• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vaccin obligatoire, mort sociale et liberté

Vaccin obligatoire, mort sociale et liberté

 

Le président vient de déclarer que la vaccination contre la Covid-19 ne serait pas obligatoire. Cette position est rassurante, mais demain ? Sera-t-elle toujours à l’ordre du jour ? L’obligation vaccinale doit être étudiée pour en cerner les avantages mais aussi les indéniables dangers.

JPEG

Faut-il ou non se faire vacciner ? La vaccination doit-elle être obligatoire ? Ces deux questions taraudent les individus depuis que l’inoculation et les vaccins ont été inventés. Les débats d’hier ressemblent à s’y méprendre à ceux d’aujourd’hui. Si l’obligation vaccinale a été instaurée dans certains cas, à partir du XIXème siècle, les expérimentations nazies puis les scandales des médicaments et vaccins pathogènes ont depuis modifié les termes d’un débat plus que centenaire.

La crise du coronavirus semble désormais s’acheminer vers une crise politique et sociale avec pour axe de discorde la vaccination obligatoire. De plus en plus de politiques, de journalistes, de médecins et d’intervenants divers mais médiatiques se prononcent pour une obligation vaccinale dont le refus serait sanctionné par une mort sociale. Les discours sur l’obligation vaccinale ne s’embarrassent pas d’égards pour ceux qui refusent le vaccin et encore moins pour leur arguments superbement ignorés. Certains individus prônent même l’obligation vaccinale avec des mots et des propositions qui n’auraient pas dépareillé dans les parcs longeant l’Allier en 1941.

L’obligation vaccinale et son refus : des arguments indémodables.

La lecture des archives de la presse est riche d’enseignement, et somme toute, fort utile dès lors que les termes des débats semblent bien similaires à ceux d’aujourd’hui.

Dans L’évènement du 10 mars 1875, la question de la durée de l’immunité conférée par la vaccination est abordée puis celle de l’obligation vaccinale. L’Académie de médecine, saisie de la question, doit se prononcer et les débats sont agités. Les partisans de cette obligation justifient leur position au motif que : « La liberté individuelle est chose assurément fort respectable, mais quand il s’agit de l’intérêt des masses, elle doit s’effacer. » Certes, les dangers de la vaccination ne sont pas ignorés : « … on a voulu arguer des dangers que pouvait entraîner l’inoculation vaccinale pour en combattre la pratique ; mais ces dangers, qui sont réels, nous le reconnaissons, sont mille et mille fois moindre que ceux auxquels expose la variole. »

Il est opportun de signaler que le débat sur l’obligation vaccinale et sa justification par une diminution des libertés concernaient … la variole : à savoir une maladie dont le taux de mortalité est d'environ 30 % chez les personnes non vaccinées et de 3 % chez les personnes vaccinées. A titre de rappel, le taux de mortalité de la Covid-19 est estimé à 0,5% (nombre de personnes qui décèdent divisé par nombre de personnes diagnostiquées et prises en charge médicalement, case fatality rate). On le voit, la question de la vaccination obligatoire concernait, à l’époque, une maladie effroyablement plus dangereuse que la covid-19.

Dans son édition du 12 avril 1881, L’ordre de Paris, sous la plume d’Edmond Barré, abordait la question de la vaccination et de la revaccination obligatoires. Il est fait référence une nouvelle fois à l’Académie de médecine et à sa séance houleuse. Cette séance est présentée comme le théâtre de discussions orageuses. Il est vrai, un « honorable député a pensé que le seul moyen d’obliger tout le monde à se faire revacciner était de les y contraindre par la loi. » Le journaliste, avec humour, y décrit la mise en œuvre possible de cette vaccination obligatoire : « cérémonie au Champ de Mars ou à Longchamps, le chef de l’Etat, les présidents des chambres, les députés et sénateurs venant publiquement et les bras nus, se faire revacciner devant les troupes assemblées : noble exemple ! » Toutefois le journaliste objecte que si tous les Français y passaient, puisque « vous prétendez que la société a le devoir d’imposer aux récalcitrants le respect de la santé des autres », quid des étrangers ? « Si les Anglais, les Russes, les Américains, les Danois etc… refusent la vaccine obligatoire, comment ferez-vous pour les empêcher de nous apporter le virus contagieux ! ». Et de lancer : « Les forcera-t-on d’exhiber leurs biceps à la frontière de la même façon qu’ils nous montrent leur passeport et le contenu de leurs malles. » Le journaliste affirme que « loin de faire violence au malade, nous pensons, au contraire, que la persuasion est le meilleur des procédés que l’on puisse employer pour atteindre le but que l’on se propose. » Pour l’auteur de cet article, l’obligation vaccinale fondée sur la coercition serait « un procédé barbare, pour certains hommes, une réminiscence des tortures du moyen-âge, et nous n’exagérons pas en parlant de la sorte. » et de conclure « Puisqu’il faut mourir de toute façon et que l’on n’a pas encore trouvé de moyen de nous préserver de cette fatale issue, laissez nous mourir en paix ; mais, pour Dieu, ne nous tourmentez plus avec vos microbes et rengainez vos lancettes. »

Le Petit Marseillais du 14 avril 1881 faisait quant à lui, le point sur la vaccination obligatoire dans les cinq parties du monde. On y apprend que l’appréciation des gouvernements est différente et variée en cette matière. Les uns partisans de la vaccination infligent des amendes et même de la prison à ceux qui refusent cette mesure, d’autres n’imposent l’inoculation prophylactique qu’à une certaine catégorie de citoyens. Enfin, il est des pays où la pratique de la vaccination est laissée complètement libre. Le Petit Marseillais nous dressait un état du monde suivant :

Pays où la vaccination est obligatoire pour tout le monde sous peine d’amende et de prison (entre parenthèse date de cette obligation) : Allemagne (1874), Angleterre (1867), Bavière (1807), Ecosse (1864), Grèce (1870) Irlande (1868) Roumanie (1854), Suisse (1816), Turquie (1850), Wurtemberg (1818).

Pays où la vaccination n’est pas obligatoire : Autriche, Espagne, Hollande, Etats-Unis d’Amérique, Asie, Afrique, Océanie, Amérique.

Pays où la vaccination n’est appliquée que sur certaines classes de citoyens : Belgique, France, Italie.

Dans son édition du 29 juillet 1883, Le journal des villes et des campagnes faisait lui aussi le point sur l’obligation vaccinale. A cette occasion, il rappelait que deux ans auparavant l’Académie de médecine s’était penchée sur cette question controversée. L’Académie de médecine avait dû mettre en balance deux arguments forts, tenus pour l’un, par le camp favorable à l’obligation vaccinale, et pour l’autre, par ceux qui refusaient cette obligation. Ces arguments n’ont pas pris une ride. Le camp favorable à la vaccination soutenait « qu’il fallait pourvoir par l’obligation à un grave intérêt public et que cette considération dominait toutes les autres. » Le camp opposé soutenait que « des raisons d’ordre supérieur, basées sur le respect que commande la liberté [s’exercent] sur quelque chose de très intime et devant être écoutée. » Une loi imposant la vaccination était présentée comme une loi qui ne s’appliquerait « qu’au prix de mesures vexatoires et inquisitoriales qui la rendrait odieuse, et par suite impuissante. » L’Académie de médecine avait, dans sa majorité, tranché en faveur du principe de la non-obligation. Toutefois, pointait déjà l’argument selon lequel « Il faut (…) n’ouvrir les portes des écoles et des carrières qu’à ceux qui, s’étant fait vacciner, ne feront pas volontairement peser une menace sur leurs voisins. »

En 1891, l’Académie de médecine formulera enfin le vœu de l’obligation vaccinale.

La loi sur l’hygiène et sur la santé publique du 15 février 1902 a rendu obligatoire la vaccination contre la variole. Le 10 décembre 1913, L’éclair fait le constat que cette loi n’est pas appliquée comme il convient et qu’elle l’est de moins en moins.

Il y a cent ans, les mêmes arguments opposaient les tenants et les partisans de la vaccination obligatoire. Toutefois, une chose fondamentale nous sépare de nos prédécesseurs : tous ces débats concernaient une vaccination pour une maladie autrement plus dangereuse que la Covid-19. Comme le rappelait un intervenant de l’époque, « Va-t-on vacciner de la tête aux pieds chaque individu pour le protéger de toutes les maladies ? » La question du curseur à fixer est essentielle : jusqu’où peut-on limiter la liberté individuelle, à partir de quand l’intérêt général justifie-t-il cette limitation ? Pour quelle maladie doit-on entrer dans une logique de coercition ? Quel sens a une obligation vaccinale si cette obligation ne concerne qu’un territoire ? Et surtout, quel est le degré de fiabilité du vaccin et sa sûreté pour inciter, voire forcer, les citoyens à se faire vacciner ?

Les arguments des uns et des autres sont légitimes. Toutefois, ils ne peuvent être résolus dans la précipitation et l’urgence. Il est remarquable de voir que les débats furent longs et nombreux avant la loi de 1902.

La vaccination contre la Covid-19

Il n’aura échappé à personne que tout le monde parle de la vaccination et le plus souvent de la vaccination obligatoire. Certains médecins de plateaux télé annoncent qu’ils se feront vacciner dès le vaccin proposé, des journalistes évoquent la nécessité de l’obligation vaccinale et le président de la République semblait lier, dans sa précédente allocution télévisée, le retour à une vie normale à la vaccination. Certes, dans son intervention du 24 novembre 2020, Emmanuel Macron a décidé que la vaccination contre la Covid-19 ne serait pas obligatoire. Toutefois, cet engagement ne repose que sur les évolutions observables de la Covid-19 au jour de l’intervention présidentielle. Comme toute la politique sanitaire du gouvernement évolue au fil des fluctuations des taux d’occupation des lits en réanimation, du nombre de contaminations révélées par des tests critiquables et du nombre de décès, rien ne nous donne l’assurance que la position du président ne changera pas comme il en fut pour les masques. Dans tous les cas, Emmanuel Macron propose déjà de vacciner en décembre les personnes âgées avec un vaccin encore globalement inconnu !

Tous ces propos, pour une maladie dont le taux de mortalité est inférieur à 0,5%, laissent rêveur. Comment des médecins, au mépris des principes de précaution élémentaire, peuvent-ils claironner qu’ils se feront vacciner tout de suite alors que le vaccin n’est pas sérieusement documenté, y compris dans ses effets secondaires ? Comment un chef d’Etat peut-il lier le retour à une situation normale à la vaccination alors que l’anormalité de la situation découle en grande partie de mesures inappropriées adoptées face à une maladie fort peu mortelle ? Récemment une étude a montré que le confinement et le couvre-feu n’ont pas eu d’effets avérés sur la mortalité. La Suède, qui n’a pas confiné, présente un taux de mortalité par million d’habitants inférieur à celui de la France (638 contre 750 pour la France). Les voisins de la Suède, Danemark, Norvège ou Islande qui ont pratiqué un confinement très allégé sans quasiment de restrictions ont un nombre de morts par million d’habitant très inférieur à la moyenne mondiale (186 morts/million d’habitants). Le sentiment d’une démarche volontariste visant à promouvoir le vaccin, quelle que soit sa réelle utilité, ne peut que se répandre dans la population.

L’OMS est pourtant claire. Elle évoque la vaccination si des vaccins sûrs et efficaces contre la COVID-19 sont mis au point. Mieux, l’OMS estime que toutes les personnes pour lesquelles ils pourraient être bénéfiques, où qu’elles se trouvent, et d’abord celles pour qui les risques sont les plus grands, devraient y avoir accès le plus rapidement possible. L’OMS semble donc rattacher la pratique vaccinale à ceux pour lesquels il pourrait être bénéfique, à savoir les personnes âgées et celles atteintes de comorbidités. Dés lors, vacciner des adolescents et des adultes en bonne santé est sans intérêt et presque une idée folle.

Or pour que la liberté individuelle s’efface quand l’intérêt des masses, donc l’intérêt général, le commande, il faut que la maladie susceptible de porter atteinte au plus grand nombre soit dangereusement mortelle (ce n’est pas le cas de la Covid-19) et que le vaccin soit sûr dans la qualité de sa composition, de ses effets, de leur durée et au regard de l’absence d’effets secondaires plus dangereux que la maladie que l’on souhaite éradiquer. La méfiance vis-à-vis des vaccins n’est pas une lubie de gens ignorants et peureux. Des vaccins ont eu des effets dramatiques sur des populations (notamment le vaccin H1N1) et ont dû être arrêtés. L’exemple du vaccin de Sanofi est très parlant à ce sujet. 

Enfin, il est normal que le vaccin contre la covid-19 puisse inquiéter avant même d’en étudier les qualités et les défauts. Ce vaccin contre le coronavirus sera le premier vaccin proposé contre ce type de virus, le premier vaccin réalisé en un temps aussi court, certains vaccins contre la Covid-19 seront même les premiers vaccins à utiliser la technologie ARN, ces vaccins n’auront pas été testés dans les règles de l’art, au point que les fabricants sont dans l’impossibilité d’en apprécier l’intérêt des effets et les risques à six mois, un an ou deux ans. Il y a tant d’inconnues que la clause de non responsabilité des laboratoires, en cas d’effets secondaires des vaccins, actuellement négociée par les instances européennes, peut légitimement inquiéter la population. Tous ces éléments doivent a minima nous inciter à la prudence, à une exigence accrue de sécurisation de ces vaccins et de contrôle de leur processus de fabrication. Tous ces éléments, mis en parallèle avec la faible mortalité de la Covid-19, doivent nous conduire à écarter assez naturellement et logiquement le principe de l’obligation vaccinale.

Pour autant, on observe des tentations politiques fort inquiétantes au sujet de cette volonté de rendre obligatoire un vaccin qui ne devrait pas l’être. Ainsi aux Pays-Bas, la population manifeste avec succès pour que son parlement n’adopte pas une loi imposant l’obligation vaccinale. L’Allemagne a indiqué que ce vaccin ne serait pas obligatoire mais elle envisage tout de même de pratiquer une vaccination intensive.

Emmanuel Macron vient d’affirmer que le vaccin ne serait pas obligatoire. Pourtant, le président, le premier ministre et le ministre de la santé semblent voir dans le vaccin la solution à une sortie de crise, c’est inquiétant ? Pire, certains évoquent la punition qui serait infligée aux récalcitrants de la vaccination inutile : impossibilité d’aller au restaurant, dans les bars, dans les lieux de spectacle avec au final un confinement réservé à ces personnes. Une vraie vision totalitaire et odieuse de la mort sociale. Récemment une compagnie aérienne a indiqué qu’elle n’acceptera demain que les personnes vaccinées. On observe donc une tendance totalitaire à imposer le vaccin.

Les lecteurs de cet article diront à juste titre que cette propension à réduire les libertés n’est pas nouvelle. C’est vrai, mais on l’a vu, ces restrictions de liberté étaient adoptées pour lutter contre une maladie dont le taux de mortalité était 60 fois plus important que celui de la Covid-19. Surtout, entre ces articles cités en début d’article et aujourd’hui, il y a eu le régime nazi et ses sordides expériences médicales, le procès de Nuremberg et les principes qui en ont résulté pour constituer ce que l’on appelle le code de Nuremberg.

L’obligation vaccinale dans l’ombre des principes du code de Nuremberg et de nos libertés

Le code de Nuremberg délimite les conditions que doivent satisfaire les expérimentations pratiquées sur l'être humain pour être considérées comme « acceptables ». Une vaccination est-elle une expérimentation ? La réponse est oui quand on se propose d’injecter de force un vaccin nouveau, sans que les études sur ses effets secondaires aient été conduites selon les normes habituelles, alors même que certains vaccins seraient potentiellement susceptibles de modifier le patrimoine génétique d’un individu. Ce code met donc en forme une réflexion éthique et juridique sur l'expérimentation humaine en récapitulant une dizaine de principes connus et déclarés essentiels au titre desquels :

  • Le caractère essentiel du consentement volontaire du sujet humain. Ce dernier doit être correctement informé des conséquences pour sa santé ou sa personne, qui pourraient possiblement advenir du fait de sa participation à l’expérience. Dans le cadre de la Covid-19, le vaccin n’est pas suffisamment documenté dans ses effets, avantages et risques pour satisfaire ce principe.
  • L’expérience doit être telle qu’elle produise des résultats avantageux pour le bien de la société, impossibles à obtenir par d’autres méthodes ou moyens d’étude. Dans le cas de la Covid-19, il est difficile de dire que la société bénéficierait d’un résultat avantageux de la part d’un vaccin dont on ne connait pas les effets à moyen et long terme sur l’organisme alors que la maladie à vaincre est moins dangereuse qu’une grippe sévère. Par ailleurs, l’intérêt de cette vaccination obligatoire contre la Covid-19 aurait un sens si cette maladie était aussi dangereuse que la variole mais surtout s’il n’existait pas de traitement. Or des études et des démarches empiriques ont montré que des traitements étaient susceptibles d’avoir un effet en début de contamination.
  • L’expérience doit être conduite de façon telle que soient évitées toute souffrance et toute atteinte, physiques et mentales, non nécessaires. Une obligation vaccinale imposée par des mesures coercitives est source de souffrance mentale avant d’être éventuellement source de souffrance physique. Par ailleurs, le risque de mutagenèse insertionnelle ou génotoxicité (risque de conversion de l’ARN délivré par le vaccin en ADN pouvant s’intégrer dans le génome de cellules cibles) des vaccins ARN semble bien réel mais impossible à apprécier correctement dans ses conséquences, hormis l’irréversibilité de la mutation opérée au sein du code génétique de l’organisme. Ce risque est potentiellement porteur de souffrances à venir.
  • Le niveau des risques devant être pris ne doit jamais excéder celui de l’importance humanitaire du problème que doit résoudre l’expérience. Le faible taux de mortalité de la Covid-19 ne permet pas d’avoir une balance bénéfice/risque en faveur d’un vaccin contre cette maladie, sauf pour les personnes les plus vulnérables et les plus susceptibles de mourir de la Covid-19.

Imposer une vaccination contre la covid-19 violerait incontestablement ces quelques principes précédemment exposés.

Nos libertés semblent donc durablement menacées par cette crise sanitaire qui n’en finit pas. Christophe Barbier propose d’être coercitif de façon « intelligente » : si vous refusez le vaccin vous vous retirez de la vie sociale, vous êtes auto-confiné et vous êtes forcément un peu « complotiste », et votre comportement relève d’un phénomène obscurantiste inquiétant. Le leader écologiste s’est prononcé en faveur de la vaccination obligatoire au motif que le confinement ne peut plus durer, ce qui est vrai, mais ce confinement est-il la conséquence du coronavirus ou d’une gestion de crise exécrable ?

Aujourd’hui, le pays continue d’être confiné puis au confinement succédera le couvre-feu avant sans doute un nouveau confinement. Cette situation d’état d’urgence sanitaire permanent et de restrictions de liberté pourrait un jour conduire le gouvernement à imposer une obligation vaccinale perçue comme le sésame pour retrouver un semblant de monde d’hier. Il n’est pas anodin que le conseiller vaccin du président de la République soit un ancien lobbyiste des grands laboratoires.

Nous devons, plus que jamais, être vigilants et commencer à nous fédérer dans un mouvement de contestation pacifique, mais déterminé, contre une possible obligation vaccinale.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

116 réactions à cet article    


  • Francis, agnotologue Francis 25 novembre 2020 15:45

    Merci pour cet article qui pose bien le problème, et fait le tour de la question.

     

    La science de la vaccination n’a jamais établi que le rapport bénéfice risques penchait était en sa faveur. Et ce ne sont pas les études réalisées par ceux qui sont juges et partie en la matière qui peuvent nous en convaincre. Cependant, la pratique vaccinatrice s’est répandue au point de supplanter bientôt les traitements médicaux qui existent et qui sont niés scandaleusement par ces mêmes juges intéressés. Les techniciens en statistiques qui n’ont jamais prêté le serment d’Hippocrate sont en train de se substituer aux médecins de famille comme des coucous dans un nid de braves passereaux.

     

    Les velléités d’obligation ou de coercition qui nous menacent aujourd’hui relèvent davantage d’une dictature scientiste que de considérations sanitaires. Un scientisme teinté d’idéaux eugénismes et transhumanistes.

     

    Les écologistes qui prônent la vaccination obligatoire sont des apprentis sorciers dans l’aporie inconsciente, qui semblent ne pas faire de différence entre notre nature humaine et la nature animale. Injecter des substances chimiques dans un organisme, qu’il soit animal ou humain est une pratique à l’opposé dans tous les sens de l’écologie et du respect de la nature.



    • Francis, agnotologue Francis 25 novembre 2020 16:17

      @Francis
       
       Alerte :
       je viens de faire un test : il semble qu’un bon nombre des liens que je viens de citer vers les article de JLML soient vérolés et conduisent à un seul et même article de Carevox


    • Ruut Ruut 26 novembre 2020 14:37

      Ce qui me fascine c’est le manque total de consistance dans ce gouvernement.

      Ou en est la recherche d’un traitement ? -> Bannie visiblement vue le sort réservé au protocole Raoult ...Visiblement le Remdésivir promu par notre gouvernement et la TV est plus dangereux qu’efficace.

      Ou en est le renforcement de notre capacité hospitalière ? -> Nulle part vue que la politique de destruction de ce dernier continue.

      Ou en est le soutien des commerces et services fermés de force par ce gouvernement ? -> Ridicule et largement insuffisant au regard des faillites en cours.

      Ce gouvernement a donc un 0 pointé a tous les niveaux.

      Pourquoi ?
      Pour nous forcer à accepter un vaccin non testé, potentiellement dangereux et transmissible à notre descendance...

      Pourquoi si ce vaccin est si fiable, les laboratoires qui le produisent ont-ils une immunité face aux effets secondaires de ce dernier ?

      Pourquoi si ce vaccin est si efficace vouloir l’imposer de force a tout le monde (les vaccinés devraient normalement êtres immunisés ce qui motiverait les non vaccinés à le faire) ?

      Beaucoup de questions et si peu de réponses.


    • Arogavox Arogavox 27 novembre 2020 11:29

      @Ruut
      autre question sans réponse, à partir de cette observation :

      "La Suède, qui n’a pas confiné, présente un taux de mortalité par million d’habitants inférieur à celui de la France (638 contre 750 pour la France). Les voisins de la Suède, Danemark, Norvège ou Islande qui ont pratiqué un confinement très allégé sans quasiment de restrictions ont un nombre de morts par million d’habitant très inférieur à la moyenne mondiale

      "

       Si le moindre taux de mortalité de ces pays du Nord était au moins en partie dû à autre chose que le degré de confinement subi, nos spécialistes ne devraient-ils pas activement chercher d’autres corrélations, et autres facteurs de prévention ou soins ayant possiblement été bénéfiques dans ces pays ? 
        De deux choses l’une : ou bien seul le confinement serait susceptible d’être efficace (et dans ce cas : ces pays constituent un contre-exemple rédhibitoire) ;
      ou bien d’autres perspectives doivent être envisagées et débattues publiquement pour être honnêtes !

    • Super Cochon Super Cochon 28 novembre 2020 11:28

      .
      .

      Vers une vaccination OBLIGATOIRE !
      .

      .

      Que contient le Vaccin d’Oxford que les Firmes Pharmaceutiques produiront , et financé par Bill Gates ?

      .

      (1) — Des Nanoparticules capable de réagir et d’interagir grâce aux champs électromagnétique afin d’identifier les personnes à distance par réseaux téléphonique 5G , et de pouvoir influencer les comportements et les émotions de ceux qui ont reçu l’injection . Ces Nanoparticules sont la propriété du Groupe Microsoft dont le brevet est PVT/US2019/038084 , ainsi que le numéro du brevet du vaccin WO 2020 060606 (*) . Comme l’indique le brevet de Microsoft , celui ci est un Système de Crypto-Monnaie utilisant des données d’activité corporelle . La traçabilité de ces Nanoparticules permettrons à l’avenir aux individus « vaccinés » d’êtres identifiés afin de ne plus avoir besoin de moyens de paiement et de faire disparaitre par la même occasion ceux existant (carte bancaire , liquide , chèques) . Vos données bancaires seront enregistrées et stockées dans une Blockchain nommée ID 2020 , cette Blockchain sera géré par l’ancienne banquière de la JP Morgan Blythe Masters et créatrice des Crédit Défault Swap (CDS) qui est en parti responsable de la Crise financière de 2007 . Ce système de paiement est identique à celui des cartes bancaire sans contact , sauf qu’il sera à l’intérieur de votre corps grâce au vaccin Covid-19 que l’on vous aura inoculé dans la peau , ce n’est pas de la Science Fiction , c’est juste de la Science inconnue du grand public .

      .
      Numéro du vaccin ....... ChAdOx1 n-CoV-19

      .
      (2) — il contient également quatre fragments du VIH1 (Sida - immunodéficience pour ceux qui le contractent , c’est à dire , destruction de votre immunité naturelle)

      .
      (3) — des séquences du germe de la Malaria qui donne le paludisme aux personnes vaccinées .

      .
      (4) — 157 séquences de germe ADN et de protéines (voir brevet US 8,243,718 B2 dont la présence est leurs rôles sont inexpliqués) .

      .
      (5) — des désinfectants , tels que le Thimerosal , le Formaldehyde et des antibiotiques .

      .
      (*) - Numéro de Brevet de Microsoft WO 2020 060606 ........ il est stupéfiant que le chiffre 666 succède à la date 2020 qui s’apparente à cette année , et les lettres WO peuvent signifier World Order , traduction , Ordre Mondial de 2020 pour la bête 666 .

      VOICI un lien anglophone expliquant la technologie Crypto-Monnaie du brevet de Microsoft WO 2020 060606 , je l’ai en parti traduit en français grâce à Google traduction .

      " Une crypto-monnaie distribuée aux personnes en fonction de leur activité corporelle . Ce n’est pas un fantasme littéraire né de la plume fantaisiste d’Isaac Asimov et romancé dans certains de ses livres, mais c’est plutôt un projet sur lequel travaille Microsoft et pour lequel il a déjà déposé un brevet . La multinationale américaine a déposé le brevet pour développer une monnaie numérique de ce type . .... L’activité du corps humain associée à une tâche fournie à un utilisateur peut être utilisée dans un processus d’exploration d’un système de crypto-monnaie. Un serveur peut fournir une tâche à un dispositif d’un utilisateur qui est couplé en communication au serveur. Un capteur couplé en communication ou compris dans le dispositif de l’utilisateur peut détecter l’activité corporelle de l’utilisateur. Des données d’activité corporelle peuvent être générées sur la base de l’activité corporelle détectée de l’utilisateur. Le système de crypto-monnaie couplé en communication au dispositif de l’utilisateur peut vérifier si les données d’activité corporelle satisfont à une ou plusieurs conditions fixées par le système de crypto-monnaie, et attribuer une crypto-monnaie à l’utilisateur dont les données d’activité corporelle sont vérifiées. Une onde cérébrale ou une chaleur corporelle émise par un utilisateur, lors de l’exécution d’une tâche assignée et / ou prédéfinie, comme regarder des publicités ou utiliser certains services Internet, peut servir dans le processus d’extraction de crypto-monnaie.

      Plutôt que de profiter d’un travail de calcul massif, les données de la preuve de travail seront générées par l’activité des individus et seront à toutes fins utiles une preuve du travail effectué, ce qui déterminera la réception d’un prix en crypto.

      Un utilisateur peut résoudre inconsciemment et sans effort le difficile problème de calcul en faisant simplement les choses « recommandées » par un système central.

      https://www.bitconio.net/blockchain/microsoft-cryptocurrency-system-using-body-activity-data/


    • Super Cochon Super Cochon 28 novembre 2020 11:31

      .
      .

      IMPORTANT ........ ce n’est pas un vaccin !
      .
      .

      .
      il suffit de taper dans Google le numéro de brevet de Microsoft pour se rendre compte que ce n’est pas un vaccin , mais un Système de Cryptomonnaie utilisant des données d’activités corporelle ....... « Microsoft PVT/US2019/038084 »
      .

      https://patentscope.wipo.int/search/fr/detail.jsf?docId=WO2020060606
      .
      .


    • Yann Esteveny 25 novembre 2020 15:48

      Message à Monsieur Régis DESMARAIS,

      Un président qui fait du spectacle à la télévision et s’occupe de parler du caractère obligatoire d’un vaccin devant une foule hypnotisée n’est en rien rassurant !

      L’acceptation d’un enfermement à domicile ou d’un couvre-feu montre le peu de dignité de la population. Le Great Reset sera facilement accepté en France.

      Respectueusement


      • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 25 novembre 2020 16:14

        @Yann Esteveny
        Bonjour Monsieur Esteveny. Je partage en tout point votre avis. C’est bien pour ça que j’ai rédigé cet article. Si la vaccination obligatoire n’est pas chose nouvelle, elle a été imposée dans des cadres bien précis et pour des maladies très dangereuses ce qui n’est pas le cas de la Covid-19. Je ne suis pas certain que la position du président actant l’absence d’obligation vaccinale dure dans le temps. Il peut revenir en arrière comme pour le masque. C’est aussi pour cela que j’appelle les lecteurs à être vigilants et que je leur donne des arguments pour refuser s’ils le souhaitent une telle obligation vaccinale. Nous l’avons bien compris. Le simple fait de s’interroger sur cette obligation vaccinale et d’exprimer des doutes sur son utilité fait de nous des complotistes et des obscurantistes. Triste naufrage de notre démocratie et de nos valeurs. Vous évoquez la grande réinitialisation. Klaus Schwab sort ce 30 novembre son ouvrage « Covid-19 et la grande réinitialisation ». Il sera intéressant le lire la prose de cet ingénieur transformé en grand Manitou du Forum économique mondial qui décide à notre place de comment on va vivre demain. Nous verrons sur quel type d’autel nous serons sacrifiés. Une chose est sûre, ce qui nous attend nous sera proposé avec le sourire et on nous dira que c’est pour notre plus grand bien.
        Les temps sont durs, obscurs et anxiogènes mais la force de la vie l’emportera toujours.
        Bien à vous.


      • Yann Esteveny 25 novembre 2020 17:55

        Message à Monsieur Régis DESMARAIS,

        Je vous remercie pour votre longue réponse et des précisions importantes que vous apportez.

        Les médias de masse imposent un terrorisme de la pensée unique. Remette en cause publiquement ses dogmes expose au qualificatif infamant de « complotiste ». La peur médiatique de cette accusation se combine parfaitement avec la peur sociétale du Covid-19.

        Pour ceux qui ont dépassé depuis longtemps ces peurs, je rappelle les travaux de Claire Séverac sur les vaccins.

        Le retour des ouvrages du président du Forum économique mondial Monsieur Klaus Schwab ou les vidéos de ses interventions sont encore assez accessibles sur le Net.

        https://philippeherlin.blogspot.com/2020/11/le-great-reset-une-menace-pour-nos.html

        https://catholiquedefrance.fr/covid-19-the-great-reset-le-rapport-du-forum-economique-mondial/

        https://www.anguillesousroche.com/futur/le-mondialiste-klaus-schwab-le-monde-ne-reviendra-jamais-a-la-normale-apres-le-covid/

        https://www.aubedigitale.com/klaus-schwab-le-grand-reset-menera-a-une-fusion-de-notre-identite-physique-numerique-et-biologique/

        C’est la force de la vie vécue qui l’emportera toujours et elle ne se concilie par avec une peur paralysante. Quant à l’autel sur lequel nous serons sacrifiés, je crois qu’il devient de plus en plus clair pour tous.

        Bien à vous également


      • il faudrait il faudrait 25 novembre 2020 20:12

        @Régis DESMARAIS
        je suis également tout à fait d’accord avec votre avis ; appliquons dans ce cas, avec insistance, le fameux « principe de précaution » qui est entré par forceps dans notre Constitution.


      • Gasty Gasty 29 novembre 2020 11:18

        Le vaccin dira Macron ne sera pas obligatoire, ceux qui ne veulent pas on les forcera pas. Et la majorité des moutons seront rassurés. Mais par contre si vous voulez sortir de votre enclos, il vous faudra une attestation de vaccination. Mais sous entendu que cela s’adresse particulièrement aux moutons noir, les méchants qui sont contre tout.
        Donc pour prendre l’avion, le TGV, aller au spectacle, au cinéma, au resto il faudra une attestation de vaccination. Cela de devrait pas poser de problèmes aux gentils qui se seront fait vaccinés.
        Mais la vaccination ne sera pas obligatoire, le Président respectera le choix de chaque individus afin de satisfaire tout le monde.


      • Francis, agnotologue Francis 29 novembre 2020 12:01

        @Gasty
         
         Très juste.
         
        Question : qu’en sera-t-il des masques, ou plus exactement, des muselières ?
         
        Devrons nous attendre pour pouvoir les ôter que les espaces publics, voire les centres ville soient protégés par des portiques ou des vigiles interdisant l’accès à ceux qui n’ont pas d’attestation électronique ou autre ?


      • sirocco sirocco 25 novembre 2020 15:59

        Macron ne fera peut-être pas voter de loi rendant la vaccination obligatoire (pourtant il le pourrait aisément, vu la servilité de nos « parlementaires »).

         

        Il se contentera de pourrir la vie des réfractaires, en les privant peu à peu de toute commodité d’existence et de toute vie sociale, jusqu’à ce qu’ils demandent grâce.

        Les « vaccinosceptiques » ayant une solide famille pour les soutenir s’en sortiront mieux que les isolés.


        • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 25 novembre 2020 16:19

          @sirocco
          C’est possible mais le vote d’une loi n’est pas inenvisageable. La macronie aime se revêtir des habits de la légalité. Une chose est sûre, on va pousser les réfractaires dans les pires recoins de la maltraitance : ce seront des obscurantistes, des égoïstes, des gens dangereux, forcement malades et perdus mentalement. La société va devenir un monde à la Zardoz avec ses vortex entre ces derniers les nouveaux gueux errant misérablement. 


        • Fergus Fergus 25 novembre 2020 19:00

          Bonjour, Régis DESMARAIS

          A mon avis, pas de risque de vaccination obligatoire à prévoir avant a minima l’été 2022. Pour au moins deux raisons :

          D’une part, une telle obligation ne serait possible qu’après que tel ou tel vaccin ait fait la démonstration de son innocuité et de sa capacité à immuniser au delà de quelques mois.

          D’autre part, Macron sera très vite en campagne pour décrocher un 2e mandat. Or, le sujet de la vaccination est trop sensible pour qu’il prenne le risque de se couper d’une partie non négligeable de ses électeurs. 


        • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 25 novembre 2020 21:53

          @Fergus
          C’est un argument qui peut influencer Macron. Ce qui m’interpelle c’est l’impression qu’il se moque de ce que les gens pensent. La gestion de la crise sanitaire a été si détestable qu’il me semble déjà difficile pour lui de retrouver de la popularité. Des rumeurs parlent de reconfinement jusqu’en mai 2021. Si c’est le cas, il n’a aucune chance de remporter sérieusement l’élection. Tout cela m’interpelle.


        • Fergus Fergus 26 novembre 2020 09:28

          Bonjour, Régis DESMARAIS

          « l’impression qu’il se moque de ce que les gens pensent »

          A mon avis, ce n’est pas le cas. Ou plus exactement, il n’est à l’écoute que des gens qu’il considère comme son électorat, autrement dit, les Français de droite, du centre et de la frange de « gauche » acquise au marché et au néolibéralisme,

          « La gestion de la crise sanitaire a été si détestable qu’il me semble déjà difficile pour lui de retrouver de la popularité »

          En affirmant cela, on se fait plaisir, mais ce n’est pas la réalité. Les sondages montrent tous que Maron est au contraire en regain de popularité. Et son allocation de mardi a été très largement approuvée par nos compatriotes.

          « Des rumeurs parlent de reconfinement jusqu’en mai 2021. »

          Fake news ! Macron, au contraire, semble ne plus vouloir de confinement général, ne serait-ce que pour ne pas plomber encore plus l’économie. Les pistes qui tiennent la corde sont, en cas de rebond, les mesures de couvre-feu plus ou moins sévères, des fermetures administratives de commerce, et possiblement si cela est nécessaire aux yeux de l’exécutif, des confinements locaux. 


        • Fergus Fergus 26 novembre 2020 09:36

          Bonjour, Septime Sévère

          Merci pour votre lien. L’académie a évidemment raison.

          A ce détail près qu’elle a, au cours de sa longue histoire, régulièrement contredit un jour ce qu’elle dénonçait la veille.

          L’usage de la locution a minima ayant évolué pour sortir du droit et entrer dans le langage courant comme synonyme de « au moins » ou « au minimum », nul doute que les académiciens intégreront tôt ou tard ce 2e sens dans leur dictionnaire. smiley


        • troletbuse troletbuse 25 novembre 2020 16:10

          En France, il te faut un papier pour sortir de chez toi mais tu peux entrer en France sans papiers.


          • cevennevive cevennevive 25 novembre 2020 16:45

            @troletbuse, bonjour,

            Mille fois oui !!!


          • il faudrait il faudrait 25 novembre 2020 20:14

            @troletbuse
            excellentissime !


          • ZXSpect ZXSpect 25 novembre 2020 16:16

            Mais il est des pays où la vaccination est uniquement « recommandée » et la « recommandation » largement suivie par la population… « La Suède est ainsi souvent prise en exemple : malgré l’absence totale d’obligation, 96% des enfants à 2 ans sont à jour des 9 vaccins recommandés. Idem au Luxembourg où 89% à 99% des enfants sont à jour des 13 vaccins recommandés. »

            .

            https://www.sciencesetavenir.fr/sante/vaccination-obligatoire-ou-recommandee-comment-font-nos-voisins-europeens_120155


            • ZXSpect ZXSpect 25 novembre 2020 16:27

              @ZXSpect
              .

              .

              Dans ces pays où les recommandations des autorités de santé sont suivies par la population, qui n’est pas « obligée » de se faire vacciner (Suède, Luxembourg…)...

              .

              ...je crains que ces citoyens naïfs n’aient pas été informés de la collusion des états avec BigPharma, du Grand Reset et du N.O.M.  :))


            • Francis, agnotologue Francis 25 novembre 2020 18:03

              @ZXSpect
               
              Hummm ... Peut-être que leurs vaccins ne sont pas adjuvés avec de l’aluminium ...


            • Francis, agnotologue Francis 25 novembre 2020 18:07

              @Francis
               
               bon, il faut savoir lire : « En Europe, il existe ainsi 16 pays dans lesquels il n’existe aucune obligation stricto sensu. »
               
              « pas d’obligation Stricto sensu », c’est ce que préconise Barbier, non ?


            • ZXSpect ZXSpect 25 novembre 2020 18:45

              @Francis
              .
              bon, il faut aussi savoir lire plus...
              .
              « En Europe, il existe ainsi 16 pays dans lesquels il n’existe aucune obligation stricto sensu. Dans l’immense majorité des cas, cela n’a aucune incidence, puisque le taux de couverture vaccinale pour ces vaccins recommandés est compris entre 90% et 99% (selon les maladies). La Suède est ainsi souvent prise en exemple : malgré l’absence totale d’obligation, 96% des enfants à 2 ans sont à jour des 9 vaccins recommandés. Idem au Luxembourg où 89% à 99% des enfants sont à jour des 13 vaccins recommandés.
              Le contre-exemple ? La Roumanie, elle aussi exempte d’obligation vaccinale. La vaccination recommandée contre 11 maladies y était plutôt bien respectée jusqu’en 2012. Cette année-là, un célèbre couple de télévision soutenu par certains groupes religieux se lance dans une campagne accusant la vaccin rougeole-oreillons-rubéole d’être à l’origine de l’autisme. Résultat : la couverture vaccinale contre la rougeole est passée de 94% en 2012 à moins de 80% en 2016, provoquant deux vagues épidémiques importantes. En 2017, 7977 cas de rougeole ont ainsi été enregistrés. Le même phénomène a été observé en Italie en 2017, ainsi qu’en France entre 2008 et 2012 avec 23 000 cas enregistrés. Pour les mêmes raisons, l’Ukraine est actuellement touchée par une épidémie ayant déjà fait 3 morts durant le mois de janvier 2018. »

              .
              https://www.sciencesetavenir.fr/sante/vaccination-obligatoire-ou-recommandee-comment-font-nos-voisins-europeens_120155


            • Sarah Juste 25 novembre 2020 20:46

              @ZXSpect...3 morts, on doit les avoir avec les vaccins aussi... sauf qu’ils ne font pas le lien car il faut plus de temps. Mon fils bébé a failli mourir du prévenar , il est monté à 40.5 pendant 2 jours suite au vaccin , ma fille ne l’a donc pas eu... j’ai lu plus tard que des bébés étaient morts suite à ce vaccin mais que la corrélation n’était pas établie bien sûr... même l.autisme , ils refusent de faire un lien sauf qu’il y a de plus en plus d’enfants autistes, de plus en plus de Parkinson, de Charcot dans la population...maladie auto immunes en recrudescence ... 


            • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 25 novembre 2020 21:55

              @Francis
              ce que préconise Barbier c’est d’être plus malin qu’une obligation frontale. Pas d’obligation mais si refus du vaccin, une quasi mort sociale : le récalcitrant sera auto confiné. Réjouissante perspective....


            • Francis, agnotologue Francis 25 novembre 2020 22:52

              @Régis DESMARAIS
               
               c’est bien ainsi que je le comprends.


            • Eric F Eric F 26 novembre 2020 17:44

              @ZXSpect
              Taux de vaccination en Suède et au Luxembourg : vus ces taux extrêmement élevés, ces vaccins ne sont peut-être pas formellement obligatoires ...mais de facto systématiquement administrés en pédiatrie.


            • jjwaDal jjwaDal 25 novembre 2020 18:48

              Article dense et de qualité. Je suis aussi de l’avis que le vaccin pour cette maladie est la rustine du « système » pour éviter que les mêmes causes aboutissent aux mêmes conséquences. Cela pourrait être une option si la létalité de la maladie et ses cibles étaient substantiellement différentes. Mais ni nos jeunes (leur taux de mortalité dans toute l’Europe chute cette année), ni nos adultes dans leur immense majorité ne sont vraiment touchés.
              Les cibles de ce virus sont les gens âgés, très âgés et/ou souffrant de comorbidités lourdes pour une large majorité.
              Le budget alloué à la santé publique doit nécessairement passer par du triage et des arbitrages. Or, nous voulons tous le beurre et l’argent du beurre, exécutif compris en ne lâchant rien aux causes profondes d’une épidémie de ce type et en exigeant des soins de qualité jusqu’à un âge très avancé et un état de santé très dégradé.
              Ce refus de limites est collectif et imprègne la planète entière. C’est un refus pathologique de regarder la réalité en face.
              Nous allons continuer à élever des dizaines de milliards d’animaux dans des conditions qui font le lit des épidémies à venir, continuer à subventionner le transport aérien de masse qui véhicule virus et bactéries sur toute la planète à 900km/h des milliers de fois par jour. Nous allons continuer à avoir un train de vie très supérieur à nos revenus et à exiger une place en réanimation pour des gens de plus en plus délabrés physiquement et âgés. A budget contraint l’unique réponse à ce cahier des charges imbécile ne peut être que la vaccination collective et je pense que nous le savons.
              « You can’t eat your cake and have it » disent les anglais. Et pourtant nous en sommes hyper majoritairement à ce niveau de bêtise...


              • Régis DESMARAIS Régis DESMARAIS 25 novembre 2020 22:03

                @jjwaDal
                Une vaccination collective pour cette maladie n’a guère de sens. Il est vrai que nous sommes dans une société où les paradigmes doivent changer. il est urgent de vivre en adéquation avec nos écosystèmes. Déjà, si nous étions plus soucieux d’éviter les gaspillages de toute nature, le monde irait mieux. Les personnes âgées ne sont quand même pas, dans leur ensemble, si délabrées que cela. Certes, il y a des gens dans un état très faible. La mort est le terme de la vie sur cette planète. On doit tous mourir et accepter, à partir d’un certain âge, que nos fragilités soient des portes ouvertes aux maladies. Les personnes âgées et fragiles qui décèdent du Covid seraient décédées d’autres choses dans la même année. Il faut accepter cette réalité. Mais vouloir vacciner toute la population est irrationnel ou obéit à une rationalité qui m’échappe. Par ailleurs, vacciner tout le monde pour protéger les personnes âgées est sans intérêt car l’état de santé de ces personnes font qu’elles seront emportées par d’autres maladies ou défaillances. Le gouvernement doit retrouver la raison.


              • jjwaDal jjwaDal 26 novembre 2020 05:38

                @Régis DESMARAIS
                Pas seulement le gouvernement, dont le chef est encore élu par le peuple de mémoire... C’est nous tous qui avons besoin de sortir d’un rêve qui peut virer à la dystopie assez rapidement, vu la méconnaissance de l’état des indicateurs d’évolution de notre environnement et de nos sociétés.
                Nous refusons collectivement d’assumer les conséquences d’un monde dont nous chérissons le fonctionnement et maudissons les conséquences.
                Cela n’est plus tenable. Ne pas voir que la vaccination est le « couteau suisse » nous permettant de continuer dans la même direction suicidaire, serait une erreur majeure de plus que nous allons faire, même si j’ignore les modalités de mise en oeuvre. Le monde est largement fait par ceux qui laissent faire ceux qui pensent savoir comment faire. Le résultat est sous nos yeux. Taxez demain le kérosène comme le carburant automobile (bon pour les finances publiques sur la planète entière et pour l’environnement aussi) et vous verrez que les épidémies circulent moins vite par ex.
                Le gouvernement n’est qu’un maillon de la chaîne qui nous emprisonne la pensée. Le maillon principal c’est nous et nos pulsions consuméristes.


              • babelouest babelouest 26 novembre 2020 07:23

                @jjwaDal
                « le gouvernement, dont le chef est encore élu par le peuple »
                justement le chef du gouvernement en France est nommé par le président, qui lui-même est en principe élu par le Peuple– en fait par une oligarchie très réduite qui s’arrange pour que le Peuple vote comme il faut.
                .
                En pratique, actuellement c’est le président qui décide de tout, conseillé par ceux qui l’ont élu. On voit ce que cela donne.....
                .
                Quant aux pulsions consuméristes, elles sont CRÉÉES toujours par les mêmes oligarques, je repense à l’addiction pour la cigarette, d’abord pour les hommes, puis pour les femmes.... mais les autres besoins créés sont contrôlés toujours par les mêmes. De bonne foi, les personnes « normales » considèrent comme acquis que « le gouvernement nous veut du bien ».


              • ETTORE ETTORE 25 novembre 2020 18:53

                Ce qui fait le plus peur aux Français, ce n’est pas tant la seringue que son contenu, mais le marteau étatique vérolé, qui semble être aussi pourri que la tête du produit qu’il veut enfoncer..



                  • Francis, agnotologue Francis 25 novembre 2020 19:20

                    @Hijack
                     
                     bravo à cette dame. Quel courage.


                  • Hijack Hijack 25 novembre 2020 23:44

                    @Francis

                    Oui, j’ai proposé cette vidéo sur Avox.tv pour la seconde fois ... j’espère qu’elle y sera publiée ce coup-ci.


                  • mazig 25 novembre 2020 20:33

                    Macron en tant que fidèle adepte de WALTER LIPPMANN et sa théorie « la fabrique du consentement » met en application cette mascarade par la simulation d’un pseudo déconfinement partiel , en permettant l’ouverture des commerce les plus exposés à une contamination de masses , ainsi il pourra imposer son vaccin en se basant sur les chiffres dont il aura lui même permis l’explosion. Le consentement  et la soumission de la majorité seront aisément acquis , et c’est tout bénéf pour les labos et les actionnaires , amis intimes de notre président.


                    • Sarah Juste 25 novembre 2020 20:53

                      @mazig complètement d’accord avec vous et auteur de l’article... et ils abondent internet de fake news pour nous faire passer , nous, les vaccino sceptiques pour des imbéciles qui croient que la terre est plate ou la lune creuse ou que certains boivent du sang de bébés.. mais on n’est pas dupes, on trie les informations et claire severac, Bradstreet assasinés ce sont des rêalités . Je suis toujours en position où je me demande si on doit s’exiler en Suède comme les Juifs ont quitté l’Allemagne nazie quand ils sentaient venir le danger et ont avandinné leur confort , leur maison pour mettre leur famille à l’abri de ces fous. Il me semble que les vacances de Noel vont être nos seules vacances oû on pourra fuir encore sans se faire contrôler et tester pour aller en Suédé.


                    • Francis, agnotologue Francis 25 novembre 2020 21:00

                      @mazig
                       
                       avis de douches écossaises pour les mois à venir.


                    • Eric F Eric F 26 novembre 2020 17:48

                      @mazig
                      "en permettant l’ouverture des commerce les plus exposés à une contamination de masses , ainsi il pourra imposer son vaccin en se basant sur les chiffres dont il aura lui même permis l’explosion"


                      donc vous êtes opposé à la réouverture des magasins ?



                      • troletbuse troletbuse 25 novembre 2020 21:12

                        @troletbuse
                        Bien naturellement, rien n’a filtré sur nos merdias.


                      • aliante 25 novembre 2020 21:42

                        entre nous entre le vaccin et le covid 19 peut etre qu’il vaudrait mieux parier sur sa survie sous covid19


                        • Bruno Hubacher Bruno Hubacher 25 novembre 2020 22:20

                          Il est fort probable qu’il ne s’agit là pas d’une crise sanitaire, mais d’une crise systémique, en gestation depuis la dernière crise économique et financière de 2008. Les cycles conjoncturels du capitalisme, sont habituellement résorbés par une crise financière ou un craque boursier, suivi par une récession, à peu près tous les cinq à dix ans, ou ce que le World Economic Forum appelle pudiquement, des « reset ».

                          Toutefois, cette fois il ne s’agit plus d’une récession, ni d’un craque boursier comme on peut le constater, mais d’une mise à plat complète du système par une réforme monétaire à venir, suivie d’une concentration sans précédent du pouvoir économique (destruction de l’économie de proximité en faveur d’une numérisation via des plateformes) et quel meilleur prétexte pour faire avaler la pilule que le danger d’une maladie contagieuse. 

                          Le vaccin n’est peut-être pas encore obligatoire, pour le moment, mais il pourrait bientôt donner accès à un certain nombre de privilèges, le voyage, par exemple.

                          La compagnie aérienne Qantas vient d’annoncer qu’elle imposera à sa clientèle étrangère de se faire vacciner. Il se trouve que le World Economic Forum, en collaboration avec le Département de la Sécurité intérieure des Etats-Unis a développé, en 2018, un concept du nom de Known Traveller Digital Identity KTDI, une sorte de passeport numérique, contenant une série d’informations personnelles, dont des informations médicales, dans le but de faire profiter aux clients des compagnie aériennes d’une agréable « border crossing experience » sans tracas administratifs, passeport digital déjà proposé aux clients d’Air Canada et KLM d’ ailleurs. 


                          • ETTORE ETTORE 25 novembre 2020 23:37
                            pierrot 25 novembre 19:49

                            @Septime Sévère
                            Je me fous de l’opinion de dieu, car il n’y a pas de dieu.
                            Pourquoi toujours cherchez une caution fictive.
                            Je prends conseil auprès de mon médecin qui est bien plus compétent que le dieu gâteux.

                            ___________________________________________________________________

                            Et comment reconnaitre celui qui a échangé son serment d’Hippocrate, par celui .......d’Hypocrite ?


                            • INsoMnia INsoMnia 26 novembre 2020 01:10

                              @ Regis DESMARAIS

                              Oublions de nous « faire vacciner » pour le bien de Billou le bienfaiteur et Cie....Une irréductible depuis mais 18 ans. 

                              Je « vivasse » encore dans ce monde puant de bien-pensance ! 

                              Une complotiste qui pense à un autre monde.


                              • Old Dan Old Dan 26 novembre 2020 05:54

                                [... sans la vaccination, toute la population aborigène et amérindienne serait décimée, en plus des massacres coloniaux. Aztèques et Quetchuas ont quasi disparus par la variole ’nd C° ]

                                En épidémio de base, il suffit de vacciner 60 à 80% d’une population pour que le reste soit protégé, les veinards !

                                Quid en cas de guerre bactério ou d’épidémies du futur ? On doute encore ?...


                                • Francis, agnotologue Francis 26 novembre 2020 08:26

                                  @Old Dan
                                   
                                   ’’sans la vaccination, toute la population aborigène et amérindienne serait décimée’’
                                   
                                   Ridicule ! Il n’y a qu’à leur donner des traitements efficaces : cf. l’HCQ et supplémentation en zinc s’ils sont carencés ou présentent des comorbidités. Comme chez nous.
                                   
                                   ’’Aztèques et Quetchuas ont quasi disparus par la variole’’
                                   
                                  Ben voyons. Connaissez vous Jack London : son témoignage concernant les couvertures infectées par la variole données au Indiens est éloquent.


                                • LeMerou 26 novembre 2020 08:31

                                  Bonjour,

                                  Bon article révélant un peu l’histoire de la vaccination, à ceci près que le C19 est 10 fois moins léthal que ce vous écrivez.

                                  C’est un vaste débat que vous proposez, instillant presque le sujet vaccination ou pas.

                                  Des vaccins ont été rendus obligatoires par le passé pour éradiquer des « maladies » dramatiques qui nuisaient à la population.

                                  Des vaccins simples combattant un mal bien précis. Leur efficacité n’est plus à prouver, même si aujourd’hui l’ont continu alors que les dites « maladies » ont presque totalement disparues du moins dans notre pays, alors qu’ailleurs ce n’est pas encore le cas. Et devant le déplacement mondial de personnes, de marchandises, d’objets, etc... en constante augmentation il est je pense nécessaire de les maintenirs.

                                  Pour le C19 c’est autre chose, tout comme la grippe c’est un virus qui mute ou se transforme, s’adapte, donc le vaccin doit être un cocktail savamment dosé, ce qui peut nuire à son efficacité si jamais les proportions dans la seringue, ne sont pas en rapport avec ce qui circule dans un pays. Ce vaccin aura tout comme celui de la grippe une durée de protection limitée (ont ne la connais même pas aujourd’hui d’ailleurs).

                                  Ensuite il y a la « technologie » du vaccin, l’ARN, très mystérieuse pour les effet à long terme.

                                  Le principal souci, je pense, c’est que depuis que la vaccination existe, circule dans l’imaginaire collectif un sentiment notable d’immunité totale contre une chose pouvant nuire à sa santé. Même si c’est en partie vrai, le mot VACCIN ouvre les fantasmes d’une invincibilité dans l’esprit de beaucoup, 

                                  Il est vrai aussi que les médias se chargent en ce moment de propager à tout va cette image. Allez hop une piqure et tout redevient comme avant.

                                  Alors nul doute, que bon nombre de nos concitoyens se précipitent de leur propre chef pour aller se faire percer la peau, Tout comme le font chaque année les anxieux de la grippe, qui quand même revient chaque année. Malgré cette pseudo vaccination disponible et gratuite pour certaines catégories.


                                  • nono le simplet nono le simplet 26 novembre 2020 08:49

                                    @LeMerou
                                    Bon article révélant un peu l’histoire de la vaccination, à ceci près que le C19 est 10 fois moins léthal que ce vous écrivez.

                                    ne pas confondre « létalité et »mortalité" ... de plus, la mortalité atteint et dépasse les 0.2% dans pas mal de grandes villes du monde (New York 0.27%) et dépasse même les 0.3% à Rio et Sao Paulo, les approche comme dans le New Jersey (0.19%) aux USA et continue d’augmenter ...


                                  • nono le simplet nono le simplet 26 novembre 2020 08:51

                                    @nono le simplet
                                    huit états américains ont une mortalité supérieure à 0.1%


                                  • LeMerou 26 novembre 2020 17:36

                                    @nono le simplet
                                    Bonjour,

                                    Léthal veut dire fatal, mortel le C19 à une légère connotation mortelle, il me semble.
                                    Le chiffre global pour la France est sujet à caution d’après l’INSERM puisqu’ils ont écrit qu’il faudrait à terme faire un recomptage des décès à domicile ou en EHPAD, pour vérifier si ces derniers sont véritablement imputables au C19.

                                    Quand aux chiffres ont peut leur faire dire ce que l’on veut. Vous trouverez toujours
                                    un endroit, une zone, une ville, un quartier ou la « mortalité » sera plus élevée qu’ailleurs. N’empêche qu’au global en France c’est 0,018% de mortalité..
                                    Ca fait quand même beaucoup de foin et d’affolement....pour pas grand chose.
                                    Je n’ose même pas imaginer dans l’irrationalité actuelle les propos, les actes si il y avait une véritable épidémie qui décimerait la population....

                                    Le coup de chaud de 2003 à fait 15000 morts... en 20 jours seulement.
                                    Qu’à t’on fait............................................RIEN
                                    Le C19, allez je suis seigneur 50 000 en 10 MOIS, ce qui lui donne un rendement moyen de 166 morts jour soit pour 20 jours 3 333 décès.............juste pour comparer et amener une pointe de rationnel.....

                                    A quoi cela sert de prendre des références d’autres pays ?
                                    J’en cherche toujours l’intérêt , car

                                    1° Nous n’y sommes pas et sommes donc sujet à un retour d’informations qui
                                    peut être sujet à caution quand ont voit la manipulation des chiffres dans notre pays.
                                    2° On s’en fout un peu de ce qui se passe chez les autres concernant le C19 et comment « ils » le gèrent, c’est pas beaucoup mieux d’ailleurs. Par contre de savoir que tel ou tel pays est dans sa « X » ième vague (c’est comme les marées...) pourrait être utile, pour leur interdire d’entrer...Mais c’est un autre sujet.


                                  • nono le simplet nono le simplet 26 novembre 2020 18:01

                                    @LeMerou
                                    Léthal veut dire fatal, mortel le C19 à une légère connotation mortelle, il me semble.
                                    les mots ont un sens !
                                    la mortalité c’est le taux de morts par rapport à une population donnée, contaminée ou non
                                    la létalité c’est le taux de morts par rapport au nombre de personnes contaminées

                                    et la mortalité actuelle en France est de 0.0775% ... proche de 0.1%
                                    fâché avec l’arithmétique ?


                                  • LeMerou 27 novembre 2020 05:18

                                    @nono le simplet
                                    Bonjour,
                                    je ne vais pas ergoter sur les définitions des mots, surtout quand il en existe plusieurs.

                                    Je ne suis pas fâché avec l’arithmétique, loin sans faut.. mais 0,077 c’est 0,077
                                    pas 0,1. Le droit d’arrondir est utile, facilite la compréhension le dans certains cas, mais dans cette crise du C19....ou tout le monde reprends des arguments scientifiques de toutes parts, essayons à minima de rester relativement précis. 
                                    Et ces chiffres portent quand même sur des vies humaines..

                                    Ne nous « VERAN-TISONS » sur les chiffres, nous ne sommes ni à l’assemblée nationale, ni filmé ..(enfin pas encore)


                                  • nono le simplet nono le simplet 27 novembre 2020 07:08

                                    @LeMerou
                                    Je ne suis pas fâché avec l’arithmétique, loin sans faut.. mais 0,077 c’est 0,077

                                    pas 0.1
                                    dis donc tu ne serais pas un peu de mauvaise foi ? tu donnes 0.018 qui sortent de je ne sais où ... et 0.077 est plus proche de 0.1 que de 0.018 ...pour le reste les mots ont un sens que ça te plaise ou non ...
                                    la létalité reste estimée à 0.5% et la mortalité continue de s’en approcher ...
                                    et enfin ... eh oui ! ces chiffres représentent des vies humaines disparues ... j’en suis conscient tous les jours contrairement aux allumés anti-masque ... anti-vaccin ...


                                  • Reflexo78 26 novembre 2020 08:39

                                    « Mais quelle mouche a bien pu piquer Emmanuel Macron, en choisissant l’ancien lobbyiste d’un grand laboratoire pharmaceutique américain pour rassurer les Français sur la campagne de vaccination qui se prépare ?

                                    https://lecourrierdesstrateges.fr/2020/11/24/le-mr-vaccin-du-gouvernement-etait-le-lobbyiste-du-big-pharma/


                                    • Jean Keim Jean Keim 26 novembre 2020 08:43

                                      D’après certaines infos, les vaccins qui pourraient arriver bientôt ne seront efficaces que sur une durée de qq. mois, donc régulièrement il faudra se refaire vacciner, si le vaccin n’est pas en réalité inoffensif, le risque de subir des dommages augmente.

                                      De toute façon, si ledit vaccin est efficace à 95 %, ce qui n’exclue pas pour autant des effets secondaires, alors pourquoi le rendre obligatoire, puisque les vaccinés seront protégés vis-à-vis des non vaccinés, si par contre le vaccin n’est pas très efficace, alors la vaccination ne servira pas à grand chose, donc dans tous les cas de figure, il semble logique de ne pas se faire vacciner, d’autant plus que les cas de décès de personnes relativement en bonne santé sont rares.

                                      Il y a une infinie multitude de différents virus, parmi ceux-ci il y en aurait des agressifs, faut-il envisager un super vaccin qui nous protègera contre eux tous ? Bien évidemment c’est irréalisable, alors on fait quoi... et bien on renforce nos défenses immunitaires, on prend conscience de la peur qui occupe nos esprit, peur bien savamment entretenue par les distillateur notamment médiatiques, on vit sainement dans la mesure de nos moyens, on apprend à aimer la vie, les autres, si nous ne sommes pas malades, ne le devenons pas en ayant peur de le devenir, et si nous sommes malades le refuser n’est pas la bonne stratégie, accepter n’étant pas pour autant se résigner, la maladie est l’un des moyens qu’utilise notre corps pour nous parler et nous alerter sur nos manquement, le virus a bon dos.


                                      • Jean Keim Jean Keim 26 novembre 2020 20:00

                                        @Septime Sévère

                                        C’est un peu court, il faudrait développer, n’est-ce pas !


                                      • Jean Keim Jean Keim 27 novembre 2020 00:13

                                        @Septime Sévère

                                        Non ! seulement pour être perceptible.


                                      • Reflexo78 26 novembre 2020 08:43

                                        Si vous voulez comprendre le vaccin ARN, son fonctionnement, ses conséquences, écoutez dans cette vidéo Alexandra Caude-Henrion à partir de 1h 11 mn.

                                        Alexandra Henrion-Caude : Généticienne, spécialiste de l’ARN et ancienne directrice de recherche à l’Inserm.

                                        Elle nous apporte un éclairage édifiant sur la gestion de la crise sanitaire, et une compréhension plus large de ce que l’on sait de ce coronavirus.
                                        https://youtu.be/lvO5LN3Wx44


                                        • Reflexo78 26 novembre 2020 08:50

                                          Bill Gates :

                                          « Nous sommes en train de prendre des choses qui sont, vous savez, des organismes génétiquement modifiés et nous les injectons dans les bras des petits enfants, nous les balançons simplement droit dans la veine ».

                                          C’est dit sans sourciller, avec un petit rictus..
                                          ça se passe de commentaire..

                                          https://twitter.com/i/status/1272285336471613441


                                          • zygzornifle zygzornifle 26 novembre 2020 09:17

                                            Début Covid c’est une gripette disait Buzyn.

                                            Ensuite Véran Salomon puis Macron : le masque ne sert a rien, il ne protège pas car il n’y en avait pas et au lieu de se faire passer pour des couillons ils ont préférés se faire passer pour des menteurs sachant que le mougeon n’a pas de mémoire.

                                            Et maintenant il faut les croire concernant la vaccination sachant qu’ils nous ont abreuvés avec leur mensonges ....


                                            • Ruut Ruut 27 novembre 2020 14:28

                                              @zygzornifle
                                              Et le Remdesivir, ce truc hors de prix et dangereux), qui a reçus une ANM et pas l’lydroxycloroquine....

                                              Le vaccin ça sent le Remdesivir bis au niveau sécurité et fiabilité.


                                            • zygzornifle zygzornifle 26 novembre 2020 09:25

                                              De plus en plus de politiques, de journalistes, de médecins et d’intervenants divers mais médiatiques se prononcent pour une obligation vaccinale dont le refus serait sanctionné par une mort sociale.


                                              La mort sociale existe déjà et depuis longtemps, le RSA, le chômage, 300 000 SDF, des centaines de milliers de Migrants a qui on a fait croire a l’eldorado et qui fuient les flics de campement en campement, plus de 10 millions de citoyens sous le seuil de pauvreté, des familles jetées a la rue, des travailleurs dormant dans leur voiture, des retraités faisant les poubelles, la crainte de se faire égorger par le fou d’un dieu sanguinaire 

                                              et on nous parle de mort sociale ?  


                                              • babelouest babelouest 26 novembre 2020 11:57

                                                @zygzornifle oui, parce qu’une pérennisation du système passeport-vaccin-ou-refus-social multiplierait l’angoisse du rejet par cent, tant l’obligation à risquer le pire via un pseudo-vaccin (dont déjà les fabricants sont exonérés de toute poursuite) incitera de très nombreuses personnes malgré tout à refuser.


                                              • GerFran 26 novembre 2020 09:36

                                                Un certificat de vaccination Covid19 en guise de passeport pour circuler en France, c’est ce que laisse entendre Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale dans un entretien sur la chaine Tébéo. Une déclaration qui laisse craindre une atteinte à la liberté individuelle qui s’ajouterait à celles portées par la loi de « sécurité globale »...


                                                Vendredi 20 novembre, lors de l’émission « L’instant politique  » sur la chaîne Tébéo (Télé Bretagne Ouest) Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale et député LREM du Finistère, a laissé entendre (à la cote 22’18’’) une restriction de circulation pour les personnes qui n’accepteraient pas d’être vaccinées contre la Covid 19 : « Ceux qui voudraient refuser d’être vaccinés, il faudrait conséquemment éviter qu’ils viennent contaminer d’autres ». 


                                                Puis à la question de la journaliste Julie Sicot « ça pourrait être un passeport ? » le 4ème personnage de l’État répond un laconique « d’une certaine manière ». Venant d’un proche du Président de la République on peut penser que cette déclaration est un ballon d’essai pour tester l’opinion publique sur une éventuelle ségrégation de la population refusant la vaccination...


                                                http://www.globalmagazine.info/le-cri/2020/11/22/vers-un-apartheid-francais-1606040790

                                                22 Novembre 2020


                                                • Ruut Ruut 27 novembre 2020 14:30

                                                  @GerFran
                                                  Ce passeport privé est une honte et un scandale absolu, hélas, un de plus.....

                                                  Il serait temps de pouvoir juger pénalement le président sur ses actions durant son mandat.


                                                • GerFran 26 novembre 2020 09:38

                                                  ANSM. Vaccins RotaTeq et Rotarix : Depuis le début de la commercialisation en France de ces deux vaccins et jusqu’au 31 octobre 2014, plus de 1 million de doses ont été distribuées. 508 notifications d’effets indésirables médicalement confirmées, dont 201 graves, ont été recueillies et analysées. (Remarque : Soit 201 effets indésirables graves pour 1 million de doses)

                                                  Parmi les observations graves, 47 cas d’invaginations intestinales aiguës, survenues dans le mois suivant la vaccination, ont été rapportés, dont quelques-uns d’évolution fatale.

                                                  http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Vaccins-contre-les-rotavirus-RotaTeq-et-Rotarix-et-rappel-sur-la-prise-en-charge-de-l-invagination-intestinale-aigue-du-nourrisson-Point-d-Information

                                                  ANSM, le 31 mars 2015.


                                                  • GerFran 26 novembre 2020 09:38

                                                    ANSM : Rapport de sécurité des vaccins obligatoires pour les enfants entre 0 et 23 mois.

                                                    État des lieux sur la période 2012-2017.

                                                    Pour 485 enfants, les cas d’effets/évènements indésirables ont été classés comme graves généralement du fait d’une hospitalisation :

                                                    Convulsions, hypotonie, fièvre, apnée, bradycardie, purpura thrombopénique...

                                                    https://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/2ff6b3d 8826ca54d659d1f89b8410197.pdf

                                                    ANSM, juin 2019. Page 5 et tableau page 19.



                                                      • cevennevive cevennevive 26 novembre 2020 11:32

                                                        @rogal, bonjour, dont voici le texte :

                                                        Mais voici une autre info tout aussi étonnante : l’Union Européenne vient de lancer un appel d’offre sur le site de la TED2 (Supplement to the Official Journal of the EU) dont je vous cite la demande : La MHRA recherche d’urgence un outil logiciel d’intelligence artificielle (IA) pour traiter le volume élevé attendu des effets indésirables du vaccin Covid-19 et s’assurer qu’aucun détail du texte des effets indésirables n’est oublié..


                                                      • ETTORE ETTORE 26 novembre 2020 12:44

                                                        Reflexo78

                                                        « Mais quelle mouche a bien pu piquer Emmanuel Macron, en choisissant l’ancien lobbyiste d’un grand laboratoire pharmaceutique américain pour rassurer les Français sur la campagne de vaccination qui se prépare ?

                                                        https://lecourrierdesstrateges.fr/2020/11/24/le-mr-vaccin-du-gouvernement-etait-le-lobbyiste-du-big-pharma/

                                                        _____________________________________________________________

                                                        Tout comme le Poudrophile, nous a été imposé, ce lobbyiste est « imposé » à Monarc.
                                                        Et par ricochet à la population.
                                                        Je dirais bien « tu me tiens, je te tiens par la barbichette.... » mais autre chose serait plus juste.


                                                        • troletbuse troletbuse 26 novembre 2020 12:50

                                                          @ETTORE
                                                          Oh le Poudré, c’est pas par la barbichette qu’on le tient mais beaucoup plus bas  smiley


                                                        • velosolex velosolex 26 novembre 2020 12:51

                                                          Passe le temps, passe les articles sur le covid...Les certitudes d’hier, sur le fait que beaucoup parlaient de ce virus venu de chine comme une simple gripette, ont disparu. Les analyses ethnocentrés de certains risquent encore d’évoluer, au fil des confinements d’ailleurs très bancals, infantilisant, et pas très efficaces, car centralisés. Beaucoup d’éléments se mélangent ici sur le fond du refus : Certains sont persuadés que les vaccins en général sont dangereux, d’autres que ceux ci le sont plus encore, d’autres que la vaccination obligatoire est un attentat aux libertés individuelles, même quand le collectif est en jeu.....

                                                          Je n’ai pas d’assurance absolu, pour ma part. Mais il me semble évident d’abord, que dans toute pandémie, des décisions pour l’intéret collectif priment sur les intérêts personnels, et que les petits ego voulant s’exclure des champs de décisions doivent assumer leur choix...Par exemple, il me semble évident qu’un cas positif doit obligatoirement être confiné. Que toute personne désirant voyager doit être vacciné. Ces mesures de toute façon seront traduites à l’internationale. Ce qui fait sens. Enfin il faut savoir ce qu’on veut, se donner les moyens ou non de sortir de ces confinements à répétition, qui nous mène à une mort certaine. Relisez ’La peste", par exemple. N’importe qui a travaillé dans un service hospitalier sait qu’on ne combat pas les staphylos, ou n’importe quel virus ou parasité, en laissant les portes demi ouvertes


                                                          • Jean Claude Massé 26 novembre 2020 13:41

                                                            @velosolex
                                                            Et que pensez vous de la pertinence d’un vaccin pas bien fice, et présentant des risques de modifications génétique dont on ne sait rien.
                                                            Et plus encore, que pensez vous de ce même vaccin imposé pour mettre fin à une mortalité de 0.5% des contaminés, si tant et si peu que ce pourcentage soit exact, ce qui est loin d’être le cas. Et de plus que 80% des ces 0.5% sont des personnes fragiles dont la durée de vie est très limitée ou qui sont atteintes de comorbités.

                                                            Pouvez vous avec les données qui sont à notre connaissance, faire un bilan bénéfice sur inconvénient. Surtout je vous en prie, ne faites pas appel à Ferguson pour faire cette évaluation.


                                                          • Eric F Eric F 26 novembre 2020 18:09

                                                            @Jean Claude Massé
                                                            « plus que 80% des ces 0.5% sont des personnes fragiles dont la durée de vie est très limitée ou qui sont atteintes de comorbités »

                                                            Donc la vaccination présente pour eux un rapport protection/risque plus élevé que dans la population générale, elle peut alors être justifiée.
                                                            Dès lors qu’ils seraient protégés à titre individuel -en supposant évidemment que le vaccin soit efficace-, il ne serait pas nécessaire d’avoir une immunité globale de toute la population, et donc une vaccination de masse. La durée d’immunité de quelques mois et les mutations du virus risquent de nécessiter une revaccination annuelle, qu’il serait préférable de cibler.


                                                          • Jean Keim Jean Keim 27 novembre 2020 00:28

                                                            @velosolex

                                                            On n’est pas dans une pandémie de peste, un virus n’est pas un staphylocoque, montrer dans une chambre d’hôpital un patient tubé et soigné par un personnel dévoué ne constitue pas une preuve, les tests PCR, de l’aveu même de son inventeur, n’ont pas été conçus pour un usage de diagnostique médical, la grande majorité des morts du covid sont des personnes très âgées et/ou fragilisées par d’autres pathologies, enfin si les vaccins sont efficaces, logiquement les vaccinés sont protégés des non vaccinés.


                                                          • ETTORE ETTORE 26 novembre 2020 13:28

                                                            Juste pour dire, que les Restos du Coeur, eux, sont ouverts, et heureusement  !

                                                            Pour ce qui est de la distanciation ....Dedans ou dehors dans la file d’attente incommensurable...c’est une autre histoire.

                                                            Voilà ! Nous y sommes, à partir d’un certain degré de dépendance et de pauvreté ;....Cette monar-chie, n’en à plus grand chose à foutre de son peuple.

                                                            Si ce n’est de vacciner « gratuitement » la meute, histoire de faire passer la pilule de la bienveillance, à ceux qui ont encore du mal à comprendre, que rien n’est gratuit dans ce monde, même pas les cordes à pendre !

                                                            Et on se rapproche à grand pas, des grands froids hivernaux.

                                                            C’était déjà une catastrophe en année normale. Alors pensez donc ....

                                                            Ces pouilleux gouvernementaux ayant toujours fait preuve d’une grande prévoyance ( n’est il pas ?), je me demande comment seront ces casernes mouroirs ou seront entassés tous ces SDF ( Salopards De Français) nourris à l’écuelle remplie d’eau croupie.....Ou de la pisse du voisin !

                                                            Mais voyons, ce qui compte à présent, c’est la déco du sapin et les bonnes affaires sur le net ! 

                                                            L’hypnose continue, et entretenue, faisant croire à tout un chacun, à minima, que son comportement civique, seras, ou pas, responsable de la punition collective.

                                                            Alors, nous pensons égoïstement à notre boule de Noël, sans aucun mal !

                                                            Mais, soyez rassurés, quoi que vous fassiez, de bien ou de mal, vous serez rendu au plan final.


                                                            Et il vous resteras du temps pour vous demander,....
                                                            Quand avez vous perdu conscience, que votre vie vous appartenait, à vous seul ?

                                                            Et qu’elle n’est aucunement monnayable, par un négrier de la finance, même en contrepartie de vos cartes bancaires, et de toutes vos dents ?

                                                            • pierrot pierrot 26 novembre 2020 14:34

                                                              Il n’y a pas d’obligation vaccinale en France.

                                                              Mais pour vivre en société, prendre le train, prendre, l’avion, travailler avec un public... il sera nécessaire d’être vacciné contre la covid-19.

                                                              Mais pour vivre dans le Larzac avec ses moutons, sans descendre en ville, il ne sera pas nécessaire d’être vacciné.

                                                              Pour les enfants en bas age, allant en crèche ou en maternelle, des vaccins sont aussi obligatoires, à juste titre sauf si vous faites la crèche chez vous.

                                                              Bon courage.


                                                              • ETTORE ETTORE 26 novembre 2020 16:45

                                                                pierrot @

                                                                • l n’y a pas d’obligation vaccinale en France.

                                                                Mais pour vivre en société, prendre le train, prendre, l’avion, travailler avec un public... il sera nécessaire d’être vacciné contre la covid.

                                                                Vous êtes la parfaite caricature de la langue fourchue de ce gouvernement.

                                                                Vous n’obligez personne quand vous dites, mais vous êtes prêt à passer par dessus les libertés individuelles pour sauver votre cul, coute que coute .

                                                                Ca va bien ? Cela ne vous tracasse pas une vie de vécue pour juste ce courage flamboyant ?

                                                                ________________________________________________________________

                                                                • Mais pour vivre dans le Larzac avec ses moutons, sans descendre en ville, il ne sera pas nécessaire d’être vacciné.

                                                                Vous irez fabriquer vos fromages dans les pissotières de votre ville.

                                                                Les moutons vous en sauront gré. Content en tout cas de voir que les loups sont plus respectueux que vous. Eux s’en prennent aux moutons, vous à l’humain

                                                                « inutile ». parqué en clôture électrifiée.

                                                                Ca va du côté du camp d’extermination que vous montez dans votre jardin ?

                                                                _________________________________________________________________

                                                                • Pour les enfants en bas age, allant en crèche ou en maternelle, des vaccins sont aussi obligatoires, à juste titre sauf si vous faites la crèche chez vous.

                                                                On peut juste regretter pour le grand humaniste que semblez être, que vous n’ayez pas eu dans votre enfance, l’obligation du port du masque et les onze vaccins obligatoires dont sont déjà « bénéficiaires » les touts petits.

                                                                Si le vaccin de l’intelligence existait, même sous forme embryonnaire, cela ce verrait chez vous. Vous êtes un parfait adepte de l’eugénisme, celui le plus crade, qui consiste à détruire tout ce qui ne lui ressemble pas,

                                                                Vous êtes bien seul mon pauvre, ( Peut être pas, après tout. Vu le nombre d’adeptes que vous semblez défier en concurrence insipide au sein du gouvernement) dans votre sale peau qui gratte !

                                                                Peut être le vaccin contre la rage ? VOUS EN AVEZ TOUS LES SYMPTOMES !


                                                                • Eric F Eric F 26 novembre 2020 18:20

                                                                  L’hypothèse de ne pas rendre la vaccination obligatoire, mais qu’elle conditionne l’accès à certains lieux (exemple : Ehpad), à certaines fonctions (exemple : soignants), à certaines activités (exemple : voyage à l’étranger), parait assez probable. Certains pays envisagent déjà de l’imposer aux arrivants. Et si cela est appliqué pour le covid, la porte sera ouverte de l’étendre à d’autres maladies contagieuses.



                                                                    • agent ananas agent ananas 26 novembre 2020 18:44

                                                                      @troletbuse

                                                                      Vous m’avez devancé sur le coup des petits vieux et du Rivotril ...


                                                                    • troletbuse troletbuse 26 novembre 2020 18:48

                                                                      @agent ananas
                                                                      J’te jure, j’l’ai pas fait exprès  smiley


                                                                    • agent ananas agent ananas 27 novembre 2020 11:26

                                                                      @troletbuse

                                                                      Pas de soucis ... smiley


                                                                    • agent ananas agent ananas 26 novembre 2020 18:41

                                                                      Si selon Macron la vaccination reste volontaire (pour le moment) il a néanmoins annoncé que les personnes âgées seront vaccinés dans les EHPAD fin décembre ou début janvier.

                                                                      Il sera intéressant de vérifier le taux de mortalité à ces dates. Un petit coup de Rivotril ni vu ni connu pour faire plaisir à Jacadit n’est pas exclu !

                                                                      En m^me temps un fort taux de mortalité sert à justifier leur dictature sanitaire !


                                                                      • ETTORE ETTORE 26 novembre 2020 23:27
                                                                        agent ananas 26 novembre 18:41

                                                                        Si selon Macron la vaccination reste volontaire (pour le moment) il a néanmoins annoncé que les personnes âgées seront vaccinés dans les EHPAD fin décembre ou début janvier.

                                                                        ________________________________________________________________

                                                                        Après les avoir fait souffrir en vain, les avoir coupé du monde, les avoir désorienté par l’isolement le plus complet, et après avoir vu partir en grand nombre, une bonne part de leur voisins, voisines de la salle de télévision.....

                                                                        Maintenant le coup de grâce final ! Létal !

                                                                        Quel bel empereur que ce Monarc du Circus Elyséum.

                                                                        J’espère que les fils et filles de ces défunts, passés et futurs lui détricoteront, avec l’aide de la justice, sa couronne de lauriers fanés.


                                                                        • njama njama 27 novembre 2020 09:16

                                                                          E. Macron a dit que le vaccin (lequel au juste ?) ne sera pas obligatoire, déclaration comprise par certains y compris des journalistes comme si cela dépendait de Sa majesté, or il n’en est rien, ce genre de décision d’une vaccination obligatoire relève uniquement des prérogatives du Parlement (Assemblée Nat. Sénat) suite à une « Proposition de loi »… évidemment impossible à formuler et à déposer en l’état actuel des choses puisque aucun candidat vaccin n’est approuvé, agréé, et que personne ne peut prédire quoi que ce soit au plan épidémiologique.
                                                                          Une Proposition de loi et son traitement parlementaire prendraient du temps, elle ne peut être anticipée et formulée sur une hypothèse, à la va-vite…
                                                                          Du fait du Droit Constitutionnel le Président et son Gouvernement sont donc mis sur la touche pour nous protéger d’abus de pouvoirs, un Décret serait d’emblée inconstitutionnel et ouvrirait la porte à un recours immédiat en annulation devant le Conseil d’État. Et quand bien même une telle Proposition de loi serait formulée, déposée, cela prendrait du temps, des semaines, des mois, une bordée d’amendements pourrait être déposée, plus le temps des navettes parlementaires, de débats, d’une grande agitation médiatique sur le sujet, sans compter qu’à priori une telle loi ne pourrait être que temporaire, ni ne pourrait avoir de valeur absolue (cf AVIS 106 du CCNE ), et qu’un tel coup de force (coup d’État) serait très impopulaire.
                                                                          Si l’État pourrait éventuellement se prévaloir du très très controversé « Principe de précaution », il n’est pas à sens unique… il foulerait aux pieds la question du bénéfices-risques, la question éthique de « consentir » à un traitement ou non et toute la jurisprudence qui va avec…
                                                                          Quant à l’effondrement de l’économie du pays, il n’est que la conséquence d’une décision politique … dont la covid-19 est parfaitement innocent.
                                                                           


                                                                          • njama njama 27 novembre 2020 09:27

                                                                            Pour ce qui est des autres pays, cela relève de leur propre législation constitutionnelle, mais en France c’est constitutionnellement verrouillé, cela ne dépend pas directement de l’exécutif, le seul pouvoir du ministre de la santé est de « suspendre » par Décret une obligation vaccinale, mais il ne peut pas décréter une obligation vaccinale.
                                                                            Parce que d’autres pays la rendraient obligatoire ne saurait par psittacisme la justifier en France sans passer par la voie parlementaire. De l’eau a le temps de couler sous le pont d’ici là...


                                                                          • njama njama 27 novembre 2020 09:31

                                                                            une conclusion sans équivoque personne ne pourrait être vacciné contre son gré, c’est important de le savoir !

                                                                            AVIS 106 du Comité Consultatif National d’Éthique du 5 février 2009 «  Questions éthiques soulevées par une possible pandémie grippale »
                                                                            VI. CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS (page 19 à 21)
                                                                            Le contexte, quel qu’il soit, ne peut modifier les valeurs éthiques. La situation d’urgence contraint seulement à les hiérarchiser provisoirement.
                                                                            (…) Dans les cas où, par défaut d’information ou conduites individualistes, les valeurs d’autonomie et de solidarité entreraient en contradiction, la priorité devrait être donnée à l’exigence de solidarité. Le droit au refus de soin devrait être pondéré par le devoir prioritaire de ne pas être contaminant pour son entourage.
                                                                            (…) 4. Enfin, l’état d’urgence sanitaire ne saurait justifier, sauf circonstance d’une exceptionnelle gravité, le sacrifice du respect de la vie privée des personnes et de la confidentialité des informations afférentes à leur santé.
                                                                            Paris, le 5 février 2009
                                                                            https://www.ccne-ethique.fr/sites/default/files/publications/avis_106.pdf

                                                                            Le « sauf circonstance d’une exceptionnelle gravité »… n’est pas et n’a jamais été constitué pas plus qu’un état d’urgence sanitaire abusivement décrété sur la base de 48 morts au 11 mars dont 33 avaient plus de 75 ans. Une pandémie par définition ferait beaucoup de morts, et ce qui n’est pas le cas…
                                                                            Quant au « respect de la vie privée des personnes et de la confidentialité des informations afférentes leur santé », il faudra veiller à ce qu’elle soit respectée, c’est un point déontologique qui ne supporte pas de concession.


                                                                            • Legestr glaz Legestr glaz 27 novembre 2020 10:33

                                                                              @njama

                                                                              Il ne sera pas obligatoire, c’est certain. Mais, les personnes vaccinées auront de telles contraintes qu’il leur sera presque impossible d’avoir une vie sociale sans le vaccin. Peut être même d’accéder à un supermarché, voire un marché ouvert de ville si des contrôles sont effectués ? 
                                                                               
                                                                              Ce premier postulat en amène un autre : il y aura des dispositifs permettant de s’assurer que les personnes seront vaccinées ou ne le seront pas. La technologie nous le permet. Nous entrons dans la 4ème Révolution industrielle, contraints et forcés. 

                                                                              Le SARS-COV2 est un outil aux mains des élites mondialisées. Il permet de mettre en place de nombreuses mesures favorables au « grand reset », à un changement de paradigme sociétal.
                                                                               Eviter au maximum les déplacements : le télétravail devra être la règle. 
                                                                               L’hôtellerie-restauration induit des déplacements de population, il faut donc faire en sorte de réduire ceux-ci. L’hôtellerie-restauration est une source d’émissions de gaz à effet de serre ! Le tourisme fait s’envoler le réchauffement climatique. Les mesures SARS-COV2 vont permettre de réduire celles-ci.
                                                                               Et puis il y a les vaccins, leurs nanoparticules et l’approche eugéniste qui se cache derrière.Les « programmes » de « stérilisation » de l’espèce humaine existent depuis des décennies. En Amérique du Sud, en Inde, en Afrique, en Chine...

                                                                              «  Le gène DPY19L2 pourrait également devenir une cible pour de nouveaux contraceptifs masculins non hormonaux, qui agiraient en bloquant son expression ou l’action de la protéine dont il code la synthèse, ce qui aurait pour effet d’empêcher la formation de spermatozoïdes féconds, imaginent les chercheurs. Un tel contraceptif pourrait demain voir le jour, un brevet protégeant ce concept ayant été déposé en novembre 2009. »

                                                                              « Ainsi débuta le programme de contrôle des naissances le plus énergique jamais entrepris depuis l’Allemagne Nazie. Les régulateurs de population n’avaient plus besoin de recourir à des ruses, pots-de-vin, refus de prestations, festivals itinérants de ligatures ou pelotons de démolition de taudis pour soumettre leurs victimes. Ils avaient désormais à leur disposition la toute puissance organisée et implacable d’un état totalitaire pour imposer leur volonté, un état qui n’exerçait pas seulement son emprise sur une bureaucratie massive, mais sur de gigantesques forces policières et militaires, de polices secrètes, de vastes prisons, le contrôle total des médias et des dizaines de millions d’informateurs. »

                                                                              https://www.lemonde.fr/climat/article/2018/05/07/le-tourisme-fait-s-envoler-le-rechauffement-planetaire_5295656_1652612.html

                                                                              « Le 5 mai 2009, un groupe de milliardaires s’est réuni dans la maison de Sir Paul Nurse, un biochimiste britannique du Prix Nobel et Président de l’Université privée Rockefeller, à Manhattan. Ils étaient invités par Warren Buffett et Bill Gates. Les échanges de vues portaient sur la façon d’optimiser les dons de bienfaisance au cours d’une période de bouleversements financiers. Ultimement, « ils sont arrivés à un consensus selon lequel ils cautionneraient une stratégie où la croissance de la population serait taxée de potentielle menace environnementale, sociale et industrielle désastreuse… ils doivent être indépendants des agences gouvernementales, lesquelles sont incapables de contrer le désastre imminent [qu’ils] voient tous  »….. »

                                                                              Si l’on souhaite « renverser » la quantité de gaz à effet de serre émise et préserver les ressources planétaires la seule « variable »’ possible est le nombre de personnes sur terre. 8 milliards polluent, consomment et émettent des gaz à effet de serre plus que 4 milliards ou plus qu’un seul milliard ou plus que 500 millions.
                                                                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Georgia_Guidestones


                                                                            • JC_Lavau JC_Lavau 27 novembre 2020 10:44

                                                                              @Legestr glaz. Léger détail toutefois : la théorie carbocentriste des « gaz à effet de serre » est une fraude éhontée.
                                                                              Ici, l’article restera encore et toujours censuré par la communauté des crédules militants, alors son double est lisible par tous à http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/effet_serre.html


                                                                            • Legestr glaz Legestr glaz 27 novembre 2020 12:10

                                                                              @JC_Lavau

                                                                              Effectivement, c’est une fausse piste cette théorie carbocentriste. Est-ce que cela a été fait exprès ? Je ne suis pas loin de le penser parce que cette affaire de « réchauffement climatique anthropique » a permis de créer une « dynamique mondiale » autour du sujet. De penser à une « gouvernance mondiale » qui, seule, pourrait nous sortir de ce mauvais pas. Mais c’est un leurre, comme le SARS-COV2 peut en être un. Un tour de prestidigitation qui permet, comme chez les magiciens de faire regarder ailleurs pendant que le véritable objectif se met en place.

                                                                              C’est toujours le même principe propagandiste qui est à l’oeuvre, tel que Edward Bernay’s le développait. Pour vendre un produit, ou faire avancer une « idée », il faut en assurer la « promotion ». Pour assurer cette promotion il faut installer des « structures » qui vont permettre de rendre « visible » le produit, ou l’idée, d’en montrer toutes les qualités.

                                                                              Pour faire passer une « idée » au niveau « mondial » il faut nécessairement créer des « agences mondiales » qui assureront la promotion de l’idée à travers de nombreuses manifestations dédiées. Nous avons donc des « organes » ou « organismes » à vocation mondiale, comme l’ONU, et toutes ses agences, L’OMS, ou encore le WEF. 

                                                                              Je pense que le WEF est vraiment le coeur nucléaire du système. C’est à travers celui ci que toutes les théories financières sont étudiées dans le détail. Le WEF c’est le bras armé de l’élite mondialisée !

                                                                              Le Forum économique mondial est une fondation à but non lucratif. Il ne défend aucun intérêt politique, partisan ou national et s’est donné pour mission « d’améliorer l’état du monde »

                                                                              l a le statut d’observateur auprès du Conseil économique et social des Nations unies et est placé sous la supervision du gouvernement suisse. La plus haute instance du forum est le Conseil de fondation16, constitué de 22 membres, parmi lesquels figurent majoritairement des chefs d’entreprise, tels que le PDG de RenaultCarlos Ghosn, le publicitaire français Maurice Lévy, le PDG d’Alcatel-Lucent Ben J. Verwaayenet et le PDG de Goldman Sachs Peter D. Sutherland, mais aussi quelques personnalités politiques telles que la reine Rania de Jordanie, la Présidente du FMI Christine Lagarde17, ou l’ancien Secrétaire Général des Nations unies Kofi Annan


                                                                              Le financement du forum est assuré par les 1 000 entreprises membres18,9. Le profil type de l’entreprise membre est une multinationale réalisant un chiffre d’affaires supérieur à cinq milliards USD (soit environ 3,7 milliards d’euros), un chiffre qui peut toutefois varier selon la branche et la région concernées. Par ailleurs, ces entreprises se classent parmi les meilleures dans leur secteur d’activité et/ou pays et jouent un rôle prédominant dans l’évolution future de leur secteur d’activité et/ou région.


                                                                            • joletaxi 27 novembre 2020 12:18

                                                                              @Legestr glaz

                                                                              comme c’est curieux
                                                                              on retrouve la même maffia ,celle de la poele à frire à la manoeuvre, dans tous les domaines

                                                                              la loi écocide aurait été un instrument parfait pour asseoir encore un peu plus leur main mise sur nos vies

                                                                              Kerry ,délégué au climat de walkingdead fait partie de leur plan
                                                                              pourtant

                                                                              https://www.climatedepot.com/2020/11/24/irony-alert-bidens-climate-czar-john-kerry-owns-12-million-beachfront-home/

                                                                              pourquoi exécutent-ils un agenda, basé sur des prédictions auxquelles ils ne croient pas eux m^êmes


                                                                            • Legestr glaz Legestr glaz 27 novembre 2020 13:34

                                                                              @joletaxi

                                                                              Le « réchauffement climatique anthropique » est un outil aux moins des élites mondialisées. Cela permet de « proposer » des solutions globales à travers des structures elles aussi globalisées. Une belle avancée pour un gouvernement mondialisé. Le WEF étant à la manoeuvre en matière économique. 

                                                                              Ceci n’est qu’un jeu de dupes destiné à endormir les Peuples et à leur faire prendre des vessies pour des lanternes. Et cela fonctionne car les nombreuses structures dédiées à lutter contre le réchauffement climatique anthropique sont à la une des médias de masse en permanence. 

                                                                              Personne ne se pose plus la question de savoir si c’est vrai que le réchauffement climatique est anthropique, ou non, l’essentiel état de parler, parler, parler encore de celui ci. Inutile de justifier quoi que se soit, l’effet de simple exposition fait son oeuvre, la majorité des personnes qui entend ce message finit par y croire. C’est très exactement ce principe qui s’est appliqué pour le SARS-COV2 et pour les masques. Les gens n’exercent plus leur esprit critique. Il faut dire qu’un climat anxiogène coupe les circuits de la réflexion.

                                                                              Merci pour le lien. Ils sont bien installés Obama et Kerry en bord de mer, cela doit être sympa chez eux. Vue mer imprenable ! 


                                                                            • njama njama 27 novembre 2020 14:02

                                                                              @Legestr glaz

                                                                              Oui c’est cela, le (soi-disant) réchauffement climatique d’origine anthropique de même que l’éradication de virus font partie d’éléments transversaux en politique puisque érigés par la puissance de la propagande en valeur culturelle et civilisationnelle au niveau mondial. Ces consensus (parfaitement falsifiables) sont érigés en dogmes qui inondent le fait politique,qui vont inondés l’éducation, les esprits, la nouvelle « religion » se veut de « sauver la planète », pour sauver l’humanité... on nage dans le messianisme
                                                                              il n’ y a que des voix marginales, alternatives qui peuvent encore se permettre de remettre en cause ces dogmes qui ne sont pas de la science.


                                                                            • njama njama 27 novembre 2020 14:03

                                                                              En attendant The Great Reset a des objectifs bien plus prosaïques pour atteindre le stade ultime du capitalisme !!!

                                                                              OGM, protéines de laboratoire et cocktails de produits pharmaceutiques en perspective…
                                                                              Le plan ‘Great Reset’ du Forum Économique Mondial pour l’agrobusiness n’est pas une bonne nouvelle… (The Defender)
                                                                              18 novembre 2020
                                                                              Le plan « The Great Reset » [La grande réinitialisation] du Forum Économique Mondial (FEM) vise à transformer les industries alimentaires et agricoles mondiales ainsi que l’alimentation humaine. Les architectes de ce plan affirment qu’il permettra de réduire la pénurie alimentaire, la faim et les maladies, et même d’atténuer le changement climatique.

                                                                              https://www.legrandsoir.info/le-plan-great-reset-du-forum-economique-mondial-pour-l-agrobusiness-n-est-pas-une-bonne-nouvelle-the-defender.html


                                                                            • guepe 29 novembre 2020 00:03

                                                                              @Legestr glaz

                                                                              Mdr quel hasard qu’une langouste nie le réchauffement anthropique, ce n’est pas comme si votre habitat allait pouvoir s’agrandir après ça. Nous verrons bien si vous allez toutefois survivre aux températures chaudes et à l’appétit affamé de 11 milliards d’etre humains.

                                                                              Au moins, il n’y aura plus besoin de chauffer l’eau pour vous déguster.

                                                                              Chauffez la planète, détruisez l’homme ,et le règne du Nouveau Carbonifère commencera. smiley


                                                                            • JC_Lavau JC_Lavau 1er décembre 2020 15:24

                                                                              @guepe. Ah ! La crédulitude, rien de tel pour te bouffer le cerveau !
                                                                              D’autant que les Shadoks t’ont bien prévenue : La maladie du cerveau, c’est de réfléchir. Te voilà hors de danger.


                                                                            • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 27 novembre 2020 11:32

                                                                              Là actuellement , le vicieux élyséen prépare les esprits en ce qui concerne les retraites .

                                                                              Mais il oublie volontairement de faire le bilan .
                                                                              La covid a tué principalement des personnes âgés et en retraite donc les économies sont non négligeable.
                                                                              Donc le soi-disant gestionnaire n’est qu’un petit maquereau de salon bourgeois où il joue le bellâtre aux bras de sa vieille poule décharnée .

                                                                              Par contre le bilan carbone n’est pas à la hauteur les incinérateurs tournent à plein régime .  


                                                                              • Eric F Eric F 27 novembre 2020 18:27

                                                                                @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
                                                                                « La covid a tué principalement des personnes âgés et en retraite donc les économies sont non négligeable »
                                                                                Ce virus a donc été développé par Delevoye pour réduire le nombre de bénéficiaires : à défaut de retarder l’âge de début de retraite, cela permet d’avancer l’âge de fin de retraite. C’est ça « la grande recette » !


                                                                              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 27 novembre 2020 19:21

                                                                                @Eric F

                                                                                Sauf que si d’aventure il manœuvrerait pour un départ à la retraite entre 65 à 70 ans cela devient complètement très con, puisque le but est de confiner à partir de 65 ans .

                                                                                Donc peu importe ce qu’il fera il passera en permanence pour un imbécile .
                                                                                 


                                                                              • BA 27 novembre 2020 20:25

                                                                                Vendredi 27 novembre 2020 :


                                                                                L’INSEE vient de mettre à jour son graphique sur le nombre de décès en France, quelle que soit la cause de la mort. L’INSEE écrit : « Au total, entre le 1ᵉʳ mars et le 16 novembre 2020, 463 576 décès ont eu lieu en France en 2020, soit 11 % de plus qu’en 2019 (+ 46 200 décès), et 10 % de plus qu’en 2018 (+ 42 000 décès). »


                                                                                La courbe jaune représente le nombre de morts en 2020. Nous pouvons comparer avec le nombre de morts en 2019 (courbe rouge) et avec le nombre de morts en 2018 (courbe bleue). Sur ce graphique, nous pouvons voir qu’il y a eu bien plus de morts en 2020.


                                                                                Nous pouvons voir que la première vague de COVID-19 a duré deux mois, du 1er mars 2020 jusqu’au 30 avril 2020.


                                                                                La deuxième vague a commencé environ le 20 octobre 2020. Le pic de la deuxième vague a été atteint le 7 novembre 2020 : c’est parfaitement visible sur le graphique ci-dessous :


                                                                                https://www.insee.fr/fr/statistiques/4923977?sommaire=4487854


                                                                                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 28 novembre 2020 08:54
                                                                                  Ce gouvernement renforce son penchant pour l’arbitraire et la contrainte .
                                                                                  Macron donne tout l’éclat de sa perversion à travers l’état d’urgence pour toute forme de raison valable ou imaginaire , inventé voir complotiste .
                                                                                  La monarchie républicaine poussée vers le totalitarisme d’un petit ogre gobelin , paranoïaque, dégénéré .
                                                                                  Il est clair que l’on sait d’où vient le vent .
                                                                                  Les Attali, Soros , Gates , Rothschild et consorts politiques se pavanent dans les médias dans le sens de la répression tout azimut .
                                                                                  Ils nous imposent un remake messianique de la solution finale(Great Reset) que les tenants du grand Israèl ont joué avec leur trahison envers leur communauté européenne , de l’époque .
                                                                                  Il faudra bien qu’un jour Jacques Attali deviennent le grand Iznogood de l’apocalypse talmudique .
                                                                                  Il en a des démangeaisons anales puissance 1000. Tellement ses délires de mégalomane le plonge dans une folie permanente .



                                                                                  • njama njama 28 novembre 2020 12:09

                                                                                    Le gouvernement est parfaitement informé de ses limites juridiques, les « barrières » constitutionnelles qui confinent la geste du pouvoir exécutif dans ses prérogatives et pas au-delà.

                                                                                    Concernant d’éventuelles campagnes de tests massifs, vaccins, isolements , obligatoires, …
                                                                                    Olivier Véran parfaitement informé lui aussi, a rappelé qu’ « en France, nous n’avons pas d’outil juridique et ce n’est pas dans la tradition française que de contraindre les gens à se faire soigner ou à avoir des examens ».
                                                                                    https://www.20minutes.fr/sante/2917803-20201126-coronavirus-gouvernement-presentera-strategie-vaccinale-semaine-prochaine

                                                                                    On peut décemment imaginer que le locataire actuel de l’Élysée qui nous appelle « chers compatriotes », qui s’affiche à qui veut l’entendre démocrate, républicain en Marche, ne sera pas l’artisan d’une rupture d’avec cette tradition séculaire parfaitement en phase avec la déontologie médicale, dans un contexte sanitaire qui n’a absolument rien d’exceptionnel ni d’alarmant. Une épidémie de « cas » asympotmatiques, ne saurait justifier le viol de nos droits constitutionnels les plus fondamentaux.


                                                                                    • Francis, agnotologue Francis 28 novembre 2020 12:14

                                                                                      @njama
                                                                                       
                                                                                       évidemment, « Si vous n’êtes pas vaccinés vous ne pourrez plus aller au restaurant , aller au théâtre , ou prendre l’avion... il faudra avoir un certificat de vaccination , comme un laissez-passer pour être dans la Société »

                                                                                       
                                                                                       Mais ça c’est pas de la contrainte, hein Mr Véran !?


                                                                                    • njama njama 28 novembre 2020 15:36

                                                                                      @Francis

                                                                                      Oui de la contrainte peut-être ici ou là ? POUR CECI OU POUR CELA, pour combien de temps ? qui ne pourrait avoir de valeur liberticide absolue (mais elle donnerait du temps au temps, à la « résistance citoyenne » politique...), mais surtout si ce genre de mesures « hors normes » politiquement inédites, déontologiquement inédites, éthiquement inédites, moralement inédites, « fallacieusement » attribuées à un état d’urgence très équivoque sans confirmations « réellement scientifiques », adviendrait, elles ne pourraient être que l’expression d’une DICTATURE SANITAIRE, d’une TYRANNIE POLITIQUE faudrait-il dire, que même les nazis n’avaient pas osé envisager...

                                                                                      Les historiens ne s’y tromperont pas, NOUS, Le PEUPLE, ÉCRIVONS L’HISTOIRE..., c’est certainement la première fois que nous pouvons l’écrire depuis toutes les latitudes, la communication est notre meilleure alliée, profitons de la liberté d’expression (de Charlie ?) pendant qu’elle n’est as censurée.

                                                                                      Le combat est psychologique, la violence ne pourrait être que contreproductive l’État n’attendrait que cela pour user de la force, pour réprimer, inspirons-nous de Gandhi, d’Abdul Ghaffar Khan le Gandhi afghan, de Martin Luther King... de Henry David Thoreau...
                                                                                      Gardons notre calme, ne cédons pas à la peur...


                                                                                    • njama njama 28 novembre 2020 15:49

                                                                                      @Francis

                                                                                      La résistance à l’oppression est le dernier des quatre droits naturels et imprescriptibles garantis en France par la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, dans son article 2, avec la liberté, la propriété et la sûreté.

                                                                                      La France renierait-elle les droits naturels qui fondent sa Constitution, sa démocratie ?
                                                                                      ou sera-t-elle le village gaulois qui résite contre cette mondialisation que voudrait nous imposer ce Great Reset et ses hommes liges...


                                                                                    • Francis, agnotologue Francis 28 novembre 2020 15:50

                                                                                      @njama
                                                                                       
                                                                                      plutôt que « DICTATURE SANITAIRE » qui présente une connotation positive, je préfère « dictature scientologique » : science dévoyée et totalitaire.


                                                                                    • pipiou2 28 novembre 2020 13:41

                                                                                      En Chine le confinement a fait disparaitre la maladie et la Chine va devenir la première économie mondiale .............


                                                                                      • Sozenz 29 novembre 2020 14:52

                                                                                        quand je vois l’esprit immonde de certains dirigeants :

                                                                                        https://www.youtube.com/watch?v=tC_ZovEpb20

                                                                                        . comment peut on penser comme cela ?.

                                                                                        non sa pensée n aurait pas ete de mettre les anciens dans le salon et lui dans la cuisine ...au moins,.... non , non non ....ça ne marche pas comme ça chez ces gens là ;

                                                                                        Le salomon on va le mettre dans la cabane au fond du jardin de peur qu’ il contamine les gens avec ses pensées infâmes ;

                                                                                        comment voulez vous que les personnes les plus fragiles puissent avoir confiance en ces ... pouwaaaaa ;

                                                                                         ils sont à vomir .



                                                                                        • charly10 29 novembre 2020 19:40

                                                                                          Que certains aient quelques doutes sur ce nouveau produit peut se comprendre. Toutefois, je ne pense pas que, dans une société aussi judiciarisée que les US, un grand groupe comme Pfizer se lance dans cette affaire sans savoir qu’au premier problème, il se fera attaquer très sérieusement en justice. De toute façon les américains seront les premiers à le tester (avec l’armée Russe et son spoutnik) ils seront les premiers cobayes. D’autre part, si les recherches ont été si rapides c’est peut-être que les gouvernements y ont investi rapidement beaucoup plus de deniers que dans d’autres recherches vaccinales antérieures, et que les techniques ARN permettent des évaluations plus rapides.

                                                                                          Quant à nous, malgré les effets d’annonce, il n’est pas du tout certain que nous ayons ce vaccin aussi rapidement, et que les structures de vaccinations efficaces soient déployées. Pour ma part, ayant déjà un certain âge et reçu pratiquement tous les vaccins obligatoires et d’autres en plus, compte tenu de mon long séjour militaire, je n’hésiterai pas à me faire vacciner.


                                                                                          • stef 29 novembre 2020 21:07

                                                                                            Lorsque les effets secondaires de la vaccination seront apparus au grand jour , ion ne pourra plus imposer l’obligation vaccinale

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité