• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une résurgence du fascisme rouge-brun

Une résurgence du fascisme rouge-brun

Lors des manifestations du 22 mars 2018, des individus arborant le sigle de la CGT ont agressé des militants de l'UPR dans plusieurs villes dans le but de leur interdire de manifester avec leurs drapeaux et leurs banderoles. Entendons-nous bien : si des syndicats décident d'organiser des manifestations revendicatives où il n'y aurait pas lieu que des courants ou des partis politiques s'expriment en tant que tels, bien évidemment l'UPR se plierait volontiers à leurs exigences. Mais, ce n'était pas le cas lors de ces manifestations où la FI et le PCF ont pu défiler sous leurs propres drapeaux. Dès lors, rien de peut justifier ces agressions et nous prenons acte d'ailleurs qu'aucune organisation ne l'a fait. De même, aucune organisation, à ce jour, n'a affirmé que l'UPR n'avait pas le droit de participer à ces manifestations et, il nous semble d'ailleurs, que si une telle décision devait être prise cela ne pourrait relever que de la responsabilité de l'ensemble des organisateurs.

Il s'agit donc d'agressions de type fasciste perpétrées par des individus anonymes. Or, nous découvrons que le site web " la rotative " revendique ces agressions sans pour autant lever l'anonymat qui reste, décidément, une règle chez ce genre d'individus. Ce site web est en effet complètement anonyme. Dans la rubrique " à propos ", nous ne trouvons au sujet de leur identité que des formules vagues et ronflantes du type : " La Rotative est un site collaboratif d'information locale géré par un collectif autonome. Ce collectif n'est pas composé de professionnels des médias, mais de militants bénévoles ". Nous n'y trouvons pas davantage d'indications claires sur leur orientation politique, syndicale ou philosophique. Nous avons seulement trouvé quelques phrases concernant la sélection des articles : " on ne publiera pas de propos diffamatoires ou insultants. De la même manière, on ne publiera pas de contenus sexistes ou xénophobes. Ni de propos royalistes, hitléro-trotskystes, soralo-complotistes, rouges-bruns, verts-jaune, bleu marine, et autres bêtises ". Ici, notre attention est retenue par l'expression " hitléro-trotskystes ". Nous savons en effet quelle est l'origine de cette insulte et cette calomnie à l'égard des opposants au stalinisme. Elle a servi à justifier les abominations du régime stalinien qui a exterminé tous les militants qui s'estimaient héritiers de la révolution russe tout en ayant un regard critique sur le régime de Staline. Ils étaient tous étiquetés comme " trotskystes " et, à ce titre, exterminés en Russie. Ils étaient aussi pourchassés et assassinés dans le reste du monde jusque dans les maquis de résistants en France. Cette terreur stalinienne ne visait donc pas seulement les militants qui revendiquaient les thèses et le programme de Léon Trotsky.

Rappelons aussi à ce sujet que Staline était lié à Hitler par un pacte signé le 23 août 1939 et qui n'a été rompu que le 22 juin 1941 quand Hitler a décidé d'attaquer la Russie. Le PCF a soutenu cette politique stalinienne et la calomnie-insulte sur les " hitléro-trotskystes " n'est apparue qu'après 1941. Elle a longtemps continué à circuler chez les staliniens les plus bornés du PCF et notamment chez bon nombre des apparatchiks professionnels de la CGT. Aujourd'hui encore bien des militants gardent les cicatrices de cette époque où la rhétorique des staliniens de choc se limitait à " ils veulent critiquer le parti des travailleurs (Le PCF). On ne va pas les laisser s'exprimer. On va leur casser la gueule ". Il semblerait que ces nervis ont évolué en ce sens qu'ils ne sont plus liés, bien évidemment, à la bureaucratie stalinienne du Kremlin mais qu'ils sont liés maintenant à l'Union Européenne via l'appartenance de la CGT à la CES (Confédération Européenne des Syndicats). Ils ont changé de patrons et les anciens staliniens de choc se sont transformés en fascistes rouge-brun au service de l'Union Européenne. Il est dès lors normal qu'ils considèrent l'UPR, qui prône le Frexit, comme leur principal ennemi. Ils font semblant d'attribuer la remise en cause des conquêtes sociales à Macron qui n'est qu'un pantin au service de l'UE. Ce n'est donc qu'une minorité d'individus de la CGT qui sont concernés par ces ignominies et nous appelons tous les syndicalistes, notamment ceux de la CGT, et tous les démocrates à se désolidariser clairement de ces individus et de ces actes.

L'article publié sur le site web " La rotative " est intitulé " Cinq bonnes raisons de virer l'UPR de nos manifs " et, bien évidemment, il n'est pas signé. Les auteurs font semblant de ne pas savoir ce qu'est l'UPR. Rappelons donc brièvement que l'UPR rassemble tous ceux qui veulent que la France retrouve sa souveraineté en quittant l'Union Européenne. L'UPR est donc semblable à ce qu'était le CNR (Conseil National de la Résistance) qui rassemblait tous ceux qui s'opposaient au nazisme et à l'occupation allemande. Nous voulons libérer la France de la main mise de l'Union Européenne car c'est d'elle que proviennent les attaques contre les conquêtes sociales, les services publics... Bien évidemment l'UPR, avec ce projet regroupe des militants d'opinions politiques très variées qui sont issus aussi bien du gaullisme, du centrisme, du socialisme, du communisme ou du trotskysme. Elle est à ce sujet pleinement conforme à ce qu'était le CNR. Il ne viendrait à l'idée de personne de dire que les résistants étaient de droite puisqu'ils se battaient avant tout contre l'occupation en faisant peu de cas de la lutte contre la bourgeoisie française ou encore qu'ils étaient de droite puisqu'ils avaient accepté la tutelle du général De Gaulle à la suite de la mission de Jean Moulin. C'est pourtant ce raisonnement qui est tenu contre l'UPR par les mauvais scribouillards anonymes de cet article qui ont l'audace de se présenter comme étant les organisateurs des manifestations. Ils parlent en effet de " nos manifs " comme s'ils en étaient propriétaires alors qu'ils ne représentent fort heureusement que la maigre résurgence du fascisme rouge-brun.

Rappelons que la première expression de ce fascisme rouge-brun est apparue en France entre 1936 et 1945 avec notamment le communiste Jacques Doriot et le socialiste Marcel Déat qui ont tellement refuser de lutter contre l'occupation allemande qu'ils sont devenus franchement des collaborateurs. Jacques Doriot a fondé le PPF (Parti Populaire Français) en 1936 et Marcel Déat a fondé le RNP (Rassemblement National Populaire) présenté comme étant un parti " socialiste et européen " en 1941. Il faut assurément combattre toutes les dérives fascistes qui peuvent apparaitre au sein des organisations du mouvement ouvrier.


Moyenne des avis sur cet article :  2.16/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

158 réactions à cet article    


  • Le fascisme vient de fascinus ou phallus. Quand un groupuscule pense avoir la plus grosse,...


    • NEMO Clark Kent 21 juin 11:56

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      C’est même pas drôle et c’est faux.

      Le mot « fascisme » vient de l’italien « fasci », faisceau.
      Le faisceau du licteur, emblème de l’autorité de la Rome antique, a été utilisé en Italie de 1922 à 1945 par les milices de Mussolini. 
      D’ailleurs, on devrait limiter le terme au seul régime mussolinien, le nazisme étant d’une autre nature, le franquisme aussi, leurs seuls point communs étant le « combat contre le communisme ».

    • @Clark Kent
      http://www.revue-silene.com/f/index.php?sp=comm&comm_id=155. Nazisme vient de nationalsozialismus, pas tellement différent du STALLE inisme (petit père ou bite du peuple). 


    • @Clark Kent


      les fascisme était plus hystérico érotique (et moins antisémite) que le nazisme plus homo érotique. Les italiens ont mieux résisté à l’effet : Masse ou foule (Durkheim). Seul Thomas Mann a résisté. Les français aussi qui ont plus le culte de la personnalité et de la liberté ;

    • Self con troll Self con troll 21 juin 12:08

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Ce fantasme du stallion !

      C’est un corse qui rentre à la maison. Sa femme est penchée sur l’évier. Tiens, la lune !
      Il baisse la culotte sous la robe, l’e... et va poser son fusil
      Le lendemain, rebelotte
      Sa femme :« tu pourrais au moins me dire un mot ! »
      Lui : « je parle pas aux enculés ! »

      Bon apéro


    • @cassini


      La soeur de Mélusine s’appelait Mélior qui effectivement vient du normand : MIEL. Mélusine est proche LUZ (à l’époque médiévale les usines n’existaient pas). Luz Dieu celte. Mais Le mythe mélusinien remonte à l’Arménie. http://www.leslusignanetmelusine.fr/index.php/menu-les-lusignan-d-outre-mer/36-les-lusignan/les-lusignan-d-outre-mer/116-leon-v-dernier-roi-lusignan-d-armenie. Comme cela, vous aurez aussi une explication sur le prénom : AMAURY, qui écrit aussi sur ce site. Il faut savoir qu’à l’époque l’Arménie était proche de la Syrie et également de l’INDE. mais vous n’avez qu’à lire Franz Hellens. Mélusine est surtout le nom d’une maison d’Edition surréaliste. Rappelons à ce sujet que tous les surréalistes ont fin par quitter le communisme. Mais c’était une autre époque et un autre contexte,...

    • hunter hunter 21 juin 13:16

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.


      vous confondez l’étymologie et vos fantasmes, il me semble....

      Adishatz

      H/

    • @hunter


      l’étymologie ne peut être une science exacte puisque les lettres et les nombres sont le fruit de fantasmes. La langue la plus ancienne avec l’akkadien étant le sanskrit....Remontez aux sources et vous y verrez plus clair ;

    • hunter hunter 21 juin 13:27

      @Self con troll



       smiley

      H/

    • @Mélusine ou la Robe de Saphir.


      Miel en Sanskrit vient de NOUN ou Océan primordial, cela vous « queue » vient ???

    • kalachnikov kalachnikov 21 juin 13:35
      @ Mélu

      C’est pas plutôt foune en occitan ?

    • @Robert Lavigue

      Vous avez raison et le canneberge est excellent pour le feu urétral. 

    • troletbuse troletbuse 21 juin 13:54

      @Clark Kent
      Déjà qu’elle confond la gauche et la droite. En politique, ce ne serait pas grave mais sur le route, c’est plus inquiétant. smiley


    • @kalachnikov


      Vous me rappelez un superbe rêve que j’ai fait après la mort de mon père. Je pleurais comme une Fontaine. Je transformais ma salle de bain en une espèce de fond marin (mon père qui habitait 7 rue des Dauphins avait une passion pour les aquariums,...). Mais cela coûte la PEAU d’EPHESE. Avec de l’eau aromatisée aux herbes sortant de partout et des jeux de lumière, la musique  PORT. Bon ! faut compter 1000000 d’euros. https://www.google.be/search?q=salle+de+bain+fond+marin&num=20&newwindow=1&tbm=isch&source=iu&ictx=1&fir=GydNWDl9RXYrdM%253A%252Cyca3SliXwkXlXM%252C_&usg=__SH7QfyV4oNm6TSg94B1_GYBHkzM%3D&sa=X&ved=0ahUKEwi8oLuZ2OTbAhWKKVAKHdLfC6cQ9QEIMDAD#imgrc=_-y9jfGPY7PRXM : Plus l’entretien, calcaire dans tous les trous,... c’est gai les rêves. Rien à voir avec la piscine de BRI-BRI. Brigitte, prénom typiquement celte ;

    • @troletbuse


      Macron est clair : la gauche et la droite c’est terminé : HERM-APHRODISME ou THOT HERMES TRISMEGISTE. Le trois fois grand,......

    • kalachnikov kalachnikov 21 juin 14:01
      @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

      En France, on dit pleurer comme une madeleine et jouir comme une fontaine.

    • JC_Lavau JC_Lavau 21 juin 14:05

      @Robert Lavigue. Oserais-tu perdre patience ?

      Oserais-tu ?

    • JC_Lavau JC_Lavau 21 juin 14:07

      @cassini. Les freudiens seulement. Les freudiens de l’Affreux Do.


    • @kalachnikov


      Ma fontaine s’est éteint en 1983 (pas dans mes rêves qui sont visités (lire Félicien Champsaur : Le Semeur d’amour). La même nuit mourait mon aimé et mon Patron à l’université (qui, s’appelait : JEN FONTaune, cela ne s’invente pas). Le feu et l’eau s’éteignaient en la nuit du 7 octobre. Le second mort alors qu’il se trouvait avec sa maîtresse à Ostende. Le brûleur du chauffe eau s’est était,....asphixié. Que de symboles,...J’appris les deux nouvelles au même moment. Vaut mieux être solide,....et zen plus, je devais monter sur Paris avec Jean fontaine (médecin) pour faire des recherche sur la : MORT SUBITE DU NOURRISSON. Journée diabolique ;

    • @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Ma fontaine s’est éteinte en 1983 (pas dans mes rêves qui sont visités (lire Félicien Champsaur : Le Semeur d’amour). La même nuit mourait mon aimé et mon Patron à l’université (qui, s’appelait : JEAN FONTaine, cela ne s’invente pas). Le feu et l’eau s’éteignaient en la nuit du 7 octobre. Le second mort alors qu’il se trouvait avec sa maîtresse à Ostende. Le brûleur du chauffe eau s’est était,....asphixié. Que de symboles,...J’appris les deux nouvelles au même moment. Vaut mieux être solide,....et en plus, je devais monter sur Paris avec Jean Fontaine (médecin) pour faire des recherche sur la : MORT SUBITE DU NOURRISSON. Journée diabolique ;

    • Merci de ne pas associer les « Décroissants » aux rouge-bruns", même s’il leur arrive de citer Michéa. Leur intention est d’éveiller les consciences. Sans plus ;


      • Milka Milka 21 juin 12:09

        ’ Une résurgence du fascisme rouge-brun ’

        Pourquoi, d’emblée, j’ai envie de rire !!!  smiley


        • Attila Attila 21 juin 16:14

          @Milka
          « Pourquoi, d’emblée, j’ai envie de rire !!!  »
          Parce qu vous pensez à des trucs comme ça :
          Journal d’un antifa

          .


        • Self con troll Self con troll 21 juin 12:11

          @l’auteur
          J’adore « les caractères » de La Bruyère.
          De quel ouvrage de cet auteur peut-on rapprocher votre article ?

          Je vous dis ça parce que, quand Labrune va rappliquer, ce sera une autre paire de manches !


          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 21 juin 16:01

            @Self con troll

            Il n’y a pas d’autres ouvrages de La Bruyère que « les caractères ». Du moins, je n’en connais pas. Mais, l’ouvrage n’est pas qu’une suite de portraits de personnages plus ou moins prototypiques d’un trait psychologique ou autre. C’est pourtant ce que j’ai longtemps cru avec la présentation qui m’avait été faite par les profs de français. C’est aussi une satire de notre société. Cependant, ce n’est ni Proudhon ni Karl Marx. La Bruyère ne se préoccupe guère des pauvres paysans par exemple. Mais c’est un révolté qui a été toute sa vie au service d’aristocrates ignares mais sûr de la supériorité que leur confère leur statut social. Difficile pour un esprit subtil comme lui de supporter l’humiliation... C’est cet aspect de La Bruyère qui m’a séduit. Il n’est bien évidemment pas question du fascisme dans son ouvrage mais on y trouve certainement la critique des imbéciles sûr de détenir la vérité mais qui ne pensent pas plus loin que le bout de leur nez et se sentiraient trop mal à devoir remettre leurs certitudes en question. Parmi ceux-là, il en est qui n’hésitent pas à aller cogner sur des gens qui ne leur font aucun mal seulement parce qu’ils sont certains de détenir une vérité qui les y autorise...


          • Self con troll Self con troll 21 juin 16:29

            @Jean Dugenêt
            La lecture de La Bruyère implique une remise en cause quasi insupportable. Un peu comme un dictionnaire médical déclenche des symptômes imaginaires et vous craignez d’en rencontrer de vrais.

            L’UPR est peut-être le symptôme que les mondialistes ne peuvent accepter. Mais, comme je doute que les gens de votre groupuscule aient lu La Bruyère, et aussi de leur capacité à se remettre en cause, vous avez sans doute raison de voir leur réaction comme le symptôme de l’intolérance à venir.


          • Self con troll Self con troll 21 juin 16:31

            @Self con troll
            il s’agit du groupuscule que vous dénoncez, bien sûr
            Je sens déjà l’insoumise moquerie


          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 21 juin 16:50

            @Self con troll

            C’est ce que j’ai voulu dire.


          • Garibaldi2 22 juin 01:57
            @Jean Dugenêt

            Vous êtes un falsificateur de l’histoire quand vous parlez du ’’communiste Jacques Doriot’’ car il a été exclu du PCF en 1934.

          • capobianco 22 juin 07:27

            @Garibaldi2
            «  Vous êtes un falsificateur de l’histoire  »

            Ben oui, en bon upr soutien de macron. Ces gugus sont en première ligne contre la gauche (pas du ps, de la gauche) pour aider le pouvoir. Et tout est bon pour cela chez eux.

          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 juin 10:34

            @Garibaldi2
            Avant d’être exclu il était...


          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 30 juin 10:18

            @capobianco
            L’art de l’inversion. Falsificateur celui qui dit la vérité. Doriot était un communiste. Bien évidemment, il ne l’était plus quand il a créé un autre parti. Faut-il vraiment le préciser ? Oui si on a affaire à des bornés ou à ceux qui sont toujours de mauvaise foi. Idem d’ailleurs pour Déat. Mais les staliniens dans ce cas n’ont rien à dire.


          • foufouille foufouille 21 juin 12:13
            l’UPR est un ramassis de moutons ayant accepter un lavage de cerveau, avec comme chef suprême un employé fictif durant dix ans.


            • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 21 juin 16:02

              @foufouille

              L’expression « employé fictif » confine à de la calomnie. Pouvez-vous préciser ?


            • foufouille foufouille 21 juin 18:06

              @Jean Dugenêt

              toutes les références sont sur wiki mais c’est upqrvox. évites aussi de me sortir ton histoire de placard doré.


            • cettegrenouilleci 21 juin 21:30

              @foufouille

              Vos commentaires permettent régulièrement aux lecteurs d’Agoravox de se faire une idée de ce à quoi ressemble une personne qui a accepté un lavage de cerveau, et de lire les inepties qu’une telle personne est capable de déblatérer ad nauseam.


            • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 30 juin 10:21

              @foufouille
              Il n’est nulle part question d’emploi fictif à propos de F Asselineau et surtout pas sur la wiki.

              D’où vient encore la calomnie et la falsification ?

            • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 1er juillet 18:38

              @foufouille
              Insultes et calomnies vont de pair. Cela vous caractérise suffisamment pour qu’il soit inutile d’en dire plus.


            • foufouille foufouille 1er juillet 19:13

              @Jean Dugenêt

              une personne qui n’est pas à son bureau durant ses horaires de travail, c’est quoi ?
              deux journalistes ont écrit un livre sur le sujet et la référence est sur wiki. aucune plainte contre l’un ou l’autre. ni contre un électeur de NDA qui en a parlé sur son blog.


            • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 6 juillet 18:09

              @foufouille

              Les références des livres et les citations complètes des calomnies en question SVP. Idem pour « un électeur du NDA qui en a parlé dans son blog ». Vous trouverez sur ma page facebook un article complet sur JL Mélenchon intitulé : « un dossier à charge contre JL Mélenchon ». Je vous invite à avoir autant de rigueur que moi. J’affirme que JL Mélenchon a pistonné sa fille, obtenu des financements pour ses copains avec de l’argent public, continué à toucher des indemnités d’un conseil général alors qu’étant ministre il n’y participait plus. J’affirme aussi qu’il s’est payé au moins un déplacement en jet privé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès