéroports de France métropolitaine qui exploitent des vols commerciaux, 66 se répartissent seulement 4,3% du trafic français.
Pour compenser ces pertes d'exploitation, l'Etat est obligé de mettre la main au porte-feuille, sans oublier la participation demandée au contribuable. Mais face à des budgets toujours plus serrés, l'Etat et les collectivités locales sont de plus en plus réticents à renflouer les caisses de certains aéroports, dont les coûts sont finalement supportés par les compagnies aériennes opérant en France sans bénéfice pour le transport aérien dans son ensemble". Et le futur redécoupage des régions ne devrait pas arranger les finances de ces plate-formes en souffrance. 

Selon "L'écho touristique" http://www.lechotouristique.com/article/il-y-a-trop-d-aeroports-en-france,62131 ;  "les 40 plus petits aéroports ont un trafic moyen de 10.000 passagers par an. Ils ne sont donc pas rentables." 

 

Sur le territoire du Grand Ouest , il y a 16 aéroports dont

  1. - 7 qui sont largement au dessous des 5 000 passagers ( laval, Ancenis, Saumur, la Roche sur Yon, Vannes, Morlaix, Saint Brieuc,) 
  2. - Angers à 7000., Saint Nazaire à 22 000.
  3. - trois qui ont aux environs de 100 000 passagers (Lorient, Quimper, Dinard)
  4. - et trois qui dépassent le 1/2 million (Rennes à 500 000, Brest à 1 million, Nantes à 4,2 millions).

Hormis Nantes et Brest, de 2010 à 2014, les petits aéroports subissent une décroissance, peut être légére, mais constante, de leur fréquentation respective. Ils coûteront de ce fait, d'une manière ou d'une autre, de plus en plus cher aux contribuables, aux CCIs, aux voyageurs.."Le contribuable est également mis à contribution. "Malgré certaines exceptions notables, en deçà d’un certain seuil de trafic, aucun des aéroports décentralisés n’équilibre son exploitation sans subvention", rappelle la Cour des comptes dans un rapport de 2008. Au-dessous d’un million de passagers (soit pour 138 des 155 aéroports français), il est en effet presque impossible pour un aéroport d’être rentable. Ainsi, "dans plusieurs cas, les subventions d’exploitation ont représenté chaque année des montants supérieurs à 100 € par passager en moyenne entre 2000 et 2006", précise la Cour". (même article dans l'écho du tourisme) Certains peuvent être tenter de résister en attirant, rarement gratuitement, mais pour des durées aléatoires, des compagnie "low-cost", ou en vivant d'expédients tels les charters touritiques. 

Il est donc plus que temps qu'une région, comme la Bretagne, ou que le Grand Ouest, s'interroge clairement sur la question de ses infrastrutures aéroportuaires et du transport aérien, sans reproduire les erreurs du passé, ou chaque politique de transport était définie indépendamment des autres ( politiques ferrovière, routière et maritime). Mais comme on dit, on peut ici froisser des intérêts locaux ou particuliers et certians hésitent à prendre le parti dun vrai "intérêt régional". Pourtant, si une région ou une inter-région se décidait à réfléchir collectivement à sa desserte aérienne, coordonnée avec les autres moyens de transport de son territoire, peut-être qu’il y aurait besoin de moins d’aéroports sur ce même territoire.  C'est une évidence écologique

La question d'un débat sur la réalisation d'un aéroport à vocation internationale pour le Grand Ouest est l'opportunité qu'il fallait pour lancer ce débat et pour préparer les décisions. On peut dire qu'un choix a été fait pour Notre Dame des Landes. Mais outre que la contestation locale sur ce site est forte, et que les pouvoirs publics de la région Bretagne (élus et autres), partenaires pourtant de ce projet de NDDL qui n'est pas sur son propre territoire stricto-sensu,, évitent "courageusement" de trop s'en mêler, la concrètisation de ce projet est encore aléatoire.. 

Il est vrai que les solutions pour sortir du conflit sur Notre Dame des Landes sont problématiques. Peut-être, sera-t-il nécessaire de se tourner vers le peuple, et de promouvoir l'idée d'un référendum sur le territoire concerné. (Bretagne et pays de Loire).

Ce serait ainsi l’occasion, d'ouvrir la question aéroportuaire dans la région, de lancer un grand débat public sur l’aménagement du territoire et des transports du Grand Ouest ; 

Et il y aurait deux questions.

  • 1) Etes-vous pour l'installation d'un aéroport à vocation internationale dans le Grand Ouest ?
  • 2) Si OUI, quel site vous paraît le plus approprié ? (dans l'enquête préliminaire d'un aéroport Grand Ouest, deux sites avaient été étudiés : Notre Dame des Landes et Guéméné Penfao.) . voir ici ; "Notre Dame des Landes ; POUR EN SORTIR" ! http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/notre-dame-des-landes-pour-en-169952 .
  • (image "le Télégramme" modifiée par bernard uguen (signes verts)

Une commission indépendante et de confiance serait chargée de synthétiser le dossier du référendum pour situer les enjeux aéronautiques, déterminer et répertorier les qualités et défauts respectifs des deux sites.

voir aussi http://blogs.mediapart.fr/blog/bernard-uguen/010813/notre-dame-des-landes-projet-inutile


Moyenne des avis sur cet article :  1.47/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 22 juillet 2015 10:11

    Celui qui existe à Nantes actuellement est loin d’être saturé...mais les politiciens-mafieux veulent des pochettes kraft avec des billets dedans pour les mettre dans leurs coffres dans des paradis ou les « Seins » ne sont pas ceux du bon dieu.. !


    • bernard29 bernard29 22 juillet 2015 10:34

      @Le p’tit Charles

      Outre le fait que « Nantes-Atlantique » est situé sur le territoire de l’agglomération nantaise, (pollution sonore, pollution de l’air et dangerosité ), qu’il n’est quand même pas loin de la saturation, puisqu’il faudrait des agrandissements (piste ou autres), il ne rendrait pas les mêmes services au point de vue accès pour les voyageurs venant des autres villes du grand Ouest, (traversée de l’agglomération et de la Loire, engorgement des voies périphériques) et donc ne peut remplir l’objectif d’être au service du développement équilibré du Grand Ouest.


    • bernard29 bernard29 22 juillet 2015 10:37

      @bernard29

      j’ai oublié de rajouter que les lignes ferroviaires en provenance du Sud Bretagne pour un accès sur Nantes ne sont pas efficientes, ni directes. (Passage et changement à Redon), quant au Nord Bretagne, n’en parlons pas, il faut deux changements actuellement ; (Rennes puis Redon).


    • Le p’tit Charles 22 juillet 2015 10:41

      @bernard29...Des études ont été faites et le coup serait de très loin moins onéreux que le nouveaux qui de toute façon serait aussi pollueur que l’ancien...Votre théorie est de soutenir les mafia tout simplement.. !


    • bernard29 bernard29 22 juillet 2015 10:56

      @Le p’tit Charles

      « Votre théorie est de soutenir les mafia tout simplement.. ! » .

      Les mafias sont multiples, et les intérêts particuliers nombreux. ( par exemple chaque ville petite ou moyenne veut aussi défendre son aéroport, son désenclavement ce qui est bien légitime). Donc à quelle mafia faites vous allusion ?

      Pour ma part, je suis un citoyen qui tente de faire une proposition qui correspond selon moi, à un « intérêt régional » .


    • bakerstreet bakerstreet 22 juillet 2015 12:01

      @bernard29


      De tout ce beau discours, soit disant « écologique » ou l’auteur s’est peint en vert, comme le loup qui tempe sa patte dans la farine, je ne vois qu’un encouragement au projet Vinci.
      La technique du discours, rempli de sophismes et de partis pris, ( comme ceux de l’opportunité ou non de garder les petits aéroports, autant de bénef pour un grand) qui ne peuvent que réjouir Vinci, le maître d’oeuvre, est celle du bottage en touche : On lance un os par dessus la barrière, afin que les chiens se déchirent sur un problème annexe, entérinant la pertinence du vrai débat : Garder ou non l’aéroport de Nantes, à sa place actuelle
       Nous sommes nombreux à continuer à défendre le site actule, pensant que ce sont justement les « mafias locales », qui sont à l’origine de cette volonté délocalisation, pour de vils histoires de bénéfices n’ayant rien à voir et de loin avec l’intérêt public !. 
      Comme le dit petit charles, l’aéroport est loin d’être saturé !
      Le canard enchainé qui est une compagnie aérienne qui a fait ses preuves nous apprend d’ailleurs de belles :http://bit.ly/1flcQo6
      extrait : 
      « Et si le futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes était plus petit que l’actuel ? C’est ce qu’assène le Canard Enchaîné, dans son édition du 8 octobre. L’hebdomadaire satirique a en effet consulté le permis de construire de la future structure, déposé par le concessionnaire Vinci en avril 2013. Et d’après le Canard, les futures structures contredisent l’un des arguments des tenants du projet. En effet, une des justifications des pro-Notre-Dame est que l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique est trop petit, et ne pourra plus faire face au trafic, lorsque le seuil des 4 millions de passagers par an aura été franchi. »
      Mais vous pouvez trouver d’autres liens, à loisir, en associant canard enchainé à aéroport de nantes. Il n’y a pas qu’en avion qu’on peut voyager et apprendre des choses. Mais méfiez vous de certains tour operators...

    • bernard29 bernard29 22 juillet 2015 12:29

      @bakerstreet

      a) « La technique du discours, rempli de sophismes et de partis pris, ( comme ceux de l’opportunité ou non de garder les petits aéroports, autant de bénef pour un grand) .

      - garder les petits aéroports pour en faire des aéroclubs, et pour des charters, pourquoi pas. ! Mais en tout cas on peut récupérer de l’espace non bétonisé. C’est pas ça que vous voulez ??

      - Les petits aéroports desservent soit Orly, soit quelques liaisons touristiques. Si donc on améliore les transports, des villes possédant un petit aéroport vers un aéroport à vocation internationale, on obtient une plus-value qualitative dans la circulation aérienne, une diminution pour les liaisons vers Paris, une meilleure desserte à l’international.

      b) »Et si le futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes était plus petit que l’actuel ? C’est ce qu’assène le Canard Enchaîné, dans son édition du 8 octobre.« 

      Mais »grand", ça n’a jamais voulu dire plus imposant. Si la rationalisation des équipements permet d’occuper moins d’espace géographique, qui s’en plaindrait. la question est d’avoir un aéroport adapté aux liaisons internationales . S’il l’est en étant plus petit au niveau taille, c’est très bien ;


    • Martha 22 juillet 2015 16:18

      @bernard29,

       Vous me paraissez bien mal maîtriser le sujet.

       Actuellement il y a une « navette aéroport » qui relie l’aéroport international de Nantes Atlantique à la gare feroviaire en 20 mn et le centre ville en 26 mn. Un départ toutes les 20mn.

       Avant de vouloir délocaliser à N-D-d-L l’aéroport de Bouguenais, la première chose à faire est de faire le bilan de tous les avantages que celui-ci apporte.

       Proximité de l’agglomération nantaise, la ville s’est adaptée et s’est construite en présence de cet aéroport situé au sud ouest, les quatre voies (périph et sud ouest) sont très bien faits. Les avions ont un très bon repère à l’atterrissage : il suffit de suivre la Loire. Ces avions qui volent assez bas et quasiment sans bruit (moteurs au ralenti, l’avion décélère en douceur), ça fait très chic : c’est un spectacle qui manquerait.
       Les pilotes et les passagers sont à 20mn du centre de Nantes, on peut très bien se passer de voiture et de ce fait du parking : c’est peut-être cela qui déplait à VINCI.


    • bernard29 bernard29 22 juillet 2015 16:45

      @Martha

      Vous êtes nantaise qui avez le plaisir de voir des avions atterrir en douceur et de façon « chic », devant vos yeux. Très bien, mais si je n’ai jamais été à l’aéroport, je vous assure que les liaisons ferroviaires vers la Bretagne sont très problématiques, quant aux périphériques « qui sont très bien faits » je n’en doute pas, ils sont souvent surchargés et embouteillés. Lorsque j’y passe, je fais très attention de choisir mes heures de passage.

      Mais la question n’est même pas là. La question est qu’il y a situation de blocage et l’on se sait pas comment cela va finir. Les autorités ont fait valoir leur situation en justice avec succès, mais la contestation s’enracine. Mon objectif est simplement d’attirer l’attention sur le fait que le territoire du Grand Ouest devrait pouvoir bénéficier d’un aéroport a vocation internationale qui rendrait service à toute la population du territoire concerné.


    • Le p’tit Charles 22 juillet 2015 17:27

      @bernard29...et quand il sera fini le gouvernement le vendra au Chinois.. ?


    • bernard29 bernard29 22 juillet 2015 17:40

      @Le p’tit Charles

      Que nous réserve l’avenir ??

      ça s’appelle aussi « l’ouverture à l’ international ». J’ai entendu dire que les chinois étaient très intéressés par le lait en poudre en provenance de la Bretagne, et les produits agricoles bretons. (A Carhaix, ils financent une gosse usine à lait. ). Si la Bretagne pourrait peut être développer ainsi son trafic maritime pour l’expédition des produits, il faudra songer à faciliter les voyages d’études des professionnels chinois, ou bien plus intelligent envoyer en chine, des professionnels pour leur faire réaliser les production en Chine elle même. Et ces voyages d’études ou d’échanges de techniciens, ça peut se faire en avion, peut être !!??


    • Martha 23 juillet 2015 10:09

      @bernard29,

       Ce que vous dites à propos du périphérique embouteillé ne va pas en faveur d’un transfert à N-D-d-L : il sera beaucoup plus loin et le passage par les quatre voies est quasi obligé.

       La navette profite de voies prioritaire. Le tramway peut très facilement avoir un terminal dans l’aérogare. Si ce n’est pas fait c’est à cause « du projet de transfert ». Le train qui longe la rive Sud de la Loire passe juste à côté de l’aéroport de Bouguenais, pourquoi n’a-t-on pas encore imaginé une station ?

       En réalité la partie est maintenant jouée : L’aéroport de Bouguenais appartenait jusqu’au 1er janvier 2011 à la Chambre de commerce de Nantes et à Bouguenais. Depuis cette date, le gestionnaire est la société : aéroport du grand ouest qui associe Vinci, la CCI de Nantes et de Saint-Nazaire et l’EPO (entreprise de travaux publics de l’Ouest). Ils n’ont pas dû faire une mauvaise affaire en achetant cet aérodrome destiné à être abandonné et délocalisé.

       On voudrait plus de clarté sur ce qu’il s’est passé.

       Jusqu’à preuve du contraire, il ont fait une bonne affaire. Les ZADistes et les manifs ne tomberaient-ils pas à pic ? Pour moi le projet de N-D-d-L n’est plus à l’ordre du jour : il est totalement irrationnel.

       Regardez quelles sont les compagnies aériennes qui desservent Nantes : quasiment que des low-cost. D’une part il serait intéressant d’avoir des éclaircissements sur ce sujet : qui paient les taxes d’aèrogare ?
       Est-ce qu’un système pareil peut faire vivre un aéroport du grand Ouest à N-D-d-L construit, loin de la ville de Nantes et des voies ferrées, à grand frais ?


    • Layly Victor Layly Victor 23 juillet 2015 13:32

      @bernard29
      cher Bernard 29, vous faites preuve d’un très grand courage en affrontant la meute des orthodoxes agoravoxiens sur un sujet d’’intérêt pratique. Mais vous n’arriverez pas à les convaincre, car vous vous posez des questions et eux ne s’en posent pas.

      Comment concilier la nécessaire activité économique et la protection de la nature et du monde animal ?
      Ils s’en foutent car pour eux, le seul terme d’activité économique n’est pas PC.
      J’ai relevé des commentaires qui relient toute activité économique (autre que de travailler dans une association, une collectivité locale, comme professeur absentéiste, dans la com, dans l’art officiel, dans l’assistanat) à une entreprise des « sombres milieux affairistes ».
      La palme revient, comme toujours, à l’idéologue bakerstreet, qui fustige la recherche des « vils bénéfices ».

      Il y a en ce moment sur les routes ces malheureux paysans, certains diront de sombres affairistes à la recherche de « vils bénéfices ». D’ailleurs, les écolos politiques professionnels les détestent profondément : des types qui commencent à 4 h et finissent à minuit, des faschos en quelque sorte, n’ayons pas peur des mots.
      Et vous qui venez les agacer avec vos propositions pour l’économie du grand Ouest, alors que chacun sait que tout individu exerçant en dehors de la sphère protégée n’est qu’un agent de Vinci qui s’ignore.

    • hunter hunter 22 juillet 2015 12:42

      Bonjour Bernard !

      Mazette, deux articles en deux jours pour vanter les bienfaits des navions des nantis qui empoisonnent la vie des braves gens (parlons du bruit de ces machines primitives), vous m’étonnez !

      Vos interventions jusqu’à très récemment de ci de là, étaient toujours pertinentes et critiques, quant à la façon dont le culte de la marchandise est rendu sur toute cette pauvre planète, et voici qu’il semblerait que vous ayez quelque peu « viré votre cuti », si vous me permettez cette expression un peu triviale !

      P’tit Charles et Bakerstreet ayant parfaitement mis en exergue les vraies problématiques de ce grand projet inutile, je ne rajouterai rien de plus, tout est dit et bien dit, sinon une petite question disons embarrassante : vous avez trouvé un petit contrat avec une officine d’intérêts politico-économiques.... ?

      Je ne vous blâmerai pas, les temps sont durs.......

      Adishatz

      H/


      • bernard29 bernard29 22 juillet 2015 13:17

        @hunter , Bonjour,

        Pour mon amour des avions !

        S’il n’y avait que des voyageurs comme moi, les compagnies aériennes ne feraient pas beaucoup d’affaires. Vous voulez que je vous raconte le seul voyage que j’ai fait à titre privé en avion. (j’ai ai fait trois ou 4 autres à titre professionnel dans ma vie).

        Mon voyage, j’ai été le prendre à (Londres Heathrow) pour New York, dans les années 75, par la première compagnie low Cost. Elle s’appelait « Blue Sky » je crois me souvenir. Et Reiser en a fait d’ailleurs une page de BD intitulée « AIR CRACRA », parce qu’il n’y avait aucune réservation possible. Le charter partait quand il était plein et donc il y avait une queue de voyageurs, désargentés comme moi, qui attendait à l’aéroport de Londres ( prix défiant toute concurrence). Il n’y avait aucun service pendant le voyage et d’après Reiser, on changeait la litière de paille, après chaque vol.

        Pour un petit contrat avec une officine d’intérêts politico-économiques.... ?

        C’est pas mon problème. Que ce soit Vinci ou une autre société qui en soit chargée, la question du contrat de réalisation ou de gestion doit être étudiée de façon indépendant du choix d’un site. Personnellement, en tant que citoyen, je remarque que l’aéroport de Toulouse a été vendu à des chinois, et j’y peux pas grand chose.

        Ce qui m’épate, c’est que lorsqu’un citoyen dit son mot dans un projet public il semble bien que certains veuillent a tout prix le rattacher à des considérations mercantiles pour le déconsidérer. Pourtant les adeptes de la démocratie participative, devraient bien savoir que la première chose à faire est quand même de respecter le citoyen par des critiques de l’idée et non de la personne elle-même.

        Ma seule motivation est d’essayer de servir le développement équilibré et harmonieux, « durable » ou « soutenable » comme l’on dit, de l’intérêt général régional.


      • Layly Victor Layly Victor 23 juillet 2015 13:47

        @hunter
        Nul, nul, nul et de mauvaise foi. L’orthodoxie pleins gaz.

        Jusqu’à présent, selon vous, les articles de l’auteur étaient acceptables car ils ne heurtaient pas la doxa. Mais là, l’auteur se mêle d’activité économique, quel scandale !
        Heureusement que les ânes bakerstreet et p’tit charles, motards de la Police de la Pensée, sont arrivés vite fait pour le verbaliser, lui signifiant à juste titre que toute activité économique (autre que dans la transition énergétique et le vivre ensemble) est le fait de vils affairistes.

        Ce que vous voulez ignorer, c’est que ceux qui nous entraînent dans cette énergie verte de merde qui est en train de couler toute l’Europe, ce sont justement ces milieux affairistes (dont Vinci en 1ère ligne) que vous dénoncez.
        Renseignez vous et prouvez le contraire de ce que je dis. Même ARTE, chaîne pourtant écolo, a dénoncé ces malfrats. Mais peut-être que c’est trop vous demander car, comme disent les journalistes, « ça heurte votre sensibilité ».

      • Trelawney Trelawney 22 juillet 2015 14:03

        Voila un petit article pour être raccord avec le votre Monsieur Bernard

        http://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/021217383392-un-aeroport-fantome-espagnol-en-passe-detre-rachete-pour-10000-euros-1138414.php

        Si jamais (je dis bien si jamais parce que pour l’instant rien n’est fait) NDDL se construit je vous propose de commencer à économiser. On se contacte 1 ou 2 ans après son ouverture et avec nos 10000 euro on se paie de belles installations complétement inutiles, que nous pourrions utiliser en organisant une rave party tous les mois d’été avec vente au black de produits dérivés (pilules et cigarettes qui font rire), un Sidaction tous les trimestres et le retour sur investissement se ferra en quelques jours.

        Si jamais NDDL est construit, les brestois, rennais, nantais continueront de prendre le TGV pour se diriger vers Roissy ou Orly et prendre leurs avions pour les lignes internationales, car c’est dernier sont très loin d’être engorgés. NNDL se tapera les lignes régionales et peut être une ou 2 lignes vers la GB et c’est tout. Car pour le transport aérien, c’est le trafic qui amène l’aéroport et jamais le contraire.

        Londres Heathrow qui a un trafic supérieur à Roissy a la même superficie que Nantes atlantique. Et Genève qui est proche du centre ville et avec ses 15.2 millions de passagers a la même piste unique et les même infrastructures que Nantes Atlantique avec ses 4 millions de passagers. Avant de délirer sur l’utilité de ce genre d’installation, il serait plus judicieux de voir ce qui se passe ailleurs


        • bernard29 bernard29 22 juillet 2015 15:29

          @Trelawney

          Engorgement de Paris est tel , qu’un nouveau terminal a été décidé il y a peu. Et la croissance continue. 

          Selon un article de « La Tribune » ; Le gestionnaire des aéroports parisiens a accueilli 92,7 millions de voyageurs en 2014 dans les aéroports de Roissy et d’Orly, en hausse de 2,6% par rapport à 2013. Sans la grève la croissance aurait été de 3,6%"

          Madrid, est une agglomération de 6,5 millions d’habitants et possède déjà un aéroport . L’aéroport Adolfo Suárez est, avec plus de 54 millions de passagers en 2007, le 10e aéroport mondial en nombre de passagers et connaît une croissance moyenne de 15 % par an. Le terminal 4, inauguré en février 2006, a porté la capacité de l’aéroport à plus de 70 millions de passagers par an.

          ce qui fait qu’il n’est pas étonnant que la construction d’un énorme aéroport pour Madrid Sud à plus de 200 kms de la ville et sans desserte rapide était une gabegie.

          Aéroport du grand Ouest. 

          a) il est clair que si cet aéroport se fait, Nantes Atlantique est destiné à ne plus être fréquenté par les avions de passagers.

          b) les distances entre le site qui serait retenu et les villes du grand Ouest ne sont pas énormes et il est prévu des dessertes à grande vitesse dans le plan ferroviaire qui est prévu qu’un nouvel aéroport se fasse ou pas.

          c) l’objectif n’est pas de se comparer à des villes-Capitales, mais de rendre service au territoire entier du Grand Ouest. ( Un référendum peut d’ailleurs donné une indication sur l’intérêt public d’un tel investissement.)

          Car pour le transport aérien, c’est le trafic qui amène l’aéroport et jamais le contraire. (œuf ou la poule ??)


        • bernard29 bernard29 22 juillet 2015 16:06

          Vous dites

          •  « Si jamais NDDL est construit, les brestois, rennais, nantais continueront de prendre le TGV pour se diriger vers Roissy ou Orly et prendre leurs avions pour les lignes internationales ».

          Pour les bretons à l’Ouest de RENNES NANTES,  je vous signale que les lignes TGVs , si elles mettent Rennes et Nantes à 1 h 30 de Paris, Paris est toujours à 4 H de Paris, plus un transit vers la plateforme aérienne, tout cela avec un prix prohibitif.

          Par ailleurs, si NDDL ou autre, se construit , il offrira sûrement d’autres possibilités et alternatives..


        • Trelawney Trelawney 22 juillet 2015 18:53

          @bernard29
          Car pour le transport aérien, c’est le trafic qui amène l’aéroport et jamais le contraire. (œuf ou la poule ??)

          Comme à l’instar des instigateurs de ce projet, vous ne comprenez visiblement ce qu’erien au transport aérien, je vais essayé d’être clair dans mes propos.

          Si vous comptez la population des régions Pays de Loire, Bretagne, basse Normandie et Charente (les régions limitrophes à cet aéroport) vous avez 8.5 millions d’habitants soit 13% de la population française. Si vous comptez l’ile de France, le NPdC, la Picardie, La Champagne, le Centre la Haute Normandie, la Bourgogne, (les régions limitrophes à Roissy Orly)vous avez 25.2 M d’habitants soit 40% de la population française. Est-ce que cet investissement est nécessaire ? Il ne me faut pas plus d’une seconde pour trouver la réponse

          Pour ce qui est de l’engorgement de CdG et Orly (encore une blague de politicien). Roissy est le second aéroport européen avec 64 M de passagers par an. Comme c’est un aéroport privé, NDDL ou pas ils vont démarrer les travaux du terminal 4 portant la capacité de cet aéroport à 104 M de passagers. Orly avec ses 25 M de passagers a encore de la marge. Si NDDL est conçu pour désengorger Roissy qui n’a rien demandé, c’est raté.

          Si vous traversez la Manche, vous avez Heathrow premier européen avec ses 73 M de passagers qui construit encore des terminaux pour pouvoir en accueillir 110M en 2020. Donc à moins d’une heure de vol de toutes les villes des régions du grand Ouest (je connais le Far West, mais le grand ouest c’est abstrait) vous avez 2 hubs capables d’accueillir les passagers. Que vous faut-il de plus ?


        • bernard29 bernard29 22 juillet 2015 19:25

          @Trelawney

          Roissy engorgé, pourquoi ont ’ils prévu un nouveau terminal. ?

          « Le gestionnaire des aéroports de ParisADP, envisage de construire un nouveau terminal à Roissy dans les années 2020 pour accueillir jusqu’à 40 millions de passagers supplémentaires, annonce ce vendredi 6 juin son PDG dans une interview à l’hebdomadaire La Tribune. »

          si vous lisez jusqu’au bout cet article, http://www.challenges.fr/entreprise/20140606.CHA4688/aeroport-cdg-un-nouveau-terminal-a-roissy-prevu-d-ici-2020.html , vous verrez que les discussions avec l’Etat conduiront à des aides financières ( peut être diminution de la redevance aéroportuaire, donc une subvention déguisée).

          Et puis même si l’aéroport peut absorber un surplus de passagers, ça ne veut pas dire que le surplus de survols fera l’affaire de la pollution et autres nuisances dans la région parisienne..

          à moins d’une heure de vol de toutes les villes des régions.

          alors vous êtes pour le développement tout azimut de l’avion ?


        • Trelawney Trelawney 23 juillet 2015 09:00

          @bernard29

          à moins d’une heure de vol de toutes les villes des régions. alors vous êtes pour le développement tout azimut de l’avion ?

          Il est certain que construire un aéroport en « plouquie occidentale » ne sert pas au développement tout azimut de l’avion.

          On ne se connait pas, mais il me semble que vous sortez tout droite de science po ou d’un master en environnement ou un truc comme cela et votre ambition, si ce n’est pas déjà fait et de vous trouver un emploi dans une collectivité quelconque. je sais que la première chose qu’on apprend dans ce type d’études est que « le pouvoir politique est le seul à décider des orientation du pays ». Je n’ai pas fait de longue étude (à 16 ans je péchais la morue pas très loin du cercle arctique), mais ma longue expérience peut me permettre de dire que c’est la plus grosse connerie que l’on puisse vous enseigner.

          Donnez vous du temps et relisez vous dans disons 5 ans quand le projet NDDL ne sera plus qu’une chimère et qu’à la place de ceux qui aurait du être un aéroport, des grenouilles continueront tranquillement de croasser dans leur zone humide sans être inquiété par un engin de TP.


        • Alain 22 juillet 2015 19:21

          Ne perdez pas votre temps à parler à ce tartuffe écolo. En réalité, Derrière Bernard29, vous trouverez un résumé de Bouygues, Eiffage, Vinci et une bonne part de Nicolas Hulot.

          Quoiqu’il déblatère dans un discours pro-technicien, il n’a pas compris qu’il n’y aura jamais de Notre Dames des Landes et pas ailleurs, c’est à dire là ou cet énergumène le propose.

          Rappelez vous que certaines personnes sont payés par l’Europe pour faire passer des idées sur Internet qui arrangent des intérêts d’états européens. On croit parler à des humains, on parle à des salariés.


          • bernard29 bernard29 22 juillet 2015 20:21

            @Alain

            eh bien dites donc ! vous êtes sorti de votre sieste de mauvaise humeur ?? une bonne sieste ne doit pas durer plus de 15 minutes. Plus long , on en sort « chiffonné ».

            Mon discours n’est pas « pro-technicien », il est citoyen et politique. Vous savez que certains qui se targuent de « démocratie participative » voudraient que les citoyens de base devraient être entendus. Certains disent même que ce sont les citoyens qui sont les vrais experts !! qu’en pensez-vous ? je crois qu’ils ont raison.


          • Layly Victor Layly Victor 23 juillet 2015 13:58

            @Alain
            et il y a toujours eu des abrutis qui n’ont pas besoin d’être payés pour l’être pleinement et quotidiennement.

            j’admire l’auteur pour son courage qui le conduit à accepter de se coltiner des types comme vous et leurs insultes permanentes.

          • Alain 22 juillet 2015 21:15

            La démocratie participative, tu ne sais pas ce que c’est. C’est pas « que les citoyens de base devraient être entendus » mais c’est quand les citoyens s’impliquent dans les affaires politiques et ont une voix égale aux élus.
            La démocratie participative, si tu savais ce que c’est, tu entendrais la révolte de ceux qui sont à NNDL et tu n’en serais pas à proposer un autre aéroport ailleurs.

            D’ailleurs, tu n’es pas plus écologiste que démocrate. Tes textes le prouvent et tes commentaires encore plus. Tu es un sous-marin de la cause bétonnière. Le reste, c’est de l’habillage.


            • bernard29 bernard29 22 juillet 2015 21:40

              @Alain

              Eh bien, il me semble que je m’implique dans les affaires politiques et publiques. mais ça n’a pas l’air de vous plaisir. Je suis aussi critique sur les révoltes que sur les décisions des pouvoirs.

              Chacun voit midi à sa porte, et je ne juge pas votre personne. Cependant, je pense que vous devriez être plus respectueux des autres citoyens. C’est la base d’une démocratie participative. Votre attitude désobligeante force aux solutions violentes pour le règlement des contradictions. Et pour ma part, je vous laisse là. bonsoir. 


            • Layly Victor Layly Victor 23 juillet 2015 14:11

              @Alain
              bien excité, le zadiste. Ne vous inquiétez pas. Les politiques vont vous trouver un autre territoire à piller, avec des poules et des légumes à voler, des maisons à squatter, et du shit à volonté.


              Il faut que notre pays disparaisse, et vous faites partie des agents pathogènes, un peu comme dans la guerre bactériologique.

              Quand à ceux qui sont à NDDL, j’ai des amis à Gaillac qui ont vu leurs collègues zadistes en action. De super démocrates participatifs : tu me donnes tes poules et tes légumes et tu fermes ta gueule !
              Ceux qui sont à NDDL, ils ont caillassé un tram à Nantes et une grosse pierre est tombée juste à côté de la tête d’un bébé. Nul doute que si la tête du bébé avait été écrasée, les journaleux n’en auraient pas fait tout un plat ! (il ne faut pas déconsidérer les troupes de choc du futur régime fasciste).

            • Alain 23 juillet 2015 08:05

              En effet, tu peux me laisser là.
              Et il vrai que tu sembles t’impliquer disons comme.... un politicien.

              tu arrives à tes gros projets bétonnants, tu parles de démocratie et d’écologie. Bon, pour une fois, on a pas eu le mot développement durable. Tu évoques par contre aménagement du territoire..
              Ensuite, en face, on dit « arrêtez vos conneries. Vus faites n’importe quoi. Du vrai disneyLand, de la fausse démocratie, du mensonge écologique ».
              Et on a droit à : « je ne parles plus avec vous. Vous êtes puéril, trop radical. Vous ressemblez à un canard sans tête ».

              Garde donc ton projet bétonnant, ton aménagement du territoire, mais retiens bien ceci :
              NNDL ne se fera jamais et aucun autre aéroport ne verra le jour à proximité.


              • Céline Ertalif Céline Ertalif 23 juillet 2015 12:23

                Bonjour,


                Je pense que le tableau de Bernard29 sur l’Ouest est assez juste, trop d’aéroports, il n’y a de place que pour Brest-Guipavas et pour Nantes (ou Rennes). C’est vrai que Bouguenais n’est pas idéalement placé. Oui encore sur le fait qu’il y a problème de liaison ferroviaire pour les bretons vers Nantes.

                Ce qui a planté le projet de NDDL c’est la méthode technocratique. Sans doute ce projet de NDDL n’est-il pas très bon, sûrement le plus important serait d’investir sur le cabotage maritime...

                Nous avons un résultat où le plus dramatique dans cette histoire est l’incroyable fermeture au débat public. Dont le dernier avatar pourrait être la façon dont certains s’adressent ici à Bernard29 : est-ce qu’on peut dire autre chose que des invectives ? est-ce qu’on peut encore exposer des arguments sur la nature de l’enjeu avant d’entendre des interprétations tactiques qui tournent aussi à la dénonciation ? Qui est sûr ici d’avoir assumé ici le dixième des engagements écologistes de Bernard29 - qui n’en dit rien ici et qui ne s’en prévaut pas en tous cas. Est-ce que seulement cela pourrait vous effleurer ? Cela effleure moins ceux qui n’ont jamais rien fait, ça c’est ma petite expérience qui me le dit.

                La dernière catastrophe de la technocratie, c’est sans doute ces citoyens tacticiens qui n’écoutent plus rien, qui ne savent plus qu’en découdre, comme si cela était l’unique façon d’exister. Personnellement, je pense que le mouvement zadiste pose des questions importantes, utiles et assez cohérentes et, en la circonstance, il n’est pas question que je m’en désolidarise. Est-ce que NDDL est pour autant le terrain de lutte le plus justifié ? Pas sûr, en tous cas j’ai des doutes. Le plus catastrophique c’est la situation calamiteuse du débat politique, et là malheureusement je ne doute guère. Les citoyens ne doivent pas se laisser contaminer par l’immodestie des dirigeants, c’est ce qui rend la démocratie impossible, alors si tout le monde s’y met...
                 

                • bernard29 bernard29 24 juillet 2015 17:16

                  @Céline Ertalif

                  bonjour,

                  j’ai été absent hier, et je prends connaissance de vos commentaires aujourd’hui. Je vous en remercie.


                • Alain 23 juillet 2015 12:46

                  Bonjour Céline

                  ton commentaire est intéressant et on peut parler sans invectives avec des gens qui ont compris les pbs. Tu dis :
                  « Nous avons un résultat où le plus dramatique dans cette histoire est l’incroyable fermeture au débat public.’

                  Quel débat public pourrait-il y’avoir avec les bétonneurs et les pollueurs ? les promoteurs de n’importe quel aéroport à l’heure où les espèces disparaissent à grande échelle et que les matières premières s’épuisent ? Comment peut-on parler à ceux qui prônent qu’il faut faire un aéroport pour »désengorger« un autre ailleurs alors qu’il n’y aura que ce qu’on appelle un effet rebond, c’est à dire qu’on se retrouvera avec 2 aéroports au lieu d’un ?
                  Ils imposent leur sujets au nom de l’aménagement du territoire, ils ne voient pas le monde réel. On a l’impression qu’ils jouent au lego grandeur nature, et pendant ce temps là, les oiseaux disparaissent, les insectes disparaissent, les zones cultivables disparaissent. Seuls comptent à leur yeux les hommes et à la moindre occasion, ils se proclament »écologiste".

                  Dans toutes les luttes écologiques en cours, on ne peut pas discuter avec ces gens là. Ils sont trop imbus de croissance éternelle et de pétrole ou d’uranium inépuisable. Il te font passer pour un radical obtus et fermé, mais ce sont eux qui n’écoutent pas.
                  Dans les ZAD de France ce joue le nouveau monde. En face, c’est l’ancien, incapable de la moindre réforme de fond.


                  • Céline Ertalif Céline Ertalif 23 juillet 2015 14:27

                    @Alain  C’est vrai que certains acteurs se passent très bien de débat, je pourrais parler de tel aérodrome voulu par tel industriel pour le déplacement de ses cadres entre Paris et l’usine, et de tel autre pour des raisons à peu près similaires... et voilà deux petits aéroports avec moins de 15 000 voyageurs par an pour l’un, le tiers pour l’autre (ce n’est pas en Bretagne)...


                    On ne peut pas dire que la création d’un aéroport dans l’ouest soit une idée idiote, ni que Heathrow soit un modèle. Sans doute y a-t-il de quoi discuter sur le développement du transport aérien et sur quelques autres interrogations légitimes sur un grand projet de ce type, mais ce n’est pas Sivens non plus qui cumule dans l’ineptie (pas d’intérêt public autre que de donner du travail à des entreprises liées au Conseil Général + motif de favoriser les intérêts privés une agriculture au modèle très contestable...).

                    Il y a des questions de fond sur le modèle de société, sur la progression du béton et du massacre de la Nature, sur l’accès à la consommation pour une large partie de la jeunesse qui n’a pas accès à l’emploi... Le vrai problème, c’est qu’il semble n’y avoir aucun lieu pour débattre les questions importantes que les zadistes ont l’incomparable mérite de faire émerger. 

                     

                  • Céline Ertalif Céline Ertalif 23 juillet 2015 15:39

                    @Fracassou Les zadistes n’ont pas de mandat et ne prétendent pas en avoir. Mais ils s’engagent, ils appliquent la recommandation de Gandhi : pratiquer soi-même le mode de vie qu’on, et dans des circonstances difficiles où on ne leur facilite pas la vie parce qu’ils déplaisent, ils gênent.


                    Ils sont importants parce qu’ils proposent un chemin à un moment où la jeunesse est dans une impasse en matière d’emploi dans une société où presque tout dépend de l’emploi salarié.

                  • Céline Ertalif Céline Ertalif 23 juillet 2015 22:52

                    @Fracassou Je cite Gandhi pour sa formule sur l’engagement. Bien entendu les zadistes n’ont « aucune autorité », encore que si l’on se rappelle le sens originel du mot autorité lié au mot auteur ça se discute !


                    Je devine que vous les méprisez, ils ont un style qui vous déplait. On ne peut pas se contenter du style pour juger les gens. Lisez donc l’un de mes derniers articles (« construire écolo à moins de 100€/m² »), vous apprendrez des choses... Sortez de vos préjugés.

                  • Céline Ertalif Céline Ertalif 23 juillet 2015 15:40

                    pratiquer soi-même le mode de vie qu’on prône (excusez-moi).


                    • Alain 23 juillet 2015 18:16

                      @Celine :
                      Cela fait 2 ans que « l’écologiste » nous pond des articles sur Notre Dames des Landes pas piqué des hannetons en matière « d’écologie ». La valeur écologique de ses articles est disons.... du pauvreté affligeante.

                      Quand à Lasly Victor, grand commentateur dans l’âme, toujours prompt à défendre l’industrie nucléaire quelqu’en soit le cout (déchets, guerres de l’uranium, toujours prêt à dénoncer les énergies renouvelables comme une escroquerie, qui plus est ancien militaire, ce n’est certainement pas ce genre de personnages qui me fera la morale en matière d’écologie et de démocratie.

                      D’ailleurs, ces fameux amis de Gailac qui lui ont dit blablabla... En tant qu’ancien militaire, il doit connaitre les méthodes de sésorganisation d’une manifestation. On prend quelques flics, on les habille en BlackBlock, ils cassent des vitrines, caillassent des bagnoles et hop... c’est de la faute aux... Lasly Victor nous dira que c’est de la faute aux zadistes.


                      • jacques 28 juillet 2015 10:26

                        C’est bête hein mais l’aéroport de Vatry déja construit et largement sous utilisé est bien moins loin de Paris que ce projet sur Nantes....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès