• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une torpille, au goût de Golfe du Tonkin

Une torpille, au goût de Golfe du Tonkin

Et voilà, on y est : la corvette Chenoan à peine relevée du fond où elle gisait, les militaires de Corée du Sud nous présentent sur un plateau la preuve de l’implication de la Corée du Nord, sous la forme des vestiges d’une torpille qui, selon eux, aurait été à l’origine de la catastrophe. Présentée lors d’une conférence de presse à laquelle assistait un vice-amiral américain, cette fameuse torpille est apparue fortuitement tel un lapin sorti du chapeau. Un peu trop vite, à mon goût : il a comme un arrière-goût de Golfe du Tonkin, cet engin de mort. Nul envie chez moi d’aider l’Ubu rouge, dont j’ai tracé naguère un portrait qu’on ne peut accuser de complaisant. Non, en aucune sorte : mais les va-t-en-guerre qui voudraient lui régler son compte seraient mieux tentés d’être plus crédibles, avec leur accusations : cette torpille n’a rien de nord-coréenne, et n’a pas été tirée il y a moins de deux mois. On a affaire à un montage éhonté, à une opération de manipulation manifeste. La Corvette Chenoan a bien été envoyée par le fond, mais par autre chose que cet artefact grossier. 

La première chose qui m’a intrigué et dont j’ai fait part en post sur un autre fil ici, c’est la présence sur les vestiges de la torpille montrée de ce qui semble être des balanes, ou des équivalents dont je n’ai pas le nom (je ne suis pas un spécialiste en fonds marins !). Visibles sur un cliché qui ouvre cet article. Je ne sais à quelle vitesse ces animaux se reproduisent et colonisent un rocher, mais leur présence sur les pales des deux hélices contra-rotatives de l’engin qui nous a été montré m’a assez interloqué. Revenons en effet à un calcul simple : la Corvette Chenoan a été envoyée par le fond le 26 mars seulement. Nous sommes le 20 mai. Entre les deux dates : 55 jours. Des balanes ou des animaux marins peuvent-ils en aussi peu de temps, au fond de l’eau, investir autant du métal ? J’en doute, à voir la colonisation visible, et j’en doute d’autant plus que sur les meilleurs clichés que j’ai pu observer, il semble bien qu’on ait gratté le surplus de coquilles ayant envahi l’arrière de la torpille. Visiblement, il y en a avait une épaisseur supérieure à celle qui reste aujourd’hui. C’est le premier point douteux, je dirais le plus flagrant. Cette torpille est plus ancienne que ce qu’on en a dit, c’est du moins ce qui semble.
 
Le deuxième, c’est de profil cette fois qu’il faut aller le chercher. Dans un autre document photographique, les sud-coréens et leurs amis américains et anglais nous montrent cette fois l’appareillage qui soutient les pales de direction de cette fameuse torpille. Très bien, c’est très visible, et on distingue même qu’un judicieux décrochage des arêtes de gouvernails sert probablement d’emplacement à un anneau chargé de canaliser le flux généré par les hélices et de minimiser la cavitation. Bien, à part que si l’on commence à feuilleter le catalogue des torpilles chinoises achetées par la Corée du Nord, pas un seul de ces appareillages arrière ne correspond à notre configuration passablement rouillée. La torpille YU-5 a deux hélices beaucoup plus grandes et nettement quadripales (à pales longues) , et elle est d’un format bien plus imposant. La YU-7 a des ailettes qui ne correspondent pas à l’arrière de notre modèle et sont doublet d’hélice est tripale. La Yu-4 à un doublet tripale à pales bien détachées du corps, La YU-2 a un montage annulaire totalement différent, la YU-1 pourrait être la plus proche : mais elle date de 40 ans, et l’arrangement de ses gouvernails est totalement différent. 
 
Ne reste alors que la YU-3 déclarée "meilleure candidate" par les "spécalistes US dont le dénommé Bae Myung-jin, professeur au "Sound Engineering Research Lab" de la Soongsil University, qui joue un peu les devins ou les rouletabille en déclarant sans hésiter que "par conséquent, nous présumons que la torpille a foncé sur le Cheonan à la vitesse de 65,7 km / h et a explosé sous l’eau à 2,3 m à partir du navire avec une puissance équivalente à 206 kg de TNT. " Un spécialiste sorti du chapeau qui nous décrit tout ça grâce à des "relevés acoustiques" fournis par les sud-coréens, là je dis chapeau. Surtout qu’il a réussi à placer que la torpille avait touché la corvette sous l’eau, au cas ou au dernier moment elle aurait fait un double salto pour retomber sur le pont. Pour lui, c’est donc clair : c’est une torpille YU-3 et pas une autre. Celle dont on va nous montrer le plan, lors de l’exposé du jour... à plusieurs détails près. Car le problème, c’est que la fameuse YU-3 a des pales triples et plus longues également, ainsi que des ailerons de directions montés en bout de gouvernail et non articulés par leur sommet : ce n’est donc pas celle-là non plus ! Aucune torpille chinoise ne correspond aux morceaux montrés, et surtout pas la YU-3 indiquée !
 
Quant au coup du "numéro de série" découvert sur les vestiges, on tombe dans le grotesque là, avec un plan comme on ne l’imagine plus : le coup du personnage haut placé qui fait dans l’aparté. "Un fonctionnaire de haut rang du gouvernement a déclaré la preuve découverte sur les lieux comprend une paire d’hélices, un arbre de propulsion et quatre gouvernails d’une torpille. "L’arbre de propulsion arbre porte le numéro de série "1" et le même nombre en Coréen." S’il avait été gravé, pour sûr, on y aurait cru. Le hic, c’est que cette marque infaillible de "Coréennité".... est une marque au feutre... indélébile (ou du moins il faut l’espérer personnellement, je suis persuadé que si on replonge la pièce dans l’eau... ça s’efface) !
 
Non, rien ne tient dans cette description hâtive : les éléments montrés ne correspondent pas à ce qui est décrit. Car il faut bien tenter de trouver d’où peut bien venir, ce bout de torpille. Pas du côté chinois, et donc pas chez les Coréens du Nord qui ne font leur marché qu’à Pékin. Non, ces éléments correspondent bien à un type de torpille : c’est la Mk-44, l’une des torpilles les plus répandues aux Etats-Unis. L’arrière et son doublet d’hélices à pales courtes, le montage des pales de direction et de l’anneau anti-cavitation qui vient s’articuler pile dessus, tout y est. On trouvait son prédécesseur MK43 accrochée sous l’aile des Skyraiders pendant la guerre du Viet-Nam. 
 
On est donc en face d’un nouveau coup du Golfe du Tonkin, dont le père de Jim Morrison avait fait les frais dans sa carrière. Ici, nous avons aussi retrouvé le vice-amiral qui a tenu la conférence de presse pour annoncer à la face du monde que la Corée avait torpillé : il s’appelle Thomas J. Eccles, il est "Chief Engineer and Deputy Commander for Naval Systems Engineering," au "Naval Sea Systems Command". Autrement dit, ce n’est pas une buse de quartier. Mieux que ça : il doit sacrément s’y connaître, en torpilles, le bougre. Davantage qu’en beaux discours. Dans sa carrière, il a été nommé responsable de la gamme de sous-marins SeaWolf, tenez vous bien, depuis le lancement de... l’USS Jimmy Carter (SSN 23), puis est devenu responsable de "l’Advanced Undersea Systems", et responsable du projet Cutthroat (LSV 2), un sous-marin entièrement guidé, sorte de maquette imposante de classe SeaWolf. Drôle de jouet !
 
Notre ex-responsable du Jimmy Carter doit bien savoir ce qui s’est passé. Comme moi, il a feuilleté les photos de l’épave de la corvette coulée. Et en a trouvé une intrigante : celle où l’on voit son sonar, situé un peu en retrait de l’étrave, en dessous bien entendu du navire : profondément entaillé horizontalement par ce qui a dû être un câble. Les photos du relevage montrent que les sangles passées n’étaient pas à l’origine de ces dégâts et n’ont pas heurté le sonar. La corvette a profondément été entaillée par un câble disposé presque qu’à l’horizontale : on songe aussitôt à celui d’une mine flottante, dont un nombre considérable reste dans les parages : la corvette aurait attiré à elle la mine, qui aurait sauté à l’arrière, entraînée dans le sens de la marche par son câble qui cisaillait à ce moment là le sonar.
 
Car des choses ne sont pas à négliger : la corvette a été touchée alors qu’elle était en marche, à bonne ou à pleine vitesse. Un bloggueur intelligent fait remarquer, à propos de la version de la corvette : "la version ASW ? Voilà qui devrait mettre fin aux absurdités à propos des "hommes torpilles" qui peuvent être lues dans certains journaux. Un tel mini sous-marin n’aurait jamais réussi à venir assez près d’un navire ASW. Il ne pouvait pas non plus fonctionner à haute vitesse, car il aurait alors été détecté, et il n’aurait probablement pas eu les réservoirs d’oxygène pour une longue poursuite à terme. Et sur son approche d’attaque finale, il aurait été détecté, et le Cheonan aurait pu lui envoyer un "message". Une attaque au sous-marin est donc plus que douteuse : même avec ces sous-marins plus gros, la corvette aurait été difficilement atteignable, affirme notre curieux. Tour le monde a oublié que la corvette allait vite quand elle a été touchée. Notre bloggueur malin continue : "Non, deux faits rapportés dans le point de presse pointent dans une autre direction, à mon humble avis : Tout d’abord, le navire a été coulé en eaux peu profondes, ou bien il n’aurait pas pu être récupéré. Et d’autre part, les experts disent que cela ressemble à une explosion sous le navire, la création d’une bulle qui a brisé sa quille. En eau peu profonde, lors d’une explosion sous le navire, le premier suspect doit être une mine de fond". Et personnellement, je pense exactement la même chose. En prime, rien ne dit non plus que la mine soit nord-coréenne. Depuis des années des mines ont été posées dans le secteur... par tout le monde, pendant la guerre de Corée notamment. 
 
Les français qui participaient aux opérations s’en étaient aperçus : "nous pûmes voir un bâtiment US qui avait sauté sur une mine et constater de visu ce qu’une mine peut causer comme dommages à un bateau. C’était probablement l’USS BRUSH (DD745). La proue était détruite. Un de nos marins se rappelle parfaitement de ce qu’il a vu : "...tout l’avant y compris la première tourelle avait disparu, comme coupé à la scie. Cependant le bateau avançait à petite vitesse par ses propres moyens. La poupe se dressait en l’air et les hélices étaient quasiment hors de l’eau..." Un autre ajoute : "Il y avait de nombreuses victimes, peut-être une cinquantaine... et je crois qu’il y avait au moins cinq marins tués... C’était tout à fait possible, car comme dans notre Marine, les postes d’équipage sont placés à l’avant des bateaux, non loin des soutes... Dieu ait leur âme !"
 
Mais là les dés avaient été jetés depuis longtemps. Le ministre de la défense sud-coréen avait jeté son poids dans la balance bien avant : dès le 2 avril, il appuyait déjà la thèse de la torpille  ! Certains avaient même déjà le scénario et le motif : la revanche !!!  Pour Reuters, la torpille était même... allemande  ! Cette histoire de torpille respire en fait le coup monté. Dans la grande tradition des coups montés servant d’excuse à des représailles. Un coup à la L.B. Johnson, expliquant aux américains qu’un de ses destroyers avait été attaqué par des vedettes viet-congs. Du pipeau complet, mais qui lui permettait de reprendre les bombardements au Nord-Viet-Nam, tant attendus par ses amis du lobby militaro-industriel... cette torpille démantibulée a décidément un arrière goût prononcé de 4 août 1964...
 

Documents joints à cet article

Une torpille, au goût de Golfe du Tonkin Une torpille, au goût de Golfe du Tonkin Une torpille, au goût de Golfe du Tonkin Une torpille, au goût de Golfe du Tonkin Une torpille, au goût de Golfe du Tonkin

Moyenne des avis sur cet article :  3.58/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

154 réactions à cet article    


  • Nho 22 mai 2010 09:10

    Merci pour ces développements intéressants Morice. En effet, cette histoire pue


    • morice morice 22 mai 2010 11:54

      Pour Air france vous ne le saurez jamais désormais, pas plus moi que vous : j’ai évoqué une piste, une hypothèse, pas une certitude : vous savez, j« ai eu pendant deux ans un gugusse qui me disait que j’avais ECRIT que Bétancourt était morte : il continue à le raconter... or, voilà l’article que j’avais écrit ; en aucune manière je DIS qu’elle est morte. Mais bon, c’est comme ça qu »ils font, les trolls, quand ils n’ont rien à dire : ils MENTENT. Et ne prennent aucun risque, eux : c’est TOUJOURS APRES qu’ils interviennent dans un fauteuil, cool. Ecrire, c’est prendre des risques : ils ne le FONT JAMAIS...


      « Personne ne peut le nier : Paul Reyes, qu’Ingrid avait défié ouvertement dans un débat en lui demandant à plusieurs reprises »plus d’enlèvements, vous comprenez, plus« était l’un des seuls à détenir les clés de sa libération. Une fois mort, les chances d’Ingrid d’être relâchée deviennent très minces, à moins d’une opération militaire d’envergure qui s’annonce excessivement risquée, les Farc ayant déjà démontré que la vie des otages leur importait uniquement en cas de monnaie d’échange ».

      ils ont choisi la seconde opération...avec la mort de Reyes, il ne pouvait plus y avoir d’échange, sauf... si on en créait un faux, ce qui fut le cas : un échange-opération militaire déguisée que j’ai décrite ensuite en détail..

    • beneolentia beneolentia 22 mai 2010 09:11

      Oui, ça pue comme le 11 septembre.


      • stephanemot stephanemot 22 mai 2010 09:27

        J’ai suivi distraitement le « proces » a la TV en degustant un excellent repas au fin fond du Chungcheongnam-do. L’important est dans la forme : si ca a pris tant de temps c’est pour sortir du schema habituel provocation-reaction epidermique-negation-re-provocation.

        Le fait que des dirigeants nord-coreens aient ete felicites pour cette action a Pyeongyang ne semble heurter personne... J’ignore comment on dit Truther en Coreen mais les soucoupistes ne perdent pas de temps ! Peut-etre vont-ils nous reveler que la Coree du Nord n’existe pas...

        Hillary passe a Seoul apres Shanghai et Beijing. Les US veulent que la Chine mette la pression mais c’est deja le cas. Simplement leur objectif n’est pas de faire tomber le regime : plutot de recuperer la Coree du Nord tout entiere.


        • morice morice 22 mai 2010 09:44

          Stephanemot, la Corée existe et c’est le pire régime au monde très certainement : mais vous qui semblez être sur place aviez déjà perçu dans un post précédent que la charge était bien lourde. Je n’ai pas vu ce que vous dites, à savoir les dirigeants félicités par le pouvoir en place. Ce n’est pas du « soucoupisme » que de dire et d’écrire que cette histoire est cousue de fil blanc : vous l’avez pressenti, et aujourd’hui revenez sur votre première déclaration ? Cela me semble un peu facile, de votre part, désolé... On aimerait en revanche que vous écriviez davantage... sur le web, et sur où vous êtes...


          qu’entendez-vous par « . Simplement leur objectif n’est pas de faire tomber le regime : plutot de recuperer la Coree du Nord tout entiere » ? Si le régime tombe, on ne voit pas comment le pays ne viendrait pas un pays satellte de ces « vainqueurs » potentiels ?

          or ceci donc :
          « une Réunification de la Corée n’aurait aucun sens si elle excluait son centre fondateur, désormais relocalisé en Chine, et surtout, bien au-delà »...

          expliquez-nous ici, sur Agoravox, ce problème, Stephane... vos lecteurs, dont je suis, attendent vos lueurs.. éclairées.

          • morice morice 22 mai 2010 09:45

            qui s’amuse à voter négativement chaque intervention ? on a vraiment affaire ici à un malade... obsessionnel...


            • Rough 22 mai 2010 09:53

              momo si t’était moins con tu verrais que tes balannes sont en fait des traces de corrosion.....aluminium, ou alliage de mauvaise qualité et corrosion sous cavitation....puis 55 jours au fond comme tu le dis.....
              Il est bien connu que l’aluminium sioniste se corrode très en pésence d’eau chinoise et salée...


              • morice morice 22 mai 2010 10:12

                momo si t’était moins con tu verrais que tes balannes sont en fait des traces de corrosion.....


                il y a les deux, si vous regardez bien, et ça m’étonnerait beaucoup que la corrosion par phénomène électrolytique puisse avancer aussi vite... car les pales d’hélice sont rarement en aluminium ! pour la plaisance, à la rigueur 



                Pour les moteurs hors-bords et semi hors-bord les manufacturiers utilisent couramment l’aluminium qui coute moins cher, est plus rapide (que le bronze), et plus léger. De récentes modifications apportées au design des hélices en aluminium et aux techniques des manufacturiers ont d’excellents résultats si on compare la performance et le prix. En conséquence, la plupart des petits bateaux sont standardisés avec des hélices en aluminium. 

                Comme les hélices en acier inoxydable sont sept fois plus robustes que l’aluminium, les fabricants sont en mesure de concevoir leurs hélices plus minces sans pour autant sacrifier la rigidité et la résistance.

                la majeure partie des hélices est en bronze et en NIBRAL (an alloy of nickel, bronze, and aluminum. It is stronger than bronze, but not as strong as stainless steel)

                comme quoi, on peut facilement trouver plus con encore : facile d’injurier, mais méfiez vous des boomerangs : ils reviennent avec plus de force...

                des hélices en alu ? Et pourquoi pas en chocolat ou en peau de zébu ? à moins d’avoir des torpilles de plaisance ???

                • LeGus LeGus 22 mai 2010 17:32

                  « ...à moins d’avoir des torpilles de plaisance ??? »

                  Pas de plaisance, morice... de complaisance...Mouarf.

                  Désolé je pouvais pas la rater celle-là.


                • katalizeur 22 mai 2010 10:43

                  @ l’auteur

                  bonjour morice

                  merci ....vous denoncez une imposture de plus.... les ( ) sont tellement cons qu’il suffit parfois de gratter un tout petit peu ..................


                  • Philou017 Philou017 22 mai 2010 10:52

                    Bonjour Morice.

                    J’ai tiqué dans cette affaire des que j’ai su que les résultats de l’enquête provenaient d’une commission d’enquête internationale. Depuis quand une marine de guerre recourt-t-elle à une commission internationale pour enquêter sur la perte d’un de ses navires ? Sauf si on veut prouver quelque chose à l’avance et le faire avaliser par l’extérieur.
                    Cette commission est constituée d’experts civils et militaires américains, australiens, britanniques et suédois, soit trois membres de l’OTAN et un proche allié (la Suède).
                    A noter que récemment des experts Canadiens ont aussi été « invités » à corroborer les résultats.

                    D’ailleurs :
                    "Le porte-parole du ministère russe des Affaires Etrangères, Andrei Nesterenko, a indiqué aux médias que jusqu’ici, la Russie n’avait pas les preuves tangibles des responsabilités du naugrage.« 
                     »Le porte-parole du conseil de la défense nationale de la RPDC a qualifié le résultat de l’enquête sud-coréenne de pure invention. Il va envoyer une équipe de contrôle du conseil de la défense nationale de RPDC en Corée du Sud pour vérifier les preuves. "

                    Tout cela sent l’opération de manipulation à plein nez. D’autant qu’on ne voit pas de mobile valable. Un sous-marin Nord-Coréen aurait été faire un tour dans les eaux territoriales Sud-Coréennes et aurait torpillé le bateau Sud-Coréen. Ca ne tient pas debout. Pour quel motif ? Provocation ? Dans quel but ?

                    Si on se penche sur le mobile de la fausse attaque, j’y vois une possibilité de mettre la Chine en porte-à-faux vis-à-vis de la Corée du Nord et de lui créer des problèmes, par affaire Nord-Coréenne interposée. Mais il doit y avoir d’autres motifs qu’on verra apparaitre bientôt.


                    • morice morice 22 mai 2010 12:20

                      J’y vois plutôt une possibilité d’affirmer les plus ridicules accusations destinées à défendre un régime dictatorial ignoble et criminel envers son propre peuple.


                      vous avez écrit ça ? 


                      NON ?
                      alors de grâce allez donner des leçons ailleurs = marre de se faire INSULTER de la sorte !

                      MARRE DE VOS MENSONGES, Miragne, vraiment marre !

                    • jullien 22 mai 2010 14:50

                      Tout cela sent l’opération de manipulation à plein nez. D’autant qu’on ne voit pas de mobile valable. Un sous-marin Nord-Coréen aurait été faire un tour dans les eaux territoriales Sud-Coréennes et aurait torpillé le bateau Sud-Coréen. Ca ne tient pas debout. Pour quel motif ? Provocation ? Dans quel but ?
                      Réponse : oui, il s’agit vraisemblablement d’une provocation nord-coréenne. Les eaux en question sont en effet revendiquées par les deux Corées. 
                      Par ailleurs, le simple bon sens suffit à écarter la thèse d’une volonté sud-coréenne de créer un incident justifiant une entrée en guerre. Dans ce cas, pourquoi avoir attendu presque deux mois avant d’officiellement reconnaître l’aggression nord-coréenne ? Une provocation du type « Golfe du Tonkin » s’utilise pour entrer en guerre tout de suite, pas pour attendre sur son fauteil en prenant le risque que quelqu’un réflechisse et découvre quelle est la vérité. Il est à noter que la thèse d’un torpillage du Chenoan par la Corée du Nord a tout de suite été émise après le naufrage. Mettre en place une commission d’enquête internationale permettait au gouvernement sud-coréen de gagner du temps. Le temps nécessaire pour que les esprits se calment, que les ardeurs bellicistes dans l’opinion publique sud-coréenne s’éteignent et que les Chinois expliquent à Kim Jong-Il lors de sa visite à Pékin au début de ce mois qu’ils n’avaient pas l’intention de commencer la IIIème guerre mondiale pour ses belles lunettes. Telle est du moins mon interprétation.


                    • morice morice 22 mai 2010 15:46

                      ça se tient en effet


                    • Philou017 Philou017 22 mai 2010 19:52

                      Julien : "Réponse : oui, il s’agit vraisemblablement d’une provocation nord-coréenne. Les eaux en question sont en effet revendiquées par les deux Corées. « 

                      Oui, mais l’accident a lieu nettement à l’intérieur de cette zone.

                       »Par ailleurs, le simple bon sens suffit à écarter la thèse d’une volonté sud-coréenne de créer un incident justifiant une entrée en guerre".
                      Pas de creer un incident, mais d’exploiter un accident politiquement, à quelques encablures des élections sud-coréennes.

                       Dans ce cas, pourquoi avoir attendu presque deux mois avant d’officiellement reconnaître l’aggression nord-coréenne ? Une provocation du type « Golfe du Tonkin » s’utilise pour entrer en guerre tout de suite, pas pour attendre sur son fauteil en prenant le risque que quelqu’un réflechisse et découvre quelle est la vérité. Il est à noter que la thèse d’un torpillage du Chenoan par la Corée du Nord a tout de suite été émise après le naufrage.

                      C’est faux. La thèse de la torpille a pris de l’ampleur bien apres. Si provocation il y avait, elle venait des Nord-coreens et ceux-ci n’ont rien fait pour jeter de l’huile sur le feu.Les éléments prouvant soi-disant cette provocation sont discutables. Donc vous n’avez aucun mobile pour l’agression Nord-Coréenne.

                      Mettre en place une commission d’enquête internationale permettait au gouvernement sud-coréen de gagner du temps. Le temps nécessaire pour que les esprits se calment,

                      Le temps nécéssaire pour mettre en place des preuves inventées de toute pièce.

                       que les ardeurs bellicistes dans l’opinion publique sud-coréenne s’éteignent

                      Quelles ardeurs bellicistes ? Le bellicisme est venu des familles de marins qui reprochent au gouvt l’état déplorable du Chénoan et l’opacité de l’enquête.

                      et que les Chinois expliquent à Kim Jong-Il lors de sa visite à Pékin au début de ce mois qu’ils n’avaient pas l’intention de commencer la IIIème guerre mondiale pour ses belles lunettes. Telle est du moins mon interprétation.« 

                      Hypothèse farfelue des Nord-Coréens qui essaieraient d’entrainer les Chinois dans la IIIeme guerre mondiale. c’est n’importe quoi. C’est plutôt l’hypothèse inverse qui recevrait quelques soutiens, avec 4 membres sur 5 de la commission »« internationale »" venant de pays de l’Otan, Américains ou traditionnellement proches d’eux.


                    • Salsabil 22 mai 2010 20:39

                      Bonsoir,

                      Que la Corée du Sud, et d’autres derrière, souhaitent s’approprier un territoire, why not ?

                      Maintenant, s’il avait fallu éradiquer la CdN, c’eut été fait depuis fort longtemps et ce, malgré la Chine.

                      Je ne crois pas non plus que cette histoire soit fortuite, ou un acte unilatéral de la part de la CdN.

                      Le lobby militaro-industriel... Tout est là ! Bien aveugles ceux qui ne veulent pas voir et encore moins savoir (ne pas oublier le discours d’Eisenhower, pièce maîtresse du déroulement de l’histoire actuelle). La « crise » est bel et bien là, Les USA, tout particulièrement, sont sur la corde raide. Il « faut » relancer l’économie, d’une manière ou d’une autre, au moins autant qu’il faut faire oublier le marasme que représentent les deux conflits enlisés en Irak et Afghanistan.

                      L’Iran sort très bien son épingle du jeu avec cet accord obtenu par la Turquie et le Brésil, avec l’appui de Moscou. Pour l’instant, il n’est pas « attaquable », on reprend donc le bon vieil axe du mal qui mène à...la Corée du Nord !

                      Il fallait attendre que ces négociations aboutissent avant de finaliser l’« enquête » sur ce naufrage, preuves, pas preuves ??? Accord signé ===> Preuves ! Tiens donc ! smiley

                      Voyons, voyons ce qu’il va en être maintenant que l’Iran le remet en question ce fichu « accord »... http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20100522.OBS4362/l-iran-pourrait-revenir-sur-l-accord-d-echange-d-uranium.html

                      Toute ces jeux de mots, de maux, de morts... Pour qui, pour quoi ?

                      Mais oui, Titi, je trinque avec toi, « car même »... Allez hop ! Vodka ! smiley


                    • jullien 22 mai 2010 20:48

                      @Philou017
                      Recherchez des cartes montrant les frontières contestées. Ce groupe d’îles est revendiquées par les 2 Corées. Donc d’un point de vue nord-coréen, le Chenoan se trouvait en territoire nord-coréen « illégalement ».


                    • jullien 22 mai 2010 21:00

                      Toujours à l’intention de Philou017, ce blog (en anglais) pour montrer que dès le début l’hypothèse d’un torpillage par un sous-marin nord-coréen a été invoqué : http://www.generationaldynamics.com/cgi-bin/D.PL?d=ww2010.weblog&i=e100325b#e100325b 



                    • Philou017 Philou017 22 mai 2010 21:11

                      Salsabil :bien vu. Cette histoire sent mauvais. Mais pour l’instant je ne pense pas à une guerre contre la Corée. Attendonc de voir comment sera exploitée cette histoire.
                      Julien : je répondrai plus tard.


                    • Salsabil 22 mai 2010 21:19

                      @ Philou,

                      Les bruits de bottes suffisent déjà amplement à relancer les commandes. Pourquoi croyez-vous que l’on passe de l’un à l’autre sans jamais agir ?....

                      C’est la dure loi du marché, s’il est en panne, alors il faudra passer au stade supérieur, pour l’instant rien ne presse.


                    • morice morice 22 mai 2010 22:34

                      Mais oui, Titi, je trinque avec toi, « car même »... Allez hop ! Vodka ! 


                      décidément, toujours pas dessaoulée, même après s’être prise deux baffes signées Colre et la Comique de service : désespérant..

                    • Salsabil 22 mai 2010 22:41

                      Complètement crétin, momo....

                      Et définitivement ! Quelle tâche !

                      Ca fait, quoi...2 ans ?...Que j’essaie de vous faire comprendre le sens de l’humour et d’essayer d’aborder (faut y aller doucement, hein !) la notion de 2è degré...

                      Irrécupérable. Reste dans ta daube Duc** ! Ce n’est pas avec toi que j’ai envie de discuter, tu n’en vaux pas la peine.


                    • Philou017 Philou017 22 mai 2010 23:20

                      @ Philou, Les bruits de bottes suffisent déjà amplement à relancer les commandes.

                      Tout à fait. Il faut bien justifier l’incroyable budget du pentagone, qui continue à augmenter.

                      @Philou017
                      Recherchez des cartes montrant les frontières contestées. Ce groupe d’îles est revendiquées par les 2 Corées. Donc d’un point de vue nord-coréen, le Chenoan se trouvait en territoire nord-coréen « illégalement ».

                      C’est pas une raison pour torpiller un navire. Rien ne laisse à penser que ce navire faisait autre chose qu’une patrouille de routine.

                      Il y a eu quelques temps auparavant quelques échanges de salves entre des navires Sud- et Nord Coréen. Mais c’est un accrochage. Rien à voir avec une attaque préméditée qui vise à couler un navire. Ca fait longtemps que cette frontière est contestée, et jusqu’à présent ils n’avaient rien fait de similaire. Les dirigeants Nord-Coréens sont peut-être fanatiques, mais ils ne sont pas fous.

                      D’autre part, rien n’indique que le Cheonan était sur ses gardes où qu’il naviguait dans une zone particulièrement à risque. Le capitaine était dans sa cabine, des membres de l’équipage téléphonaient à leurs familles, etc

                      Tout ça, c’est de la politique fiction qui n’est pas crédible et qui n’est motivé par rien de solide.

                      Toujours à l’intention de Philou017, ce blog (en anglais) pour montrer que dès le début l’hypothèse d’un torpillage par un sous-marin nord-coréen a été invoqué : http://www.generationaldynamics.com/cgi-bin/D.PL?d=ww2010.weblog&i=e100325b#e100325b&nbsp ;

                      Non pas des le début. C’est le 26 Mars que la corvette a été coulée et des rumeurs de torpille coréenne n’ont commencé à courir que vers la mi-avril, soit trois semaines plus tard. Au départ, il n’y a aucune accusation de ce genre.

                      Par contre on constate très vite que des membres de l’armée américaine participent à l’enquête, avant l’annonce d’un soi-disant commission international, qui est en fait une commission de l’Otan.

                      http://news.blogs.cnn.com/2010/04/26/u-s-official-n-korea-torpedo-likely-sunk-s-korean-warship/


                    • Salsabil 23 mai 2010 01:15

                      D’ailleurs, j’ajouterais, mon petit momo, cette propension qui vous est propre, à fustiger d’office ce que vous considérez comme ennemi, en faisant fi de toute argumentation, au préalable évoquée....

                      Comme quoi, effectivement, tout ce que vous cherchez, n’est autre que l’invective, l’embrouille, le buzz, en bref... smiley

                      Momo, le faire valoir de l’Agora, ou autrement dit, le lèche-cul nécessaire ! Whaouh !!!

                      Merci Morice, d’avoir pris soin de mon commentaire étudié et d’y avoir apporté une réponse, non, vraiment, merci ! smiley


                    • Pyrathome pyralene 22 mai 2010 11:22

                      Tout d’abord un chapeau bas pour la série « blue bayou » avec des infos édifiantes et la même racaille en toile de fond pour les responsabilités...., en fait il se pourrait que ce soit 20 à 30 fois plus de pétrole qui s’échappe du forage, peut-être 20 000 tonnes de brut par jour, soit un supertanker toutes les semaines....la région pourrait devenir un no-man’s land à terme, il n’y a plus de vie déjà dans certains marais...et sans parler de la faune et la flore sous-marine, j’ai carrément la gerbe.....et honte d’être humain...

                      Pour le sujet d’aujourd’hui, qui fait les choux gras de la presse , ça ressemble effectivement à un remake ! on désigne le coupable tout trouvé comme par hasard, mais quel est véritablement le but ? ouvrir un autre front en Asie, mettre Pékin en porte à faux ?
                      une guerre entre les deux Corées à l’initiative du sud ? 


                      • morice morice 22 mai 2010 11:44

                        on va y revenir avec un scoop à cette série, je pense, et en commencer une autre, qui n’en sera pas très éloignée en fait... 


                        « la région pourrait devenir un no-man’s land à terme, il n’y a plus de vie déjà dans certains marais...et sans parler de la faune et la flore sous-marine, j’ai carrément la gerbe.....et honte d’être humain... »

                        j’ai trouvé pire, figurez-vous...

                        pour le but, je n’en ai aucune idée. Faire monter la tensionn changer la une des journaux sur les explosions en Irak et en afhhanistan, car aujourd’hui il y a DEUX impassses : un gouvernement élu en Irak mais pas le bon, visiblement, et de l’autre un corrompu jusue la moellle : or il n’y pas d’autre moyen et Obama doit FAIRE AVEC ce merdier installé par son prédécesseur...

                      • Pyrathome pyralene 22 mai 2010 11:49
                        j’ai trouvé pire, figurez-vous...

                        C’est pire haleine ?....sérieusement que peut-il y avoir pire que le désastre et la mort des écosystèmes du golfe du Mexique et de l’Atlantique ? Dans le nucléaire ?..

                      • morice morice 22 mai 2010 11:54

                        ah, vous verrez bien : y’a pire en effet.


                      • Pyrathome pyralene 22 mai 2010 14:13

                        ah, vous verrez bien : y’a pire en effet.


                        Oh je sais, c’est pas les sujets de désastres écologistes qui manquent.....partout dans le monde.... smiley 
                        Les crimes immondes du totalitarisme marchand sous toutes ses formes......


                      • morice morice 22 mai 2010 11:39

                        le gag, c’est que la corvette a très bien pu sauter sur une mine... américaine datant de la guerre de Corée : en en posé des deux côtés à cette époque ! 


                        merci de rappeler la composition de l’enquête 
                        jolis schémas là.. en effet 


                        on indique 30 m de profondeur à cet endroit, et il est vrai que l’on voyait la coque couchée de la corvette dépasser. Un sous-marin de 300 tonnes dans 30 m d’eau ?


                        le sous-marin possible
                        2-4 21 inch tubes (533mm) [in some]
                        Russian Type 53-56 torpedoes


                        sa torpille :

                        « Torpedo types include the Type 53-65 passive wake homing torpedo, at a range of 10.3n miles ; 19 km at 45 knots with a 305 kg warhead 

                        or : Propulsion :Kerosene & oxygen catalyst turbine
                         »heavy gas-turbine propulsion,"

                        si la forme semble davantage être ressemblante, c’est la propulsion qui ne va pas : c’est bien une torpille électrique qui a été présentée...


                        • Rough 22 mai 2010 13:03

                          momo t’es vraiment con...les hélices de hors-bords de plaisance en Europe sont à 90% en alu et le reste en inox !,,,,Pour les torpîlles nord-coréennes je n’en sais rien....mais si c’était moi qui les ferait je les ferais en alu ou en alliage type AG3 AG4....solide, pas cher, robuste et léger..car à destinatination elles sont destinées à sauter...Mais je dois être trop con !



                          • morice morice 22 mai 2010 13:09

                            « momo t’es vraiment con...les hélices de hors-bords de plaisance en Europe sont à 90% en alu et le reste en inox !,,,, »


                            comme chacun sait, et ce qu’on a répété, les torpilles sont donc bien des engins de plaisance....

                            « mais si c’était moi qui les ferait je les ferais en alu ou en alliage type AG3 AG4.... »

                            moi, je n suis pas allé jusqu’à me dire FABRIQUANT de torpilles : comme quoi, plus con, en effet, on peut toujours trouver...

                            • morice morice 22 mai 2010 13:10

                              ah oui, l’aluminium étant noir, comme chacun sait... 


                              • Philou017 Philou017 22 mai 2010 13:34

                                Sous cet article, d’intéressants commentaires, et parmi aux celui-ci issu apparemment d’un sud-Coréen :

                                Peut-être il doit trop tard ajouter quelque chose à ce poste mais je ne pouvais laisser pas passer par celui-ci car je suis coréen (du sud) et suis étroitement l’événement chaque jour. Assez ironiquement, les informations sont très limitées dans le pays où le bateau a coulé. Seuls des suppositions et des scénarios sauvages se répandent dans les médias tant pro-gov qu’anti-gov et les gens sont divisé brusquement entre le groupe de prétendue torpille et le groupe d’accident. Je peux voir que vous, des types, qui ne doivent pas considérer l’aspect politique de la situation, excluez la possibilité d’un accident. Mais nous avons nos raisons de soupçonner ce que le gov annonce.


                                Tout d’abord ils ont menti sur des faits indubitables de base comme le temps et l’emplacement du naufrage. Pouvez-vous le croire ? Ils ont dit qu’il était 22:45 et ensuite changé l’heure trois fois et l’ont fixé seulement trois jours plus tard, alors que le rapport acoustique avait été transmis à l’autorité au sujet le jour après le naufrage, quand il est sorti enfin dans les médias. Et l’emplacement ? Bien nous ne sommes pas 100 % sûrs même maintenant de l’emplacement exact du coup (si c’était une attaque de torpille). Ils ne fixent jamais l’emplacement exact. KNTDS (Koren Naval Tactical Data system) était en ligne donc ils ne pouvaient pas manquer la situation du bateau pendant l’heure fatidique de 22:12 22 26, en mars.

                                Plus que cela, ils ont dit aux médias que le TOD (un lien) n’a pas été enregistré du tout d’abord. Et ensuite un média local a découvert qu’il y avait en réalité une vidéo a été enregistrée au moment du du naufrage. Seulement après cela le gov a sorti des vidéos à contre-coeur concernant avant et après le naufrage. Ils disent que le naufrage lui-même n’a jamais été enregistrée. Mais, quel genre de TOD enregistre la situation seulement auparavant et après ? Peut-être les équipages dans le bateau pourraient avoir manqué le geyser d’eau causé par une torpille, mais TOD lui ne peut pas. Et quant aux rapports de communication, ils disent qu’il sont classifiés et ne peuventt pas le sortir aux médias.

                                Bien qu’ils aient révélé chaque détail de rapports de communication militaires après YeonPyung l’engagement naval (2002, 6 pertes humaines pour SK). Ok. peut-être il est classifié maintenant. Mais des rapports de communication initiaux avec le bateau et la police navale disent clairement que le bateau souffre d’entrées d’eau et utilise le terme « échoué ». Et il y avait quelques membres des familles des équipages morts qui ont dit que quelques membres d’équipage ont dit à leurs familles que "Il y a quelque chose qui ne va pas ici. Je ne peux pas vous parler maintenant." Avec des téléphones cellulaires à 22:16, ce qui est 6 minutes avant le temps du naufrage annoncé. Pouvez-vous deviner ce que le gov en a dit ? Ils ont dit aux médias qu’il y avait une réception normale vérifiant la communication à 22:19 en utilisant la ligne de radio commerciale. Quel genre du bateau naval utilise la ligne de radio commerciale pendant leur mission ? Et si tout ceci avait lieu avant la frappe, pourquoi ils ne sortent pas juste cette partie de rapport de communication militaire ?
                                Ces questions sont juste un bout de l’iceberg et des mystères quant au naufrage montent chaque jour . Nous avons une grande élection le 2 juin et le parti dirigeant conservateur est déjà tristement célèbre avec l’utilisation de prétendu « vent du nord » pour occuper l’ordre du jour politique de questions de sécurité, comme George Bush l’a fait après 9.11. Je ne peux pas m’empêcher de trouver la ressemblance étrange entre les deux événements. Malheureusement dans ce cas, je ne suis pas même sûr si c’était en réalité une attaque. Je ne refuse pas la possibilité de l’attaque de torpille. En réalité c’est la théorie la plus probable avec des informations limitées. Mais si vous regardez de près la situation, il y a trop de mensonge, dissimulation etd opportunisme politique autour du malheureux bateau et deson équipage.

                                - Mitch · le 5 mai, 8h53 · 


                                D’autres liens troublants :

                                http://english.chosun.com/site/data/html_dir/2010/05/21/2010052100607.html

                                http://english.chosun.com/site/data/html_dir/2010/05/21/2010052100466.html

                                http://english.chosun.com/site/data/html_dir/2010/05/19/2010051900740.html

                                http://english.chosun.com/site/data/html_dir/2010/05/14/2010051400420.html

                                Et encore :

                                http://www.koreatimes.co.kr/www/news/nation/2010/04/116_64756.html

                                http://www.dailynk.com/english/read.php?cataId=nk00100&num=6198


                                • morice morice 22 mai 2010 15:44

                                  au milieu de vos documents :


                                  « However, “After the Sokcho finished firing, it analyzed the object it had detected on the radar and from the specifics presumed it to be the track of a flock of birds (object separated into two and combined as one repeatedly on the radar ; contact and unrecognized noise when passing near (1000 yards) ground radar detection base ; final location before disappearance was onshore) and when examined with EOTS (Electric Optics Tracking System), it was a collection of dispersed dots. Also, though moving at high speed, no wake was discerned.” »

                                  « a flock of birds » ????

                                • Philou017 Philou017 22 mai 2010 21:07

                                  Ils ont tiré sur des bancs d’oiseaux, qu’ils ont pris pour un bateau.

                                  Je reviens sur les preuves montrées, nottamment dans ce lien :

                                  Examinons les arguments :

                                  "Des traces explosives trouvées dans la cheminée du Cheonan et le fond de la mer sur lequel le côté cassé de l’arrière s’est couché ont été toutes confirmées comme ceux du haut explosif RDX, qui est plus puissant que le TNT,« a dit l’officiel à l’agence de presse Yonhap. »Cet explosif est utilisé dans des torpilles, pas dans les mines de mer." Une quantité minuscule d’ingrédient de poudre a été détectée dans la cheminée de Cheonan.
                                  http://english.chosun.com/site/data/html_dir/2010/05/07/2010050701476.html

                                  Du RDX. Ca ne prouve strictement rien. En fait le RDX a été utilisé par plein de constructeurs.

                                  Une autre source gouvernementale a dit que les chalutiers de pêche déployés dans la recherche de preuve concluante ont trouvé un propulseur de torpille assez intact enterré dans la boue au fond de l’océan pendant le week-end. "C’est un propulseur double qui vient évidemment d’une torpille," la source ajoute. Les enquêteurs ont apparemment comparé le propulseur à un venant d’un exemplaire Nord-Coréen formant la torpille que l’armée coréenne du sud a obtenu il y a sept ans et a prouvée que les deux ont été faits de matériaux semblables.
                                  http://english.chosun.com/site/data/html_dir/2010/05/19/2010051900740.html

                                  Chose assez incroyable, alors que les épaves ont été récupérées, que des plongeurs étaient sur zone, c’est un chalutier qui a récupéré un propulseur de torpille on ne sait où.
                                  Chose encore plus incroyable, on a aussi récupéré par ce moyen une autre partie de la torpille, elle est presque compète :
                                  http://english.chosun.com/site/data/html_dir/2010/05/21/2010052100466.html

                                  Elles sont indestructibles, les torpilles Nord-Coréennes. D’autre part :

                                  Les enquêteurs examinent quatre fragments d’aluminium et un morceau de plastique trouvé sur le fond de la mer près du site où la corvette de Marine Cheonan a coulé dans une explosion non expliquée le 26 mars. Les fragments ne semblent pas venir du bateau lui-même.
                                  L’équipe d’investigation les a censément trouvés près - des parties déchirées du bateau . L’équipe croit qu’une lourde torpille éclatée sous l’eau au-dessous du fond laissé(quitté) de la pièce(chambre) de turbine à gaz du bateau.
                                  http://english.chosun.com/site/data/html_dir/2010/05/07/2010050701476.html

                                  C’est bizarre qu’on nous rebatte les oreilles avec des fragments trouvés, alors qu’on a aucune photo précise des zones touchées du navire. J’imagine qu’on doit savoir au vu des dégâts si c’est du à une torpille. Or aucune photo précise n’a été publiée là-dessus.

                                  Voilà les meilleures photos que j’ai pu trouver :
                                  http://www.freerepublic.com/focus/news/2499651/posts?page=55
                                  http://www.freerepublic.com/focus/f-news/2493472/posts

                                  Cette vidèo montre effectivement des dégâts similaires avec ceux observés globalement :
                                  http://www.youtube.com/watch?v=cwWzFSePevw&feature=player_embedded# !

                                  Une photo rare :
                                  http://english.chosun.com/site/data/img_dir/2010/04/14/2010041400994_0.jpg

                                  Sinon, les pièces trouvées sur place n’apportent guère d’éléments :

                                  À une session du Comité de Défense de l’Assemblée nationale vendredi, le Ministre De la Défense Nationale Kim Tae-young a dit, "Nous avons rassemblé quatre fragments métalliques, d’aluminium plus précisément, de la scène du naufrage. Ils semblent un peu différents de … nos matériaux de coque."
                                  « Ils s’étendent de pièces de 3 mm minuscules aux fragments de 4-5 cm, » a-t-il ajouté. "Nous les examinons pour découvrir s’ils sont rapprochés d’un dispositif explosif" qui frappe le Cheonan.
                                  http://english.chosun.com/site/data/html_dir/2010/05/03/2010050300452.html

                                  Mais rien là-dessus de précis. Je rappelle que ce sont des chalutiers (! !) qui ont trouvé les restes identifiés d’une torpille.
                                  http://english.chosun.com/site/data/html_dir/2010/05/18/2010051800420.html

                                  Ceci ne me parait guère crédible.


                                • Pyrathome pyralene 22 mai 2010 13:57

                                  Quand on regarde les forces en présence ( impressionnantes..) , on se doute que le pugilat est en attente d’activation.....la paix relative actuelle n’est qu’une illusion provisoire ! 
                                  False-flag , accident, ou provocation...il est évident qu’ils aimeraient en découdre d’un côté comme de l’autre...
                                   

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès