• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Union Européenne : bon anniversaire !

Union Européenne : bon anniversaire !

JPEG

Ne riez pas. C’était il y a dix ans : le prix Nobel de la paix était attribué à l’Union Européenne.

Certes, ce n’est pas la première fois que le jury norvégien s’est fourvoyé. Peut-être faudrait-il établir une échelle des succès des jurys Nobel. Au niveau maximum, on y trouverait par exemple Denis Mukwege (2018), Muhammad Yunus (2006), Shirin Ebadi (2003), Sainte Mère Theresa (1979). Et au niveau zéro de l’échelle, il y aurait par exemple Barack Obama (2009). Recevoir un tel prix à peine élu, en ayant encore rien fait, en quelque sorte à crédit, ça n’encourage pas aux efforts. Barack Obama reste un président « standard », belliciste comme ses prédécesseurs, qui a entamé des guerres (Libye et Syrie), et en a poursuivies (Irak et Afghanistan). Les jurys Nobel crieraient « remboursez ! » s’ils n’avaient pas peur de se couvrir de ridicule. Bien sûr, une telle métrologie des réussites et des plantages reste subjective et ne sera pas mise en place ailleurs que dans cet article, et la bien-pensance continuera de tresser des lauriers à Barack Obama.

Que fait l’Union Européenne maintenant ? Elle endosse les positions et le narratif agressifs de l’OTAN et des États-Unis d’Amérique dans la crise ukrainienne. Elle viole ses lois organiques pour imposer des livraisons d’armes à l’Ukraine. Elle vote des sanctions qui seront plus dommageables à sa population qu’à la Russie et serviront les intérêts des États-Unis. Elle alimente la guerre. Comme Barack Obama, ses fiascos lui permettent de rejoindre le niveau le plus nul de l’échelle envisagée plus haut.

« L’Europe c’est la paix ». C’est le discours habituel des progressistes eurolâtres et il trompera encore les naïfs. Le corollaire (Et c’est une banale et courante Reductio ad Hitlerum) est que si vous êtes contre l’Europe, vous êtes un odieux belliciste assoiffé de sang. C’est bête et binaire, la propagande, ça ne laisse pas beaucoup de place à la nuance, à l’analyse, à la prise en compte de faits qui peuvent induire des controverses. Bâtir un espace de paix, de coopération et de prospérité en Europe reste une bonne idée. Mais l’Union Européenne est bien hypocrite : elle prétend le faire, et fait le contraire. Elle ne saurait être le véhicule qui nous conduira sur cet heureux chemin. La caisse est pourrie et bonne pour la casse, et pas sûr que des pièces détachées puissent resservir, excepté son drapeau d’inspiration mariale.

Mi-mars, des eurodéputés ont demandé une dérogation pour que le prix Nobel de la paix puisse être attribué à Vlodymyr Zelensky, président de l’Ukraine. Ainsi, des représentants des peuples d’Europe ont souhaité que soit décerné ce prix prestigieux à un chef d’état en cours d’exercice de son mandat. Bien qu’il soit de notoriété publique qu’il est corrompu jusqu’à la moelle par des oligarques locaux. En passant sous silence qu’il n’a rien fait pour mettre fin à la guerre civile / de sécession du Donbass et bien au contraire, qu’il préparait une invasion. En taisant qu’il a permis que sur son territoire des laboratoires financés par les États-Unis réalisent des recherches visant sans doute à développer des armes biologiques. En feignant d’ignorer que cet acteur de seconde zone souffle sur les braises qu’il arrose de napalm pour obtenir plus de soutien tout en appelant à la paix. Le ridicule n’est pas une arme létale en Europe. Ouf : le jury a fait savoir que c’était trop tard, que la liste des recommandations pour 2022 était close.

Au fait, en 2013, soit un an après la nobélisation de l’UE, c’était l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques qui recevait ce prix Nobel de la paix. Certes, une arme chimique n’est pas biologique, mais les chronologies font parfois des clins d’yeux. Espérons que pour les scientifiques, les attributions sont moins branquignolesques.

« Heureux les artisans de paix, ils seront appelés fils de Dieu », c’est la septième des Béatitudes. Je ne brûlerai pas en place publique le drapeau européen, je suis trop attaché à ce qu’il symbolise et réfractaire à ce geste offensant. Mais qu’il me tarde que cette organisation nocive inféodée aux pires puissances de l’argent cesse de nuire.

 

(Cliché drapeau européen CC0 via pxhere.com + gâteau par Clker-Free-Vector-Images via pixabay.com – libres de droits)


Moyenne des avis sur cet article :  3.36/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 20 mai 18:19

    Union Europe et Haine...


    Je prédis que l’expression, « con comme un boomer » fera un jour florès, fallait en tenir une sacrée couche pour aller se fourvoyer dans cette galère...


    M’enfin...


    • zygzornifle zygzornifle 21 mai 08:13

      L’UE est une fosse d’aisance ....


      • zygzornifle zygzornifle 21 mai 09:54

        @zygzornifle

        Ou surnagent des colombins payés hors de prix .....


      • CATAPULTE CATAPULTE 21 mai 08:59

        la propagande, ça ne laisse pas beaucoup de place à la nuance

        .

        Sans doute la remarque la plus juste de tout l’article... qui le prouve, en plus...


        • CATAPULTE CATAPULTE 21 mai 09:05

          Force est de reconnaître que Zelensky est plus intéressé par l’Ukraine que par la paix... ce qui lui vaut de davantage se consacrer à la lutte armée qu’à l’abandon de territoires au premier envahisseur venu...

          Ce projet de nobélisation est sans doute une erreur...


          • L'apostilleur L’apostilleur 21 mai 09:21

            « ...« L’Europe c’est la paix ». C’est le discours habituel des progressistes eurolâtres et il trompera encore les naïfs. Le corollaire c’est ... que si vous êtes contre l’Europe, vous êtes un odieux belliciste assoiffé de sang. C’est bête et binaire... »


            Votre corollaire (syllogisme) conduit à une conclusion que personne ne partage. Nul ne peut nier que l’Europe imparfaite est en paix.


            Ne pas confondre défendre la paix et le droit.


            Si vis pacem...



            • L'apostilleur L’apostilleur 21 mai 09:26

              @ l’auteur 

              « ...Bien qu’il soit de notoriété publique qu’il est corrompu jusqu’à la moelle par des oligarques locaux... »


              On l’a souvent entendu. Auriez-vous un élément de preuve ?


              • CATAPULTE CATAPULTE 21 mai 09:32

                Que fait l’Union Européenne maintenant ? Elle endosse les positions et le narratif agressifs de l’OTAN.

                .

                C’est d’ailleurs l’Union européenne qui a encouragé l’agression « défensive » de l’Ukraine par la Russie... sans doute à ça qu’ont servi les tentatives de négociation de Macron avec Poutine...

                Et puisqu’avoir des bases OTAN c’est avoir « une position agressive », la Russie s’apprête à se montrer plus agressive encore en annonçant la construction d’une dizaine de bases nouvelles du côté de la frontière finlandaise...


                • samy Levrai samy Levrai 21 mai 09:58

                  @CATAPULTE
                  Tu n’as donc jamais entendu parler de Maiden et des accords de Minsk ? 
                  Que font les américains à occuper toute l’Europe presque 80 ans après la deuxieme guerre mondiale ? pourquoi continue t ’elle à s’étendre vers la Russie alors que l’URSS a disparu ? pour la paix ? 
                  La Finlande est devenue une cible et n’a pas fini d’être déstabilisée, elle s’est ouvertement déclarée inamicale vis à vis de la Russie sa voisine et n’a pas fini de s’en mordre les doigts... 


                • CATAPULTE CATAPULTE 21 mai 14:12

                  .

                  elle (la Finlande) s’est ouvertement déclarée inamicale vis à vis de la Russie...


                  .
                  Enfin ! Qu’est-ce qu’on peut perdre comme temps en formalités...
                  Les Occidentaux accélèrent la cadence et prennent de court Poutine trop habitué à être à la manoeuvre. La faute aux Occidentaux qui, sous prétexte de se montrer conciliant, ont laissé le maître du Kremlin les mener par le bout du nez... 
                  Le crédit de Poutine est la première victime de cette guerre insensée...

                • CATAPULTE CATAPULTE 21 mai 14:22

                  @samy Levrai
                  .

                  jamais entendu parler de Maiden et des accords de Minsk ?


                  .
                  Maïdan, pour les ignares, la première crise d’indépendance de la jeune Ukraine, crise gelée trop rapidement par des « Accords » de status quo. Des « Accords » auxquels ont doit la guerre actuelle quand il eût été si simple de libérer le Donbass des Séparatistes huit ans plus tôt, avec un petit coup de pouce des Occidentaux.

                • eau-du-robinet eau-du-robinet 21 mai 13:00

                  FREXIT !!! ET VITE !!!


                  • CATAPULTE CATAPULTE 21 mai 14:16

                    @eau-du-robinet
                    .

                    FREXIT !!! ET VITE !!!

                    .
                    C’est mal parti... Sans le vouloir, Poutine à resserré les rangs de l’Europe... Une maladresse qui, dit-on, donne des idées à un Royaume-uni séduit par la nouvelle forme que prendrait une Union européenne réformée... 

                  • samy Levrai samy Levrai 21 mai 14:26

                    @CATAPULTE
                    Mon petit Bozzo, j’attends avec impatience de voir comment cette ridicule union va pouvoir survivre à la branlée militaire et économique qu’elle se prend en Ukraine et les neuneux qui croient à une autre Europe ( reformée ????) me font toujours autant rire, ce sont soient de parfait idiots ou des escrocs, toi je te mets dans la première catégorie.
                    Les russes vont libérer la France et lui rendre sa souveraineté, fin de l’OTAN, fin de l’EU et fin de l’euro, merci Monsieur Vladimir Vladimirovitch Poutine , merci peuple russe. 


                  • nono le simplet 21 mai 15:18

                    @samy Levrai
                    Les russes vont libérer la France et lui rendre sa souveraineté
                    ouais ... Macron va répudier Brigitte ... la vieille va épouser le perroquet ... Asselineau épouse Poutine et il devient reine smiley



                  • Celui qui n’a pas encore compris que les sanctions contre la Russie, appauvrissent uniquement les citoyens des pays qui sont à l’origine de ces sanctions, ne comprendra plus rien dans sa vie. https://fr.businessam.be/la-russie-se-frotte-les-mains-sa-production-de-petrole-repart-a-la-hausse-et-son-or-noir-revient-deja-en-europe/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité