• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Union européenne : la paix chimérique

Union européenne : la paix chimérique

L’Union européenne c’est la paix. Une belle formule basée sur la réconciliation franco-allemande, mais qui cache une réalité beaucoup moins flatteuse. Les conflits en Europe font toujours rage et la fin de l’URSS a réveillé des situations délicates qui ont bien trop souvent dégénéré en guerres meurtrières. 

L’Union européenne c’est la paix. C’est beau, mais c’est faux. L’Europe et l’Union qui a été créée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale ne sont pas les berceaux d’un monde apaisé qui n’aspire qu’à la paix et à la réconciliation. La Guerre froide a gelé pendant plusieurs décennies certains antagonismes, lesquels se sont naturellement réveillés dès que l’URSS a perdu pied. Conflit le plus marquant des années 1990, celui des Balkans a fait plus de 100 000 victimes, vu se déchirer des peuples frères et traumatisé une région d’Europe où les conflits territoriaux demeurent nombreux.

Aujourd’hui, l’Union européenne comprend que l’aventure kosovare de 1999 était une grave erreur et les Kouchner et autres va-t-en-guerre sont gênés aux entournures quanq certaines questions sont évoquées (jamais par les journalistes rassurez-vous). L’Union européenne joue aux apprentis sorciers alors qu’elle est incapable d’assurer la paix elle-même sur son propre continent. Les Etats-Unis restent la référence pour la défense commune européenne ce qui explique des décisions moutonnières qui vont à l’encontre des intérêts des pays membres de l’UE.

Ukraine, Azerbaïdjan, Géorgie : poudrière incomprise de l’Union

L’UE accumule les bourdes et est incapable de tenir une ligne politique raisonnable à deux pas de ses frontières. Pourquoi ? Tout d’abord parce qu’elle s’en est toujours remise aux Etats-Unis et que cet état des choses n’est pas près de s’arranger avec l’intégration de certains pays de l’ex-URSS qui ont pour seul moteur la détestation de la Russie. A cet égard, la nomination du Polonais Donald Tusk à la tête du Conseil européen fait craindre la poursuite d’une mauvaise politique à l’égard de la Russie. L’Europe joue au gendarme sans vision alors qu’elle n’est pas assez forte pour régler un conflit comme celui de Chypre. Chypre est un pays membre de l’Union ? Oui, mais seulement pour la partie grecque. Pour le reste on verra si une idée lumineuse sort du chapeau européen…

Les conflits territoriaux demeurent nombreux en Europe et nul besoin de plonger au cœur de l’actualité en évoquant la Crimée ou l’Est de l’Ukraine. Quid de l’Ossétie du Sud récupérée par la Géorgie à la chute de l’Union soviétique et qui est repassée de facto dans l’orbite russe après l’attaque de l’Ossétie du Nord (territoire russe) par la Géorgie en 2008 ? Même interrogation pour l’Abkhazie.

La situation est encore plus délicate pour le Haut-Karabagh, région azerbaïdjanaise occupée depuis 1994 par les forces militaires arméniennes après un conflit qui a fait plus de 20 000 morts et qui n’est, dans les faits, toujours pas éteint. Entend-on l’Union européenne condamner l’occupation illégale du Haut-Karabagh par l’Arménie ? Voit-on l’UE apporter des solutions ? Encore faudrait-il qu’elle s’intéresse à ce conflit peut-être trop loin de ses préoccupations. Trop loin et trop complexe pour une diplomatie à la traîne et trop souvent à contretemps.

Que ce soit à l’intérieur de ses frontières ou à l’extérieur, l’UE n’est pas au niveau et n’est pas un interlocuteur crédible dès lors qu’il s’agit de résoudre des conflits. Elle pourrait le devenir, mais ne s’en donne pas les moyens. La première étape passe par un décrochage par rapport aux positions américaines. La politique européenne doit être indépendante si elle veut être efficace. L’Europe n’est pas un havre de paix. Se mentir n’apportera rien sauf de cruelles et nouvelles désillusions à venir. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 17 septembre 2014 17:20

    La paix..après la victoire (encore) de l’Allemagne sur le reste de l’europe...Le mark est venu à bout des canons..mais cette fois ci la victoire est totale...Le IV Reich domine l’UE...et nos politichiens font des courbettes à la Merkel qui donne les ordres a ses armées de banques qui nous écrasent..nous en crevons mais la caste politique de notre pays est pire que les collabos de Pétain...


    • howahkan Hotah 17 septembre 2014 17:23

      avant d’être à l’extérieur, ce que l’on appelle guerre à ses sources ailleurs bien sur, en remontant le cours de la rivière guerre, on va trouver le conflit entre groupes, pour de l’argent ou pour voler des biens, en continuant le voyage on rencontre des gens pour qui voler est préférable à travailler ,surtout que ils ne se satisfont pas d’un partage égal,car leur soif de posséder est terrible..

      mais laissons en route ce qui est encore très loin de la racine du problème, vouloir posséder est une conséquence d’une cause....pèle mêle là on retrouve la peur de manquer , le désirs de sécurité .....mais là encore il reste du chemin ...peur de manquer et désir de sécurité concerne demain, le futur , y aurait il un programme en moi même qui envahie ainsi le futur ? oui c’est hélas le seul que nous connaissions, la pensée analytique ou « moi je » évalue le futur, tout le futur .....et là que voit elle cette pensée ? la mort.......

      or si je ne rejette pas la naissance, par contre je rejette la mort, pourquoi ? parce que celle ci ne permets pas du tout de « me » laisser aller à mes projets de grandeur future, cette putain de FIN, me gâche absolument tout,alors que j’essaye de m’abandonner à mon occupation favorite qui est de rêver mon futur idéal...grandiose, fantastique ou « je » vais me réaliser, car apparemment vivre n’est pas suffisant ,enfin si je vis , je ne sais pas.

      mais là ça n’est pas encore la racine,continuons si on peut , en envahissant le futur , je vais charger tous mes plans avec un désir morbide de continuité, si j’ai du plaisir cela doit continuer à jamais, à jamais...or la encore ce désirs suprême se heurte au mot fin....

      or la pensée analytique ne connaît pas le mot fin, ni le mot rien...c’est d’ailleurs pour çà qu’elle a imaginé que dans ses calculs il fallait utiliser le zéro et l’infini, or il n’est pas impossible que quand la matière comme notre vie est concernée, il n’y ai pas de zéro ni d’infini,mais un début et une fin....mais c’est un autre sujet que je ne connais pas du tout,ceci était juste là un matin, ou un soir ou la nuit et puis je n’ai pas creusé, je n’ai pas d’intérêt pour cela..

      Alors on en était à la continuité, je veux que les chose que j’aime continuent...ceci est issue de ce que l’on nomme la pensée, je l’appelle pensée analytique binaire...basée sur l’analyse du passé ,donc de sa propre mémoire appelée conscience , son travail consiste à projeter des « choses » dans le futur, des buts,...
      la pensée analytique envahie le futur...c’est son domaine,ça va du futur très immédiat de quelques millisecondes jusqu’à ....l’éternité..ce processus d’analyse n’est pas équipé pour visualiser la fin, donc son analyse du futur n’a pas de fin..çà n’est pas du tout un problème pour les domaines pratiques, si je construis une maison , si je planifie un jardin, etc etc....mais déjà là ça va créer une frustration terrible ressentie et niée...demain m’angoisse ,comment serais je dans 40 ans , vivant mort.....ce cerveau analytique va progressivement se mettre à dérailler....

      Mais le plus « grave » pour moi , enfin le plus handicapant aussi est ce que j’ai découvert comme d’autres pour moi même et qui est que notre cerveau est en partie éteint, une zone ne marche plus...comme elle s’est réveillée des fois je peux la mentionner et entre autre elle contient toute une flopée de désirs non conscient non réalisés , non conscient pour la pensée analytique ou « moi je » et hélas pour nous ces désirs sont supérieurs en puissance aux désirs superficiels que l’on pense avoir, on retrouve au niveau du cerveau, les vrais forces obscures qui dirigent la planète comme elles dirigent notre cerveau,

      et de cela a moins d’ être éveillé , peu importe comment, un peu à cet inconscient qui se réveille de lui même ce qui implique que la partie du cerveau qui ne marche plus elle se réveille un peu bien sur, (inconscient pour la pensée analytique car en soi d’inconscient il n’y a pas).. je vais passer toute une vie sans ne jamais rien saisir de mes vrais motifs profonds qui me font faire ceci ou cela, bien sur la pensée analytique va analyser les info mémorisées qu’elle a ,et encore jamais la totalité des info car elle marche comme un radar, elle ne voit même pas la totalité de sa propre mémoire d’un seul coup,elle va toujours trouver des explications et pour moi même j’ai vu et vécu et vit des fois cette chose étonnante, dans le domaine psychologique l’analyse ne trouve jamais les vrais raisons profondes du « malheur » , de la souffrance, de la guerre et donc des problèmes, elle en trouve certes,mais ce ne sont pas du tout les bonnes racines des problèmes qu’elle trouve.......

      ainsi il y a d’un coté des problèmes et de l’autre l’analyse qui cherche des solutions avec ses moyens mais qui ne sont pas reliées aux problèmes...

      le problème demeure, en général la pseudo solution apporte plus de problèmes encore, alors depuis ma naissance je vais passer une vie à accumuler des problèmes dont je ne sais rien, et hélas ces problèmes non connus donc non résolus ont plus de poids sur mon comportement que ce que je perçois avec l’analyse consciente..

      l’analyse ou « moi je » crée des problèmes qu’elle ne peut résoudre, une fois créés ces problèmes non résolus sont stockés hors de portée de l’analyse qui ne les connaît plus..là est une des source de la souffrance humaine jamais résolue...la somme de ces problèmes maintenant stockés dans une zone non consciente pour « moi je » appellent au secours car ils demandent à être résolus, je me demande sans le savoir si en plus la souffrance n’est pas aussi cet autre partie du cerveau qui sait résoudre tout cela qui émet un signal pour dire : laissez moi faire bon dieu ,c’est mon boulot je sais faire cela..

      rien n’y fait ,désormais il y a moi et la souffrance, « moi » pense que la souffrance est un « objet » distinct de lui même, on est arrivé à la binarité du conflit entre moi et ma souffrance, moi et l’ennuie, moi et les autres.....

      moi au travers de la pensée analytique qui pour moi ne peut fonctionner toute seule, a définitivement séparé la vie en deux, d’un coté il n’y a plus au final d’une déclinaison elle aussi morbide que « moi » et ce que je pense vouloir contre l’univers...contre les autres, les autres dont je me sers bien sur ou que je rejette..

      cette binarité conflictuelle est à la base des guerres, tout ceci se passe dans un cerveau multiplié par 7 milliards..pourquoi conflictuel, parce que moi et la souffrance sont une seule et même chose.....
      l’analyse ne peut comprendre cela, il faut le vivre, ce qui veut dire pour moi que l’autre partie du cerveau s’ouvre au moins un peu..
      mais même la rien n’est perdu car la souffrance est un symptôme que ça ne va pas mais aussi un catalyseur......il faut laisser le catalyseur qu’est la souffrance entièrement libre...si cela est un fait, alors le catalyseur rempli son rôle et va alors par exemple remonter alors à la vraie racine d’un problème ou de pleins de problèmes, il s’agit ici de vision profonde (insight en anglais) et non plus de pensée,dans un tel moment je ne pense plus ..c’est plus profond..et la vision de la racine du problème dissous alors le problème qui est intégralement compris....la guerre commence entre moi et moi avant tout, entre moi et ma souffrance que je nie être moi même alors que c’est moi qui est souffrance.....
      de fil en aiguille tout ceci aboutit à la guerre au dehors.....bon bref résumé d’un petit voyage disons intérieur..l’intérieur est aussi l’’extérieur ça veut dire quoi ?
      que ni l’économie ni la politique ne vont arrêter la guerre, pas plus que des idéaux.

      darwin s’est bien sur totalement trompé, notre passé animal n’ a rien à voir dans notre démence criminelle et violente, le problème est que une partie de notre cerveau ne marche plus du tout..hors cette partie sait vivre le non connu, elle ne hiérarchise pas, ne compare pas, ne classe pas, ne divise pas....tout devient alors intéressant comme cela n’arrive jamais à la pensée....on peut parler d’éveil alors et beaucoup plus oui beaucoup plus..comme certains j’en ai eu des « doses »..+ ou moins forte selon le moment alors je les dis ...de tels moments ne sont plus à la portée des mots et la joie que l’on connaît n’a rien à voir avec tout ceci, là ou la question du sens ne se pose plus car seul un cerveau qui souffre pose cette question....qui est encore une autre tentative de fuite de ce fait....

      ainsi la guerre est la fuite de notre souffrance..que l’on nie farouchement bien sur....

      tous responsables oui bien sur , à notre niveau....la culpabilité ne résout rien ,même si elle est avérée ,alors que reste t’ il ?

      ceci n’est pas perçu...


      • Jean Keim Jean Keim 18 septembre 2014 08:42

        Merci pour votre témoignage,

        Inlassablement vous essayez d’ouvrir les consciences et la tâche est ardue tant les esprits sont barricadés dans leurs certitudes.
        La difficulté est également de percevoir que ce que nous tentons de faire pour changer les choses ne sont que des réactions à des processus (automatiques) d’analyses et que les résultats sont toujours inadaptés car dans le même modèle que ceux qui ont provoqué les problèmes. 
        Nous ne savons pas (ou plus) quoi faire et là paradoxalement se trouve probablement la clé, reconnaître notre impuissance pourrait laisser ouvrir la porte à ... autre chose.
        Bonne et amicale journée.

      • howahkan Hotah 18 septembre 2014 09:32

        Salut Jean....

        tu dis : La difficulté est également de percevoir que ce que nous tentons de faire pour changer les choses ne sont que des réactions à des processus (automatiques) d’analyses et que les résultats sont toujours inadaptés car dans le même modèle que ceux qui ont provoqué les problèmes.

        tout à fait, nous sommes toujours dans le temps de la réaction automatique comme tu dis ( je dis tu amical mais aussi car vivant en Irlande ou l’anglais est la langue, cette notion de vous n’existe plus)

        tu dis aussi : Nous ne savons pas (ou plus) quoi faire et là paradoxalement se trouve probablement la clé, reconnaître notre impuissance pourrait laisser ouvrir la porte à ... autre chose.

        oui, je vois cela aussi..je dirais même « vivre notre impuissance » il faudrait développer ce propos mais une autre fois... cela dit çà parle très peu à très peu de personnes, en fait ce sujet effraye pas mal de monde genre : comment çà moi j’aurais des problèmes ? ça va pas non, je vais très bien !! toujours très bien !! çà a fait le vide autours de moi et je découvre d’autres personnes, notamment sur
        le net,comme je parle et écris l’anglais je me retrouve a discuter avec des gens d’un peu partout... d’Inde notamment mais pas seulement....par contre à mes enfants ,ces sujets sont « vu » en temps de crise pour eux....ça leur parle, ça n’a donc rien d’extravagant si des enfants de 10 , 15 et 17 ans saisisse à leur niveau ce genre de « voyage en soi ».....ces sujets en fait parleraient à plein de monde..mais l’époque minimaliste et il faut le dire psychologiquement perdue , pour le moment ne prête pas à ce sérieux libérateur...it will come in time

        merci de tes mots et salutations


      • christophe nicolas christophe nicolas 18 septembre 2014 10:23

        C’est plus simple de dire que l’injustice mène à la guerre. La culpabilité du coupable ne répare pas la souffrance des victimes, c’est la vérité et les réparations qui le font. Si le coupable le fait lui même, on appelle cela une rédemption qui guérit la victime et le coupable qui reconnaît ses torts et retrouve le chemin de l’honneur. Si le coupable attend de se faire prendre, on appelle cela un châtiment et il connaîtra la honte. Le coupable par profit, se tait, reste secret, ment, manipule, fait de psychologie, accuse des innocents, etc.... il est peu enclin à la rédemption, le coupable par erreur l’est s’il aime la vérité...


        Tout ce qui est manipulatoire n’est jamais par erreur, c’est forcément hypocrite et cela va forcément au châtiment pour les instigateurs du système, ils ne peuvent pas s’en sortir sauf à renoncer au pouvoir. En mentant sciemment par des bobards ou par omission pour suggérer des contrevérités, les hommes de pouvoir font souffrir leurs peuples car il n’y a rien de pire que de se sentir pris pour un crétin. Combattre le mauvais esprit est tout l’objet de plusieurs siècles d’apparitions mariales.

        Le mauvais état d’esprit des hommes de pouvoir préfigure les mensonges qui préfigurent les guerres physiques, sauf que la prochaine se fera avec l’arme qui tue les armes en disloquant la plupart des métaux et renverra l’homme à l’age de pierre où ceux qui ont un mauvais état d’esprit évolueront vers les primates.

        Les hommes de pouvoir doivent revenir au bon état d’esprit et à la vérité s’ils veulent la paix quitte à dire qu’ils se sont trompés, on ne leur demande pas d’être omniscients, ni parfaits mais d’être honnête sans abuser de la psychologie qui est l’art de prendre les gens pour des crétins.

        Vous voyez ce truc, il peut être coupé en deux avec un simple rayon totalement invisible. Les aciers de charpente également, réduits en poussière comme cela, alors la guerre ne paraît plus une option réaliste, ou alors, avec un lance pierre. Si les américains le savaient, pourquoi fabriqueraient ils autant de bateaux de guerre si vulnérables ? Cela me fait dire qu’ils ne sont pas responsables de l’aspect pulvérisation du WTC. qui provient d’une tierce partie non gouvernementale qui attise les conflits en restant dans l’ombre, misant sur l’attitude des hommes de pouvoir de désigner un coupable même lorsqu’ils ne comprennent pas.

        Sinon, vous verrez que ces principes physiques ont de nombreuses applications formidables en mécanique et en métallurgie, tout se fait à froid, c’est un très gros progrès.


      • tf1Groupie 17 septembre 2014 21:43

        Reprocher à l’Europe de ne pas avoir répandu l’amour et le bonheur dans le monde c’est assez malhonnête.

        Et quels sont les conflits à l’intérieur des frontières de l’UE que sous-entend l’auteur ?

        Faut dire qu’il s’amuse à jouer sur l’ambiguïté entre Europe géographique et Europe-UE.


        • Chaudevant Chaudevant 17 septembre 2014 22:27

          D’accord avec cet article, la paix que l’on a depuis la fin de la seconde guerre mondiale n’est du qu’à la prospérité qu’à permis l’exploitation intensive des énergies fossiles à bas coup. Maintenant que cette période se termine, les difficultés économiques ne vont allées qu’en s’accroissant et en conséquence générer de nombreux conflits.


          • howahkan Hotah 18 septembre 2014 08:31

            Salut

            bien exprimé je trouve, j’y ajouterais aussi les évolutions techniques...cependant il me semble illusoire de parler de difficultés économiques et je trouve même cela faux ! mes excuses sincères si je contredis votre propos sur ce point ,mais le problème, l’ origine du problème avant toute chose est purement HUMAIN..dire que ce sont des problèmes économiques cache cette vérité profonde...ut, sauf de l’humain en général,alors que étant tous pour la compétition sans jamais savoir tout ce que cela implique en amont et en aval nous rends tous responsable de ce qui se passe, passifs inclus..
            c’est de la faute de tout le monde.sauf exceptions sans doute..ici et là des personnes qui ne sont pas sur le chemin de la compétition donc de la guerre,des massacres, du vol et de la destruction existent bien sur...

            c’est de la faute de tout le monde...
            les psychopathes qui s’ auto proclament élites aiment que l’on perçoive les choses en tant que problèmes économiques, politiques ou religieux, car ceux ci divisent encore plus et de plus c’est faux donc de solution il n’y aura JAMAIS dans cette direction...c’est si évident que comme d’habitude on ne le voit pas car sans humains il n’y a aucun problèmes de cette sorte, ceci est notre création entière, et le créateur de ces crimes bien sur cherche partout sauf en lui même, je suis le problème .. ? pas du tout...disent les humains en cœur,c’est les autres tous les autres sauf moi bien sur...c’est quoi qui dit « moi » et presse la détente ???

            A noter que je suis conscient que cela est un non sujet absolu...voir mon post sur le sujet plus détaillé avant..

            Ce monde n’est jamais que l’expression dite extérieure d’un mouvement dit intérieur, mais en fait il n’y aurait que un seul mouvement que le peu de cerveau qui nous reste partage encore en deux..et oui ce qui nous reste de cerveau divise tout le temps pour analyser., il crée moi et l’objet de l’analyse qui finit en guerre par un long cheminement qui peut être vu par tous......il est l’origine de tous conflits , y compris dans chaque cerveau vis a vis de lui...comme je disais , non sujet absolu pour les humains qui ont tout misé sur le matériel...ne resterait il qu’un seul humain avec un tel cerveau il sera encore en conflit permanent avec lui même....le problème est en nous, mais ceci est totalement refusé...

            comme disait alors Jules autre dément ,« aléa jacta est » et moi je dis « si vis pacem para hortum. » : si tu veux la paix prépare ton jardin

            Salutations..


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 septembre 2014 10:26

            « ’ C’est la faute à l’ humain, c’est la faute à tout le monde »... taratata, il y a des pays dirigés par des gouvernements bien plus bellicistes que d’autres... Et il vaut mieux éviter de confondre les peuples avec meurs dirigeants...

            Liste non exhaustive des interventions militaires des USA depuis 1846.


            Si on compare, pendant la même période, les guerres provoquées par l’ IRAN et les USA, on ne peut pas dire que ce soit pareil !!

            Pendant que vous préparez votre jardin, les USA entourent la Chine et la Russie de bases militaires.
            « Les bases militaires US dans le monde »

            Combien de bases Russes et Chinoises entourent les USA ? 0
            Il y a seulement le projet russe de remettre en fonction une base à Cuba.

            Mais vous avez sans doute raison, les Russes veulent la guerre !


          • howahkan Hotah 18 septembre 2014 11:55

            tout ce que tu me dis là je le sais, et je sais beaucoup sur l’état du monde depuis l’age de 12 ans...je n’explique pas , c’était en 1967, si je te disais quoi et comment tu n’y croirais pas..

            En gros ce que tu dis me semble très juste, cela dit ton coté arrogant,hautain et méprisant pour des gens un peu comme moi, des fous illuminés donc , font que je ne cherche pas à dialoguer avec toi, parce que dialogue il n’y aura pas...Tu es presque un remède pour voter pour Asselineau , mais je pense que tu ne t’en rends pas compte..dommage,car de mon point vu il amène énormément d’info factuelles très intéressantes comme d’autres le fond...tous ces gens sont aussi complémentaires, on a besoin de tout le monde..

            Ton attitude divisible intolérante pour certains comme moi, me semble vraiment mal appropriée...nous ne sommes pas ennemis sur le fond, or voila que tu crée de l’inimitié là ou il n’y en a pas..donc déjà que rien ne change , tu crée un conflit là ou il devrait y avoir coopération ,partage..

            cela vient du fait que tu ne vois pas, ne sens pas , ne saisis pas , que à l’origine il y aient des raisons profondes dans la psyché des humains qui mènent à ce qu’il faut bien appeler un désastre...

            mais bon........ smiley

             


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 septembre 2014 20:06

            Ce que je sens très bien, c’est que les acquis de 36 et du CNR sont en train de disparaître.
            Je ne vois pas ce que la psychologie vient faire là dedans.


          • Le Corbeau Magnifique Le Corbeau Magnifique 17 septembre 2014 23:02

            L’UE c’est la paix ?

            Fallait être un peu con pour le croire !


            • aldous II aldous 18 septembre 2014 00:14

              Charlemagne du latin Carolus Magnus, ou Charles Ier dit « le Grand » dans la nomenclature qui commence avec Clovis Ier, né le 2 avril 742747 ou 7481, mort le 28 janvier 814 à Aix-la-Chapelle2, est un roi des Francs et empereur. Il appartient à la dynastie des Carolingiens, à laquelle il a donné son nom.

              Fils de Pépin le Bref, il est roi des Francs à partir de 768, devient par conquête roi des Lombards en 774 et est couronné empereur à Rome par le pape Léon III le 25 décembre 800, relevant une dignité disparue depuis la chute de l’Empire romain d’Occident en 476.

              Monarque guerrier, il agrandit notablement son royaume par une série de campagnes militaires, en particulier contre les Saxons païens dont la soumission a été très difficile et très violente (772-804), mais aussi contre les Lombards en Italie et les Musulmans d’Espagne.

              Souverain réformateur, soucieux d’orthodoxie religieuse et de culture, il protège les arts et les lettres et est à l’origine de la « renaissance carolingienne ».

              Son œuvre politique immédiate, l’empire, ne lui survit cependant pas longtemps. Se conformant à la coutume successorale germanique, Charlemagne prévoit dès 806 le partage de l’Empire entre ses trois fils3. Après de nombreuses péripéties, l’empire ne sera finalement partagé qu’en 843 entre trois de ses petits-fils (traité de Verdun).

              Le morcellement féodal des siècles suivants, puis la formation en Europe des États-Nations rivaux condamnent à l’impuissance ceux qui tentent explicitement de restaurer l’empire universel de Charlemagne, en particulier les souverains du Saint-Empire romain germanique, d’Otton Ier en 962 à Charles Quint auxvie siècle, voire Napoléon Ier, hanté par l’exemple du plus éminent des Carolingiens4.

              La figure de Charlemagne a été l’objet de déchirements en Europe, notamment d’enjeu politique entre le xiie et xixe siècles entre la nation germanique qui considère le Saint-Empire romain comme le successeur légitime de l’empereur carolingien et la nation française qui en fait un élément central de la continuité dynastique des Capétiens. Pourtant, il peut être considéré comme le « Père de l’Europe »5,6,7, pour avoir assuré le regroupement d’une partie notable de l’Europe occidentale, et posé des principes de gouvernement dont ont hérité les grands États européens8.

              Les deux principaux textes du ixe siècle qui dépeignent le Charlemagne réel, la Vita Caroli d’Éginhard et la Gesta Karoli Magni attribuée au moine de Saint-Gall Notker le Bègue, l’auréolent également de légendes et de mythes repris au cours des siècles suivants : « Il y a le Charlemagne de la société vassalique et féodale, le Charlemagne de la Croisade et de la Reconquête, le Charlemagne inventeur de la Couronne de France ou de la Couronne impériale, le Charlemagne mal canonisé mais tenu pour vrai saint de l’Église, le Charlemagne des bons écoliers »9.


              • aldous II aldous 18 septembre 2014 00:15

                le problème ce que le discours de bhl, techniquement écrit pour décrire le paradis à comme résultat, la haine, la guerre ces actes donne comme résultat la guerre la mort, de Kaboul à tripoli, de l’Ukraine au mali puis le Kosovo « IRAQ ISIS Syrie » : c’est une illusion psychologique et une complexe de Charlemagne. puis Le Pen ? Car les européens née sur le continent Européen, (et la Russie et considère étrangère) ce plus de mots ethnique, introduit subtilement par les quelles la république laïque trouve ces division, donc, BHL le fait, le résultat des discours depuis Maidan, le concrète et claire « le chaos » " la publicité a Marine le Pen", accordé la stratégie immigre-raciste et l’encouragement à suivre cette stratégie israélienne de apartheid. le résultat des émeutes et division des gens en France, puis chaos encore en Israël puis le moyen orient ‼ ! et ARTE que dit-elle ?. 


                • soi même 18 septembre 2014 00:48

                  Bonne analyse des pinces de crabes qui agite la France .

                  D’un côté la communauté juive s’inquiète du FN, et suive BHL et de l’autre MLP joue la fibre de la préférence national pour attirer les gogos qui non rien compris !


                • soi même 18 septembre 2014 00:39

                  ( L’UE accumule les bourdes et est incapable de tenir une ligne politique raisonnable) Le problème c’est que l’UE est un mirage, il a été conçu pour être le bouclier Américain.

                  Et en même temps cela maintient une permanence de l’Otan en Europe, c’est pour cela qu’il a y la guerre en Yougoslavie !

                   http://www.geopolintel.fr/article302.html


                  • Ruut Ruut 18 septembre 2014 08:01

                    Elle est où la France Nation Souveraine ?
                    Pour l’instant la France n’est qu’un paillasson a l’image de son président qui méprise son peuple.
                    C’est triste.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 septembre 2014 10:11

                      Les pays européens ont validé le Traité de Maastritch, qui contenait l’ UE, l’euro & l’ OTAN.
                      La politique étrangère et la défense des pays européens, c’est l’ OTAN. Article 42 .
                      Il y a des pays comme la France qui intervient militairement, les autres financent ou procurent des armes, ou acceptent sur leur sol des installations militaires américaines.


                      Les buts de l’ OTAN sont désormais ceux des néos cons américains.
                      Peu leur importe, pour justifier les budget de 1000 milliards de dollars, sauver le dollar et leur économie en perdition, ce que peuvent penser les peuples européens de ces va-t-en guerre permanents...

                      Pour autant, tout n’est pas rose à l’ OTAN, qui collectionne les revers :
                      - L’US Navy n’a pas pu tirer un seul missile sur la Syrie.

                      - Leurs navires en Mer Noire se sont retrouvés sans système électronique.

                      Il paraît même que l’armée de Kiev recevaient des faux ordres et que leurs radars étaient inutilisables...


                      L’OTAN, avec ses adeptes de jeux vidéos et ses tapis de bombes, se retrouve face un joueur d’échec, adepte des techniques de guerre de Sun Tzu...

                      Ils en tombent de l’armoire, et ont surnommé Poutine « Machiavel-le génie ».


                      La seule chose qui peut nous éviter le pire, c’est sans doute l’intelligence des Russes.
                      Certainement pas l’ Union européenne !


                      • Lucide bdpif@laposte.net 18 septembre 2014 12:14

                        Un joueur de bowling, je dirais plutôt.


                      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 18 septembre 2014 14:15

                        Les sages ont toujours dit : Il ne faut jamais tricher dans la vie !

                        Aussi longtemps vous plongez dans mon « Tableau de bord » http://www.agoravox.fr/auteur/mohammed, vous ne trouverez que science, sagesse et vérité !

                        On ne peut pas avoir la paix si on la refuse à autrui ! Ne cherchez pas... c’est Mohammed qui vous dit cela !


                        • antyreac 18 septembre 2014 18:14

                          Ukraine, Azerbaïdjan, Géorgie sont des républiques de l’ex urss avec son cortège de sous développement des haines ethniques qui n’ont plus vraiment cours en Europe occidentale.

                          A ce tableau in faut maintenant rajouter la Russie et l’Ukraine deux républiques qui faisait partie de l’ex urss
                          Au final il faut dire que c’est la Russie impérialiste qui est responsable de tout ce merdier

                          • BA 19 septembre 2014 00:26

                            La guerre.

                            Le XXIème siècle verra la guerre se propager.

                            Les démographes pensaient que nous serions 9 milliards d’habitants vers 2100. En fait, ce sera encore pire que ce qu’ils avaient prévu : 11 milliards d’habitants.

                            La guerre.

                            Nous ne pourrons pas échapper à la guerre.

                            Jeudi 18 septembre 2014 :

                            La Terre pourrait compter 11 milliards d’habitants à la fin du siècle.

                            La Terre comptera probablement onze milliards d’habitants à la fin du siècle, deux milliards de plus que prévu jusqu’alors, selon une nouvelle projection de démographes et des Nations unies. L’étude montre clairement la poursuite de la croissance démographique principalement en Afrique.

                            "Le consensus au cours des vingt dernières années était que la population mondiale, estimée actuellement à environ sept milliards, continuerait à croître pour atteindre neuf milliards à la fin du XXIe siècle avant de plafonner et probablement de décliner", relève Adrian Raftery, professeur de statistiques et de sociologie à l’Université de Washington à Seattle.

                            Il est l’un des principaux co-auteurs de cette recherche publiée jeudi dans la version en ligne de la revue américaine « Sciences ».

                            "Nous avons conclu qu’il y avait 70% de probabilité que la population mondiale ne se stabilisera pas durant ce siècle", précise-t-il, ce qui montre selon lui que "l’évolution démographique demeure une question très importante« .

                             »Un accroissement de la population peut exacerber d’autres problèmes planétaires comme le changement climatique, la propagation de maladies infectieuses et la pauvreté", observe-t-il.

                            http://www.romandie.com/news/La-Terre-pourrait-compter-11-mia-dhabitants-a-la-fin-du-siecle/518998.rom


                            • X1eWU X1eWU 19 septembre 2014 09:26

                              L´Europe c´est la paix ? 

                              Celui qui connait les cycles économiques comprend vite cette propagande...
                              D´abord il faut une bonne guerre pour tout détruire (décharge du condensateur) et vendre du matériel militaire (meilleures bénéfices). Puis il faut une période de reconstruction pour vendre du crédit aux entreprises et aux particuliers pour la relance (charge du condensateur). Enfin il y a plus rien à vendre (le condensateur est pratiquement chargé)...
                              Une guerre à nouveau ou l´éveil du citoyen ?

                              • Ruut Ruut 19 septembre 2014 15:13

                                Il y as aussi les grands projets pour décharger le condensateur, comme la conquête spatiale.
                                Je préfère ça a la guerre.


                              • lsga lsga 21 septembre 2014 15:10

                                Quelle mauvaise fois de l’auteur.... 

                                 
                                Les conflits dont toujours rage dans les pays européens qui ne sont pas dans l’Union européenne. 

                                • Laurent 47 22 septembre 2014 13:39

                                  Les américains ne veulent pas la guerre, ni les néo-nazis ukrainiens ! La preuve ? Regardez avec quelle vitesse arrivent les observateurs de l’ONU dans la région de Donetz ! Ca donne le temps au marchand de chocolat Porochenko, cet oligarque ( comme ceux que combat Poutine ) qui se prétend président de l’Ukraine, de faire bombarder la population civile par ses nervis de Pravy Sektor, comme cette semaine après l’accord de couvre-feu, et d’accuser son ennemi la Russie ! Mais par contre, les " observateurs de l’OTAN ont déjà déclaré que la Russie avait rompu la trêve ! Un bon point pour les Etats-Unis, ces semeurs de merde internationaux !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Yalta

Yalta
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès